Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Démocratie locale - Page 5

  • Violences faites aux femmes: 10 jours d'évènements dans le 18e

    Comme chaque année, la mairie du 18e propose de nombreux événements pendant deux semaines sur le thème des violences faites aux femmes. Au moment de la parution de cet article, les manifestations auront déjà commencé. Elles se poursuivront jusqu'au 2 décembre avec notamment la projection des films "Ne dis rien" et Sonita" et une restitution publique du bilan des femmes victimes de violences conjugales sur le 18e.

    paris,paris 18e,harcèlement de rue,femmes

    Pour connaitre l'intégralité des événements, voir le site dédié

     

  • Conseil de quartier Lariboisière : on va parler de l'espace public

    Mardi 15 novembre à 19h, premier conseil de quartier Lariboisière-Saint Vincent-de-Paul après l'été. On va parler des nouveautés dans l'espace public avec trois thèmes principaux.

    paris,paris 10e,espace public,poste,promenade urbaine,incivilités

    Tout d'abord, pour la Promenade urbaine de Barbès à Stalingrad, l'équipe d'animation a invité l'agence d'architecture autogéré (AAA) qui est chargée d'amorcer la concertation et qui propose des réunions, des animations place de la Chapelle pour faire émerger des propositions.

    Autre thème qui ne manquera pas de susciter les questions des habitants, la Brigade des incivilités tant attendue. Plusieurs responsables de la Direction de la prévention, de la sécurité et de la protection (DPSP) seront présents.

    La fermeture du bureau de poste de la rue de Dunkerque située à l'angle de la rue du faubourg Saint-Denis sera évoquée. Il semble bien que la Poste ait décidé de réduire la voilure, d'autres bureaux font l'objet de fermetures annoncées à Paris.

  • Quartier Clignancourt-Ramey : Point sur la charte de la nuit

    Habituellement, les réunions pour faire le point sur la Charte de la nuit dans le secteur Clignancourt-Ramey réunissent autour de Mario Gonzalez (élu chargé de la médiation à la mairie du 18e) associations, collectifs de riverains et commerçants signataires de la Charte. Après avoir rencontré les gérants de bars, l'élu avait choisi, cette fois, de n'inviter que des riverains.

    Si les habitants invités ont reconnu qu'il y a bien eu quelques améliorations, ils ont ajouté que la charte n'était malheureusement plus respectée. Mario Gonzalez en a convenu en admettant que plusieurs cafés ne jouaient plus le jeu. Depuis l'été, des commerces ont changé de gérants, d'autres ont fait l'objet de sanctions avec demande de fermeture administrative. En bref, on sent une certaine exaspération du côté de la mairie face à quelques professionnels récalcitrants. Les horaires de fermeture de devanture ne sont plus d'actualité chez certains d'entre eux, les tables débordent sur le trottoir. Et comme les moyens de contrôle sont limités, les problèmes perdurent.

    Alors quelles propositions ?

    On pourrait décider de mettre un terme à la charte et revenir à la case départ. C'est à dire une fermeture selon la règle générale à Paris, soit 2 heures du matin (au lieu d'1 heure si l'on respecte la charte locale, ce qui ne semble pas être le cas). Au risque, par ailleurs, que certains cafés ne bénéficient plus d'autorisation de terrasse. Pas forcément la bonne solution.

    Autre possibilité, attendre la mise en place de la brigade de lutte contre les incivilités dans l'arrondissement. En effet, les agents pourront alors verbaliser le manque de civisme de certains clients (on pense aux épanchements d'urine et aux jets de mégots) mais également certains commerçants pour non respect des fermetures de devantures et débordement de terrasses et, sans doute à terme, les nuisances sonores. Et nouveauté importante, la brigade patrouillera une partie de la nuit et les week-end.

    Cela semble presque plus raisonnable, car l'hiver est moins propice aux débordements sonores, les devantures restant fermées. Nous avons toutefois noté que les riverains sont très sensibles à la musique que diffusent les bars; les basses traversent parois et plafonds, que les devantures soient ouvertes ou fermées. Il faudra en tenir compte dans la suite des négociations. 

    Nul doute que ces sujets seront débattus, en décembre, lors du prochain Conseil de la nuit auquel nous participons.

  • Retour sur l'inauguration du square d'Anvers

    Le square d'Anvers a réouvert ses portes depuis plusieurs mois après des travaux de réorganisation des espaces. Pour rappel, notre article du 11 mai. Le square est très fréquenté, preuve de la nécessité des espaces verts pour les petits et les grands. Nous étions à l'inauguration samedi dernier en présence de la maire du 9e Delphine Bürkli, Pénélope Komitès élue chargée des espaces verts à l'Hôtel de Ville et Allain Bougrain-Dubourg président de la Ligue de protection des oiseaux. Retour en photos sous le soleil.

    paris,paris 9e,inauguration,square d'anvers

    Lire la suite

  • Le semi-échec du projet de rénovation du Faubourg Poissonnière

    Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage - Nicolas Boileau

     

    paris,vélo,piétons,environnement,arbres,urbanisme,budget-participatifCe conseil formulé par Boileau dans L'Art poétique pourrait s'appliquer à un projet qui hélas n'a pas été retenu dans le cadre du budget participatif : Faubourg Poissonnière : place aux arbres, vélos et piétons. Nous vous l'avons présenté le 21 septembre dernier.

    Le projet était porté par l'association Paris en Selle. Inutile de revenir sur la description du projet mais voici quelques informations qui expliquent le semi-échec du projet.

    Ce dernier était commun aux 9e et 10e arrondissements qui se partageaient à parts égales l'investissement, soit 500 000€ chacun. Il était donc obligatoire que le projet soit voté dans les deux arrondissements. Or seul le 9e l'a retenu ! Voici des explications données par Paris en Selle : ...

    Lire la suite

  • Budget Participatif 2016 : résultats des courses

    paris,budget-participatif,démocratie localeLa mairie de Paris a mis en ligne mercredi 5 octobre le résultat des votes pour les projets soumis au choix des Parisiens dans le cadre du budget participatif. Faisons donc un petit état des lieux.

    Vue générale du budget participatif édition 2016

    On peut dire que cette année le budget participatif a atteint sa vitesse de croisière. L'édition 2014 juste après les élections municipales avait été une expérimentation, celle de 2015 a été victime de son succès puisque les Services de la Ville ont été débordés et ont eu du mal à faire les analyses techniques et financières dans les temps. L'édition 2016 remplissait toutes les conditions pour un bon déroulement, ce qui fut le cas.

    Pas moins de 624 projets étaient soumis aux votes des Parisiens au sens large du terme, c'est à dire non seulement les résidents mais aussi ceux qui travaillent à Paris. Le collège électoral était même très large puisque les enfants pouvaient voter. On peut se réjouir des 624 projets proposés qui sont en fait la synthèse de beaucoup d'autres car les Services de la Ville en ont regroupés pas mal qui se ressemblaient (3158 idées reçues dit la mairie). Ce nombre montre la réelle mobilisation de certains à différents niveaux, que celle-ci soit individuelle, associative, issue des Conseils de quartier par exemple. Il y a certainement là une dynamique à ne pas négliger.

    A l'inverse, on ne peut qu'être déçu ....

    Lire la suite

  • Espace public à l'ordre du jour du CQ Louis Blanc Aqueduc

    L'équipe d'animation du conseil de quartier Louis Blanc-Aqueduc a choisi, pour la plénière de rentrée, de lancer la réflexion sur la végétalisation et le respect de l'espace public. Vaste programme! Ce sera le 11 octobre à partir de 19h à l'école élémentaire La Fayette (216 bis).

     

    Télécharger l'affiche

     

     

     

     

     

  • Conseil de quartier 18e : on veut votre avis !

     

    Questionnaire sur les conseils de quartiers du 18e arrondissement

    C'est en ces termes que le service de la Démocratie Locale du 18e sollicite notre participation :

    Bonjour 

    Le service de la Démocratie Locale de la Mairie du 18e lance une étude sur le fonctionnement des conseils de quartier de l’arrondissement et réalise un bilan de leurs actions depuis 2012 (date de l’adoption de la charte actuelle). 

    C’est pourquoi nous invitons les habitants de l'arrondissement à répondre à ce questionnaire anonyme qui nous permettra de recueillir votre avis sur votre conseil de quartier.

    Pour tout complément d’information vous pouvez contacter le service Démocratie Locale à l’adresse suivante : ddct-ma18-cq@paris.fr

    Merci de nous le retourner avant le 19 octobre 2016 !

    En début de mandature (en fait en octobre 2014), nous avions fait un article destiné à comparer les différentes pratiques dans les conseils de quartier des trois arrondissements que nous fréquentons le plus. Vous pourrez y jeter un coup d'oeil pour voir ce qui a changé depuis lors... ou non ! 

    Si vous avez envie de vous associer à cet analyse, vous pourrez trouver le questionnaire en question ici, ou suivez ce lien en cliquant dessus : 

     

    Lire la suite

  • Un jardin rue Richomme (18e) ?

    Le vote pour choisir les projets financés par le budget participatif 2016 bat son plein, depuis le 16 septembre et jusqu’au 2 octobre. Comme nous l’avons évoqué dans de précédents articles, Action Barbès n’a pas proposé de projet cette année, néanmoins nous en soutenons quelques uns dont celui d’une « Rue-jardin Richomme ». Nous vous proposons donc un aperçu de cette idée soumise par un de nos adhérents.

    paris,budget-participatif,végétalisation,arbres,jardin

    La rue Richomme (Joseph Théodore Richomme est né le 28 mai 1785 à Paris où il est mort le 22 septembre 1849 ; il fut un graveur réputé et obtint notamment le grand Prix de Rome en 1806.) est petite rue calme au cœur de la Goutte d'Or. Elle dessert une école maternelle, une école primaire et pas moins de trois crèches. Le projet d’une rue-jardin Richomme propose de la transformer en espace piétons où écoles, crèches et associations de riverains pourraient bénéficier d'un espace vert et à végétaliser dans un quartier qui en manque cruellement.

    La piétonisation de cette rue, ....

    Lire la suite

  • Budget participatif : où en sommes-nous ?

    logo budget participatif.pngCette année, Action Barbès n'a pas soumis de projet dans le cadre de la version 2016 du budget participatif. Peut-être suite à une légère déception quant au sort d'un projet retenu et voté en 2015 et qui en fait ne verra pas le jour dans les conditions initialement prévues. Mais inutile de se lamenter sur le passé et nous nous sommes quand même penchés sur l'actualité du moment.

    Beaucoup d'informations sont disponibles soit sur le site de la Ville de Paris, soit sur les sites des trois arrondissements qui nous concernent.

    Résumons en un tableau :

      9e 10e 18e
    Montant alloué 1 822 809€ 4 076 222€ 6 700 000€
    Projets soumis au vote 20 36 63
           

     Voici les liens qui vous permettent de prendre connaissance des projets pour chaque arrondissement :

    Le descriptif détaillé de chaque projet se trouve sur le site du budget participatif sur le quel vous pouvez faire une sélection par arrondissement.

    Lire la suite