Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le 10ème

  • SCMR : une série de reportages à voir sur France 5

    Le Magazine de la santé, l'émission de Marina Carrère d'Encausse consacrée à la santé sur la chaine France 5, diffuse cette semaine une série de reportages très intéressante sur la SCMR du 10e arrondissement. Nous avons pu voir l'ensemble des cinq reportages de la série en avant-première. 

    Dans cette série, on peut entendre le témoignage de personnels de la salle, on peut suivre notamment l'équipe de maraude qui travaille dans un périmètre large autour de la salle et de la gare du Nord.  Le volet de ce jour est consacré notamment à l'insertion du dispositif dans le quartier. Mais ce qui est suffisamment rare pour être souligné dans cette série, c'est le témoignage d'usagers de la salle de consommation à moindres risques, les premiers concernés. Des profils divers, certains empêtrés dans l'addiction, la maladie et la très grande précarité sociale, tandis que d'autres, comme Franck, montrent l'espoir d'une vie meilleure. À travers ces visages, au-delà de la caricature du "drogué", c'est un peu d'humanité qui transparait à travers des profils très abimés par la vie et les drogues.

    Loin des polémiques stériles, comme son titre l'indique : "Salle de shoot, réduire les risques malgré la polémique", cette série de reportages montre le fonctionnement réel de la salle, permettant à chacun de mieux appréhender le quotidien de ce dispositif de santé publique, d'en comprendre les objectifs, et plus généralement de prendre conscience de la complexité de ce que représente la prise en charge sanitaire et sociale de l'addiction.

    Vous pouvez voir ces reportages en direct en fin d'émission (du lundi au vendredi, à 13 h 40), et également pendant un mois en replay sur le site de France TV. Un travail de journaliste au long court, dont il faut souligner la qualité.

     

    Teaser des reportages

  • Conférence : "Les statuettes de "Vénus", un reflet fidèle de la femme préhistorique ?"

    Le 27 novembre prochain une conférence historique sur un sujet intéressant sur l'évolution de la recherche en histoire : "Les statuettes de "Vénus", un reflet fidèle de la femme préhistorique ?" sera donnée à la Maison de la vie associative et citoyenne du 10e. L'entrée est libre, sur présentation du pass sanitaire, à noter dans vos agendas !

    "L'étude des sociétés parues avant l'invention de l'écriture est complexe, tout est à supposer et rares sont les certitudes. Le piège de l'exercice réside en ce que l'archéologue risque à tout moment de projeter ses propres idées, celles de sa société, de son époque sur ces peuples passés. Ainsi, la réception des statuettes féminines du paléolithique ne cesse d'évoluer selon les décennies, la vision d'un archéologue blanc chrétien du XIXe n'est pas la même que celle d'une féministe américaine des années 1950.

    Ces siècles d'interprétations nous invitent à nous interroger : selon quel prisme considérer les statuettes, celui de la sexualité, de la mythologie ou du matriarcat ? Ou tous à la fois ?

    Et finalement, cet art mobilier est-il une image réfléchie ou affaiblie de la femme du Paléolithique supérieur ?"

    conférence,10e

    C'est où ?

    La Maison de la vie associative et citoyenne, 206 quai de Valmy, Paris 10e

    C'est quand ?

    Samedi 27 novembre 2021, à 11 h

  • Adhérez à Action Barbès !

    Notre association va bientôt se réunir pour son assemblée générale annuelle, c'est le bon moment d'adhérer à Action Barbès pour l'année 2021-2022 ! Adhérer à Action Barbès, c'est se donner la possibilité de faire évoluer positivement le cadre de vie de nos quartiers des 9e, 10e et 18e arrondissements, ou c'est tout simplement un bon moyens de soutenir nos actions et nos projets, de renforcer notre voix auprès des autorités.

    Vous voulez en savoir plus sur Action Barbès ? C'est par ici.

    Que ce soit pour une première adhésion ou pour la renouveler, vous avez trois possibilités pour régler votre cotisation, qui reste inchangée, toujours fixée à 10 € par foyer :

    • Par CB en ligne (via Helloasso) : cliquer ici  ;
    • En espèces auprès d'un membre du conseil d'administration ;
    • Par chèque : à l'ordre d'Action Barbès, à envoyer accompagné du bulletin d'adhésion 2021-2022 complété à l'adresse suivante :

    Action Barbès

    28 rue Affre

    75018 PARIS

     

    Il y a quelques places disponibles pour former le prochain conseil d'administration d'Action Barbès, si vous souhaitez vous investir un peu plus activement dans l'association, n'hésitez pas à nous envoyer un mail pour directement faire acte de candidature (mail à actionbarbes@gmail.com) ou pour en savoir plus sur l'investissement au sein du CA.

     

    action-barbès,cotisation,adhésion,18e,10e,9e

     

  • Une maille pour apprendre, une maille pour donner

    Les samedis 27 Novembre et 4 décembre, Quartier partagé vous propose l'Atelier le Tricot en Partage. Vous savez tricoter ou vous souhaitez apprendre ou progresser ? Alors vous êtes le bienvenu dans cet atelier solidaire. Les réalisations (écharpes ou bonnets) seront offertes aux personnes dans le besoin suivies par les associations de Quartier Partagé.

    Inscription préalable, par mail : quartierpartage@gmail.com ou par téléphone : 07 86 73 07 83.

    unnamed (15).jpg

    C'est où ?

    La Maison de la vie associative et citoyenne, 206 quai de Valmy, Paris 10e

    C'est quand ?

    Samedis 27 Novembre et 4 décembre 2021, à 14 h

  • "La disparition du paysage" aux Bouffes du Nord

    Les Bouffes du Nord mettent à l'affiche Denis Podalydès dans La disparition du paysage (texte Jean-Philippe Toussaint, mise en scène et scénographie Aurélien Bory). Vous pourrez retrouver sur scène le sociétaire de la Comédie-Française du 18 au 27 novembre.

    "Un homme parle, immobile, réduit à l’immobilité après un attentat dont il a été victime. Il se souvient de la déflagration, puis tout s’est volatilisé, dispersé. Le voilà devant une fenêtre à Ostende, livré, condamné à ses pensées, ses souvenirs, ses observations minutieuses. Il aperçoit un chantier important en train de s’édifier : on construit apparemment un haut mur qui peu à peu envahit l’espace de la fenêtre, cache la vue, obscurcit et enferme la chambre où il est. Pensées et souvenirs s’obscurcissent à leur tour. La déflagration semble revenir. Il y eut un choc si violent, si total.

    L’homme, en réalité, était-il mort sur le coup ?

    Je connais Jean-Philippe Toussaint depuis quelques années, j’ai enregistré le texte de Football, mais je le lis depuis 1984 à peu près, accueillant chacune de ses œuvres avec émotion. J’aime son style, son humour, sa clarté même dans la mélancolie. En le lisant, je peux penser simultanément à Hergé, à Jean-Jacques Rousseau (pour la limpidité d’écriture), et au cinéaste Lee Chan-Dong, qui a fait Poetry et Burning.

    Il me fit don de ce texte il y a un peu plus d’un an dans un café à Paris, où il voulait me le remettre en mains propres. J’étais étonné de cette discrétion, comme si nous étions dans un film d’espionnage. Il ne l’avait pas publié (chez Minuit, comme tous ses livres), et ne le publierait pas encore : seulement, sans doute, quand je le jouerais. Bon, très bien, je le reçus comme le début d’une mission : faire passer ce texte dans la chambre d’écho d’un théâtre.

    Comment donner à entendre (à voir ?) ce flux de pensées, de sensations, de réminiscences ? Et comment faire avec la mort, toujours présente, déjà là, ombre et instant ?

    Il fallait un espace particulier, inédit. Aurélien Bory s’est intéressé au projet. Dans le café où nous nous sommes aussi rencontrés, il s’est mis à griffonner de petits croquis autour du thème de la fenêtre qui s’obture peu à peu. Quantité d’espaces différents ont affleuré dans l’imaginaire commun qui s’édifiait doucement.

    Cette réflexion est très stimulante. Je relis plusieurs fois le texte, disons la pièce. S’y manifeste une grande inquiétude, qui est notre commune et sourde inquiétude à tous. Inquiétude qui perd son nom, sa forme, son contour, tant elle s’accroît, se diffuse, tout en semblant parfois s’évaporer. Je suis à la fois plus sensible à l’acuité tranquille de la langue, et au soufflé de l’explosion. Elle balaye le monde en une seconde, et nous habitons cette seconde là, avec élégance, raffinement. 

    J’espère que nous nous acquitterons bien de la mission. C’est aussi, à mon sens, une des missions du théâtre : donner voix, corps, espace et temps à la prose des grands écrivains, à la littérature de notre temps bizarre.

    Denis Podalydès"

    bouffes-du-nord,10e,théâtre

     

    C'est où ?

    Théâtre des Bouffes du Nord, 37 bis boulevard de La Chapelle, Paris 10e

    C'est quand ?

    Du 18 au 27 novembre 2021

  • La médiathèque Françoise Sagan expose Sandrine Elberg

    À l’occasion de la 9e édition des Rencontres photographiques du 10e, le collectif d'artistes Fetart, en partenariat avec la Mairie du 10ème, vous propose une balade photographique dans le 10e, et en particulier à la médiathèque Françoise Sagan avec une exposition de Sandrine Elberg. Une exposition que vous pourrez visiter jusqu'au 23 novembre.

    Le 18 août 2019 en Islande, une plaque commémorative a été inaugurée en l’honneur d’Okjökull (officiellement déclassé en 2014), premier glacier disparu sur l’île subarctique.

    Le monument A letter to the future a été érigé sur le site de l’ancien glacier marquant le premier constat funeste dû aux changements climatiques dans le monde. Selon les chercheurs et les scientifiques, l’Islande perd environ onze milliards de tonnes de glace chaque année. Ils craignent aussi la disparition de quatre cents glaciers sur l’île d’ici ceux cents ans si les émissions de gaz à effet de serre se poursuivent au rythme actuel.

    Jökull est un hommage au sublime, aux glaciers d’Islande avec leurs failles, cicatrices, tourbillons, moulins et crevasses. Les différents points de vue sont érigés sous les ciels étoilés de l’île quelques lunes pour une invitation à la contemplation et à la rêverie. Ce travail contribue ainsi de manière poétique à la mémoire des glaciers, à la prise de conscience de la fragilité des sites naturels.

    Un atelier arts plastiques pour les enfants (8-12ans) animé par Sandrine Elberg vous sera proposé le 17 novembre de 14 h à 16 h 30. Sur inscription.

    médiathèque-françoise-sagan,10e,exposition

    C'est où ?

    Médiathèque Françoise Sagan, 8 rue Léon Schwartzenberg, Paris 10e

    C'est quand ?

    Jusqu'au 23 novembre 2021

     

  • Expo photo au Louxor : "Un Monde sur le Vif"

    Le Louxor propose à partir du 4 novembre et jusqu'à la fin de l'année une nouvelle exposition photo : "Un Monde sur le Vif". Vous pourrez découvrir les photographies d'Alain Massé du Collectif Sur le vif . À cette occasion une projection du film Le Sel de la terre, réalisé par Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, est également programmée (pour consulter les horaires, cliquer ici).

    "La photo s'est imposée naturellement comme fil conducteur d'une carrière dans le monde audiovisuel comme directeur général de Radio France, chargé du développement de RFI en Afrique et dans le monde arabe, producteur de cinéma, diplomate…

    Elle m'a également accompagné lors de mes différentes vies sur plusieurs continents, en Algérie, en France, en Bolivie et au Canada.

    Mon appareil photo m'a suivi tout au long de ce parcours professionnel et personnel résolument tourné vers l'international, avec un besoin permanent de chercher à figer Sur Le Vif les sensations ressenties.

    Aussi intenses que variées, ces sensations peuvent se retrouver dans une collection de portraits et d'ambiances insolites saisis dans une centaine de pays."

    Affiche-18-A3-550x800.jpeg

     

    C'est où ?
    Cinéma Le Louxor (au Salon du Louxor), 170 boulevard Magenta, Paris 10e
    C'est quand ?
    du 4 novembre au 31 décembre 2021
  • Gaël La Loom en showcase au Walrus

    Gaël La Loom  sera en showcase chez le disquaire Walrus ce samedi 23 octobre. Chanteur/ukuléléiste parisien, amoureux de la lettre B (Beatles/Big Star/Kate Bush/Buckley père et fils),  il présentera son nouveau mini LP quatre titres en vinyle et CD : Play it like William Tell.

    L'entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles, et dans le respect de la règlementation sanitaire en cours.

    walrus,10e,showcase

    C'est où ?

    Walrus,34 ter, rue de Dunkerque, Paris 10e

    C'est quand ?

    Samedi 23 octobre 2021, à 19 h

  • Participez à la collecte de jouets pour le "Super Noël" d’Emmaüs Défi

    Jusqu’au 6 novembre, vous pouvez participer au Super Noël d’Emmaüs Défi en déposant vos dons de jouets neufs ou d’occasion à l’accueil de la La Maison de la vie associative et citoyenne du 10e. Le Super Noël est une grande vente festive organisée chaque année par Emmaüs Défi, pour permettre à des familles en difficulté d’acheter des jouets de belle qualité à prix bas et de vivre pleinement la magie de Noël !

    Quoi donner ?
    Des jouets et jeux, neufs ou en bon état, pour enfants de 0 à 18 ans.
    Quand ?
    Jusqu’au 6 novembre
    Comment ?
    Déposez vos dons dans des sacs à l'accueil de la MVAC au 206 quai de Valmy.
    Pourquoi ?
    Les jouets donnés seront mis en vente, à tout petit prix, pour permettre à des milliers de familles en difficulté de faire des courses de Noël "comme les autres".

    emmaüs-defi,collecte,noël,jouets

    C'est où ?

    La Maison de la vie associative et citoyenne, 206 quai de Valmy, Paris 10e

    C'est quand ?

    Jusqu'au 6 novembre 2021

  • "Embellir votre quartier" Saint-Vincent-de-Paul - Paradis : réunion de restitution

    Lancée au printemps dernier, l'opération "Embellir votre quartier" sur le secteur Saint-Vincent-de-Paul - Paradis va connaitre une nouvelle étape après les phases de diagnostiques et de propositions, avec une réunion de restitution qui se teindra demain 19 octobre. 
    Après plusieurs semaines de consultation des habitantes et des habitants du quartier, près de 150 contributions ont été formulées. Ces propositions ont été étudiées par les services techniques de la Ville de Paris. Cette réunion présentera la synthèse de ces propositions et les pistes envisagées.

    Pour rappel, vous pouvez consulter le diagnostique fait par les services de la Ville et présenté le 7 mai dernier : cliquer ici.

    Flyer restitution Embellir.jpg

    C'est où ?

    Mairie du 10e, 72 Rue du Faubourg Saint-Martin

    C'est quand ?

    Mardi 19 octobre 2021, à 19 h

  • Projection-débat au Louxor : "Les sorcières d'Akelarre"

    Le 21 octobre prochain, Le Louxor vous propose une projection-débat autour du film Les sorcières d'Akelarre.

    Allez voir et soutenir cette petite merveille, un film captivant, maîtrisé, intelligent et puissant. Un subtil scénario qui a su transformer en fiction un épisode de la répression au Pays basque au XVIIe siècle, en restant fidèle à l’esprit de la réalité historique, et en tirant un admirable parti de la lecture approfondie des écrits de Pierre de Lancre, juge des sorcières. Les dialogues sont denses et nourris de ce savoir sans être pour autant alourdis par quelque intention didactique. La puissance féminine ici illustrée a une valeur symbolique et imaginaire qui fait la singularité du film. Les scènes sont saisissantes, merveilleusement éclairées et découpées en plans d'une beauté plastique évidente. 

    Pensez à réserver votre place au plus vite sur le site du Louxor.

    Les sorcières d'Akelarre

    Avec Alex Brendemühl, Amaia Aberasturi (Espagne, Argentine - 2021 - 1 h 32 - VOSTF). Séance suivie d'un débat avec le réalisateur Pablo Agüero, la co-scénariste Katell Guillou et Nicole Jacques-Lefèvre, enseignante et chercheuse à l'Université Paris X, et spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle et des rapports entre la littérature et les discours du savoir et de la croyance.

    Sans titre.png

    C'est où ?
    Cinéma Le Louxor, 170 boulevard Magenta, Paris 10e
    C'est quand ?
    21 octobre 2021, à 20 h 
  • Projection-débat à la Mairie du 10e : "Les hirondelles de Kaboul"

    Ce vendredi 15 octobre, à l'occasion des quarante ans de l'abolition de la peine de mort en France, la Mairie du 10e propose la projection du film "Les hirondelles de Kaboul", réalisé par Zabou Breitman et Éléa Gobbé-Mévellec et tiré du roman éponyme de Yasmina Khadra. Un débat sera organisé avant la projection par l'association ECPM.
     
    L'entrée est libre, sur présentation du pass sanitaire.

    projection-debat,mairie-du-10e

    C'est où ?

    Mairie du 10e, 72 Rue du Faubourg Saint-Martin

    C'est quand ?

    Vendredi 15 octobre 2021, à 19 h