Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Culture

  • Projection-débat à la bibliothèque de la Goutte d'or : "Comme des lions"

    Ce samedi 15 juin, nouvelle projection-débat à la bibliothèque de la Goutte d'Or, avec la projection du film de Françoise Davisse "Comme des lions". Une projection qui sera suivie d’une discussion avec le public animée par Bernard Masséra, ancien ouvrier, représentant syndical et militant à l’usine Chausson de Gennevilliers.

    image006.png

    "On se battra comme des lions" : cette phrase s’affichait sur leurs T-shirts, et ils ont tenu parole. Eux, ce sont les "Peugeot" : les ouvriers PSA (Peugeot, la "marque au lion" / Citroën), de l’usine d’Aulnay-sous-Bois, qui employait 3000 personnes. Pendant deux ans, la réalisatrice a suivi leur combat contre la fermeture de leur usine. Et même si elle a fini par fermer, ce documentaire nous remplit d’espoir car il nous donne à voir des personnalités inoubliables. Il nous montre que dans l’adversité se révèlent une fraternité et un enthousiasme hors du commun, une capacité exceptionnelle d’analyse et de réflexion sur les réalités complexes de l’économie et de la finance.

    L'entrée est libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.

     

    C'est où ?

    Bibliothèque de la Goutte d'Or, 2 rue Fleury, Paris 18e

    C'est quand ?

    Samedi 15 juin, à 14h30

     

     

  • Exposition-vente chez Ange et Dam

    Comme chaque année, les sculpteures Ange et Dam de la rue Labat ouvrent leur atelier pour deux jours d'exposition-vente. Le vernissage aura lieu vendredi 14 juin de 18 h à 21 h et l'atelier ouvrira ses portes au public samedi 15 et dimanche 16 juin. Cette année, on nous annonce des prix revus à la baisse... et une visite exceptionnelle de la cave. 

    N'hésitez pas à aller pousser la porte de ces deux sympathiques artistes.

    Paris, paris 18e, ange&dam

     

    C'est où ?

    50 rue Labat, Paris 18e

    C'est quand ?

    Samedi 15 et dimanche 16 juin 2019, de 15 h à 19 h

  • Les Portes d’Or fêtent leurs dix ans !

    Cette année, Les Portes d'Or fêtent leurs dix ans, s'inscrivant durablement dans l'agenda festif du quartier de la Goutte d'Or. Les 14, 15, 16 et 17 Juin plus de 80 artistes vous présentent leur travail dans divers lieux dans le quartier de la Goutte d’Or. C'est là une formidable occasion d'admirer le travail d'une multitude d'artistes - et d'échanger avec eux, mais aussi une occasion unique de découvrir les nombreux ateliers d'artistes nichés dans le quartier.

    portes-ouvertes,ateliers,artistes,goutte-d-or,18e

    Il faut ajouter à ce menu déjà chargé deux expositions. L'une à l'Échomusée (21 rue cavé), du 11 au 17 juin, avec les portraits photographiques des artistes dans leurs ateliers par Dominique Jouxtel. Et l'autre du 12 au 23 juin, vous pouvez visiter l'exposition collective présentée au FGO-Barbara (1 rue Fleury). 

    portes-ouvertes,ateliers,artistes,goutte-d-or,18e

    C'est où ?

    Quartier de la Goutte d'Or, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 14 au 17 juin 2019

  • La fête au jardin !

    Ce dimanche 9 juin, le Groupe Habitants Goutte d'Or*, la Compagnie Gaby Sourire, les Enfants de la Goutte d'Or ont le plaisir de vous inviter à un repas festif avec une programmation théâtrale et musicale  dans le Jardin pédagogique de l'association les Enfants de la Goutte d'Or. Un repas réalisé par des habitants est proposé de 13h à 15h.

    Au programme des festivités : une intervention de l'atelier théâtre femmes d'EGDO encadré par Agathe Rouillier et Delphine Zingg et la complicité de Sylvie Haggaï de la Compagnie Gaby Sourire, Las Torrés Père & Fils (guitares et chants), Jaurès (DJ) avec ses vinyls, Mustapha Belhocine (improvisations orientales) et les comédiens Salomé Richez et Christophe Sigognault de la compagniie Gaby Sourire.

    * Le Groupe Habitants Goutte d'Or se réunit une fois par mois dans le local de la Cie.Gaby Sourire pour se rencontrer, échanger sur la vie du quartier et organisé des actions collectives festives et artistiques.

    La Fête au Jardin affiche jpg3.jpg

     

    C'est où ?

    Jardin pédagogique de l'association les Enfants de la Goutte d'Or, 25 rue de Chartres, Paris 18e

    C'est quand ?

    Dimanche 9 juin 2019 à partir de 13 h

  • Antoon Krings à la médiathèque Françoise Sagan

    Un mercredi par mois, le Fonds patrimonial Heure Joyeuse de la médiathèque Françoise Sagan invite le public à découvrir les trésors de ses collections.

    Ce mercredi 5 juin, à l’occasion de l’exposition au Musée des Arts Décoratifs "Drôles de petites bêtes" d’Antoon Krings, l’artiste vient partager ses sources d’inspiration et vous invite à parcourir à ses côtés les albums anciens, graveurs, peintres, et autres insectes de fiction qui l’ont nourri pour façonner le jardin de ses petites bêtes.

    Il est impératif de s'inscrire au préalable, par téléphone : 01 53 24 69 70, ou par mail : mediatheque.francoise-sagan@paris.fr

    rencontre,médiathèque-française-sagan,10e,antoon-krings

    Antoon Krings, Léo le lérot, 2014
    © Gallimard Jeunesse / Giboulées
     

    C'est où ?

    Médiathèque Françoise Sagan (salle de lecture du fonds patrimonial, 1er étage), 8 rue Léon Schwartzenberg, Paris 10e

    C'est quand ?

    Mercredi 5 juin 2019, de 19 h à 20 h 30

  • Projection-débat à la Mairie du 10e : "Moi, Maryse C. écrivain noire et rebelle"

    Dans le cadre des commémorations de la Journée nationale des Mémoires de la traite, de l’Esclavage et de leurs Abolitions, la Mairie du 10e vous convie à une projection-débat autour du film "Moi, Maryse C. écrivain noire et rebelle" mardi 28 mai 2019 à 19 h en salle des fêtes.

    Ce documentaire de création de Dimitry Zandronis, mêlant fiction et animations, retrace le parcours de Maryse Condé de Pointe-à-Pitre à l’université de Columbia. L’écrivaine guadeloupéenne à la renommée internationale revient sur les expériences et les rencontres ayant nourri son imaginaire et son œuvre.

    La projection sera précédée d’une lecture d’un extrait du roman Moi, Tituba sorcière par le poète Jean-Yves Bertogal dit JYB. et suivie d'une discussion avec Françoise Simasotchi-Bronès, professeure de Littérature francophone à l’université Paris 8.

    Réservation conseillée : cpoincare@ligueparis.org

    2019_3_Condé.jpg

    Maryse Condé

     

    C'est où ?

    Mairie du 10e, 172 rue du Faubourg Saint-Martin

    C'est quand ?

    Mardi 28 mai 2019, à 19 h

  • "L'homme qui rétrécit" au Louxor

    Ce samedi 25 mai, le cinéma le Louxor propose une séance pour les plus petits (mais aussi pour les grands) pour un "Film enfance de l'Art", avec L'homme qui rétrécit de Jack Arnold (The Incredible Shrinking Man, USA, 1957, 1H21, VOSTF). "À la suite d'une contamination radioactive, un homme voit avec effarement son corps diminuer de taille. À tel point qu'il devient la proie d'un chat puis d'une araignée. Courageusement, il part à la découverte de son univers."

    Après la projection, les enfants seront invités à décrypter les effets spéciaux du film en compagnie de François Barge-Prieur au salon du Louxor.

    cinema,louxor,10e,barbès-rochechouart,magenta,enfant

     

    C'est où

    Cinéma Le Louxor, boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Samedi 25 mai 2019, à 11 h

  • "Moi, nous, l'Autre : solidarité !" une journée festive au Shakirail

    Ce dimanche 26 mai, une journée festive s'annonce du côté de la rue Riquet : "Moi, nous, l'Autre : solidarité !" avec des ateliers artistiques, une fanfare, une projection-débat autour de la solidarité. Tout le monde est le bienvenu au Shakirail, ce lieu de création installé dans d'anciens locaux de la SNCF au 72 rue Riquet dans le 18e. Cette journée est l'occasion de venir échanger, discuter et de découvrir des pratiques artistiques ! L'entrée est à prix libre et l'inscription aux ateliers (fresque participative, couture, argile, modelage...) a lieu sur place. Le film projeté est "Regarde ailleurs" d'Arthur Levivier, qui raconte le quotidien d'exilé(e)s à Calais.

    unnamed (1).jpg

     

    C'est où ?

    Shakirail, 72 rue Riquet , Paris 18e

    C'est quand ?

    Dimanche 26 mai 2019, de 15h à 21h

  • Le Printemps des Rues

    Le week-end du 25 et 26 mai prochain promet d'être festif dans les rues des 10e, 18e et 19e arrondissement, grâce à l'association Le Temps des Rues qui organise un festival des arts de rue (théâtre, danse, musique, hip-hop, slam, jeux forains), "Le Printemps Des Rues".

    "En soutenant la création et la diffusion dans l’espace public, Le Printemps Des Rues permet aux artistes qui ont choisi ce territoire d’expression, de partager avec nous leur vision du monde, existant ou à venir.

    À l’heure où le vivre ensemble et le partage sont plus que jamais d’actualité, peuvent-ils nous aider à découvrir, comprendre et agir sur ce qui nous entoure ?

    Des questionnements auxquels les compagnies invitées cette année répondront par autant d’énigmes à résoudre ensemble : Qu’est-ce qui permet de créer du lien entre nous ? Les barrières sont-elles là pour nous enfermer ou pour nous protéger ? Le hasard existe t-il ? Comment se servir de l’Histoire pour comprendre notre histoire ? Un chat peut-il apprendre à voler à une mouette ? Comment la pétanque peut-elle nous permettre de comprendre notre univers ? La poésie nous aide t-elle à vivre ? L’eau sèche mouille t-elle ?"

    Le programme de ce festival est pour le moins étoffé, pour le plaisir de tous, petits et grands et le tout gratuitement ! (toutes les informations sur le site du Printemps des Rues) :

    SAMEDI 25 MAI :

    11H00 : Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler - Jardin Luc Hoffmann 19e

    14H15 : Jour de fête, l’Ensemble Forain – Jardin Villemin 10e

    15H00 : Au Pays d’Oz – Jardins Rosa Luxemburg 18e

    15H15 : Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler- Jardin Luc Hoffmann 19e

    16H00 : D-Construction - TEP Pierre Reverdy 19e

    16H45 : Au Pays d’Oz – Jardins Rosa Luxemburg 18e

    17H30 : Vivants – Départ Place de Torcy 18e

    Le Concert Dont Vous Êtes l’Auteur - Jardin Luc Hoffmann 19e

    DIMANCHE 26 MAI :

    14H00 : Jour de fête, l’Ensemble Forain – Jardin Villemin 10e

    Au Pays d’Oz – Jardin de l’hôpital Saint-Louis 10e

    14H30 : Évidences Inconnues – Place Follereau 10e

    14H45 : Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler – Jardin Villemin 10e

    15H00 : BPM - Jardin de l’hôpital Saint-Louis 10e

    DJOKO : Une Ronde Multicolore – CRL10 La Grange Aux Belles 10e

    15H15 : Le Bar à Mômes – Espace Jemmapes 10e

    16H00 : La Cosmologie du Cochonnet – Jardin Villemin 10e

    16H10 : Dessous d’Histoire – Départ Place Follereau 10e

    16H30 : D-Construction - TEP La Grange Aux Belles 10e

    17H00 : Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler – Jardin Villemin 10e

    17h15 : Au Pays d’Oz – Jardin de l’hôpital Saint Louis 10e

    17H30 : Le Bar à Mômes – Espace Jemmapes 10e

    Le Concert Dont Vous Êtes l’Auteur - Place Robert Desnos

    17H45 : Évidences Inconnues – Place Follereau 10e

    10e,18e,printemps,rues,artistes

    C'est où ?

    Dans les rues et jardins des 10e, 18e et 19e arrondissements

    C'est quand ?

    Samedi 25 et dimanche 26 mai 2019

     

  • "Corps et âmes", Dorignac au musée de Montmartre

    Le musée de Montmartre sait faire une place à des peintres moins connus, ou un peu oubliés, dont les réalisations sont trop rarement exposées aux yeux d'un public curieux. Cette fois, c'est Georges Dorignac, avec une exposition intitulée "Corps et âmes". L'œuvre est pourtant singulière, originale, belle, racée. Saluons la Piscine de Roubaix et le musée des Beaux-Arts de Bordeaux qui ont initié l'hommage à Georges Dorignac en 2017.

    Les œuvres exposées peuvent surprendre par leur diversité. Il faut dire que le cheminement du peintre est complexe. On peine à trouver une ligne commune à travers les portraits de femme dans sa période des Noirs, qui firent sa renommée, ses représentations de la maternité, ses paysages proches des pointillistes, ses portraits de paysannes ou d'ouvriers saisis dans l'effort ou ses projets décoratifs, empreints d'orientalisme. Pourtant son œuvre est puissante, sincère, touchante.

    montmartre,18e,exposition,dorignac

    Il faut se souvenir que c'est un jeune homme qui en 1898 arrive à Paris et intègre l'école des Beaux Arts. Il a alors 19 ans. Au bout de six mois il préfère néanmoins prendre sa liberté et se consacrer à une carrière de peintre indépendant. La jeunesse, la fougue, la technique maitrisée, une vie de famille bien remplie peuvent expliquer quelques tâtonnements. De 13 ans à 18 ans, il fréquentait l'école des Beaux-Arts de Bordeaux où il avait obtenu des prix qui le confirmèrent dans sa vocation et le conduisirent à Paris. Il a déjà acquis là la maitrise de son art qu'il n'aura de cesse d'améliorer avec rigueur et passion, sans compromis. Toutefois il veut lui donner un surplus d'âme, et il y réussira pleinement, comme on peut le constater en parcourant les salles du musée.

    C'est pas moins de 85 œuvres, peintures, aquarelles, sanguines et fusains, réalisées entre 1901 et 1924 qui sont présentées dans cette exposition. Le musée de Montmartre est ouvert tous les jours de 10h à 19h d'avril à septembre et de 10h à 18h d'octobre à mars

    Quelques dates dans le parcours du peintre :

    1879 naissance de Georges Dorignac à Bordeaux

    1998 arrivée à Paris.

    1900 il s'installe au 22 rue du Chevallier de La Barre, naissance de ses filles.

    1900 à 1904 il s'associe à l'École de Bilbao.

    1906 il représente la maternité, sa femme, ses filles ; peintures douces et tendres. Il rencontre Signac et Derain

    1908 il s'installe à Verneuil-sur-Seine

    1910 vol de ses œuvres, ruine, il trouve refuge à La Ruche, École de Paris. Il rencontre Modigliani, Soutine. Questionnement intense ; il peint des paysages pointillistes. Puis abandonne la couleur.

    1912 début de la période noire ; plusieurs expositions et acquisitions de l'État.

    1914 séjour d'un an à Bordeaux puis retour à Paris à l'été 2015.

    À partir de 1915 plusieurs acquisitions de l'État et l'intérêt des amateurs le soulagent des préoccupations matérielles.

    1918 il se consacre à des sujets de décoration, dessins, cartons pour la tapisserie, la céramique, la mosaïque, commande pour un plafond de théâtre, paravent, affiche... notamment celle du Salon d'Automne de 1922.

    21 décembre 1925 il meurt des suites d'une opération de l'estomac à Paris.

    montmartre,18e,exposition,dorignac

     

    C'est où ?

    Musée de Montmartre 12 rue Cortot, Paris 18e

    C'est quand ?

    Jusqu'au 8 septembre 2019 

  • La Mairie du 9e célèbre le bicentenaire de Jacques Offenbach

    Ce dimanche 19 mai, la Mairie du 9e célèbre le bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach qui habita le 9e arrondissement de Paris durant une grande partie de sa vie.

    Une journée riche et festive en perspective si l'on en croit le programme qui s'annonce :

    11h: Vernissage de l'exposition en l'honneur de Jacques Offenbach à la Mairie du 9e, en partenariat avec la ville de Cologne, suivie d'un cocktail.

    14h: Le Charivari - Défilé costumé accompagné de la fanfare venue spécialement de Cologne, les Rote Funken, au départ de la place Saint-Georges puis rue Saint-Georges, rue Saint-Lazare, rue Bourdaloue, rue Fléchier, rue des Martyrs, rue Victor-Massé, rue Henri-Monnier, place Gustave-Toudouze, rue Notre-Dame-de-Lorette.

    14h30: Hommage à Offenbach devant le 23 rue des Martyrs:

    Delphine Bürkli, Maire du 9e arrondissement de Paris et Madame le Maire adjointe de Cologne rendront hommage à Jacques Offenbach et apposeront une plaque commémorative au 23 rue des Martyrs.

    A partir de 16h, animations et buffet gratuits sur la Place Saint-Georges

    Dès 16h, le cortège rejoindra la Place où l'attendra une série d'animations offertes par les conseils de quartier Pigalle-Martyrs et Blanche-Trinité.

    16h : Buffet participatif avec la contribution des commerçants du quartier et des habitants.

    16h30 : Démonstration de danse d'époque avec la troupe de danseurs de Carnets de bals qui remettent valse, polka, mazurka au goût du jour, tout autour de la place.

    Dans l’hôtel Dosne-Thiers :

    De 16h à 18h pour les enfants : photographie professionnelle en costume d'époque. Dans le grand salon vert, un studio photo éphémère sera installé pour un beau portrait dans l'esprit XIXe siècle.

    De 16h à 18h - Découverte des métiers d'art et du costume
    Dans le majestueux salon Thiers, venez découvrir le patrimoine artistique vivant de notre quartier en rencontrant les artisans du costume de scène

    De 16h à 19h - Concerts : Au 1er étage, dans le grand salon de réception, un concert sera donné en hommage à Offenbach.

    unnamed.jpg

    C'est où ?

    Mairie du 9e / rue des Martyrs /Place Saint Georges / Hôtel Dosne-Thiers

    C'est quand ?

    Dimanche 19 mai 2019

  • "Satiété", exposition à la Galerie P38

    Située au coeur de la Goutte d'Or, la jeune galerie P38 propose une exposition de Tristan Pernet : "Satiété".

    "Si Tristan Pernet tend à se lire comme un cuisinier de la sérigraphie, le déploiement qu'il effectue dans ce premier solo show tient, à n'en pas douter, plus de la symphonie que de la casserole. Iceberg de couleurs dégoulinant sans fin, où l'accumulation aurait pour meilleure amie la superposition, qui dans un jeu sans fin prendrait plaisir à s'auto dynamiter. Que de plus calme que cet instant où le bruit se fait souplesse, où la contemplation a comme une lame : deux tranchants ?
    Si la dépression guette,

    Il saura se relever,

    Sans toutefois jamais décélérer,

    Il créera fracture.

    Si le hasard, qui n'en est guère, se fait fulgurance,

    Il faudra comme Ulysse,

    L’attacher persuadé qu'il sera qu'un peu de velouté

    Rendra la chose meilleure encore.


    Mais n'est ce pas là que l'artisan se fait artiste ? Dans cette permanence de l'erreur qui se fait acquis, qui se fait maîtrise.

    Qui a déjà croisé Tristan à la nuit tombé, sait qu'il est habité par des démons mais aussi par un foie qui, chaque jour et sans faille le font se relever pour donner, donner et aussi se donner.

    Vous l'aurez compris le minimalisme ne sera pas de rigueur."

    L'exposition est présentée du 16 au 25 mai (vernissage le jeudi 16 mai de 18h à 22h).

    unnamed.jpg

     

    C'est où ?

    Galerie P38, 33 ter rue Doudeauville, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 16 au 25 mai 2019