Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18e

  • "Ma Comédie Française" au LMP

    Le Lavoir Moderne Parisien propose actuellement "Ma Comédie Française", un spectacle écrit et interprété par Jean-Marie Galey, mis en scène par Teresa Ovidio (son de Thomas Gauder). La pièce est à l'affiche jusqu'au 22 septembre prochain et convient à un jeune public (à partir de 12 ans).

    "J’ai vécu au sein de la Comédie française une aventure artistique haute en couleurs, fertile en rebondissements violents, soldée par un procès retentissant qui mit en lumière les abus et incompétences de la vénérable maison dans le domaine du droit du travail.

    Teresa Ovidio et moi-même présentons une machine à décerveler où défile une galerie de personnages qui firent le sel de mon séjour au Français.

    Si l’on peut trouver dans la forme une vague parenté avec Philippe Caubère – je pencherais plutôt vers Dario Fo – il s’agit d’une introspection au plus profond de ce que mon expérience a pu m’apporter sur la place réservée à l’humain au sein de l’Institution. Entendons par là les institutions quelles qu’elles soient : couple, famille, entreprise… En prenant le parti de l’humour, nous tenons à le préciser !"

    Jean-Marie Galey

     

    unnamed.png

     

    C'est où ?

    Le Lavoir Moderne Parisien (LMP), 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Jusqu'au 22 septembre 2019, du mardi au samedi à 19 h et dimanche à 15 h

  • À l'agenda d'Action Barbès

    En cette période de rentrée, nous vous annonçons deux dates importantes à retenir pour les adhérents d'Action Barbès. Sortez vos agenda, mais nous aurons l'occasion de revenir dessus sur ce blog.

     

    Apéritif de quartier

    Tout d'abord, nous nous retrouvons pour un apéritif de quartier le mardi 24 septembre à 19 h au café Le Beaujolais (167 rue du Faubourg Poissonnière, Paris 9e). C'est là une occasion de nous rencontrer pour un moment de convivialité, pour échanger sur les dossiers en cours et les projets à venir. Les adhérentes et les adhérents sont les bienvenus ainsi que celles et ceux qui voudraient nous connaitre et nous rejoindre. 

    C'est où ?

    Le Beaujolais, 167 rue du Faubourg Poissonnière, Paris 9e

    C'est quand ?

    Mardi 24 septembre 2019, à 19 h

     

    Assemblée générale

    L'Assemblée générale d'Action Barbès se déroulera le samedi 19 octobre à 9 h 15 au cinéma Le Louxor. Nous ferons notamment les traditionnels bilans financier et moral, et nous élirons les membres du Conseil d'administration de l'association. Les adhérentes et les adhérents recevront prochainement une convocation par mail qui leur précisera l'ordre du jour.

    Les membres de l'association voulant intégrer le Conseil d'administration et / ou la rédaction du blog pour l'année 2019-2020 sont invités à se faire connaitre par mail (action.barbes@gmail.com).

    action-barbes,assemblée-generale,aperitif-de-quartier,9e,10e,18e

    C'est où ?

    Le Louxor,170 boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Samedi 19 octobre 2019, à 9 h 15

  • Fête des jardins et de l'agriculture urbaine

    Le week-end prochain, samedi 14 et dimanche 15 septembre, se déroulera la 23e édition de la Fête des jardins et de l’agriculture urbaine – Paris et Métropole - aura lieu le samedi 14 et le dimanche 15 septembre 2019. Plus de 400 animations gratuites pour petits et grands sont proposées dans les espaces verts. Comme chaque année des communes proches de Paris participent également à la fête.

    Le "Village de la Fête des Jardins" sera implanté dans le 18e aux jardins d'Éole. Les visiteurs pourront y découvrir des démonstrations et des ateliers pratiques dispensés par les agents qui travaillent au quotidien dans les espaces verts. Ces animations leur apprendront les techniques du jardinage adaptées à l'environnement parisien telles que la végétalisation d'un pied d’arbre ou du mobilier urbain dans le cadre du Permis de végétaliser, la culture d'un petit potager dans une jardinière, sur un balcon ou même sur les murs et les toits mais aussi la fabrication de nichoirs et d'hôtels à insectes. L'occasion de prolonger les échanges et les conseils que l’on retrouve tout au long de l’année sur la plateforme participative vegetalisons.paris.fr , et de découvrir la nouvelle fonctionnalité destinée à faciliter l’arrosage participatif et permettre aux habitants de s’entraider pour arroser les plantes en période estivale.

    Pour les plus petits, la ferme de Paris et ses animaux (poules, lapins, canards, chèvres et moutons) seront présents au Village. Le kit "un verger dans mon école" sera présenté et illustré par une exposition photo.

    Une remise de prix sera organisée le samedi afin de féliciter les lauréats du concours photo "Végétalisons Paris"

    Une bonne occasion de se mettre au vert et de découvrir des jardins méconnus, comme le jardin collectif l'Univert dans la Goutte d'Or, ou le Balcon vert, le nouveau jardin Marielle Franco dans le 10e.

     

    Télécharger le programme complet

    40x60_FDJ_2019_BD - copie.jpg

  • Repas de quartier sur la "friche Polonceau"

    En cette période rentrée, les associations La Table Ouverte et Paris - Goutte d'Or proposent aux habitants du quartier de se retrouver ce dimanche 15 septembre pour partager un moment convivial et de rencontre autour d'une paella géante et de grillades.
    Le rendez-vous est donné sur la friche à l'angle des rues des Poissonniers et Polonceau.
    Un panneau sera mis à disposition pour que chacun puisse y coller une photo, écrire une anecdote, signer... et une photo de groupe sera prise dans le cours de la journée pour immortaliser ce moment.

    repas-de-quartier,18e,la-table-ouverte,paris-goutte-d-or

    C'est où ?

    "Friche Polonceau", angle des rues des Poissonniers et Polonceau, Paris 18e

    C'est quand ?

    Dimanche 15 septembre, 11 h à 17 h

  • Enquête publique préalable pour le Nouveau Lariboisière

    Le préfet de Région lance une enquête publique préalable à la délivrance du permis de construire du Nouveau Lariboisière du 16 septembre au 18 octobre 2019.

    lariboisiere,enquete-publique,travaux,nouveau-lariboisiere,10e,18e

    L'enquête publique porte sur la construction du bâtiment Nouveau Lariboisière à l'angle du Boulevard de La Chapelle et de la rue de Maubeuge.

    Le nouveau bâtiment aura une surface de 46 500 m2 et est conçu selon les principes de la Haute Qualité Environnementale (HQE) Ce bâtiment regroupera toutes les activités d’hospitalisation, les urgences et la maternité, les blocs opératoires et l’imagerie du site, la pharmacie et la stérilisation. Il accueillera notamment 489 lits, 17 salles d'opération, 3 IRM et 2 scanners, une maternité de 3 200 accouchements par an, ainsi qu'un service d'urgences capable de traiter annuellement 140 000 personnes. D'autre part, 8 300 m2 d'espaces existants, accueillant principalement des consultations de jour dans les peignes historiques, seront rénovés.

    A noter : une charte "Chantier à faibles nuisances" s'appliquera à l'ensemble des acteurs de la construction, afin de limiter la gêne apportée au quartier et aux riverains.

    Pour exprimer un avis ou une réserve sur ce projet, vous pouvez vous rendre à la Préfecture de Région ou dans les mairies des 10 et 18e arrondissements où des registres sont ouverts, ou encore à distance en consultant le site dédié ou sur celui de la Préfecture de Région. L'enquête publique se déroulera du lundi 16 septembre à 8 h 30 jusqu'au vendredi 18 octobre 2019 à 17 h, il ne faut pas hésiter à y participer.

  • Les mômes à la ferme !

    Ce dimanche 8 septembre, la sympathique association Home Sweet Mômes s'installe pour un après-midi à la P’tite ferme de la Goutte d’Or dans le square Alain-Bashung.

    Au programme :

    14h : Atelier créatif : fabrication de masques animaux

    15h30 : Jardinage en famille : plantation de légumes d’automne

    16h30 : Décorez la ferme ! Guirlande d’origamis, suspension de petits pots de fleurs, etc

    … et des jeux tout au long de l’après-midi !

    8sept2019.jpg

    C'est où ?

    La P'tite Ferme de la Goutte d'Or, Square Alain Bashung, 16 rue Jessaint, Paris 18e

    C'est quand ?

    Dimanche 8 septembre 2019, de 14 h à 18 h

  • Forum du Temps Libre et des Loisirs (18e)

    Comme chaque année, la Mairie du 18e et la Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 18e convient au Forum du Temps Libre et des Loisirs. Rendez-vous le samedi 7 septembre prochain.

    Cet événement est l'occasion, chaque année, de découvrir les nombreuses activités proposées par les associations de l'arrondissement. De nombreuses structures seront présentes pour vous permettre de découvrir et choisir le ou les loisirs qui vous correspondent. Cette année, un espace bénévolat vous sera proposé, avec plus de 50 associations à la recherche de bénévoles.

    ForumLoisirs.png

    C'est où ?

    Centre Sportif Micheline Ostermeyer (halle Pajol), esplanade Nathalie Sarraute, Paris 18e

    C'est quand ?

    Samedi 7 septembre 2019, de 10h à 18h

    Nota : une navette gratuite en petit train jusqu'au forum est mise en place pour l'occasion : Départ Porte Montmartre / 1er arrêt Mairie du 18e / 2e arrêt place Louis Baillot (arrêt bus 60) / Arrivée : Centre Ostermeyer

     

  • Du jazz au Chien de la Lune

    Ce vendredi 6 septembre, le restaurant Le Chien de la lune accueille deux pointures du jazz, Monniot (saxophones sopranino & alto) et Ithursarry ( accordéon) pour un concert. Voilà une belle occasion d'écouter ces jazzmen dans un cadre sympathique au coeur de la Goutte d'Or.

    JAZZ.jpg

     

    C'est où ?

    Le Chien de la Lune, angle des rues de Jessaint et Pierre l'Ermite, Paris 18e

    C'est quand ?

    Vendredi 6 septembre 2019, à 19 h

  • Un été de travaux : un peu de verdure en plus

    L'été est traditionnellement une période intense de travaux dans l'espace public parisien. Et l'été 2019 aura été particulièrement chargé en travaux, dans nos quartiers notamment. Nous vous proposons à travers une série d'articles de faire un point sur les principaux chantiers de l'été dans nos quartiers. Après la Promenade urbaine, le quartier de la Goutte d'Or, le REVE (Réseau Express Vélo) etun petit tour d'horizon des autres chantiers dans nos quartiers, nous finissons cette série d'articles avec la question de la végétalisation. 

     

    Un nouveau jardin entre deux gares

    Dans le 10e arrondissement, rue d'Alsace, un nouvel espace vert va bientôt ouvrir ses grilles, il s'agit du "Balcon vert" qui surplombe les voies de chemins de fer de la Gare de l'Est. Ce nouveau square de 2600 m2, qui chapeaute une partie du nouvel hôtel haut de gamme Okko, prendra le nom de jardin Marielle Franco, en hommage à la militante brésilienne pour les droits humains assassinée en 2018 (décision du Conseil d'arrondissement du 10e arrondissement du lundi 24 juin 2019). Voilà un espace vert bienvenu dans un secteur très minéral.

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Le jardin Marielle Franco, le 24 août 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

     

    Sur la Promenade urbaine

    Sur la Promenade urbaine, les (quelques) nouveaux arbres ont été plantés et les plates-bandes aussi. Il faudra attendre un peu pour apprécier les vivaces plantées ici qui demandent un peu de temps pour se développer.

    Globalement, à part quelques détritus, les plantations ne subissent pas trop de dommages, à l'exception notable située place de La Chapelle, le long du square de Jessaint où une plate-bande a été plantée le long d'un muret qui sert habituellement de banc. Malheureusement, comme cela était à prévoir, le muret continue à servir de banc et les plantations sont de fait piétinées. Plus encore que le mésusage, ici c'est le choix de cette implantation qui est problématique, les bancs publics étant devenus persona non grata à Paris, inéluctablement les gens continueront de s'assoir mais là où c'est possible.

    Autre élément de végétalisation sur la Promenade urbaine, éphémère celui-là, un espace d'exposition mis en place par les responsables du projet des Fermiers généreux qui sera prochainement implanté sur le pont de La Chapelle. Cet espace d'exposition temporaire situé sous le viaduc à l'arrière de la station de métro La Chapelle présente l'agriculture urbaine et ses enjeux au milieu de bacs plantés. Très vite cet espace a servi de lieu de "détente" et de consommation d'alcool, et aujourd'hui l'endroit est dévasté, ce qui reste de plantes fait peine à voir. Cela renforce la pertinence de notre préconisation de clôturer le futur projet sur le pont de La Chapelle que nous avions exprimée avec d'autres lors du jury qui a sélectionné ce projet.

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Plate bande et arbres nouvellement plantés boulevard de La Chapelle au débouché de la rue de Tombouctou, le 31 août 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Ce qui reste des bacs plantés sous le viaduc boulevard de La Chapelle, le 1er septembre 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

     

    Pieds d'arbre

    Enfin, pour terminer sur une note positive, saluons deux exemples de végétalisation de pieds d'arbre plutôt réussie - elles ne le sont pas toujours, hélas - et tout récemment créés. La première initiative se trouve boulevard Barbès à l'initiative d'habitants de l'immeuble voisin. Joliment plantés et surtout très régulièrement entretenus (nettoyage et arrosage), ces deux pieds d'arbres sont des exemples à suivre en terme de "permis de végétaliser". De même, rue Ambroise Paré, devant l'entrée de la SCMR, l'association Gaïa qui gère la salle de conso a entrepris de planter le pied des deux arbres récemment plantés. Bien entretenu, là aussi l'ensemble joliment coloré est agréable.

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Un pied d'arbre boulevard Barbès, le 25 août 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Pieds d'arbre rue Ambroise Paré, le août 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

  • Un été de travaux : petit tour d'horizon

    L'été est traditionnellement une période intense de travaux dans l'espace public parisien. Et l'été 2019 aura été particulièrement chargé en travaux, dans nos quartiers notamment. Nous vous proposons à travers une série d'articles de faire un point sur les principaux chantiers de l'été dans nos quartiers. Après la Promenade urbaine, le quartier de la Goutte d'Or et le REVE (Réseau Express Vélo), continuons cette série avec un petit tour d'horizon des autres chantiers dans nos quartiers.

     

    Rue de Clignancourt

    La rue de Clignancourt est actuellement réaménagée dans sa première partie, du boulevard de Rochechouart jusqu'à la rue Christiani. Le chantier a débuté le 1er juillet et devrait se terminer fin novembre. Il s'agit ici d'élargir le trottoir côté ouest et de refaire le revêtement de la chaussée. Il est également question de végétalisation avec l'implantation de jardinières sur le haut de la rue. Il faut souhaiter que ce réaménagement parvienne, en plus de l'élargissement d'un trottoir, à créer des traversées vraiment sécurisées pour les piétons, cet axe étant actuellement particulièrement difficile à pratiquer pour les piétons. Gageons également que ces changements mettent fin au stationnement problématique récurrent des véhicules de livraison à domicile du supermarché Carrefour sis dans cette rue. 

    travaux,voirie,18e,été

    Rue de Clignancourt, le 10 juillet 2019

    travaux,voirie,18e,été

    Rue de Clignancourt, le 13 août 2019

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Rue de Clignancourt, le 29 août 2019

     

    Mobiliers urbains

    Les nouveaux modèles de corbeille de rue prennent place dans les rue de la capitale. Les grands axes sont pratiquement tous pourvus. Ainsi, les boulevards Barbès, de la Chapelle, de Magenta et de Rochechouart sont désormais équipés, c'est à présent au tour des artères secondaires.

    On commence également à voir la mise en place des nouveaux mobiliers publicitaires, comme les mâts sur le boulevard de Rochechouart, les panneaux d'informations et publicitaires ne devraient pas tarder à suivre, on voit déjà les trous de fondations se creuser. L'ensemble devrait être déployé dans tout Paris d'ici le début novembre prochain.

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Un mât publicitaire fraichement installé boulevard de Rochechouart, le 19 août 2019

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Corbeille de rue nouveau modèle boulevard Barbès, le 27 juin 2019

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Un trou pour les fondations d'un panneau d'information boulevard de Rochechouart, le 29 août 2019

     

    Le Nouveau Lariboisière

    Le chantier de l'hôpital Lariboisière suit son calendrier en vue du Nouveau Lariboisière. Le premier bâtiment à l'angle des rues Ambroise Paré et de Maubeuge a commencé à sortir de terre, à la place de l'ancien bâtiment Morax qui se dressait ici. Pour l'instant, ce chantier n'entraine pas de désagréments particuliers sur le quartier autres que ceux attendus sur un chantier de cet envergure. Il faut dire qu'ici il n'y a pas de voisinage immédiat d'habitations, il n'en sera pas de même pour le bâtiment à l'angle du boulevard de La Chapelle et de la rue de Maubeuge.

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Les premiers piliers du premier bâtiment du Nouveau Lariboisière émergent du chantier de construction, le 19 août 2019

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

  • Un été de travaux : le Réseau Express Vélo se concrétise

    L'été est traditionnellement une période intense de travaux dans l'espace public parisien. Et l'été 2019 aura été particulièrement chargé en travaux, dans nos quartiers notamment. Nous vous proposons à travers une série d'articles de faire un point sur les principaux chantiers de l'été dans nos quartiers. Après la Promenade urbaine et le quartier de la Goutte d'Or, nous vous proposons de faire un point sur le déploiement du REVe (Réseau Express Vélo) dans nos quartiers.

     

    Nord-Sud

    Le REVe doit structurer le plan de circulation de vélo à Paris pour 2020, notamment avec la création de pistes bidirectionnelles sur des axes Nord-Sud et Est-Ouest. C'est ainsi qu'une des pistes principales passe par la rue d'Aubervilliers, celle de Château Landon, la rue du faubourg Saint-Martin et le boulevard de Strasbourg. Les aménagements de voirie sont presque achevés, avec du retard su le calendrier prévisionnel. Cette voie est très attendue par les cyclistes toujours plus nombreux à Paris, hélas, on déplore déjà des mésusages rue d'Aubervilliers avec de nombreux camions de livraison qui s'y garent en toute impunité.

    travaux,voirie,vélo,piste-cyclable,10e

    Rue d'Aubervilliers, le 28 août 2019

    travaux,voirie,vélo,piste-cyclable,10e

    Le REVe croise la Promenade urbaine au carrefour formé par les boulevards de la Chapelle et de La Villette et les rue d'Aubervilliers et de Château Landon, le 22 août 2019

    travaux,voirie,vélo,piste-cyclable,10e

    Carrefour Château Landon, le 25 août 2019

    travaux,voirie,vélo,piste-cyclable,10e

    La future piste bidirectionnelle prend place le long des voies de la Gare de l'Est, rue du Faubourg saint-Martin, le 25 août 2019

    travaux,voirie,vélo,piste-cyclable,10e

    Chantier du REVe devant l'église Saint-Laurent, boulevard de Magenta, le 5 août 2019

     

    La traversée Est-Ouest dans le 18e

    La piste bidirectionnelle qui doit assurer la traversée dans le 18e d'Est en Ouest passe par la rue Ordener et vite emprunte la rue Marcadet. Les travaux d'aménagement sont pratiquement achevés, notamment au croisement des grands axes de circulation, comme la rue Marx Dormoy ou le Boulevard Barbès.

    Sur le pont Marcadet, il est à déplorer que la piste bidirectionnelle nouvellement créée prenne essentiellement la place des piétons et à peine celle des voitures. Un choix difficilement compréhensible à l'heure où l'on prétend favoriser les circulations douces.

    travaux,voirie,vélo,piste-cyclable,10e

    Traversée de la rue Marx Dormoy en direction de la rue Ordener, le 25 août 2019

    travaux,voirie,vélo,piste-cyclable,10e

    Sur le pont Marcadet, la place réservée aux piétons est réduite à la portion congrue, le 25 août 2019

     

    Sur la Promenade urbaine

    Un des axes structurant du REVe s'étire sur les boulevards des Fermiers généraux, le REVe suit donc le parcours de la promenade urbaine. Ici les pistes cyclables sont séparées de la circulation par des séparateurs, les aménagements de voirie sont à présent réalisés, sauf sur le pont Saint-Ange. Il n'y pas grand chose à en dire de particulier, si ce n'est le tronçon passant le long de l'hôpital Lariboisière où la piste cyclable fait également office de voie de circulation pour les véhicules de secours. Or, comme nous le craignions, son usage est réellement problématique, la voie étant trop souvent empruntée par des scooters et des automobiles, et certains automobilistes la prennent pour se garer sur le trottoir les jours de marché. La Ville a promis a plusieurs reprises l'implantation d'une caméra de vidéo-verbalisation, mais elle est toujours attendue...

    travaux,voirie,vélo,piste-cyclable,10e

    Le trottoir et la piste cyclable du boulevard de la Chapelle, le long de l'hôpital Lariboisière, le 15 juin 2019

    Pour un suivi plus complet du plan vélo, nous vous conseillons vivement de consulter le site de  Paris en Selle, une association dont il faut saluer l'énorme travail qu'elle accomplit.

  • Un été de travaux : la Goutte d'Or en chantier

    L'été est traditionnellement une période intense de travaux dans l'espace public parisien. Et l'été 2019 aura été particulièrement chargé en travaux, dans nos quartiers notamment. Nous vous proposons à travers une série d'articles de faire un point sur les principaux chantiers de l'été dans nos quartiers. Après la Promenade urbaine, nous poursuivons aujourd'hui avec le quartier de la Goutte d'Or.

     

    "Apaiser la rue Cavé"

    Issu d'un projet du Budget participatif, le réaménagement de la rue Cavé (entre la rue Stephenson et la rue Léon) doit permettre d'élargir le trottoir côté impair, de sécuriser la sortie de l'école primaire et de créer une placette devant l'Échomusée au croisement de la rue Saint-Luc. On déplorera ici une absence de végétalisation dans le projet, et surtout l'absence de concertation avec les porteurs de projets du Budget participatif, dont l'Échomusée - pourtant principal porteur du projet - qui a découvert la mise en route du projet avec l'arrivée des engins de chantier ! La mise en oeuvre des projets de voirie du Budget participatif semble suivre un processus d'exception à la Goutte d'Or, où l'on "oublie" celles et ceux qui proposent les idées, contrairement à ce qui se pratique ailleurs dans le 18e et partout à Paris.

    travaux,voirie,18e,été

    Rue Cavé, devant l'école primaire, le 1er août 2019

    travaux,voirie,18e,goutte-d-or,myrha,cavé,léon,rue

    Croisement des rues Affre et Cavé, le 21 août 2019

    travaux,voirie,18e,goutte-d-or,myrha,cavé,léon,rue

    Rue cavé, entre la rue Affre et la rue Stephenson,  le 22 août 2019

    travaux,voirie,18e,goutte-d-or,myrha,cavé,léon,rue

    Vue sur la placette créée devant l'Échomusée, le 25 août 2019

     

    Rue Léon et rue Myrha

    Comme leur voisine la rue Cavé, les rues Léon et Myrha bénéficient d'un traitement de fond, avec une réfection de la chaussée et l'élargissement des trottoirs, de la rue Stephenson à la rue des Poissonniers pour la rue Myrha, et de la rue Cavé à la rue Doudeauville pour la rue Léon. Cette réfection devenait urgente, tant l'état de la voirie rue Myrha était catastrophique avec des fissures et des nids de poule comme nul part ailleurs à Paris. Ici c'est un projet de mandature, mais ici aussi la concertation a tourné court, beaucoup d'habitants et d'associations se sont émus de ne pouvoir faire entendre leurs propositions et de faire modifier certains aspects du projet. Pour notre part nous aurions aimé notamment que la réduction de la place de la voiture soit ici plus ambitieuse, et qu'ainsi l'exécutif respecte le voeu de révision du plan de circulation dans la Goutte d'Or, voté à l'unanimité en Conseil de Paris ; la rénovation concomitante des rues Cavé, Léon et Myrha aurait été pourtant une bonne occasion pour y réfléchir.

    Réjouissons-nous cependant du traitement qualitatif de la petite placette formée par le croisement des rues Léon et Myrha, cet endroit bénéficiant d'un très joli pavage de granit.

    Ces travaux d'envergure ont pris un peu de retard par rapport au calendrier initial et vont donc se poursuivre encore jusqu'à l'automne, ce qui ne déplait pas totalement aux habitants qui goutent ici à une vie de quartier fortuitement sans voiture. Une expérience qui montre qu'il est tout à fait possible d'envisager la vie dans le quartier sans voiture, tout du moins en réduisant drastiquement sa présence.

    travaux,voirie,18e,goutte-d-or,myrha,cavé,léon,rue

    Croisement des rues Léon et Myrha, le 25 juillet 2019

    travaux,voirie,18e,goutte-d-or,myrha,cavé,léon,rue

    Rue Myrha, le 24 juillet 2019

    travaux,voirie,18e,été

    Croisement des rues Léon et Myrha, le 16 août 2019

    travaux,voirie,18e,goutte-d-or,myrha,cavé,léon,rue

    Croisement des rues Léon et Myrha, le 25 août 2019

     

    Et la Rue-Jardin Richomme ?

    Ce projet du budget participatif qu'Action Barbès avait proposé et qui avait emporté le suffrage des habitants en 2017 semble bien renvoyé au calendes grecques. En effet si on bien vu de petits travaux ici, c'est seulement pour y créer un nouveau passage piéton en plein milieu de la rue Richomme. Dans une rue qui devrait être piétonnisée - et végétalisée -, ce n'est pas bon signe du tout. Il a été également créé un passage surélevé au croisement des rues Richomme et Erckmann - Chatrian. Et si cela nous inquiète, il en est de même pour de nombreux habitants qui se réjouissaient pourtant de voir se réaliser ce projet. 

    travaux,voirie,18e,goutte-d-or,myrha,cavé,léon,rueLe nouveau passage piéton rue Richomme

    travaux,voirie,18e,goutte-d-or,myrha,cavé,léon,rue

    Sur les grilles du jardin de La Goutte Verte, rue Richomme

     

    L'église Saint-Bernard de La Chapelle en péril ?

    Depuis quelques jours, les habitants de la Goutte d'Or voient un échafaudage s'élancer à l'assaut de l'église Saint-Bernard de La Chapelle. Renseignements pris auprès de Karen Taïeb, adjointe à la Maire de Paris chargée du patrimoine, il s'avère que cet échafaudage est mis en place pour sécuriser la flèche de l'église néo-gothique. Une flèche, de bois et de plomb, dont la stabilité a toujours posé problème, dès son édification (1858-1863), et a demandé de nombreuses interventions au cours de son histoire pour qu'elle continue de se dresser dans le ciel parisien. Un panneau explicatif serait le bienvenu à cet endroit.

    Voilà donc un ouvrage éphémère qui devrait hélas s'inscrire durablement dans le paysage du quartier. Espérons tout de même que les travaux de consolidation ne tardent pas trop, comme cela est souvent le cas pour beaucoup d'églises parisiennes, des églises qui font partie du patrimoine municipales, rappelons-le. En effet, on ne compte plus années où l'on a vu apparaitre les filets de protection drapant l'église Saint-Laurent dans le 10e, pour ne prendre que cet exemple. Nous aurons sans doute l'occasion sur ce blog de revenir sur la question de la préservation du patrimoine, une question que l'actualité a mise sur le devant de la scène avec l'incendie de Notre-Dame.

    travaux,voirie,18e,goutte-d-or,myrha,cavé,léon,rue

    Église Saint-Bernard de La Chapelle, le 27 août 2019. On peut voir que la croix penche au sommet de la flèche (qui elle aussi penche légèrement).