Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18e

  • Rénovation du secteur Boris Vian-Goutte d'Or : la concertation en échec

    Cela fait cinq ans déjà que la municipalité a lancé le chantier de réhabilitation du secteur comprenant le début de la rue de la Goutte d'Or, le haut de la rue Boris Vian et le terrain de sport, et les premiers travaux sont à présents imminents (ce projet faisait partie du programme électoral de 2014 d'Eric Lejoindre, il aurait dû être achevé à la fin de la dernière mandature). On pourrait se réjouir de la mise en oeuvre de ce projet de rénovation urbaine, tant ce secteur du quartier de la Goutte d'Or pâtit d'une rénovation pour le moins loupée (nous relations déjà le très mauvais état de ce secteur en 2014 (voir notre article du 25 février 2014), mais la faiblesse de la concertation pour ce dossier a conduit à un résultat qui ne satisfait pas les attentes des habitants.

     

    Une concertation déconcertante

    Il faut reprendre l'historique de ce dossier pour constater que c'est bien sur le volet de la concertation que la bât blesse. Nous allons évoquer seulement les grandes lignes de cet historique, tant il serait fastidieux de recenser ici toutes les péripéties de ce dossier.

    Cela a commencé avec l'agence qui était missionnée (AA Feraru) par la Mairie pour mener une concertation préalable avec les habitants et les acteurs du quartiers. Ce travail a alors consisté d'abord en une série de rencontres individuelles, un peu déconcertantes, où chacun devait notamment exprimer ses sentiments et sensations (!) autour de ce secteur, il y a eu ensuite des réunions publiques de travail en commun, mais qui dans les faits se sont révélées de vrais fiascos (souvenons-nous par exemple de cette réunion sur le TEP - nous y étions -, sous la pluie, avec moins de dix participants !), faute de communication notamment. Il y a eu aussi des "marches exploratoires" qui ont permis au moins de lister les points noirs bien connus des habitants. 

    La première grande réunion de présentation du projet de rénovation urbaine a eu lieu le 22 novembre 2016 au Centre Barbara (voir notre article du 29 novembre 2016). Il a alors été présenté un projet avec plusieurs principes d'aménagement, à savoir : avancée des vitrines des commerces aux colonnes de la rue de la Goutte d'Or, déplacement de la portion de la rue Boris Vian (entre Goutte d'Or et Polonceau) dans l'alignement de l'escalier de la première partie de la rue (entre Charbonnière/Chartres et Goutte d'Or), la couverture du TEP, la création d'un local commercial à l'angle de la rue de la Goutte d'Or et de la place Polonceau (future place Remitti) et la création d'un nouveau bâtiment sur l'emplacement de la rue Boris Vian déplacée.

    boris-vian,goutte-d-or,rénovation-urbaine,18e

    Une des vues du projet présenté en 2016

    Il nous faut évoquer également l'opération "Tous mobilisés Goutte d'Or Sud" en 2018 (voir nos articles du 30 avril 2018, du 16 mai 2018, du 6 juin 2018 et celui du 25 juin 2018) qui englobe le secteur concerné et qui n'a rien donné de concluant, à part quelques micros aménagements de voirie, les problèmes essentiels qui avaient alors été soulevés sont malheureusement toujours d'actualité.

    Depuis le dossier ne semblait pas avancer, à part quelques réunions publiques, toujours en petits groupes et "sans grand formalisme", pour le dire poliment, et portant uniquement sur des détails d'aménagement. En tout cas, il n'y a jamais eu de réunion collective pour débattre sur le fond des aménagements envisagés. A l'heure ou l'on se gargarise de participation citoyenne à tout va, il est peut-être bon de rappeler que l'acte essentiel de la démocratie participative est la délibération des citoyens, et non leur simple consultation, surtout lorsque cette dernière est totalement fragmentée, ne permettant pas les échanges horizontaux.

    D'ailleurs, le commissaire enquêteur chargé de ce projet a fait ce constat de défaut de concertation, appelant à relancer justement cette concertation pour la validation du projet. La Mairie a bien mis en oeuvre ce complément de concertation, mais cela s'est limité à des rencontres individuelles entre habitants ou associations et les élus, les échanges se cantonnant à valider ou pas les points du projet tel que présenté auparavant. Plusieurs associations et des habitants ont tenté d'interférer avec cette concertation et faire évoluer le projet, en vain.

     

    Un projet déconcertant

    La dernière réunion publique en date sur ce projet est une réunion d'information, qui paradoxalement, si elle a été annoncée à la dernière minute (nous avons appris sa programmation trois jours avant sa tenue par un mailing de la Mairie du 18e), a réuni tout de même une centaine d'habitants au gymnase de la Goutte d'Or, le 9 octobre dernier. Nous avons plus constater l'absence du maire pourtant annoncé (une erreur de communication nous a-t-on dit) et surtout que beaucoup des habitants présents découvraient le projet pour la première fois ! D'ailleurs plusieurs voix se sont élevées pour déplorer n'avoir pas pu s'exprimer sur ce projet faute d'en avoir eu connaissance.

    boris-vian,goutte-d-or,rénovation-urbaine,18e

    Heureux hasard sans doute, la rue Boris Vian bénéficie d'un nettoiement spécial à grande eaux juste avant le début de la réunion du 9 octobre 2020

    Cette réunion "d'information" ne nous a finalement pas informé de grand chose. Le permis de construire étant déjà déposé et le financement bouclé, il n'y avait de toute façon pas grand chose à discuter. On nous a tout de même présenté les grandes lignes du projet,  à  savoir les mêmes qu'en 2016 : avancée des vitrines des commerces aux colonnes de la rue de la Goutte d'Or, déplacement de la portion de la rue Boris Vian (entre Goutte d'Or et Polonceau) dans l'alignement de l'escalier de la première partie de la rue (entre Charbonnière/Chartres et Goutte d'Or), la couverture du TEP, et la création d'un local commercial à l'angle de la rue de la Goutte d'Or et de la place Polonceau. Seule la création d'un nouveau bâtiment sur l'emplacement de la rue Boris Vian déplacée pourrait être encore contestée. Quand ? Comment ? Nous ne le savons pas. On nous a tout de même dit, sans rire, que si la salle était unanime, le projet pourrait être tout simplement annulé et revu pour une livraison dans dix ans.

    Pour le reste, rien n'a été présenté aux habitants, aucun détail de réalisation ni même un calendrier des travaux. Les quelques diapos projetées étaient de toute manière difficilement visibles sur le mur rayé du gymnase (il faut dire que les problèmes de projection dans les réunions publiques sont devenus un véritable running gag dans le 18e). La salle a largement exprimé son incompréhension quant aux méthodes de la Mairie sur le suivi de ce projet.

    boris-vian,goutte-d-or,rénovation-urbaine,18e

    Tribune d'élus sur fond de projection floue (Anne-Claire Boux, Mario Gonzales, Maya Akkari et Fanny Benard). Réunion du 9 octobre 2020 au gymnase de la Goutte d'Or

    Pour ajouter à la confusion, une incertitude a été pointée par la Mairie sur le devenir du parking situé sous le TEP qui n'est toujours pas déterminé, parlant même d'une éventuelle suppression. Pourtant voilà un sujet qui n'a pas d'équivoque pour les habitants qui ont tous exprimé leur volonté de maintenir ce parking, que ce soit durant la pseudo-concertation et ou au cours de cette réunion "d'information". Et au moment où la Ville annonce la suppression de cinquante pour cent des places de parking en surface, il serait étonnant qu'on supprime un parking sous-terrain, alors que ce genre d'équipement est la condition indispensable pour mettre en oeuvre ce plan de suppression.

    Même si tout n'est pas forcément contestable dans les réalisations à venir, un projet de cette envergure aurait tout de même mérité d'être mené autrement en termes de concertation, surtout avec une phase préparatoire sur un temps aussi long.

     

    Travaux surprise !

    Si la réunion du 9 octobre 2020 n'a pas permis d'avoir de détails sur le calendrier des travaux, on a pu en savoir plus depuis... avec un mail "flash info" (?) de la Mairie du 18e, en date du 16 octobre, qui annonce le début du chantier le 26 octobre, soit juste dix jours après ! Nous reproduisons ci-dessous le corps de ce court mail et le visuel qui l'accompagne :

    "Les travaux d'aménagement de la rue Boris Vian, de la rue de la Goutte d'Or
    et du Terrain d'Education Physique (TEP) démarrent !

    Début des travaux le 26 octobre 2020

    La première phase de travaux de démolition durera jusqu'en janvier 2021. A partir de février 2021, une seconde phase de travaux de réaménagement interviendra et se poursuivra jusqu'au printemps 2022.

    Le terrain de sport (TEP) sera fermé durant toute la période de travaux. Sa réouverture est prévue pour l'été 2022. Le gymnase, sera fermé environ 2 mois au printemps 2021, et restera ouvert durant le reste des travaux.

    La rue de la Goutte d'Or (de la rue des Gardes jusqu'à la place Remitti) sera fermée à la circulation des véhicules durant 3 jours au démarrage du chantier pour la mise en place des installations de chantier.

    Des informations complémentaires arriveront très prochainement."

    boris-vian,goutte-d-or,rénovation-urbaine,18e

    Si le dossier trainait en longueur jusque là, les choses semblent se précipiter à présent. Pour couper court à toute forme de contestation, faute de vraie concertation ?

  • Bibliothèque de la Goutte d'Or, une fresque a remplacé l'affichage sauvage

    Voilà un sujet que nos lecteurs habituels connaissent bien maintenant : l'affichage sauvage sur le mur de la bibliothèque de la Goutte d'or boulevard de la Chapelle. En effet, après des années de dégradation par l'affichage sauvage, le mur de la bibliothèque a finalement été réhabilité et est devenu le support d'une fresque  murale colorée. Nous l'avions évoqué dans notre dernier article sur le sujet en du 1er septembre dernier, en relayant l'appel à bénévoles pour la réalisation de la fresque.

    4273445091.jpg

    Le mur de la bibliothèque en janvier 2019

    A présent, c'est donc un mur affichant de pimpantes couleurs qui s'offre aux passants et non plus d'insupportables placards d'affiches publicitaires en tous genres. Des grilles ont été également installées au dessus de ce mur pour fermer le renfoncement qui recevait divers détritus. Gageons que cette fresque conçue par Esquisses (un collectif d'artistes) sera tout autant respectée que celles qu'on peut voir sur les murs de nos quartiers.

    YwPh7us7.jpg

    La fresque en cours de réalisation, septembre 2020

    Mccx3X-5.jpg

    La fresque achevée sur le mur de la bibliothèque en octobre 2020

     

  • "L'Assiette d'Or", quand la Goutte d'Or met les petits plats dans les grands

    Action Barbès est allé rendre visite à un restaurant, qui s'est ouvert il y a maintenant huit mois, 30 rue Stephenson, au bout de la rue Myrha, en face du tabac. Qui s’appelle L’Assiette d’Or, ce qui ne manque pas d’audace, dans le quartier !

    restaurant,goutte-d-or,18e

    Disons le tout de go, avant de pousser la porte, mais d’or ou pas, c’est une belle adresse. Vous la repérerez à son élégante devanture noire, toute étroite. Le restaurant mitoyen est tout noir aussi, juste parce que les murs des deux affaires appartiennent à la même personne !
    Lisez la carte du jour, tracée sur la vitrine, la carte "permanente", sur un chevalet noir, faites vous une première idée et poussez la porte. Le restaurant est tout en longueur. Le décor est très élégant. Parquet, mur en pierre, tables en bois ciré, sièges en métal. Large bar à l'entrée*, et tout là bas au fond, vous devinez derrière le grand hublot la cuisine du chef Eliott Fittipaldi, toute en inox, rutilante, rassurante !
    Il est 14 h 15, L'Assiette d'Or est calme. Deux charmantes femmes nous accueillent : Sarah, la femme du patron, et Suzanne, "ma deuxième Maman", dit Sarah. Nous n’en saurons pas plus...

    Négligeant les formules (entrée + plat ou dessert à 13,90 € ou la totale à 16,90 €), nous prîmes en entrée un mi-cuit de thon, croquette de riz japonais (8,5  €). Thon largement servi, sur son lit de croquettes. Le tout parfaitement frais. Nous avons enchaîné, toujours froid, avec un "saumon fumé et salade lentilles, œuf mollet" (15 €), là encore parfumée et rafraîchissante, lentilles al dente et œuf vraiment mollet ! L'assiette d'Or n'est pourtant pas un "restaurant de poisson" ! La Formule du jour proposait aussi ce jour : velouté de potimarron, topinambour, patate douce, ou magret de canard snacké. Plats du jour, lasagnes de bœuf, croque poulet ou jambon frites salade. A la carte : souris d'agneau (21,60 €), pièce du boucher, frites, sauce poivre (20 €), Poulet fermier bio, purée et légumes, ribs de porc BBQ, frites, plus cinq "desserts de maman", délicieux "grands classiques" à 6,5 €. Pour pousser ? Un verre de Côte du Rhône à 6,80 €. Et une carte "rouge-blanc-rosé", de 23 à 40 € la bouteille, et champagne à 45 €.

    Résumé : sympathique adresse, étonnamment soignée et inventive pour le quartier. La clientèle ? Du 35-45 ans, et aussi des étudiants tout voisins, qui viennent profiter du menu du jour. Accueil souriant et attentionné ; juste surveiller l'addition, qui peut facilement se diriger vers les 35 €. Vous sortirez heureux de l’Assiette d’Or, donc vous irez tester Lili of Charonne (Paris 11e), de la même équipe, mais hors du périmètre d'Action Barbès.

    restaurant,goutte-d-or,18e

    L'ASSIETTE D'OR
    30 rue Stephenson -
    09 83 85 83 62

    Déjeuner : de 12h à 15h (sauf samedi et dimanche)
    Dîner : de 19h à * (sauf samedi et dimanche)

     

    * Par les temps qui courent, merci de vérifier les horaires et le fonctionnement du bar et du restaurant.

  • "Le jour où le jour s'arrêtera" : spectacle pour enfants aux Trois Baudets

    Les Trois Baudets mettent à l'affiche le 17 octobre prochain un spectacle pour les enfants de Eddy La Gooyatsh : "Le jour où le jour s'arrêtera".

    trois-baudets,18e,spectacle,enfants

  • 11e édition des Portes d'Or

    11e édition pour les Portes d'Or, cet évènement qui vous permet d'aller découvrir les très nombreux artistes de la Goutte d'Or, à travers leur travail et leurs ateliers. Ce sont des dizaines de portes d'ateliers, parfois insoupçonnés, qui s'ouvrent à vous durant quatre jours.

    Un rendez-vous désormais incontournable qui vous garantit de jolies découvertes artistiques et de belles rencontres humaines. Et la meilleure manière de visiter ces ateliers est encore de se perdre dans les rues de la Goutte d'Or et de repérer les petits drapeaux jaunes qui signalent les ateliers participant à l'opération !

    Dans le cadre des Portes d'Or, une exposition collective est visible au centre FGO-Barbara, du 30 septembre au 11 octobre.

    PO20-visuel.jpg

    C'est où ?

    Quartier de la Goutte d'Or, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 9 au 12 octobre 2020

  • Annulation de l'édition 2020 de la Fête des Vendanges de Montmartre

    Cet article aurait dû annoncer l'édition 2020, la 87e de la série, de la Fête des Vendanges de Montmartre - qui devait se dérouler du 7 au 11 octobre. Hélas, la crise sanitaire aura eu la peau de la traditionnelle Fête des Vendanges, un des plus grands rendez-vous festifs du Nord parisien.

    Nous reproduisons ci-dessous le message des organisateurs posté sur le le site  de la fête.

    "C’est le cœur bien lourd que les équipes de la Fête des Vendanges de Montmartre et la Mairie du 18e vous adressent aujourd’hui ce message.

    Application faite de l’arrêté de la préfecture de police de Paris du 25 septembre dernier à la programmation de la Fête des Vendanges de Montmartre, nous vous informons que les festivités ne pourront pas se tenir en 2020 et que tous les événements sont ainsi annulés.

    Face à l’accélération de la propagation de l’épidémie, il en va aujourd’hui de notre responsabilité collective de tout mettre en œuvre pour stopper cette évolution en limitant les contacts. Dans ce contexte, les équipes de la Fête des Vendanges de Montmartre feront tout pour que vive malgré tout cette 87e édition du Futur sur les réseaux sociaux de la Fête. On vous donne rendez-vous ici dès la semaine prochaine pour quelques surprises avec les acteurs du 18e et les artistes de Décibels Vendanges.

    On espère que le futur sera meilleur en 2021 et qu’il nous permettra de nous retrouver pour une Fête des Vendanges de Montmartre toujours plus festive, belle et lumineuse !"

    fête-des-vendanges,montmartre,18e,2020

    C'est où ?

    Paris 18e

    C'est quand ?

    En 2021 ?

  • "Midi nous le dira" à la affiche de la Reine Blanche

    Du 6 au 18 octobre prochains, le théâtre de la Reine Blanche met à l'affiche "Midi nous le dira", une pièce de Joséphine Chaffin, mise en scène par Clément Carabédian et Joséphine Chaffin, avec Lison Pennec.

    "Voix d’un féminisme d’aujourd’hui, la jeune Najda s’émancipe et s’accomplit par le sport et sa verve. 

    À midi, Najda sera peut-être acceptée dans l’équipe nationale espoirs de football féminin… Pour tromper l’attente, elle réalise la vidéo "#myfutureself", capsule temporelle où l’adolescente s’adresse à la femme qu’elle deviendra dans dix ans. Dialogue avec la musique jouée en direct, le flux sonore, musclé ou planant, transforme son histoire en odyssée et exalte l’énergie percussive de cette héroïne pleine de rêves et d’espoirs."

    Réservations : cliquer ici.

    visuel-midi-nous-le-dira-680x395.jpg

    C'est où ?

    Théâtre de la Reine Blanche,  , Paris 18e

    C'est quand ? 

    Du 6 au 18 octobre 2020

  • Nuit blanche 2020

    La nouvelle édition de la Nuit Blanche va se dérouler ce samedi 3 octobre. Une belle occasion de se cultiver à travers la ville, et même dans le Grand-Paris, en redécouvrant certains lieux devenus des écrins éphémères d'oeuvres d'art.

    Nos quartiers n'accueillent pas d'évènement cette année, nous vous en signalons donc quelques-uns à proximité :

     

    • MAIRIE DU 18E ARRONDISSEMENT

    Florian Viel, Lucie Bortot & William Petitpierre, les fleuristes de L’usine à Pétales : Au fil des saisons SCULPTURE, INSTALLATION, EXPOSITION ET CONCERT.

    → Place Jules Joffrin – Paris 18e

    → Site accessible pour les personnes en fauteuil avec assistance.

    → 19 h - 22 h

    En partenariat avec Florian Veil, Art exprim, Lucie Bortot, Collectif Mu, L’usine à pétales.

    • GALERIE SIMPLE

    Rémy Louchart : Sans titre PROJECTION

    → 26 rue du Simplon, Paris 18e

    → Accessible aux personnes à mobilité réduite et aux personnes déficientes auditives

    → 18 h - 21 h 

    • ART EXPRIM'

    Vincent Tanguy : AFK PERFORMANCE

    → 87 rue Marcadet, Paris 18e

    → Site accessible pour les personnes en fauteuil avec assistance.

    → 20 h 30 - 23 h  - La performance aura lieu à 20 h 30, 21 h 30 et 22 h 30

    • LE CENTQUATRE - PARIS

    Alain Fleischer : L’aventure générale EXPOSITION

    → 5 rue Curial - Paris 19e

    → Site accessible pour les personnes en fauteuil avec assistance.

    → 19 h - 00 h 

    En partenariat avec Le Fresnoy, studio national des arts contemporains

    unnamed.jpg

  • "Des virus et des hommes", soirée-débat à la bibliothèque de la Goutte d'Or

    En partenariat avec l’INSERM, la bibliothèque de la Goutte d'Or vous propose une soirée débat le 15 octobre prochain : "Des virus et des hommes".

    "La COVID-19 n'a été, pour beaucoup des personnes atteintes, qu'un simple rhume, voire moins, Pour d’autres, l'infection a été fatale. Pourquoi sommes-nous inégaux face aux virus ?

    Vous pourrez échanger avec le professeur Guy Gorochov, chef du service d'immunologie à la Pitié-Salpêtrière, qui présentera l’état des connaissances scientifiques et répondra à vos questions.

    L'entrée est gratuite, mais attention : les places sont limitées et l'inscription est obligatoire, ne tardez pas à réserver votre place :

    - en ligne : http://www.bibliocite.fr/evenements/

    - ou par téléphone : 01 44 78 80 50

    ATTENTION : au vu des dernières consignes sanitaires applicables à Paris, la tenue de cet évènement n'est pas certaine

    soirée-debat,bibliothèque-de-la-goutte-d-or,18e

    C'est où ?

    Bibliothèque de la Goutte d'Or, 2-4 rue Fleury, Paris 18e

    C'est quand ?

    Jeudi 15 octobre, à 19 h 30 

  • Dernière minute : ANNULATION de la Fête de la Goutte d'Or

    Elle avait déjà été annulée en juin dernier pour cause de crise sanitaire, et nous vous avions annoncé la tenue de la Fête de la Goutte d'Or ce week-end. Hélas, les dernières directives du ministère de la santé ne le permettant pas, les organisateurs de la Fête de la Goutte d'Or ont dû finalement annuler cet évènement à la dernière minute.

    Nous avons une pensée pour tous les bénévoles et les organisateurs qui ont consacré une grande énergie et beaucoup de temps pour la tenue de la fête.

    Rendez-vous, on l'espère, en 2021 pour la prochaine Fête de la Goutte d'Or.

    fête-de-la-goutte-d-or,annulation,2020,18e

  • 35e édition de la Fête de la Goutte d'Or

    Elle aurait dû avoir lieu à la fin du mois de juin dernier, mais la crise sanitaire en ayant décidé autrement, la traditionnelle Fête de la Goutte d'Or va finalement se dérouler les 25 et 26 septembre prochains. Pour la 35e édition de cet évènement incontournable du 18e arrondissement, une affiche riche et variée et des gestes barrières sont au programme. Les activités et concerts se tiendront dans le square Léon. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site gouttedorenfete.

    fête-de-la-goutte-d-or,18e,2020,square-léon

    fête-de-la-goutte-d-or,18e,2020,square-léon

    C'est où ?

    Square Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Les 25 et 26 septembre 2020

  • Un documentaire sur les municipales à la Goutte d'Or

    La chaine France 3 diffuse ce soir, lundi 21 septembre 2020, à 23 h, un documentaire sur la campagne municipale à la Goutte d'Or : "Municipales à la Goutte d'Or, chroniques d'une drôle de campagne". Ce documentaire suit plusieurs militants-candidats, certains bien connus dans le quartier, d'autres moins.

    "Les élections municipales donnent souvent lieu à des campagnes animées. Celles de l'année 2020 n'ont pas dérogé à la règle, malgré la longue interruption entre le premier et le second tour. Dans le quartier de la Goutte d'Or, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, la caméra de Soizic Bonvarlet et Nathaël Rusch a suivi les équipes des candidats et de leurs militants, dévoilant les coulisses de la campagne électorale qui a agité le quartier pendant des semaines, montrant la vitalité du débat politique dans ce quartier populaire de la capitale.

    Cinq candidats, des premières aux dernières places des différentes listes, nous livrent les coulisses de leurs campagnes
    - Vikash Dhorasoo, tête de liste soutenue par « La France insoumise » pour la Mairie du 18ème
    - Rudolph Granier, son homologue pour « Les Républicains »
    - Carine Rolland, directrice de campagne du maire sortant
    - Mams Yaffa, 6ème sur la liste des écologistes
    - Gertrude Dodart, 24ème sur la liste de « La République en marche ».
    Au travers d'une alternance de séquences et d'entretiens, retour sur une campagne à rebondissements multiples, du scandale Griveaux, qui a marqué le début du tournage, à l'émergence du coronavirus, venu paralyser l'élection au lendemain du premier tour. Une tranche de vie politique marquée par un soubresaut historique, qui aura marqué durablement les protagonistes de cette élection."

    Sans titre - copie.jpg