Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

9e

  • Adhérer à Action Barbès

    Vous voulez soutenir Action Barbès et son travail pour tenter d'améliorer le cadre de vie dans nos quartiers ? La rentrée est passée, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire ! Alors pour nous rejoindre, c'est très simple, il suffit de télécharger et imprimer le bulletin ci-dessous (ou de le copier sur papier libre) et de le retourner accompagné de votre chèque de cotisation (tarif inchangé : 10 € par foyer).

    Bulletin d'adhésion 2019-2020

    Action Barbès CARTE ADH VIERGE 19 20 - copie.jpg

    Et si vous voulez vous investir dans la vie de l'association et/ou contribuer au blog, nous sommes toujours ravis d'accueillir les bonnes volontés ! 

    Et pour en savoir plus sur l'association, c'est par ici.Sans titre 3 - copie.jpg

  • Publicité : du mobilier bien encombrant

    Alors qu'à chaque réunion concernant l'aménagement de l'espace public, les habitants réclament unanimement un désencombrement des circulation piétonnes, le déploiement du nouveau mobilier urbain publicitaire à Paris fait grincer des dents. Et pour cause, de nombreux habitants se désolent de voir l'espace public allègrement encombré et que la circulation piétonne soit encore plus gênée par ces implantations. Et ne parlons pas de l'omniprésence de la publicité dans notre ville !

    En premier lieu, ce sont les "sucettes publicitaires" qui concentrent le plus de griefs des habitants, mais elles ne sont pas les seules. D'un aspect encore plus massif que l'ancien modèle, ces sucettes jonchent nos trottoirs, barrant le chemin des piétons. Et lorsque le trottoir qui les accueille est relativement étroit et très fréquenté, c'est un véritable désagrément pour tous, pas seulement pour les déplacements, mais également sur le plan de la sécurité, la gêne pour la visibilité aux abords des passages piétons peut rendre la traversée très dangereuse à certains endroits.

    On ne saurait accepter ce déploiement publicitaire massif et presque anachronique en ces temps de prise de conscience écologique. Il faudrait réduire ce genre de mobiliers encombrants, mais a minima il faudrait réfléchir, avec les habitants, les associations de riverains et d'usagers de vélo, à des choix d'emplacement plus judicieux que ce que l'on constate dans nos quartiers, comme nous pouvons le voir ci-dessous avec quelques exemples parlants.

     

    IMG_6364.jpg

    À l'angle du boulevard de Magenta et de la rue de La Fayette, le panneau publicitaire encombre plus de la moitié du trottoir.

    IMG_6366.jpg

    Goulot d'étranglement à l'angle des rues La Fayette et de Saint-Quentin

    IMG_6376.jpg

    Rue Marx Dormoy, là encore un trottoir réduit de plus de moitié par une sucette publicitaire

    IMG_6367.jpg

    Devant la gare du Nord, pas de désencombrement en vue...

    IMG_6362.jpg

    place de Roubaix, les cyclistes doivent raser une colonne et une sucette qui leur masquent dangereusement la vue

    IMG_6363.jpg

    Boulevard de Magenta, comment peut-on autoriser l'implantation d'un mât publicitaire au milieu du débouché d'un passage piéton ?!

    IMG_6258.jpg

    Boulevard de la Chapelle (face au débouché de la rue d'Aubervilliers), avec le positionnement de la colonne très près du pilier du viaduc, c'est un "recoin à pipi" et/ou un lieu de dépôt sauvage d'encombrants qui s'annonce ici

    IMG_6360.jpg

    À tous ces mobiliers publicitaires, il faut ajouter les autres encombrements qui gênent aussi à la circulation piétonne (ici boulevard de Magenta)

    IMG_6379.jpg

    Rue Stephenson, c'est un poteau "sans tête" qui depuis des années est planté là, nul ne sait encore pourquoi

  • Exposition photo : "Les reflets de Laetitia Lesaffre"

    La Mairie du 9e arrondissement propose jusqu'au 15 octobre une exposition photographique : "Les reflets de Laetitia Lesaffre".

    Laetitia Lesaffre est la photographe lauréate 2018 d'Objectif Femmes, un concours pour valoriser le travail des femmes photographes, dont la quatrième édition vient de s'achever.

    "Laetitia Lesaffre est peintre laqueur et photographe. Son travail explore le reflet. Elle photographie ses sujets en reflet dans ses laques. Dans la droite ligne du courant pictorialiste, elle cherche à dissoudre la frontière entre peinture et photographie."
     

    unnamed.jpg

    C'est où ?

    Mairie du 9e arrondissement, 6 rue Drouot

    C'est quand ?

    Du 9 au 15 octobre 2019

     

  • Conférence : Les métiers de la musique dans le 9e arrondissement

    Ce mardi 8 octobre, vous pourrez assister à la mairie du 9e à une conférence d’Elisabeth Giuliani, ancienne directrice du département musique à la BNF : "Les métiers de la musique dans le 9e arrondissement".

    "Ce quartier de la rive droite, conquis ou considérablement rénové dès le XIXe siècle, a accueilli de nombreux artistes, notamment musiciens. Ils y appréciaient en effet la proximité de lieux ressources pour la pratique de leur art : salles de spectacle, bureaux de concert, établissements d’enseignement, associations professionnelles, éditeurs et marchands de musique, luthiers… Ces divers « métiers » de la musique ont en effet précédé ou suivi leurs usagers et se sont progressivement implantés dans le 9e arrondissement.

    Même si à la fin du siècle dernier, son centre de gravité s’est déplacé vers l’est de Paris, ce quartier conserve encore bien des acteurs de la vie musicale."

    conference,musique,9e,histoire

    Manufacture Pleyel, 22 rue Rochechouart

     

    C'est où ?

    Mairie du 9e, salle du Conseil, 6 rue Drouot

    C'est quand ?

    Mardi 8 octobre 2019, à 18 h 30.

  • Les restaurants gagnent du terrain dans le haut de la rue de Rochechouart

    Si vous n’étiez pas encore convaincu que l’un des meilleurs business à Paris, quartier populaire ou pas, reste la restauration, voici quelques photos qui pourront peut-être achever de le faire. Il y a quelques temps déjà, nous avions observé les transformations du haut de la rue de Rochechouart, avant l’intersection avec l’avenue Trudaine. Restaurants, pizzeria, bar à bière, vente à emporter…. remplaçaient la supérette, la quincaillerie, le photographe…  
    Passée l’avenue Trudaine, les commerces étaient jusque là plus diversifiés : boulangerie, agence immobilière, horloger, maroquinier, salon de beauté, coiffeur, épicier, boucher, bijoux fantaisie, prêt-à-porter, etc, etc… et aussi quelques restaurants chinois ou turc. 
     
    Du point de vue architecture, cette partie de la rue de Rochechouart offre deux côtés assez dissemblables. Côté des numéros pairs, des immeubles variés, hauteurs différentes, trois, quatre ou cinq étages, balcon ou pas, volets ou pas… En revanche, côté des numéros impairs, une régularité irréprochable assez haussmannienne (!): cinq étages, balcon filant au cinquième, chambres sous les toits, cinq fenêtres en façade, un portail au centre surmonté d’un fronton, et flanqué d’une boutique de chaque côté. En conséquence les commerces sont nombreux. 

    unnamed-4.jpg

    L’an passé, le Zaganin a laissé place à Avis de tempête, un bar branché qui a trouvé son public (des fans de sports collectifs?). Nous avons perdu un bon petit restaurant de cuisine française qui servait à l’occasion Sancerre et Quincy pas mauvais du tout. Ensuite les restaurants se succédaient : Au Boeuf braisé, une pizzeria, un restaurant libanais, un turc, en face des restaurants asiatiques … Ils se succèdent toujours mais ont changé d’enseigne : Bulldog 100% vegan remplace le Boeuf braisé (oups !), Walk Take Wok remplace une pizzeria, pourquoi pas…. Le Désir est toujours du Liban et livre à domicile vos falafels au besoin. En face aussi l’été a fait fleurir de nouvelles enseignes : la pharmacie à l’angle de la rue du Delta a laissé place à un bar à cocktails moderne, tout en verrière, qui fait petite restauration façon tapas et en début de soirée (18 h - 21 h) propose des tarifs Happy hour. Son nom ? Marty, tout en discrétion, visible sur l’ardoise du menu. Un peu plus haut le local de la Semaest a trouvé un preneur : Kazu, le menu à des prix très raisonnables offre des salades, classiques ou sur mesure, seules ou accompagnées de poisson ou viande.  À tester. 

    unnamed-5.jpg

     
    Une découverte encore en cette fin d’été, un Leclerc Drive…. Drive est peut-être excessif, si l’on pense aux habituels "drive" hors les murs, qui permettent de récupérer la commande passée sur le net directement dans son coffre de voiture. Ce sera sans doute plutôt du "caddy drive" ! On nous dit qu'il s'agit d'un " drive piéton", dont acte.

    unnamed-3.jpg

    Nous n’avons pas encore testé toutes ces nouvelles enseignes, à vous de nous dire à l’occasion ce que vous en pensez. 
  • Apéritif de rentrée d'Action Barbès

    Nous nous retrouvons pour un apéritif de quartier de rentrée ce mardi 24 septembre à 19 h au café Le Beaujolais (167 rue du Faubourg Poissonnière, Paris 9e). Ce moment de convivialité permettra de nous retrouver et d'échanger sur les dossiers en cours et les projets à venir, dans un cadre informel et détendu.

    Les adhérentes et les adhérents d'Action Barbès sont chaleureusement conviés à cet évènement festif, ainsi que celles et ceux qui voudraient nous connaitre et nous rejoindre. 

    aperitif-de-quartier,association,9e,le-beaujolais

    C'est où ?

    Le Beaujolais, 167 rue du Faubourg Poissonnière, Paris 9e

    C'est quand ?

    Mardi 24 septembre 2019, à 19 h

  • À l'agenda d'Action Barbès

    En cette période de rentrée, nous vous annonçons deux dates importantes à retenir pour les adhérents d'Action Barbès. Sortez vos agenda, mais nous aurons l'occasion de revenir dessus sur ce blog.

     

    Apéritif de quartier

    Tout d'abord, nous nous retrouvons pour un apéritif de quartier le mardi 24 septembre à 19 h au café Le Beaujolais (167 rue du Faubourg Poissonnière, Paris 9e). C'est là une occasion de nous rencontrer pour un moment de convivialité, pour échanger sur les dossiers en cours et les projets à venir. Les adhérentes et les adhérents sont les bienvenus ainsi que celles et ceux qui voudraient nous connaitre et nous rejoindre. 

    C'est où ?

    Le Beaujolais, 167 rue du Faubourg Poissonnière, Paris 9e

    C'est quand ?

    Mardi 24 septembre 2019, à 19 h

     

    Assemblée générale

    L'Assemblée générale d'Action Barbès se déroulera le samedi 19 octobre à 9 h 15 au cinéma Le Louxor. Nous ferons notamment les traditionnels bilans financier et moral, et nous élirons les membres du Conseil d'administration de l'association. Les adhérentes et les adhérents recevront prochainement une convocation par mail qui leur précisera l'ordre du jour.

    Les membres de l'association voulant intégrer le Conseil d'administration et / ou la rédaction du blog pour l'année 2019-2020 sont invités à se faire connaitre par mail (action.barbes@gmail.com).

    action-barbes,assemblée-generale,aperitif-de-quartier,9e,10e,18e

    C'est où ?

    Le Louxor,170 boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Samedi 19 octobre 2019, à 9 h 15

  • Fête des jardins et de l'agriculture urbaine

    Le week-end prochain, samedi 14 et dimanche 15 septembre, se déroulera la 23e édition de la Fête des jardins et de l’agriculture urbaine – Paris et Métropole - aura lieu le samedi 14 et le dimanche 15 septembre 2019. Plus de 400 animations gratuites pour petits et grands sont proposées dans les espaces verts. Comme chaque année des communes proches de Paris participent également à la fête.

    Le "Village de la Fête des Jardins" sera implanté dans le 18e aux jardins d'Éole. Les visiteurs pourront y découvrir des démonstrations et des ateliers pratiques dispensés par les agents qui travaillent au quotidien dans les espaces verts. Ces animations leur apprendront les techniques du jardinage adaptées à l'environnement parisien telles que la végétalisation d'un pied d’arbre ou du mobilier urbain dans le cadre du Permis de végétaliser, la culture d'un petit potager dans une jardinière, sur un balcon ou même sur les murs et les toits mais aussi la fabrication de nichoirs et d'hôtels à insectes. L'occasion de prolonger les échanges et les conseils que l’on retrouve tout au long de l’année sur la plateforme participative vegetalisons.paris.fr , et de découvrir la nouvelle fonctionnalité destinée à faciliter l’arrosage participatif et permettre aux habitants de s’entraider pour arroser les plantes en période estivale.

    Pour les plus petits, la ferme de Paris et ses animaux (poules, lapins, canards, chèvres et moutons) seront présents au Village. Le kit "un verger dans mon école" sera présenté et illustré par une exposition photo.

    Une remise de prix sera organisée le samedi afin de féliciter les lauréats du concours photo "Végétalisons Paris"

    Une bonne occasion de se mettre au vert et de découvrir des jardins méconnus, comme le jardin collectif l'Univert dans la Goutte d'Or, ou le Balcon vert, le nouveau jardin Marielle Franco dans le 10e.

     

    Télécharger le programme complet

    40x60_FDJ_2019_BD - copie.jpg

  • Un été de travaux : un peu de verdure en plus

    L'été est traditionnellement une période intense de travaux dans l'espace public parisien. Et l'été 2019 aura été particulièrement chargé en travaux, dans nos quartiers notamment. Nous vous proposons à travers une série d'articles de faire un point sur les principaux chantiers de l'été dans nos quartiers. Après la Promenade urbaine, le quartier de la Goutte d'Or, le REVE (Réseau Express Vélo) etun petit tour d'horizon des autres chantiers dans nos quartiers, nous finissons cette série d'articles avec la question de la végétalisation. 

     

    Un nouveau jardin entre deux gares

    Dans le 10e arrondissement, rue d'Alsace, un nouvel espace vert va bientôt ouvrir ses grilles, il s'agit du "Balcon vert" qui surplombe les voies de chemins de fer de la Gare de l'Est. Ce nouveau square de 2600 m2, qui chapeaute une partie du nouvel hôtel haut de gamme Okko, prendra le nom de jardin Marielle Franco, en hommage à la militante brésilienne pour les droits humains assassinée en 2018 (décision du Conseil d'arrondissement du 10e arrondissement du lundi 24 juin 2019). Voilà un espace vert bienvenu dans un secteur très minéral.

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Le jardin Marielle Franco, le 24 août 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

     

    Sur la Promenade urbaine

    Sur la Promenade urbaine, les (quelques) nouveaux arbres ont été plantés et les plates-bandes aussi. Il faudra attendre un peu pour apprécier les vivaces plantées ici qui demandent un peu de temps pour se développer.

    Globalement, à part quelques détritus, les plantations ne subissent pas trop de dommages, à l'exception notable située place de La Chapelle, le long du square de Jessaint où une plate-bande a été plantée le long d'un muret qui sert habituellement de banc. Malheureusement, comme cela était à prévoir, le muret continue à servir de banc et les plantations sont de fait piétinées. Plus encore que le mésusage, ici c'est le choix de cette implantation qui est problématique, les bancs publics étant devenus persona non grata à Paris, inéluctablement les gens continueront de s'assoir mais là où c'est possible.

    Autre élément de végétalisation sur la Promenade urbaine, éphémère celui-là, un espace d'exposition mis en place par les responsables du projet des Fermiers généreux qui sera prochainement implanté sur le pont de La Chapelle. Cet espace d'exposition temporaire situé sous le viaduc à l'arrière de la station de métro La Chapelle présente l'agriculture urbaine et ses enjeux au milieu de bacs plantés. Très vite cet espace a servi de lieu de "détente" et de consommation d'alcool, et aujourd'hui l'endroit est dévasté, ce qui reste de plantes fait peine à voir. Cela renforce la pertinence de notre préconisation de clôturer le futur projet sur le pont de La Chapelle que nous avions exprimée avec d'autres lors du jury qui a sélectionné ce projet.

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Plate bande et arbres nouvellement plantés boulevard de La Chapelle au débouché de la rue de Tombouctou, le 31 août 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Ce qui reste des bacs plantés sous le viaduc boulevard de La Chapelle, le 1er septembre 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

     

    Pieds d'arbre

    Enfin, pour terminer sur une note positive, saluons deux exemples de végétalisation de pieds d'arbre plutôt réussie - elles ne le sont pas toujours, hélas - et tout récemment créés. La première initiative se trouve boulevard Barbès à l'initiative d'habitants de l'immeuble voisin. Joliment plantés et surtout très régulièrement entretenus (nettoyage et arrosage), ces deux pieds d'arbres sont des exemples à suivre en terme de "permis de végétaliser". De même, rue Ambroise Paré, devant l'entrée de la SCMR, l'association Gaïa qui gère la salle de conso a entrepris de planter le pied des deux arbres récemment plantés. Bien entretenu, là aussi l'ensemble joliment coloré est agréable.

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Un pied d'arbre boulevard Barbès, le 25 août 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

    Pieds d'arbre rue Ambroise Paré, le août 2019

    vegetalisation,jardin,square,9e,10e,18e

  • Un été de travaux : petit tour d'horizon

    L'été est traditionnellement une période intense de travaux dans l'espace public parisien. Et l'été 2019 aura été particulièrement chargé en travaux, dans nos quartiers notamment. Nous vous proposons à travers une série d'articles de faire un point sur les principaux chantiers de l'été dans nos quartiers. Après la Promenade urbaine, le quartier de la Goutte d'Or et le REVE (Réseau Express Vélo), continuons cette série avec un petit tour d'horizon des autres chantiers dans nos quartiers.

     

    Rue de Clignancourt

    La rue de Clignancourt est actuellement réaménagée dans sa première partie, du boulevard de Rochechouart jusqu'à la rue Christiani. Le chantier a débuté le 1er juillet et devrait se terminer fin novembre. Il s'agit ici d'élargir le trottoir côté ouest et de refaire le revêtement de la chaussée. Il est également question de végétalisation avec l'implantation de jardinières sur le haut de la rue. Il faut souhaiter que ce réaménagement parvienne, en plus de l'élargissement d'un trottoir, à créer des traversées vraiment sécurisées pour les piétons, cet axe étant actuellement particulièrement difficile à pratiquer pour les piétons. Gageons également que ces changements mettent fin au stationnement problématique récurrent des véhicules de livraison à domicile du supermarché Carrefour sis dans cette rue. 

    travaux,voirie,18e,été

    Rue de Clignancourt, le 10 juillet 2019

    travaux,voirie,18e,été

    Rue de Clignancourt, le 13 août 2019

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Rue de Clignancourt, le 29 août 2019

     

    Mobiliers urbains

    Les nouveaux modèles de corbeille de rue prennent place dans les rue de la capitale. Les grands axes sont pratiquement tous pourvus. Ainsi, les boulevards Barbès, de la Chapelle, de Magenta et de Rochechouart sont désormais équipés, c'est à présent au tour des artères secondaires.

    On commence également à voir la mise en place des nouveaux mobiliers publicitaires, comme les mâts sur le boulevard de Rochechouart, les panneaux d'informations et publicitaires ne devraient pas tarder à suivre, on voit déjà les trous de fondations se creuser. L'ensemble devrait être déployé dans tout Paris d'ici le début novembre prochain.

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Un mât publicitaire fraichement installé boulevard de Rochechouart, le 19 août 2019

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Corbeille de rue nouveau modèle boulevard Barbès, le 27 juin 2019

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Un trou pour les fondations d'un panneau d'information boulevard de Rochechouart, le 29 août 2019

     

    Le Nouveau Lariboisière

    Le chantier de l'hôpital Lariboisière suit son calendrier en vue du Nouveau Lariboisière. Le premier bâtiment à l'angle des rues Ambroise Paré et de Maubeuge a commencé à sortir de terre, à la place de l'ancien bâtiment Morax qui se dressait ici. Pour l'instant, ce chantier n'entraine pas de désagréments particuliers sur le quartier autres que ceux attendus sur un chantier de cet envergure. Il faut dire qu'ici il n'y a pas de voisinage immédiat d'habitations, il n'en sera pas de même pour le bâtiment à l'angle du boulevard de La Chapelle et de la rue de Maubeuge.

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

    Les premiers piliers du premier bâtiment du Nouveau Lariboisière émergent du chantier de construction, le 19 août 2019

    travaux,voirie,9e,10e,18e,chantier

  • C'est la reprise !

    Cette semaine, c'est la reprise pour le blog d'Action Barbès et c'est une nouvelle année - 2019-2020 - qui débute pour l'association.

    IMG_5581 (1).jpg

    Détail des pieds d'arbre végétalisés par l'association Gaïa devant la SCMR rue Ambroise Paré

    Cette année va être marquée par les élections municipales de mars 2020, dont la campagne a manifestement déjà commencé, et c'est pour Action Barbès l'occasion de rencontrer les différents prétendants à la Mairie de Paris et de leur présenter nos idées pour améliorer le cadre de vie de nos quartiers. C'est ce que nous avions fait lors de la précédente élection, en présentant le projet Promenade urbaine qui avait retenu l'attention des candidates et candidats, un projet que nous avions envisagé dès 2013 et qui va être achevé au début de l'année 2020. D'ailleurs, notre article de demain, premier d'une série sur les travaux de l'été, fera le point sur ceux en cours sur la Promenade urbaine. Concernant les différentes propositions d'aménagement de l'espace public qu'Action Barbès fait pour la prochaine mandature, nous aurons l'occasion de vous les présenter sur ce blog.

    Coté "vie de l'association", nous aurons la joie de nous retrouver autour d'un verre pour un apéritif de quartier courant septembre, et nous nous réunirons début octobre pour l'Assemblée générale de l'association. Mais vous pouvez d'emblée renouveler votre adhésion ou nous rejoindre, que ce soit pour vous impliquer dans l'association ou pour soutenir nos actions et nos positionnements ; rappelons que le nombre de nos adhérents légitime encore plus nos actions. Pour cela, il suffit simplement d'imprimer le formulaire d'adhésion (ci-dessous) et de l'envoyer à l'adresse d'Action Barbès accompagné du règlement de la cotisation. Le montant de 10 € reste inchangé encore cette année.

    Enfin, nous souhaitons à toutes et tous une excellente rentrée !

     

    Bulletin d'adhésion 2019-2020

     

    Action Barbès CARTE ADH VIERGE 19 20 - copie.jpg

  • Apéritif de quartier d'Action Barbès

    Pour finir cette année 2018-2019, Action Barbès a le plaisir de convier ses adhérentes et ses adhérents à un apéritif de quartier au café Le Beaujolais (167 rue du Faubourg Poissonnière, à 100 m du métro Barbès), mercredi 26 juin 2019 à partir de 19 h 30.
    Ce moment de convivialité sera l'occasion pour les membres de l'association de se retrouver autour d'un verre et de pouvoir échanger sur les sujets qui intéressent nos quartiers et sur les projets d'Action Barbès.
    Et pour celles et ceux qui voudraient nous rejoindre, voilà une bonne occasion pour le faire (il suffit juste de nous prévenir de votre présence par mail).

    IMG_1723.jpg

    C'est où ?
    Le Beaujolais, 167 rue du Faubourg Poissonnière, Paris 9e
    C'est quand ?
    Mercredi 26 juin 2019, à 19 h 30