Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

9e

  • Dans le 9e on s'interroge sur la présence de personnes sans-abri

    Nous ne sommes pas franchement là dans le même quartier ! Le Conseil de quartier qui organise cette réunion autour du thème des sans-abri est celui du Quartier Faubourg Montmartre, mais nous saluons l'initiative, qui montre que le problème touche tous les quartiers et peut-être toutes les consciences. 

    Une des associations invitée est Entourage. Elle a initié un vecteur de communication original, à savoir prendre les billets de 5 euros comme support d'un message d'appel au lien social, à la solidarité envers les sans-abri, en soulignant que les billets passent de main en main, de nombreuses fois  — et peuvent être plus efficaces que certaines campagnes plus coûteuses —, pour une meilleure prise de conscience de nos concitoyens. Pour le reste elle vous expliquera quel est le coeur de son action. Une vision sans doute plus moderne de la solidarité et des méthodes en phase avec les normes collaboratives et les réseaux sociaux. Découvrez les sur les pages de leur plateforme.

    9e,conférence,SDF,aide-aux-sans-abri

     

    L'autre association invitée est la FNARS, la Fédération des acteurs de la solidarité, qui fédère 870 associations travaillant dans ce domaine. 

    Nos recherches avant publication de cet article nous ont conduits à lire ce document témoignage paru dans le Monde du 12 avril dernier, qui décrit  la situation de la prise en charge et de l'aide aux migrants demandeurs d'asile en France, dans la ville de Rennes. "Le centre d'accueil, une parenthèse pour préparer le futur des exilés" décrit la complexité du travail pour les uns et la difficile intégration suite aux traumatismes qu'ils subissent pour les autres. A lire ! 

    paris,9e,sans-abri,sdf,conseil-de-quartier,faubourg-montmartre,solidarité

    Nous l'avons déjà signalé ici, dans le blog, le quartier autour de Barbès est largement concerné par le problème des sans-logis, de même que les abords des gares, de l'hôpital, et bien sûr de la salle de consommation à moindre risque. Les associations qui leur viennent en aide s'appellent ici Emmaüs Solidarité, Aurore, Les Enfants du canal, Aux Captifs la libération, France Terre d'asile, etc. 

    Le secteur de La Chapelle a été confronté à la présence de campements de migrants au cours des dernières années, campements devenus totalement indignes, présentant des conditions sanitaires insupportables aussi bien pour les personnes réduites à y vivre, que pour les riverains. Tous les espaces qui étaient régulièrement occupés par ces habitats plus que précaires sont désormais grillagés, en interdisant l'accès tant aux migrants qu'aux habitants. Est-ce bien la solution ? Le Conseil de Paris a récemment voté un voeu pour leur dépose sous la pression du groupe des Verts. On avance une date : l'été. L'émotion dans le quartier grandit.... Nous sommes plus que démunis pour prendre une position rigide sur le sujet. Il nous semble toutefois que les moyens manquent pour traiter le problème au niveau de l'Etat, mais la Ville a-t-elle un début de projet construit et global, financièrement cohérent, qui la sortirait du traitement au jour le jour d'hébergement des familles en chambres d'hôtel ? Un hébergement très coûteux, qui plombe ses comptes dédiés à la solidarité et qui enrichit tous les propriétaires de pensions ou d'hôtels de qualité médiocre. 

  • Locaux commerciaux mal-en-point : une situation qui s’éternise

    Il y a quelques années, le haut de la rue de Rochechouart a accueilli des arbres, tout jeunes, au nombre de quatre, sur le côté des numéros impairs, après l’élargissement du trottoir. L’opération avait eu lieu en deux temps : la rue de Rochechouart avait déjà bénéficié d’un aménagement de chaussée, appelé requalification, jusqu’au niveau de la rue Thimonnier, face au magasin Carrefour. Il convenait de réaliser la partie non encore aménagée et de se conformer aux conseils des Architectes des Bâtiments de France (ABF) qui prônent un certain respect des perspectives, et surtout veillent à que rien ne nuise à la beauté des monuments historiques ou classés quand on s’en approche. C’est ce que l’on appelle les espaces protégés. Ici, a priori, rien de tel à l’horizon, sauf peut-être le Sacré-Coeur au débouché de la rue. 

    rue de rochechouart

    Ci-dessus la largeur initiale de la rue, avec deux côtés en stationnement et deux voies de circulation.

    Enregistrer

    Lire la suite

  • Une drogue...rie qui fait grise mine

    L’image d’un quartier, c’est un tout, fait de qualité du bâti, de présentation de l’offre commerciale, de fréquentation, d’offres de loisirs, spectacles, de sécurité personnelle, etc.  Une réputation, c’est autre chose, c’est l’histoire du quartier qui la définit. Chez nous, à Barbès, nous avons souvent à souffrir d’une mauvaise réputation et d’une mauvaise image. Nous cumulons en somme. L’image nous pouvons nous atteler à la modifier, c’est en cours. Ne nous accuse-t-on pas fréquemment de vouloir "gentrifier" le quartier simplement parce que, tous, nous le souhaitons plus propre, mieux entretenu, plus respecté par les passants. La réputation, elle, est ce qu’elle est, et avec le temps, elle n’appartiendra plus qu’à l’histoire. L’histoire de la Goutte d’Or est riche, et pour vous en donner la preuve, nous vous conseillons de parcourir le blog d’un habitant de la Goutte d’Or, également membre du bureau d’Action Barbès (un peu de pub’ entre nous !), il est plein d’anecdotes et d’informations, qui vous feront aimer ce quartier, y compris avec ses défauts. C'est le blog de 28 rue Affre.

    Sollicités par les acteurs locaux, élus et autorités préfectorales, nous nous penchons sur le paysage urbain avec encore plus d’acuité qu’habituellement. Nous avons écrit récemment sur un décrochage d’enseigne trop voyante placette Caplat-Charbonnière. D’autres commerces sont dans notre collimateur. Mais passons sous le viaduc et gagnons le faubourg Poissonnière. 

    Lire la suite

  • Un ouvrage sur Jacques Decour en souscription

    Decour-300x148.jpg

    Lire la suite

  • On parlera des bus et de leurs nouveaux itinéraires à la mairie du 9e

    bus, RATP,

    Nous avons déjà largement évoqué le sujet ici même en louant la qualité de la plateforme de la Mairie de Paris, très interactive, bien faite et que vous avez peut-être longuement explorée. Mais tout le monde n'est pas familier d'Internet et pour les personnes qui souhaiteraient poser des questions à des interlocuteurs en chair et en os, la Mairie du 9e a eu la bonne idée d'organiser une réunion publique sur le sujet. 


    Mercredi 9 novembre 
    à 19h

    Salle du Conseil de la Mairie du 9e 

    L'invitation précise :  

    Le Syndicat des Transports d’Île-de-France, présidé par Valérie Pécresse, a lancé la restructuration du réseau des bus à Paris. L’objectif est de le rendre plus lisible et mieux adapté à la demande, à travers la diminution des lignes en superpositionl’amélioration des correspondances bus-bus, des aménagements permettant de supprimer les points de circulation noirs et d’augmenter la régularité et la capacité des bus.
      
    Pour mémoire le projet est visible via ce lien : http://paris.grand-paris-des-bus.fr  

  • Un nouveau magasin bio rue de Dunkerque : Coeur de nature

    Nous vous en parlions le 25 juin ici même. Nous avions repéré l'implantation d'un magasin à la place du Dia de la rue de Dunkerque, fermé depuis des mois. Les travaux importants qui y étaient entrepris ne laissaient aucun doute, mais pas d'info sur le nom de l'enseigne future. Ca y est ! Depuis quelques jours COEUR DE NATURE s'affiche. L'inauguration a eu lieu jeudi dernier, le magasin vous attend dès 9h du matin. 

    Nous étions là le jour de l'ouverture et nous vous proposons quelques photos pour vous faire partager l'enthousiasme de l'équipe qui désormais sera aux manettes pour vous accueillir. 

    paris,9e,commerce,coeur-de-nature,bio,alimentation,rue-de-dunkerque

    Un effort de verdure bien venu pour accueillir les premiers clients. 

    Lire la suite

  • Quand la com' s'emmêle les pédales

    TOUS À VÉLO !

    velo_250x250_0.png


    Saemes vous propose des places vélos dans 25 de ses parkings, soit plus de 300 places disponibles à l’abri des intempéries et surveillées ! Pour un abonnement, selon les parkings, comptez entre 6,40€ et 18,30€ /mois. Une très bonne solution si vous avez besoin de vous garer fréquemment au même endroit. Pour entrer et sortir votre vélo du parking, vous utiliserez les ascenseurs. Aucun risque de croiser une voiture ou de s'épuiser en remontant la rampe !

    Pour vérifier directement sur le site de SAEMES, cliquez ici

    Ce message engageant, c'est la communication de SAEMES sur son site. Et....

    Lire la suite

  • On parle d'un magasin bio rue de Dunkerque

    Les habitués de la rue de Dunkerque ont vu fermer le magasin Dia peu de temps avant Noël 2015 après plusieurs périodes de "malaise", des rayons à moitié vides, des personnels plutôt déprimés et ne sachant pas trop à quelle branche se raccrocher. Les rumeurs d'une éventuelle reprise après les fêtes de fin d'année n'ont pas été suivies d'effet et le magasin est resté de longs mois avec ses stores baissés. 

    Depuis quelques semaines sont menés des travaux que l'on peut apercevoir quand la porte est ouverte. L'intérieur a été vidé de fond en comble, les murs entièrement rénovés, isolation comprise, du sol au plafond. Des armoires frigorifiques, ou des équipements de ce genre à ce que nous en avons vu, attendent d'être positionnés et mis en service. Quand nous sommes passés, les peintres œuvraient dans le local sans que nous ayons pu les interroger sur la fin de leur chantier. En revanche, nous avons pu échanger quelques phrases avec l'électricien rencontré sur le pas de la porte. 

    paris,9e,commerce,rue-de-dunkerque,produits-bio

    D'après les plans, le magasin offre une superficie de 250 m2 au rez de chaussée, et nous savons de mémoire qu'il existe un sous-sol pour le stockage. En résumé, c'est une belle surface qui ne pouvait rester indéfiniment inexploitée. D'après les personnes rencontrées, il s'agirait d'y ouvrir un magasin de produits bio, et l'ouverture pourrait se faire à la rentrée, après l'été. Nous n'avons pas découvert quelle est l'enseigne qui s'y installera. 

    L'offre en produits bio dans le quartier s'élargit depuis quelques années. En tout dernier lieu, c'est le magasin Naturalia au 73, rue de Maubeuge qui a ouvert ses portes remplaçant une enseigne Spar qui vivotait. On peut ouvrir les paris et chercher à deviner le nom du prochain exploitant : Biocoop, Bio C'bon, La vie claire, ou d'autres...

    Nous espérons toutefois que le cours des halles qui se trouve juste en face et qui propose des fruits et légumes de qualité ne souffrira pas trop de la présence de ce nouveau magasin. 

  • Si la météo le permet

    Nous relayons une annonce de la mairie du 9e qui a l'air bien sympathique, l'événement se passe dans le sud du 9e arrondissement, en fin de semaine.... 25 et 26 juin. Voir le programme un peu plus bas.

    paris,9e,rue-papillon,fête-de-quartier

    Au programme :

    Samedi et dimanche de 10h à 19h :
     

    • Marché des producteurs de pays (vente de produits locaux, restauration…)
    • Terrasses éphémères : au Mastroquet, au Bistrot Papillon, au Massyl et chez Hugo
    • Stands de fleuristes du 9e 
    • Atelier d’Origami (venez fabriquer des papillons de toutes les couleurs !)
    • Espace détente, transats installés sur gazon, tables de ping-pong, jeux de molkky à disposition…
     Animation musicale (fanfare, chorale…)
     

    Samedi de 19h à 23h :

    • Soirée électro, animée par DJ CESAR 

    (Pierre angulaire du label Sodasound, Cesar a mixé aux côtés de nombreux artistes comme Daniel Wang, 6th Borough Project... son éclectisme le pousse à jouer avec les styles... "from psychedelic to electronic, funky beats to space disco...")


    Ce week-end très champêtre se clôturera avec le vide-grenier et le pique-nique du Conseil de quartier Anvers-Montholon, le dimanche 26 juin dans le square Montholon.

     

    Assurez-vous avant de partir qu'un rayon de soleil viendra égayer la fête !