Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

9e

  • Un commerce fermait au 88, rue de Rochechouart

    Any Boutique, une boutique de prêt-à-porter et accessoires (!) un peu désuète, il faut bien le dire, mais qui avait sa clientèle fidèle depuis des lustres dans le haut de la rue de Rochechouart. Depuis quelques semaines, une affichette proclamait que les derniers articles vous seraient cédés à moitié prix, et que la boutique était à vendre. Voilà, c'est dit, "on ferme boutique" ! 

    paris,9e,commerce,rochechouart

    Le tronçon de la rue de Rochechouart entre la rue du Delta et le boulevard n'est pas au plus haut de sa forme, au niveau des commerces. La pharmacie à l'angle a fermé, avant l'été de mémoire, les deux locaux de l'immeuble au 90, chez Camille, un bar assez pittoresque du temps de sa splendeur (petite visite sur le blog de Paris-Bise-Art s'impose), et un quincaillier, sont dans un état désespéré qui dure depuis bientôt dix ans. Des renseignements glanés auprès des services de la Ville de Paris et du bailleur social, propriétaire de l'immeuble, nous ont appris qu'un litige sur les indemnités opposaient les parties, locataire contre bailleur, et qu'en attendant une résolution acceptée par tous, l'état des lieux continuait de souffrir, voire de se dégrader.

    Lire la suite

  • Journée mondiale de lutte contre le sida

    paris,sida,9e,journée-mondiale-lutte-sida

    A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, la mairie du 9e organise dépistage, exposition, et conférence au 6 rue Drouot le 5 décembre, à partir de 9h. 

    • DÉPISTAGE GRATUIT ET OUVERT À TOUS DE 12H À 17H  -  Salle du Conseil
       
    • EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE VI(H)ES DE 9H À 17H - Salle du Conseil 
       
    • CONFÉRENCE "30 ANS DE LUTTE CONTRE LE SIDA : OÙ EN SOMMES-NOUS AUJOURD’HUI ?" À 19H - Salons Aguado

    Il est nécessaire de s'inscrire pour assister à la conférence, c'est ici. 

  • Emmaüs c'est aussi une brocante bd de Rochechouart

    Vous connaissez les compagnons d'Emmaüs ? l'association, la communauté Emmaüs, qui fédère de nombreuses associations venant en aide aux plus démunis, mais aussi aux déboussolés, aux désespérés de la vie. La première a été créée en 1949 par l'abbé Pierre à Neuilly-Plaisance, et toute leur histoire est détaillée dans une page de wikipedia.

    Ici, à propos du square de Jessaint, nous vous avions parlé du dispositif Premières heures qui accueillent des hommes, majoritairement, très éloignés de l'emploi, que l'on encourage à reprendre pied dans des métiers accessibles à tous pourvu que l'effort soit entouré, et surtout qui les réconcilie avec des horaires, l'obligation d'une présence régulière, de la prise d'une responsabilité, même minime. Un dispositif de réinsertion qui propose le retour à la vie en groupe, l'inter-dépendance liée à la réalisation d'un objet, d'un projet. A Jessaint, il s'agissait de faire du mobilier et des jardinières à base de bois de récupération. L'association chargée par la mairie de cette opération est Emmaüs Solidarité. Or, nous avons découvert dans notre quartier un autre pan des activités de la communauté Emmaüs, celui de brocanteur.

    20170117_094515.jpg

    En effet, depuis quelques mois, un local situé 27-29 boulevard de Rochechouart abrite une brocante. Elle s'est implantée là au début de l'année, mais l'activité a vraiment pris son élan après l'été.  La boutique remplace une succursale de la Société Générale, et côtoie encore une banque populaire, la Bred, qui en cas d'urgence monétaire, vous offrira un DAB (distributeur de billets). C'est une brocante conviviale, pas un apprenti sombre où tout s'entasse. On est plutôt dans les puces chics, conforme au 9e, où vous trouvez aussi bien des vêtements vintage, de la vaisselle, que des meubles ou des objets de décoration. C'est aussi la possibilité de faire enlever vos dons à domicile en prenant rendez-vous avec Emmaüs collecte ! 

    20170117_094440.jpg

    Les boutiques Emmaüs se sont multipliées dans Paris ces dernières années. Elles répondent à une demande, c'est évident. Goût du vintage, de l'économie circulaire ou contraintes financières liées aux années de post-crise ? On nous rappelle toujours que le pouvoir d'achat moyen des Parisiens est supérieur à celui des Français dans les régions, mais tous les Parisiens sont loin d'être riches surtout après le règlement de leur loyer. Du point de vue de l'économie solidaire, c'est bien pour tout le monde, y compris pour la planète. Ajoutons que la visite chez Emmaüs est encore plus agréable si vos pas vous y conduisent par choix. 

    20171123_111955.jpg

    On peut relever rien que dans le quartier que nous observons le mieux les boutiques suivantes : 

    57 Boulevard barbes / Emmaüs Communauté Paris
    75018 PARIS
    De mercredi à vendredi 13h30-18h30, samedi 10h-13h et 14h-18h30

    93 rue de Clignancourt / Emmaüs Communauté Paris
    75018 PARIS
    De mercredi à vendredi 13h30-18h30, samedi 10h-13h et 14h-18h30

    5 rue Curial Emmaüs / Défi 104
    75019 Paris

    Le mercredi 13h30-18h15 et jeudi, vendredi 13h30-17h45, samedi 11h30-18h45

    Plus loin il existe aussi des boutiques rue de Turbigo, rue Oberkampf, bd Beaumarchais, rue de Charonne ou encore rue de Quincampoix, sous différentes appellations, Emmaüs boutique, Friperie Solidaire, Le Relais Val de Seine, Emmaüs Défi, etc.. Et cerise sur le gâteau pour ceux qui aiment surfer sur leur écran, il existe aussi des boutiques en ligne. Mais vous admettrez que chiner sur le net ce n'est plus vraiment chiner. 

  • Tout neuf avec un coup de peinture

    paris,9e,rue-du-delta,nettoyage,tags,graffitis,korrigan 

    Depuis plusieurs mois, nous trouvions le portail du 18, rue du Delta (9e)  dans un bien triste état (voir photo ci-dessus). Certes quelques tags rageurs maculaient le bleu d'origine, mais l'usure y était aussi pour beaucoup. L'immeuble est propriété d'un bailleur social de la Ville de Paris et nous pensions faire une jolie photo, la faire suivre à qui de droit pour suggérer une rénovation. Et bingo ! c'est fait. Depuis jeudi dernier, le portail affiche un bleu immaculé, grâce à ... Korrigan, le spécialiste du nettoyage de graffiti. (voir korrigan-graffiti.com pour plus de détails).

    paris,9e,rue-du-delta,nettoyage,tags,graffitis,korrigan

    Pour aller plus loin dans l'amélioration de notre environnement immédiat, nous vous donnons ici quelques pistes. Korrigan est en contrat avec la ville de Paris et à ce titre, vous pouvez demander une intervention. Attention, si votre portail d'entrée est en mauvais état parce que depuis des lustres, aucune rénovation n'a été entreprise par la copropriété, ça ne va pas le faire..... Non, il s'agit de lutter contre les graffitis et les tags. En revanche, si le mur de votre immeuble a été dégradé, votre porte a servi de support à des "artistes" qui n'en ont que le nom parce qu'ils ne respectent pas l'environnement, là, oui, vous pouvez vous rendre sur le site de paris.fr et suivre les instructions en remplissant le formulaire en ligne de DansMaRue (ou télécharger l'appli sur votre smartphone). 

    paris,9e,rue-du-delta,nettoyage,tags,graffitis,korrigan

    La veille, nous avions vu une opération de nettoyage sur une porte d'immeuble, avenue Trudaine. Dans un autre contexte, certainement, car l'agent était équipé d'un appareil à haute pression qui dégageait un nuage de vapeur impressionnant. Vapeur d'eau chaude seulement ? Il portait un masque, pour le protéger des effluves mais les pauvres passants....non. Cela nous a un peu surpris que des barrières ou, au moins des balises, ne sécurisent pas la zone. 

    paris,9e,rue-du-delta,nettoyage,tags,graffitis,korrigan

  • Des nénuphars dans le Delta ??? chouette....

    Qu'est-ce qu'il leur prend à la rédaction ? Ils ont fumé la moquette. Que nenni.... ils rêvent. Vous habitants du 9e, avez-vous lu la liste des projets proposés au Budget Participatif de la ville ? 

    La mairie du 9e nous a adressé ces jours-ci une liste. En effet, sur les 53 projets qui ont été déposés cette année dans le cadre du budget participatif, par des habitants, des associations ou les conseils de quartier, 17 projets ont été retenus par les services de la ville après étude technique et de faisabilité. Ils sont passés également par la commission d'arrondissement du 9e et les voici sur votre écran, soumis à votre vote jusqu'au 1er octobre. Comme le dit l'usage (ou quelqu'un d'autre ?), toute charité bien ordonnée commence par soi-même, nous reprenons ici les projets qui nous sont les plus proches... et notamment "l'embellissement de la rue du Delta". Embellissement dites-vous ? Comme la rue Manuel ? Euh, oui, nous l'imaginons. L'avez-vous vue, la rue Manuel ? Vous nous pardonnerez ce petit coup de pub' pour un élu parisien, mais son tweet est très expressif : cliquer ici

    Pas mal, n'est-ce pas ? Cette banquette fleurie qui remplace une file de voitures. Nous en avions aussi parlé ici même. A relire peut-être.

    La liste des projets près de chez vous : 

    • Aménagement en "promenade" de la rue Pierre Sémard (350 000 €)
    • Des nouveaux bancs place Lino Ventura (15 000 €)
    • Embellissement de la rue du Delta (270 000 €)
    • Embellissement de la rue Saulnier (530 000 €)
    • Mise en valeur de l’entrée du quartier Pigalle-Montmartre (600 000 €)
    • Réaménager l'angle des rues de la Rochefoucauld et Jean-Baptiste Pigalle (220 000 €)
    • Redonner vie à la fontaine Pigalle (245 000 €)
    • Rénovation de la fontaine du square de la Trinité (100 000 €)
    • Végétalisation de la rue de Chantilly (180 000 €)
    • Apprentissage du vélo - permis vélos (5 000 €)
    • Rénovation de la salle d'escrime Buffault (240 000 €)

    (Le gymnase Buffault n'est pas près de chez nous, puisqu'il est quasiment à Cadet, mais c'est une touche personnelle... Souvenir ! )

    L'enveloppe globale disponible pour mettre en œuvre ces 17 projets à partir de 2018, est de 1,8 millions d’euros

  • Le retour des forums des associations

    Avec la rentrée, ce sont les forums des associations qui fleurissent un peu partout, au moins un dans chaque arrondissement. Pendant plusieurs années, notre association a été parmi les fidèles d’entre les fidèles tant que cet événement avait lieu autour du square d’Anvers. Nous étions heureux d’y retrouver nos adhérents et aussi des lecteurs de notre journal, puis de notre blog, qui en profitaient pour renouveler leur adhésion. Et souvent aussi pour nous relater par le menu les soucis rencontrés dans telle ou telle rue. Un moment de convivialité qui parfois s’accompagnait d’un verre de vin et d’une tartine de rillettes ! 
     
    Puis, en 2014, la nouvelle équipe élue à la mairie du 9e a décidé de rapatrier ce rassemblement dans sa cour. La rue Drouot est très excentrée par rapport au reste de l’arrondissement. Tout comme l’est la mairie, c’est vrai. Justement, le forum des associations avait la vertu de rapprocher les élus du 9e — car l’événement ne se déroule pas sans leur présence — des quartiers nord de l’arrondissement, ceux-là même qui accueillent la majorité des écoles, collèges et lycées du 9e. Or, les associations présentes dans les forums proposent beaucoup d’activités qui s’adressent aux enfants, aux adolescents… Le faire sur place avait aussi du sens. 
     
    Le forum 2017 continuera à se tenir dans la cour de la mairie, 6, rue Drouot, de 11h à 18h, ce sera le 9 septembre, et comme les années précédentes, ce sera sans nous. 
     

    d2bfb34f-677c-4833-b3c2-de710ee05942.jpg

     
    Le forum du 18e baptisé Forum du temps libre et des loisirs aura lieu rue Pajol, au gymnase Micheline Ostermeyer, le 9 septembre aussi, de 10h à 18h.
     
    Quant au 10e, le Forum se tiendra encore dans le square Villemin, malgré nos demandes successives pour qu'il voyage un peu dans l'arrondissement. A noter, qu'il aura lieu le dimanche 10 septembre de 11h à 19h. 
     

    21150131_1314347955360877_4898389755654654824_n.jpg?oh=23fd4d056de31f4bb715fc187df92a41&oe=5A609E62

     
     
  • Vide grenier autour du square Montholon

    Voici l'été et les beaux jours. C'est le temps de l'amour, le temps des copains, et de l'aventure... Non ! C'est le temps des vide-greniers. Tout change, mon bon Monsieur et Françoise Hardy ne chante plus le temps de l'amour dans le quartier. En revanche, on ne les compte plus, les vide-greniers. Cette fois, c'est dans le 9e que nous vous proposons de sortir vos objets délaissés.  Pour ce faire, regardez bien l'affiche ci-dessous et les quelques indications que nous a transmises la mairie du 9e : 

    Il reste des places !

    Créneaux supplémentaires pour s’inscrire : mardi 27 juin de 18h à 20h au café Le Montholon, 84 rue La Fayette.
     
    Munissez-vous :
    • du bulletin d’inscription (téléchargeable) et également disponible sur place et à la mairie),
    • de la photocopie d’une pièce d’identité,
    • d’un justificatif de domicile
    • d’un moyen de paiement (chèque ou espèce).

    53bdf4cb-d735-4b29-9035-fc072788731d.jpg

  • Un petit vide-grenier demain ?

    Le conseil de quartier Faubourg Montmartre (9e) vous propose un vide-grenier dans la rue Cadet demain, en même temps que sa fête de quartier annuelle. 

    Voyez le détail sur l'affiche ci-dessous : 

    b7590546-f9a3-4224-8135-0eaa114ae520.jpg

  • Enième accident place Saint-Gorges, 9e arrondissement

    C'est un de nos fidèles lecteurs du blog via notre page FaceBook des Amis d'Action Barbès qui nous a informés de ce regrettable accident place Saint-Georges il y a quelques jours. D'autant plus regrettable que c'est le troisième en trois ans. Et, cette fois, des blessés ont été transportés à l'hôpital. C'était dans la nuit du samedi 27 mai, à 3h30 du matin... 

    paris,9e,place-saint-gorges,trafic,accident

    Tout le monde ne connaît pas la place Saint-Georges et certains roulent trop vite. C'est sans doute la cause la plus probable de cet accident. Il faut contourner la statue par la droite et pour cela ne pas dévaler la pente à grande allure. La statue venait d'être remise en état et la fontaine en eau il y a une dizaine de jours seulement, alors qu'elle ne coulait plus depuis 10 ou 15 ans. Et cela six mois après un autre accident...

    paris,9e,place-saint-gorges,trafic,accident

     

    Notre lecteur demeure tout près, sans qu'il ait eu besoin de nous le dire, nous l'imaginons. Bon connaisseur du terrain, il préconise un ralentisseur. A priori cela ne semble pas déraisonnable. Nous avons voulu demander l'avis de l'adjoint à la maire du 9e, Sébastien Dulermo. Il a, parmi d'autres, la délégation de la voirie.          

    Voici en partie sa réponse : 

    "Cette place a été rénovée en 2011. Si je prends ma casquette d'ingénieur voirie, cette place a été bien aménagée, même si je n'aurais pas mis de pavés, pour le coût et le bruit par rapport à la circulation des bus.

    L'installation d'un ralentisseur n'est pas compatible avec la circulation du bus 74. Ce qui aurait pu être installé lors du réaménagement c'est un plateau surélevé — comme il en existe un rue La Fayette pour faciliter la traversée en sortant du square Montholon — mais vu le dénivelé ça n'aurait pas eu un grand effet."

    Pour être très technique et bien faire comprendre la difficulté du cas, M. Dulermo ajoute que "Pour que ce soit confortable pour les usagers du bus il faut que le ralentisseur (le plateau) fasse plus de 12 m de long, auxquels s'ajoutent la longueur des rempants... " Et tout cela dans une courbe pour contourner la statue et sa fontaine.

    Autre contrainte, l'Architecte des Bâtiments de France, ce lieu étant classé, il est compliqué d'installer des équipements parfois "inesthétiques".

    La Mairie s'oriente vers l'installation de quatre coussins berlinois, ces bosses qui vont par deux, et sont suffisamment larges pour qu'au moins l'une des roues de votre voiture soit contrainte de passer dessus ! Ils seraient installés aussi bien dans la montée que dans la descente. On attend un chiffrage de la Direction de la voirie.  "Ces coussins ont l'avantage d'être compatibles avec la circulation des bus (l'essieu plus large des bus fait qu'ils n'ont pas besoin de ralentir) mais ont la contrainte d'être accidentogène pour les deux roues." souligne l'adjoint à la voirie. 

    Voilà, vous en savez autant que nous. Et si vous passez par là, en voiture, prenez le temps d'admirer la statue de Saint-Georges ! Euh, non, ce n'est pas Saint-Georges, pas de dragon non plus, c'est la statue de Gavarni, Paul Gavarni (1806-1866), un dessinateur qui s'était spécialisé dans la représentation de figures carnavalesques. La fontaine centrale d'origine était destinée à faire boire les chevaux, mais elle a été tarie lors du percement de la ligne de métro et plus tard, en 1911, remplacée par un monument à Gavarni avec sur son socle des figures en relief qui rendent hommage au Carnaval de Paris. 

  • Dans le 9e on s'interroge sur la présence de personnes sans-abri

    Nous ne sommes pas franchement là dans le même quartier ! Le Conseil de quartier qui organise cette réunion autour du thème des sans-abri est celui du Quartier Faubourg Montmartre, mais nous saluons l'initiative, qui montre que le problème touche tous les quartiers et peut-être toutes les consciences. 

    Une des associations invitée est Entourage. Elle a initié un vecteur de communication original, à savoir prendre les billets de 5 euros comme support d'un message d'appel au lien social, à la solidarité envers les sans-abri, en soulignant que les billets passent de main en main, de nombreuses fois  — et peuvent être plus efficaces que certaines campagnes plus coûteuses —, pour une meilleure prise de conscience de nos concitoyens. Pour le reste elle vous expliquera quel est le coeur de son action. Une vision sans doute plus moderne de la solidarité et des méthodes en phase avec les normes collaboratives et les réseaux sociaux. Découvrez les sur les pages de leur plateforme.

    9e,conférence,SDF,aide-aux-sans-abri

     

    L'autre association invitée est la FNARS, la Fédération des acteurs de la solidarité, qui fédère 870 associations travaillant dans ce domaine. 

    Nos recherches avant publication de cet article nous ont conduits à lire ce document témoignage paru dans le Monde du 12 avril dernier, qui décrit  la situation de la prise en charge et de l'aide aux migrants demandeurs d'asile en France, dans la ville de Rennes. "Le centre d'accueil, une parenthèse pour préparer le futur des exilés" décrit la complexité du travail pour les uns et la difficile intégration suite aux traumatismes qu'ils subissent pour les autres. A lire ! 

    paris,9e,sans-abri,sdf,conseil-de-quartier,faubourg-montmartre,solidarité

    Nous l'avons déjà signalé ici, dans le blog, le quartier autour de Barbès est largement concerné par le problème des sans-logis, de même que les abords des gares, de l'hôpital, et bien sûr de la salle de consommation à moindre risque. Les associations qui leur viennent en aide s'appellent ici Emmaüs Solidarité, Aurore, Les Enfants du canal, Aux Captifs la libération, France Terre d'asile, etc. 

    Le secteur de La Chapelle a été confronté à la présence de campements de migrants au cours des dernières années, campements devenus totalement indignes, présentant des conditions sanitaires insupportables aussi bien pour les personnes réduites à y vivre, que pour les riverains. Tous les espaces qui étaient régulièrement occupés par ces habitats plus que précaires sont désormais grillagés, en interdisant l'accès tant aux migrants qu'aux habitants. Est-ce bien la solution ? Le Conseil de Paris a récemment voté un voeu pour leur dépose sous la pression du groupe des Verts. On avance une date : l'été. L'émotion dans le quartier grandit.... Nous sommes plus que démunis pour prendre une position rigide sur le sujet. Il nous semble toutefois que les moyens manquent pour traiter le problème au niveau de l'Etat, mais la Ville a-t-elle un début de projet construit et global, financièrement cohérent, qui la sortirait du traitement au jour le jour d'hébergement des familles en chambres d'hôtel ? Un hébergement très coûteux, qui plombe ses comptes dédiés à la solidarité et qui enrichit tous les propriétaires de pensions ou d'hôtels de qualité médiocre.