Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

9e

  • Exposition photo : nouvelle édition d'"Objectif Femmes"

    La mairie du 9e arrondissement accueille la nouvelle édition d'Objectif Femmes, l'événement photo créé par Karine Paoli - auteur, photographe et présidente de Paris Artistes -, qui met en lumière les oeuvres de cinq femmes photographes.

    Jusqu'au 19 septembre, vous pourrez découvrir à la Mairie du 9e le travail des cinq talentueuses photographes. Cette année les artistes retenues sont : Marlène Delcambre, Mélanie Dornier, Alexandra Laffitte, Anna Leroy et Lucie Sassiat.

    unnamed (6).jpg

    C'est où ?

    Mairie du 9e, 6 rue Drouot

    C'est quand ?

    Du 7 au 19 septembre 2021

  • "Scène de l'été", des concerts au square d'Anvers

    Il devrait faire beau cet après-midi, en ce jeudi 8 juillet. Une journée à aller écouter des concerts au square d'Anvers ! De 15h30 à 19h, la Mairie du 9e vous donne rendez-vous autour du kiosque à musique du square d'Anvers pour un concert réunissant plusieurs artistes (voir le programme).

    Cette Scène de l'été 2021 sera l'occasion de découvrir des jeunes artistes du 9e et de se retrouver autour d'un événement festif.

    unnamed (5).jpg

    C'est où ?

    Kiosque à musique du square d'Anvers, 10 bis, avenue Trudaine, Paris 9e

    C'est quand ?

    Jeudi 8 juillet 2021, de 15 h 30 à 19 h

  • "Les Trois Beaux Days !", les Trois Baudets régalent vos oreilles cet été

    Les Trois Baudets proposent une série de concerts en plein air sous le nom Les Trois Beaux Days !

    Ces concerts sont donnés dans les atypiques Arènes de Montmartre à quelques pas du Sacré Coeur. Les concerts sont gratuits sur réservation. Certains seront même captés et diffusés en différé pour celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer.

    L'initiative séduit, les premiers concerts sont déjà complets. Et pour ne pas vous faire saliver inutilement, nous ne vous communiquons que les dates auxquelles les réservations sont encore possibles. Pour plus de détails et réserver, rendez-vous sur le site des Trois Baudets.

    CONCERTS : 
    25 août : JOSEPH SCHIANO DI LOMBO
    23 septembre : ALEXIA GREDY
    24 septembre : THEO LAWRENCE

    CONCERTS BONUS :
    29 juillet : ORÉ - MR GISCARD (PARIS PLAGE - BASSIN DE LA VILLETTE)
    09 septembre : TALLISKER (Square d'Anvers)

    LIEUX :
    Les Arènes de Montmartre (25 rue Chappe, Pairs 18e) 
    Bassin de la Villette (69 quai de la Seine, Paris 19e) pour la date du 29 juillet
    Square d'Anvers (Place d'Anvers, Paris 09e) pour la date du 09 septembre

    trois-baudets,19e,9e,concerts

  • "Babel Rochechouart", Francis Laffon chante Barbès

    Ancien rédacteur en chef du journal L'Alsace, Francis Laffon met dorénavant sa plume au service de la musique.  Habitant bien connu de Barbès - et d'Action Barbès -, Francis Laffon lance un nouvel album de chanson : "Babel Rochechouart". Enfin, nous devrions dire qu'il re-lance cet album dont la sortie en 2020 a été éclipsée par une sombre histoire de crise sanitaire... Un album qui, comme son nom l'indique, rend hommage à un quartier très vivant, où se croise, se rencontre et se parle une bonne partie du monde.

    Vous pourrez écouter Francis Laffon en compagnie de fidèles complices, Amos Mâh (guitare, violoncelle) et Antoine Delprat (piano) lors de deux concerts exceptionnels ces jeudi 10 et vendredi 11 juin, à 19 h 30 sur la péniche Anako dans le 19e (face au 34, quai de la Loire).

    La réservation est obligatoire ; rendez vous sur le site : penicheanako.org (Tarifs : 15€/10€/Gratuité - cliquez sur la date choisie, puis au bas de la page sur billets en ligne).

    francis-cover.jpeg

    C'est où ?
    Péniche Anako, bassin de la Villette, face au 34 quai de la Loire, Paris 19e
    C'est quand ?
    Jeudi 10 et vendredi 11 juin 2021, à 19 h 30
  • Une "Broc des Kids et des Babies" dans le 9e

    Ce samedi 29 mai après-midi, la mairie du 9e organise un vide-grenier dédié au monde des enfants.

    Pour trouver des jouets, livres, vêtements pour vos enfants à des petits prix, vous pourrez aller à la rencontre des quelque 80 exposants présents à la Broc des Kids et des Babies.

    L'entrée est libre et le port du masque obligatoire. L'événement est organisé dans le strict respect des consignes sanitaires.

    unnamed (2).jpg

    C'est où ?

    Mairie du 9e, 6 rue Drouot

    C'est quand ?

    Samedi 29 mai 2021, de 14 h à 18 h

  • Le Phono Museum ressort les pavillons

    Ce vendredi 21 mai, le Phono Museum Paris rouvre ses portes à son tour. Vous pourrez retrouver les belles collections du musée du phonographe situé sur le boulevard de Rochechouart, les vendredi et dimanche, de 10 h à 18 h.

    Et une bonne nouvelle n'arrive jamais seule : pour fêter cette réouverture, les entrées seront gratuites aujourd'hui vendredi 21 mai et dimanche 23 mai ! 

    Affiche-Edisonstandard.jpg

     

    PHONO Museum Paris

    53, boulevard de Rochechouart, Paris 9e

    Ouverture au public : le vendredi & dimanche de 10 h à 18 h

    Tarifs : visite sonorisée adulte 10 €
    Demi tarif de 6 ans à 15 ans (gratuit enfant de moins de 6 ans)
    Visite spéciale pour groupes à partir de cinq personnes sur rendez-vous : Mardi, Mercredi, Jeudi, Samedi : 9 h à 18 h

  • Un concours d'éloquence pour les lycéens du 9e

    La Mairie du 9e arrondissement, en partenariat avec Sciences Po Paris et les lycées de l'arrondissement, lance le premier concours d'éloquence pour les élèves de seconde du 9e.

    "Ce concours, organisé à la fin de l'année scolaire, sera l'occasion de favoriser les arts et la culture, tout en permettant aux lycéens volontaires d'accéder à  une expérience unique et enrichissante.

    Plus qu'un simple concours de rhétorique, il s'agira de donner aux élèves des clés afin qu'ils puissent défendre des causes qui leur tiennent à cœur et deviennent ainsi de véritables citoyens éclairés au service de la cité. Ce projet est également pédagogiquement stimulant, et leur sera d'une grande utilité pour leurs années de lycée. En effet, l'éloquence est à la croisée de nombreuses disciplines : français, littérature, philosophie mais aussi histoire et arts ; ce concours sera donc l'opportunité pour les élèves de lier et de réinvestir des connaissances diverses.

    Pour préparer le concours, un système de mentorat à la mairie du 9e arrondissement sera mis en place tout au long du mois de juin encadré par sept étudiants de Sciences Po Paris.

    Des ateliers individuels ou en très petits groupes seront ainsi donnés par des étudiants de Sciences Po, dans le cadre de leur parcours civique, sur les créneaux où les élèves n'auront pas cours."

    Les élèves du 9e actuellement scolarisés en classe de seconde et intéressés par ce concours sont invités à se porter volontaires par l'envoi d'un courriel de motivation à : webmairie9@paris.fr

    unnamed (3).jpg

  • Rue du Delta : encore une végétalisation réussie dans le 9e !

    Les  bordures de granit dessinent les plates-bandes désormais plantées, les cerisiers sont en fleurs, l'asphalte sur les trottoirs est impeccable, les arceaux pour vélos sont bien alignés : la rue du Delta est à présent transformée après travaux (voir notamment notre article du 3 septembre 2020 à ce sujet). Cette transformation tient beaucoup à une végétalisation très réussie, dont on ne doute pas qu'elle perdurera tant les précédentes réalisations de ce type par la Mairie du 9e sont toutes réussies. C'est suffisamment rare à Paris pour le souligner. La recette de cette réussite ? Elle tient en quelques points très simples : une vraie concertation préalable avec les habitants, allant jusqu'au choix des végétaux ; une utilisation de matériaux solides et durables, comme les bordures en granit ; un entretien et un nettoiement régulier ; une plantation dense des plates-bandes ; et surtout... de l'eau !

    En effet, chacun des aménagements végétalisés dans le 9e arrondissement comprend l'intégration d'un système d'arrosage. C'est là la condition indispensable à un développement rapide des jeunes plantes pour assurer une occupation végétale dense et durable dans le temps. Sans cela on ne peut que déplorer des plantations dont le développement tient seulement aux aléas climatiques. Et conséquemment aux hausses des températures récurrentes, cela n'est que rarement une réussite. À l'heure où l'on veut développer la végétalisation dans l'espace public parisien, à raison, il faut le dire : si on ne s'assure pas d'un arrosage effectif pour toutes plantations en amont de tout projet, municipal ou particulier, on ne pourra pas garantir la réussite de la végétalisation de la Capitale. Quand on sait le rôle essentiel des plantes pour faire baisser les températures en ville, la question de l'arrosage ne se résume pas à une question esthétique — faire de jolies plates-bandes — mais bien d'adaptation climatique.

    Nous ne faisons que rarement des compliments à une mairie, mais sur la question de la végétalisation des rues, il faut reconnaitre la réussite en la matière de la Maire du 9e Delphine Bürkli, ainsi que de son adjoint Sébastien Dulermo, un succès que nous saluons. Et nous serions ravis de faire pareils compliments aux autres Maires d'arrondissement, un jour peut-être. Bientôt, espérons-le.

    IMG_20210412_094232.jpg

    Début de la rue du Delta, le stationnement automobile n'est possible que du côté impair

    IMG_20210412_094353.jpg

    Cerisier en fleurs, promesse de jolis printemps à venir

    IMG_20210412_094537.jpg

    La plupart des plantes ne sont pas encore sorties de leur sommeil hivernal, mais on apprécie déjà celles sorties de leur léthargie

    IMG_20210412_094456.jpg

    Le stationnement pour deux-roues vient ponctuer les plantations

    IMG_20210412_094410.jpg

    IMG_20210412_094420.jpg

    Un buse d'arrosage 

    IMG_20210212_145320.jpg

    Travaux de mise en place de l'arrosage intégré

  • "Cinémas de Paris" : appel à témoignage de l'association Paris-Louxor

    À l’occasion du centenaire du Louxor-Palais du cinéma (1921-2021) et afin de soutenir les salles de cinéma parisiennes, mais aussi maintenir un lien avec les habitant.e.s et cinéphiles, l'association Paris-Louxor, avec le soutien du magazine Historia, lance "Cinémas de Paris", une série de portraits de salles de cinéma accompagnée de témoignages et documents, parfois inédits.

    "Cinémas de Paris" vous donne la parole et vous propose de contribuer, à votre tour, à ce travail collaboratif, en apportant vos témoignages, informations, souvenirs et documents, sur ces cinémas de quartier. Ces apports permettront d’enrichir et de partager avec le plus grand nombre, vos connaissances et anecdotes sur les salles de cinéma parisiennes.

    Si vous souhaitez contribuer à ce joli projet, pour l'instant réservé au 9e, 10e et 18e arrondissements, rendez-vous sur le site de Paris-Louxor.

    1980252526.jpg

    La grande salle du Louxor à son origine

  • "Des graines à tous les étages" : distribution de sachets de semences à la Mairie du 9e

    La Mairie du 9e arrondissement offre gratuitement aux habitants des sachets de graines pour vos jardinières et balcons.

    Rendez-vous dès aujourd'hui à l'accueil de la Mairie du 9e pour retirer gratuitement des graines dans le cadre de l'opération "Des graines à tous les étages".
    Vous pourrez ainsi embellir vos balcons et jardinières avec des plantes aromatiques (Coriandre et persil frisé vert foncé), des plantes potagères (Tomate cerisette Lylia, radis et courgette de Nice) et des fleurs (Bleuet, pavot de Californie et souci officinal). Toutes les graines proposées sont faciles à cultiver et issues de l'agriculture biologique.

    Lorsque vos balcons et jardinières seront fleuris, adressez des photos de vos plantations à la Mairie (par mail : webmairie9@paris.fr), qui se fera un plaisir de les publier sur ses réseaux sociaux.  

    9e,graines,végétalisation,mairie

  • Ça chauffe rue Rochechouart !

    Entre la photo en N&B prise en 1919, le 12 avril, et la saisie d’écran de Google Streetview de juillet 2020, il y a un point commun.

    Capture d’écran 2021-02-17 à 19.04.55.jpg

    L’horloger est toujours un horloger ! Mais que faisait tout ce monde devant la vitrine de l’horlogerie Femina ? 

    La foule devant l'immeuble pendant une perquisition de la police au domicile de Landru 76 rue Rochechouart.jpg

    En effet, il y avait un monde fou dans la rue ce jour-là, ce matin-là, devrait-on dire, car selon toutes vraisemblances, la foule a eu vent de l’arrestation du tueur en série Henri Désiré Landru à son dernier domicile, au 76 de la rue de Rochechouart dans le 9e arrondissement. Les arrestations avaient lieu à six heures du matin. Rien n’a vraiment changé à vrai dire, quand la police a localisé le lieu de résidence, voire la planque, d’un malfaiteur à qui elle souhaite "passer les bracelets" ! 

    C’est un des premiers tueurs en série de l’histoire de la criminalité en France, connu notamment pour avoir fait disparaitre les corps de ses victimes à l'aide d'une cuisinière à bois (ce n'était pas rue de Rochechouart). Onze victimes à son actif, des centaines d’articles dans la presse pour suivre l'affaire, deux films, Landru (1963) de CLaude Chabrol avec Charles Denner, et Désiré Landru (2005) de Pierre Boutron avec Patrick Tilmsit.

    PastedGraphic-4 - copie.jpg

    Par ailleurs, les écrits sont fournis et nombreux sur la vie et les crimes de cet homme, qui a fini guillotiné en février 1922 à l’entrée de la prison de Versailles, au terme d’une instruction qui avait duré deux ans et demi. Il n’est qu’à taper Landru sur un moteur de recherche pour s’en convaincre et connaître tous les détails si la curiosité vous titille… Et si vous voulez passer voir l'immeuble de la rue Rochechouart, il faudra patienter un peu car il est actuellement caché par un échafaudage pour cause de ravalement.

    PastedGraphic-3 - copie.jpg

    Une autre vue d’époque (1920) grâce à l’agence Meurisse, spécialisée dans le reportage photographique de 1909 à 1937.

  • Devinette confinée : la concierge fait des impairs

    Saurez-vous localiser cette singularité ? C’est une mutualisation de la fonction de conciergerie. Et pourquoi pas ? 

    IMG_30061.jpg

    Certes, la rue n’est pas très longue, mais malgré tout elle compte une dizaine d’immeubles de cinq étages. Si une même personne doit cumuler le nettoyage de plusieurs cages d’escalier, la tâche de ce gardien-là est bien lourde. Cependant il existe maintenant une partition de l’activité des gardiens, et la partie nettoyage peut être confiée (doit-on dire externalisée ici ?) à une entreprise extérieure, tout comme la sortie des ordures ménagères.  Par exemple Commeneuf-Nettoyage, ou Ara-Nettoyage, et bien d’autres, le nombre de ces entreprises a explosé proportionnellement à la diminution de celui des concierges. Changement d’époque. Une économie pour les copropriétés ? Peut-être. Mais qui réceptionne les nombreux paquets d’Amazon, de Cdiscount, etc. ? Cette tendance explique aussi, parallèlement, la présence des conteneurs verts sur les trottoirs plus longue que de raison, quand la collecte a du retard. Une incitation à une fouille désordonnée de certains biffins. Conclusion, la suppression du gardien ou de la gardienne n’a pas que des aspects positifs. 

    IMG_30081.jpg

    Bon, un indice ? La rue porte le nom d’un peintre belge du 19e s. qui était propriétaire du terrain sur lequel elle a été tracée et construite. Cela vous aide ?