Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le 9ème

  • Les travaux de la rue du Delta commencent

    Et oui, "c’est quoi, ce chantier rue du Delta ?" En fait, on le sait trop bien, vu que les riverains l’attendent depuis longtemps. Il en était déjà question à l’automne 2017 lorsque l’idée d’une végétalisation a bénéficié d’une mise en lumière dans le cadre des budgets participatifs de la Ville. Une idée reprise dans le programme municipale de la Maire  du 9e arrondissement Delphine Bürkli. Pour s’en convaincre, il n’est qu’à faire une petite recherche sur notre blog — à propos de recherche sur le blog, il est amusant de redécouvrir tous les événements ou simplement les nouvelles de notre quartier, sur plus de dix ans et de constater comme le temps passe…. — et en trouver la trace et toutes les explications possibles (voir notamment notre dernier article sur le sujet en date du 3 septembre dernier).
    L’affiche ci-dessous est explicite, limpide même. Elle s’adresse aux propriétaires de véhicules motorisés. C'est aujourd'hui 16 novembre 2020 que s'ouvre le chantier de la transformation de la rue du Delta.
     

    rue-du-delta,9e,chantier,travaux-voirie

    Qu’ils ne se bercent pas de douces illusions, l’aménagement envisagé ne leur laissera pas beaucoup de place. En surface, du moins. Rappelons toutefois que la rue du Delta dispose de quatre parkings en sous sol sur plusieurs étages : au 6, 7, 9 et 13. Tous les immeubles récents en somme. Les autres datant des voitures à cheval…. vous souvenez vous des charmantes "Berlines du Delta" ?
     

    rue-du-delta,9e,chantier,travaux-voirie

     "Berline du Delta". Source : Paris Louxor 
     
    Les riverains doivent avoir reçu un courrier de la Maire du 9e (voir ci-dessous) pour les informer du calendrier des travaux notamment. Un calendrier détaillé que l'on peut retrouver sur l'affiche plus bas.

    rue-du-delta,9e,chantier,travaux-voirie

    Courrier de Delphine Bürkli aux riverains de la rue du Delta

    rue-du-delta,9e,chantier,travaux-voirie

    Calendrier des travaux rue du Delta

    Pour terminer, faisons une suggestion à notre mairie du 9e : comme l’illustration du bandeau jaune au bas de la première affiche, pourquoi ne pas installer un ou deux bancs, près des futures jardinières ? Afin de bénéficier de la douce ombre des arbres en plein été sur le côté pair de la rue ? Paris se transforme mais n’oublie pas ses bancs publics…
     

    (la chanson des bancs publics de Georges Brassens, interprétée ici par Patachou, une figure de la Butte. archives INA).

  • COVID : un centre de dépistage gratuit à la Mairie du 9e

    Le Centre Médical Europe, a ouvert mardi 3 novembre à la mairie du 9e, un centre gratuit proposant des tests rapides antigéniques sans ordonnance. Le résultat est connu au bout de 15 minutes seulement. Ce centre est ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h.

    Si vous pensez être cas contact, si vous devez reprendre le travail, rencontrer une personne fragile, si vous devez voyager, si vous êtes étudiant, si vous travaillez dans un établissement scolaire ou universitaire, si vous travaillez auprès de personnes vulnérables (EHPAD, aide à domicile …), que vous n'ayez pas de symptômes ou que vous ayez des symptômes de moins de quatre jours et moins de 66 ans, faites-vous tester.

    Il faut se munir d'une pièce d'identité, de sa carte vitale ou de son attestation de sécurité sociale, et bien-sûr ne pas oublier son attestation dérogatoire de sortie. En fonction du résultat du test rapide, un test RT-PCR de confirmation pourra vous être proposé.

    Dépistage sans rendez-vous ou avec rendez-vous en cliquant ici ;

    Téléchargez et remplissez la feuille de renseignements en cliquant ici.

    unnamed (1).jpg

  • Petite chronique urbaine en temps de confinement (Saison 2)

    Aujourd'hui, nous laissons la parole à un-e de nos adhérents pour une chronique en temps de confinement.

    "Muni de son attestation dérogatoire pour faire quelques courses alimentaires de début de semaine, votre serviteur quitte son domicile d’un pas de sénateur. Pourquoi se presser dans ce monde au ralenti ? Le confinement même partiel semble altérer la dynamique des déplacements. Aucune statistique fiable sur ce fait, juste un ressenti personnel. Les rues ne sont pas vides, ni de personnes, ni de véhicules. On y croise aux heures creuses simplement moins de monde. Les bus circulent. Sont-ils plus vides que d’habitude ? Difficile à dire. On est lundi, fin de matinée. Pas une heure de pointe non plus !

    En revanche, le trottoir de la rue du Delta devant le laboratoire biologique est occupé par une longue file d’environ une vingtaine de personnes. Test PCR en vue.

    Pas de chance le Carrefour est fermé pour la journée : inventaire. Qu’à cela ne tienne, nous allons descendre un peu la rue et trouver celui de la rue Maubeuge.

    L’enseigne s’est répandue abondamment dans le quartier ces dernières années. Nous aurions pu également remonter jusqu’à la rue de Clignancourt, au numéro 20, si l’ultime bataille de ce supermarché, installé là depuis de nombreuses années, ne s’était soldée par une défaite face à son bailleur (privé). Fermé le supermarché ! Les bacs à plantes, des palmiers encore jeunes, récemment disposés en ligne devant la devanture du magasin, laissent à penser à un changement d’environnement à venir.

    9e,18e,carrefour,delta,clignancourt

    Tout comme les stores tout neufs, à bandes blanches et noires, assez chics, portant la dénomination "Le Bö Marché". Nous sommes curieux et impatients de voir la suite des événements…. Nous en reparlerons ici dès que les choses se préciseront.

    9e,18e,carrefour,delta,clignancourt

    Rue de Clignancourt, 18e

    Revenons à la rue de Rochechouart et à nos courses. Dès la place Turgot, — petite place charmante en triangle bordée par la rue Condorcet et ladite rue de Rochechouart — nous sommes surpris du nombre de palissades et de véhicules de travaux publics en action. Que de trous ! Tout le côté des numéros impairs est sans dessus dessous. Les piétons sont autorisés à déambuler entre les palissades comme dans un labyrinthe.

    9e,18e,carrefour,delta,clignancourt

    9e,18e,carrefour,delta,clignancourt

    Rue Marguerite de Rochechouart, 9e

    Seuls des ouvriers menuisiers tirent leur épingle du jeu devant le restaurant (fermé) Le Bouillon : ils construisent une terrasse qui empiète sur la chaussée, à la place du stationnement, tout comme l'ont déjà fait deux cafetiers de la rue de la Tour d'Auvergne.

    9e,18e,carrefour,delta,clignancourt

    Rue Marguerite de Rochechouart, 9e

    9e,18e,carrefour,delta,clignancourt

    Rue Louise-Émilie de la Tour d'Auvergne, 9e

    Sapristi, la rue de la Tour d'Auvergne est, elle aussi, en plein chantier, jusqu'à la rue Rodier.

    Sur place, l'information sur la nature de ces chantiers ne nous a pas sauté aux yeux.... Le site de la ville, à la page "la carte des chantiers" nous éclaire davantage.

    Rue de Rochechouart il s'agit de chantiers privés, désignés par "Construction ou réhabilitation d'immeuble". La durée y est aussi précisée : du 26 octobre au 26 février 2021. Plus bas dans la même rue, ainsi que tous ceux de la rue de la Tour d'Auvergne sont des chantiers GrDF oeuvrant sur le réseau de gaz, en place depuis le 5 octobre. Leur durée est plus brève : fin prévue le 11 décembre.

     

    Pour conclure, disons que :

    1. le confinement est moins contraignant que le premier (sans de jugement de valeur) ;

    2. les entreprises de travaux publics travaillent, tant mieux pour elles ;

    3. Les menuisiers profitent des autorisations de terrasses pour décrocher des chantiers ;

    4. Le port du masque est majoritairement respecté, mais pourrait l'être mieux ;

    5. Note perso pour finir : on regrette la fermeture des lieux de culture. Les directions auraient pu s'engager à être très rigoureuses, hyper rigoureuses faute de quoi fermeture... Et on aurait pu leur faire confiance."

     

  • Rejoignez Action Barbès !

    Si vous avez envie de vous investir dans l'association ou plus simplement de soutenir nos actions ? Alors c'est le moment de rejoindre Action Barbès, vous êtes le bienvenu. Chaque adhésion participe à la légitimité de l'association qui représente des habitants des 9e, 10e et 18e arrondissements et qui essaie de contribuer à l'amélioration du cadre de vie de nos quartiers.

    608568663.jpg

    Pour connaitre le fonctionnement de l'association, rendez-vous sur ce blog dans la rubrique "à propos", on vous y dit tout.

    Les adhérents qui n'auraient pas déjà renouvelé leur cotisation sont invités à le faire également.

    La cotisation annuelle est toujours fixée à 10 €, elle court sur l'année scolaire. Une seule adhésion est demandée par foyer.

    Pour régler votre cotisation, plusieurs solutions s'offrent à vous :

    - auprès d'un membre du conseil d'administration, en chèque ou en espèce ;

    - en ligne, en réglant par carte bleue, en suivant le lien suivant : https://www.helloasso.com/associations/action-barbes/adhesions/formulaire-d-adhesion-a-action-barbes ;

    - en retournant le bulletin d'adhésion ci-dessous accompagné d'un chèque de 10 € à l'adresse indiquée.

    Télécharger le fichier

    Il est à noter qu'il faut avoir sa cotisation à jour* pour participer à l'assemblée générale et à l'élection du conseil d'administration, qui seront virtuelles cette année, et qui vont se dérouler courant novembre.

     

    * ou à jour de sa cotisation de l'année précédente pour les personnes déjà adhérentes en 2019-2020.

    Action Barbès CARTE ADH ex 20 21 - copie.jpg

     

  • Ils ont détruit l'Auberge du Clou

    Entre 1875 et 1914 environ, la vie artistique et intellectuelle à Paris se déroulait essentiellement à Montmartre. Dans un périmètre assez réduit allant de la place de Clichy à Barbès et des Grands Boulevards au haut de la Butte, se côtoyaient nombre de grands artistes et intellectuels : Renoir et les Impressionnistes, Van Gogh, Toulouse Lautrec, Picasso mais aussi Verlaine, Rimbaud, Zola, Satie, Debussy, ... pour ne citer qu'eux, et bien d'autres.

    Des lieux ont marqué leur présence. Certains ont définitivement disparu comme le Bateau Lavoir sur la Butte, le bal Tabarin et le Chat Noir rue Victor Massé dans le 9e, les cafés l'Abbaye de Thélèm et La Nouvelle Athènes place Pigalle, le Paradis et l'Enfer boulevard de Clichy. D'autres ont survécu tant bien que mal jusqu'à aujourd'hui comme La Cigale boulevard de Rochechouart, le Divan rue des Martyrs, l'emblématique Moulin Rouge place Blanche, l'Auberge de la Grande Pinte, devenu en 1889 le célèbre Ane Rouge (aujourd'hui le restaurant Paprika), mitoyen de l'Auberge du Clou, etc.

    Un de ces lieux, certes moins prestigieux que ceux mentionnés, vient de disparaitre à jamais. Il s'agit de l'Auberge du Clou située 30 avenue Trudaine. C'est, à certains égards, aussi un lieu emblématique. S'y rencontrèrent dès 1883, les opposants au “Chat noir” comme Alfred Jarry mais aussi Stéphane Mallarmé, Paul Verlaine, les peintres et caricaturistes Henri Riviere, Willette, Caran d'Ache, Suzanne Valadon, les musiciens Erik Satie et Claude Debussy y seront pianistes, le dramaturge Georges Courteline, et Alphonse Allais dont c'était leur café préféré , puis Mistinguett et Maurice Chevalier... et bien d'autres venant en voisins du quartier. L'Auberge du Clou devient rapidement un sanctuaire littéraire et artistique renommé. Le "Clou" permettait aux artistes fauchés d'y accrocher leur œuvre en attendant de pouvoir régler leur addition.

    Quartiers_des_artistes_peintres_sculpteurs_[...]Chauvet_Jules-Adolphe_btv1b8456097m_1.jpeg

    L'Auberge du Clou et sa voisine l'auberge de La Grande Pinte
    qui deviendra l'Ane Rouge avenue Trudaine
    à la fin du XIXe siècle Source : gallica .fr

    Capture d’écran 2020-10-13 à 15.06.22.png

    l'Auberge du Clou vers 1905, Source : cparama.com

     

    Capture d’écran 2020-10-12 à 15.40.15.png

    l'Auberge du Clou en 2010. Si l'intérieur avait été assez profondément remanié, du moins la façade restait-elle inchangée

    IMG_9708 (1).jpeg
    L'ancienne Auberge du Clou octobre 2020 en travaux

    Nous assistons impuissants à un réel effacement de la mémoire du lieu avec aujourd'hui cette nouvelle devanture moderne, banale et sans âme pour abriter une activité de restauration rapide parait-il. Tout cela se fait en parfaite connaissance de cause puisque des contacts avec la gérante pour l'informer de la qualité de l'endroit ont eu lieu au préalable. C'est donc une destruction délibérée.

    Il ne fait pas de doute que la responsabilité de ce saccage incombe directement au propriétaire, à la copropriété qui a nécessairement donné son accord pour modifier la façade du 30 avenue Trudaine comme la Loi lui impose, la Direction de l'Urbanisme de la Ville de Paris qui ne se soucie guère de la mémoire de ces lieux historiques de notre ville en ne mentionnant même pas ceux-ci sur le Plan Local d'Urbanisme et enfin, et surtout, l'Architecte des Bâtiments de France chargé du 9e arrondissement qui n'a pas jugé, au mieux, l'endroit suffisamment important pour le laisser détruire, soit au pire, ignorant totalement la qualité de celui-ci.

    On peut trouver des informations à propos de l'Auberge du clou dans :
    La vie secrète de Montmartre de Philippe Mellet (Ed. Omnibus) ;
    Vie & Histoire du IXe arrondissement de Jocelyne Deputte (ed. Hervas) ;
    • Guide Trudaine Rochechouart dans tous ses éclats (ed. Mairie de Paris) ;

    et sur Internet :
    Montmartre secret : avenue Trudaine côté pair ;
    CPArama cartes postales anciennes 9e arrondissement ;
    9e Histoire : Autour de la place Pigalle au temps de la Bohême montmartroise ;
    Blog Autour du Père Tanguy : l'Auberge du Clou, Zola, Mousseau, 30 avenue Trudaine ;
    et bien sûr le site de la BNF Gallica.

  • Postulez aux conseils de quartier du 9e arrondissement

    La mairie du 9e arrondissement organise les nouvelles équipes d'animation des conseils de quartier.

    Pour cela un tirage au sort sera organisé pour choisir parmi celles et ceux qui auront postulé pour y participer dans le collège des habitants. Pour poser votre candidature, pour un engagement de trois ans, il suffit de remplir un formulaire en ligne (cliquer ici). Vous avez jusqu'au 23 novembre pour postuler ; le tirage au sort se déroulera ensuite à la mairie du 9e en présence d'un huissier de justice. Pour présenter votre candidature pour le collège des habitants, vous devez répondre aux critères suivants : 

    • être âgé de 16 ans minimum ;
    • résider dans le quartier ou y exercer une activité professionnelle ou y scolariser ses enfants ;
    • nul ne peut être désigné dans plusieurs conseils de quartier ;
    • le nombre de candidatures par foyer est limité à deux.

    Concernant le collège des personnalités qualifiées, le choix se fera lors du conseil d'arrondissement du 30 novembre prochain. Pour vous présenter au collège des personnalités qualifiées, vous devez répondre aux critères suivants : 

    • être âgé de 16 ans minimum;
    • être commerçant, entrepreneur, représentant d’un culte, membre du bureau d’une association ou d’une institution, membre sortant de bureau d’un conseil de quartier du 9e…

    Pour toutes questions relatives aux conseils de quartier du 9e, vous pouvez contacter la coordinatrice à cette adresse : mariella.eripret@paris.fr

    image_processing20200909-7095-18yj9ei.jpg

  • La rue du Delta à travers les âges et avant transformation

    La rue du Delta est dans l'actualité. Nous attendons tous avec impatience l'arrivée des pelleteuses qui creuseront les jardinières, voire les fosses pour planter quelques arbres (voir notre article du 3 septembre 2020). Bientôt, nous a promis la Mairie du 9e.

    La rue du Delta ne comporte pas beaucoup de commerces, du moins des commerces en boutique qui accueillent du public. Ce ne fut pas toujours le cas. Bien au contraire. Les immeubles anciens, à la fin du 19e siècle présentaient quasiment tous un portail d'entrée flanqué de boutiques de chaque côté. Dans les archives de la Ville de Paris, on relève qu'à l'angle du faubourg Poissonnière (actuel atelier floral) existait un café restaurant. Au numéro 2, une blanchisserie et un atelier de reliure. Au 4, dans un immeuble en moellons de quatre étages construit en 1862, déjà des boutiques étaient fermées. Au 6, une autre blanchisserie et un restaurant, également débit de vins. Encore une blanchisserie, ou plutôt un teinturier à gauche du portail du numéro 18, dont le propriétaire, monsieur Dufrenoy, en 1894 se plaignait que la réfection du trottoir ayant réhaussé le sol, les eaux d'écoulement entraient désormais dans sa boutique.... Il semble que l'hiver 1894-1895 ait été très pluvieux, et les gouttières, défectueuses ou inexistantes. A droite du portail il y avait aussi un plombier.

    F_Appel_Parrot_&_Cie_[...]_btv1b53015894s_1.jpeg

    Affiche publicitaire de la maison F. Appel, imprimeur et lithographe, fondée en 1884 et installée au 12 rue du Delta (1887)

    Les archives nous révèlent également, dans les courriers de l'administration (Service technique de la voie publique) et des citoyens qui s'adressaient à elle, que les trottoirs étaient à la charge des propriétaires des immeubles riverains. Et bien sûr les problèmes afférents.

    Ainsi un courrier de la Société des lièges appliquées à l'industrie, située au 13, en date du 3 novembre 1894 :

    Lettre à M. le Préfet de la Seine à Paris
    Nous avons l'honneur, Monsieur le Préfet, de vous informer que par la présente, nous nous engageons à payer les frais de « déglaçage » occasionnés par l'écoulement des eaux de notre maison dont nous sommes les principaux locataires 13 rue du Delta, à Paris, durant l'hiver 1894 à 1895.
    Note au dos :
    La rue du Delta étant drainée, il n'existe plus de gargouilles.
    Il y a donc lieu d'annuler l'engagement ci-contre.
    Datée : 7 novembre
    Signée :L'Ingénieur de la 3e section

    Quelque dix années plus tôt, le maire du 9e arrondissement, Paul Strauss, se plaignait auprès de son administration d'une malpropreté récurrente à l'angle de la rue du Delta et du faubourg Poissonnière.... (note du 21 Septembre 1884). Tiens, tiens, les mauvaises habitudes perdurent.

     

    Qu'en est-il des commerces en 2020 ?

    En descendant de Rochechouart, on trouve une galerie d'art (n°26), qui régulièrement ouvre ses portes lors des 'événements « Portes d'or » ou « D'Anvers aux Abbesses ». Au 24, le très fréquenté laboratoire de biologie médicale. Le siège du Bonbon au 15 et son annexe au 10. Le Bonbon est une publication de proximité au format de poche, qui présente des articles publirédactionnels signalant les nouveautés, créations, nouveaux commerces, etc., il est disponible dans les boutiques, bars, restaurants, gratuitement, dans chacun des arrondissements parisiens. Au 11, un salon de coiffure a su se créer une clientèle fidèle, sans souffrir de l'ouverture d'un concurrent en haut de la rue, il y a quelques années. Depuis environ deux ans et après de longs travaux, notamment en sous sol, un studio de post production s'est établi au 12 : A la plage, avec salles de montage, d'étalonnage, mixage, auditorium... Au 8 se cachent un atelier d'art et un espace de coworking. Au 6 s'est installée une annexe de la Préfecture de police, chargée du renouvellement des permis de séjour des personnes étrangères. Au 4, une boutique de téléphonie, Idéal Phone, jouxte les deux tables en terrasse du second café de la rue, l'Idéal Bar — le premier étant à l'angle de la rue de Rochechouart en lieu et place de la pharmacie du Delta disparue. Viennent ensuite, au 2, deux minuscules locaux fermés qui ont abrité un salon de coiffure et un atelier de retouche, suivi d'un plombier assez éphémère. Mentionnons encore les immeubles du 9 et du 7 qui comprennent des sociétés de service et de nombreux employés.

    2014 Pharmacie Delta P1070730.jpegA l'angle des rues Rochechouart et du Delta (2014)

    20190913_183136.jpeg

    A l'angle des rues Rochechouart et du Delta (septembre 2019)

    Finalement, en listant ces lieux et ces enseignes, on constate que cette rue est laborieuse, peu encline aux boutiques grand public ou aux commerces de bouche, mais elle est active et diversifiée. Souhaitons que la végétalisation dont elle va bénéficier cet automne apporte du bien être non seulement aux riverains domiciliés là mais aussi à ceux qui y travaillent. Nous vous en reparlerons à l'heure des plantations.

     

  • Contribuez à la définition du nouveau PLU parisien

    Du 26 septembre au 17 octobre 2020,  tous les acteurs de la ville de Paris (habitants, usagers, associations, conseils de quartier…) peuvent faire connaître leur vision de la ville de demain dans le cadre de la redéfinition du Plan local d'urbanisme (PLU).

    Le PLU détermine les règles d'urbanisme et de construction dans la ville. Hauteur des bâtiments, densification urbaine, protection du patrimoine, place du végétal... voilà autant de sujets qui sont concernés par le PLU. Il s'agit donc de participer à la définition de ces règles et de dire quelle vile nous voulons demain.

    La plateforme "idée-paris" est donc ouverte pour recevoir vos contributions jusqu'au 17 octobre 2020. Il n'est pas nécessaire d'avoir une vision globale et une réponse sur l'ensemble des points concernés, vous pouvez exprimer vos idées sur le volet qui vous intéresse en matière d'urbanisme et d'aménagement du territoire.

    Fidèle à son intérêt pour l'aménagement urbain, Action Barbès participera évidemment à cette consultation et proposera ses idées pour le Paris de 2030.

    Pour contribuer, c'est par là.

     

    plu,paris,urbanisme,consultation

     

     

  • Exposition : "Vies parallèles"

    La mairie du 9e arrondissement propose actuellement dans les salons Aguado une exposition photographique présentée par Objectif Femmes : "Vies parallèles".

    Vous pourrez y découvrir jusqu'au 3 octobre prochain le travail de Sophie Le Gendre, qui a reçu le Prix Objectif Femmes 2019, et celui de Carole Charbonnier, qui elle a obtenu le Prix spécial du Jury Objectif Femmes 2019.

    Cette exposition précède la cinquième édition d'Objectif Femmes, l'évènement pour la photographie au féminin qui prend ses marques dans le 9e. Pour cette nouvelle édition qui se déroulera cette année du 6 au 15 octobre, vous pourrez découvrir les photos de cinq femmes photographes, Marlène Delcambre, Mélanie Dornier, Alexandra Laffitte, Anna Leroy et Lucie Sassiat.

     

    L'entrée est libre au horaires d'ouverture de la mairie, le port du masque est évidemment obligatoire.

    unnamed.jpg

    C'est où ?

    Salons Aguado, Mairie du 9e, 6 rue Drouot

    C'est quand ? 

    Du 22 septembre au 3 octobre 2020

  • Exposition à la bibliothèque Louise Walser-Gaillard : "Inouïes, portraits de femmes sourdes"

    La bibliothèque Louise Walser-Gaillard, anciennement bibliothèque Chaptal, propose une exposition à partir du 15 septembre et jusqu'au 31 octobre 2020 : "Inouïes, portraits de femmes sourdes".

    Le mardi 15 septembre (de 19 h à 21 h), l'exposition s'ouvrira avec une rencontre avec certaines des protagoniste de l'ouvrage de Jennifer Lescouët dont sont tirées les photographies de l'exposition.

    "Elles sont femmes, elles sont sourdes, elles sont inouïes ! En fin 2018, trente-huit femmes sourdes provenant de diverses régions françaises ont contribué au projet des éditions Inclood et ont témoigné de leur parcours, en Langue des signes française. Lors du tournage nous avions reçu, jour après jour et l’une après l’autre, chacune de ces femmes sourdes d’âge et d’origines diverses et enregistré un portrait vidéo de leur histoire. Ces histoires ont ensuite été montées puis traduites en français écrit, dont le texte est publié dans le livre Inouïes, portraits de femmes sourdes."

    femmes-inouies-exposition-bibliotheque-louise-walser-gaillard-ex-chaptal-paris-1068x377.jpg

    C'est où ?

    Bibliothèque Louise Walser-Gaillard (ex Chaptal), 26, rue Chaptal, Paris 9e

    C'est quand ?

    Du 15 septembre au 31 octobre 2020, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 13 h à 18 h

  • Visite de la mairie du 9e pour les Journées du patrimoine

    Les 18, 19 et 20 septembre 2020 se dérouleront les Journées du patrimoine. Ce rendez-vous traditionnel est une bonne occasion pour (re)découvrir des lieux ouverts ou non au public. 
    Dans ce cadre, la Mairie du 9e propose notamment une visite guidée de la mairie et des lieux patrimoniaux de l’ancien hôtel d’Augny, sous la conduite de Claude Mignot, président de l'association 9e Histoire.
    Le rendez-vous est fixé au vendredi 18 septembre à 18 h 30, et la visite est gratuite. Nous donnons l'information à l'avance car il est obligatoire de s'inscrire (cliquer ici pour s'inscrire), et les places étant convoitées, il ne faut pas tarder afin d'être sûr d'être dans les rangs des visiteurs !
     
    Addendum : la visite est complète

    journées-du-patrimoine,9e,mairie-du-9e,2020

    C'est où ?
    Mairie du 9e, 6 rue Drouot
    C'est quand ?
    Vendredi 18 septembre à 18 h 30
     
     
  • La rue du Delta va se transformer

    Attendus depuis longtemps par les riverains, les travaux de transformation de la rue du Delta vont bientôt débuter, les travaux préalables ayant été réalisés cet été. Cette rue va bénéficier d'un traitement similaire aux rues végétalisées du 9e arrondissement dont nous avons déjà salué la réussite sur ce blog (voir notamment notre dernier article sur la rue Manuel).

    rue-du-delta,9e,travaux,végétalisation

    La rue du Delta avant travaux, août 2020

    Ainsi, la rue du Delta va voir l'espace pour les piétons élargi, le stationnement automobile réduit et surtout l'implantation de jardinières enterrées. Le revêtement de la chaussée va être repris, le stationnement sera modifié côté impair (places de stationnement automobiles ramenés à 22 contre 57 actuellement, et places pour motos passant de 9 à 27) et côté pair le trottoir va être élargi, ponctué de places de stationnement en Lincoln pavés et de plate-bandes végétalisées. L'investissement total pour ce réaménagement sera de 270 000 euros.

    rue-du-delta,9e,travaux,végétalisation

    Les aménagements envisagés (cliquer l'image pour agrandir)

    Le projet, présenté aux habitants le 27 juillet dernier, n'est pas tout à fait définitif, les riverains pouvent encore apporter leur contribution à l'aide du questionnaire mis en place par la mairie du 9e (fichier à télécharger ci-dessous). Attention, il faut renvoyer le questionnaire avant le 10 septembre prochain.

    QuestionnaireRueDuDelta.pdf

    On a hâte de voir pousser les fleurs et butiner les abeilles dans cette voie relativement calme du 9e arrondissement ! Notons aussi que le statut de la rue passera de zone 30 à zone de rencontre, ce qui pour les automobilistes et motards signifie que les piétons ont priorité et que la vitesse est limitée à 20km/h....