Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le 9ème

  • Emmaüs c'est aussi une brocante bd de Rochechouart

    Vous connaissez les compagnons d'Emmaüs ? l'association, la communauté Emmaüs, qui fédère de nombreuses associations venant en aide aux plus démunis, mais aussi aux déboussolés, aux désespérés de la vie. La première a été créée en 1949 par l'abbé Pierre à Neuilly-Plaisance, et toute leur histoire est détaillée dans une page de wikipedia.

    Ici, à propos du square de Jessaint, nous vous avions parlé du dispositif Premières heures qui accueillent des hommes, majoritairement, très éloignés de l'emploi, que l'on encourage à reprendre pied dans des métiers accessibles à tous pourvu que l'effort soit entouré, et surtout qui les réconcilie avec des horaires, l'obligation d'une présence régulière, de la prise d'une responsabilité, même minime. Un dispositif de réinsertion qui propose le retour à la vie en groupe, l'inter-dépendance liée à la réalisation d'un objet, d'un projet. A Jessaint, il s'agissait de faire du mobilier et des jardinières à base de bois de récupération. L'association chargée par la mairie de cette opération est Emmaüs Solidarité. Or, nous avons découvert dans notre quartier un autre pan des activités de la communauté Emmaüs, celui de brocanteur.

    20170117_094515.jpg

    En effet, depuis quelques mois, un local situé 27-29 boulevard de Rochechouart abrite une brocante. Elle s'est implantée là au début de l'année, mais l'activité a vraiment pris son élan après l'été.  La boutique remplace une succursale de la Société Générale, et côtoie encore une banque populaire, la Bred, qui en cas d'urgence monétaire, vous offrira un DAB (distributeur de billets). C'est une brocante conviviale, pas un apprenti sombre où tout s'entasse. On est plutôt dans les puces chics, conforme au 9e, où vous trouvez aussi bien des vêtements vintage, de la vaisselle, que des meubles ou des objets de décoration. C'est aussi la possibilité de faire enlever vos dons à domicile en prenant rendez-vous avec Emmaüs collecte ! 

    20170117_094440.jpg

    Les boutiques Emmaüs se sont multipliées dans Paris ces dernières années. Elles répondent à une demande, c'est évident. Goût du vintage, de l'économie circulaire ou contraintes financières liées aux années de post-crise ? On nous rappelle toujours que le pouvoir d'achat moyen des Parisiens est supérieur à celui des Français dans les régions, mais tous les Parisiens sont loin d'être riches surtout après le règlement de leur loyer. Du point de vue de l'économie solidaire, c'est bien pour tout le monde, y compris pour la planète. Ajoutons que la visite chez Emmaüs est encore plus agréable si vos pas vous y conduisent par choix. 

    20171123_111955.jpg

    On peut relever rien que dans le quartier que nous observons le mieux les boutiques suivantes : 

    57 Boulevard barbes / Emmaüs Communauté Paris
    75018 PARIS
    De mercredi à vendredi 13h30-18h30, samedi 10h-13h et 14h-18h30

    93 rue de Clignancourt / Emmaüs Communauté Paris
    75018 PARIS
    De mercredi à vendredi 13h30-18h30, samedi 10h-13h et 14h-18h30

    5 rue Curial Emmaüs / Défi 104
    75019 Paris

    Le mercredi 13h30-18h15 et jeudi, vendredi 13h30-17h45, samedi 11h30-18h45

    Plus loin il existe aussi des boutiques rue de Turbigo, rue Oberkampf, bd Beaumarchais, rue de Charonne ou encore rue de Quincampoix, sous différentes appellations, Emmaüs boutique, Friperie Solidaire, Le Relais Val de Seine, Emmaüs Défi, etc.. Et cerise sur le gâteau pour ceux qui aiment surfer sur leur écran, il existe aussi des boutiques en ligne. Mais vous admettrez que chiner sur le net ce n'est plus vraiment chiner. 

  • Tout neuf avec un coup de peinture

    paris,9e,rue-du-delta,nettoyage,tags,graffitis,korrigan 

    Depuis plusieurs mois, nous trouvions le portail du 18, rue du Delta (9e)  dans un bien triste état (voir photo ci-dessus). Certes quelques tags rageurs maculaient le bleu d'origine, mais l'usure y était aussi pour beaucoup. L'immeuble est propriété d'un bailleur social de la Ville de Paris et nous pensions faire une jolie photo, la faire suivre à qui de droit pour suggérer une rénovation. Et bingo ! c'est fait. Depuis jeudi dernier, le portail affiche un bleu immaculé, grâce à ... Korrigan, le spécialiste du nettoyage de graffiti. (voir korrigan-graffiti.com pour plus de détails).

    paris,9e,rue-du-delta,nettoyage,tags,graffitis,korrigan

    Pour aller plus loin dans l'amélioration de notre environnement immédiat, nous vous donnons ici quelques pistes. Korrigan est en contrat avec la ville de Paris et à ce titre, vous pouvez demander une intervention. Attention, si votre portail d'entrée est en mauvais état parce que depuis des lustres, aucune rénovation n'a été entreprise par la copropriété, ça ne va pas le faire..... Non, il s'agit de lutter contre les graffitis et les tags. En revanche, si le mur de votre immeuble a été dégradé, votre porte a servi de support à des "artistes" qui n'en ont que le nom parce qu'ils ne respectent pas l'environnement, là, oui, vous pouvez vous rendre sur le site de paris.fr et suivre les instructions en remplissant le formulaire en ligne de DansMaRue (ou télécharger l'appli sur votre smartphone). 

    paris,9e,rue-du-delta,nettoyage,tags,graffitis,korrigan

    La veille, nous avions vu une opération de nettoyage sur une porte d'immeuble, avenue Trudaine. Dans un autre contexte, certainement, car l'agent était équipé d'un appareil à haute pression qui dégageait un nuage de vapeur impressionnant. Vapeur d'eau chaude seulement ? Il portait un masque, pour le protéger des effluves mais les pauvres passants....non. Cela nous a un peu surpris que des barrières ou, au moins des balises, ne sécurisent pas la zone. 

    paris,9e,rue-du-delta,nettoyage,tags,graffitis,korrigan

  • Un chocolatier rue de Dunkerque

    Andrés Zakhour est installé depuis octobre 2015 dans une petite boutique au 54 de la rue de Dunkerque (9e). Ce jeune chocolatier a commencé sa carrière au Vénézuela son pays d'origine et est arrivé en France après un séjour en Angleterre.

    paris,paris 9e,commerce-de-proximité

    En parlant avec cet artisan, on comprend vite sa passion pour le chocolat et sa volonté de faire découvrir des variétés anciennes de cacao. Il vient d'obtenir une médaille de bronze décernée par l'International Chocolate Awards.

    Pour se fournir en matière première, il essaye de prospecter au moins une fois par an et se fournit exclusivement en Amérique du sud et centrale (Colombie, Pérou, Nicaragua, Costa Rica). Il achète essentiellement à des coopératives sauf en Colombie où il doit négocier directement avec un producteur. Ce chocolatier s'est surtout spécialisé dans la production de tablettes de chocolat noir (une huitaine de variétés différentes). Il travaille autant que possible en bio et équitable, mais ce qu'il recherche en premier lieu, ce sont des variétés anciennes. Il tient à payer le cacao à un juste prix aux petits producteurs afin que ceux-ci vivent correctement de leur travail : de 6 à 14 € le kg alors que le cacao bio et équitable est en moyenne acheté à 2,70€ le kg. Il dément la pénurie de cacao dont on parle en ce moment. Pour lui, ce sont les  spéculateurs qui sont à la manoeuvre pour faire grimper les prix.

    paris,paris 9e,commerce-de-proximité

    Andrés Zakhour a l'air d'être un artisan heureux et bien intégré dans le quartier où il a certes une clientèle de passage mais aussi des fidèles.

    Et pour les jardiniers en herbe, sachez qu'il donne volontiers ses écorces de cacao qui sont un bon engrais. Il doit en jeter entre 5 à 10 kg par semaine et préfèrerait qu'on en fasse bon usage. Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à lui envoyer un message à l'adresse suivante:  arachocolat@gmail.com. Et pour en savoir davantage, allez découvrir son site web ici.   

  • Un nouveau commerce rue du faubourg Poissonnière

    Un petit lieu de restauration vient d'ouvrir ses portes au 169, rue du faubourg Poissonnière. La boutique était auparavant d'une toute autre nature puisqu'il s'agissait d'une entreprise de pompes funèbres. Utile également mais moins attirante ! Nous avons rencontré ... et testé.

    paris, paris 9e, commerce-de-proximité

    Si la boutique, ouverte début septembre, s'appelle "epiceriz", c'est parce que vous pourrez trouver tous les jours différents risottos; l'enseigne extérieure très ancienne a été conservée. La responsable du lieu tient à ce que tous les produits vendus proviennent d'artisans de France et d'ailleurs, pour la plupart bio. Chaque jour, on peut y acheter des plats préparés pour un prix raisonnable. La boutique est ouverte 7 jours sur 7 de 8h à 20h30 en semaine et à partir de 10h30 le week-end.

    paris,paris 9e,commerce-de-proximité

    N'hésitez pas à à jeter un oeil sur le site web et à pousser la porte de ce nouveau commerce de proximité, l'accueil y est sympathique.

  • Les toits de Paris: film en avant première à la mairie du 9e

    La mairie du 9e propose la projection en avant première du film de Morad Aït-Habbouche " Les toits de Paris, un jardin extraordinaire!". Ce sera le jeudi 19 octobre à 19h30, salle Rossini. Si on vous en parle dès maintenant, c'est parce qu'il faut s'inscrire ici. Il n'y aura peut-être pas de place pour tous les amateurs.

    paris,paris 9e,végétalisation,morad aït-habbouche

  • Apéritif de rentrée d'Action Barbès

    On sait que nos adhérents apprécient ce moment de convivialité et d'échanges autour d'un petit buffet, alors on remet ça ! Ce sera le mercredi 11 octobre à partir de 19h au Beaujolais, 167 rue du faubourg Poissonnière (Paris 9e). Comme à l'habitude, les habitants intéressés à adhérer à notre association sont les bienvenus pour faire connaissance.

     

    paris,paris 9e,barbès

  • Des nénuphars dans le Delta ??? chouette....

    Qu'est-ce qu'il leur prend à la rédaction ? Ils ont fumé la moquette. Que nenni.... ils rêvent. Vous habitants du 9e, avez-vous lu la liste des projets proposés au Budget Participatif de la ville ? 

    La mairie du 9e nous a adressé ces jours-ci une liste. En effet, sur les 53 projets qui ont été déposés cette année dans le cadre du budget participatif, par des habitants, des associations ou les conseils de quartier, 17 projets ont été retenus par les services de la ville après étude technique et de faisabilité. Ils sont passés également par la commission d'arrondissement du 9e et les voici sur votre écran, soumis à votre vote jusqu'au 1er octobre. Comme le dit l'usage (ou quelqu'un d'autre ?), toute charité bien ordonnée commence par soi-même, nous reprenons ici les projets qui nous sont les plus proches... et notamment "l'embellissement de la rue du Delta". Embellissement dites-vous ? Comme la rue Manuel ? Euh, oui, nous l'imaginons. L'avez-vous vue, la rue Manuel ? Vous nous pardonnerez ce petit coup de pub' pour un élu parisien, mais son tweet est très expressif : cliquer ici

    Pas mal, n'est-ce pas ? Cette banquette fleurie qui remplace une file de voitures. Nous en avions aussi parlé ici même. A relire peut-être.

    La liste des projets près de chez vous : 

    • Aménagement en "promenade" de la rue Pierre Sémard (350 000 €)
    • Des nouveaux bancs place Lino Ventura (15 000 €)
    • Embellissement de la rue du Delta (270 000 €)
    • Embellissement de la rue Saulnier (530 000 €)
    • Mise en valeur de l’entrée du quartier Pigalle-Montmartre (600 000 €)
    • Réaménager l'angle des rues de la Rochefoucauld et Jean-Baptiste Pigalle (220 000 €)
    • Redonner vie à la fontaine Pigalle (245 000 €)
    • Rénovation de la fontaine du square de la Trinité (100 000 €)
    • Végétalisation de la rue de Chantilly (180 000 €)
    • Apprentissage du vélo - permis vélos (5 000 €)
    • Rénovation de la salle d'escrime Buffault (240 000 €)

    (Le gymnase Buffault n'est pas près de chez nous, puisqu'il est quasiment à Cadet, mais c'est une touche personnelle... Souvenir ! )

    L'enveloppe globale disponible pour mettre en œuvre ces 17 projets à partir de 2018, est de 1,8 millions d’euros

  • Retour sur notre audition par la commission propreté du conseil de Paris

    Comme nous l'annoncions dans notre article du 31 août, nous avons été entendus par  la Mission d’information et d’évaluation sur la politique parisienne en matière de propreté (MIE) le 1er septembre à l'hôtel de ville.

    paris,paris 9e,paris 10e,paris 18e,barbès,chapelle,goutte d'or,marché barbès,plan de propreté,brigade des incivilités

    Siègent dans cette commission 15 membres qui représentent l’ensemble des groupes politiques de l’assemblée parisienne. Tous n'étaient d'ailleurs pas présents mais le maire du 10e avait pris la peine de nous informer de son absence.  Florence Berthout, maire du 5e, préside et Eric Lejoindre est le rapporteur. Autant dire que nos remarques sur le 18e trouvaient l'oreille du bon interlocuteur.

    La MIE a commencé les auditions en mai et poursuivra ses travaux jusqu'en novembre afin de formuler des préconisations pour une amélioration en matière de propreté. Un rapport sera rendu public lors de sa présentation au Conseil de Paris. Pour plus de détails, vous pouvez lire la note de cadrage.

    La parole d'Action Barbès

    Comme nos lecteurs peuvent s'en douter, nous ne sommes pas satisfaits de l'état du quartier. Notre dernier article du 31 août et surtout les commentaires postés  en attestent. Et ce qui nous exaspère le plus est la communication permanente de la Ville sur ce sujet avec la journée dédiée au "grand" nettoyage.

    paris,paris 9e,paris 10e,paris 18e,barbès,chapelle,goutte d'or,marché barbès,plan de propreté,brigade des incivilitésparis,paris 9e,paris 10e,paris 18e,barbès,chapelle,goutte d'or,marché barbès,plan de propreté,brigade des incivilités

    L'an passé, la journée s'appelait "Paris fais toi belle"! Entre temps, la situation s'est fortement dégradée. Ce qui est certain, c'est qu'Action Barbès qui a depuis 2001 participé à des actions (Opération Coordonnée de Nettoiement Appronfondi-OCNA, marches exploratoires, réunions dans les différentes mairies) pour améliorer la propreté ne sera pas volontaire.

    Nous le constatons, la dégradation sur le nord du 10e et le 18e dans le secteur Barbès Goutte d'or est plus que visible. Un état général certes lié à l'incivisme d'habitants, mais aussi aux nombreuses ventes illicites qui laissent les trottoirs dans des états lamentables et pour une bonne part aussi à l'incivisme de commerçants qui ne sont pas suffisamment contrôlés, voire pas du tout. Aux abords de la station Château rouge, de nombreux commerçants ne respectent pas les horaires de dépôt des cartons, cartons qui sont ainsi utilisés dès le matin par les vendeurs sauvette. Pourquoi n'y a-t-il pas de verbalisation dans ce cas ? Il faut donc une tolérance zéro pour espérer obtenir quelques améliorations. Par ailleurs, il y a une nécessité absolue de coordonner efficacement balayage et ramassage des sacs poubelle.

    Nous n'oublions pas les multiples dépôts de gravats et objets laissés par des entreprises peu scrupuleuses. Qui n'en voit pas régulièrement dans sa rue ? Les entreprises et artisans facturent l'évacuation des gravats et équipements usagés à leurs clients, en conséquence on ne devrait pas les retrouver aux pieds des immeubles et dans les recoins. Il faut donc verbaliser. Nous avons suggéré que les artisans du quartier puissent ainsi utiliser la déchetterie de la place de la Chapelle en réglant une somme modique. A ce jour, le particulier du secteur peut déposer jusqu'à 1m3 et donc venir avec l'artisan qui effectue des travaux dans son appartement. C'est gratuit. Mais on est là dans une fiction car la réalité que nous avons pu constater dans cette déchetterie est que de nombreuses camionnettes viennent déposer plus d'un m3. Un message que ni les élus du 18e, ni la ville de Paris ne veulent entendre. Voilà les chiffres que nous avons reçus:

     paris,paris 9e,paris 10e,paris 18e,barbès,chapelle,goutte d'or,marché barbès,plan de propreté,brigade des incivilités

    On nous dit que : " En ce qui concerne les usagers particuliers, on constate que l'Espace tri joue pleinement son rôle d'équipement de proximité en accueillant majoritairement des usagers du 18e et du 10e." Mais ces chiffres n'attestent en rien nos observations de terrain. Nous doutons que toutes les camionnettes aperçues dans l'espace tri soient réellement celles de particuliers du secteur. Ce qu'on apprend ici et après avoir vérifié auprès de l'élu chargé de la propreté dans le 9e, Sébastien Dulermo, c'est que la DPE 9e a absolument besoin de ce lieu car il n'y a rien de tel dans cet arrondissement et la déchetterie est proche. Le 10e utilise essentiellement l'espace situé quai de Jemmapes qui n'est pas ouvert au public. Le 18e bénéficie d'un autre espace porte de la Chapelle.

    Nous n'avons pas manqué d'évoquer le marché qui nécessite une réflexion transversale avec la délégation commerces (Direction de l'attractivité et de l'emploi -DAE). Pour limiter le nettoyage, il faut supprimer les quantités d'aliments qui arrivent déjà périmés car les broyeuses-compacteuses n'arrivent pas à fournir. Autre point, les nouvelles poubelles bleues pour le compost sont peu ou mal remplies. Là aussi, davantage de fermeté est nécessaire.

    Nous ne détaillerons pas ici l'ensemble de notre intervention mais nous avons aussi évoqué l'affichage sauvage verbalisable quand le contrevenant est identifiable. C'est le cas pour des sociétés telles que Canal+, des organisateurs de spectacles ou encore les partis politiques lors des élections. Le contribuable parisien n'a pas à en faire les frais.

    Nous avons aussi évoqué les risques que représentent les dépôts divers sur les trottoirs pour les mal voyants et les personnes à mobilité réduite. On pense souvent au mobilier urbain ou aux motos mais peu aux risques que présentent des obstacles tels que des cartons, des objets abandonnés.

    paris,paris 9e,paris 10e,paris 18e,barbès,chapelle,goutte d'or,marché barbès,plan de propreté,brigade des incivilités

    Nous avons utilisé l'application "Dans ma rue" tout au long de l'été et constaté ainsi quelques dysfonctionnements même si on peut globalement donner une bonne note. Nous avons suggéré qu'il soit possible de signaler un tronçon de rue particulièrement sali par plusieurs dépôts plutôt que d'effectuer x signalements.

    Nous avons également demandé une mise en place effective, dans tous les arrondissements, de la brigade contre les incivilités annoncée pour la fin 2016 ainsi qu'un retour précis sur les verbalisations, à savoir par quartier et non de façon globale.

    Enfin, le 10e avec ses deux gares et le 18e avec ses quartiers très fréquentés et dégradés nécessitent davantage de moyens. Pas d'égalité de traitement, mais à chacun selon ses besoins ! 

    Il reste à attendre les nouvelles mesures qui seront prises pour améliorer la propreté de nos rues...  

  • Vide grenier autour du square Montholon

    Voici l'été et les beaux jours. C'est le temps de l'amour, le temps des copains, et de l'aventure... Non ! C'est le temps des vide-greniers. Tout change, mon bon Monsieur et Françoise Hardy ne chante plus le temps de l'amour dans le quartier. En revanche, on ne les compte plus, les vide-greniers. Cette fois, c'est dans le 9e que nous vous proposons de sortir vos objets délaissés.  Pour ce faire, regardez bien l'affiche ci-dessous et les quelques indications que nous a transmises la mairie du 9e : 

    Il reste des places !

    Créneaux supplémentaires pour s’inscrire : mardi 27 juin de 18h à 20h au café Le Montholon, 84 rue La Fayette.
     
    Munissez-vous :
    • du bulletin d’inscription (téléchargeable) et également disponible sur place et à la mairie),
    • de la photocopie d’une pièce d’identité,
    • d’un justificatif de domicile
    • d’un moyen de paiement (chèque ou espèce).

    53bdf4cb-d735-4b29-9035-fc072788731d.jpg

  • Un samedi pour les enfants à la mairie du 9e

    Un peu avant les vacances scolaires, la mairie du 9e propose des animations aux enfants samedi 24 juin de 15h à 19h. Ils pourront aussi venir vendre leurs jouets, une bonne manière de faire du tri dans leurs chambres avant la rentrée scolaire de septembre. Dans le même temps se tiendra le salon du livre et de nombreuses animations variées seront proposées. De quoi laisser un peu de tranquillité aux parents...

    paris,paris 9e,vide-grenier,livres,bibliothèque valeyre,bibliothèque chaptal