Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité

  • Documentaire : "Petites phrases, grandes conséquences", retour sur "le bruit et l'odeur"

    La chaine de télévision LCP a diffusé récemment deux documentaires réalisés par Tomas Raguet : Petites phrases, grandes conséquences. Le réalisateur revient à travers ces deux volets sur quatre phrases politiques emblématiques prononcées par quatre présidents de la République : Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron. De nombreux témoignages viennent étoffer ces deux films.

    C'est la première partie qui nous intéresse particulièrement ici. En effet, Thomas Raguet, le réalisateur, a retenu "le bruit et l'odeur" concernant le président Chirac. Petite phrase, mais phrase choc prononcée lors d'un meeting à Orléans le, 19 juin 1991. On l'oublie souvent, mais cette sentence prétend alors décrire une situation vue à la Goutte d'Or.

    "Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte d'or où je me promenais avec Alain Juppé la semaine dernière, il y a trois ou quatre jours, qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur !"

    Pour revenir sur cette phrase, plusieurs personnes témoignent, mais c'est principalement à travers le vécu et le parcours de Mams Yaffa que le documentaire aborde le sujet. Le réalisateur a judicieusement mis en balance le discours tenu par Jacques Chirac - un discours défendu par Michèle Alliot-Marie dans le documentaire -, face au témoignage de Mams Yaffa, qui en 1991 était un enfant "issu de l'immigration" vivant à la Goutte d'Or, et qui, aujourd'hui, trente ans plus tard, est devenu un élu du conseil d'arrondissement du 18e (il est adjoint au Maire du 18e chargé des sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques). Il y a comme un petit air de revanche républicaine à travers cette mise en miroir.

    Capture d’écran 2021-02-24 à 22.37.19 - copie.jpg

    Mams Yaffa

    Vous pouvez regarder ces deux documentaires de 52 minutes sur la chaine  Youtube de LCP , ou directement ici :

     

    Petites phrases, grandes conséquences. 1ère partie : La droite en dérapage contrôlé

     

    Petites phrases, grandes conséquences. 2nd partie : La gauche contre le peuple

  • La Poste de la rue des Islettes a rouvert !

    Certes, le bureau de Poste de La Goutte d'Or (son nom officiel) avait besoin d'un coup de torchon ! Voilà qui est fait ! C'est la place de l’Assommoir" du nom du bistrot/roman de Zola, qui accueille ce bureau. Action Barbès est allé y faire un tour.

    La Poste Gd'Or ext.jpg

    Eh bien, gros effort ! Avant, c'était presque un dépotoir. Aujourd'hui, cette petite place est presque pimpante. Les portes automatiques de la Poste new look s'ouvrent sur un bel espace d'un seul tenant, très lumineux, plafond tout blanc, sol tout parquet en bois clair (on espère qu'il le restera). Quelques bureaux ici ou là, chacun sa fonction (public, pro, banque …) et au fond, le bureau (avec porte) du conseiller financier. Et aussi un certain nombre de machines, dépôts d'argent, retraits, affranchissements divers … qui devraient vous éviter le plus souvent de faire la queue. Du personnel vous montre gentiment ou taper sur le clavier pour envoyer à Monaco (c'est "en France" ?) un paquet recommandé L2, plus l'achat de la boite, moins les timbres que vous avez déjà mis.

    La Poste 4.jpg

    Un bel aménagement, dans cette rue discrète, qui soulagera (un peu !) le grand bureau "Château Rouge", Boulevard Barbès, dont la queue s'allonge souvent sur le trottoir ! Donc, gardez pour vous l'info de la réouverture de ce "petit" bureau de Poste tout neuf et bien caché dans sa petite rue ! 

    Horaires inchangés : lundi-vendredi : 9 h-19 h et samedi 9 h-13 h

  • Le 360 rouvre … dans votre salon !

    Ça y est ! Le célèbre lieu de concerts du 18e, le 360 Paris Music Factory rouvrira… dans votre salon, du 15 au 28 février prochains.

    Eh oui ! faute d’avoir le droit d’accueillir du public, le 360 a maintenu les concerts du Festival Au Fil des Voix, prévus du 25 janvier au 12 février. Seuls les artistes - évidemment - les techniciens et quelques programmateurs et journalistes (dont Action Barbès !) étaient admis.

    "En leur offrant une scène, en nous réinventant, nous soulignons l’importance de la création et de l’expression artistique, mais aussi du lien entre les artistes et le public" dit Saïd Assadi, l’inventeur-directeur du lieu.

    Les sept rangées de sièges étaient empilées, disparues (c’est automatique) et donc, la salle livrée aux caméras et aux éclairages. Les quinze techniciens s’en sont donné à cœur joie, six cadreurs, le son  "spécial 360" , quatre-vingt quatre musiciens… et les réalisateurs, là haut dans la régie

    Et là, on va vous rendre jaloux, il nous a été donné d’assister en live aux quatorze concerts, une première partie à 15 h, dé-câblage, re-câblage du plateau (et ce n’est pas rien !), et une autre à 17 h 30. Tous les artistes se donnaient comme à Bercy, ou au New Morning, ou… au 360 version "sans virus".

    Nous, notre seul boulot, c’était de nous en mettre plein les yeux et les oreilles… et d’applaudir comme des damnés entre chaque morceau. Les applaus’ en boite, pas le genre de la Maison 360. Hélas, le sympathique bar et le délicieux world restaurant du 360 étaient fermés. Mais ne faisons pas les fines bouches, quel privilège et quel bonheur d'assister à des spectacles !

    360-paris-music-factory,concert,18e,festival

    Des artistes qui méritent un public, rendez vous en ligne pour leur offrir !

    Oui, content pour vous, ça nous fait bien plaisir, mais nous, les lecteurs ? Vous, vous allez être très gâtés aussi : chaque soir à 19 h, ces concerts vous sont offerts, (oui, gratos) du 15 au 28 février, sur la chaîne YouTube du 360 Paris Music Factory. 

    Avant, vous aurez sorti le projecteur vidéo, ou au moins l’écran 4K HD, 1,40 m de diagonale, connecté le Gros Son, prévenu les voisins (ben oui, si Saïd, le patron du 360, vous offre tout cela, ce n’est pas pour regarder les concerts sur l'écran de votre montre !). Préparez les boissons fraîches ou le mezcal, c’est selon (ça, nous, on n’avait pas !), et à 19h, applaus', les artistes entrent dans votre salon.

    360-paris-music-factory,concert,18e,festival

    Alors, précipitez vous sur le site du 360, là, maintenant, regardez la liste des quatorze concerts, des interviews des artistes, des extraits, et faites votre programme pour les quinze jours. Le plus simple est d’installer le frigo, bien garni, près du canapé dans le salon. Ça vous évitera de vous lever toutes les cinq minutes.

    Et aussi, surtout, on souhaite revenir très vite au 360, pour plein d’autres beaux concerts, en direct live pour de vrai avec les artistes … avec bar et/ou restau avant et après le show !

  • La bibliothèque de la Goutte d'Or élargit ses horaires d'ouverture

    Après une réouverture ratée et une seconde très réduite, la bibliothèque de la Goutte d'Or élargit ses horaires d'accueil à partir d'aujourd'hui, la situation sécuritaire le permettant à présent. Vous pourrez donc allez à la bibliothèque tous les après-midi du mardi au samedi.

    La situation dans les rues environnantes s’est sensiblement améliorée sur ce secteur, grâce à une présence policière exceptionnelle sur la place formée par le croisement des rues de Chartres, de la Charbonnière, Fleury et Boris Vian, et sur laquelle s'ouvre la bibliothèque. On espère le même investissement policier pour les secteurs proches, celui de Barbès en particulier, car mécaniquement la présence policière concentrée en un point donné provoque des reports aux alentours.

    IMG_20210201_164311.jpg

    Horaires d'ouverture :

    À partir du mardi 9 février
    Du mardi au samedi de 14 h 30 à 17 h 30

  • À emporter !

    Avant le grand chamboulement de la pandémie, nous avions l’habitude de faire des apéritifs de quartier entre adhérents et amis de l’association, soit rue Ambroise Paré dans le 10e, à la brasserie L’Ambroise Paré, face à l’hôpital Lariboisière, soit au Beaujolais, dans le haut du faubourg Poissonnière. Depuis un an, rien. Adieu apéritifs et moments de convivialité où nous pouvions nous retrouver.

    IMG_30041.jpg

    Toutefois, nous avons vu en passant devant le 167 du faubourg Poissonnière le chevalet du Beaujolais sorti sur le trottoir. Il nous informe que la patron continue à cuisiner et qu’il propose des plats à emporter (voir le tableau ci-dessus) et surtout le couscous les jeudis et vendredis. On peut retirer les plats jusqu’à 15 heures.

    Une bonne idée pour les journées froides de février…. 

    Capture d’écran 2021-02-06 à 18.33.20.jpg

    Sacré Google ! Un seul A à Beaujolais ne suffisait pas ! 

  • Culture confinée : Matisse au Centre Pompidou dans votre canapé

    Le Centre Pompidou propose une visite en ligne de l’exposition Matisse, comme un roman, exposition qui célèbre le 150e anniversaire de la naissance de l’artiste (1869-1954). La commissaire de l’expo Aurélie Verdier parcourt les salles et présente sa sélection de dix oeuvres dont l’autoportrait de l’artiste (1906), portrait de femme à la voilette (1927), la Blouse roumaine (1940), des sculptures, les Dos (de 1909 à 1931), ou encore les découpages de couleurs. Suivez-là attentivement au long de ces quelque douze minutes.

    PastedGraphic-2 - copie.jpg

    Portrait de femme à la voilette (1927)

    Pour fouiller davantage l’univers des découpages d’Henri Matisse, vieillissant, il a déjà quatre vingt ans alors, nous vous proposons un article lu sur la page de Franceinfo, au registre culture, datant de 2013 et signé Léo Pajon. Il est intitulé Pourquoi les découpages de Matisse sont plus intéressants que ceux de vos enfants. De simples feuilles découpées. Les dernières œuvres d'Henri Matisse paraissent simplissimes... mais sont aussi géniales. 

    Dommage que la vidéo de la BBC à la fin de l’article ne soit plus disponible pour voir les vitraux de la Chapelle du Rosaire à Vence. Nous pallions la défaillance de nos amis anglais (!) par ce joli reportage de France 2 du 13h.


     

    L’exposition aurait dû fermer le 22 février 2021. Aurons-nous le temps de la voir in situ

  • Culture confinée : L'exposition Turner au musée Jacquemart-André en ligne

    Peut-être, comme nous, vous attendiez la réouverture du musée Jacquemart-André, pour admirer les œuvres de Turner, en grande partie prêtées par la Tate Gallery de Londres et mises en sommeil par le confinement, et bientôt, malheureusement, le second confinement. Le site du musée annonçait une fin de l'exposition pour le 11 janvier. Au retour des vacances on pensait qu'on aurait le temps, mais hors mis la période estivale qui a représenté une « fenêtre de tir » miraculeuse pour les amateurs, le musée a été très vite refermé le 30 octobre. Déjà, le site officiel communique sur l'exposition suivante, à savoir Paul Signac, le pointilliste (du 5 mars au 19 juillet 2021 si le virus ou le vaccin nous y autorise). Adieu, Turner.

    Conformément aux directives gouvernementales, le Musée Jacquemart-André reste fermé jusqu'à nouvel ordre.

    Capture d’écran 2021-01-18 à 13.26.56.jpg

    Même punition pour les musées de la Ville de Paris : Catacombes, Crypte archéologique de l'Ile de la Cité, Maison de Balzac, Maison de Victor Hugo, Musée Bourdelle, Musée Carnavalet, Musée Cernuschi, Musée Cognacq-Jay, Musée de la Libération de Paris - musée du Général Leclerc - musée Jean Moulin, Musée de la Vie romantique, Musée d’Art Moderne de Paris, Musée Zadkine, Palais Galliera, Petit Palais.

    Nous vous proposons donc  la visite virtuelle, si comme nous vous avez raté le bon moment. Elle dure environ vingt-cinq minutes, merci au Scribe Accroupi ! et à Pierre Curie, le conservateur du musée.

    Joseph Mallord William Turner, plus connu sous le nom de William Turner ou de ses initiales J. M. W. Turner, né vers le 23 avril 1775 à Londres et mort le 19 décembre 1851 dans la même ville, est un peintre, aquarelliste et graveur britannique, en bref par wikipedia.

    Le musée Jacquemart-André présente des huiles, une vingtaine, mais surtout des aquarelles (60), dont certaines étaient très intimes, expérimentales même. Elles dénotent un grand modernisme, un penchant pour l'abstraction, tant le sujet est flou parfois, peu explicite. On est très loin de la petite aquarelle représentant une vague caressant trois rochers sur une plage vide... Ici, d'un côté, nous avons de grandes aquarelles, commandées par des aristocrates anglais, fortunés, sensibles au romantisme et qui apprécient le talent de Turner. Ils lui commandent de grands paysages, leurs terres, la nature sublimée. Les plus intimes, de l'autre côté, sont des formats plus discrets, et longtemps gardées à l'abri des regards.

    Capture d’écran 2021-01-18 à 15.04.04.jpeg

    La lagune de Venise (détail) que Turner représentera inlassablement

    Vous entendrez plusieurs fois Pierre Curie évoquer Claude Gellée dit le Lorrain (1600-1682), qui aurait constitué une inspiration non négligeable pour Turner. Notamment dans les perspectives et le traitement de la lumière. Le Lorrain a une vie étonnante. On sait qu'il n'était pas vraiment destiné à la peinture mais plutôt à la … pâtisserie, si les aléas de son apprentissage à Rome ne l'avait pas mis en contact avec le peintre Agostino Tassi, pour lequel il broyait les couleurs. Autre originalité de cet artiste, une fois reconnu, il constituera un recueil en reproduisant chacune de ses œuvres en dessin, Le Liber Veritalis, précisant le thème, la date, le commanditaire, pour déjouer les faussaires... Une mine pour les historiens de l'art.

    Le commentaire nous amène à comprendre par ailleurs combien les peintres et les artistes de l'époque, en général, étaient curieux de découvrir les œuvres présentées dans les musées européens. Et bien sûr s'en inspiraient. «Faire le tour» était indispensable, pour qui en avait les moyens. Le blocus continental imposé par les guerres napoléoniennes retardera Turner dans cette découverte.

    Il est intéressant de noter que si certaines œuvres de Turner, étudiées aujourd'hui, ont pu conduire à classer Turner parmi les précurseurs des impressionnistes, il ne l'était pas du tout dans ses toiles officielles. Les impressionnistes des années 1870 n'avaient jamais vu les toiles les plus impressionnistes du peintre, puisqu'elles reposaient dans les réserves de la Tate, au mieux. Elles sont restées tout au long de sa vie des œuvres expérimentales, cachées au grand public.

    San Giorgo Maggiore.jpeg

    San Giogio Maggiore (détail) : la palette de couleurs des impressionnistes.

    N'hésitez pas à explorer les sites des musées, ils sont nombreux à avoir fait un effort considérable pour inviter leur public habituel, privé de visites, à découvrir leurs expositions, privées elles de public.

  • Adhérez à Action Barbès !

    La nouvelle année est l'occasion de bonnes résolutions. Alors c'est peut-être le bon moment pour adhérer à Action Barbès. 

    Chaque adhésion participe à la légitimité de l'association qui représente des habitants des 9e, 10e et 18e arrondissements et qui essaie de contribuer à l'amélioration du cadre de vie de nos quartiers.

    Si vous avez envie de vous investir dans l'association ou plus simplement de soutenir nos actions, vous êtes bienvenu !

    608568663.jpg

    Pour connaitre le fonctionnement de l'association, rendez-vous sur ce blog dans la rubrique "à propos", on vous y dit tout.

    La cotisation annuelle est toujours fixée à 10 €, elle court sur l'année scolaire. Une seule adhésion est demandée par foyer.

    Pour régler votre cotisation, plusieurs solutions s'offrent à vous :

    - auprès d'un membre du conseil d'administration, en chèque ou en espèce ;

    - en ligne, en réglant par carte bleue, en suivant le lien suivant : https://www.helloasso.com/associations/action-barbes/adhesions/formulaire-d-adhesion-a-action-barbes ;

    - en retournant le bulletin d'adhésion ci-dessous accompagné d'un chèque de 10 € à l'adresse indiquée.

    Télécharger le fichier

     

    562434022.jpg

  • Du Jazz presque en live via votre ordi.... Jazz sous les pommiers à Coutances

    Confinée certes mais variée, la culture. Aujourd’hui nous proposons une sélection de concerts de jazz. Il existe en France de nombreux festivals de jazz. En 2020, tous ou presque ont été annulés, parfois reportés. D’autres ont organisé des sessions filmées. En voici quelques uns, enregistrés à Coutances en septembre, que nous avons écoutés et que peut-être vous apprécierez, comme nous. 

    Au printemps, à Coutances, en Normandie, a lieu habituellement "Jazz sous les pommiers". Le rendez-vous était pris pour le week end de l’Ascension depuis presque quarante ans, on y accueillait toutes ces dernières années des milliers de spectateurs heureux d’entendre des artistes mondialement célèbres ou des musiciens locaux. Une belle diversité de culture et de jazz. En 2020, rien. Pandémie. Dans le Cotentin comme ailleurs, les restrictions sont implacables. Par la grâce d’un déconfinement éphémère, Coutances a connu en septembre un week end de jazz, concentré automnal du festival de mai annulé. Nous avons choisi trois sessions. 

    Jacky Terrasson Trio
    Concert du 18 septembre 2020 au Théâtre de Coutances pour la présentation de l'album 53 (allusion à son âge). Avec Jacky Terrasson (piano), Lukmil Perez (batterie), Sylvain Romano (contrebasse).

     

    Hasse Poulsen "Tom's Wild Years", hommage à Tom Waits
    Une création présentée le 18 septembre 2020 au Théâtre de Coutances. Avec Hasse Poulsen (voix, guitare), Fidel Fourneyron (trombone), Peter Corser (saxophone ténor, clarinette, voix), Bent Clausen (vibraphone, marimba, banjo, voix), Emmanuel Borghi (claviers, piano), Damien Varaillon (contrebasse), Timothy Lutte (batterie, percussions).

     

    Vincent Peirani Living Being II "Night Walker"
    Concert du 19 septembre 2020 à la Salle Marcel-Hélie de Coutances. L'accordéoniste présente Night Walker, le deuxième album de son fabuleux quintette Living Being. Avec Vincent Peirani (accordéon), Émile Parisien (saxophone), Tony Paeleman (Fender Rhodes), Julien Herné (basse), Yoann Serra (batterie).


    Pour les amateurs frustrés de ne pas avoir pu participer aux concerts de cette année déplorable, voici des liens qui peuvent vous permettre de retrouver quelques uns de vos artistes préférés.

    À la Villette, Michel Portal, son saxophone et ses amis pour fêter ses 85 ans, c’est ici :

    Toujours à la Grande Halle de la Villette, Christophe del Sasso et son Big Band revisitent l’album « Africa/Brass » de John Coltrane, c’est là : 

    Vous pourrez trouver d’autres captations réalisées à la Villette (juillet 2020) et à Vienne (juillet 2020), sur le site de France Television.

    jazz,confinement,culture

     

  • Un peu de théâtre confiné ?

    Pour les encore longues soirées d’hiver, un pièce de Sacha Guitry, qui en plus de distraire, rend hommage à Claude Brasseur récemment disparu. C’est une pièce enlevée, intelligente, qui met en scène les problèmes de famille et de transmission entre génération. Que du banal, mais bien écrit. Des acteurs, les Brasseur, père et fils, très en forme. 

    Visible sur France.tv jusqu’à fin mars, comme si vous étiez dans un fauteuil d’orchestre au théâtre Edouard VII, en 2008.

    Ça se tente, non ?

    -> Lien de connexion

    unnamed (3).jpg

  • Exposition : "Bravo" j'écris ton nom

    La Mairie du 9e arrondissement, en partenariat avec JC Decaux, vous propose une exposition photos jusqu'à la fin de ce mois : "Bravo" j'écris ton nom, par l'artiste Caroline Moreau. Pour leur rendre hommage, la photographe fait le portrait d'acteurs du quotidiens mobilisées durant les périodes de confinement en 2020. 

    L'exposition, en plein air gestes barrière obligent, est visible jusqu'au 31 janvier 2021 à la Mairie du 9e. Les occasions de se cultiver sont bien rares ces temps, alors profitons-en !

    unnamed.png

    C'est où ?

    Mairie du 9e, 6 rue Drouot

    C'est quand ?

    Du 11 au 31 janvier 2021

  • Colette à bicyclette roule sur l'avenue Trudaine

    Si vous êtes des anciens du quartier, vous connaissiez forcément l’auto-école Cosmos qui se trouvait au 23 avenue Trudaine. Elle s’est volatilisée en 2018 et a récemment été remplacée par un marchand de cycles. En effet, bonne idée, pourquoi ne pas rouler sur la vague verte de la bicyclette ?

    9e,velo,colette,bicyclette

    Rouler à vélo, c'est un mode de circulation qui a beaucoup séduit les Parisiens cette année, pas seulement à cause de la période de confinement et de télétravail qui ont réduit les distances à parcourir. Le mouvement avait déjà pris un essor certain, lent mais certain, au début des années 2000 grâce aux différentes offres de vélo en location libre-service, Vélib', puis Smovengo, et d'autres plus éphémères — qui ont beaucoup encombré nos trottoirs.

    Avenue Trudaine nous découvrons une boutique de cycles de fabrication française. Damien le gérant et Timo l'expert technique mettent l'accent sur cette caractéristique : la fabrication française. Elle est importante à leurs yeux : les vélos Peugeot, Gitane sont mis en avant. Un fournisseur de qualité est évoqué : les cycles Laurent, 9, boulevard Voltaire, bien connu des amateurs de vélo et de courses. Timo insiste sur leur choix, notamment sur la qualité des soudures des vélos de fabrication française, qui savent mieux résister aux chocs que d'autres qui casseront au lieu de se tordre et limiter le danger. Sur le ton de l'anecdote, il se vante même d'avoir quelquefois, pour son usage personnel, récupérer de vieux cadres dans une déchèterie, et reconstituer un vélo, vintage certes, mais tout à fait sûr en lui attribuant de nouvelles roues, pédalier, dérailleur, selle, guidon, tout ce qui est nécessaire à un vélo aux normes. La customisation est possible et même souhaitée quand il s'agit d'un objet de passionné.

    9e,velo,colette,bicyclette

    La boutique met en vente des cycles aussi bien à assistance électrique, environ 80 % de l'offre, que sans assistance, ceux qui avancent à la force des mollets ! On dira à traction musculaire. L'équipe propose également un service d'entretien et de réparation, y compris de réparation minute. Si vous vous trouvez devant un problème de chaîne ou de freinage dont vous ne savez comment vous sortir. C'est l'intérêt d'avoir une telle boutique à côté de chez soi. De nouveau, privilégions le commerce de proximité...

    Et le vol ? Qu'en est-il des risques de se voir voler un vélo de qualité, et donc de prix ? Damien nous montre qu'il existe bien un marquage sous le pédalier à la sortie d'usine ou d'atelier, mais celui-ci n'est pas enregistré et ne peut donc pas servir de référence juridique lors d'un vol. Sachant que le vélo appartient à celui qui le chevauche faute de pouvoir en démontrer la propriété, comment faire ? La customisation peut être une solution, si vous prenez la peine de conserver des photos de votre destrier, ou un  marquage spécifique enregistré. A partir de l'an prochain, les immatriculations vont faire leur apparition avec un marquage à la production. Enfin.

    9e,velo,colette,bicyclette

    Un coup d'oeil dans la boutique montre que les antivols et les cadenas sont aussi des solutions. Ils sont vendus ici dans le cadre d'un partenariat avec la société Kryptonite qui s'engage, en cas de vol, à vous rembourser le coût de l'antivol. Vous trouverez aussi des casques pour votre sécurité, ils ne sont pas encore obligatoires mais il est bien sûr prudent de les porter. Et enfin, des vêtements de pluie, des T-shirts et des sacs à dos de la marque Faguo, jeune start up française au joli design et qui se targue de respecter l'environnement autant que faire se peut.

    9e,velo,colette,bicyclette

    Il restait une question en suspens : pourquoi "Colette" à bicyclette et pas Paulette par exemple ? Ce serait une évocation de Colette, la fameuse boutique de vêtements de luxe, on disait le concept store, du 213 faubourg Saint-Honoré, fermée fin 2017 mais restée dans toutes les têtes des Parisiens, un peu branchés. Allons y pour Colette, en petite reine du 9e. Bon courage à Colette, nous lui souhaitons tout le succès espéré.

    -> Retrouvez Colette à bicyclette sur Facebook 

    9e,velo,colette,bicyclette