Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité - Page 4

  • J-1 avant notre assemblée générale

    L'assemblée générale est réservée aux adhérents, bien sûr, surtout si un vote devait avoir lieu, mais en général nous acceptons de bon coeur tous les sympathisants et personnes du quartier qui sont intéressées et curieuses de nos activités.

    Pourquoi ne pas venir ce samedi au Louxor pour faire connaissance ? 

    Capture d’écran 2015-12-28 à 18.37.24.jpg

    Nous pourrons même continuer des échanges plus individuels en fin de réunion en traversant le boulevard Magenta et en partageant un verre au café. Qu'en dites-vous ? A samedi ! 

    A noter, nous ne sommes pas tout à fait assez riches pour régaler tout le monde, aussi chacun devra payer ses consommations.  

     

  • Commerce : autre arrondissement, autre priorité

    Invités par la Mairie du 18e à participer au lancement du nouveau contrat de revitalisation commerciale le 6 janvier, nous nous sommes retrouvés quatre membres de notre association dans la salle des fêtes de la mairie quasiment comble dès 18h30. Gros succès de communication de la mairie du 18e... ou réelle inquiétude des habitants devant des stores baissés depuis des mois ou des commerces qui leur plaisent moyennement ? 

    Olivia Polski, adjointe chargée du commerce et de l'artisanat, notamment, à la Mairie de Paris, était à la tribune aux côtés d'Eric Lejoindre, maire du 18e, qui a présenté sommairement le but de la rencontre, entrée en matière complétée par une présentation plus chiffrée par l'Atelier parisien d'urbanisme (APUR). On trouve facilement le rapport mis en ligne récemment, basé sur les deux derniers recensements réalisés à Paris, celui de 2011 et celui de 2014. (voir notre article du 5 janvier 2016 sur le même thème, traité dans le 10e). Il convient ensuite de décliner les chiffres par arrondissement avec des focus personnalisés en fonction des priorités politiques et de l'état des lieux. 

    Nous ne revenons pas sur l'évolution générale du commerce à Paris durant la période 2011-2014. La situation s'est améliorée et les deux, voire trois phases de mobilisation à travers les opérations Vital' Quartier 1 et 2, puis l'actuelle extension de Vital'Quartier 2, n'y sont pas étrangères. Le secteur Popincourt parmi les pionnières et plus près de chez nous, le secteur des deux gares (Nord et Est), ont retenu toute notre attention depuis 2004 et nous avons suivi les opérations entreprises dans ce cadre, au fil du temps (voir nos articles sur ce sujet). Toutefois le 18e n'avait pas été retenu jusqu'ici, sans doute moins frappé par la monoactivité ou la désertification commerciale, priorités de ces dispositifs.

    Pourtant, certains quartiers du 18e souffrent d'une forte vacance commerciale, c'est à dire des boutiques ne retrouvent pas repreneur, n'intéressent pas, et les stores restent désespérément baissés plusieurs années quand il ne se couvrent pas d'affiches. La mairie veut donc maintenant redynamiser des zones, qui ne sont pas uniformes sur tout l'arrondissement. Elles sont principalement localisées dans les quartiers Amiraux-Simplon, La Chapelle et Goutte d'Or. Avec des particularités pour chaque zone.

    Comme le signalait très clairement Eric Lejoindre « le commerce est un enjeu majeur et le commerce de proximité en particulier est intimement lié au caractère de Paris. Dans le 18e nous voulons une montée en gamme et faire vivre les quartiers ». Il faut donc réunir tous les acteurs et faire en sorte qu'ils aillent dans le même sens. Le maire faisait également remarquer qu'en France « le commerce est libre, et pour qu'il vive, il lui faut des clients ». On en déduira que les enseignes tombées dans l'oubli n'ont peut-être pas su trouver leur clientèle. On ne décrète pas telle ou telle activité sans une étude de marché préalable, même à minima.

    C'est ce qu'expliquera plus tard Olivia Polski dans sa présentation des aides et soutiens dont peuvent bénéficier les entrepreneurs, commerçants et artisans, pour favoriser leur activité. Elle renchérira en martelant que « le commerce, ce n'est pas que de l'économie, c'est aussi du lien social, du paysage... » Elle a aussi insisté sur la nécessité de motiver les bailleurs publics ou privés pour qu'ils ne laissent pas leur rez de chaussée à l'abandon, ou qu'ils se laissent tenter par des repreneurs investisseurs plus sensibles à la rentabilité qu'à la vie d'un quartier.

     

    Préemption, acquisition et attribution

    Le droit de préemption est un levier important pour intervenir dans ce cadre. Il sera délégué pour une période de 12 ans à un opérateur choisi par la Ville (c'est le cas dans le 10e de la Sémaest, voir nos articles), qui pourra acquérir des murs de boutiques, les rénover dans le respect des normes actuelles, puis signer un bail avec un candidat commerçant ou artisan. La Ville a alloué 37 millions d'euros pour les acquisitions de locaux. Lancement de l’opération fin 2016 après un vote au conseil de Paris.

    Nous avons apprécié ce dispositif dans le 10e, il peut être efficace, même s'il n'a pas pu modérer la monoactivité (robes de cérémonie) sur le Magenta depuis sa création. Souvent faute d'avoir eu vent à temps des mutations et des changements de commerces.

    Les habitants présents ont pu s’exprimer notamment sur le périmètre délimité jugé insuffisant par certains. Le 18e a des quartiers bien différents et on a fait remarquer qu’une concertation par secteur aurait été plus judicieuse. On a aussi demandé une intervention rapide pour les commerces des arcades de la rue de la Goutte d’or et encore signalé des commerces à l’abandon rue des Gardes et rue Polonceau (voir notre article d'octobre). Certains ont suggéré de faire travailler les commerçants et particulièrement des boulangers pour fournir les repas des écoles et donc favoriser les circuits courts. (pas facile quand on sait qu’il faut fournir 14000 repas par jour, a rétorqué Eric Lejoindre, tout en approuvant le principe !). Et encore faciliter le protocole d’accompagnement pour les projets d’animation des commerçants, processus trop lent.

    La Ville a ouvert une plateforme pour permettre aux habitants de signaler des locaux ou de faire des propositions. Déjà 70 venues du 18e sont en ligne... Les conseils de quartier devraient être consultés, nous a-t-on dit.

    Bien, très bien, mais nous doutons de la réelle volonté de concertation quand nous apprenons que celle-ci se terminera fin février avec une réunion de restitution à l’Hôtel de Ville. La participation citoyenne demande un peu plus de temps...

    Pour donner son avis, c’est ici: vitalité commerciale de Paris : donnez votre avis

     

  • Salle de conso : les dernières nouvelles

    Maintenant que la loi Santé a été votée par le Parlement, l'expérimentation des salles de consommation à moindre risque a son cadre juridique. Nous avons fait le point dans un article publié samedi dernier et le maire du 10e, Rémi Féraud, a participé hier à une émission de France Inter au cours de laquelle il a donné pas mal d'informations. Voici le lien :

  • Samedi : le Square de Noël de la Goutte d'Or et sa "soupe aux cailloux"

    Les associations du quartier de la Goutte d'Or, vous proposent, avec la participation de l'Institut des Cultures d'Islam, plusieurs activités pour fêter Noël et cette fin d'année :

    samedi 19 décembre dès 14h

    au square Léon

    paris,paris-18e,fête-de-noël,noël

    A cette occasion, l'association 4C ("Collectif café, culture, cuisine") regroupant des habitants du quartier de la Goutte d'Or vous propose un projet original, convivial, participatif et solidaire :

    "La soupe aux cailloux"

    A l'origine, cette soupe aux cailloux est un conte, connu dans différentes cultures et faisant l'éloge du partage et de la générosité. Un homme arrive dans un village et commence à faire chauffer une soupe ayant pour seul ingrédient un caillou. Les habitants du village, d'abord méfiants, sont intrigués par cette recette et proposent tour à tour de l'agrémenter avec un légume, ou autre ingrédient qu'ils ramènent de chez eux... En fin de cuisson, c'est une soupe énorme et confectionnée grâce aux apports de tous, qui est partagée au centre du village par tous les habitants.

    Vous pourrez aider à confectionner cette soupe géante dès 11h :

    paris,paris-18e,fête-de-noël,noël

    Retrouvez le collectif sur Facebook : "Collectif4c", ou leur page évènement : "la soupe aux cailloux", ou par email : collectif4c@gmail.com

     

  • La fête solidaire de Noël de la Maison du Canal ce prochain samedi

    En partenariat avec le REFER et la Fondation de France, la régie de quartier du 10e La Maison du Canal propose de fêter Noël de manière solidaire et convivial :

    samedi 19 décembre à 14h

    Cette fête est ouverte à tous et aura lieu à La Maison du Canal, située au 13/17 rue Louis Blanc, Paris 10e.

    paris,paris-10e,fête-de-noël,la-maison-du-canal,noël-solidaire,quartier-partagé

    Vous pouvez retrouver cet évènement sur sa page Facebook.

    Pour participer, vous pouvez contacter La Maison du Canal par tel. : 01 42 01 46 83 ou par mail : culture@lamaisonducanal.fr.

     

  • Mercredi : Fête de Noël de la mairie du 9e, place Lino Ventura !

    La Mairie du 9e et le Conseil de quartier Pigalle-Martyrs vous invitent à la Fête de Noël :

    mercredi 16 décembre

    de 17h à 19h

    Place Lino Ventura

    Cette fête est ouverte à tous !

    Une animation musicale vous sera proposée par une Chorale d’enfants : «Les petits chanteurs de Notre-Dame-De-Lorette». En outre, Manège, Barbe à papa, Pop-corn et vin chaud vous serons offerts !

    Paris,paris-9e,noël,fête-de-noël,anvers-montholon,pigalle-martyrs,conseil-de-quartier

  • Gare du Nord : la première journée du livre ferroviaire

    SNCF organise la première journée du livre ferroviaire à Gare du Nord :

    mercredi 16 décembre 

    de 12h à 15h

    Première journée du livre ferroviaire (affiche).jpg

     

    Ce Salon se déroulera sous la verrière Transilien, un lieu de passage incontournable dans la première gare d'Europe. L'accès est gratuit et ouvert à tous ! Vous pourrez certainement y faire de belles découvertes, notamment pour des idées de cadeaux et faire plaisir à vos proches dans le cadre de vos éventuels achats de Noël.

    paris,paris-10e,gare-du-nord,journée-du-livre-ferroviaire,livre

     

  • Dimanche 13 décembre : l'Université Populaire du Louxor avec Serge Toubiana

    Le principe de cette Université Populaire : un dimanche matin par mois, l'équipe du Louxor convie une personnalité du monde des arts, des sciences, de la politique, des médias... et lui propose d'animer une séance autour d'un film de son choix.

    paris,10e,louxor,université-populaire

    Ce prochain dimanche 13 décembre à 10h30, l'invité sera le critique Serge Toubiana qui a été collaborateur des Cahiers du Cinéma à partir de 1973, puis en est devenu le rédacteur en chef en 1981 ; il a été le Directeur Général de la Cinématèque française de 2003 à décembre 2015.

    Serge Toubiana présentera le film "L'homme qui aimait les femmes(France, 1977, 2h, VF) de François Truffaut qu'il connait bien en tant que coauteur d'un film et d'une biographie qui lui sont consacrés. L'histoire : "Pour Bertrand Morane, ingénieur montpelliérain, séduire est un besoin vital. Il raconte dans un livre ses conquêtes féminines. Dans ce film écrit pour Charles Denner, Truffaut montre la passion d'un homme pour toutes les femmes"

    paris,10e,louxor,université-populaire

    Ces séances sont au tarif unique de 4 € et animée par Alexandre Tsekenis. Vous pouvez réserver sur le site du Louxor : en cliquant ici.

     

  • Sorbonne Clignancourt : invitation au chant

    Une nouvelle invitation du Chœur et Orchestre Sorbonne Universités (COSU) et de son centre Clignancourt à un concert participatif.

    Si vous souhaitez partager un moment musical et chanter, n'hésitez pas à venir mardi 15 décembre à 19h30 au 2 rue Francis de Croisset, métro Porte de Clignancourt.

    paris 18e,paris,sorbonne,musique,concert,culture

    Venez vous joindre aux musiciens du Chœur & Orchestre Sorbonne Universités le temps d'une soirée pour interpréter les plus célèbres extraits du Messie de Haendel. Gratuit et ouvert à tous, sur inscription obligatoire : ici.

    Et pour préparer ce moment de détente, écoutez les extraits des parties chantées !

     

  • Amitié, solidarité et partage au programme de la Fête des Lumières dans le 10e

    Cette année, la Fête des lumières, organisée par le Pari's des Faubourgs, Quartier Partagé et la mairie du 10e, se déroule au square Alban-Satragne et au centre du Pari's des Faubourgs au 12 rue Léon Schwartzenberg :

    Vendredi 11 décembre à 17h (et non pas 18h)

    Par ailleurs, vous pouvez vous inscrire comme bénévole en contactant le Pari's des Faubourgs au 01 45 23 34 87 (Bruno Votano) ou par mail : accueil@lepfb.net.

    quartier-partagé,pari's-des-faubourgs

     

  • Ce dimanche au Phono Muséum de Paris : l'ensemble Aromates

    Comme chaque premier dimanche du mois, le PHONO Museum (page Facebook du Phono Museum Paris) vous donne rendez-vous pour le concert de musique andalouse du Moyen-Orient par l'ensemble Aromates :

    dimanche 6 décembre à 18h30

    ouverture des portes à 18h

    au 53 boulevard de Rochechouart

    (M° Pigalle ou Anvers)

    paris,paris-9e,phono-museum,concert,musique,musique-arabo-andalouse

    Voulez-vous les écouter ? Voici 6 minutes de musique arabo-andalouse... une pure merveille !

    Jardin de Myrtes, mélodies andalouses du Moyen-Orient

     

  • Les collectes de jouets neufs du Secours Populaire

    Collecte de jouets neufs par le Secours Populaire

    du 8 au 10 décembre 2015

    paris,secours-populaire,jouets,noël

    Dans le cadre de la campagne des Pères Noëls verts le Secours populaire de Paris organise des collectes de jouets neufsdu 8 au 10 décembre 2015, dans sept kiosques de la capitale.

     

    Point de collecte le plus proche situé dans le 18e :
    Fédération de Paris du Secours populaire, 6, passage Ramey
    ouvert tous les jours de 9 h à 18h

     

    Les jouets récoltés permettront, aux familles et à leurs enfants, de fêter Noël dignement. Grâce à cette opération "3 000 jouets pour 3 000 sourires", la fédération de Paris du Secours populaire compte offrir un jouet neuf à 3 000 enfants en situation de précarité, suivis par cette association..

    Retrouvez tous les points de collecte sur le site des kiosques solidaires (avec plan).