Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lmp

  • Danse : "Je voulais juste qu’on aille voir la mer…" au LMP

    Du 15 au 19 juin, le Lavoir Moderne Parisien (LMP), la petite salle très active de la Goutte d'Or, vous propose un spectacle de danse : "Je voulais juste qu’on aille voir la mer…". Ce spectacle est écrit et mis en scène par Princy Borgne que l'on retrouve sur scène en compagnie d'Antonin Vanlangendonck.

    "Je voulais juste qu’on aille voir la mer…"Pour ça, encore aurait-il fallu que nos deux personnages soient en mesure d’y voir quelque chose.
    Un regard rivé pour l’un, le rendant aveugle et sourd au reste du monde. Un regard qui vagabonde et jamais ne se pose pour l’autre, au point d’y voir tout flou. Dans de telles conditions, la tâche risque d’être bien mal aisée…
    À l’appui d’un récit simple, rendant compte de péripéties anodines, que vont traverser des personnages d’apparence banale, cette nouvelle création de la compagnie le Mouvemencier aborde pourtant une série de questions éminemment complexes : vers quoi navigue-t-on ? Pourquoi y allons-nous ? Et comment y aller ?

    Information et réservation : cliquer ici

    unnamed.png

    C'est où ?

    LMP, 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 15 au 19 juin 2022

  • "La Cérémonie" au LMP

    Du 18 au 22 mai, le LMP met à l'affiche "La Cérémonie" de Manon Viel. La mise en scène est d'Adrien Popineau, avec sur scèneBarthélémy Héran, Juliette Delhomme, Dimitri Defontaine et Manon Viel.

    "Quatre amis d’enfance sont invités à un mariage auquel, finalement, ils ne parviennent à prendre part, se retrouvant ainsi dans une pièce voisine. Témoin de leurs fantasmes, de leurs désillusions mais aussi de leurs espérances, cette antichambre sera un lieu de parole, là où le monde qui les entoure peut être remis en cause. Ensemble, ils évoquent leur vision de l’amour amoureux et leur difficulté à se fondre dans le modèle sociétal actuel. Laissant leurs rêves et leurs âmes se mettre à nu, ils s‘engouffrent dans un suave mélange d’enfance et d’amour fou inachevé.

    C’est finalement leur propre cérémonie qui prend forme, loin des émotions qui se jouent à côté : celle de leurs retrouvailles."

    Renseignements et réservation : cliquer ici.

    unnamed (2).jpg

    C'est où ?

    Lavoir Moderne Parisien (LMP), 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 18 au 22 mai 2022, mercredi au samedi à 21 h, dimanche  à 17 h



  • "Fièvres" à l'affiche du LMP

    Du 27  avril au 1er mai, le Lavoir Moderne Parisien (LMP) met à l'affiche "Fièvres" de Philippine Agneray, avec une mise en scène de Manon Feltens.

    (Réservation)

    "Si j’ai des gosses, un jour, il faut qu’ils aient la rage de vivre sans avoir besoin de me voir mourir."

    Fièvres est une pièce originale qui relate le combat de deux jeunes femmes confrontées à la perte brutale d’un proche.

    Le coeur dans la main et les tripes sur la table, elles se livrent au travers de monologues sensibles et explosifs, et font face à leurs nécessités

    La nécessité de dire, d’écrire pour survivre, vivre. La nécessité de montrer la faille, de dévoiler la peur, de révéler le doute. La nécessité d’être fragile, pour être humain, pour être vivant, pour exister. La nécessité urgente, incandescente

    Révéler les mots tapis dans le fond du ventre et crier haut et fort les pensées qui traversent et qui inondent la cervelle. Vivre sans lui, vivre sans eux mais vivre quand même. Vivre toujours. 

    FIÈVRES-affiche-1.jpeg

    C'est où ?

    LMP, 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 27 avril au 1er mai 2022

  • La Goutte d'or accueille en mars un nouveau festival parisien "Africapitales : Bamako à Paris"

    Le mois de mars 2022 sera pour le moins malien à la Goutte d'Or, qui accueille un mois d'une programmation riche et diverse dans le cadre du nouveau festival Africapitales : Bamako à Paris.

    Concerts, films, théâtre, expositions, conférences, ateliers, boutiques éphémères... c'est un programme très riche qui s'annonce dans les semaines à venir pour ce festival qui s'imagine comme le lieu d'"Hyper-Rencontres". Et si le Lavoir Moderne Parisien (35 rue Léon) est le point central, le cœur  de cet évènement d'ampleur, beaucoup de lieux culturels du quartier y sont associés (même le square Léon en est !) :

    LE POULPE RESSOURCERIE
    4 bis rue d’Oran, Paris 18

    ÉCHOMUSÉE
    21 rue Cavé, Paris 18

    360 PARIS MUSIC FACTORY
    32 rue Myrrha, Paris 18

    LOUXOR
    170 boulevard de magenta Paris 10

    FGO BARBARA
    1 rue Fleury, Paris 18

    ESPRIT D’EBÈNE
    15 rue de la Goutte d’Or, 18e

    BIBLIOTHÈQUE DE LA GOUTTE D’OR
    2, rue Fleury, 18e

    LES XÉROGRAPHES

    rue Cavé, 18e

    Nous vous laissons découvrir en détail, et en prenant le temps, le programme foisonnant de cette immersion culturelle parisiano-malienne à l'invitation de la compagnie Graine de Soleil et du LMP : Télécharger le programme 

    africapitales-un-nouvau-festival-culturel-a-la-goutte-d-or-en-mars-2022.jpeg

     

  • "Beauté Fatale" au LMP

    Du 16 au 20 février, le Lavoir Moderne Parisien (LMP) met à l'affiche "Beauté Fatale". Cette pièce, d'après Mona Cholet, est mise en scène par Ana Maria Haddad Zavadinack, avec sur scène : Léa Douziech, Juliette Evenard, Chloé Lasne, Tamara Lipszyc et Joséphine Palmieri.

    "Beauté Fatale raconte l’injonction à la beauté faite aux femmes.

    Quelle est la limite entre se faire belle parce que c’est plaisant, et se faire belle parce que ne pas l’être est une souffrance ? Cinq comédiennes racontent, chantent, dansent les diverses façons dont elles vivent cette injonction à la beauté, comment elles l’apprivoisent, à quel point elle les violente."

    unnamed (27).jpg

    C'est où ?

    LMP, 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du mercredi 16 au samedi 19 février à 19 h, et le dimanche 20 février 2022 à 15 h

  • "Désarticulée(s)" au LMP

    Le lavoir Moderne Parisien met à l'affiche Désarticulée(s) de et avec Jamila Bensaci. Cette pièce produite par la Compagnie Le Cercle des Espérances sera sur la scène du LMP mercredi 26 janvier au samedi 29 janvier.

    "Adoptée en France à l’âge de deux ans, Wassila a grandi dans l’ignorance totale de l’histoire de ses parents biologiques. Alors qu’elle cherche des réponses à ses questions, elle se voit remettre un journal dans lequel sa mère biologique Yamina raconte les années qui ont précédé sa naissance. Ces années (entre 1992 et 1997) correspondent à la guerre civile qui a profondément meurtri la population algérienne. Mais il faudra à Wassila du temps et du courage avant de dépasser toutes les barrières mentales qu’elle a dressées pour se protéger de la vérité sur son hérédité et d’enfin ouvrir et lire le journal."

    unnamed (23).jpg

    C'est où ?

    Lavoir Moderne Parisien, 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du mercredi 26 janvier au samedi 29 janvier 2022, à 21 h, et le dimanche 30 janvier à 17 h

  • "Pas de Deux" au LMP

    Coïncidence : nos quartiers accueillent en même temps Dune, méga-production cinéma de science fiction, au Louxor, et Pas de Deux, prenante pièce de théâtre … de science fiction, au Lavoir Moderne Parisien !

    Pas de deux, dans une belle ambiance post apocalyptique, sableuse, brumeuse et rougeâtre met le chef survivant d’une armée disparue (Jérémie Bédrune) face à un prisonnier (Julien Favart, qui est aussi l’auteur). Responsable de sa défaite ? Interrogatoire façon Guantanamo ? Parfois, oui. Questions absurdes. Aussi. Joute verbale, malgré les coups ? Aussi, et habile, du cruel à l’humour !

    Deux hommes, privés de repères, peut-être les seuls survivants … Si c’est le cas, pourquoi s’affronter encore ? 1944 en Afrique, ou aujourd’hui en Afghanistan ? "J’ai choisi ces deux figures extrêmes pour explorer la multiplicité de l’homme" dit Julien Favart. Deviner l’autre ? Le convaincre ? L’anéantir ? En restera-t-il deux, un ou zéro à la fin ?

    Les deux acteurs doivent travailler comme en miroir, dans une asymétrie calculée. L’échange est aussi bien mental que physique, très physique  (de plus, au Lavoir, on est à quelques mètres des comédiens).

    Il faudrait féliciter l’ensemble de la Compagnie Graine de Soleil, pour le texte, donc, la mise en scène, la lumière (Marine Flores), la scénographie Zakariae Heddouchi (dans les conditions minimalistes du Lavoir. Ce n’est pas le Puy du Fou !) Appréciez aussi un accompagnement musical, en direct, discret et élégant de Jonathan Morali.

    Pas de Deux 2.JPG

    C'est où ?

    Le Lavoir Moderne Parisien – 35 rue Léon, Paris 18e

    01 46 06 08 05 /  lavoirmoderneparisien.com

    C'est quand ?

    Du mercredi au samedi, 20 h, le dimanche à 17 h. Durée : 1 h 30. Jusqu’au dimanche 26 septembre 2021.

    • Plein tarif : 19 €
    • Abonnés : 13,33 € et 10 €
    • Chômeurs, habitants du 18e, plus de 65 ans : 15 € 
    • Intermittent, minima sociaux : 12 € 
    • Moins de 26ans : 10 €
  • "Étienne A.", du théâtre au LMP

    Le lavoir Moderne Parisien met à l'affiche "Étienne A.", une pièce de Florian Pâque
    avec Nicolas Schmitt (mise en scène Florian Pâque, scénographie Marlène Berkane, création sonore Clément-Marie Mathieu, création lumières Juliette Romens). Vous pourrez découvrir cette pièce du 12 au 23 février.

    "Étienne A., 31 ans, termine son service de nuit à l’entrepôt Amazon de Saran, rentre chez lui dans sa Citroën ZX Tonic et, comme tous les jours quand il s’endort, rêve de cartons à expédier.

    Son père a un problème à la hanche. Son ex-femme travaille chez Patàpain. Son fils joue à cache-cache sous la plateforme de la voie d’essai de l’aérotrain. Et en cette nuit de Noël, alors qu’ailleurs on termine la bûche et on ouvre ses cadeaux, Étienne A. s’offre, pour la première fois, l’occasion de rêver sa vie autrement : il entre dans un carton de l’entrepôt, s’y enferme et attend d’être expédié ailleurs."

    lavoir-moderne-parisien,theatre,LMP,18e

    C'est où ?

    Lavoir Moderne Parisien (LMP), 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 12 au 23 février 2020

  • Danse : "L'Illusion" au Lavoir Moderne Parisien

    Le lavoir Moderne parisien (LMP) vous propose de la danse, avec une séance unique de "L'Illusion", ce vendredi 31 janvier après-midi.

    « Je me voile la face, je me recouvre d’illusions dans ce monde que je ne comprends pas , sans doute parce que je suis différent … »

    L’Illusion questionne entre danse et texte avec légèreté et gravité, la différence, le handicap, le parcours d’individus en perte de repères. Comment trouver sa place dans une société qui nous rejette ? De quelle manière un individu devenu vulnérable sera influencé par ceux qu’il croisera sur son chemin? Il s’inscrit dans un cycle de travail de la Cie Magali Lesueur sur la prévention de la rupture sociale en triptyque avec Addict ( Prévention des addictions ) et L’Egalité (Égalité hommes-femmes et lutte contre les discriminations et les violences faites aux femmes)

    Direction artistique – chorégraphie : Magali Lesueur
    Textes : Alexandre Josse
    Interprètes présents sur scène : Fabienne Haustant , Yann Hervé , Fanny Rouyé.
    Production Cie Magali Lesueur

    lmp,danse,18e

    C'est où ?

    Lavoir Moderne Parisien (LMP), 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Vendredi 31 janvier 2020, à 15 h

  • Festival d'hiver au Lavoir Moderne Parisien

    Le Festival d’Hiver revient pour sa seconde édition, une nouvelle édition qui se déroulera sur deux week- ends, les 24, 25 et 26 janvier au Lavoir Moderne Parisien et les 14, 15 et 16 février au Théâtre El Duende à Ivry sur Seine. Deux lieux attachés au soutien de la jeune création. La pluridisciplinarité et la mixité ethnique sont à l’honneur, des débats viendront également compléter ce cocktail culturel destiné à tous.

    Durant ces six jours, treize événements multiculturels seront présentés au public : théâtre, musique, poésie, lecture et débat. Le Festival d’Hiver accueille des compagnies professionnelles émergentes, qui présentent en exclusivité leurs dernières créations.

    Avec cette édition 2020, sera abordé au Lavoir Moderne le thème de la toxicomanie. Pour cela, le théâtre travaille de concert avec l’association ACERMA, qui vient en aide aux populations touchées par les addictions. Il s'agit de rendre accessible à tous les publics, les grands textes, de les rapprocher des problématiques contemporaines et d’intéresser des personnes rarement amenées à aller au théâtre.

     

    Le programme au LMP :

     

    VENDREDI 24 JANVIER

    17H45 | Présentation du festival
    Venez découvrir la présentation du festival !

    18H | Beaucoup de verre, un peu d’acier | THÉÂTRE | Juste avant la CompagnieTexte et mise en scène : Baptiste Dezerces / Avec : Valentine Krasnochok, François Clavier, Alexandre Lecroc et Baptiste Dezerces

     

    SAMEDI 25 JANVIER

    15H | Vers | POÉSIE | Collectif Chien Mange Chien
    De Gérard de Nerval / Avec et de : Ella Benoit, Coline Fairfort, Josué Ndofusu, Manuel Viallet

    18H | Beaucoup de verre, un peu d’acier | THÉÂTRE | Juste avant la Compagnie

    Texte et mise en scène : Baptiste Dezerces / Avec : Valentine Krasnochok, François Clavier, Alexandre Lecroc et Baptiste Dezerces

    21H | The Peppers & shivers them blues feet | CONCERT | Rock, blues, tribal

    The peppers 1 shivers them blues fett est un trio de musiciens originaires du Chili et du Portugal, qui propose des compositions hybrides de blues, rock, tribal.

     

    DIMANCHE 26 JANVIER

    15H | Les filles de Lear | THÉÂTRE | Compagnie Le Sens Opposé
    Texte et mise en scène : Angèle Peyrade / Avec : Charlotte Berthemet, Loulou Hanssen, Angèle Peyrade et Laure Prioul.

    18H | Carte blanche autour de l’addiction | CRÉATION | Juste avant la Compagnie
    Avec Mathilde Panis et Valentine Krasnochok

     

    19H | Rencontre
    Avec les artistes de la Carte blanche, l’association l‘ACERMA et Virgile Clergue-Duval, médecin addictologue à l’hôpital Fernand Widal.

    20H30 | Machiavel Machine | THÉÂTRE | Compagnie Théâtre Machine
    Texte et mise en scène : Jason Barrio avec la collaboration artistique de Raphaël Henriot.

    lmp,lavoir-moderne-parisien,18e,festival-d-hiver

    C'est où ?

    Lavoir Moderne Parisien, 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 24 au 26 janvier 2020

  • "Monstruation", une pièce pour dénoncer les violences faites aux femmes

    La LMP met à l'affiche "Monstruation", un texte coup de poing sur la violence conjugale, écrit et mis en scène par Claire Bosse-Platière, avec Paul Delbreil, Elisa Habibi et Laurette Tessier sur scène.

    Monstruation est une pièce qui raconte la lente transformation en monstres, d’un homme, d’une femme et de son amie.

    Ces trois personnages deviennent les figures de nos tragédies contemporaines. Ils donnent voix à l’indicible, tentent de comprendre l’incompréhensible, de regarder en face l’insoutenable.

    « J’ai toujours voulu faire bien, m’aimer. M’aimer je n’ai jamais su faire »

    Texte et mise en scène Claire Bosse-Platière
    Avec Paul Delbreil, Elisa Habibi et Laurette Tessier
    Scénographie et costumes Charlotte Villermet
    Musique live Victor Pavel
    Avec le soutien de l’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris

    lmp,théâtre,18e

    C'est où ?

    Lavoir Moderne Parisien (LMP), 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du mercredi 18 au dimanche 22 décembre 2019, à 19 h (dimanche, matinée à 15 h)

  • "Ma Comédie Française" au LMP

    Le Lavoir Moderne Parisien propose actuellement "Ma Comédie Française", un spectacle écrit et interprété par Jean-Marie Galey, mis en scène par Teresa Ovidio (son de Thomas Gauder). La pièce est à l'affiche jusqu'au 22 septembre prochain et convient à un jeune public (à partir de 12 ans).

    "J’ai vécu au sein de la Comédie française une aventure artistique haute en couleurs, fertile en rebondissements violents, soldée par un procès retentissant qui mit en lumière les abus et incompétences de la vénérable maison dans le domaine du droit du travail.

    Teresa Ovidio et moi-même présentons une machine à décerveler où défile une galerie de personnages qui firent le sel de mon séjour au Français.

    Si l’on peut trouver dans la forme une vague parenté avec Philippe Caubère – je pencherais plutôt vers Dario Fo – il s’agit d’une introspection au plus profond de ce que mon expérience a pu m’apporter sur la place réservée à l’humain au sein de l’Institution. Entendons par là les institutions quelles qu’elles soient : couple, famille, entreprise… En prenant le parti de l’humour, nous tenons à le préciser !"

    Jean-Marie Galey

     

    unnamed.png

     

    C'est où ?

    Le Lavoir Moderne Parisien (LMP), 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Jusqu'au 22 septembre 2019, du mardi au samedi à 19 h et dimanche à 15 h