Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le 18ème

  • COVID-19 : informations pratiques

     


    Mise à jour : Mardi 7 avril 2020 à 16 h 10


     

     

     

    SAUVONS DES VIES,

    RESTONS CHEZ NOUS !

     

     

     

    Retrouvez ici les informations pratiques, les consignes et les liens vers les sites officiels concernant la crise sanitaire du Covid-19.

    Nous mettons à jour les informations le plus régulièrement possible.

     

    Le gouvernement a mis en place une page internet qui centralise les informations sur les mesures prises pour endiguer la pandémie de Covid-19.

    La ville de Paris centralise les informations à cette adresse.

     

     

    En application de l’état d’urgence sanitaire (décret du 23 mars 2020), les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

    • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
    • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité (Y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèce) dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
    • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
    • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
    • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie. ATTENTION : à partir du mercredi 8 avril, les sorties "sportives" ne sont pas autorisées à Paris de 10 h à 19 h.
    • Convocation judiciaire ou administrative.
    • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative

    Les infractions à ces règles seront sanctionnées d'une amende de 135 euros avec une possible majoration à 200 euros et 1 500 euros en cas de récidive.

     

      ⇒ Télécharger la nouvelle version de l'attestation de déplacement (elle doit être remplie pour chaque déplacement non professionnel)

     ⇒ Télécharger le justificatif de déplacement professionnel (à remplir par l'employeur ; elle est valable pendant toute la durée des mesures de confinement et n’a donc pas à être renouvelée tous les jours.)

     

    Attention : les attestations imprimées ou recopiées sur papier libre sont autorisées. Sur téléphone ou tablette, seules les attestations numériques générées sur le site officiel sont admises.

    Sur papier libre, il est nécessaire de recopier :

    • la partie correspondant à son identité
    • la mention « certifie que mon déplacement est lié au motif suivant autorisé par l’article 1er du décret du 23 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 »
    • la ligne correspondant au motif
    • le lieu, la date, l'heure et la signature.

    attestation-deplacement-fr-20200324 - copie.jpg

    Attestation de déplacement dérogatoire, cliquer pour agrandir

     


     

    Santé

     

    Il est aujourd'hui OBLIGATOIRE de rester chez soi, de limiter ses déplacements au strict nécessaire, et de télétravailler dès que cela est possible. Le ministère du Travail consacre une page spéciale sur son site, notamment pour la question de chômage partiel.

    Les personnes âgées de 70 ans et plus et celles particulièrement fragiles (insuffisance respiratoire, diabétiques...) doivent impérativement éviter de sortir de chez elles et limiter les interactions sociales. C'est le moment de prendre des nouvelles de nos ainés, de nos proches et de nos voisins, mais en respectant scrupuleusement les précautions données par les autorités.

     

    Gestes-barrières : chacun doit absolument adopter ces gestes pour éviter la propagation du COVID-19 : se laver les mains très régulièrement (au moins 30 secondes avec du savon ou avec du gel hydro-alcoolique), ne pas serrer la main, ne pas faire la bise, éternuer/tousser dans son coude, rester à distance dans les magasins, les files et les transports (un à deux mètres de distance). Et surtout : RESTER CHEZ SOI !

    se-laver-les-mains-oms.jpg

    Le coronavirus : Il est impératif de rester chez soi lorsque l'on présente des symptômes grippaux et de contacter son médecin ou le SAMU, et surtout ne pas se rendre à l'hôpital sans y avoir été invité par un médecin. En ce moment, encore plus que jamais, il faut absolument réserver les appels au 15 ou au 112 aux véritables urgences.

    Le ministère de la santé a mis en place un numéro gratuit accessible 24h/24 pour toute question sur le Covid-19 : 0 800 130 000 et édité ces visuels qui résument les points principaux à connaitre :

    ETD3yJfXkAElirj.png

    ETGTc4AXsAEbYN9.jpeg

    Personnes vulnérables et soins non-urgents : Il est demandé à certains professionnels de santé - pédicures-podologues, orthophonistes, orthoptistes, audioprothésistes, masseurs-kinésithérapeutes - de reporter les soins non-urgents pour ces personnes afin d’éviter les sorties, les salles d’attente.

     

    EHPAD : Les visites sont aux personnes résidentes dans des EHPAD sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

     

     


     

    Municipalité - Administration

     

    Site de la ville de Paris : Cliquer ici

     

    Encombrants : la collecte des encombrants est suspendue jusqu'à nouvel ordre, pour ne pas gêner la collecte des ordures il ne faut déposer aucun encombrant dans la rue.

     

    La collecte des ordures ménagères est assurée (il faut bien fermer les sacs, ne pas trop remplir les containers, les gants et masques de protection doivent être placés dans un sac fermé et jetés à la poubelle seulement après 24 h).

     

    Parcs et jardins : l'ensemble des parcs et jardins sont fermés depuis le lundi 16 mars 2020 et jusqu'à nouvel ordre.

     

    Équipements municipaux : L'ensemble des équipements municipaux consacrés à l'éducation, au sport et à la culture sont fermés, sauf quelques exceptions pour la prise en charge des enfants des personnels médicaux.

     

    Justice : l'ensemble des tribunaux français, sauf pour les affaires urgentes, sont fermés à partir du lundi 16 mars 2020 et jusqu'à nouvel ordre.

     

    État-civil : les services d'état-civil sont ouverts pour les actes de naissances et de décès.

     

    Titres d'identité : Les demandes sont traitées uniquement par mail, à DDCT-titresdidentite@paris.fr. Seules les situations d’urgence seront étudiées.

     

    Artisans : La Chambre des métiers de l'artisanat recense toutes les aides destinées aux artisans à cette adresse.

     

    Élections municipales : Le premier tour s'est tenu le 15 mars 2020, affichant un taux record d'abstention. Le second tour est reporté au mois de juin 2020.

     

    18e : La Salle St-Bruno est fermée jusqu'à nouvel ordre.

     

    Mairie du 9e arrondissement : Un numéro de téléphone dédié à toutes les questions des habitants du 9e relatives à cette période de confinement : 01 71 37 75 02, cette permanence téléphonique est ouverte de 10 h à 18 h. Une adresse mail est elle aussi dédiée à toutes vos questions : webmairie9@paris.fr

    La Mairie sollicite des habitants volontaires pour devenir "référent d’immeuble" là où il n'y a pas de gardien. La mission des gardiens ou des référents d’immeuble, en respectant scrupuleusement les règles sanitaires, sera de vérifier que les personnes âgées ou fragiles ne souffrent pas de l’isolement. En aucun cas, ces personnes ne pourront intervenir directement mais devront prendre contact avec la maire du 9e et son équipe qui sont à votre service dans cette période de crise, pour relayer les difficultés rencontrées et apporter des réponses.

     

     

     


     

    Transports - Déplacements

    ETGpC1WWsAA-zpB.png

    Les déplacements et voyages sont à éviter. Les frontières de l'espace Schengen sont fermées. Voir les informations sur le site du ministère des affaires étrangères.

     

    RATP : état du trafic à partir du mardi 31 mars 2020

    Métro :

    Les trains circulent de 6 h 00 à 22 h 00 uniquement. Les derniers départs des terminus se font entre 21 h et 21 h 30.

    Ligne 2, ligne 3, ligne 3b, ligne 4, ligne 5, ligne 6, ligne 7, ligne 7b, ligne 8, ligne 9, ligne 10, ligne 11, ligne 12 : 30 % de l'offre en moyenne

    Ligne 13, ligne 14 :  35 % de l'offre en moyenne

    Ligne ligne 1 : 50 % de l'offre en moyenne

    OrlyVal ligne orv : 50% de l'offre en moyenne, fin de service à 21 h 00

    Le Funiculaire de Montmartre est fermé jusqu'à nouvel ordre

    Certaines stations sont fermées :

    ligne 1 : Argentine, Georges V et Tuileries
    ligne 2 : Anvers, Courcelles et Victor Hugo
    ligne 3 : Bourse et Malesherbes
    ligne 4 : Alésia, Simplon et Saint-Placide
    ligne 5 : Bréguet Sabin, Campio Formio, Hoche, Jacques Bonsergent, Laumière et Quai de la Râpée
    ligne 7 : Cadet, Pierre et Marie Curie, Porte de Choisy et Tolbiac
    ligne 7b : Buttes Chaumont et Danube
    ligne 8 : Félix Faure, Filles du Calvaire, Ledru Rollin, Liberté, Lourmel, Maisons-Alfort Stade et Michel Bizot
    ligne 9 : Alma Marceau, Charonne, Exelmans, Jasmin et Maraîchers
    ligne 10 : Cardinal Lemoine, Charles Michels, Chardon Lagache, Ségur et Vaneau
    ligne 11 : Jourdain et Rambuteau
    ligne 12 : Abbesses, Assemblée Nationale, Jules Joffrin, Marx Dormoy, Notre-Dame de Lorette, Rennes, Rue du Bac et Volontaires
    ligne 13 : Brochant, Liège, Pernety et Saint-François Xavier

    〉RER :

    Les trains circulent de 6 h 00 à 22 h 00 uniquement. Des bus de substitution et des Noctiliens sont mis en place pour remplacer les derniers RER du soir.

    RER A : 30 % de l'offre en moyenne, interconnexion assurée à Nanterre Préfecture

    RER B : 30 % de l'offre en moyenne, pas de changement de train à Gare du Nord

    〉Tramways :

    40 % de l'offre en moyenne

    〉Bus :

    33 % de l'offre en moyenne

     

    SNCF : À partir du 26 mars 2020, environs 30 % des trains circulent. La SNCF permet l'échange et le remboursement sans frais de tous les billets jusqu'au 30 avril 2020, voir la page dédiée sur son site.

     

    Stationnement : La ville de Paris met en place la gratuité pour le stationnement, résidentiel ou non, à partir du lundi 16 mars 2020.

     

    Aéroports : le terminal 2 d'Orly ferme à partir du mardi 17 mars 2020, L'aéroport d'Orly sera fermé temporairement à partir du 31 mars 2020. Air France va réduire progressivement son trafic jusqu'à 90 %.

     

     


     

    Enfance - Jeunesse

     

    Les chèches et les écoles, de la maternelle à l'université, publiques et privées, sont toutes fermées jusqu'à nouvel ordre. 

    Les personnels médicaux réquisitionnés peuvent inscrire leurs enfants dans les crèches  parisiennes ouvertes seulement pour eux, voir par ici.

     

    Enseignement : Le rectorat et le CNED mettent en place une plate-forme pour l'enseignement à distance. Voir le site du ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse. Une page spéciale est consacrée aux questions spécifiques des étudiants.

     

    La mairie du 9e a mis en place une plate-forme pour les habitants de l'arrondissement pour centraliser les offres de service pour les gardes d'enfant, l'aide aux personnes âgée... voir par ici.

     

    Mission locale : L’ensemble des sites de la Mission Locale de Paris sont fermés. Un numéro vert gratuit a été mis en place au 08 05 69 07 00 avec une permanence téléphonique, pour que chaque jeune puisse être en contact avec un conseiller.


    Violences sur les enfants119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr) ; en cas de danger immédiat : 17


     


     

    Commerce

     

    Les restaurants, cafés, cinémas, discothèques et commerces sont désormais fermés. Restent en revanche ouverts les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les stations essence, les banques, les bureaux de tabac et de presse... cliquer ici pour voir le décret listant les commerces autorisés à rester ouverts.

    Tous les marchés alimentaires de la villes sont fermés.

    Château Rouge : le Préfet de police a pris un arrêté applicable à partir du 26 mars 2020 restreignant les horaires d'ouverture des commerces rue Dejean, Poulet (entre Barbès et Doudeauvile) et et des Poissonniers (entre Dejean et Doudeauville) et interdisant les contre étalages (voir ci-desous).

    ET-sjZUX0AIgFkv.jpg

    Cliquer sur l'image pour agrandir

     

    Il est fortement conseillé d'éviter les heures d'affluence et de respecter une distance sociale dans les files aux caisses notamment. 

    bandeau_distances_sociales.png

    Il n'y a pas de risque de pénurie alimentaire, les stocks sont suffisants et les réassorts assurés, les éventuels rayons vides ne sont dus qu'au comportement irrationnel de certaines personnes.

    ETGot-GWsAMNGMV.png

     


     

    Bénévolat - Solidarité

     

    Réserve sanitaire : les médecins et infirmières disponibles sont invités à se faire connaitre au plus vite (médecins et infirmières à la retraite depuis moins de 5 ans, jeunes professionnels médecins et infirmières qui n'ont pas d'activité régulière) : voir par ici.

     

    Don du sang : la collecte pour le don du sang continue (sauf en cas de symptômes grippaux). Le déplacement pour s'y rendre est donc autorisé, sous réserve de remplir l’attestation officielle ou une déclaration sur l’honneur indiquant aller donner son sang, au motif "d'assistance aux personnes vulnérables".

    - 9e : Site de Prélèvement de la Trinité, 55 rue de Châteaudun, tel : 01 55 31 60 60
    - 10e : Hôpital Saint-Louis, 38 rue Bichat, tel : 01 53 72 22 50
    - 18e : Hôpital Bichat, 46 rue Henri Huchard - Secteur Claude Bernard, tel : 01 40 25 81 80

    ETP_oxFWoAAkxV5.jpeg

     

     

    Violences intra-familiales, numéros d'urgence :

    En cas de danger immédiat : 17
    Violences sur les enfants119 (ou sur le site internet allo119.gouv.fr)
    Violences conjugales3919 (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr)

     

    Si vous souhaitez apporter votre aide durant cette période, quand cela respecte les consignes des autorités, une plateforme est mise en place pour centraliser les offres et demandes pour la réserve civique.

     

     


     

    Culture

    Tous les établissements culturels ont fermé leurs portes jusqu'à nouvel ordre :

    Le Centre Barbara est fermé

    Les Trois Baudets sont fermés, l'ensemble de la programmation est annulée jusqu'au 15 avril 2020

    Les Bouffes du Nord sont fermées, l'ensemble de la programmation est annulée jusqu'au 27 avril 2020. Pour soutenir les artistes en ce moment de crise, vous pouvez faire don de votre réservation. Pour les Bouffes du Nord, vous pouvez signaler votre choix en écrivant à location@bouffesdunord.com avec, dans l'objet de votre mail : SOUTIEN (ou REPORT ou REMBOURSEMENT) et dans le corps du message, la référence de votre commande ainsi que son montant. Pour les autres lieux culturels, voir directement sur leur site

    Le Lavoir Moderne Parisien est fermé

    Le Louxor est fermé

    L'ensemble des bibliothèques municipales sont fermées

    L'ensemble des musées municipaux et des grands musées sont fermés

     

    Tous les lieux de culte sont fermés aux célébrations.

     

     


     

     

    Et surtout n'oubliez pas que le plus important que chacun puisse faire est de rester chez soi !

     

     

  • Résultats du premier tour des municipales 2020 - 9e, 10e et 18e arrondissements

    C'est dans un contexte très particulier, celui d'une pandémie sans précédent, que s'est déroulé le premier tour des élections municipales 2020. Logiquement l'abstention a été très forte, avec un taux de participation très faible à Paris comme partout en France (à 12 h, le taux de participation était de 12,61 %, à 17 h il était de 32,96 % à Paris). Notons qu'il n'existe pas de taux minimum de participation pour valider ce scrutin ; constitutionnellement, seul un report du second tour pourrait éventuellement remettre en cause le premier tour et donc le scrutin. Mais le caractère inédit de la situation ne permet pas de se projeter avec certitude actuellement. Nous en saurons plus dans les heures ou les jours qui viennent.

    Au niveau parisien, Anne Hidalgo tient la tête à l'issue du premier tour. Dans les trois arrondissements qui nous intéressent, les 9e, 10e et 18e, c'est la prime au sortant qui est la règle : les trois maires sortants prennent tous la tête du premier tour dans leur secteur.

    Dans le 9e, Delphine Bürkli (LREM) arrive première avec 36,91 % des voix. Elle est suivie par Arnaud Ngatcha (PS-PC) qui obtient 25,05 % des votes, et par Pierre Maurin (LR) avec 15,74 %. Même en cas de triangulaire au second tour, si l'on ajoutait arithmétiquement les listes PS-PC et EELV (9,58 %), cette liste n'obtiendrait pas un score suffisant pour battre la maire sortante, qui est donc en bonne position pour un second mandat.

    Dans le 10e, la majorité actuelle emporte majoritairement l'adhésion des votants, avec Alexandra Cordebard (PS-PC), la maire sortante qui obtient 41,40 % des voix et Sylvain Raifaud (EELV) 15,41 %. Viennent ensuite les listes de Karim Amellal (LREM) avec 14,55 % et celle de Bertil Fort (LR) avec 13,79 %. Les autres listes n'atteignent pas les 10 % nécessaires pour passer au second tour. Un second tour qui est extrêmement favorable à la maire sortante.

    Dans le 18e, Éric Lejoindre (PS-PC), le maire sortant affiche 31,66 % de voix, suivi d'Anne-Claire Boux (EELV) qui affiche le meilleur score de son parti à Paris avec 17,16 % des voix. Le député Pierre-Yves Bournazel (Agir-LREM) la talonne avec 16,99 %. Rudolph Garnier se qualifie également pour le second tour avec 11,32 % des voix. Par contre, avec 9,30 % Vikash Dhorasso (LFI) échoue de peu au second tour, même s'il peut, théoriquement, s'allier avec autre liste. Il en est de même pour Lucas Elalouf avec 6,13 %. Pierre Liscia échoue avec son pari d'une liste alternative, il est éliminé à l'issu du premier tour avec 3,47 %. Quant au sulfureux Marcel Campion, il ne fait qu'un petit 0,50 %.

     

    résultats,élections-municipales,2020,9e,10e,18e,paris

    Nous vous donnons ici les résultats des élections municipales 2020 pour les 9e, 10e et 18e arrondissements de Paris.

    Les listes sont classées selon leur positionnement politique, de gauche à droite suivi des "sans étiquette".

     


    9e arrondissement

    Taux de participation : 45,87 %

     

    Sophie Robin LO
    Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs

    Nombre de voix : 87 Pourcentage : 0,48 %

     

     

     

    Côme Delanery LFI
    Décidons Paris 9

    Nombre de voix : 465 Pourcentage : 2,58 %

     

     

     

    Guillaume Cot EÉLV
    L'Écologie pour Paris 9 avec David Belliard

    Nombre de voix : 1 729 Pourcentage : 9,58 %

     

     

     

    Arnaud Ngatcha PS - PCF - PP - G·s - AE - ND - R&S
    Anne Hidalgo Paris en commun

    Nombre de voix : 4 522 Pourcentage : 25,06 %

     

     

     

    Fabiola Conti Volt
    Volt Paris : un Paris pour l'Europe

    Nombre de voix : 95 Pourcentage : 0,53 %

     

     

     

    Thierry Keller diss. LREM
    Le Nouveau Paris 9

    Nombre de voix : 1 278 Pourcentage : 7,08 %

     

     

     

    Delphine Bürkli LREM - MoDem - UDI - Agir - MR
    Ensemble pour Paris avec Agnès Buzyn

    Nombre de voix : 6 660 Pourcentage : 36,91 %

     

     

     

    Pierre Maurin LC - LR
    Engagés pour changer Paris, avec Rachida Dati

    Nombre de voix : 2 841 Pourcentage : 15,74 %

     

     

     

    Marc-Antoine Ponelle RN
    Aimer Paris

    Nombre de voix : 231 Pourcentage : 1,28 %

     

     

     

    Marie-Claude Biron Sans étiquette
    Libérons Paris

    Nombre de voix : 72 Pourcentage : 0,40 %

     

     

     

    Hélène Babu Sans étiquette
    Pari(s) citoyen

    Nombre de voix : 66 Pourcentage : 0,37 %

     

     

     

     


    10e arrondissement

    Taux de participation : 44,29 %

     

    Didier Tanguy LO
    Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs

    Nombre de voix : 193 Pourcentage : 0,79 %

     

     

     

    Hugo Roëls LFI
    Décidons Paris 10

    Nombre de voix : 1 154 Pourcentage : 4,73 %

     

     

     

    Sylvain Raifaud EÉLV
    L'Écologie pour Paris 10 avec David Belliard

    Nombre de voix : 3 764 Pourcentage : 15,41 %

     

     

     

    Alexandra Cordebard PS - PCF - PP - G·s - AE - ND - R&S - PE
    Anne Hidalgo Paris en commun

    Nombre de voix : 10 109 Pourcentage : 41,40 %

     

     

     

    Pierre-Yves Zantar div. G. 
    Parisiennes-Parisiens

    Nombre de voix : 196 Pourcentage : 0,80 %

     

     

     

    Pierre Henry diss. LREM
    Le Nouveau Paris 10

    Nombre de voix : 1 628 Pourcentage : 6,67 %

     

     

     

    Karim Amellal LREM - MoDem - UDI - Agir - MR
    Ensemble pour Paris avec Agnès Buzyn

    Nombre de voix : 3 553 Pourcentage : 15,55 %

     

     

     

    Bertil Fort LR - LC
    Engagés pour changer Paris, avec Rachida Dati

    Nombre de voix : 3 368 Pourcentage : 13,79 %

     

     

     

    Christian Degbegni RN
    Aimer Paris

    Nombre de voix : 367 Pourcentage :  1,5 %

     

     

     

    Atika Zlotnik Sans étiquette
    Libérons Paris

    Nombre de voix : 88 Pourcentage :  0,36 %

     

     

     

     


    18e arrondissement

    Taux de participation : 40,24 %

     

    Abdellah Aksas LO
    Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs

    Nombre de voix : 273 Pourcentage : 0,64 %

     

     

     

    Florian Gibert POID
    Non à la privatisation de Paris – POID

    Nombre de voix : 188 Pourcentage : 0,44 %

     

     

     

    Vikash Dhorasoo LFI
    Décidons Paris 18

    Nombre de voix : 3 964 Pourcentage : 9,3O %

     

     

     

    Anne-Claire Boux EÉLV
    L'Écologie pour Paris 18 avec David Belliard

    Nombre de voix : 7 314 Pourcentage : 17,16 %

     

     

     

    Éric Lejoindre PS - PCF - PP - G·s - AE - PE
    Anne Hidalgo, Paris en commun

    Nombre de voix : 13 499 Pourcentage : 31,66 %

     

     

     

    Héla Daboussi DVG
    Parisiennes, Parisiens

    Nombre de voix : 336 Pourcentage : 0,79 %

     

     

     

    Lucas Elalouf diss. LREM
    Le Nouveau Paris 18

    Nombre de voix : 2 612 Pourcentage : 6,13 %

     

     

     

    Pierre-Yves Bournazel Agir - LREM - MoDem - UDI - MR
    Ensemble pour Paris avec Agnès Buzyn

    Nombre de voix : 7 245 Pourcentage : 16,99 %

     

     

     

    Pierre Liscia SL
    Avec Pierre Liscia donnons enfin une voix au 18e
    liste citoyenne de rassemblement de la droite et du centre

    Nombre de voix : 1 480 Pourcentage : 3,47 %

     

     

     

    Rudolph Granier LR - LC
    Engagés pour changer Paris, avec Rachida Dati

    Nombre de voix : 4 825 Pourcentage : 11,32 %

     

     

     

    Jean-Jacques Mazur UPR
    Paris je t'aime

    Nombre de voix : 176 Pourcentage : 0,41 %

     

     

     

    Jérôme de Germain Debout La France - RN
    Aimer Paris

    Nombre de voix : 391 Pourcentage : 0,92 %

     

     

     

    Marcel Campion Sans étiquette
    Libérons Paris

    Nombre de voix : 214 Pourcentage : 0,50 %

     

     

     

    Patrick Garnier Sans étiquette
    Le 18 en commun

    Nombre de voix : 117 Pourcentage : 0,27 %

     

     

  • Les municipales à Paris, comment ça marche ?

    Dans deux jours se déroulera le premier tour des élections municipales 2020. Rendez-vous citoyen régulier, ce scrutin est pourtant souvent mal compris dans son fonctionnement par beaucoup d'électeurs. Alors aujourd'hui, petit exercice de pédagogie sur notre blog pour tout vous dire du fonctionnement des élections municipales à Paris.

    Rappelons tout d'abord, contrairement aux expressions courantes : en France, les électeurs sont appelés à voter aux élections municipales non pas pour leur maire mais pour leurs conseillers municipaux, ce sont ces derniers qui désigneront la ou le maire dans un second temps. Paris a cette particularité d'avoir deux types de conseils : les conseils d'arrondissement (un total de 17 secteurs électoraux depuis cette année, avec la fusion des 4 premiers arrondissements qui deviennent l'arrondissement Paris-Centre) qui élisent les maires d'arrondissement, et le Conseil de Paris qui élit la ou le maire de Paris. Le Conseil de Paris est composé d'élus d'arrondissement, répartis au prorata de la taille de l'arrondissement (voir tableau ci-dessous). Donc dimanche, lorsque vous choisirez votre liste préférée, vous choisirez les élus que vous voulez voir siéger au conseil d'arrondissement et parmi eux, certains siégeront également au Conseil de Paris. Tous les maires d'arrondissement font partie du Conseil de Paris.

     

    Arrdt Centre 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e TOTAL
    Conseillers d'arrdt 16 10 10 10 10 10 14 22 20 26 20 36 26 24 30 28 28 340
    Conseillers de Paris 8 4 3 4 3 4 7 11 10 13 10 18 13 12 15 14 14 163

    Répartition des sièges par arrondissement

    Jusque-là rien de très compliqué : on vote pour élire le conseil d'arrondissement qui élira la ou le maire d'arrondissement, et des représentants de l'arrondissement au Conseil de Paris eux éliront la ou le maire de Paris. Là où ça se corse, c'est pour comprendre comment sont répartis les sièges dans ce scrutin dit de liste à deux tours avec prime au vainqueur. Un système électoral qui vise à assurer une majorité au maire d'arrondissement et à celui de la ville.

    Voilà donc comment ça marche. À l'issue du dépouillement et du comptage des voix exprimées le soir du premier tour, deux cas de figure se présentent. Le premier cas, le plus simple, est celui où une liste emporte la majorité absolue des voix, c'est à dire la moitié des voix exprimées plus une. Alors la moitié des sièges est attribuée à la liste arrivée en tête, le restant des sièges est distribué entre toutes les listes ayant atteint au moins 5 % - y compris la liste gagnante - selon le pourcentage de voix obtenue. Les listes ayant obtenu 5% mais ayant fait un petit score ne sont pas assurées d'obtenir au moins un siège. Il n'y a pas alors de second tour. Notons que si ce mode de scrutin a l'avantage d'assurer une majorité confortable pour qu'un maire dirige son arrondissement, il ne laisse que peu de place à l'opposition pour s'exprimer.

    Le second cas de figure est celui où aucune liste n'obtient la majorité absolue au premier tour. Dans ce contexte, un second tour est organisé. Les listes n'ayant pas atteint 5 % des suffrages exprimés sont définitivement éliminées. Seules les listes ayant atteint au moins 10 % peuvent se présenter au second tour, celles ayant atteint entre 5 % et 10 % des suffrages peuvent fusionner avec une autre liste. Selon les recompositions et les accords conclus entre les listes, on retrouve le plus souvent deux listes concurrentes au second tour, mais il n'est pas impossible d'assister à des triangulaires, voire même à des quadrangulaires. À l'issue du vote des électrices et des électeurs au second tour, l'attribution des sièges de conseillers d'arrondissement est faite selon le processus décrit plus haut. C'est à dire que la liste arrivée en tête emporte la moitié des sièges et l'autre moitié est répartie selon le pourcentage obtenu par chacune des listes.

    Une fois les conseils d'arrondissement en place, ils élisent la ou le maire d'arrondissement lors de la première séance du conseil d'arrondissement de la mandature. Les conseillers qui sont élus pour siéger au Conseil de Paris, 163 au total, éliront à leur tour la ou le maire de Paris lors de la première séance du Conseil de Paris de la nouvelle mandature. C'est à l'aune de cette explication que l'on comprend la grande difficulté à interpréter des sondages "tout Paris", alors qu'il en faut 17 pour avoir une idée plus précise d'un scénario possible. Sachant qu'il existe de grandes disparités dans les tendances politiques entre les arrondissements, une moyenne parisienne ne veut pas dire grand chose. Ajoutons que ce mode de scrutin peut tout à fait permettre à une ou un maire d'être élu à la tête de Paris sans avoir la majorité des voix exprimées dans tous les arrondissements au premier tour, comme ce fut le cas d'Anne Hidalgo qui comptabilisait moins de voix que Nathalie Kosciusko-Morizet en 2014, avec l'issue que l'on sait au second tour. Voilà notamment pourquoi les yeux sont tournés vers les gros arrondissements, fortement pourvoyeurs d'élus au Conseil de Paris, surtout ceux susceptibles de changer de majorité.

    élections-municipales,2020,mode-de-scrutin

    Vous voilà à présent calés sur le scrutin municipal, il ne reste plus qu'à aller voter les 15 et 22 mars prochains.

     

    Attention : Dans le contexte de l'épidémie de COVID19, il est impératif de se conformer aux règles ci-dessous :élections-municipales,2020,mode-de-scrutin.

  • Les propositions d'Action Barbès pour la prochaine mandature

    Nous sommes à quelques jours du premier tour des élections municipales, à quelques jours de la fin d'une campagne électorale qui a commencé depuis de long mois. Durant cette campagne, Action Barbès a rencontré de nombreux candidates et candidats à la mairie de Paris et à celle des 9e, 10e et 18e arrondissements, et ces rencontres ont été autant d'occasions pour notre association pour proposer des idées pour la mandature à venir.

    Chacun de ces projets que nous vous présentons plus bas, est une proposition qui, si elle est retenue, devra évidemment faire l'objet d'un débat public le plus large possible, avec un travail de concertation avec tous les habitants et les acteurs des secteurs concernés, sans compter les études techniques préalables. Elle doivent donc être étudiées et discutées ; ce ne sont pas des projets "clé en main", mais des pistes de réflexion et des propositions pour améliorer le cadre de vie de nos quartiers, objectif que s'est fixé notre association. Des candidats ont repris certaines de ces propositions dans leur programmes, partiellement ou dans leur ensemble.

    Nous avons donc accepté de rencontrer tous les candidates et les candidats qui nous ont sollicités ces derniers mois, certains à plusieurs reprises. Action Barbès étant une des plus importantes et anciennes associations de riverains du secteur, il est normal que beaucoup des candidats demandent à nous rencontrer, aussi nous nous sommes prêtés au jeu de bonne grâce.

    Au cours de ces rencontres, non seulement nous avons pu évoquer des aménagements concrets avec nos propositions, mais nous avons également abordé les questions liées au mode de fonctionnement des services municipaux, et à la place des habitants dans les prises de décisions municipales (conseils de quartier, budget participatif, concertation...). Une bonne occasion de mesurer le degré de préparation des candidats à la fonction de maire de Paris ou de maire d'arrondissement. Mais nous nous garderons de porter publiquement une appréciation sur les candidatures, car si l'engagement d'Action Barbès dans la cité est bel et bien un engagement citoyen, il n'en est pas pour autant politicien, et ce ne serait pas son rôle d'association de riverains (ni dans ses statuts) dont la parole engage tous ses adhérents. Chacun saura donner sa voix selon ses convictions et au regard des programmes. Et quelle que soit l'équipe en place au terme des élections, Action Barbès restera toujours dans une posture de critique constructive et toujours attentive à la qualité du cadre de vie de nos quartiers.

     


     

    9e - 10e - 18e :

    Réaménagement du carrefour Barbès-Rochechouart

     

    État des lieux

    Le carrefour Barbès-Rochechouart est un carrefour où les circulations automobiles, piétonnes et cyclistes sont très denses. Son aménagement est déjà ancien et essentiellement pensé pour la circulation automobile au détriment des autres formes de déplacements. De plus, il manque un aménagement urbain qui fasse la jonction entre les aménagements des boulevards Rochechouart et de Clichy à l’ouest et la promenade urbaine à l’est.

    Proposition

    Nous proposons le réaménagement du carrefour Barbès-Rochechouart, du barreau Patin à la place du Delta.

    Les grands principes

    - Circulations piétonnes "priorisées" et sécurisées, création d’un passage piéton est-ouest sous le viaduc du métro.

    - Continuité des circulations des vélos, dans les sens nord-sud (boulevards Barbès et de Magenta) et dans le sens est-ouest (boulevards de la Chapelle et de Rochechouart)

    - Sécurisation de la traversée de la place du Delta pour les cyclistes (est-ouest et ouest-est).

    - Suppression du stationnement au droit des numéros 114 à 126 du boulevard de la Chapelle, création d’un lincoln (emplacement sur trottoir) pour les livraisons.

    - Suppression du kiosque à journaux ou déplacement (si reprise d'activité) boulevard de Magenta, côté 9e arrondissement.

    municipales,propositions,action-barbès,9e,10e,18e


     

    10e :

    Pour une esplanade piétonne devant la gare du Nord

    État des lieux

    La gare du Nord s’apprête à connaître des grandes modifications à l’horizon 2024, l'esplanade est aujourd'hui largement occupée par la circulation de véhicules motorisés et par le stationnement des scooters.

    Proposition

    Création d’une grande esplanade piétonne devant la gare du nord, englobant la place Napoléon III et le boulevard de Denain. Seules les circulations de bus seraient maintenues, l’accès et le stationnement seraient totalement interdits aux automobiles (taxis et VTC compris) et aux deux-roues motorisés. Les terrasses des bars, des restaurants et des commerces pourraient être favorisées.

    Les grands principes

    - Circulations piétonnes "priorisées" et sécurisées.

    - Suppression de la circulation motorisée à l'exception des bus.

    - Végétalisation - par la Ville - en pleine terre quand cela est possible (boulevard de Denain) ou en bacs et en bacs enterrés.

    - Suppression du stationnement des scooters en surface (création de parkings sécurisés en sous-sol).

    - Des aménagements qui respectent le cadre historique et la façade classée MH de la gare.

    municipales,propositions,action-barbès,9e,10e,18e


     

    10e -18e :

    Pour la création d’une zone Paris respire le dimanche sur la Promenade urbaine, la rue Marx-Dormoy et la rue du faubourg Saint-Denis

    État des lieux

    Les boulevards de la Chapelle et de la Villette sont à présent largement remaniés avec la création de la Promenade urbaine. Avec la rue Marx-Dormoy et la rue du faubourg Saint-Denis, ces axes sont particulièrement générateurs de pollution de l’air et sonore que subissent les riverains. La circulation est cependant relativement réduite le dimanche.

    Proposition

    Nous proposons la création d’une zone "Paris Respire" tous les dimanches sur la Promenade urbaine, de Barbès à Stalingrad et la rue Marx-Dormoy et la rue du faubourg Saint-Denis (de la rue de Dunkerque au boulevard de la Chapelle), un bon nombre d’axes secondaires du secteur pourraient être englobés dans le projet. L’idée principale est d’offrir aux habitants et aux visiteurs du secteur une respiration hebdomadaire, c’est aussi l’occasion de pouvoir profiter pleinement de la Promenade urbaine. Mais il ne s’agit pas simplement de couper la circulation automobile (hormis  pour les riverains, les véhicules de police et de secours, les bus et les taxis), mais également d’animer ces axes, en impliquant les acteurs culturels du lieu notamment, mais en créant des animations, particulièrement sur l’espace très important du marché Lariboisière qui offre un potentiel très fort.

    Cette opération permettrait aussi aux acteurs économiques sur le parcours de la Promenade urbaine et la rue Marx Dormoy de développer des activités liés à cet espace apaisé (terrasses, animations commerciales…). Il est à noter que la circulation relativement réduite sur cet axe le dimanche permet d’envisager cette opération hebdomadaire sans que le report de circulation ne puisse saturer les axes routiers aux alentours. Mais il convient d’orienter le flux automobile en amont, notamment porte de la Chapelle, afin d’éviter que les axes secondaires ne soient trop empruntés. La mise en place d’une zone Paris respire sur des grands axes de circulation serait une première et un signal fort pour marquer la transition d’une ville vers des modes de déplacement plus durables.

    Les grands principes

    - Mise en place d’une zone Paris respire sur les boulevards de la Chapelle et de la Villette, de Barbès à Stalingrad, la rue Marx-Dormoy et la rue du faubourg Saint-Denis (de la rue de Dunkerque au boulevard de la Chapelle) et un certain nombre de rues du secteur à déterminer en concertation avec les habitants et les acteurs des secteurs concernés.

    - Maintien de certaines circulations automobiles nord-sud (boulevard Barbès-boulevard de Magenta, rue d’Aubervilliers-rue du Château Landon).

    - Favoriser et inciter les animations de ce secteur par les acteurs culturels situés sur son espace (Le Louxor, FGO centre Barbara, bibliothèque de la Goutte d’Or, bibliothèque Vaclav Havel, Théâtre des Bouffes du Nord, théâtre de la Reine Blanche…), animation de l’espace du marché Lariboisière.

    - Favoriser les terrasses et les animations commerciales (dans le respect de la législation).

    municipales,propositions,action-barbès,9e,10e,18e


     

    10e - 18e :

    Pour la création d’un marché des biffins

    État des lieux

    Cela fait pratiquement vingt ans qu’un marché sauvage des biffins s’implante toutes les semaines, d’abord du côté de Ménilmontant pour finir aujourd’hui entre Barbès et la Chapelle. Un marché ou se mêlent des receleurs notamment. Depuis de nombreuses années, toutes les semaines, les mercredis et samedis, jours de marché à Barbès, un jeu du chat et de la souris se met en place entre les vendeurs et les forces de l’ordre sans que jamais le phénomène ne soit résorbé ; certains fonctionnaires en charge de ces actions rechignant même à "faire la chasse aux pauvres" selon leurs propres mots, et nous pouvons les comprendre. Toutes les semaines ce sont des tonnes de marchandises qui sont confisquées et jetées aux ordures d'où elles venaient pour la plupart. Pourtant cette véritable économie circulaire, qui en d'autres lieux serait mise en valeur et célébrée, devrait selon nous être considérée comme telle et plutôt valorisée plutôt que vainement pourchassée. C’est déjà la cas porte de Montmartre dans le 18e arrondissement, mais également à Montreuil (93), pour citer ces exemples proches, où des marchés des biffins encadrés ont été mis en place depuis plusieurs années.

    Proposition

    Nous proposons la création d’un marché encadré des biffins, à la suite du marché de Lariboisière. Cette organisation de ce qui est aujourd’hui une économie circulaire des plus démunis permettrait de juguler ce phénomène et ses conséquences fâcheuses, comme la malpropreté et l’entrave à la circulation, tout en assurant aux "vendeurs" de pouvoir continuer cette activité qui leur apporte un modeste revenu complémentaire et qui pour certains est un véritable lieu de socialisation. Conséquemment, la brigade "anti-sauvette" nouvellement créée au commissariat du 18e pourrait consacrer son temps et son énergie aux "vraies" ventes à la sauvette (contrefaçons, recel, cigarettes…).

    Les grands principes

    - Organisation d’un marché encadré pour les biffins à la suite du marché Lariboisière, le mercredi et le samedi.

    - Des horaires fixes, un périmètre déterminé et un nettoiement du lieu par les biffins.

    - Encadrement par une association dédiée, qui vérifie la situation sociale des vendeurs, et encadre et assure le bon déroulement du marché.

    - Un suivi social est proposé aux vendeurs du marché qui le désirent.

    - Seuls et uniquement les objets et vêtements d’occasions (de récupération) peuvent y être vendus, cela exclut les produits neufs ainsi que les produits alimentaires, et bien évidemment le recel.

    - Aucune tolérance de vente à la sauvette en dehors de ce marché organisé et en dehors des horaires déterminés.

    municipales,propositions,action-barbès,9e,10e,18e


     

    18e :

    Pour une diagonale verte à la Goutte d’Or

    État des lieux

    Le sud du quartier de la Goutte d’Or subit une circulation automobile "de traverse", alors que ce quartier est celui de Paris dont les habitants possèdent le moins de véhicules. Outre les bruits générés par le viaduc du métro, la circulation du boulevard de la Chapelle et les trains circulant sur les voies des chemins de fer du Nord, le quartier connaît de forts taux de pollution dans un environnement fortement minéral.

    Proposition

    Création d’une diagonale verte, du square de Jessaint à la rue-jardin Richomme. L’idée est de créer un cheminement pour les circulations douces dans un cadre végétalisé, un corridor vert dans un environnement fortement minéral, en reliant les petits espaces verts qui forment l’esquisse d’une diagonale verte dans la Goutte d’Or. Ces espaces reconquis pourraient accueillir des activités sportives notamment, avec par exemple la mise en place d’agrès sur le pont de Jessaint.

    Les grands principes

    - Circulations piétonnes "priorisées" et sécurisées.

    - Suppression de la circulation des véhicules motorisés (excepté pour les habitants, commerçants, livraisons, taxis, secours...).

    - Réduction des places de stationnement.

    - "Débitumiser" partout où cela est possible, création de pavage enherbé à la place du bitume sur la voirie...

    municipales,propositions,action-barbès,9e,10e,18e

     

  • Le Poulpe : pour faire du (presque) neuf avec du vieux !

    Ca bouge - toujours - rue Léon ! En haut de la rue, le 360 semble démarrer à fond la caisse, puis l’Olympic, l’Omadis (et sa célèbre jam-du-jeudi), le LMP, bien réveillé, puis le tout nouveau Barbès Comédie Club, en face, Le 34 (voir notre article du 21 janvier dernier sur la rue Léon), et là, juste à droite, 4bis rue d’Oran : Le Poulpe, un très grand loft, 7 mètres sous plafond, un ancien atelier de plomberie. Le rapport ? Aucun ! Sauf que la rue Léon commence à ressembler à Broadway ! D’abord, pourquoi "Le Poulpe" ? Un rapport avec le Commandant Cousteau ? Not at all. Nous avons obtenu deux explications. L’une : c’est l’acronyme de Petite Organisation Utile pour Le Peuple et l’Environnement, ce qui en dit déjà pas mal : Le Poulpe est au service de l’environnement et du peuple. C’est pour cela qu’il a choisi d’installer sa tanière rue d’Oran, et pas avenue Montaigne ! L’autre, c’est une histoire de poulpe (violet !) qui serait entré dans vos placards, et qui aurait raflé toutes vos affaires déglinguées, inutilisées, défraîchies, qui ne fonctionnent plus, ou plus trop bien. Quelles "affaires" ? Bien... presque tout : livres, vêtements, machine à laver, à repasser (un fer, quoi !), vaisselle, bibelots, jouets, meubles, tableaux, linge de maison, informatique … Bon, tout, nous dit la charmante accompagnatrice, sauf matelas (pas de problème, il y en a plein par terre à Paris !) et l'alimentaire.

    le-poulpe,recyclage,economie-circulaire,18e

    Le Poulpe est 120% économie circulaire : vous lui donnez vos objets, au lieu de les larguer sur le trottoir, de les mettre à la poubelle (la bonne, au moins !), au TriLib ou à la déchetterie. Car, oui car, les techniciens du Poulpe, installés sur la mezzanine, (on les reconnaît parce qu’ils ont plusieurs bras), qui sont menuisiers, électriciens, informaticiens, couturiers (marre de mettre au féminin : il y a des deux !) vont redonner vie à vos objets : tri, nettoyage, réparation, revalorisation … Maintenant, débarrassé(e) de vos vieux trucs, vous vous baladez au rez-de-chaussée. C’est la partie "magasin", le rez-de-chaussée, ou vous trouverez plein de choses, remises en état par les Poulp’boys’n'girls, et proposées à environ 10% de leur valeur marchande. C’est à dire que plein de choses entre 5 et 10 euros, ou même à prix libre … jouets, livres, meubles etc. (voir liste de ce que vous pouvez apporter !) C’est le Poulpe magique ! Notez aussi que ce Poulpe tient, pour les publics fragiles, un vestiaire et des objets de première nécessité gratuits. Vous faites cinq bons gestes d’un coup : apporter des affaires qui ne vous servent plus, moins salir la planète, acheter chez Le Poulpe, faire réparer votre vélo et consommer au Café Solidaire !

    le-poulpe,recyclage,economie-circulaire,18e

    À Paris, un million de tonnes de déchets ménagers est brûlé ou enfoui par an ! Cela coûterait moins cher et polluerait moins s’il y avait des Le Poulpe à tous les coins de rue ! C’est pas tout : un camion, conduit par un Poulpe peut passer récupérer vos affaires à donner, tout spécialement dans la zone des portes de Paris. Mieux encore : il y a (ou il y aura) un camion-Poulpe qui d’un côté récupérera les affaires, et de l’autre, fera magasin des objets re-conditionnés ! À ce propos, Le Poulpe recherche des bénévoles, pour le camion (VL), mais aussi pour les ateliers, que vous soyez professionnel ou un peu maladroit de vos doigts !

    Ne quittez pas, c’est pas fini ! Le Poulpe vous propose aussi des ateliers, pour vous apprendre à "poulper" (pardon : à réparer) vous-même votre grille-pain, par exemple ! – "Ah ben oui, mais alors, Le Poulpe, il lui restera quoi à vendre ?" - "Merci pour la question : quand Le Poulpe n’aura plus rien à vendre, ce sera bon signe !". Mais, ce n’est pas tout ! Ce grand espace accueille aussi un atelier "SoliCycle" pour vélocipèdes solidaires ! Les Poulpes-vélos remettent en état toute la semaine, des vélos oubliés, paumés, égarés : récupération (300 vélos pas an !), mise à disposition de pièces détachées, puis les vendent à prix léger, de 10 à 150 €. Ils vous proposent aussi des ateliers d’auto-réparation et savent marquer les vélos au "Bicycode". Notez que les ateliers, Poulpe ou Vélos, sont aussi des "ateliers d’insertion"…

    Et alors, "gâteau sur la cerise", pour lier tout cela, - apporter des choses, en chiner d’autres, donner un coup de clé à votre vélo… - vous attend un Café Solidaire, dans l’antre du Poulpe, où les Marmites Volantes vous proposent des brunchs le samedi, boissons et de restauration légère à prix solidaires à midi, avec des produits de qualité, locaux, biologiques ou issus de circuits courts. Vous voyez ce qu'il vous reste à faire : apportez vos affaires inutiles au Poulpe dans un grand sac Tati, achetez des choses utiles et pas chères, testez les plats du Café Solidaire, pendant que l’on vous prépare le vélo qui vous a tapé dans l’œil ! Le Poulpe et la planète vous disent merci !

    le-poulpe,recyclage,economie-circulaire,18e

    L’adresse : 4 bis rue d’Oran, Paris 18e

    Horaires : Le Poulpe : mercredi au vendredi : 14h à 19h - samedi de 13 h à 19 h Vélo : Vente & Information : mardi, mercredi et vendredi : de 10 h 30 à 13 h et de 14 h à 18 h 30 - Autoréparation : samedi : de 10 h 30 à 18 h 30

    Pour en savoir plus, c'est par ici.

     

  • Projection-débat à la bibliothèque de la Goutte d'Or : La Mort du dieu serpent

    À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars, la bibliothèque de la Goutte d'Or organise ce samedi 7 mars une projection-débat avec "La Mort du dieu serpent" (2014), un film de Damien Froidevaux. Le débat aura lieu en présence du réalisateur.

    Portrait flamboyant d’une jeune Parisienne qui se métamorphose en mère sénégalaise.

    "Arrivée en France à l’âge de deux ans, Koumba a vécu jusqu’à ses vingt ans à Paris. Pourtant, elle a omis de demander la nationalité française et, suite à une bagarre, elle est expulsée vers le Sénégal.

    C’est son pays natal mais Koumba ne le connaît pas et n’a qu’une idée : retrouver la France. Mais les frontières sont verrouillées. Cinq ans durant, Damien Froidevaux a tenu la chronique de cet exil tragique. Il dresse le portrait d’une femme libre et insaisissable."

    L'entrée est libre et gratuite, mais dans la limite des places disponibles, soyez donc à l'heure !

    image009.png

    C'est où ?

    Bibliothèque de la Goutte d'Or, 2-4 rue Fleury, Paris 18e

    C'est quand ?

    Samedi 7 mars 2020, à 14 h 30

  • Publication des listes officielles pour les municipales : découvrez les candidats dans le 18e arrondissement

    La préfecture de région a rendu publique la semaine dernière l'arrêté qui valide les listes officielles des candidates et des candidats pour les élections municipales des 15 et 22 mars prochains. Nous vous proposons de découvrir les listes exhaustives qui se présentent dans nos trois arrondissements, soit onze listes pour  9e, dix pour 10e et treize pour le 18e.

    Nous commençons aujourd'hui par le 18e arrondissement (30 sièges pour le conseil d'arrondissement, 15 pour le conseil de Paris), un arrondissement "clé" pour cette bataille électorale. Un arrondissement qui fait partie de la majorité actuelle mais dont le basculement pourrait changer la donne au niveau municipal.

    Sans surprise, puisqu'annoncé de longue date, le 18e sera donc sous tous les regards, alignant des têtes de liste pour le moins médiatiques. Outre le maire sortant, Éric Lejoindre (PS/PC/PP), on retrouve Pierre-Yves Bournazel (Agir/LREM/UDI), député de la 18e circonscription et prétendant à la mairie de Paris qui s'est rallié à Benjamin Grivaux juste avant qu'il ne fut substitué par Agnès Buzyn, Marcel Campion (sans étiquette) qui a jeté son dévolu sur cet arrondissement pour mener sa candidature à la mairie, Vikash Dhorasso, qui lui aussi se lance à l'assaut de la mairie de Paris en binôme avec Danielle Simonet (LFI), ou encore Pierre Liscia (ex-LR/SL), dont la moustache caractéristique fait logo. Sur les treize listes présentes dans le 18e, onze sont conduites par des hommes pour seulement deux conduites par des femmes, Anne-Claire Boux  (EELV) et Hela Daboussi (DVG/Parisiennes-Parisiens). Les autres listes sont menées par Jérôme De Germain (DLF/RN/Aimer Paris), Lucas Elalouf (ex-PS/dissident LREM/Le Nouveau Paris 18), Florian Gibert (POID/Non à la privatisation de Paris), Abdellah Aksas (LO), Rudolph Granier (LR) et Jean-Jacques Mazur (UPR/Paris je t'aime). 

    Parmi les listes, on retrouve évidemment des conseillers sortants, dont certains auront changé d'étiquette pour ce scrutin, d'autres d'arrondissement. Quelques uns de ces conseillers sortants eux ne se représentent pas, comme Michel Neyreneuf, par exemple. Fait notable, c'est la forte présence de figures issues du tissu associatif local. Ainsi, on retrouve Olivier Ansart (président de ASA PNE) sur la liste de Pierre-Yves Bournazel, tout comme Gertrude Dodart (directrice de Paris-Macadam) et Guillaume Zéganadin (Collectif Marcadet). Sur la liste de Pierre Liscia, c'est Jean-Michel Almeida, (issu de l'association SOS La Chapelle) qui figure en troisième place. On peut aussi voir Mams Yaffa (Association Esprit d'Ebène) sur la liste conduite par Anne-Claire Boux, ou encore Corinne Picaut (Collectif Maxime Lisbonne) sur la liste de Lucas Elalouf.

    Vous connaissez à présent les noms des candidates et des candidats, à vous de vous enquérir des programmes pour aller voter en citoyen averti le dimanche 15 mars pour le premier tour des municipales, les cartes étant rebattues pour le second tour.

     

    élections-municipales,18e,2020,candidats,listes

    Nota : les listes sont présentées ici dans l'ordre officiel déterminé par tirage au sort.

     

    Paris 18e secteur

     

    1. DÉCIDONS PARIS 18

    Conduite par : M. DHORASOO Vikash

    1 M. DHORASOO Vikash

    2 Mme GUIRAUD Clarisse

    3 M. AWAD Mohamed

    4 Mme GALET Dalila

    5 M. JACOB Jean-Marc

    6 Mme EVERRO CUGUILLÈRE Sandra

    7 M. ELEZGARAY Guillaume

    8 Mme MANSOURI Lila

    9 M. BELLECHASSE Frédéric

    10 Mme DELAVEAU Juliette

    11 M. SEGRETAIN Alexandre

    12 Mme COEURVOLAN Sohane

    13 M. GAUTIER Merlin

    14 Mme GIULIANI Fabiennne

    15 M. LÉONACHE Jordan

    16 Mme DANESI Emmanuelle

    17 M. DEBROISE Colin

    18 Mme MEGHAÏZEROU Miriem

    19 M. SALIFOU IBRO Abdellatif

    20 Mme CAMPINO Amélie

    21 M. CORBEL Antoine

    22 Mme GAUTHIER Jocelyne

    23 M. CHARMET Clément

    24 Mme EL HADRAOUI Mina

    25 M. HOLLNER Mikaël

    26 Mme SPELTA Elodie

    27 M. BLONDEAU Jean-Claude

    28 Mme BENISTAND Hélène

    29 M. BOHUI Gouamene Guillaume

    30 Mme MENGUELTI Lorène

    31 M. GIRAUD Jean

    32 Mme BENANOUNE Thiziri

    33 M. VANNIER Paul

    34 Mme FEREY Camille

    35 M. BUSSIERE Jules

    36 Mme MATHIEU Aurore

    37 M. LALLAOUI Younès

    38 Mme LECLERC Anne

    39 M. GANVERT Emmanuel

    40 Mme VERHAEST Nelly

    41 M. LEJART Quentin

    42 Mme VÉRANT Christiane

    43 M. DEDIC Bojan (Nationalité : Suédoise)

    44 Mme MAROUANI Catherine

    45 M. JUSTO Nicolas

    46 Mme ATALA Danièle

     

    2. ANNE HIDALGO, PARIS EN COMMUN

    Conduite par : M. LEJOINDRE Eric

    1 M. LEJOINDRE Eric

    2 Mme GABELOTAUD Afaf

    3 M. BROSSAT Ian

    4 Mme ROLLAND Carine

    5 M. GIRARD Christophe

    6 Mme GOMES Barbara

    7 M. GALVANI Jacques

    8 Mme AKKARI Maya

    9 M. DAVIAUD Jean-Philippe

    10 Mme IKUESAN Ayodele

    11 M. HAVET Kevin

    12 Mme SIRY Gabrielle

    13 M. GONZALEZ Mario

    14 Mme TRAJAN Violaine

    15 M. BRIANT Gérald

    16 Mme PROUST Sarah

    17 M. MENEDE Gilles

    18 Mme BENAKLI Nadia

    19 M. DAWNY Cédric

    20 Mme PREMEL Danièle

    21 M. ARNAUD Pierre-Yvain

    22 Mme PERROUAULT Marie-Laure

    23 M. CHAULET Pierre

    24 Mme COULIBALY Kadiatou

    25 M. LELLOUCHE Ariel

    26 Mme LAURENT Alienor

    27 M. NGOMOU Dieudonné

    28 Mme MEZENCE Nadine

    29 M. BONCOUR Mathieu

    30 Mme ZAHID-LEVY Zoubida

    31 M. SOCHA Benjamin

    32 Mme SOUAGNON LORRAIN Sandrine

    33 M. COHEN Maxime

    34 Mme CHANGEUR Julie

    35 M. PAROLINI Florent

    36 Mme DEHE Clémentine

    37 M. MEGALI Théophile

    38 Mme RIQUIER Nathalie

    39 M. TSAKAP Serge Dupont

    40 Mme NEFOUCCI Touatia

    41 M. MERCIER-RENOIR Thierry

    42 Mme BORG Marie-France

    43 M. LI Jean

    44 Mme CAILLAUD Sophie

    45 M. METAYER Jean-Michel

     

    3. Ensemble pour Paris avec Agnès Buzyn

    Conduite par : M. BOURNAZEL Pierre-Yves 

    1 M. BOURNAZEL Pierre-Yves

    2 Mme HENRY Justine

    3 M. HONORÉ Christian

    4 Mme MEHAL Fadila

    5 M. BEPPO Félix

    6 Mme BLOCH Gypsie

    7 M. QUEINNEC Laurent

    8 Mme YADAN PESAH Caroline

    9 M. GUILLOT Didier

    10 Mme DEBONNEUIL Martine

    11 M. PASQUIER Jules

    12 Mme CAPRON Christine

    13 M. GASMI Karim

    14 Mme RODIER Marie

    15 M. MONCOMBLE Mathieu

    16 Mme GUECHE Houria

    17 M. M'BARKI Midani

    18 Mme BERGEAUD Bénédicte

    19 M. ANSART Olivier

    20 Mme NGUEKAM BEBEY Madeleine

    21 M. ZÉGANADIN Guillaume

    22 Mme MATHIS Irène

    23 M. MARCET Yohann

    24 Mme DODART Gertrude

    25 M. DU PASSAGE Jean

    26 Mme HARRINGTON Irène

    27 M. FLORIN Jean-Baptiste

    28 Mme VANDENBULKE Zélia

    29 M. ROLLAND Niels

    30 Mme DEL PRADO SARTORIUS Claudia (Nationalité : Espagnole)

    31 M. BELAÏD Samir

    32 Mme AMRAOUI Fatma

    33 M. OTMANI Sabry

    34 Mme HELLER Céline

    35 M. POMPIDOU François

    36 Mme BROCHET Gisèle

    37 M. BERNET Charles

    38 Mme SAMOYAULT Emmanuelle

    39 M. PELLERIN Matis

    40 Mme TIXIER Victoire

    41 M. KNOLL Allan

    42 Mme MARTIN Marie-Claude

    43 M. PAGES Alexandre

    44 Mme SAAD BOUZID Yasmine

    45 M. BARDE Antoine

    46 Mme DAMIEN Josiane

    47 M. KERHEL Jean-Claude

     

    4. AIMER PARIS

    Conduite par : M. DE GERMAIN Jérôme

    1 M. DE GERMAIN Jérôme

    2 Mme PUECH Joëlle

    3 M. MARCAILLE Jacky

    4 Mme DIAKHITÉ Oumou

    5 M. AUBERT Gilles

    6 Mme MOHN Hélène

    7 M. DOUXCHAMPS Philippe

    8 Mme LÉVY Huguette

    9 M. SARNELLI Michel

    10 Mme BEAU Larissa

    11 M. BHATT Kishore

    12 Mme LEPOUTRE Tatiana

    13 M. ANDRÉ-DAVY Jacques

    14 Mme ROBIN Marguerite

    15 M. FREULON Claude

    16 Mme DUGARIN Marie-Cécile

    17 M. AMJOUNI Ali

    18 Mme DUMONT Odile

    19 M. MICHON Paul

    20 Mme DE TROGOFF DU BOISGUÉZENNEC Anne

    21 M. RIBET Denis

    22 Mme VAUTRIN Raymonde

    23 M. CHAVANE André

    24 Mme SERGENT Laurence

    25 M. FEDERBUSCH Michel

    26 Mme MONTANER Nicole

    27 M. NADOT Robert

    28 Mme FAVIÈRES Nicole

    29 M. LE GRIEL Hubert

    30 Mme GONÈS Madeleine

    31 M. VILBERT Didier

    32 Mme LE BIHAN Marie-Christine

    33 M. HUGUET Christophe

    34 Mme CHAPOUTHIER Cécile

    35 M. DE VIMAL DU BOUCHET Gilles

    36 Mme DE LACVIVIER Isabelle

    37 M. JOUAN Robert

    38 Mme BEDROSSIAN Alice

    39 M. GODON Bernard

    40 Mme CHOLET Louise

    41 M. OLLIVIER Bernard

    42 Mme PLY Marie

    43 M. TAYNOFF Georges

    44 Mme VALENSI Frédérique

    45 M. DUPRÉ Patrick

     

    5. L'ÉCOLOGIE POUR PARIS 18 AVEC DAVID BELLIARD

    Conduite par : Mme BOUX Anne-Claire

    1 Mme BOUX Anne-Claire

    2 M. MEUNIER Emile

    3 Mme MARKOVIC Douchka

    4 M. BADINA-SERPETTE Frédéric

    5 Mme BALAGE EL MARIKY Léa

    6 M. YAFFA Mams

    7 Mme BARIGANT Victoria

    8 M. SISSOKO Anzoumane

    9 Mme BENARD Fanny

    10 M. DUPONT Antoine

    11 Mme KHALLOUK Manal

    12 M. CAYET Thierry

    13 Mme PULIDO Sylvie

    14 M. SCHAFFAUSER Thierry

    15 Mme AHEHEHINNOU Vien Nadia 16 M. LEGAL Thomas

    17 Mme LAROCHE - GILQUIN Bérénice

    18 M. RIBAUT Laurent

    19 Mme GALANI Concetta (Nationalité : Italienne)

    20 M. MERLIN Blaise

    21 Mme GOUSSEBAÏLE Lara

    22 M. BIBAS Benjamin

    23 Mme SEIGNEURIN Ava

    24 M. AUGAIS Thomas

    25 Mme CLEARY Anne

    26 M. ALLEGRE Ugo

    27 Mme FOURNIGUET Alexandra

    28 M. TECHENET Antoine

    29 Mme VALIERGUE Marinette

    30 M. LESNE Jean-François

    31 Mme DAUPHIN Myriam

    32 M. RIFFI OUAKOUR Youssef

    33 Mme DANLOUP Catherine

    34 M. POINSIGNON Guillaume

    35 Mme SPAMPANI Elea

    36 M. THOMAS Jacques

    37 Mme GEORGEV Lydie

    38 M. ESTROUMSA Léon

    39 Mme BEAUCAMP Laure

    40 M. LORENZINI Loïc

    41 Mme MEYER Florence

    42 M. DURAND Philippe

    43 Mme MÉES Sandrine

    44 M. JULIEN Pascal

    45 Mme FOURNIER Danielle

     

     6. LE NOUVEAU PARIS 18

    Conduite par : M. ELALOUF Lucas

    1 M. ELALOUF Lucas

    2 Mme GUENOUX Muriel

    3 M. MEKIDECHE Hichem

    4 Mme BORISSOVA-EBRAHIM Carmen

    5 M. GUEROUT Jean-Marie

    6 Mme CROUZILLAT Pauline

    7 M. DUMOULIN François

    8 Mme AKLI Malika

    9 M. GRANIER Jean-Maxence

    10 Mme TCHANGODEI Anna

    11 M. TRANIÉ Jean-Pascal

    12 Mme PICAUT Corinne

    13 M. GRANATA-GEORGES Maxime

    14 Mme BA Aissata

    15 M. ARASSUS Vincent

    16 Mme WANUKE Yamuno 

    17 M. KHAMASSI Raouf

    18 Mme DELB Priscilla

    19 M. SATTA David

    20 Mme ROUSSEL Laure

    21 M. SAULNIER Jonathan

    22 Mme DECHAMBRE Camille

    23 M. LEPAGE David

    24 Mme GEORGEON Anne

    25 M. MEDEGAN Franck

    26 Mme SALINO Maggy

    27 M. INYONGO Marvine

    28 Mme TAIEB Magali

    29 M. VIBERT Hervé

    30 Mme LECOQ Cécile

    31 M. KOUTCHINSKY Franck

    32 Mme BOUJNAIEH Donia

    33 M. MOURI Sofiane

    34 Mme DELB Irène

    35 M. BURGUN Vincent

    36 Mme BAYARD Melanie Aurelie

    37 M. LEWITANSKI Luc

    38 Mme BEDDAR Bélinda

    39 M. MANÉ Nicolas

    40 Mme PICARD Laure

    41 M. TINFOU Saghar

    42 Mme LACROIX Manon

    43 M. AIT HAMOU Massil

    44 Mme LEROY Florence

    45 M. KORKAJ Rexhino

     

    7. NON À LA PRIVATISATION DE PARIS - POID

    Conduite par : M. GIBERT Florian

    1 M. GIBERT Florian

    2 Mme PACHTER Sophie

    3 M. HACHON Lit-Chao

    4 Mme DUMANGE Sandrine

    5 M. GICQUELET Christian

    6 Mme LAOUICI Soraya

    7 M. FAYOLLE Simon

    8 Mme ROCA Jacqueline

    9 M. GRÉGOIRE Sebastien

    10 Mme BLANCO Maria

    11 M. LACOUDRE Fabien

    12 Mme GARDENT Sarah

    13 M. LAMBERT Corentin

    14 Mme FROMENT Josette

    15 M. JOYEUX Enzo

    16 Mme LACOTE Suzanne

    17 M. GIBERT Didier

    18 Mme DEDIEU Ophélie

    19 M. TRINQUET Bernard

    20 Mme ABENSOUR Mireille

    21 M. CARRERA Mario

    22 Mme BENNACERI Nadjat 

    23 M. BOUDEAU Aurélien

    24 Mme LISCOËT Catherine

    25 M. VICTOR Rémy

    26 Mme ANTOINE Danièle

    27 M. KOULITCHENKO Alexandre

    28 Mme MARCOULY Yolande

    29 M. PLOIX Frédéric

    30 Mme VAAST Corinne

    31 M. NACER Hassen

    32 Mme LAFOND Laurence

    33 M. VALCHERA Patrick

    34 Mme ALASSIMONE Annie Claude

    35 M. RAMPIN François

    36 Mme BERÇOT Françoise

    37 M. MORIN Bernard

    38 Mme CASTAING Emmanuelle

    39 M. MENOSSI Patrick

    40 Mme SIBILLE Chantal

    41 M. MARDON Éric

    42 Mme ROSIER Catherine

    43 M. GARDENT Olivier

    44 Mme BERTHIER Jacqueline

    45 M. MALAPA Sam

     

    8. LUTTE OUVRIÈRE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS

    Conduite par : M. AKSAS Abdellah

    1 M. AKSAS Abdellah

    2 Mme JOLIVEAU Charline

    3 M. LE GOFF Stéphane

    4 Mme GABBAI Véronique

    5 M. MINARDI Gaëtan

    6 Mme AJZENBERG Véronique

    7 M. ALIBAY Nazaire

    8 Mme DOUBLET Marie-Adélaïde

    9 M. DURIEUX Josselin

    10 Mme COURNUT Véronique

    11 M. GAILLARD Marcel

    12 Mme BLONDEAU Sasha

    13 M. COELHO-QUINTERIO Miguel

    14 Mme CHARPENTIER Marie-Line

    15 M. FRÉTIÈRE Mathieu

    16 Mme RAMPARANY Sophie

    17 M. BENNOUI Aïssa

    18 Mme MAURICETTE Alice

    19 M. HAMMACHE Amirouche

    20 Mme MARTY Annick

    21 M. HEMERY Frédéric

    22 Mme GARDES Nicole

    23 M. SARRAZIN Arnaud

    24 Mme LAURON Paulette

    25 M. FORTUNAT Kwaku

    26 Mme SCORIELS Sonia

    27 M. MARANGET Nicolas

    28 Mme PINOCHET Nadine

    29 M. DURIEUX Jacques

    30 Mme MUNOZ Amanda

    31 M. MOUSSY Pascal

    32 Mme SOUMAN Julie

    33 M. GARCIA-CONESA François

    34 Mme PICHE Nathalie

    35 M. MUNOZ Enrique

    36 Mme WOODS Patricia

    37 M. REILHAC Emmanuel

    38 Mme TADESSE Marie-Chantal

    39 M. SCORIELS Bruno

    40 Mme LOPOUKHINE Eudoxie

    41 M. ROY Emmanuel

    42 Mme DE RICHAUD Catherine

    43 M. TAC Ludovic

    44 Mme DELPONT Paulette

    45 M. LECESNE Jean-Pierre

     

    9. ENGAGÉS POUR CHANGER PARIS, AVEC RACHID DATI

    Conduite par : M. GRANIER Rudolph

    1 M. GRANIER Rudolph

    2 Mme MICHEL Angélique

    3 M. CUTURELLO Benoît

    4 Mme GIUDICELLI Anne

    5 M. EHLERS Eric

    6 Mme HIRAUX Danielle

    7 M. BOUKRIS Sauveur

    8 Mme KOLAGO Blandine

    9 M. COURTOIS Tanguy

    10 Mme ATLAN Monique

    11 M. AUGOUARD Stéphane

    12 Mme BERTHELOT Virginie

    13 M. MAIRE Patrick

    14 Mme GOMEL Marie-José

    15 M. ZAMOUM Saïd

    16 Mme DJORDJEVIC Ivana

    17 M. REYGROBELLET Bernard

    18 Mme MOATI Eugénie

    19 M. PERRINE Thomas-Michel

    20 Mme RABALISON PAILLET Dora Liliane

    21 M. FIRER Lucien

    22 Mme BADIA Laïla

    23 M. GUIDAT Florian

    24 Mme DERHY Sarah

    25 M. SIDIBÉ Kalilou

    26 Mme BOURAKBA Larme

    27 M. SOULAIROL Pierre

    28 Mme TAHIRI Zohra

    29 M. DE JONG Alban

    30 Mme MAURAND Martine

    31 M. COSTANTINI Pierre-Antoine

    32 Mme LEFEBVRE Virginie

    33 M. GIAMARCHI Sébastien

    34 Mme WANIERES Brigitte

    35 M. FÉLIX-THÉODOSE François

    36 Mme JOVIC Jovanka

    37 M. VALETTE Marc

    38 Mme KROUKOPF Dory

    39 M. BRANCIFORTI Walter

    40 Mme TOURET Claudie

    41 M. DANIAUD Thierry

    42 Mme SELEUCIDE Françoise

    43 M. AIT AOUDIA Moussa

    44 Mme NADAL Christiane

    45 M. SALAMON Vincent

     

    10. PARIS JE T'AIME

    Conduite par : M. MAZUR Jean-Jacques

    1 M. MAZUR Jean-Jacques

    2 Mme DAOUD Farida

    3 M. VOJINOVIC Arnauld

    4 Mme FOUASSIER Isabelle

    5 M. BUVAL Bruno

    6 Mme NGUYEN Fleur

    7 M. BEN KHADHER Ali

    8 Mme LANGLET Fabienne

    9 M. BENCHEGRA Medhi

    10 Mme DJEBRANI Lynda

    11 M. PANEL Nicolas

    12 Mme LE FUR Anna

    13 M. DEPLHIS Yorgos

    14 Mme LE FUR Aurélie

    15 M. BACHELLERY Nils

    16 Mme TRONCY Zoé

    17 M. ASHRAF Achraf

    18 Mme LE RUNIGO Aude

    19 M. MAHE Jean-Luc

    20 Mme DARDENNE Manon

    21 M. CARD Samuel

    22 Mme LAMBERT Céline

    23 M. BETTAYEB Mohamed

    24 Mme TURNER Elisa

    25 M. CARRIERRE Philippe

    26 Mme SOAVE Marie-Noëlle

    27 M. MOYRAND Nicolas

    28 Mme ROGER Odile

    29 M. RENOUARD Constant

    30 Mme LE BARS Marie-Annick

    31 M. PAYOT Laurent

    32 Mme MAGNE Patricia

    33 M. NURET Christophe

    34 Mme ZANGHELLINI Anne

    35 M. VOYER Robert

    36 Mme MICHAUD Martine

    37 M. COSO Sylvain

    38 Mme LIMOGE Anne

    39 M. LIMOGE Yves

    40 Mme LELOUP Thérèse

    41 M. VINÉE Stéphane

    42 Mme THOMAS Michèle

    43 M. MORICE Charles

    44 Mme AVOT Laure

    45 M. WEGOREK Thierry

    46 Mme AUBERT Catherine

    47 M. LIÈGEOIS Clément 

     

    11. AVEC PIERRE LISCIA DONNONS ENFIN UNE VOIX AU 18EME, LISTE CITOYENNE DE RASSEMBLEMENT DE LA DROITE ET DU CENTRE

    Conduite par : M. LISCIA Pierre

    1 M. LISCIA Pierre

    2 Mme ANSEL Maxence

    3 M. ALMEIDA Jean-Michel

    4 Mme STARON Joséphine

    5 M. PEUCH Julien

    6 Mme DRAME Dalla

    7 M. CHARGUERAUD Alexandre

    8 Mme ROCHER Charlotte 9

    M. LE MENN Mickaël

    10 Mme HAMANN Natacha

    11 M. MESSY Kévin

    12 Mme SOLVAN-VITIANU Joy

    13 M. FERLICOT Frédéric

    14 Mme DIAKHO Aminata

    15 M. LARABI Malik

    16 Mme PUONG Pauline

    17 M. DUBOC Bruno

    18 Mme BLANC Marie-Claude

    19 M. CAPUANO Cyrille

    20 Mme RIOLI Diane

    21 M. MARX Julien

    22 Mme OUSDIDENE Katia

    23 M. NICAUD Baptiste

    24 Mme LADOUBART Adeline

    25 M. PUBILIER Julien

    26 Mme BREVIGNON Éléonore

    27 M. CARDILE Alessandro

    28 Mme HOUNNOU Leslie

    29 M. GOULET Pierre-Antoine

    30 Mme PELOSSE Claire-Amélie

    31 M. SEILLIER Pierre

    32 Mme IDHMOU Jamila

    33 M. EURYALE Olivier

    34 Mme MAYMARD Laura

    35 M. MITTLER Valentin

    36 Mme MONTACLAIR Emmanuelle

    37 M. BARBA Julien

    38 Mme LERMAN Alexandra

    39 M. MACE Timothée

    40 Mme SILVA Agnès

    41 M. CHEVILLAT Grégoire

    42 Mme LOPEZ Nathalie

    43 M. MOUSSARD Frédéric

    44 Mme SARRAT Marion

    45 M. KHATAIZADEH Shahryar

    46 Mme VICK Patricia

    47 M. GHIGHI-ATIA Stéphane

     

    12. LIBÉRONS PARIS

    Conduite par : M. CAMPION Marcel

    1 M. CAMPION Marcel

    2 Mme RUDI Caroline

    3 M. ROBICHET Patrick

    4 Mme STEFFEN Valérie

    5 M. ASARO Robert

    6 Mme VANCRAEYENEST Nelly

    7 M. FRECHON Francky Bernard

    8 Mme BAESCU Elena (Nationalité : Roumaine)

    9 M. MATHIEU Rudy Marino Christian

    10 Mme RENARD Martine Viviane

    11 M. CLESSE Didier

    12 Mme MARCEROU Anne

    13 M. IVARS Didier

    14 Mme DEROUINEAU Marie-Claude

    15 M. BOITEL Sylvain

    16 Mme BLONDEL Carole

    17 M. ROYANT Didier

    18 Mme SCHAUENBOURG Myriam

    19 M. CHAR Jean

    20 Mme CAMPION Yentl

    21 M. FRECHON Maxime

    22 Mme MASSON Annick

    23 M. DEGOUSEE Arnaud

    24 Mme ZHANG Jinmei

    25 M. DAHAN Jordan

    26 Mme BOITEL Clémentine

    27 M. DIEMAND Fabrice

    28 Mme LE GUENNEC Sandra

    29 M. DEMOMMEROT Christian

    30 Mme CLESSE Priscilla

    31 M. FRECHON Sam

    32 Mme BOUGLIONE Sandrine

    33 M. MATHIEU Charly Pierre Gerard

    34 Mme DABURON Isabelle

    35 M. GICHTENAERE Patrick Jean Pierre

    36 Mme DELRUE Fabienne

    37 M. GOUYOU Julien

    38 Mme GUEGAN Severine

    39 M. HOUCKE Dominique

    40 Mme LECROART Dania

    41 M. HADDAG Mourad

    42 Mme MOREAU Catherine Claudine

    43 M. KOUATER Tony Laurent Daniel Maurice

    44 Mme BOUGLIONE Anna

    45 M. MENARD Jacky René Guy

     

    13. PARISIENNES, PARISIENS

    Conduite par : Mme DABOUSSI Hela

    1 Mme DABOUSSI Hela

    2 M. TAVERNIÈRE Brice

    3 Mme BENKHDIM Maya

    4 M. LOINARD Jean-Marie

    5 Mme FRAÏOLI Justine

    6 M. ZEIGER Alexandre

    7 Mme FABRE Herveline

    8 M. LABIODH Sabri

    9 Mme MEDANE Sabine

    10 M. CAMBON Laurent

    11 Mme GUEZENNEC Sylvie

    12 M. DA SILVA FRADE David

    13 Mme DRIS Fatoma

    14 M. DEL Franck

    15 Mme GOURANTON Mouna

    16 M. BERT Alexandre

    17 Mme BAITEL Chantal

    18 M. RAGUÉNÉS Yann

    19 Mme DE CLAUSADE Virginie

    20 M. BRICHE Boris

    21 Mme LÉGER Emilie

    22 M. KACY Christophe

    23 Mme SIRIEIX Marjolaine

    24 M. ESTÈNE Vladimir

    25 Mme SCHMIDMAIER Martina

    26 M. DABADIE Jérôme

    27 Mme BOULOGNE Caroline

    28 M. OUARET-GAVE Jonathan

    29 Mme BLOCH Justine

    30 M. DABOUSSI Habib

    31 Mme GUILLAUME Maïlys

    32 M. SAUZÉ Arthur

    33 Mme ATTALI Joyce

    34 M. GUILLAUME Louis-Gabriel

    35 Mme KRIR Maïssa

    36 M. DEVEZA Alexis

    37 Mme ROUQUETTE Diane

    38 M. LE GOFF Bertrand

    39 Mme TOUMI Amina

    40 M. MALAISÉ Arthur

    41 Mme KRIR Dina

    42 M. ADAMO Jérémy

    43 Mme LOINARD Floriane

    44 M. ALBA Arthur

    45 Mme MEDJOUT Lila

    46 M. BENKHDIM Mohammed

  • "Paris-respire" Goutte d'Or - Château-Rouge : encore un effort pour que cela fonctionne vraiment !

    Mise en place au printemps 2018, la zone Paris-respire Goutte d'Or - Château-Rouge s'installe dans les habitudes du quartier, mais plusieurs sérieux problèmes demeurent, et la situation n'est toujours pas satisfaisante pour certains habitants.

     

    Un secteur mal contrôlé

    Plusieurs points de contrôles sont censés assurer que seuls les rares véhicules autorisés puissent pénétrer dans le secteur "sans voitures". Pour cela, une société de gardiennage est déléguée pour effectuer ce contrôle. Mais en fait de contrôle, en observant rapidement les différents points, on se rend vite compte qu'il est très hypothétique et que les règles qui devraient être appliquées ne le sont que très partiellement.

    D'abord, en discutant avec les vigiles chargés des contrôles - dont le travail n'est pas simple tant ils doivent subir l'agressivité de certains conducteurs -, on constate que ces derniers ne connaissent quasiment aucun nom de rue du secteur et n'ont aucun document qui les liste, ni aucun plan du quartier. Alors comment savent-il qu'un quidam qui se présente habite ou non le secteur (situation qui vous permet d'accéder à la zone) vous demandez-vous ? Eh bien, nous l'avons expérimenté, et il s'avère que le simple fait d'habiter le 18e arrondissement suffit pour que ces vigiles vous laissent passer sans autre vérification ! Voilà qui explique ces véhicules qu'on voit traverser la zone sans s'y arrêter.

    Pour les livraisons, c'est pire encore, les vigiles ignorent tous (tous ceux à qui nous l'avons demandé en tout cas) l'arrêté municipal de restriction des livraisons sur le secteur (les livraisons y sont interdites après 11 h le samedi, horaire du début de l'opération Paris-respire). Ce qui semble être aussi le cas, et là c'est plus grave, des agents de la DPSP (la "future police municipale") qu'on a pu voir à plusieurs reprises fermer les yeux devant des camions de livraison pénétrant dans le secteur en plein après-midi !

    thumb_IMG_6787_1024.jpgScène ordinaire : un camion de livraison vient de passer un point de contrôle et s'apprête à décharger sa cargaison, garé sur un passage piéton (nota : une équipe de la DPSP passera devant cette scène sans intervenir)

     

    Une zone peu contrôlée

    À l'intérieur de la zone, si la circulation est considérablement réduite, et c'est tant mieux, il y a là aussi des problèmes qui persistent. Le stationnement sauvage semble toujours être la règle, ainsi, les trottoirs dépourvus de potelet, les passages piéton, les entrées de garage, ou tout espace libre, deviennent des parkings de circonstance, sans le moindre PV en vue là non plus. Quant à la fourrière, elle est intervenue une seule fois au début de la mise en place de l'opération, avec de nombreux véhicules enlevés, depuis nous ne l'avons plus jamais revue.

    Dans le périmètre, les véhicules qui y circulent (la plupart ne devrait pas s'y trouver) roulent relativement vite et là aussi klaxonnent les piétons qui osent, les impudents,  s'aventurer dans une zone "piétonnisée". Ajoutons certains comportements très dangereux de certains automobilistes qui empruntent des rues en sens interdit, par exemple. Sanctionner ces comportements relève de la Police nationale, comme de nombreux autres infractions et délits, mais la préfecture ne semble guère se soucier de la délinquance routière sur ce secteur comme ailleurs à Paris.

     

    Un périmètre encore mal dessiné

    Le secteur a été agrandi deux fois déjà, une première fois qui dépassait largement le petit périmètre expérimental très restreint, en mars 2019, et une seconde un peu après en incluant la rue Marcadet au périmètre. Mais les limites actuelles provoquent de nombreux désagréments pour les riverains aux alentours, avec des bouchons continuels de voitures.

    La portion de la rue des Poissonniers (entre le boulevard Barbès et la rue Myrha) et celle de la rue Myrha (entre la rue des Poissonniers et le boulevard Barbès) non incluses dans le périmètre sont un véritable non sens. Ces deux portions de rue ouvertes à la circulation ne servent qu'à laisser s'engouffrer des véhicules qui forment  là un embouteillage, venant du boulevard Barbès, pour ressortir quelques mètres plus loin... boulevard Barbès. Il va sans dire que la circulation sur le boulevard s'en ressent grandement.

    thumb_IMG_6412_1024.jpg

    Négociation pour entrer dans le périmètre rue Saint-Mathieu

    Côté est, la rue Stephenson marque la limite extérieure du périmètre Paris-respire. Pour les habitants de cette rue, chaque samedi est la promesse d'un enfer de klaxons et d'un ballet de manoeuvres dangereuses d'automobilistes qui persistent à faire des tentatives pour pénétrer dans la zone qui leur est pourtant interdite. Il est courant également de voir des conducteurs de scooter prendre les trottoirs, klaxonnant les piétons à tout va  pour se frayer un chemin !

    Et ne parlons pas du stationnement sauvage sur les trottoirs de la rue Stephenson, les véhicules s'y comptent par dizaines, sans qu'aucun PV n'atterrisse sur leur pare-brise, ni qu'aucun véhicule de la fourrière n'intervienne.

    Ajoutons que le bus 302 qui passe par cette rue voit ainsi son parcours considérablement ralenti par cette portion de trajet tous les samedis. Ici on ne respire pas trop.

    thumb_IMG_6896_1024.jpg

    Un samedi ordinaire rue Stephenson

     

    Il faut élargir le périmètre et le contrôler, vraiment

    Ces constatations nous laissent à penser que si la zone Paris-respire Goutte d'Or - Château-Rouge est globalement une bonne idée, appréciée des habitants (dans la zone seulement), il est néanmoins indispensable d'en redessiner ses contours.

    Il s'agirait d'inclure dans la zone l'ensemble des rues comprises entre au nord la rue Ordener, à l'est la rue Marx-Dormoy, au sud, le boulevard de la Chapelle et à l'ouest le boulevard Barbès. L'ensemble de la Goutte d'Or bénéficierait de cette opération, car rappelons-le le quartier est celui de Paris dont les habitants possèdent le moins de voitures (moins de 20 % des foyers possèdent un véhicule automobile), il semble normale qu'ils ne subissent pas celles des autres.

    Ce secteur agrandi intègrerait, en plus des voies actuelles, les rues Stephenson, Doudeauville (entre les rues Marx-Dormoy et Stephenson), Jean Robert, Jean-François Lépine, de Jessaint, de la Goutte d'Or, Caplat, de Chartres, de la Charbonnière, de Tombouctou, Polonceau, des Gardes (entre les rues de la Goutte d'Or et Polonceau), des Islettes, Saint-Bruno, Saint-Luc (entre les rue Polonceau et Saint-Bruno), Pierre l'Ermite, Affre (entre les rues de Jessaint et Saint-Bruno), des Poissonniers (entre le boulevard Barbès et la rue Myrha), Myrha (entre la rue des Poissonniers et le boulevard Barbès). Et le nombre de points de contrôle supprimés correspondrait à celui de ceux à créer.

    paris-respire,18e,goutte-d-or

    Carte du périmètre actuel

    Mais ce périmètre redéfini ne saurait fonctionner correctement que si les vigiles en charge du contrôle des entrées de la zone sont correctement informés, avec des consignes claires et appliquées strictement. Il en va de même pour les agents de la DPSP : il est indispensable qu'ils soient présents en nombre et à l'initiative pour que le samedi, la Goutte d'Or et Château-Rouge respirent enfin.

    Nous aurions pu également évoquer d'autres secteurs Paris-respire dans nos quartiers. Car même si la situation n'y est pas autant problématique, il serait nécessaire aussi de mieux contrôler les entrées des zones Paris-respire de Montmartre (18e), Trudaine (9e) et rue des Martyrs (9e). Car là aussi, la situation n'est toujours pas satisfaisante.

  • Le Musée de Montmartre expose Otto Freundlich

    Le Musée de Montmartre rend hommage à un artiste pionnier de l’abstraction : Otto Freundlich. Installé en 1908 à Paris au Bateau-Lavoir, il rencontre Picasso, Braque, Delaunay… Freundlich est l’un des artistes engagés et visionnaires qui – au cœur de l’histoire tragique de l’Europe du XXe siècle – porte un message puissant en faveur d’un humanisme réinventé, opérant une synthèse entre les arts, la philosophie et la politique. Artiste allemand d'origine juive, son œuvre est stigmatisée en 1937 par le régime nazi comme symbole de l'"art dégénéré" et en partie détruite. Interné dès 1939 dans des camps pour "ressortissants des puissances ennemies", Freundlich est déporté et assassiné au camp d’extermination de Sobibor, le 9 mars 1943.

    L’exposition met en lumière comment, par la multiplicité de ses créations et par sa pensée philosophique, il joue un rôle précurseur dans la conception de l’art moderne.

    affiche-temporaire-Freundlich-1514x2048.jpg

    C'est où ?

    Musée de Montmartre, 6, Paris 18e

    C'est quand ?

    du 28 février au 6 septembre 2020 

  • Concert littéraire aux Trois Baudets

    Concerts littéraires, performances d’auteurs, triptyques "musico-poétiques"… Aux Trois Baudets, on n’a pas oublié ses classiques. Soixante après Brassens, Devos, Brel et Boris Vian, les poètes continuent de faire vibrer la scène de ce lieu hautement littéraire pour vous faire vivre des expériences totales et en immersion. À l’affiche ce 27 février, Véronique Ovaldé propose un teaser inédit de son récit radiophonique en préparation sur Nina Simone accompagnée par le pianiste Sylvain Griotto, Chloé Delaume offre une performance sur des extraits de son livre "Mes bien chères soeurs" avec la compositrice Sophie Couronne et le romancier Gilles Marchand fait sonner les notes de ses micro-fictions en les déclamant au micro, aux côté du violoniste world music Emmanuel Gross. 

    Ce concert littéraire avec trois écrivains et trois musiciens qui se déroulent dans la salle de concert sur trois temps de passage :

    1) Véronique Ovaldé, qui a signé récemment « Personne n’a peur des gens qui sourient » (Flammarion), prépare actuellement un récit pour Radio France autour de Nina Simone dont elle nous offre un teaser en avant-première – accompagnée du compositeur et pianiste Sylvain Griotto.

    2) Chloé Delaume, qui a signé récemment « Mes bien chères soeurs » (Seuil) propose avec la compositrice Sophie Couronne une performance littéraire.

    3) Gilles Marchand, auteur (entre autres) du recueil de nouvelles « Des mirages plein les poches » (Aux Forges du Vulcain, 2018), qui a reçu le prix « Révélation » de la SGDL 2019 accompagné par le violoniste « musiques du monde » Emmanuel Gross.

    CouvEventConcertLitteraire-520x320.jpg

    C'est où ?

    Les Trois Baudet, 64 boulevard de Clichy, Paris 18e

    C'est quand ?

    Jeudi 27 février 2020, à 20 h 30

  • "La Société des arbres", projection-débat à la bibliothèque de la Goutte d'Or

    Ce samedi 29 février, la bibliothèque de la Goutte d'Or propose une nouvelle projection-débat avec un film de Delphine Moreau : "La Société des arbres".

    La forêt est un espace à la fois proche et tellement autre…

    Pour vivre et s’implanter durablement, elle a toujours été soumise à l'action de l'homme qui, au cours des siècles, l'a façonnée. Le film donne la parole aux professionnels, aux travailleurs de la forêt, mais aussi aux passionnés : entomologiste ou naturaliste, spécialiste du blaireau… Tout concourt à nous faire prendre conscience de la nécessité de préservation et de valorisation de cet à-côté de la civilisation.

    Delphine Moreau, la réalisatrice, présentera le film et animera la discussion avec le public. L'entrée est libre et gratuite, mais les places sont limitées et les projections-débats de la bibliothèque de la Goutte d'Or sont très prisées par le public, alors soyez à l'heure !

    bibliothèque-de-la-goutte-d-or,18e,projection-debat

    C'est où ?

    Bibliothèque de la Goutte d'Or, 2-4 rue Fleury, Paris 18e

    C'est quand ?

    Samedi 29 février 2020, à 14 h 30

  • Deuxième édition des Floréales Hivernales au LMP

    Ce week-end, le Lavoir Moderne Parisien (LMP) vous invite à la deuxième édition des Floréales Hivernales.

    Durant trois jour vous pourrez découvrir de nombreux spectacles de théâtre, de musique, de poésie et même des diners-spectacle. Nous vous laissons découvrir le riche programme.

    AFFICHE-LFH-2020.jpg

    Vendredi 21 février

    19H00 | Ça ne rend pas sourd [1h] | Compagnie Drôle de Rêve

    – Soit à 19h : en formule dîner + spectacle
    Tarif plein : 22€, tarif réduit : 15€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA)
    – Soit à 21H30 : spectacle seul
    Tarif plein : 20€, tarif réduit : 10€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA)

    Spectacle sonore à écouter au casque à partir de textes de la littérature érotique sur le thème des phantasmes. Les spectateurs·trices sont confortablement installé·e·s, casque vissé sur les oreilles et les yeux bandés. Il n’y aura rien à voir, mais tout à entendre.
    Pour pousser à son paroxysme l’évocation, le son sera spatialisé, utilisant la technologie binaurale, c’est-à-dire que nous créerons un espace sonore en 3 dimensions.
    Véritable immersion sonore au pays de la fanstasmagorie érotique, nous invitons le spectateur à une expérience inédite.

     

    Samedi 22 février

    11H00 | La séduction visuelle [Conférence, Sébat ] | suivi d’un Brunch

    Organisée par Louise Barranger-Léonard – à partir de 16 ans
    Tarif plein : 22€, tarif réduit : 15€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA) – brunch compris

    Débat autour du thème de la séduction visuelle dans notre société contemporaine. Trois intervenants participeront au débat dont Dany-Robert Dufour (philosophe) et Estelle Clément (Direction artistique, Collectif Art-Spes), modéré par Justine Dubost. Le débat s’articulera autour de la problématique suivante : Comment la surabondance de production visuelle alimente-t-elle quotidiennement un vide dans notre société contemporaine ? Le débat débutera et finira par un conte moderne écrit et conté par Alessandro Sanna. Il sera suivi d’un brunch, afin de prolonger la discussion de façon plus informelle.

     

    14H30 | Dr Jekyll & Mr Hyde [Théâtre] | La Ronce Compagnie

    Tarif plein : 20€, tarif réduit : 10€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA), enfant : 8€
    « Dr Jekyll et Mr Hyde n’est pas un roman pour les petits garçons… » – Henry James

    A Londres, alors que l’honorable Dr Jekyll tente d’éclairer de sa science les plus grands secrets de la vie, la nuit, un certain M. Hyde sème le vice et la terreur dans la ville. Utterson, l’ami notaire de Jekyll s’inquiète et enquête : pourquoi, diable, Jekyll a-t-il pris sous son aile cet être abject et bestial ?

     

    16H15 | La Prophetesse du Djudjura [Lecture et bord plateau] | Oh! Collectif de la Surprise

    Tarif plein : 20€, tarif réduit : 10€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA), enfant : 8€

    Dans ses rêves, Fatma traverse le temps. Quand elle voit les troupes françaises envahir la Kabylie, elle comprend son destin : mener les hommes au combat.
    Chronique écrite pour France Inter par la jeune metteuse en scène Sarah Mordy, « La Prophétesse du Djurdjura » retrace la courte vie de Fatma N’Soumer, jeune héroïne kabyle du XIX siècle.
    Par une lecture vivante et sonore, le public est invité à (re)découvrir le destin de cette femme oubliée de la grande Histoire, qui s’affranchit de son époux pour devenir générale de guerre et mener des hommes au combats face aux français venus coloniser l’Algérie. L’histoire de Fatma est celle d’une femme éprise de justice et de liberté. La lecture sera suivie d’un bord de plateau (rencontre, échanges, discussions) avec la metteuse en scène et les comédiens.

     

    18H30 | Hématome et Quinte Bemol [Théâtre, humour, musique] | Duo Kor

    Tarif plein : 20€, tarif réduit : 10€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA), enfant : 8€

    Musique corporelle clownesque à tendance dégénérative.
    Ce sont deux musiciens d’orchestre catapultés sur scène avec leurs partitions pour faire découvrir au public l’oeuvre oubliée d’un obscur compositeur du XVe siècle, Varoushnikov Satiroplinovitch, qui à son époque s’inspirait déjà des rythmiques latines, punk hardcore ou même pop slave. Utilisant principalement leur corps comme instrument, suivant à la note près les indications de leur partition, ils utilisent aussi leur voix et différents objets : micros, lunettes, braguettes, pupitres rouillés, lime à ongles…
    Interprétant des morceaux de rumba, de hip hop ou de techno de fête foraine avec le sérieux et la rigueur qu’une telle entreprise exige. Après s’être accordés, le Duo Kor interprète quatres compositions : La Sonate pour Corps et Âmes, Arriba, Yo Wesh Wesh Yo, puis enfin le Concerto Technoïde pour Paumes et Torses. Chaque morceau est suivi d’une petite précision sur le compositeur, l’époque, et le contexte historique dans lequel la pièce a vu le jour.

     

    21H00 | Kacekode [Concert]

    Tarif plein : 20€, tarif réduit : 10€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA)

    Cette formation musicale tire son originalité par le fait qu’elle est constituée de musiciens issus des foyers d’hébergement aux Grands Voisins. Parfois sans papier, les membres de KaceKode ne sont pourtant pas sans histoires. Ils ont grandi dans ce lieu insolite du 14ème arrondissement de Paris, de concert en concert, gagné en compétences, appris les gestes des professionnels en gardant toujours l’identité première des personnes en marge d’une société en quête de solidarité. Leurs chansons, souvent des créations, les forcent à raconter leurs histoires, à pousser le métissage culturel loin devant et toujours à créer, ciment social par excellence.

     

    Dimanche 23 février

    11H00 | Vérités et clichés sur les travailleurs du sexe [Court-métrage, débat, brunch]
    L’accès à cet événement est réservé aux plus de 16 ans
    Tarif plein : 22€, tarif réduit : 15€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA) – brunch compris
    Court-métrage proposé par JabLin Production

     

    14H15 | Il était deux voix [Théâtre, Contes, Musique] | La Tanière
    Tarif plein : 20€, tarif réduit : 10€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA)

    Deux jeunes comédiens au visage d’anges prennent guitares et voix pour émerveiller petits et grands.
    Vous êtes invités à vivre un voyage autour du Monde au travers de contes populaires de tous horizons.
    Cependant on ne voyage pas seul.
    Le périple sera accompagné par les mélodies des guitares de vos hôtes, les deux voyageurs saltimbanques.

     

    16H | Le Voyage de Lumpe [Théâtre, Musique, Poésie] | Le trop 3TER
    Tarif plein : 20€, tarif réduit : 10€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA)

    Pour le jeune Lumpé, les mots font musique avant de faire sens. Problème ! Les poètes viennent à sa rescousse…Un conte sonore du trio 3TER
    Monsieur Lumpé entend davantage la musique des mots que leur sens, ce qui l’embarque vers des trésors d’imaginaire. Mais dans une famille à la parole bien corsetée, le jeune Lumpé se sent trop à l’étroit, inadapté.
    Une nuit de fugue, il fait la rencontre d’étonnants poètes, chanteurs de mots et d’oiseaux, qui l’éveillent à d’autres parlers, à lui-même, et finalement… au monde de la poésie.

     

    18H00 | Il a quelque chose ce Laurent Romejko [Théâtre]
    Tarif plein : 20€, tarif réduit : 10€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA)

    Sophie et Marie cherchent l’amour dans leur télévision. Parviendront-elles à vivre en vrai leur grande histoire ? Pas sûr…Possible hein…Mais franchement pas sûr.
    Sophie et Marie. Deux naufragées en quête du grand Amour, presque des soeurs siamoises, comme deux poissons rouges dans le fond d’un bocal qui s’accrochent désespérément l’une à l’autre pour ne pas sombrer dans le néant et l’oubli. Deux incomprises qui s’accrochent au langage pour ne pas disparaître tout à fait.

     

    20H30 | Qui a tué Wellington [Théâtre] | Le théâtre de l’Eclat
    Tarif plein : 20€, tarif réduit : 10€ (étudiant -26 ans, chômeur, bénéficiaire du RSA)

    Mais qui a donc tué Wellington, le caniche noir de Mme Shears ? Christopher, jeune autiste Asperger, mène cette surprenante enquête.
    Mais qui a donc planté une fourche dans le corps encore chaud de Wellington, chien de Madame Shears ?
    Bravant les interdits de son père, surmontant ses peurs les plus intimes, luttant contre les manifestations contraignantes de son trouble autistique, Christopher mène l’enquête et fourre son nez, sans le savoir, dans les secrets et les mensonges de sa propre famille…

     

    Pour tout renseignement ou pour réserver, contact par mail : reservation@lesfloreales.com, ou par téléphone : 06 63 68 87 05

    Lavoir Moderne Parisien, 35 rue Léon, Paris 18e