Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10e

  • Ecoutons en direct les biffins et les chiffonniers

    Après la réunion du 18 janvier avec le Préfet sur la situation à Barbès où nous avons notamment abordé les ventes sauvettes les jours de marché (voir notre article du 28 janvier), nous avons souhaité nous informer sur les biffins. Ainsi, nous avons rencontré le président de l’association Amélior, Samuel Lecoeur, accompagné de plusieurs représentants d’autres collectifs ou associations de biffins, Mohamed Zouari de Sauve Qui Peut, Martine de Rues Marchandes, et Sylvie Lewden de Aurore Carré des Biffins

    Après un bref historique de notre association depuis sa création, histoire de se connaître, un regard sur les dossiers que nous avons défendus, les succès avec le temps et la ténacité, nous avons aussi évoqué notre demande initiale de création d’un deuxième espace pour les Biffins, du côté de Barbès, pour résorber les sauvettes et prendre l’exemple du Carré des Biffins de la porte Montmartre crée en octobre 2009. Cette demande s’est faite lors d’un Comité de pilotage Barbès, une instance de concertation et d’observation des problématiques propres à Barbès, créée peu de temps avant, à notre demande et avec le soutien de Daniel Vaillant, alors maire du 18e. Mais nous avions essuyé un refus, au motif qu’on ne pouvait créer un second marché qui ne respecterait pas les règles du marché ordinaire de Barbès (inscription, carte de commerçants, taxes, TVA, etc.. )

    Lire la suite

  • La réponse de Michel Cadot, préfet de police

    Notre courrier à Monsieur le préfet est encore en ligne, vous pouvez toujours le consulter, il date du 12 décembre 2016. Et bonne nouvelle, nous venons de recevoir une réponse, elle est consultable ci-dessous (cliquer sur l'image pour agrandir). 

    Nous remarquons que les services préfectoraux note "Vos références : lettre pétition du 1er décembre 2016". Or, nous n'avons pas envoyé de pétition. Celle-ci émanait d'un mouvement de protestation des habitants du boulevard Barbès avec lesquels nous échangeons régulièrement et dont certains sont adhérents de notre association. 

    Nous serons présents à la réunion du 18 janvier à la mairie du 18e arrondissement, réunion de travail qui réunira les autorités de police et les riverains. (mercredi à 15h pas une réunion pour les personnes qui travaillent !)

     

    paris,barbès,18e,10e,préfet-de-police,environnement,sauvette

    paris,barbès,18e,10e,préfet-de-police,environnement,sauvette

  • Promenade urbaine, nous continuons à y réfléchir

    Dans la semaine, alors que le temps se stabilisait, c’est à dire pas d’ondée, et un froid moyen, nous avons effectué une marche exploratoire, en tout petit groupe, deux personnes — à partir de là on peut parler de groupe —, crayon à la main, smartphone pour les photos, les lunettes sur le nez. Equipées en un mot. 

    Oui, en effet, il nous faut progresser sur les projets que nous proposerons et discuterons dès la prochaine réunion de notre commission Promenade Urbaine. A la fin de ce mois déjà. Nous savons que le marché de La Chapelle, qui s’étend sur 600 mètres linéaires, voire davantage quand on compte tous les volants qui s’éparpillent sur la chaussée au croisement du boulevard avec la rue de Tombouctou sur le 18e et la rue de Maubeuge sur le 10e, que ce marché va laisser la place, temporairement, aux matériels et aux équipes de la Ratp dès l'été prochain, pour réaliser une importante rénovation des voûtes du viaduc de la Ligne 2. Nous voulons que le marché, une fois revenu dans ses marques, soit plus aéré, moins dense, moins tentaculaire, qu’il ne déborde pas partout comme actuellement ce qui le rend bien plus difficile à gérer et à tenir dans ses limites. Nous comptons aussi retrouver un marché alimentaire, tel qu'on définit le marché quand il est "alimentaire" et pourquoi pas réfléchir aux commerces proposés.

    Lire la suite

  • La SNCF travaille sous la rue d'Alsace

    Capture d’écran 2016-10-26 à 21.05.41.jpg

    Le mur SNCF supportant la rue d'Alsace va être rénové. La structure de l'ouvrage sera renforcée depuis la rue d'Alsace afin d'assurer la fiabilité et la pérennité des infrastructures en lien avec la création du futur hôtel du projet "Balcon vert". (voir notre article du 6 juillet)

     

    Lire la suite

  • La Librairie solidaire propose un atelier Brico-récup'

    La Librairie solidaire du 10e propose un atelier intergénérationnnel de brico-récup, atelier qui s'inscrit dans le cadre de la Semaine de l'économie circulaire. Ouvert à tous et gratuit.

    Rendez-vous jeudi 27 octobre de 16h à 17h ou de 17h à 18h au 27 rue du Château d'eau.

     

    librairie solidaire

    Entrée libre sur inscription au 01 42 01 46 83 / culture@lamaisonducanal.fr

  • Une fermeture temporaire de la médiathèque Françoise Sagan

    "Mesdames et Messieurs, il vous reste quelques jours pour emprunter vos documents !" nous disent les responsables de la médiathèque François Sagan. Et de continuer ainsi : 

    Vous avez peut-être lu l’information à la médiathèque (si non, c’est qu’il faut venir nous voir plus souvent !), nous allons fermer pour trois semaines de travaux, du lundi 24 octobre au lundi 14 novembre inclus.

    Vous vous demandez certainement « mais pourquoi la médiathèque ferme pour travaux alors qu’elle a ouvert il y a seulement un an et demi ? » (c'est un fait, nous nous sommes demandé la raison d'une fermeture si peu de temps après l'ouverture !) C’est le sous-sol de la médiathèque qui va subir de gros aménagements, afin de pouvoir accueillir dans les meilleures conditions l’ensemble des collections du Fonds patrimonial jeunesse Heure Joyeuse.

    médiathèque Françoise Sagan Paris 10e

    Lire la suite

  • Habitants de Chapelle et Barbès, vous n'êtes plus les seuls !

    Nous avons reçu un témoignage en images qui tend à nous faire croire que nous ne sommes pas seuls à déplorer une dégradation de la situation environnementale de nos quartiers. Les mêmes causes créent les mêmes effets, dit le bon sens populaire. On peut le vérifier sur ce diaporama, vu sur YouTube, fait par un collectif baptisé "Beaux Boulevards". 

    Lire la suite

  • Il y en a toujours un qui veille

    Même en été, souvenez-vous que le Louxor est toujours là pour vous accueillir avec sa programmation estivale. 

    Abonnez-vous à la newsletter pour connaître les films projetés : le programme est  là.

     

    ttpetitLOUXORcouleur.jpg

  • Attention Passage dangereux

    Dans notre quartier de gares, un train ne peut pas en cacher un autre ! Ils s'arrêtent tous en bout de quai. En revanche, une voiture peut en cacher une autre, et cela même sur les passages pour piétons ! On vous explique. 

    Nous nous sommes battus pendant des années pour que le passage Paré-Patin soit mieux sécurisé : pour les lecteurs qui ne fréquentent pas le boulevard Magenta vers le 150, disons qu'il s'agit du passage qui fait la jonction entre les rues Ambroise-Paré, Guy-Patin et le boulevard de Magenta, il est légalement réservé aux véhicules d'urgence et, désormais aussi, aux taxis qui sortent vers Magenta. C'est une bataille perdue, avouons-le. Les automobilistes ont continué à emprunter ce passage pour gagner le Magenta vers le carrefour Barbès et s'épargner le tour du terre-plein central sous le métro aérien. D'autres poussent même l'infraction jusqu'à tourner à gauche vers la place de la République. Aux heures d'affluence, certains restent coincés au milieu de la chaussée... dans la voie de bus, ou au beau milieu du trottoir. 

    Depuis peu, et c'est une de nos lectrices qui nous en a informés, la Voirie a fait poser des plots en plastique blanc au milieu du boulevard de Magenta pour empêcher les voitures de tourner à gauche. 

    paré-patin

    Lire la suite

  • Bibliothèques hors les murs

    Du 5 au 29 juillet, les mardis et vendredis de 10h à 12h, nous vous suggérons de retrouver la médiathèque hors les murs, sous le kiosque du Jardin Villemin, avec une sélection de livres, contes, albums, pour les petits et les plus grands !

    Le Centre Pompidou s’associe aux bibliothèques de la Ville de Paris en proposant des ateliers de pratiques artistiques « Mon Œil explore…» dans le cadre des  Bibliothèques hors les murs.

    Une opportunité à ne pas négliger quand on reste à Paris une partie de l'été...

    x274_07b0-visuel-bhlm-12.gif
    Dessin de Joëlle Dimbour

    Voir les autres propositions de Bibliothèques hors les murs sur ce site.