Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le 9ème

  • Exposition à la bibliothèque Louise Walser-Gaillard : "Inouïes, portraits de femmes sourdes"

    La bibliothèque Louise Walser-Gaillard, anciennement bibliothèque Chaptal, propose une exposition à partir du 15 septembre et jusqu'au 31 octobre 2020 : "Inouïes, portraits de femmes sourdes".

    Le mardi 15 septembre (de 19 h à 21 h), l'exposition s'ouvrira avec une rencontre avec certaines des protagoniste de l'ouvrage de Jennifer Lescouët dont sont tirées les photographies de l'exposition.

    "Elles sont femmes, elles sont sourdes, elles sont inouïes ! En fin 2018, trente-huit femmes sourdes provenant de diverses régions françaises ont contribué au projet des éditions Inclood et ont témoigné de leur parcours, en Langue des signes française. Lors du tournage nous avions reçu, jour après jour et l’une après l’autre, chacune de ces femmes sourdes d’âge et d’origines diverses et enregistré un portrait vidéo de leur histoire. Ces histoires ont ensuite été montées puis traduites en français écrit, dont le texte est publié dans le livre Inouïes, portraits de femmes sourdes."

    femmes-inouies-exposition-bibliotheque-louise-walser-gaillard-ex-chaptal-paris-1068x377.jpg

    C'est où ?

    Bibliothèque Louise Walser-Gaillard (ex Chaptal), 26, rue Chaptal, Paris 9e

    C'est quand ?

    Du 15 septembre au 31 octobre 2020, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi de 13 h à 18 h

  • Visite de la mairie du 9e pour les Journées du patrimoine

    Les 18, 19 et 20 septembre 2020 se dérouleront les Journées du patrimoine. Ce rendez-vous traditionnel est une bonne occasion pour (re)découvrir des lieux ouverts ou non au public. 
    Dans ce cadre, la Mairie du 9e propose notamment une visite guidée de la mairie et des lieux patrimoniaux de l’ancien hôtel d’Augny, sous la conduite de Claude Mignot, président de l'association 9e Histoire.
    Le rendez-vous est fixé au vendredi 18 septembre à 18 h 30, et la visite est gratuite. Nous donnons l'information à l'avance car il est obligatoire de s'inscrire (cliquer ici pour s'inscrire), et les places étant convoitées, il ne faut pas tarder afin d'être sûr d'être dans les rangs des visiteurs !
     
    Addendum : la visite est complète

    journées-du-patrimoine,9e,mairie-du-9e,2020

    C'est où ?
    Mairie du 9e, 6 rue Drouot
    C'est quand ?
    Vendredi 18 septembre à 18 h 30
     
     
  • La rue du Delta va se transformer

    Attendus depuis longtemps par les riverains, les travaux de transformation de la rue du Delta vont bientôt débuter, les travaux préalables ayant été réalisés cet été. Cette rue va bénéficier d'un traitement similaire aux rues végétalisées du 9e arrondissement dont nous avons déjà salué la réussite sur ce blog (voir notamment notre dernier article sur la rue Manuel).

    rue-du-delta,9e,travaux,végétalisation

    La rue du Delta avant travaux, août 2020

    Ainsi, la rue du Delta va voir l'espace pour les piétons élargi, le stationnement automobile réduit et surtout l'implantation de jardinières enterrées. Le revêtement de la chaussée va être repris, le stationnement sera modifié côté impair (places de stationnement automobiles ramenés à 22 contre 57 actuellement, et places pour motos passant de 9 à 27) et côté pair le trottoir va être élargi, ponctué de places de stationnement en Lincoln pavés et de plate-bandes végétalisées. L'investissement total pour ce réaménagement sera de 270 000 euros.

    rue-du-delta,9e,travaux,végétalisation

    Les aménagements envisagés (cliquer l'image pour agrandir)

    Le projet, présenté aux habitants le 27 juillet dernier, n'est pas tout à fait définitif, les riverains pouvent encore apporter leur contribution à l'aide du questionnaire mis en place par la mairie du 9e (fichier à télécharger ci-dessous). Attention, il faut renvoyer le questionnaire avant le 10 septembre prochain.

    QuestionnaireRueDuDelta.pdf

    On a hâte de voir pousser les fleurs et butiner les abeilles dans cette voie relativement calme du 9e arrondissement ! Notons aussi que le statut de la rue passera de zone 30 à zone de rencontre, ce qui pour les automobilistes et motards signifie que les piétons ont priorité et que la vitesse est limitée à 20km/h.... 

  • Sécurité : Barbès au bord de l'explosion

    Depuis la sortie de la période de confinement la situation autour du carrefour Barbès se dégrade grandement du point de vue sécuritaire. Le deal de cigarettes et drogues en tous genres, le recel de bijoux, les agressions, les vols à l'arrachée, les intrusions dans les immeubles pour abriter divers trafics et autre prostitution, les cambriolages, sans compter les règlements de compte entre délinquants, mais également les ventes à la sauvette qui sont de retour ici (tout comme à Château Rouge), sont devenus le quotidien des habitants de ce secteur durant l'été. Des exemples frappants : le 26 août dernier, devant le 49 boulevard de la Chapelle, en pleine journée et devant des passants et des riverains terrorisés, un homme s'est fait taillader à coup de machette par deux hommes, sans doute un règlement de comptes ; mêmes scènes ou presque, hier après-midi 1er septembre, ce sont deux agressions à coup de couteaux avec des blessures très graves, au même endroit à l'angle du boulevard Barbès et de la rue de la Goutte d'Or, à deux heures d'intervalle !

    D'une manière générale, ce territoire ne semble plus régi par les lois de la République mais par celles mafieuses de groupes d'individus qui prétendent régner sur nos boulevards et nos rues.

    securité,barbès,18e,10e,9e

    Que ce soit côté 10e sur le boulevard de Magenta, sur les "boulevards-frontières" de la Chapelle et de Rochechouart, même du côté 9e, mais surtout du côté du 18e sur le boulevard Barbès et dans les petites rues adjacentes, les riverains font état d'une situation extrêmement difficile qui cumule de très nombreux problèmes. Notre association a rarement connu en si peu de temps autant de signalements de la part de nos adhérents mais aussi de beaucoup d'autres habitants et de commerçants de ce secteur (il va sans dire que les autorités politiques et policières reçoivent elles aussi ces nombreux signalements), et c'est là le signe d'une situation inacceptable qui devrait plus alarmer les autorités compétentes en matière de sécurité, en l'occurrence principalement la Police nationale.

    La situation n'est plus tenable. Les autorités, la Préfecture de police en premier lieu, mais également la Ville de Paris, doivent agir et vite. Nous avons écrit au Préfet de Police, en espérant qu'il nous entende.

    Nous attendons du ministère de l'Intérieur et de la Préfecture de police une prise de conscience de la gravité de la situation sécuritaire de Barbès qui connait actuellement des proportions inédites, même pour Barbès, et que soient mises en oeuvre des mesures à la hauteur des problèmes rencontrés. Nous demandons une présence effective des forces de l'ordre, tous les jours, du lundi au dimanche et du matin au soir. Il ne s'agit pas de faire stationner un car de CRS dont la présence passive n'empêche aucunement les crimes et délits de se dérouler ici, mais d'effectifs de police qui entreprennent un travail actif pour régler cette situation inacceptable. Le commissariat du 18e a certes reçu des nouveaux effectifs ces dernières années, mais au vu des problèmes à l'ampleur inédite que connait cet arrondissement, le ministère de l'Intérieur devrait sans doute continuer le renforcement des effectifs.

    Nous aimerions également qu'enfin les services des Douanes travaillent à démanteler durablement le trafic de cigarettes, qui n'est aujourd'hui presque plus que la façade de trafics et deals de produits encore plus dangereux. Et bien entendu, il est indispensable de régler durablement ces problèmes et non les déplacer à des quartiers voisins comme cela a trop souvent été le cas par le passé.

    Concernant la Ville de Paris, si son champ d'action est très limité en matière de sécurité, elle peut néanmoins agir, avec les agents de la DPSP (la future "police municipale") mais aussi par d'autres moyens. Elle devrait par exemple faire enlever le kiosque à journaux, dont la réouverture n'est hélas plus à espérer. Cet édicule très dégradé ne fait que participer aux trafics, servant de cachette et de paravent pour les vendeurs de cigarettes et autres dealers. Nous demandons son enlèvement depuis de nombreux mois, là il devient urgent d'agir. Et peu nous chaut l'argument du contrat publicitaire lié au kiosque qui n'en est plus qu'un support, la sécurité passe bien avant.

    La Ville peut également agir indirectement avec la question de la propreté, ici le moindre encombrant pouvant servir de cachette. Il faudrait assurer un passage très régulier pour enlever systématiquement les encombrants et petits déchets dans ce secteur (mais cela suppose de coordonner trois services d'arrondissements différents). Côté 18e, il est urgent d'assurer le nettoiement de la friche du 8 boulevard Barbès, et il serait d'ailleurs nécessaire de remplacer l'actuel grillage de cette friche, qui permet de faire passer en dessous divers produits à cacher, par une paroi pleine. Cela semble être des détails, mais si l'on veut que la situation change durablement, il faut agir de concert sur tous les plans qui permettront de ramener la tranquillité dans le quartier en plus de celui de la sécurité à proprement parler, la propreté et l'aménagement urbain en font pleinement partie.

    Barbès a déjà connu des moments de tension par le passé, mais actuellement nous vivons une période qui semble dépasser tout ce que l'on a pu connaître ces dernières années. Il est temps que les pouvoirs publics agissent de toute urgence avec la mise en œuvre de moyens à la hauteur des enjeux et des aspirations légitimes des riverains à une tranquillité publique. Sans quoi Barbès va finir par exploser.

  • Adhérer à Action Barbès

    cotisation,action-barbès,2021,2020,adhérer,associationLa campagne d'adhésion d'Action Barbès est lancée. Vous pouvez d'emblée adhérer pour l'année 2020-21.

    Si vous avez envie de vous investir dans l'association ou simplement de soutenir nos actions, alors c'est le bon moment pour rejoindre Action Barbès. La cotisation annuelle est fixée à 10 €, elle court sur l'année scolaire. Une seule adhésion est demandée par foyer.

    Pour régler votre cotisation, plusieurs solutions s'offrent à vous :

    • En retournant le bulletin d'adhésion ci-dessous accompagné d'un chèque de 10 € à l'adresse indiquée

    Bulletin adhésion AB 20 21.pdf

     

    • Ou en ligne, en réglant par CB, en suivant le lien suivant :

     

    Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez nous contacter par mail : actionbarbes@gmail.com

  • Pause estivale pour le blog !

    C'est l'été et c'est le moment de la pause estivale pour l'équipe de rédaction du blog d'Action Barbès. Nous nous retrouvons à la rentrée.

    Belles vacances à toutes et tous !

    IMG_20200625_183220.jpg

    Vue sur les toits de Paris depuis celui du 360 Paris Music Factory

  • 14 Juillet : relâche

    14 Juillet : relâche

    EctkWjFWkAE6QMC?format=jpg&name=4096x4096

    Rue Richomme

  • Un été animé pour les enfants du 9e

    Cet été, dans le 9e, les centres d’animation "Nouvelle Athènes" et "Valeyre", ont concocté pour les enfants de l'arrondissement un riche programme d’animations, de stages, de sorties, d’ateliers, d’activités sportives mais aussi des spectacles et des projections de films.

    Il y en aura pour tous les goûts et tous les âges ! Retrouvez l’ensemble des propositions en cliquant ici. Vous y trouverez les stages, sorties et mini-séjours. Soumises au quotient familial ces activités vous permettront de pratiquer des activités de sport, de théâtre, de danse ou d’arts plastiques à des tarifs municipaux. Les sorties sont plutôt destinées aux enfants et aux jeunes, elles sont encadrées par les équipes d’animation et permettront de découvrir un lieu sur une journée complète ou une demi-journée.

    Pour les stages et les sorties, les inscriptions peuvent se faire directement en cliquant ici .Pour les mini-séjours, les inscriptions se font sur place, à l’accueil du centre qui les organise. Vous découvrirez ensuite les animations éducatives et culturelles que les centres ont planifiées. Ces propositions sont entièrement gratuites et s’adressent à un large public. Pour y participer, contactez directement les centres d’animation.

    Enfin, vous pouvez retrouver les équipes des centres d'animation du 9e sur Paris Plage, elles participeront à plusieurs temps d’animation sur le bassin de la Villette. 

    unnamed.png

  • Repair Café à la Mairie du 9e

    La Mairie du 9e arrondissement en partenariat avec Repair Café Paris propose ce samedi 4 juillet des ateliers Repair Café 9.

    Venez apprendre à réparer vos objets. Bricoleurs ou non, vous pouvez aussi venir nous donner un coup de main bénévole. Petit électroménager, électronique, informatique, mais aussi bois, couture et bijoux fantaisie, on apprend à tout réparer au Repair Café !

    L'entrée est libre et gratuite. Cependant, en cas d'affluence elle pourra être limitée à un objet par personne.

    Attention, l'inscription est obligatoire (cliquez sur le créneau horaire qui vous intéresse ci-dessous) :

    > Je souhaite participer à l'atelier de 9 h 30
    > Je souhaite participer à l'étalier de 10 h 30
    > Je souhaite participer à l'atelier de 11 h 30

    unnameg.png

    c'est où ?

    Mairie du 9e, 6 rue Drouot

    C'est quand ?

    Samedi 4 juillet, à 9 h 30, 10 h 30 et 11 h 30


  • Rue du Delta, les travaux s'annoncent

    Vous avez peut-être constaté des griffonnages de couleurs sur les trottoirs de la rue du Delta ? et depuis quelques temps le son des marteaux piqueurs a certainement bercé vos journées. Que se passe-t-il ? 
    unnamed-2.jpg
    Nous avons reçu, comme tous les habitants de cette petite rue, un courrier de la mairie du 9e arrondissement. Une lecture un peu rapide, disons en diagonale, nous avait fait sauter de joie… enfin les jardinières enterrées étaient en vue ! Las. Une seconde lecture qui commence par le premier paragraphe a vite fait retomber le bel enthousiasme :
    "Des travaux seront menés à partir du 8 juin par GrDF sur le secteur Pétrelle-Delta-Faubourg Poissonnière-Maubeuge, et devraient durer six semaines. Ces travaux consistent à renouveler le réseau de canalisations.
    Aïe…. 
    Toutefois….. "Ces travaux interviennent en prévision du projet de végétalisation de la rue du Delta. Cet aménagement permettra de donner une nouvelle fonction à cette rue et d’y pacifier la circulation. Ces travaux seront réalisés à l’automne 2020."
    Zut quand même… 
    Bien sûr on peut apprécier que les travaux nécessaires aient la priorité sur les travaux d’embellissement, et même saluer le bon sens des élus, qui ont donné leur accord pour que le concessionnaire du gaz fasse sa partie de terrassement avant que les jardinières ne soient implantées. Mais la réalisation de la promesse, si elle est tenue pour l’automne, aura bien dépassée la mandature actuelle. Quant à pacifier la circulation, comme le dit le courrier, il nous semble que le souci de donner un peu de lustre à cette rue tristounette cadrerait mieux avec le projet. Tout comme dans les rues Manuel, de Trévise ou des Martyrs. 
    Quoiqu’il en soit, le budget de 270 000 euros a été voté, les études techniques déjà menées ont montré que les occupations du sol par les concessionnaires ne s’opposaient pas à des plantations en pleine terre. Il nous faut juste un peu de patience. 
    Par ailleurs, la mairie précise qu’elle organisera une réunion pendant l’été pour présenter aux habitants plusieurs propositions. Soyez prêts à donner votre avis.
    unnamed.jpg

  • Second tour des municipales : les candidats dans le 9e arrondissement

    Dimanche prochain, 28 juin 2020, les Parisiennes et les Parisiens voteront pour le second tour des élections municipales (sauf les habitants du 7e qui ont élu leur conseil d'arrondissement et leur maire, Rachida Dati, au premier tour). C'est le moment de décider de la destinée de nos arrondissements et indirectement de la ville — et du département — de Paris pour les six ans à venir. En effet, si nous élisons les conseils d'arrondissement, nous désignons également les conseillers de Paris, qui eux éliront la maire de Paris. Car s'il est une certitude, c'est que la prochaine mandature verra une femme à la tête de Paris, puisque les trois candidats encore en lice sont des candidates : Agnès Buzyn, Rachida Dati et  la maire sortante Anne Hidalgo.

    Situation inédite, la crise sanitaire et l'écart de date entre les deux tours apportent un peu d'incertitude sur les comportements des électeurs. La participation, généralement forte pour ce type d'élections, risque d'être peu élevée. De même, on ne sait pas si le report des votes entre les deux tours se fera comme habituellement. Nous serons fixé dimanche soir !

    Pour chacun de nos arrondissements, les 9e, 10e et 18e, les trois candidates à la mairie de Paris ont des listes qui les représentent. Nous vous présentons donc les listes complètes des candidates et candidats pour ces arrondissements, en commençant aujourd'hui par le 9e.

    IMG_8092.jpg

    9e arrondissement (14 sièges)

    Cet arrondissement est sous le feu des projecteurs médiatiques, car il est présenté comme possiblement "gagnable" par la liste soutenant Anne Hidalgo (qui réunit Paris en commun et EELV) malgré l'avance au premier tour par la maire sortante Delphine Bürkli (LREM, ex LR). Si cela arrivait ce serait un retour à gauche pour cet arrondissement emporté par la droite en 2014.

    Mais s'il y a ici un enjeu dans la bataille pour la place de maire de Paris, il est très symbolique, car cet arrondissement est peu pourvoyeur en élus au conseil de Paris — ils ne sont que 4 parmi 163 conseillers de Paris —, il ne peut donc pas être décisif pour faire basculer la mairie vers une candidate ou une autre.

    L'arithmétique électorale ne permet pas de trancher en faveur d'une hypothèse ou d'une autre, l'alliance des Verts emmenés par Guillaume Cot (9,58 % au 1er tour) avec la liste de Paris en commun d'Arnaud Ngatcha (25,06 %) ne parvient pas  à dépasser le score de Delphine Bürkli (36,91 %), la maire sortante qui porte à présent les couleurs de LREM. Avec ses 15,74 %, Pierre Maurin (LR) vient jouer les troubles-fête, mais disons-le sans trop se risquer, il n'est pas en situation de l'emporter.

    Mais, nous le savons tous, une élection ne se limite pas à un calcul mathématique, de nombreux facteurs entrent en ligne de compte dans le choix des électeurs, comme la politique nationale ou la crise sanitaire, mais également des sujets locaux, qu'ils soient parisiens ou concernant l'arrondissement, comme la catastrophe de la rue de Trévise qui a marqué le coeur du 9e.

    Rendez-vous dimanche soir pour savoir à qui les habitantes et habitants du 9e auront confié les clés de la mairie de la rue Drouot. Mais avant cela, il faudra aller voter et choisir parmi les trois listes suivantes.

     

    ENGAGES POUR CHANGER PARIS, AVEC RACHIDA DATI ENSEMBLE POUR PARIS AVEC AGNÈS BUZYN ANNE HIDALGO - PARIS EN COMMUN - L'ECOLOGIE POUR PARIS
    M. MAURIN Pierre Mme BÜRKLI Delphine (Maire sortante) M. NGATCHA Arnaud
    Mme KOMNIDIS Anastasia M. GOVCIYAN Alexis Mme DUTREUIL Frédérique
    M. LAROCHE Baptiste Mme LELIEVRE Maud M. COT Guillaume
    Mme MARTINGAY Véronique M. DULERMO Sébastien Mme VIZIOZ-BRAMI Camille
    M. POIRIER-COUTANSAIS Amaury Mme GUILLEMAIN Adeline M. VIEILLE Jean-Noël
    Mme RUSSO Valérie M. PLAGNARD Jean-Pierre Mme BOURDEAUX Nora
    M. ABECASSIS Laurent Mme GAY Lorraine M. BOROT François
    Mme VERDET Geneviève M. GARDES Jean-Baptiste Mme CHARBEY Laurence
    M. ATTIA David Mme MERGOIL Virginie M. ESCAFFRE Pierre-Michel
    Mme FONTAINE Tatiana M. COUR Nicolas Mme ETCHEGOYEN Lucie
    M. SAVOYE Alexandre Mme LEYDET Sylvie M. TAN Valery
    Mme PRIEUR Anne M. FISZENSON Gilles Mme DEJOIE Yannick
    M. DEBAERE Damien Mme GEAY Geraldine M. JOLIVET Pierre
    Mme NADAL Alizée M. SATGE Benjamin Mme FAGOIS Françoise

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Dans la cour de la mairie du 9e...

    Aujourd’hui nous vous proposons deux brèves relatives à la mairie du 9e arrondissement. Des événements très différents que nous nous amusons à regrouper. Ils ont cependant un point commun, ils ont lieu dans la cour de la mairie du 9e !
     
    D’abord, l’Histoire avec un grand H et les militaires, parmi les plus grands (à prendre dans l’acception que vous souhaitez). En effet la commémoration rituelle de l’Appel du 18 juin, lancée par le Général de Gaulle sur les ondes de la BBC à 18 h 30 le 18 juin 1940, aura lieu dans la cour de la mairie du 9e à 12 h, en présence de Laurent de Gaulle
    Un petit rappel des circonstances ? C’est ici
     
    PS : difficile à repérer, ce Laurent est un petit neveu du Général…. petit fils du frère cadet, Jacques, du Général. 

    Capture d’écran 2020-06-16 à 14.30.42.jpg

    C'est où ?
    Cour de la mairie du 9e, 6 rue Drouot
    C'est quand ?
    Jeudi18 juin, à 12 h
     
     
    Ensuite, la musique, avec un grand M, illustrée par un événement original qui rebondit sur la période de confinement que nous avons tous vécu. Stéphane Sénéchal, chanteur lyrique professionnel, a offert un concert gratuit à ses voisins depuis la fenêtre de son appartement situé dans le 9e, pour leur offrir un moment de liberté. Dimanche prochain, 21 juin, c’est encore dans la cour de la mairie du 9e qu’il se produira pour le plaisir des habitants, à 14 h 30. Entrée gratuite mais inscription obligatoire auprès de la mairie du 9e.

    Capture d’écran 2020-06-16 à 14.39.08.jpg

    (pour illustrer les concerts du confinement cet article de BFMTV du 27 mars)
     
    C'est où ?
    Cour de la mairie du 9e, 6 rue Drouot
    C'est quand ?
    Dimanche 21 juin, à 14 h 30