Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Démocratie locale - Page 3

  • Le point sur la propreté dans le 18e

    La "Commission propreté"  s'est tenue à la mairie du 18e le 21 février dernier. Cette réunion, entre « spécialistes » (pas publique donc) fait régulièrement le point sur les problèmes de propreté, sur les efforts faits et les résultats atteints. Toutes ces choses ne correspondant pas toujours malheureusement.

    Dans cette commission, présidée par Gilles Ménède, adjoint au Maire chargé de la propreté, en présence de Boccar Diallo du cabinet du Maire et de la responsable de la division territoriale de la Direction de la propreté et de l’environnement (DPE) Mélanie Jeannot, les représentants des conseils de quartier se réunissent ainsi pour rapporter les caractéristiques de leur quartier, signaler les points noirs, entendre ce qui a été fait, peut être fait…

    Au programme des opérations de sensibilisation et de nettoiement accru — on avait cru comprendre il y a de cela quelques semaines, qu’on ne déploierait plus autant d’énergie sur ces actions… — sur des secteurs ciblés en 2017, dont une entre la Goutte d’Or et la place de la Chapelle, à la mi-avril. On devrait retrouver dans le périmètre traité les rues des Gardes, Myrha, Polonceau, Jessaint et même une partie de la rue Marx-Dormoy. Nous avons demandé d’y inclure le pourtour du square Jessaint et la rue de Tombouctou. Et d’avoir une rallonge pour les squares Léon, Saint-Bernard et Bashung, qui doivent bénéficier d’un traitement amélioré à cause de la présence des enfants. La demande n’est pas encore validée,  mais Gilles Ménède s’est engagé à faire son possible pour associer les « jardins et espaces verts » à l’opération. Ce sera une première pour une telle opération, donc attendons la confirmation.

    Certains sont désormais très dubitatifs sur l’efficacité des actions de sensibilisation. On y perdrait du temps, de l’énergie et des moyens tant humains que financiers. Il faut pourtant bien montrer ce qu’il faut faire, verbaliser quand cela est nécessaire, et continuer dans le sens de l’éducation vers un respect de l’environnement. Sinon, on fait quoi ?

    Nous avons aussi entendu parlé des bornes « Trilib ». Kesako? (voir article du Monde du 7 décembre 2016). Cinq d’entre elles sont implantées dans la Goutte d’Or. Il faut bien avouer que les premiers résultats sont mitigés. Le premier bilan de collecte est encourageant toutefois, même si la box destinée à collecter les cartons sert un peu de poubelle. Le carton ou les cartonnages sont-ils des concepts si difficiles à appréhender ? Nous posons la question. Sans doute, certains emplacements pourront être modifiés. On n’est un peu moins dans la catastrophe des tout débuts, ce qui prouvent que les habitants apprennent… et que le ramassage suit : il est effectué 4 fois par semaine (4 passages de camion à chaque fois, un par élément (verre, carton...), alors oui ça se remplit vite et beaucoup d'indélicats posent des encombrants ou des ordures ménagères autour, mais les trilib ne font que concentrer ces dépôts qui se faisaient ailleurs, ils n'en sont pas la cause. De plus, la mairie ne fait pas d’angélisme, elle constate que ce n'est pas parfait et qu'il faut effectuer des changements significatifs. Rappelons que cette opération est expérimentale est qu'elle est vouée à être perfectionner.

    paris,paris 18e,dpe,tri sélectif

                                                                     Bornes Trilib rue Saint-Luc

    paris,paris 18e,dpe,tri sélectif paris,paris 18e,dpe,tri sélectif

                                                                     Bornes Trilib rue Doudeauville


    Des nouvelles colonnes de collecte du verre en vue : trois dans la Goutte d’Or. Une sur la placette Polonceau qui devrait être aménagée bientôt dans le cadre des budgets participatifs de 2016; cela ne nous a pas paru une bonne idée, la mairie était elle-même réservée sur cet emplacement, et nous avons suggéré qu’on la mette plutôt sur l’espace libre de la rue de Polonceau là où elle longe le square Léon. Cela devrait se faire si les conditions techniques sont remplies à cet endroit. Nous suivrons l’avancée de cette demande. Une deuxième est prévue à l’angle des rues des Poissonniers et Poulet, et la dernière au croisement des rues de Chartres et de la Charbonnière.

    Avant la fin de la réunion, nous avons demandé que le conteneur pour la collecte de vêtements et textiles qui est placé contre la grille de l’église Saint-Bernard, soit déplacé tout en restant à proximité, afin de respecter ce monument historique. Il semble que la chose soit réalisable.

  • Place Jan-Karski : le projet prend forme

    Ce mardi 21 février, la mairie du 10e a organisé à l'école élémentaire Louis-Blanc une réunion publique pour présenter le projet d’aménagement de la place Jan-Karski. Un projet qui résulte des différentes réunions de concertation qui se sont tenues depuis près d’un an. L’aménagement de cette place avait été l’un des projets retenus par les habitants dans le cadre du budget participatif de 2015. Il représente un budget de 700 000 €, auquel s’ajoutera le projet de végétalisation des voûtes au-dessus des voies SNCF qui complétera l’aménagement de la place, mais qui n’est pas encore finalisé.

    Aménagements et modifications

    Les principaux objectifs du projet retenu sont de redonner de la place aux piétons, en réduisant de 70% la surface consacrée à la chaussée et d’accroitre les espaces végétalisés (+50% et plantation de 2 arbres supplémentaires). Une autre priorité a été de supprimer la voie de transit qui permettait de rejoindre la gare de l’Est en traversant la place par la rue Philippe de Girard. La circulation dans la partie de cette rue, comprise entre la place et la rue de l’Aqueduc, sera inversée et deviendra une « zone de rencontre »  (circulation à 20 km/h et priorité aux piétons). Cette question de modification de la circulation a fait l’objet  de remarques de quelques habitants craignant que cela ne provoque des embouteillages supplémentaires.
    L’aménagement de la place permettra une traversée directe et sécurisée pour les piétons et comportera des espaces ludiques pour les enfants (marelles au sol, jeux divers…) ainsi que des assises sur le bord des espaces verts pour se reposer.

    paris,paris 10e,voirie,louis blanc


    Une préoccupation a été formulée par plusieurs personnes, à savoir la nécessité de veiller au bon entretien de l’espace. Les élus ont rappelé que tout nouvel aménagement bénéficie d’une surveillance particulière et que la nouvelle brigade de lutte contre les incivilités dont les effectifs seront renforcés sera opérationnelle à la livraison de cet aménagement. Et du mobilier urbain pour éviter le stationnement sauvage et l'intrusion de véhicules est au programme : accroches vélo, corbeilles et, s'il le faut, potelets.


    Les travaux démarreront à l’automne 2017 et dureront 4 à 5 mois. Le Maire a aussi précisé qu’à la livraison de cet aménagement, il sera procédé à l’inauguration de cette place avec sa dénomination officielle, à savoir place Jan-Karski.

    Pour voir l'ensemble de la présentation, cliquez sur l'image ci-dessous:

    paris,paris 10e,voirie,louis blanc

     

    Enregistrer

  • Conseil de quartier Goutte d'Or-Château Rouge

    Le prochain Conseil de quartier Goutte d’Or - Château Rouge se tiendra : 

    Mardi 28 Février 2017 à 19h

    au Centre FGO – Barbara (1 rue de Fleury)

    « Mieux partager l’espace public : l’affaire de tou-te-s ? »

    Focus sur les marches exploratoires

    Lors de ce conseil de quartier vous découvrirez les marches exploratoires comme outils de réalisation de diagnostics partagés sur des problématiques qui prennent place dans l’espace public. Le collectif de femmes de Paris Macadam vous présentera la démarche appliquée en 2016 lors des marches exploratoires à la Goutte d’Or pour promouvoir la mixité, réguler les espaces publics, mieux partager les équipements par toutes et tous et améliorer le cadre de vie du quartier.

    Il est à noter qu'au cours de ce conseil de quartier, un tirage au sort permettra d’accueillir 2 femmes et 4 hommes au sein de l’équipe d’animation. Si vous souhaitez vous engager au sein de ce conseil de quartier, vous pouvez postuler en contactant le service Démocratie Locale de la mairie du 18e par téléphone 01 53 41 17 56 ou par courriel cq18@paris.fr 

    CQ 3_28.02 - copie.jpg

    Enregistrer

  • Retour sur le conseil de quartier Lariboisière

    De nombreux thèmes abordés lors de ce conseil de quartier Lariboisière (qui sera peut être le dernier avant les  élections à venir) et de nombreux élus présents. Une quarantaine d'habitants avait fait le déplacement jusqu'à l'école de la rue de Belzunce.

    Marché Saint Quentin

    Quelques chiffres sur ce marché couvert : une surface vente+réserve de 1300 m2 pour 34 commerçants. 703 300€ de travaux réalisés pas la Ville pour des mises aux normes, l'éclairage et diverses améliorations. Le gestionnaire de marché vient d'être reconduit pour une durée de six ans.

    paris,paris 10e,conseil de quartier,scmr,marché saint quentin,marché sauvette,semaest,square alban satragnebalcon vert

    Lire la suite

  • Budget participatif édition 2017

    paris,budget-participatifLa mairie de Paris a lancé le 24 janvier l'édition 2017 du budget participatif. Le sujet est désormais assez bien connu des Parisiens. Rappelons simplement qu'il s'agit pour les habitants de la capitale de présenter des projets d'investissement soumis aux votes des Parisiens pour un montant non négligeable, à savoir quelques 100 millions d'€.

    Nous vous avons donné notre avis à propos de l'édition 2016 le 12 octobre dernier, il n'est pas utile d'y revenir (Budget participatif 2016 : résultats des courses).

    Qu'en sera-t-il pour 2017 ? Les Parisiens auront-ils encore de nouvelles idées ou n'y aura-t-il qu'un simple recyclage des projets des années précédentes ? Nous verrons. Vous avez jusqu'au 21 février pour soumettre vos projets. Des réunions spécifiques seront organisées dans les mairies d'arrondissement (voir l'agenda). Nouveauté intéressante : la RATP est cette année associée au budget participatif, mais attention, seulement pour les projets directement liés au transport.

    Ajoutons pour être précis que pour cette édition 2017 du budget participatif, l'Hôtel de Ville a décidé d'allouer 2€ pour chaque € investi par les mairies d'arrondissement. Concrètement cela signifie que le montant alloué au budget participatif dans le 9e qui est de  607 603€ cette année passera avec l'abondement de l'Hôtel de Ville à 1 822 809€. Pour le 10e les montants sont respectivement de 801 000€ passant donc au total de 3 360 427 € et dont 1 436 140€ réservés aux projets situés dans des quartiers populaires. La Mairie du 18e a choisi d'y consacrer 955 000€, l'enveloppe du 18e arrondissement sera donc de 6 781 665 € dont 3 444 997€ réservés aux quartiers populaires. Ces enveloppes globales sont sensiblement les mêmes que pour 2016.

    Lire la suite

  • Situation à Barbès: le préfet réagit

    A la suite des nombreux courriers de riverains et d'Action Barbès envoyés au préfet de police de Paris en décembre, ce dernier a réagi et organisé une réunion le 17 janvier dernier à la mairie du 18e (voir notre article du 5 janvier).

    Le soir même, Le Parisien relatait dans son édition du soir en ligne l'essentiel de la réunion avec le Préfet sous la plume de sa journaliste Cécile Beaulieu. Vous pouvez le lire ici. On y retrouve les grandes lignes des actions que la police s'engage à mettre en œuvre avec détermination pour regagner la maitrise de l'espace public, redonner la liberté de mouvement aux habitants, faciliter les allers et venus des femmes dans ce même espace public souvent accaparé par une présence trop masculine, mettre un terme aux ventes de cigarettes en remontant et en faisant tomber les filières...

    Nous y étions.

    Lire la suite

  • Conseil de quartier Lariboisière: ce sera le 1er février

    Des sujets bien différents seront abordés pour le premier conseil de quartier Lariboisière Saint-Vincent de Paul de l'année 2017.

    • l'avenir du marché Saint-Quentin mais aussi les commerces de proximité avec les actions de la Semaest
    • le plan sauvette mis en place depuis quelques mois sur Paris et qui concerne le quartier Barbès
    • les travaux d'aménagement de la rue d'Alsace dans le cadre du projet de Balcon Vert
    • la réorganisation du square Alban Satragne
    • un bilan de la Salle de consommation à moindre risque trois mois après son ouverture

    Et pour finir, un point sera fait sur les projets votés dans le cadre du budget d'investissement du conseil de quartier.

    Rendez vous à l'école élémentaire 3 rue de Belzunce à 19h le 1er février

     

    paris,paris 10e,scmr,square alban satragne,rue d'alsace,marché sauvette,marché saint quentin,semaest

  • Une illustration réjouissante !

    paris,18e,babrès,viaduc,tati

    Lire la suite

  • Promenade urbaine: on attend la suite

    La période des voeux va bientôt se terminer et nous attendons avec impatience que l'agence chargée de la concertation sur les aménagements de la future promenade urbaine soit nommée par la Ville. On nous dit que ce serait imminent...

    Nous avions participé à la réunion quelque peu décevante de restitution du Civic Lab le 15 décembre dernier (voir notre article du 20 décembre).

    Lire la suite

  • Conseil de la nuit: retour sur la dernière réunion

    La 4e assemblée plénière du Conseil de la nuit s'est tenue le 16 décembre 2016 à l’Hôtel de Ville (pour en savoir davantage, vous pouvez relire nos articles sur les précédentes assemblées du 21 janvier 2015, du 28 octobre 2015 et également notre article du 19 juillet 2016).

    A l'ordre du jour de cette assemblée présidée par Frédéric HOCQUART, conseiller de Paris délégué de la Nuit, un échange pour un projet de référentiel sur la prise en compte des usages nocturnes dans les projets d'aménagement urbain et un bilan des actions menées en 2016 sur la vie nocturne.

    Lire la suite