Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le 18ème - Page 10

  • "L'Épicerie - Le Livreur du bled", une épicerie fine africaine à Château Rouge

    À Château Rouge vient d’ouvrir sans doute l'une des plus élégantes épiceries africaines de France !

    Epicerie façade.jpg

    Elle s’appelle Épicerie, en gros sur la devanture du 48 rue des Poissonniers (juste en dessous du carrefour Doudeauville), avec en plus un logo marrant représentant un souriant "Livreur du bled", puisque c’est aussi le nom de l’Épicerie (L’Épicerie, c’est plus chaleureux que Carrefour City, non ?)

    Epicerie logo.jpg

    Entrez, droit devant vous, une première pièce, joliment habillée de murs sable ou vert wagon, sol en béton ciré gris. C’est la pièce "luxe" de l’Épicerie. Plein de bonnes choses, importées en direct de l’Afrique subsaharienne (Côte d’Ivoire, Cameroun, Congo, Sénégal …).

    Epicerie rayonnage chic.jpg

    Présentés sur des étagères, avec des étiquettes écrites à la main, pas du tout électroniques, des sachets de graines (mil, millet, farine de haricot, feuilles de bissap, poudre de Moringa, de Baobab …), des cafés (nous voulons essayer une spécialité : le Café Touba, mélange arabica, robusta, poivre de Guinée et clou de girofle !), des petits pots de confitures faites maison : Crème Saka saka, velours de gingembre, de noix de cola …), un import créole : la Sauce Chien (citron, oignon, piments végétariens). "Pas dangereux !" nous a indiqué Hamel Tchakui, l’un des associés.

    Epicerie confitures maison.jpg

    On s’étonne : "Autant d’élégance ne va-t-elle pas intimider la clientèle du quartier ?". "On verra ! On est compétitifs, ils vont le voir. Et aussi on a toutes les choses courantes…"

    La pièce à côté, à droite en entrant, propose effectivement des fruits et légumes, des sodas "courants", du poisson surgelé, des sacs de divers riz (pas en 70 kg !), des fruits, des légumes frais… Plus classique, mais toujours délicatement présenté.

    Epicerie inter. pièce 1.jpg

    Joyeux accueil à L’Epicerie, et à ce moment de volupté élégante qu’elle apporte à notre quartier.

    Epicerie sachets graines.jpg

    L’Epicerie – Le Livreur du Bled est ouverte tous les jours de 10 à 20 h (le dimanche, 10 h à 18 h) et bien sûr, "le Livreur du Bled"… livre !

    48 rue des Poissonniers – Paris 18e

    ServiceClient@LeLivreurduBled.com

  • La Table ouverte dresse le couvert rue de la Goutte d'Or

    La Table ouverte, association menée par Rachid Arar, est bien connue des habitants de la Goutte d'Or et par les amateurs de bons plans, avec ses menus peu chers et sa magnifique cour intérieure rue Léon. L'association s'est également brillamment illustrée durant l'année écoulée, en distribuant des repas aux personnes dans le besoin, sans aucune condition. C'est aussi cette association qui anime la friche située à l'angle des rues des Poissonniers et Polonceau.

    table-ouverte,18e

    La terrasse était pleine pour une inauguration sous le soleil

    La Table ouverte ouvre aujourd'hui un nouveau lieu rue de la Goutte d'Or, dans l'ancien restaurant éponyme, qui avait fermé ses portes notamment pour des questions d'insécurité. Mais regardons plutôt l'avenir, avec un lieu qui va connaitre de nouveau de la vie dans un secteur qui en a bien besoin. La cuisine est "maghrébine métissée" et les prix sont toujours très abordables, de quoi se régaler pour pas cher !

    table-ouverte,18e

    Inauguration autour d'une paella et de bouchées orientales

    Nous avons assisté, hier lundi 31 mai, à l'inauguration de ce nouveau restaurant associatif qui offre une petite et une grande terrasse. Parmi les invités officiels, on pouvait noter la présence d'Éric Lejoindre, le maire du 18e, de Danièle Obono, la députée du secteur, Anne-Claire Boux, adjointe à la Maire de Paris en charge de la politique de la ville, ou encore de Colombe Brossel, l'adjointe à la Maire de Paris à la propreté. Bien sûr, de nombreuses associations du quartier étaient représentées, tant Rachid Arar est une figure qui fédère. Un Rachid Arar pour qui, cet établissement, est un vrai retour aux sources, car ce natif du quartier est précisément né à cette adresse, enfin... dans l'immeuble qui précédait l'actuel, celui du Café de la Pointe, pour ceux qui s'en souviennent.

    Souhaitons longue vie à ce nouveau restaurant associatif et autant de succès que son homologue de la rue Léon !

  • "Bizas, La Vie de Quartier", un mini marché ? Une épicerie "comme avant" ?

    Descendez la rue Custine, trottoir de droite. Arrivé au 25, croisement Labat, ouvrez les yeux ! L’agréable poissonnerie a fait place depuis trois jours à un beau magasin, plein de saveur(s), qui s’appelle "Bizas, La Vie de Quartier".

    bizas,commerce,rue-custine,18e

    Ah !? Mais quoi donc qu'est-ce ?

    D’accord, on achète là des choses qui se mangent, dans un superbe cadre [1]. À propos de cadre, Vladimir Pierens, le patron du lieu, arrive, avec quelques membres de l’équipe, dont sa femme, Marion, tous portant une superbe veste avec logo maison, couleur feuilles d’automne. Ben oui, ça compte, les détails !

    bizas,commerce,rue-custine,18e

    Donc, Vladimir explique : "Bizas, c’est un personnage mythique, qui aurait fondé Byzance, un carrefour (Oups !) commercial de l’époque ! C’est la partie « commerce »".

    C’est quoi Bizas, une épicerie ? "Oui, et non, c’est plus ; on trouve de tout chez Bizas, en choix restreint, mais de qualité. Des produits de producteurs que nous connaissons (avec un penchant pour les Landes de Marion et le Perche pour moi), qui viennent de pas loin (sauf les bananes !). Pas cinquante marques de yaourts, mais des bons, pareil pour fruits, légumes, (une avalanche, dans une « serre » !) fromages (prédécoupés, affinés), viandes, charcuterie, poissons…".

    Donc, on peut faire toutes ses courses ? "Oui, avec le pain aussi, de chez Landemaine, des jolis bocaux pleins de bonnes choses pré-pesées par nous, décorés « La Vie de Quartier Bizas », consignés 1,50 €, qu’on a envie de garder chez soi ! Et même des produits ménagers … de qualité. Le tout pas plus chers qu’ailleurs, vu la qualité ! Et aussi des plats à emporter, des soupes, salades, sandwiches que nous cuisinons au sous-sol avec des légumes ou des produits qui approchent de leur date limite."

    bizas,commerce,rue-custine,18e

    Et la suite du nom : "La vie de Quartier" ?

    "C’est la partie joie de vivre, services, échanges d’adresses, découverte du quartier, avec un site, pour les contacts. Nous habitons tous à proximité et, comme Action Barbès, nous sommes passionnés par notre quartier ! Nous voulons que les gens viennent faire leurs courses à Bizas, et aussi, panier contre panier, portés par une ambiance chaleureuse, fassent des rencontres, échangent des infos, retrouvent un voisin…".

    Et pour "cadrer" cette activité ?

    "Nous créerons une association, ouverte à tous. L’épicerie est le point de départ pour des activités de voisinage : maraudes avec distribution d’invendus, livraison pour les personnes âgées … La livraison à domicile, c’est bien, mais papoter à l’épicerie, c’est mieux, question lien social !". Les adhérents pourront participer aux actions solidaires initiés par l’épicerie, voire en proposer. La carte "voisins" est une carte (49 € par an) qui permet de bénéficier de tarifs préférentiels et des ventes et événements spéciaux, mise en relations avec plein de services du quartier, installations d’appareils, baby-sitting, aide aux devoirs … depuis la borne dans l’épicerie, ou notre site … euh, dès qu’il sera créé !"

    bizas,commerce,rue-custine,18e

    Bizas ferme à 21h. Pratique pour un "dernier oubli", ou pour «"faire le plein" pour des amis qui débarquent. 

     

    Bizas, La Vie de Quartier

    25 rue Custine, Paris 18e

    Horaires : lundi au samedi, 9h à 21h.

    Contact@Bizas.fr

     

    [1] Design by le cabinet BR Design : brdesigninterieur.com et l’agence Zephyr : zephyrparis.org/fr/

  • Retour sur le marquage des vélos

    Pandémie, télétravail, air du temps, nouvelles pistes et engouement écologique pour les modes de circulation douce, toutes ces bonnes ou moins bonnes causes ont boosté le marché du cycle de façon impressionnante. A Paris, il est devenu nécessaire de regarder de toutes parts avant de s’engager sur un trottoir, une piste ou un passage piéton tant le nombre de cyclistes a explosé, et disons-le franchement, tous ne sont pas respectueux des droits des piétons. Il s’en faut de beaucoup. 

    Les vélos ont beaucoup évolué aussi. Plus rien à voir avec la petite reine de papa. Les profilés sont modernes, les matériaux plus légers et plus solides. Il n’est qu’à jeter un regard sur les catalogues ou les pages des pro de la vente de cycles pour s’en convaincre. Sans compter la très rapide percée des vélos à assistance électrique.

    Voici quelques liens pour vous mettre à jour, si vos derniers coups de pédale datent un peu. Lapierre, un pro, concepteur, trois générations d’expérience, dit le site, alors…. Cycles Laurent, distributeur de plus de cinq cents marques… le choix devient difficile.  Une idée des prix ? Aïe… pas donné ! Un clic sur une marque que nous connaissons tous : Peugeot  par exemple, le City pour des trajets urbains, modèle eCO1, "Confort, élégance et tranquillité grâce au choix des meilleurs moteurs Bosch, etc…"  et la modique somme de 2 149 euros. Quand même. Et bien sûr l’incontournable Décathlon, où l’on peut trouver meilleur marché. 

    Ces beaux joujoux ne peuvent être laissés en plein air n’importe où, abandonnés au regard du premier voyou qui passe. Or, dans Paris chaque immeuble ne dispose pas d'abri à vélos. Gare au vol donc. Nous avons dans le blog déjà évoqué le "commerce" de vélos volés qui se tenait au soir sur la placette de la Charbonnière. Un reportage de France Inter nous disait l’été dernier que la surveillance par caméra avait eu raison de cette plaque tournante du cycle et que les échanges s’étaient déplacés vers le métro Quatre Chemins à Aubervilliers. Nous n’avons pas poussé le professionnalisme jusqu’à aller vérifier l’info. Cela dit, quand le prix de votre vélo atteint ces sommes rondelettes, il est de bon ton d’y faire attention. Les pouvoirs publics ont du être sensibles à cette inquiétude, voire à cette colère des cyclistes, puisque un décret est paru au bulletin officiel du 25 novembre 2020 qui prévoit le marquage des vélos. Il dit : 

    Afin de lutter contre les vols, le recel ou la revente illicite de bicyclettes, les vélos vendus neufs par des commerçants doivent faire l'objet d'un marquage depuis le 1er janvier 2021. Cette obligation sera étendue aux vélos d'occasion vendus par des professionnels à partir du 1er juillet 2021. Leur numéro unique sera inscrit dans une base de données répertoriant les identifiants pour retrouver plus facilement les propriétaires. Un décret paru au Journal officiel le 25 novembre 2020 en application de la loi d'orientation des mobilités est précisé par un arrêté publié le 31 décembre 2020 (lien).

    Peut-être un coup de frein aux vols de vélo dans la capitale. On l’espère. 

    velo,marquage,vol,deplacement,securité

  • Les terrasses de la Goutte d'Or rouvrent ce matin !

    Mercredi 19 mai, c’est la réouverture des terrasses – normales ou « provisoires » - des cafés-restaurants, ceux de la Goutte d’Or en l’occurrence.

    L’Inspecteur des travaux finis de Action Barbès a été envoyé en mission !

    Donc, premier arrêt au 360 Music Factory, qui dès aujourd’hui mercredi sort ses tables sur le trottoir de la rue Myrha. Le Big Boss a eu l’inspiration d’installer un beau store orange-safran, vous voilà donc protégé des intempéries, si jamais … Service, donc, de 12h à 21h. Venez vite découvrir sa nouvelle carte méditerranéenne, grecque, libanaise (que nous avons testée pendant la période "cuisine à emporter". Un régal).

    Pour les week-ends musicaux, il faudra attendre le samedi 12 juin. Eclectisme et qualité tout l’été. Du mardi au samedi, de 11h à 23h, 32 rue Myrha.

    En parlant de musique, vous pouvez vous joindre dès maintenant à l’équipe de Au Fil des Voix (associée au 360), pour sept mois de 35h par semaine. Vous accompagnerez le développement des projets d'actions avec les écoles, des formations et les master class autour de la musique, des partenariats et des publics.

    Visite au Chien de la Lune, le restaurant gastronomique de chez nous. Christian, ce mardi, était en pleine construction de sa nouvelle terrasse (sur un espace de livraison), sous l’œil intéressé de quatre agents de police. Il vous attend ce mercredi, de 12h à 14h50, côté restaurant, puis toute la journée, jusqu’à 21h, le Chien étant maintenant aussi un bar toutes consommations, tapas, assiettes de petites choses … jusqu’au dîner ! Pour y dîner au-delà de 21h, merci d’appeler l’Elysée au 01 42 92 81 00, pour savoir quand le couvre-feu disparaît.

    terrasses,goute-d-or,18e,deconfinement

    Visite à l’historique café-bar-restaurant-hôtel qu’on ne présente plus : Les Trois Frères. Un véritable atelier de menuiserie était, ce mardi, étalé sur le trottoir, en train de construire la terrasse "provisoire". Elle vous attend euh… pas mercredi, mais demain jeudi 20 mai. D’ici là, tout sera prêt pour un total service restaurant (12h à 15h puis 18 h à 21h), et café bar le reste de la journée !

    terrasses,goute-d-or,18e,deconfinement

    terrasses,goute-d-or,18e,deconfinement

    Pour "plus tard ", l’association de L’Echo-Musée, rue Cavé, qui, n’étant pas un débit de boissons, mais de culture,  partageait sa "terrasse provisoire" avec le café d’en face Le Parc, qui lui est un café, mais n’a pas de terrasse. Cela fonctionnait bien, l’été dernier, juste devant les frondaisons du square Léon. Vont-ils remettre le couvert cet été ?

    Et pour plus tard aussi, la terrasse (ou la salle aussi ?) de La Table Ouverte, qui a remplacé le restaurant La Goutte d’Or, (dans la rue du même nom), mais qui n’est pas encore tout à fait prêt…

    Action Barbès vous souhaite un joyeux tour des terrasses de la Goutte d’Or, en consommant avec modération et en respectant la tranquillité du voisinage, bien sûr !

  • "Nouveau plan de circulation à la Goutte d’Or " : Réunion de restitution

    La Mairie du 18e organise ce jeudi 20 mai une réunion publique en ligne pour présenter le bilan des échanges avec les habitants sur le nouveau plan de circulation sur le secteur Goutte d'Or - Château-Rouge mis en place le 31 juillet 2020. Un changement que nous avions appelé de nos vœux afin que ce quartier puisse bénéficier d'un circulation apaisée. Un quartier dont on rappelle que le pourcentage de foyers possédant un véhicule automobile est le plus faible de Paris (moins de 25 % des foyers, même moins de 20 % sur certains secteurs).

    Presque dix mois après la mise en place du nouveau plan de circulation à la Goutte d’Or (voir notre article du 31 août 2020 à ce sujet), c'est donc un premier bilan qui s'inscrit dans la temporalité de l'opération "Embellir votre quartier". Si ce nouveau plan de circulation a indéniablement eu un impact très positif dans l'ensemble, il demeure des points noirs dont on espère vivement qu'ils trouveront une résolution satisfaisante pour les riverains concernés (rues de Polonceau, Suez, Panama, Laghouat, entre autres). Il y a sans doute aussi des points qui pourraient être améliorés, notamment en matière de stationnement sauvage.

    Cette réunion de restitution se déroulera ce jeudi 20 mai 2021 à 18 h 30

    Pour assister à cette réunion en ligne sur Zoom : cliquez ici 

    419381137.jpg

  • Une collecte contre la précarité menstruelle

    Afin de lutter contre la précarité menstruelle que deux millions de femmes et jeunes filles subissent en France, une grande collecte de protections hygiéniques se déroulera le week-end du 8 et 9 mai 2021, de 14 h à 18 h, dans le 18e arrondissement.

    Dans ce cadre, les Sisters Red, un groupe d’adolescentes âgées de 12 à 16 ans, recherchent plusieurs bénévoles afin de renforcer leur équipe. Cet appel à bénévoles est ouvert à tout public et également aux hommes.

    Pour faire un don, il vous suffit de venir déposer des protections hygiéniques au Bar commun (135 Rue des Poissonniers) et au bar Le Supercoin (17 Rue Boinod), et des boites à don seront mises à votre disposition.

    Contact : awadiopparis@gmail.com

    affiche_definitive.jpeg

  • Un exposition sur les tirailleurs sénégalais à l'occasion du 8 mai

    L'association SOS Casamance organise ce samedi 8 mai, à l'occasion de la journée du souvenir, une exposition dédiée aux tirailleurs sénégalais. Un rappel historique qui est toujours bienvenu pour redire la place importante de ces soldats dans l'armée française lors des conflits mondiaux.

    L'exposition sera visible au 22 rue de la Goutte d'Or et elle sera ouverte uniquement le samedi 8 mai 2021, de 10 h 30 à 18 h 30.

    8Mai.png

    C'est où ?

    22 rue de la Goutte d'Or , Paris 18e

    C'est quand ?

    Samedi 18 mai 2021, de 10 h 30 à 18 h 30

  • Une présence policière inédite sur le secteur Barbès - Goutte d'Or

    Certains l'auront sans doute remarqué : le bleu est omniprésent dans le sud de la Goutte d'or en ce moment. Et par là nous ne visons pas l'agréable beau temps sévissant à Paris depuis quelques jours, mais bien l'impressionnant déploiement de forces de l'ordre observable dans tout le quartier ces deux dernières semaines.

    De mémoire d'habitants, on avait pratiquement jamais vu cela. Quasi concomitante avec le début du Ramadan, une période marquée traditionnellement par une présence policière accrue, cette démonstration de force se distingue cependant des années précédentes par le nombre de fonctionnaires engagés et surtout par l'activisme de ces derniers sur la voie publique. Alors qu'elles nous avaient trop souvent habitués à une passive attente dans leurs camions, les forces mobilisées - policiers et gendarmes - occupent depuis trois semaines le terrain comme jamais. Elles patrouillent quotidiennement, contrôlent le respect des règles sanitaires (port du masque, couvre-feu) - et même du code de la route ! -, avec un zèle inhabituel pour le quartier.

    Cette présence policière massive et continue produit d'ailleurs déjà de premiers effets positifs dans une zone particulièrement éprouvée par les violences ces derniers mois. Les abords immédiats de la station Barbès ont ainsi été en bonne partie libérés de leurs nombreux dealers, permettant ainsi de restaurer un fragile sentiment de tranquillité. Fait rare, les vendeurs à la sauvette qui opéraient sous le métro aérien après les marchés du mercredi et du samedi ont quitté les lieux, demeurés propres toute la semaine désormais. L'afflux massif et quotidien de personnes venant faire leurs courses à Barbès avant la rupture du jeûne se fait aussi sans débordements majeurs, contrairement à certaines années précédentes. Bref, les choses s'arrangent dans un quartier qui en avait grandement besoin. Et s'il nous semble normal de dire quand cela va mal, il nous a paru tout aussi juste de saluer lorsque cela va mieux.

    Bien sûr, cette présence policière massive ne constituera pas la solution miracle à tous les problèmes du quartier, surtout si elle prend fin dès le terme du Ramadan, en mai prochain. Forcément, il faudra veiller aux éventuels effets de report qu'un tel déploiement de force ne manquera pas de provoquer, certains étant déjà visibles du côté de la rue de Sofia ou de la gare du Nord. Evidemment, nous devrons rester vigilants face aux éventuels effets d'affichage sécuritaires dont notre quartier pourrait être de nouveau l'instrument dans la perspective d'échéances électorales à venir.

    En attendant, ne boudons pas notre satisfaction de voir les pouvoirs publics prendre (enfin !) la mesure de l'insécurité pourrissant la vie quotidienne des habitants du Sud de la Goutte d'or depuis bien trop longtemps. Cet effort policier est nécessaire à cet endroit actuellement. Espérons qu'il dure et s'étende, sans se dissoudre.

    IMG_20210427_180325.jpg

  • Perry Féérique, un nouvel atelier de réparation de vélos au coeur de la Goutte d'Or

    Au 32 rue Laghouat, tout à côté de l'Olympic Café, un nouvel atelier de vélo a ouvert ses portes en février dernier : Perry Féérique.

    IMG_20210422_155222.jpg

    Dans cet atelier loué par la Semaest, Matteo et son acolyte vous accueille du lundi au samedi pour prendre soin de votre deux-roues. Vous pouvez même prendre rendez-vous avant de vous déplacer pour un accueil sans attente (matteo@perryfeerique.fr / 01 88 48 42 86), et il y a même possibilité de réserver un créneau directement en ligne (cliquer ici).

    IMG_20210422_160147.jpg

    L'accueil est sympathique et professionnel, et les délais de réparation sont raisonnables. Que de bonnes raisons pour emmener réparer sa bicyclette chez Perry Féerique !

    perry-feerique,velo,reparation,18e

    Perry Féérique

    32 rue Laghouat, Paris 18e

    Site internet : perryfeerique.fr/

    Mail : matteo@perryfeerique.fr

    Tel : 01 88 48 42 86

  • Des avocats fiscalistes vous aident à remplir votre déclaration des revenus

    Chaque année, au moment de la déclaration des revenus, des avocats du Barreau de Paris, spécialistes du droit fiscal, vous conseillent et vous aident à remplir votre déclaration de revenus, n'hésitez pas à en profiter !

    Les mairies d'arrondissement accueilleront le 6 mai prochain ces consultations gratuites auprès d'avocats fiscalistes pour vous aider avec votre déclaration de revenus. Pour bénéficier des conseils de professionnels de la fiscalité, il est impératif de prendre rendez-vous au plus vite.

    Précisons qu'il n'est pas obligatoire d'habiter dans l'arrondissement choisi, et que ces consultations sont gratuites et confidentielles. Pensez à vous munir de votre déclaration de revenus 2020 ainsi que de tous les documents permettant aux avocats fiscalistes de vous aider.

    La prise de rendez-vous peut se faire en ligne, en remplissant le formulaire dédié, ou en appelant le 39 75 (prix d'un appel local).

    Pour rappel, les dates limites de déclaration d'impôts sur le revenu :

    - pour les déclarations papier : 20 mai 2021 ;
    - par internet pour les départements numérotés de 50 à 974/976 : 8 juin 2021.

    impots,consultations,avocats-ficalistes

  • Vote en ligne de trois projets au Conseil de quartier Goutte d'Or - Château Rouge

    Suite à la rencontre publique du jeudi 18 mars 2021, les habitants du Conseil du conseil de quartier Goutte d'Or - Château Rouge sont invités à s'exprimer sur le financement de trois projets. Il s'agit de s'exprimer sur chacun des projets indépendamment.

    Des habitants et des associations du quartier sollicitent le budget du conseil de quartier sur trois projets présentés pendant la réunion du 18 mars. Vous pouvez dès aujourd'hui vous prononcer sur leur financement.

    Chacun se fera un avis sur le projet, mais nous marquons un intérêt particulier pour le projet présenté par Home Sweet Môme, une association très dynamique qui, avec ses animations, fait la joie des petits dans le 18e.

     

    Projet 1: "De nouveaux bacs pour les magnolias"

    Le collectif Magnolias et le jardin partagé l'Univert souhaitent proposer 3 nouvelles bordures pour les magnolias de la rue Saint-Bruno. Un premier pied vient tout juste d'être repensé par Johan (jardinier-artiste-bricoleur de l'Univert), et les retours des passants.es ont été très positifs. Depuis 2014, année de lancement du jardinage au pied des magnolias, l'objectif reste le même : faire vivre la nature en ville, de façon participative et collective (jardiniers.ères des environs, n'hésitez pas à rejoindre l'aventure!).

    Budget : 3 500 euros de fonctionnement
    Projet 1 : Pour voter, rendez-vous ici

    unnamed (2).jpg


    Projet 2 : "Le spectacle Taroo"

    Le groupe "village festif" souhaite solliciter le conseil de quartier pour le financement d'un spectacle. Taroo est un spectacle qui nous parle des préjugés, de ces maghrébins ou africains qui sont souvent ceux qui sont nos éboueurs ici. Ici ou ailleurs, ce sont les invisibles que nous voyons seulement quand il n'y a plus qu'eux qui travaillent, comme en temps de confinement. Taroo est un spectacle entre cirque, parkour, acrobatie, détournement d'objet et magie, avec pour seul objet : une poubelle. Durant la Fête, le spectacle, d'une durée de 15 minutes, aura lieu à trois reprises au cours d'une ou deux après-midi, dans le cadre du "village festif".

    Budget : 1 000 euros de budget de fonctionnement
    Projet 2 : Pour voter, rendez-vous ici

    unnamed.png


    Projet 3 : "Opération de solidarité : distribution de kits créatifs aux enfants"

    Dans ce contexte particulier où les enfants sont contraints, privés de leurs activités socio-culturelles, sportives et artistiques et conformément à l'article 31 de la Convention Internationale des Droits des Enfants "Les Etats parties reconnaissent à l'enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge et de participer librement à la vie culturelle et artistique" l'association souhaite offrir aux enfants des quartiers de la Goutte d'Or un kit créatif pour qu'ils puissent s'évader, rêver et créer notamment pendant ces vacances de printemps, une alternative aux écrans.

    Budget : 1000 euros de budget d'investissement.
    Projet 3 : Pour voter, rendez-vous ici

    unnamed (1).png