Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Convivialité - Page 5

  • La rue Richomme en fête

    L'association la Goutte Verte organise un après-midi festif le 1er octobre pour inaugurer sa nouvelle parcelle rue Richomme. En effet, ce jardin itinérant qui a occupé et animé des friches dans le quartier de la Goutte d'Or va trouver un point de chute sur une petite parcelle aménagée à cet effet rue Richomme. Une rue que nos lecteurs connaissent bien car elle est le cadre du projet que nous avons présenté au budget participatif et qui est actuellement soumis au vote : Une Rue-Jardin Richomme. Un projet qui a séduit la Goutte Verte qui le soutient activement et qui aura toute sa place ce dimanche 1er octobre, dernier jour du vote pour le budget participatif 2017 (clôture des votes à 20h). Au programme de cet évènement : musique, rencontres et convivialité...

    IMG_6514.JPG

    La future parcelle de la Goutte verte en cours d'aménagement, mai 2017

     

    Rendez-vous rue Richomme, dimanche 1er octobre de 15h à 20H, venez nombreux !

     

    GV_1er_oct_affiche_2.jpg

  • Une marche exploratoire pour la Promenade urbaine

    Annoncée lors de la réunion publique au Louxor le 1er juillet dernier, une marche exploratoire ouverte à tous est proposée par la ville le 28 octobre à 18h devant le théâtre des Bouffes du Nord. En fait, trois groupes devraient être constitués selon le tronçon étudié pour plus d'efficacité et permettre à tous les participants de faire des propositions. Pour retrouver l'historique du projet, le phasage, les partenaires ..., cliquez ici. N'hésitez pas à venir nombreux!

     paris,paris 10e,paris 18e,promenade urbaine,bouffes du nord,centre barbara,circulation,voirie

    Et toujours en ligne la présentation faite le 1er juillet au Louxor, pour tous ceux qui n'y étaient pas. 

    Promenade urbaine au Louxor

  • Une visite à la librairie solidaire du 10e

    Voilà plus de deux ans que la librairie solidaire a quitté la rue d'Hauteville. Nous avions rencontré en octobre 2014 des bénévoles du lieu (voir notre article du 10 octobre 2014). La librairie s'est installée au 27 de la rue du Château d'eau et il faut pousser le lourd portail pour y accéder au fond de la cour.

    paris,paris 10e,librairie-solidaire,régie du canal

    Pensez à appuyer sur l'interphone!

    paris,paris 10e,librairie-solidaire,régie du canal

    Le lieu est ouvert du mercredi au vendredi et les 1er et 3e samedis du mois de 12h à 19h. Il est tenu par une équipe de bénévoles et un salarié de la Régie de quartier de la Maison du Canal qui coordonne les activités. Les animations devraient reprendre avec un café-lecture notamment et des ateliers d'écriture.

     

    paris,paris 10e,librairie-solidaire,régie du canal

    On y trouve des livres pour la jeunesse (plébiscités) et aussi des policiers, romans, essais, BD, ouvrages sur le cinéma, l'architecture.... En projet, une partie de la librairie devrait d'ici à la fin de l'année accueillir des ouvrages anciens. D'ici là, si vous souhaitez déposer des livres (sauf livres scolaires et revues) soyez patients et venez à partir d'octobre.

     

  • Pour les amateurs de gastronomie

    image001.png

    Dans le cadre de la fête de la gastronomie initiée au Ministère de l’Économie, en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture, le marché Saint-Quentin ouvre ses portes à la chef Fabienne Zytnicki–Roux, issue de l’école Escoffier-Ritz. Elle proposera le samedi 23 à 16h30 et à 18h15 des recettes simples pour cuisiner avec des fruits et légumes de saison. Si vous êtes tentés, pensez à vous inscrire à cette adresse: urbanfoodcorporation@gmail.com.

    paris,paris 10e,marché saint quentin,gastronomie


    Et pour tout savoir de cet évènement national et international, c'est ici.

  • Le Secours Populaire ouvre ses portes à Ange & Dam

    Nous sommes ici dans ce blog toujours attentifs aux événements culturels que mettent en scène les artistes de Ange & Dam, les vernissages réguliers dans leur atelier de la rue Labat, ou ailleurs. Cet automne, elles donnent rendez-vous un peu plus bas dans les locaux du Secours Populaire, 6 passage Ramey, pour une exposition qui s'y tiendra entre le 15 et le 18 septembre.

    Elles rapportent de leur séjour au Burkina Faso, à Bobo Dioulasso, les oeuvres de leurs ateliers dans le cadre du travail de la Soupape ailée *, et dans leurs valises, cette année, se trouvait un invité : Moukoro Kassoum dit Ladji. 

    paris,culture,vernissage,sculptures,ange&dam

    Lire la suite

  • Fête et animations sur le canal Saint Martin demain

    Voilà une idée pour se détendre dimanche après-midi avec (ou sans) les enfants avant la rentrée des classes. La Maison du Canal proposera jeux, musique et bien d'autres animations. La météo annonce un temps mitigé mais elle peut se tromper...

     

    Paris, paris 10e, canal saint martin, la maison du canal

     

     

  • En attendant la mer...

    Il parait que c'est le gros départ ce week end... alors, en attendant la mer, on s'amuse un peu. 

     

    Maillots de bain enfants dans les années 30.jpg

    Trop mignons.... 

    Les premiers maillots de bain apparaissent vers 1850, en même temps qu’un intérêt croissant de l’aristocratie pour les bains de mer. D’abord très couvrants et peu adaptés à la nage à cause de leur encombrement et de leur poids une fois imbibés, les costumes de bain se transforment progressivement.

     

    8b9b116678abdb90d7d93e7c486a8340.jpg

    Au début du 20e siècle, le maillot de bain une pièce fait son apparition. Les progrès de l’industrie textile permettent de recourir aux matières élastiques qui adhèrent mieux au corps et facilitent les mouvements dans l’eau. C'est l'apparition des "3L" (Lycra ou élasthanne, Lurex et Latex). L’instauration des congés payés en 1936 démocratise l’accès à la plage et favorise la multiplication des maillots de bain, qui se raccourcissent et changent de forme.  

    2Pieces des années 40.jpg 

    Le bikini, lui, fait son apparition en 1946 et doit son nom à un atoll du Pacifique, où avaient lieu des essais nucléaires. L’un de ses slogans était « première bombe an-atomique ». Puis....

     

    289458-ursula-andress-dans-james-bond-007-950x0-2.jpg

    ... en 1962, James Bond rencontra Ursula Andress.... un sacré coup de pouce pour les ventes de bikini.

    {L'idée de ce court historique du maillot de bain est venue de la saison, bien sûr, mais les compléments sont à rechercher sur le site d'un "certain regard". Allez-y, surfez en 1-pièce, 2-pièces ou moins...}

    ---------

    Bonnes vacances à tous !

  • Des nouvelles du Conseil de la Nuit de la Mairie de Paris

    Un des membres de notre Conseil d'administration participe très régulièrement au Conseil de la nuit, et grâce à lui et aux comptes rendus qu'il en fait ici même, nous vous tenons informés des débats, des décisions, puis plus localement de la situation au carrefour des rues Clignancourt, Ramey et Muller, dans le 18e arrondissement. 

    Pour ceux qui s'intéressent à ce sujet, nous souhaitons transmettre la dernière newsletter reçue du Conseil de la Nuit parisien, avec l'édito de l'animateur en chef à la Mairie de Paris, Frédéric Hocquard. 

    Newslette du conseil de la Nuit Mairie de Paris.jpg

    En cliquant sur l'image ci-dessus vous pourrez lire l'intégralité de la Newsletter N°4

    Edito Conseil de la Nuit Mairie de Paris.jpg

     

    Nous nous réjouissons que l'édition 2017 prenne en compte les débordements liés à l'ivresse excessive, les nuisances aussi bien sonores qu'environnementales, auxquelles les riverains sont soumis quand ils demeurent près d'un lieu apprécié par les noctambules. Certes, nous habitons tous en ville et cela suppose quelque tolérance vis-à-vis des aléas de la vie nocturne, mais un compromis de respect réciproque serait le bienvenu. 

  • Conseil de la Nuit: point sur la dernière réunion à l'hôtel de ville

    Notre association participe depuis sa constitution au Conseil de la Nuit, mis en place par Ville de Paris, et plus particulièrement au groupe de travail "Tranquillité Publique " (lire le dernier article sur le conseil de la nuit du 6 janvier 2017).

    Une réunion de ce groupe de travail s'est tenue le 20 juin dernier, sous le pilotage de Frédéric Hocquart, conseiller de Paris délégué de la Nuit.

    A sa demande, le réseau Vivre Paris, qui regroupe plusieurs associations parisiennes de riverains, est intervenu longuement en début de réunion. En synthèse, ce réseau a fait part de sa forte déception par rapport au conseil de la Nuit, avec un résultat quasi nul d'amélioration pour les riverains subissant des nuisances sonores importantes. Selon le réseau, il y a beaucoup de communication mais les actions ne suivent pas et il y a un déséquilibre en faveur des acteurs de la nuit. Le réseau prévoit ainsi de publier une lettre ouverte pour "dénoncer l’abandon des parisiens victimes des nuisances qui sont la conséquence du déséquilibre de la politique municipale relative au développement de l’activité nocturne" (Lire l'intervention in extenso ici .)

    M. Hocquart a contesté de nombreux points soulevés par le réseau Vivre Paris. Il est toutefois dommage qu'une relation de confiance n'ait pas pu s’instaurer entre la Ville et cet acteur important de la vie associative parisienne.

    Lire la suite

  • La Goutte d'or en fête à la fin du mois

    7v0x9bhidfe.jpg

    Un rendez vous annuel à ne pas manquer! Expos, cinéma, concerts..., vous pouvez retrouver le programme ici. On terminera en beauté avec l'Orchestre National de Barbès.

    ONB.jpg