Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Convivialité - Page 3

  • Promenade urbaine de Barbès à Stalingrad, des idées....

    Nous avions initié le concept de promenade urbaine de Barbès à Chapelle, puis jusqu'à Stalingrad pour faire bonne mesure, dès la campagne des municipales en 2013. Nos propositions d'aménagement étaient restées vagues parce que nous ne sommes ni aménageurs, ni urbanistes et que nous faisons confiance a priori aux services de la ville, Direction de la voirie ou/et Atelier d'urbanisme, pour concevoir un espace de qualité, ambitieux dans la vision et adapté aux quartiers que la promenade traversera. 

    Conscients que nous sommes dans les quartiers populaires du Paris ouvrier du XXe siècle, nous avions émis l'idée de lui conserver une ambiance urbaine et non de faire sous le viaduc une fausse campagne (encore moins de l'agriculture urbaine qui nécessite de vastes espaces), avec des "verdissements" qui ont tendance à s'étioler rapidement. Même confiés à des associations d'habitants volontaires pour leur entretien, ils peinent à prospérer tant le jardinage demande de constance et de persévérance dans un univers minéral. Certes il pleut à Paris, mais cela ne suffit pas, malheureusement. Bien sûr il existe quelques exceptions que nos lecteurs assidus ne manqueront pas de nous signaler ! Reconnaissons malgré tout que tout le soin nécessaire à l'entretien d'un jardin ou même d'un carré de verdure dans un cadre urbain n'est pas acquis. Certains jardins partagés dans le 18e, pour rester dans le quartier, sont loin d'être des réussites, en dépit de l'attachement qu'ils peuvent susciter à proximité. Et nous ne parlons pas de certains pieds d'arbres entourés de planches de récupération assez grunges... Si végétalisation il devait y avoir, il faudrait alors y mettre les moyens et donc ne pas compter sur une association du voisinage dont la pérennité n'est jamais assurée dans le temps ...

    paris,18e,promenade-urbaine,barbès,stalingrad,chapelle

    Là, on rêvait encore....

    Lire la suite

  • Conseil de quartier Goutte d'or- Château rouge: des idées pour le quartier?

    L’équipe d’animation du conseil de quartier Goutte d’Or – Château rouge  invite les habitants à un atelier participatif « Des idées pour votre quartier ? Organisons nous pour utiliser nos budgets ». Dans le cadre du budget participatif, 4 projets ont été retenus:

    - Aménagement des pourtours de l’Eglise St Bernard
    - Une rue-jardin Richomme (projet proposé par Action Barbès)
    - Apaiser la rue Cavé
    - Végétalisation du pont de la rue Doudeauville
     
    L'idée est de réfléchir dès maintenant à des projets pour l'édition 2018.

    Rendez-vous mercredi 15 novembre à 19h à l'école élémentaire 11, rue Cavé pour échanger et proposer.
     

    paris,paris 18e,goutte d'or,conseil de quartier,budget-participatif

  • Un nouveau commerce rue du faubourg Poissonnière

    Un petit lieu de restauration vient d'ouvrir ses portes au 169, rue du faubourg Poissonnière. La boutique était auparavant d'une toute autre nature puisqu'il s'agissait d'une entreprise de pompes funèbres. Utile également mais moins attirante ! Nous avons rencontré ... et testé.

    paris, paris 9e, commerce-de-proximité

    Si la boutique, ouverte début septembre, s'appelle "epiceriz", c'est parce que vous pourrez trouver tous les jours différents risottos; l'enseigne extérieure très ancienne a été conservée. La responsable du lieu tient à ce que tous les produits vendus proviennent d'artisans de France et d'ailleurs, pour la plupart bio. Chaque jour, on peut y acheter des plats préparés pour un prix raisonnable. La boutique est ouverte 7 jours sur 7 de 8h à 20h30 en semaine et à partir de 10h30 le week-end.

    paris,paris 9e,commerce-de-proximité

    N'hésitez pas à à jeter un oeil sur le site web et à pousser la porte de ce nouveau commerce de proximité, l'accueil y est sympathique.

  • Une visite de la médiathèque Françoise Sagan, ça vous tente ?

    paris,10e,médiathèque-française-sagan

    Quartier partagé vous propose le Mardi 7 novembre à 10 h une visite guidée de la Médiathèque Françoise Sagan, 8 rue Léon Schwartzenberg,

    Il est préférable de s'inscrire auprès de Quartier partagé

    par mail           --> http://quartierpartage.blogspot.fr/

    ou téléphone    --> 07 86 73 07 83

  • Assemblée générale d'Action Barbès: 17ème année!

    Les années passent et le nombre des dossiers que suit notre association ne diminuent pas. Tout au plus, certains disparaissent mais vite remplacés par d'autres. Après deux années d'assemblée générale au Louxor, nous avons choisi de revenir dans le 18e. Un de nos adhérents libraire nous ouvre les portes des Libraires associés au 3, rue Pierre l'Ermite le jeudi 9 novembre à 19h et nous l'en remercions. Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce très beau lieu, ce sera une excellente occasion. Bien sûr, notre assemblée générale annuelle est pour nos adhérents. Cependant, les habitants qui souhaitent nous rejoindre et adhérer pourront y assister. Nous continuerons dans un restaurant du quartier pour celles et ceux qui auront envie de prolonger les débats.

    Paris, paris 18e, libraires-associés, assemblée-générale

  • Pourquoi ne pas se rapprocher du numérique

    Parmi toutes les annonces que nous recevons quotidiennement en tant qu'association, nous en relevons certaines que nous relayons. Connaissez-vous le club de la Goutte d'ordinateur, par exemple ? 

    Capture d’écran 2017-10-18 à 18.23.29.jpg

    Située au carrefour des rues Myrha et Léon, à l'angle opposé de la boulangerie Tembely qui ravit tout le quartier avec son pain de qualité, là se trouve l'association La Goutte d'ordinateur, avec des vitrines largement ouvertes sur deux pans de la façade et l'entrée au 7, rue Léon.

    Pour la troisième année consécutive, le club vous propose des activités ludiques et créatives autour du numérique chaque mercredi de 16h30 à 18h30. Les horaires pourraient laisser croire que les activités sont réservées aux jeunes scolarisés, mais non, elles sont ouvertes à tous, inter-générationnelles même. Aussi si vous n'avez pas encore acquis toute la dextérité indispensable au maniement d'un ordi, si vous avez envie de mieux gérer les photos faites l'été dernier, les classer, les retoucher... peut-être trouverez-vous ici les bons interlocuteurs. Mais ce n'est pas tout, vous pourrez profiter de projections de films libres de droits, participer à des sorties culturelles dans le quartier qui recèle des richesses insoupçonnées... 

    La première séance a eu lieu mercredi 18 octobre, celle-ci vous l'avez ratée ! mais les suivantes.... le 25 : comment créer une web radio sur internet (choix des thèmes, écriture des articles, enregistrement de l'émission), ou le 15 novembre : une séance de film dont le titre sera annoncé prochainement... Le programme complet est accessible sur le site du club. 

     

    Informations et renseignements au 01 42 51 03 61

    ou par mail à : gouttedordinateur@sallesaintbruno.org

     
     
  • Distribution de bulbes à l'accueil des mairies à partir de lundi

    Nous reprenons ci-dessous la Lettre des élus EELV du 18e pour vous annoncer une distribution de bulbes, des anémones de Grèce, elle aura lieu ce samedi 21 octobre, au square Federico-García-Lorca (4e) de 11h à 17h30, au bord de la Seine, accessible depuis les Berges ou depuis le quai de l'Hôtel-de-Ville grâce à la passerelle.

    Des sachets de bulbes seront proposés aux Parisiens à partir du lundi 23 octobre à l'accueil des mairies d'arrondissement, dans la limite des stocks disponibles. Pour plus d'informations, il conviendra de vous rapprocher de votre mairie.

    La végétalisation est un enjeu majeur de la transition écologique des villes et particulièrement de l’adaptation de Paris au changement climatique. Elle vise à lutter contre les îlots de chaleur urbains, à améliorer le cadre de vie des Parisiennes et des Parisiens, à réduire l’apport d’eaux pluviales dans le réseau d’assainissement tout en développant la biodiversité. Le programme de mandature traduit cette ambition à travers différentes actions mises en œuvre d’ici 2020 :

    – Planter 20 000 arbres supplémentaires,
    – Atteindre 100 hectares de murs et toits végétalisés, dont un tiers sera consacré à la production de fruits et légumes,
    – Ouvrir au public 30 hectares d’espaces verts supplémentaires,
    – Aménager un potager et/ou un verger dans chaque école,
    – Développer l’agriculture urbaine,
    – Végétaliser l’espace public, notamment par l’aménagement de rues végétales.

    Qu’il s’agisse d’arbres, d’arbustes ou de simples plantes d’ornement, les végétaux plantés sur l’espace public ou privé au niveau du sol, des toitures ou sur les murs, participent à la construction et au renforcement des trames vertes parisiennes en offrant des habitats aux espèces et en permettant leur circulation entre les réservoirs de biodiversité identifiés. Le développement de la nature en ville s’inscrit ainsi dans les objectifs du plan biodiversité adopté en 2011 et actuellement en cours de révision.
    Il s’agit d’encourager tout particulièrement le développement de la végétalisation du domaine public en l’appuyant sur une démarche participative et une forte implication des habitants. C’est dans ce cadre que le permis de végétaliser a été mis en place en juillet 2015. L’engouement des citoyens parisiens dans la démarche de végétalisation de la ville s’est également manifesté lors d’opérations qui ont reçu un accueil très favorable : les ventes des surplus de végétaux issus du centre de production horticole de la Ville de Paris et les opérations « Des graines à tous les étages » et « Des bulbes à tous les étages ».
    En effet, afin d’encourager les Parisiens à embellir leur cadre de vie et à participer au développement de la nature en ville, la Ville de Paris a lancé en mars 2016 l’opération « Des graines à tous les étages ». 

    Pour lire la suite de la Lettre, cliquer ici. 

     

    paris,nature,végétalisation,graines,bulbes

    L'anémone de Grèce, de la famille des renonculacées, forme de belles touffes de feuilles très découpées vert foncé, très ornementales. Elle est idéale en sous bois, au pied d'arbres et d'arbustes, ou même dans une pelouse pour éclairer le jardin de ses fleurs en forme de marguerite blanches, bleues ou roses qui apparaissent au printemps.

    De petite taille (15 cm de hauteur), cette plante se plaira aussi sur un balcon, en potées ou en jardinières où elle sera accompagnée d'autres bulbes et de belles vivaces.

    Fiche botanique empruntée à Gerbeaud.com

  • Les rencontres photographiques du 10e

    Chaque année, l'art photographique se déploie dans le 10e arrondissement, que ce soit à l'extérieur comme sur la place de La République, dans des espaces culturels comme le Point Ephémère et les centres d'animation, ou encore dans des cafés et boutiques. L'évènement se tiendra du 17 octobre (vernissage ce soir à 19h à la mairie) au 18 novembre.

    Photographes professionnels mais également amateurs y participent et des rencontres sont organisées. Marion Hislen, Directrice de Fetart et commissaire principale du festival Circulation(s) est la directrice artistique de ce moment culturel.

    paris; paris 10e,assoication fetart

    Pour connaitre les détails du programme, c'est ici.

  • La Sorbonne Clignancourt vous invite à une répétition

    Si vous avez envie de vivre un moment convivial avec des musiciens au sein d'un orchestre, profitez de l'invitation du COSU le samedi 21 octobre de 11h30 à 13h à l'Auditorium du Centre Clignancourt au 2 rue Francis de Croisset (métro Porte de Clignancourt). Vous participerez ainsi à une répétition, une expérience à tenter.

    C'est gratuit mais il fait s'inscrire ici.

    paris,paris 18e,sorbonne clignancourt,musique,concerts

    © Léo Andrés

     

     
  • Les toits de Paris: film en avant première à la mairie du 9e

    La mairie du 9e propose la projection en avant première du film de Morad Aït-Habbouche " Les toits de Paris, un jardin extraordinaire!". Ce sera le jeudi 19 octobre à 19h30, salle Rossini. Si on vous en parle dès maintenant, c'est parce qu'il faut s'inscrire ici. Il n'y aura peut-être pas de place pour tous les amateurs.

    paris,paris 9e,végétalisation,morad aït-habbouche