Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paris 18e - Page 4

  • Quartier Château-Rouge : une nouvelle étude propreté, pourquoi?, pour quel coût ?

    Après le rapport pour lequel nous avions été auditionnés en septembre 2017 (voir nos articles du 30 janvier et du 6 février), puis le rapport commandé par la ville pour un coût de plus de 200 000€  et qui avait suscité la polémique (article du Parisien du 31 janvier), quelle ne fut pas notre surprise de recevoir une demande du groupe BVA. Cet institut a en effet été sollicité par la mairie de Paris afin de réaliser une étude sur le problème de la propreté dans le cadre de l'opération "Tous mobilisés pour mon quartier" à Château-Rouge. Dans le message reçu, on pouvait lire: "Nous souhaitons inclure la population du quartier à la démarche en commençant par recueillir l’avis des commerçants / riverains sur la propreté dans le quartier via des auto-reportages. Nous sommes donc à la recherche de volontaires pour les réaliser". Cela laisse songeur car plusieurs réunions auxquelles nous avons participé ont déjà eu lieu. Des constats ont été clairement posés. Alors pourquoi une dépense supplémentaire ?

    Nous n'avons pas voulu faire notre mauvaise tête et avons donc lu jusqu'au bout le message reçu le 16 mars. La date a son importance puisque le retour attendu de l'enquête qu'on nous demandait était le 22 mars. Et vous allez voir qu'il fallait y passer son week-end !

    L'enquête BVA appelée pompeusement auto-reportage

    Quel est son objectif ?

    Comprendre ce qui freine ou ce qui favorise les incivilités de malpropreté dans le quartier Château-Rouge.

    Cinq fiches d'études sont proposées sur les présentations en vrac par les commerçants, les épanchements d'urine, les jets de papier par terre, la bonne utilisation des corbeilles de rue et les encombrants par les riverains.

    Pour quoi faire ?

    Alimenter un atelier de travail visant à favoriser l'adoption de comportements vertueux en matière de qualité de propreté dans le quartier Dejean.

    Exemple de fiche à remplir

    paris,paris 18e,commerces,chateau rouge,propreté

    Ensuite, on vous engage à faire un album photos avec des commentaires bien sûr et à indiquer vos notes.

    paris,paris 18e,commerces,chateau rouge,propreté

    Et il faut donc recommencer pour les 4 autres thèmes retenus. Observations, photos, commentaires... Quand on vous disait qu'il fallait y passer son week-end. Rappelons ici qu'Action Barbès est une association de riverains bénévoles, qui ne vit que des cotisations et dons de ses adhérents et qui ne touche (ni demande) aucune subvention d'aucune sorte.

    BVA donne aussi quelques conseils pour que tout se passe bien !

    paris,paris 18e,commerces,chateau rouge,propreté

    Bon, vous l'aurez sans doute compris, nous avons décliné, tout comme nous avons décliné l'invitation de BVA à participer à un "atelier de créativité, inspiré des méthodes de design thinking et de l’économie comportementale, qui aura pour objectif de trouver des NUDGES, des incitations douces, pour modifier les comportements dans le quartier Dejean afin d’inciter à adopter des comportements vertueux en matière de propreté". Il nous reste à savoir combien de personnes ont été sollicitées, combien ont eu l'envie de s'y coller et combien cette plaisanterie a coûté. Une journée de travail pour rendre compte des observations est fixée le vendredi 6 avril ; on se demande bien qui va pouvoir y participer ! Nous poserons ces questions à Gilles Ménède, adjoint chargé de la propreté dans le 18e arrondissement lors de la prochaine Commission propreté du 12 avril, une commission qui ne semble que peu écoutée et qui pourtant pourrait être une force de proposition en la matière. On vous racontera...

     

  • Sugoï: exposition photos sur le Japon à la Chapelle

    La photographe Nadia Missoum expose actuellement au centre Paris Anim', 26 boulevard de la Chapelle, des photos prises en 2016 à Kobé, Osaka et Kyoto. Elle explique ici le choix du nom de son exposition et de ses photographies.

    Paris, paris 18e, centre Paris Anim, Nadia Missoum

    Cette petite exposition, trop petite tant elle donne envie de découvrir d'autres photos, est visible jusqu'au 28 avril aux heures d'ouverture du centre consultables ici. N'hésitez pas à franchir la porte si vous passez par là.

    paris,paris 18e,centre paris anim,nadia missoum

    Le Dotonbori, Osaka.

    paris,paris 18e,centre paris anim,nadia missoum

    Le métro à Kobé

  • Magic Barbès : le programme

    Cette année, le festival Magic Barbès organisé par le centre FGO Barbara et l'Institut des Cultures d'Islam s'intitule Utopies. Il se tiendra du 3 au 8 avril.

    MAGICBARBES_LOGOS_bleu.png

    Un programme riche et varié comme ce dialogue entre un film, un violoncelle et un texte "Chantal?" par Sonia Wieder-Atherton et Aurore Clément, la fanfare chorégraphique "30 nuances de Noir-es", ou encore de la musique raï avec Mohamed Lamouri. Tout le programme est à retrouver sur le site de FGO-Barbara.

  • Plan vélo Est-Ouest dans le 18e

    Le Plan vélo a pris du retard mais il se poursuit tout de même. Le 16 mars dernier, une réunion s'est tenue à la mairie du 18e en présence de Christophe Najdovski, adjoint à la maire de Paris chargé des déplacements,  sur les futurs aménagements cyclables pour l'axe Est-Ouest entre Marx Dormoy et Guy Môquet.

    Carine Rolland, 1ère adjointe de l'arrondissement a présenté le tracé de 2,1 km prévu au Plan Vélo 2015-2020, voté à l’unanimité par les élu.e.s de la Ville de Paris, grâce à des associations dont Paris en Selle et Mieux se déplacer à Bicyclette MDB et des habitants réunis dans le Comité Vélo du 18e arrondissement. "Cette instance de confrontation sur la mobilité douce est essentielle pour partager les bienfaits des modes alternatifs de mobilité, renforcer les usages et respecter les usagers qui y ont recours : elle a été renforcée par la mairie du 18e, avec un bilan de 3 à 4 réunions par an et un élargissement des parties prenantes" a-t-elle conclu.
    C. Najdovski a rappelé que le premier mode de déplacement à Paris était la marche à pied. L’aménagement de l’axe Est-Ouest du 18e peut être considéré comme un projet de liaison vélos-piétons. L'enveloppe globale dédiée à ce projet est d'un peu plus de 1,5 M€ dont une partie provient du budget participatif.

    Lire la suite

  • Fermeture provisoire de la déchetterie Jessaint

    En raison des travaux du viaduc, l'espace tri Jessaint est fermé depuis le 9 mars et le restera jusqu'au 24 juin. C'est une fermeture qui sera sans doute plus ennuyeuse pour les entreprises qui viennent y déposer des gravats que pour les habitants du secteur. Nous répétons depuis plusieurs années, suite à nos nombreuses observations, que cette déchetterie est très fréquentée par des camionnettes qui déversent largement plus que le m3 autorisé. Et tous les habitants sont loin de posséder un tel véhicule...

    paris,paris 18e,déchetterie,jessaint,pont de jessaint

    Pour le projet de Promenade urbaine, nous avions demandé, dès le début de la concertation, la transformation de ce lieu en recyclerie, ce qui a été refusé.

    D'ici la réouverture du lieu, il faut se rendre à l'espace tri du 17-25 avenue de la Chapelle ou encore porte de Pantin.

    Juste en face, le pont de Jessaint a enfin été condamné. Seuls les pigeons continuent à s'octroyer le droit d'y passer! Cet espace devrait être transformé dans le cadre de la Promenade urbaine mais ce n'est pas pour demain.

    paris,paris 18e,déchetterie,jessaint,pont de jessaint

  • Château Rouge : inauguration en fanfare de Paris Respire

    Le 10 mars dernier, Château Rouge était en fête pour inaugurer la nouvelle zone de Paris Respire qui clôt le quartier aux véhicules à moteur chaque samedi de 10h à 18h.

    DX2lK62XcAAyfcO.jpg

    Cette inauguration s'est déroulée en présence de la maire de Paris Anne Hidalgo, de Mao Peninou adjoint à la propreté, de Christophe Najovski adjoint en charge des transports, de Colombe Brossel adjointe chargée de la sécurité, de Galla Bridier adjointe chargée des seniors et élue du 18e, d'Éric Lejoindre le maire du 18e arrondissement et Pierre Bournazel le député de la 18e circonscription de Paris.

    IMG_0144.JPG

    Tout au long de la journée, des groupes musicaux du quartier ont animé la rue Dejean devant le café Le Titanic tandis qu'une fanfare déambulait dans les rues du quartier pour des passants et des habitants heureux de voir Château Rouge sous un air festif qu'on ne lui connaissait pas jusque-là. 

    image5.jpeg

    image3.jpeg

    Rue Dejean, on pouvait se restaurer à un stand de paëlla géante tenu par l'association des commerçants et un stand de crêpes et churros tenu par Select Food et Positive Planète ; rue de Suez, le restaurant indien Navel offrait sa cuisine à la dégustation des passants.

    image2.jpeg

     L'Échomusée quant à lui proposait de se faire tirer le portrait devant le Café social.

    image10.jpeg

    Cette première journée sans voiture à Château Rouge est une des actions menées dans le cadre de l'opération actuellement conduite par l'Hôtel de ville pour améliorer le secteur et que nous suivons de près. Et si on peut constater une baisse significative des ventes à la sauvette ces dernières semaines, principalement par l'action de la préfecture, et une amélioration de la propreté, il faut que les efforts engagés par la mairie et la préfecture soient constants et s'inscrivent dans la durée pour que Château Rouge redevienne un quartier où il fait bon vivre. 

  • Pause musicale russe à la Sorbonne Clignancourt

    Le chœur et orchestre Sorbonne Universités (COSU) vous invite à une pause musicale à l'heure du déjeuner pour découvrir son prochain concert de musique russe. Ce sera le  jeudi 22 mars à 12h45, 2 rue Francis de Croisset, porte de Clignancourt, à la bibliothèque du centre Clignancourt.

    Comme habituellement, cet évènement est gratuit mais on vous demande de vous inscrire ici.

    paris,paris 18e,cosu,sorbonne clignancourt,musique russe

    photo de Léo Andrés

    Et si vous souhaitez prolonger cette plongée dans l'univers musical russe, le concert se tiendra à l'amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne le jeudi 29 mars à 20h (voir le programme ici)

  • ZSP élargie: un mois plus tard

    Le dispositif se nomme désormais "Cellule d'écoute et d'évaluation", une cellule qui se réunira une fois par mois. Nous vous renvoyons à notre article du 14 février sur la précédente réunion pour connaître la liste des participants. Ont été associés pour la première fois, des représentants du collectif "riverains-Lariboisière-gare du Nord" opposé au maintien de la salle de consommation rue Paré, et du collectif Marcadet. La réunion du 5 mars fut intéressante mais longue... On peut regretter l'absence d'élus ou de représentants des mairies concernées : certes, dans le 10e se tenait le conseil d'arrondissement  mais dans le 18e, tel n'était pas le cas. Personne non plus pour représenter la DPSP 10e. Côté police, nous avons fait la connaissance des nouveaux commissaires adjoints : Jérémy Ransinangue pour le 10e et Mathieu Debatisse pour le 18e (arrivé le matin même !).

    paris,paris 18e,paris 10e,zsp-barbès-chateau-rouge-lariboisière,police de securité du quotidien

    Lire la suite

  • Visite de chantier sur la ligne 2: les travaux avancent

    Où en sont les travaux de réfection de la ligne 2 entre Anvers et Jaurès ? Nous avons pu nous aventurer sur le chantier en compagnie de Sylvie Pouget de l'agence de développement RATP Paris, Frédéric Legard chef de projet pour la RATP et de Joël Pierre chargé d'études Génie civil qui œuvre sur le chantier depuis septembre 2017.

    Nous avons déjà commencé par une petite explication au tableau dans la base vie située rue du Département. Rien de tel pour mieux comprendre les travaux en cours. Il fallait aussi s'équiper d'un casque, de chaussures de sécurité et d'un gilet comme pour les visites organisées pendant les travaux de la station Château Rouge.

    L'organisation du chantier

    Il y a en fait 4 chantiers organisés en plusieurs phases.

    Un principal pour la partie extérieure du viaduc (zone de métallerie à traiter) avec un échafaudage de chaque côté et repérable par son emballage de plastique blanc. On accède ainsi à la zone de métallerie à traiter. C'est pour la journée.

    2ème chantier : dans les stations. Même principe, mais on est obligé d'installer des échafaudages plus larges comme on a pu le voir au carrefour Barbès, des installations qui empiètent forcément sur la chaussée.

    3ème chantier : traitement de la zone de métallerie, mais côté voie et donc possible seulement la nuit sur une plage horaire très réduite (environ 3h).

    4ème chantier : on travaille dans les espaces à l'intérieur des stations au niveau des grilles au sol. Et c'est aussi la nuit puisqu'il ne doit pas y avoir d'usagers.

    Les 4 chantiers avancent en même temps avec une soixantaine de personnes à la tâche et une quinzaine pour l'encadrement. Ces dernières semaines, la période de gel a ralenti l'avancement des travaux qui sont actuellement évalués entre 18 et 24 mois.

    Le carrefour Barbès devrait être rendu prochainement à la circulatio; le chantier s'est déplacé vers le carrefour Tombouctou-Maubeuge et on devrait s'attaquer à la station Chapelle mi mai. La déchetterie devra fermer ses portes.

    paris,paris 10e,paris 18e,ratp,ligne 2,métro aérien

    Les médaillons en céramique seront remplacés

    Pourquoi tout ce bruit ?

    Si vous êtes passé à proximité du viaduc vers Barbès, vous avez sans doute dû vous boucher les oreilles tant le bruit était parfois assourdissant. C'est la phase de sablage qui en est la cause, phase qui permet de mieux décaper les parties métalliques afin de mieux les traiter ensuite ; une action qui n'est pas possible sur tout le parcours. Si vous avez l'œil averti, vous remarquerez peut-être des différences...

    paris,paris 10e,paris 18e,ratp,ligne 2,métro aérien

    Machine qui permet de retraiter le sable

    paris,paris 10e,paris 18e,ratp,ligne 2,métro aérien

     

  • Améliorer le square Léon: on attend vos idées

    L'équipe de développement local et les services d'exploitation des jardins du 18e lancent une consultation pour tenter d'améliorer le square Léon qui en a bien besoin. C'est le plus grand espace vert du quartier (7000m2) et nous pourrions ajouter le seul actuellement, puisque le square Bashung est fermé et le square Jessaint n'est pas un espace dédié aux enfants ; sans parler du square Louise de Marillac fermé lui aussi depuis de nombreux mois. Un vrai problème pour les parents de jeunes enfants (voir notre article du 21 juin 2017).

    paris 18e,paris,square léon,goutte d'or

    Le square Léon doit bénéficier de réaménagements dans le cadre du projet "Plus de végétal dans les quartiers populaires", voté au budget participatif 2016. Aussi, il vous est proposé de répondre à un questionnaire en ligne que vous pouvez ouvrir ici.

    Des moments d'échanges sont prévus prochainement.

  • Evolution de la nature à Paris depuis 1730 : rapport intéressant de l'apur

    L'atelier parisien d'urbanisme (apur) a édité un intéressant rapport sur l'évolution de la nature à Paris depuis 1730, un travail étayé par une large cartographie. On y apprend qu'à cette époque de début du 18e siècle, la nature occupait quasiment les ¾ du Paris d'aujourd'hui en maraîchages, arboriculture, bois et encore jardins privés. Avec en plus les productions de la petite couronne, la quasi-totalité des besoins en fruits et légumes était couverte. De quoi faire rêver les citadins en mal de verdure et les défenseurs des circuits courts. La situation évoluera ensuite avec la disparition de ces terrains cultivés au début du 20e siècle. Aujourd'hui, il faut aller bien au-delà de la grande couronne même si des espaces de cueillette existent, de façon isolée, comme par exemple en Seine-et-Marne ou dans les Yvelines.

    Aujourd'hui, on recherche le moindre espace pour cultiver et on voit ici et là plusieurs expériences prendre vie sur les toits parisiens, comme sur celui de la poste du boulevard de la Chapelle (voir photo ci-dessous) ou en sous-sol porte de la Chapelle (réécouter le reportage réalisé par France Inter le 16 octobre 2017).

    paris,paris 10e,paris 18e,apur,espaces verts,cultures maraichères

    En 2019, on devrait voir les premières récoltes du plus grand toit cultivé (7000m2) toujours dans le nord du 18e arrondissement (lire l'article du Parisien du 26 février 2018)

    L'étude évoque aussi les nombreux jardins et parcs et les arbres plantés notamment sous Haussmann (préfet de la Seine de 1853 à 1870). L'ensemble du document d'une trentaine de pages illustrées et d'une cartographie détaillée vaut le détour. Merci l'apur !

    Les amateurs peuvent retrouver l'intégralité du travail réalisé ici. Il existe également une carte interactive.

  • Journée du 8 mars: les évènements dans notre quartier

    Comme chaque année, nous relayons dans nos colonnes les évènements de la journée internationale des droits des femmes. 

    La mairie du 9e propose notamment un petit déjeuner "débat" sur le pouvoir des femmes et ses nouvelles représentations

    ¨paris,paris 9e,paris 10e,paris 18e,droits des femmes

    La mairie du 9e propose notamment un petit déjeuner "débat" sur le pouvoir des femmes et ses nouvelles représentations pour lequel l'inscription est obligatoire (cliquez ici). A noter aussi une conférence au Grand Orient de France (voir ci-dessous)

    ¨paris,paris 9e,paris 10e,paris 18e,droits des femmes

    Pour l'ensemble des informations dans le 9e, c'est ici.

    La mairie du 10e a opté pour un étalement des évènements sur plusieurs jours, avec une exposition de photographies, des ateliers, des débats, des conférences, des lectures...

    ¨paris,paris 9e,paris 10e,paris 18e,droits des femmes

    Vous pouvez retrouver l'ensemble du programme ici.

    Dans le 18e, les évènements sont également variés avec une exposition photographique réalisée par des jeunes femmes de l'arrondissement (visible jusqu'au 23 mars) à la mairie, et dans d'autres lieux, théâtre, concert, débats...notamment au centre FGO-Barbara. Pour connaître l'ensemble du programme, c'est ici.

    Et pour tout Paris, c'est ici.