Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le triste sort des squares de la Goutte d'Or à La Chapelle

La Ville de Paris a décidé depuis le 2 mai d'ouvrir, dès 7 heures du matin, dix parcs et jardins. Pourquoi pas ? Cela va permettre aux sportifs de courir ailleurs que sur le bitume. Pour les autres habitants, cela ne changera pas grand-chose car ils seront peu nombreux à aller s'installer sur un banc de si bon matin. Nous ne serions pas négatifs si la lecture de ce paragraphe ne nous exaspérait pas : "Cette dynamique d'ouverture plus large des parcs et jardins engagée par la Ville de Paris répond à l'aspiration des Parisien.ne.s de disposer davantage d'espaces de nature en ville et d'espaces d'activité en plein air."

 

paris,paris 18e,espaces verts,square bouziri,square bashung,square louise de marillac

Les habitants de notre quartier aspirent aussi à plus d'espaces verts, mais il faut dire qu'ils ne sont pas vraiment gâtés. Doit-on rappeler que le square Alain-Bashung est fermé depuis des mois, le square Louise-de-Marillac depuis plus d'un an et le square Jessaint, rouvert le 18 avril 2017, n'est pas accessible en permanence et pas ouvert aux jeunes enfants. Il reste alors le square Léon, très fréquenté et dont les installations souffrent. En juin de l'an dernier, le conseil de Paris avait voté le réaménagement des squares Léon et Alain-Bashung (voir notre article du 21 juin 2017). Un an plus tard, rien n'a bougé. Pour des quartiers populaires, on pourrait mieux faire puisqu'on nous parle de priorités. Alors, dans le cadre de l'opération "Tous mobilisés", voilà une priorité toute trouvée. Chiche ?

Commentaires

  • Ce qui est une fois de plus frappant, c'est le "deux poids et deux mesures" qui s'applique dans ce domaine comme dans tous les autres. Nos jardins sont soumis aux incivilités les plus diverses et cela dissuade les familles de s'y rendre. Il n'est pas rare de voir des fumeurs dans les aires de jeux pour enfants! Par comparaison, allez voir un parc dans un quartier bourgeois et touristique. Le Luxembourg, par exemple, certes propriété du Sénat, est parfaitement entretenu et les gardiens y sont omniprésents.

  • étiez-vous là à la mairie du 18e pour défendre l'idée d'un poumon vert de 4 ha sur l'emprise SNCF plutôt que la construction de 500 + 250 logements sociaux bas de gamme et rénovation de la barre existante pour la requalifier en bas de gamme aussi .... entassons les pauvres et ne leur donnons pas le m2 d'espace vert NECESSAIRE.

  • ah je suis bien content que quelqu'un défende notre combat
    http://www.liberation.fr/debats/2017/02/13/pour-un-nouveau-grand-parc-urbain-dans-le-nord-de-paris_1547601
    Si nous ne faisons pas ce parc, ce sera une des plus grosses occasions manquées du nord de Paris des cinquante prochaines années.
    Monsieur Lejoindre, Madame Hidalgo, Monsieur Brossat, vous ne voulez pas revenir en arrière ? Au nom de tout l'équilibre du 18ieme, au nom de nos poumons? merci !

  • Ce qu'il faudra surtout en 2020, c'est ne pas voter pour n'importe qui, et surtout pas pour Anne Hidalgo, même si elle se retrouve face à LR au 2e tour. Oui, ça fera sans doute mal à 90% des personnes qui tiennent ce blog, mais aux municipales il faut faire fi des partis. Les candidats ne sont pas là pour appliquer une politique de droite ou de gauche, mais pour être apte à gérer une ville correctement, et là on a droit à une caricature de gauche bien pensante qui nous donne des leçons de vivre ensemble, alors qu'ils ne sont absolument pas capables de gérer les problèmes là où ils sont depuis des années. On était pourtant au courant de son incompétence avant les élections. En ce qui me concerne, je n'ai pas envie de vivre avec les mecs qui passent leur temps à dealer à coter du métro barbes, ni avec ceux qui passent leur temps à proposer des portables volés devant tati, ni avec les 4 personnes d'un certain âge (je ne dis pas vieux, c'est discriminant) qui prêchent et abordent majoritairement les femmes en bas de la rue de Clignancourt, ni avec la cohorte d'africains alcoolisés et défoncés au quotidien qu'on laisse s'arroger toute la partie Est des jardins du sacré cœur, juste à côté de la loge des Gardiens (et le terre-plein central devant le trianon qd le jardin ferme), ni dans un quartier sclérosé de boutiques de téléphonie et de coiffeur afro (il faut se rendre à l'évidence, il y en a de plus en plus rue Clignancourt, et ça, ça n'amène pas un quartier dans le bon sens ). Et pourtant j'aime bcp ce quartier que j'habite depuis plus de 10 ans. Ce qui me permet de dire qu'on a pu voir très peu pour ne pas dire aucune amélioration en 10 ans, malgré tout l'argent (mal) injecté dans la goutte d'or au détriment d'autres endroits du 18e

  • @ oijbf et Gogreen

    Puisqu'il faut le préciser, encore une fois : Action Barbès est une association de riverains (habitants et commerçants) œuvrant pour une amélioration du cadre de vie de leur(s) quartier(s), le territoire sur lequel l'association se mobilise est déterminé par la localisation de ses adhérents, soit un territoire qui s'étend autour de Barbès, comprenant les quartiers de Lariboisière, des deux gares, du Nord-Est du 9ème, du Sud-Est de Montmartre, de Château Rouge, de la Goutte d'or et du Sud de celui de la Chapelle. Au de-là de ce secteur, et à fortiori sans l'accord majoritaire préalable de nos adhérents, nous n'aurions aucune légitimité à nous impliquer et prendre position dans des dossiers comme celui que vous évoquez.

    J.R. Bourge, vice-président d'Action barbès

  • Salvatore a malheureusement raison " les candidats ne sont pas là pour appliquer une politique de droite ou de gauche, mais pour être apte à gérer une ville correctement". "Des têtes bien pensantes qui nous donnent des leçons de vivre ensemble, alors qu'ils ne sont absolument pas capables de gérer les problèmes là où ils sont depuis des années" , peuvent nous amener là où on ne veut pas aller.

  • Merci Monsieur Bourge pour votre réponse
    Mais notre projet se situe parfaitement dans la zone d’Action Barbes
    http://www.liberation.fr/debats/2017/02/13/pour-un-nouveau-grand-parc-urbain-dans-le-nord-de-paris_1547601
    Pourquoi n’evoquez vous jamais cette proposition en AG?
    Et puis ne jouons pas au chat et à la souris pour 10 mètres de différences.
    Nous savons tout.es et tous ici que le 18ème populaire est dense et ultra pollué. Nos élu.e.e.s le savent également.
    Pourquoi ne pas profiter de cette occasion unique de libération de place par la SNCF pour créer un espace vert de jeu de détente plutôt que de reconstruire, densifier et rendre encore plus irrespirable notre zone ?

  • @gogreen

    On vous propose d'adhérer et de prendre en charge les réunions sur ce secteur. L'équipe d'Action Barbès est déjà très présente sur beaucoup de fronts et travaille en journée, sans doute comme vous.

  • Merci Elizabeth pour votre proposition. Nous allons réfléchir. Mais que l'on soit bien clair. Nous en voulons beaucoup moins à Action Barbes - qui fait un travail formidable, et bénévole, pour notre quartier, donc merci 10 000 fois - qu'aux politiques, qui pour la grande majorité d'entre eux - à moins que Monsieur Lejoindre, Monsieur Brossat, Madame Hidalgo, Monsieur Liscia travaillent gracieusement - sont payés. Pourquoi ne comprennent-ils pas que les pauvres des quartiers populaires que nous sommes ont autant besoin de respirer que les personnes des quartiers bourgeois, que nous avons un jour habité avant d'avoir un fils asthmatique? Nous avons marre de voir autant de différence entre La Chapelle et le métro Lamarck. Donc par pitié quand une opportunité historique comme celle ci
    http://www.liberation.fr/debats/2017/02/13/pour-un-nouveau-grand-parc-urbain-dans-le-nord-de-paris_1547601
    se présente, saisissons là.
    Poumons des quartiers populaires, unissons nous et résonnons à l'échelle du Grand Paris, cela nous permettra aussi de créer des ponts avec la Seine Saint Denis dont nos élus, souvent bien pensant, parlent trop rarement.

  • Entièrement d'accord avec Salvatore et Gogreen et Maria, on en a marre de ces élus des beaux quartiers qui nous donnent des leçons et encouragent la ghettoisation.
    on ne construit rien rien rien en accession à la propriété dans ce quartier, que du social bas de gamme avec commerces minables en pied d'immeuble (Maxin Chicken rue Marcadet...l'horreur)

  • Bravo Salvatore, Maria et Grogreen, je suis entièrement d'accord, nous en avons assez de ces nantis donneurs de leçons. Notre quartier se dégrade, la porte de notre immeuble a été dégradée à 2 reprises en moins d'un an, ce qui ne s'était jamais produit ( j'habite le quartier depuis 39 ans ). De plus en plus de jeunes couples quittent le quartier dès qu'ils le peuvent surtout dès leur premier enfant.
    Lors de la rénovation du quartier nous pensions que l'image de la Goutte d'Ors allait changer; hélas nous avons vite déchanté, construction massive de logements sociaux pour entasser toute la misère de notre société, épargnant ainsi les quartiers Bourgeois.

  • Ne faisons pas de ce sujet un débat entre "les les quartiers Bourgeois ou les nantis" (quid?) et le nord de Paris. Moi je veux que le 18ieme soit aussi in quartier bourgeois et je veux aussi être un nanti! Ce que je refuse c'est qu'on laisse "toute la misere de notre société' s'installer a Paris. Cela inclus les immigrants illégaux, les gens du voyages, les bifins, les SDFs, etc... Allez vous promener dans la plupart des villages et des villes moyennes de France comme je le fais et vous verrez que les français qui y vivent pourraient être qualifies de Bourgeois et de nantis et on n'y voit pas la misere de notre société s'installer comme dans le 18ieme. Soyons tous des nantis et traitons le problème a la base: débarrassons nous des politiques de gauche humanitaires et sociales qui laissent notre société se détériorer pour se donner une bonne conscience et et appauvrissent le peuple au lieu de l'enrichir.

Écrire un commentaire

Optionnel