Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des avancées pour la promenade urbaine

La précédente réunion sur la promenade urbaine avait eu lieu aux Bouffes du Nord le 5 octobre (voir notre article du 13 octobre). Pour celle du 21 décembre, la mairie du 10e avait ouvert ses portes. Une petite centaine de personnes avait fait le déplacement et le lieu, quelque peu excentré du boulevard de la Chapelle, n'avait pas découragé les habitants motivés.

paris,paris 10e,paris 18e,promenade urbaine,civic lab

La maire du 10e Alexandra Cordebard était entourée de Christophe Nadjvoski chargé de l'espace public, de la voirie et des déplacements à l'Hôtel de ville et du maire du 18e Eric Lejoindre. Les services de la voirie et des espaces verts étaient également représentés.

 La bonne surprise, l'éclairage du viaduc

C'est Marie Ikram conceptrice lumière qui est à la maîtrise d'oeuvre pour le projet lumière et sa présentation a suscité un grand mouvement d'adhésion dans la salle (vous pouvez retrouver l'ensemble de la présentation grâce au lien en fin d'article). Par contre, l'enveloppe dédiée d'environ 2,5M ne permettra pas de réaliser les propositions sur l’intégralité des 2.1km prévus. Et c'est bien dommage. Rappelons que pour l'édition du budget participatif 2014, Action Barbès avait soumis un projet qui avait permis d'obtenir une enveloppe de 200 000 €; c'était un bon début.  Reconnaissons que la ville a bien intégré la mise en valeur du viaduc dans le projet. Voici ce qu'en dit Marie Ikram: "Un projet minimaliste signifiant qui rend hommage à l’ouvrage d’art et à ses usages permanents tout en prospectant sur ses usages futurs qui permet des transgressions contemporaines avec 2 idées: la 1ère est de faire flotter le métro aérien en illuminant le tablier grâce à une suspension spéciale multifonctionnelle et la 2ème est l’implantation des suspensions décoratives Parisiennes en bilatéral (comme sur le pont Bir-Hakeim dans le 15ème arrt  pour recréer une unité visuelle sur l’ensemble du métro aérien Parisien)  au lieu de l’implantation axiale prévue au départ".
 

paris,paris 10e,paris 18e,promenade urbaine,civic lab

En ce qui concerne l'espace situé face à Tati et très malmené par les pigeons depuis des années,et toujours dans le cadre du projet lumière; une solution a été trouvée pour masquer les différents câbles visibles sous le tablier et permettre l'installation d'appareils à ultrasons pour faire fuir les oiseaux grâce à la suspension spéciale multifonctionnelle « fil d’Ariane ». Les piles du métro seront illuminés pour appuyer leur rôle structurel mais aussi en révélant les blasons de chaque arrondissement. D'autres propositions comme des diffuseurs de brume en été, des éclairages différents selon les saisons ou encore lors du passage des rames ont été formulées. De quoi rêver...

Du côté des aménagements de voirie

Rien de très nouveau depuis la réunion de décembre. Le tronçon Barbès-Chapelle sera bien à un seul sens de circulation avec des trottoirs élargis le long de l'hôpital et de la déchetterie. Des stationnements supplémentaires seront créés côté 18e pour les camions du marché, ce qui obligera probablement à mettre en partie la piste cyclable sur le trottoir. Des solutions sont à l'étude afin d'éviter les conflits d'usage comme c'est le cas sur le boulevard de Magenta. Le carrefour Tombouctou-Maubeuge sera réduit afin d'assurer la continuité du terre plein central avec une vraie traversée piétonne sécurisée, dans le sens du viaduc, des passages piétons entre les deux arrondissements conservant leur place.

paris,paris 10e,paris 18e,promenade urbaine,civic lab

Pour le tronçon Chapelle-Stalingrad, le préfet a donné son accord pour une expérimentation de 10 mois pour une seule voie de circulation dans chaque sens. Le trottoir sera aussi élargi du côté du centre d'animation 18e. La rue de Jessaint sera mise en zone 20, dite zone de rencontre, mais pas de piétonisation à l'ordre du jour. Par contre, la végétalisation sera renforcée notamment sur le passage aux pigeons en haut du square de Jessaint. Quant au square Louise de Marillac, il sera étendu. Le carrefour Chapelle verra ses files de circulation réduites et la création de passages piétons sous le viaduc.

paris,paris 10e,paris 18e,promenade urbaine,civic lab

Le calendrier

A partir de mai, les travaux de voirie commenceront entre Barbès et le carrefour Tombouctou. Ils se poursuivront vers l'est au fur et à mesure de l'avancée des travaux de la RATP jusqu'à l'été 2019.

Quid du Civiclab?

La question du bilan du Civiclab pour sa première année de fonctionnement a été posée de concert par ActionBarbès, SosLaChapelle et DemainLaChapelle. Pour la question des usages, la ville reprend la main. Il sera cependant fait appel au Collectif, notamment sur l'aspect paysager. Mais la ville va lancer un appel à projets afin que l'ensemble des directions de la ville concernées par le projet travaillent ensemble. Il s'agit de regarder ce qu'il est pertinent d'installer sur la promenade. Les premiers usages doivent se mettre en place en octobre 2018, c'est pourquoi une prochaine réunion publique sera programmée prochainement. D'ici là, un bilan du Civiclab sera transmis fin janvier aux élus puis aux associations en toute transparence, nous a t-on affirmé.

Quelles pistes pour les usages?

Rien n'est arrêté mais on pense à des activités économiques (commerces pérennes de qualité), sportives, festives, culturelles. Et aussi kiosque de billetteries de spectacle (comme place de la Madeleine), ludothèque, jeux pour enfants, espaces pour s'asseoir...Pour les usages temporaires, l'idée d'expositions photos sur les grilles du pont Saint Ange ou le long du viaduc a été retenue. Enfin, pourrait-on ajouter!

Côté espace convivial dans le marché Barbès, on reste dans le flou. Il pourrait être au bout du marché avant le carrefour Tombouctou ou au centre et ce dès l'automne 2018 et pour ce faire, on réduirait le linéaire de chaque stand  C'est un point que nous devrons suivre attentivement.

Entendu dans la salle

Une représentante de l'association Vivre Secrétan a fortement regretté que la promenade urbaine ne comprenne pas l'intégralité du parcours aérien jusqu'à Colonel Fabien, a minima en terme d'éclairage. Nous avions oeuvré en ce sens au tout début du projet avec cette association en vain. Très attendue par les riverains de la place de la Chapelle, l'intervention de Sylvie Pouget, responsable RATP, les a satisfaits. Suite à la mobilisation des associations, les élus du Conseil de Paris ont adopté un voeu et ont écrit à la RATP qui depuis, s'est engagée à lancer une étude de faisabilité pour revoir les espaces et sorties de la station Chapelle, une première étape pour un projet de longue haleine.

Cette réunion plus calme, que la précédente et surtout présentant des avancées de la part de la ville, a satisfait un grand nombre d'habitants. De bonne augure pour cette nouvelle année qui commence.

Vous pouvez retrouver les CR des différentes réunions sur le site de la ville ici et le document complet projeté le 21 décembre ici.

Commentaires

  • Bonjour, merci avant toute chose pour votre compte-rendu et votre action. Lorsque vous écrivez que "le tronçon Barbès-Chapelle sera bien à un seul sens de circulation", signifiez-vous que la route disparaîtra d'un côté ou de l'autre du terre-plein central, Lariboisière ou côté 18e.
    Merci par avance
    Cordialement

  • Non, non, une seule voie de chaque côté.... !
    Mais c'est vrai que les plus utopistes il y a un certain temps avaient rêvé que seul un côté du boulevard reçoive les circulations Est-Ouest et Ouest-Est. Sur le pont Saint-Ange notamment. Tout a été envisagé, il faut dire. On progresse.

  • Merci beaucoup pour ce compte rendu.
    Top sur l'éclairage.
    Pouvez vous nous en dire un peu plus sur:
    - la végétalisation. Elle est rapidement évoquée, mais verra t on vraiment la plantation de nouveaux arbres? d'arbustes? Où? Qu'en est-il du petit oasis urbain qui devait naître à la chapelle? Ce serait super: les rues Marx dormoy et Ordener aimeraient voir plus de végétalisation.
    - vous parlez de commerce de qualité pérenne: c'est une très bonne idée. Avez-vous une idée des artisans ou commerçants déjà intéressés? Pourrait-on également voir des entreprises dans certains endroits où il y a de place: je pense à des cabinets d'architecte, des espaces de coworking..
    Merci et bonne année à vous

  • N'ayant pu participer à ces réunions, merci pour ces infos et comptes rendu !

    L'itinéraire cycliste prenant la rue de Maubeuge puis la rue de Tombouctou semble supprimé ?

    Par ailleurs, inquiétant cette piste cyclable sur trottoir côté Nord, entre la rue de Chartres à la rue Charbonnière.

    Et pour finir, le morceau de piste cyclable sur trottoir au sud de la déchetterie, là où le trottoir est très étroit, provoquera aussi des conflits avec les piétons. Mais comme ces conflits existent déjà, ce ne sera peut-être pas un mal... En tout cas, les plans fournis montre une insertion sur le trottoir particulièrement bâclée. MDB va réclamer une amorce de piste cyclable sur chaussée qui montre en pente douce sur le trottoir. Exemple https://goo.gl/maps/pr3a1ajWfUA2

  • PS: par ailleurs, quand pensez-vous que les travaux seront terminés?

  • Bonjour, juste un mot au sujet du projet lumière qui me semble de la plus haute importance pour donner l'ambiance du lieu, la mise en valeur de la structure, mais aussi l'envie de circuler la nuit sous le viaduc.
    C'est pour cela qu'il est très important de choisir le type de couleur de lumière. Un choix d'ampoule de lumière chaude semble adapté pour son apport accueillant, relaxant, rassurant et enveloppant.
    Ne surtout pas faire l'erreur commise dans la ville de Rome où ils sont passés à un éclairage LED par soucis d'économie de type froid, aveuglant, spectral. Les habitants s'en plaignent beaucoup ce choix d'éclairage froid donne un caractère différent aux quartiers et à la mise en valeur des immeubles.
    Donc il est de la plus haute importance de prendre en compte le type de lumière et sa coloration pour la mise en valeur de la promenade urbaine. Lumière chaude.
    Merci et bonne année.

Écrire un commentaire

Optionnel