Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

budget-participatif

  • Rue Richomme : le projet de nouveau sur les rails

    Nous désespérions de voir se réaliser le projet élu du Budget participatif 2017 : une Rue-jardin-Richomme ; ce dernier semblant reporté sine die. Aussi, nous avons récemment écrit à l'Hôtel de ville pour avoir quelques explications sur cet abandon dont nous ne pouvions nous satisfaire.

    Mais contre toute attente, nous avons appris que finalement la Rue-Jardin-Richomme allait voir le jour plus rapidement que nous le pensions. En effet, à la faveur de l'opération des "Rues-scolaires", qui verra la piétonnisation totale ou partielle de quelques rues parisiennes desservant des établissements scolaires. Dans le 18e ce sont trois rues qui sont concernées, dont le rue Richomme ! Et très vite (dans quelques jours seulement) la circulation sera coupée de manière permanente pour une expérimentation de plusieurs mois sans voitures. La végétalisation, d'abord en bacs, suivra, et plus tard, les aménagements définitifs de la rue Richomme seront élaborés en concertation avec les associations, les habitants, les écoles et les parents d'élèves, enfin.

    rue-jardin-richomme,école,budget-participatif,18e

    Un compteur de voitures a été installé au début de la rue Richomme

    Une réunion de présentation de l'expérimentation du projet "rues scolaires" est organisée ce vendredi à l'école élémentaire rue Richomme. Ici, le projet "Rues scolaires" consiste donc en la piétonnisation d'un tronçon de la rue Richomme afin de permettre plus de sécurité aux abords de l'école notamment. Cette réunion publique, ouverte à toutes et tous, sera l'occasion pour la mairie du 18e de présenter le projet et de répondre aux interrogations.

    Rues scolaires - Richomme - copie.jpg

    C'est où ?

    École élémentaire, 9 rue Richomme, Paris 18e

    C'est quand ?

    Vendredi 15 novembre 2019, à 18 h 15

  • Surprise au Budget participatif 2019 : notre projet dans le 18e est lauréat !

    Hier étaient connus les projets lauréats du Budget participatif de la cuvée 2019, et quelle ne fût pas notre surprise de voir notre proposition d'éclairage de l'église Saint-Bernard de La Chapelle faire partie de la liste des projets vainqueurs.

    Notre proposition a été associée cette année avec une autre, pour la restauration de la flèche de l'église, une proposition qui tombe bien à propos puisqu'actuellement un échafaudage est installé pour consolider cette dernière qui penche dangereusement. Le financement des travaux de consolidation et d'étanchéité est à présent trouvé, au moins en partie, à condition que la mise en oeuvre du projet ne tarde pas, comme celle de la "Rue-jardin Richomme".

    Mais pour tout dire, le coût relativement élevé du projet réunissant ces deux propositions ne nous laissait guère d'espoir de voir ce projet l'emporter. En effet, avec une enveloppe de 1 300 000 euros, ce projet représente quasiment un tiers du Budget participatif du 18e arrondissement, qui est de quatre millions d'euros. Nous n'y croyions tellement peu que nous n'en avons pas fait la promotion !

    Mais contre toute attente, le projet l'emporte finalement, et l'église Saint-Bernard (1858-1863), l'unique bâtiment du quartier de la Goutte d'Or classé Monument historique, va pouvoir se refaire une beauté et être mise en valeur !

    Vous pouvez découvrir l'ensemble des projets lauréats, rendez-vous sur le site dédié.

    budget-participatif,18e,église-saint-bernard

  • Budget participatif : adieu la rue-jardin, bonjour la rue-bagnole !

    Lors de la réunion du 13 mars dernier en mairie du 18e, on nous a annoncé officiellement l'anéantissement du projet du budget participatif "Une rue-jardin Richomme", un de ceux choisis en 2017 par les Parisiennes et les Parisiens du 18e.

    1742927545.jpg

    En 2017, nous avons proposé le projet de la rue-jardin Richomme au Budget participatif. L'idée d'une piétonisation de la rue et de sa végétalisation avait alors été très bien accueillie par les habitants et a emporté leurs suffrages. Nous nous réjouissions d'un projet qui allait offrir un peu d'espace piéton et de verdure, pour les enfants en particulier. En effet, des centaines d'enfants et de parents empruntent quotidiennement cette rue qui dessert essentiellement des crèches et des écoles. Le projet est donc très attendu par petits et grands.

    Mais voilà, la mairie du 18e nous a annoncé que la circulation automobile y serait maintenue - annihilant l'essence même du projet -, que les seuls travaux engagés seraient un réaménagement du carrefour des rues Richomme et Erckmann-Chatrian (juste une surélévation des passages piétons), et que la question de la végétalisation de la rue est renvoyée sine-die. Bref, la mairie a signifié aux habitants que leur vote n'a aucune valeur et que finalement la rue-jardin Richomme ne verra pas le jour. Adieu la rue-jardin, bonjour la rue-bagnole !

    Signalons que, contrairement à ce qui se pratique habituellement pour le budget participatif, Action Barbès, association porteuse du projet, n'a jamais été consultée par les services de la Ville durant l'élaboration de ce fiasco. Nous comprenons maintenant pourquoi nous avons été tenus à l'écart. 

    Il est proprement scandaleux que ce projet voté au budget participatif soit mis au rebut sans autre forme de procès. Ce reniement municipal jette également un lourd discrédit sur le budget participatif, qui se révèle être ici une mascarade de démocratie participative. Les voix des quartiers populaires valent-elles si peu pour qu'on les bafoue ainsi ? Et dire qu'on nous rabâche sans cesse "Priorité aux quartiers populaires !"... Ce que l'on constate c'est qu'à Paris, on peut piétonniser rien de moins que les quais de Seine, et c'est très bien, mais pas un petit bout de rue de la Goutte d'Or. On ne saurait l'accepter.

     

     

  • De l'aide pour proposer des idées au Budget participatif

    La campagne pour le Budget participatif 2019 est dans sa première phase, celle où habitants, collectifs et associations peuvent déposer des projets. Cette phase s'achève le 3 février prochain.

    budget-participatif,10e,18e

    Pour celles et ceux qui sont peu habitués à l'exercice, il n'est pas forcément facile de formuler un projet de sorte à ce qu'il ait une chance d'être retenu pour être présenté au suffrage des Parisiens. De même, il n'est pas toujours évident de savoir ce qui relève du budget d'investissement, et donc du Budget participatif qui en dépend. Aussi, les services de la Démocratie locale des mairies d'arrondissement peuvent vous apporter leur aide pour palier à tout cela.

     

    Côté 10e

    Côté 10e, vous pouvez vous mettre en contact avec l’équipe en charge du Budget Participatif au Service de la Démocratie locale de la Mairie du 10e, soit par mail : demolocale10@paris.fr, soit par téléphone : 01 53 72 10 77 ou 01 53 72 10 78.

    L'équipe de la démocratie locale du 10e propose une réunion pour venir en aide à celles et ceux qui souhaitent déposer un projet au Budget participatif. Cette réunion se déroulera :

    Mercredi 30 janvier à 18h30

    à la Mairie du 10e, Salle A, 5e étage

    72 rue du Faubourg Saint Martin

     

    Côté 18e

    Dans le 18e arrondissement, le Service de la Démocratie locale de la Mairie du 18e et  l'association ICI proposent de participer à des ateliers d'aide au dépôt de projet pour le budget participatif :

    Mercredi 23 janvier de 18h à 20h
    à la Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 18e
    15, passage Ramey

    Vendredi 25 janvier de 17h à 19h
    au Centre Social et Culturel La Maison Bleue,
    24, avenue de la Porte Montmartre

    Mardi 29 janvier de 17h30 à 19h30
    à la Salle Saint Bruno
    25, rue Polonceau

    Mercredi 30 janvier de 18h à 20h
    à la Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 18e
    15, passage Ramey

    Vendredi 1er février de 17h à 19h
    au Centre Social et Culturel La Maison Bleue,
    24, avenue de la Porte Montmartre

    Samedi 2 février de 10h à 12h
    à la Maison de la Vie Associative et Citoyenne du 18e
    15, passage Ramey


    Pour participer à ces ateliers, il est nécessaire de s'inscrire en suivant ce lien.

    Vous pouvez également contacter directement Le Service Démocratie locale de la Mairie du 18e par mail : cq18@paris.fr ou par téléphone : 01 53 41 17 56.

     

     

  • Budget participatif, lancement de l'édition 2019

    C'est reparti pour une nouvelle édition du Budget participatif.

    Au fil des années, le Budget participatif est entré dans les habitudes des Parisiens. Il n'est donc guère utile de le présenter à nouveau, si ce n'est pour signaler qu'il entre dans sa première phase à partir d'aujourd'hui, jusqu'au au 3 février 2019, avec le dépôt des projets par les habitants et les associations.

    Agenda BP 2019.PNG

    Si vous avez une idée concernant le budget d'investissement, n'hésitez pas à la proposer  sur la plateforme dédiée

     

     

  • Square Léon: le nouvel aménagement prend forme

    Action Barbès a participé à la réunion de concertation au sujet du réaménagement du square Léon, organisée par l’Equipe de Développement Local (EDL) de la Goutte d’Or le 19 avril dernier. Une vingtaine de riverains et acteurs associatifs ont assisté à la présentation des premiers éléments issus de la consultation publique menée dans le secteur depuis février 2018, aux côtés des représentants institutionnels (Ville de Paris, Mairie du 18e).
    L’aménagement du square Léon est issu d’un projet voté au Budget Participatif 2016, portant sur la rénovation de 19 squares et parcs dans les quartiers populaires. Sur une enveloppe globale de 2,2 M€, l’opération s’est vue accorder une enveloppe de 270 000 €; une deuxième ligne budgétaire de 50 000€ a été attribuée au square Bashung, autre espace vert problématique de la Goutte d’Or. Le calendrier prévisionnel lié à ce projet est assez serré : phase de conception en avril-juin 2018, préparation et chantier deuxième semestre 2018 et démarrage des travaux au premier semestre 2019… d’où l’intérêt de cette réunion de synthèse et de restitution.

    paris,paris 18e,budget-participatif

    Entrée sud du square

     

    Diagnostic de l’existant

    D’un point de vue méthodologique, l’EDL a pris le parti de la diversification des outils de concertation, seul moyen de collecter les avis d’un public large et hétérogène :
    • un questionnaire en ligne, disponible entre février et mars 2018, ayant reçu 163 réponses ;
    • un questionnaire sur place, auprès des personnes qui fréquentent régulièrement le square, avec 35 réponses collectées ;
    • des ateliers de travail avec des partenaires locaux ciblant des publics moins accessibles (jeunes, femmes, collectifs de riverains);
    • des temps de travail avec les services de la Ville, en particulier avec les jardiniers de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement (DEVE).


    Le constat qui ressort de la concertation est unanime : il s’agit d’un espace surfréquenté, qui concentre des usages divers et cloisonnés, caractérisé par des dégradations régulières et par une forte présence masculine.
    Les associations locales insistent sur la nécessité de permettre aux usagers de mieux profiter du square, en mettant en avant le décloisonnement des espaces et la mise à disposition de services, notamment la réouverture des toilettes publiques et l’activation des points d’eau. La DEVE se retranche derrière la nécessité de faciliter l’entretien des espaces et de préserver la qualité paysagère du square, tout en fermant la porte à une réouverture des équipements. Entre l’immobilisme des services de la Ville et les besoins disparates exprimés par les habitants, les visions semblent incompatibles.


    Les pistes d’aménagement pressenties

    L’EDL rappelle que le nouvel aménagement ne pourra pas contenter tout le monde et que des arbitrages s’imposent : le budget n’est pas suffisant pour l’ensemble des actions envisagées…  sans compter que les pistes d’amélioration sont souvent en conflit les unes avec les autres !
    L’installation d’agrès de sport, plébiscitée par les jeunes publics, ne va sûrement pas rééquilibrer la présence homme-femme dans le square ; la suppression des bosquets côté Saint-Luc pourra faciliter la traversée nord-sud, mais ne va pas dans le sens de la biodiversité et de la présence du végétal ; la multiplication des animations de quartier reste difficilement conciliable avec une amélioration de la qualité des pelouses.
    Malgré ces divergences, un consensus semblerait se dégager sur certains points : l’agrandissement des pelouses pour préserver des espaces de détente et de relaxation, le remplacement des aires de jeu pour les tous petits, la réparation des filets et le remplacement du sol sur le terrain de sport, l’amélioration de l’éclairage et de l’accessibilité, la transformation du terrain de basket en espace multifonctionnel.
    Une solution à l’impasse : élargir le périmètre d’étude.

    paris,paris 18e,budget-participatif

    Le terrain de sport


    La position d’Action Barbès est (pour une fois) attentiste ! Au lieu de compartimenter les sujets, nous sommes convaincus qu’une réflexion globale s’impose sur les équipements de la Goutte d’Or, dans le but d’étudier les complémentarités offertes par les projets d’aménagements de deux autres espaces dans le même secteur : le terrain d’équipement polyvalent sur l’allée Boris Vian, dont le réaménagement est prévu à l’horizon 2021 dans le cadre de l’ANRU 2, et le square Bashung, objet de discussion dans le cadre de la démarche « Tous mobilisés pour la Goutte d’Or» (voir notre article du 30 avril).
    Une coordination avec les autres directions concernées implique une prolongation de la phase de programmation et le décalage des travaux d’un an… sans oublier les aléas liés au chantier (les lecteurs les plus anciens se rappelleront des travaux de 2007, avec des vols et des vandalismes à répétition), qui pourraient retarder encore plus l’inauguration du nouveau square. Néanmoins, nous nous demandons comment on peut faire abstraction de ces deux projets, susceptibles d’offrir des solutions pérennes aux problèmes des surfréquentations du square et de capter une partie des usages aujourd’hui concentrés dans le seul poumon vert de la Goutte d’Or.
    Il est aussi vrai que l’échéance des municipales de 2020 risque de faire cogner ce projet contre l’inertie typique des années électorales. L’arbitrage auquel les services de la Ville se trouveront confrontés n’est pas des plus simples : privilégier les besoins à long terme des habitants du quartier ou profiter de la situation politique favorable pour accélérer les travaux. Nous veillerons de près à ce que la position des riverains soit intégrée jusqu’au bout dans la prise de décision.

  • 1er Conseil de quartier Goutte d'or - Château rouge 2018

    La prochaine réunion publique du Conseil de quartier Goutte d'Or-Château Rouge se tiendra le 31 janvier prochain. Il s'inscrit dans la continuité du précédent pour faire émerger des idées et des projets dans le cadre du budget du Conseil de quartier et du Budget participatif.

    A l’ordre du jour de cette soirée :

    - Présentation et vote des habitants sur deux projets d’investissement qui sont soumis au conseil de quartier

    - Atelier de co-construction pour concrétiser les idées de projets que vous avez pour votre quartier : utilisez le budget participatif et le budget du conseil de quartier.

    Cette rencontre fait suite à celle qui a eu lieu au mois de novembre 2017. Elle vous permettra d’échanger entre habitants et structures du quartier pour continuer la dynamique et contribuer à l'amélioration du quartier en étant force de propositions pour 2018.

    Mercredi 31 Janvier 2018 

    à 19h00 

    École élémentaire Richomme – 9 rue Richomme 75018

    paris,paris 18e,démocratie locale,conseils de quartier,budget-participatif,goutte d'or,château rouge

  • On phosphore au Conseil de quartier Goutte d'or

    968390529.png

    Le 15 novembre dernier, s'est tenu le Conseil de quartier Goutte d'Or-Château Rouge à l'école élémentaire Cavé dans la rue éponyme. La soirée était consacrée à la question des budgets dédiés au quartier, et plus précisément aux budgets orientés vers les initiatives citoyennes. L'objectif étant de faire connaitre ces possibilités de financement et également de permettre aux habitants de partager leurs idées dans la perspective du prochain Budget participatif de 2018.

    Ce conseil de quartier s'est déroulé en deux temps, commençant d'abord par une présentation des fonds disponibles pour les initiatives des habitants et des associations du quartier, en l'occurrence le Fond de Soutien aux Initiatives des Habitants (FSIH), les budgets de fonctionnement de d'investissement du Conseil de quartier lui-même et le Budget participatif de la ville de Paris.

     

    Des fonds méconnus

    Le FSIH a été présenté par la directrice de la Salle Saint-Bruno. Ce fonds destiné à soutenir les initiatives d'habitants et d'associations "pour améliorer le lien social et la vie locale dans le quartier" est distribué au fil des demandes et attribués par un "comité de gestion" composé d'habitants et de représentants associatifs du quartier. Les aides financières octroyées sont plafonnées à 700 euros par projet. Il est à déplorer que les demandes ne parviennent pas à épuiser la dotation annuelle malgré sa modestie, il n'est donc pas vain de faire connaitre ce dispositif utile.

    1603097013.jpg

    Le Conseil de quartier dispose lui de deux enveloppes budgétaires, l'une dite de fonctionnement (3306 € par an), attribuée par l'équipe d'animation du Conseil de quartier, et l'autre dite d'investissement (8264 € par an reportable une fois à l'année suivante si non épuisé), attribuées par le Conseil de quartier en réunion plénière. Là aussi cet argent est destiné à soutenir des initiatives permettant de contribuer positivement à la vie du quartier, et là aussi il est à déplorer que les demandes ne parviennent pas à épuiser ces budgets, loin de-là. 

    La présentation du Budget participatif a permis de faire un bilan positif pour 2017, le quartier se voyant doté de 1.670.000 € (contre 22.500 € en 2016) pour quatre projets lauréats, dont celui de "La rue-jardin Richomme" proposé par Action Barbès. Il a été souligné la mobilisation particulièrement active dans le quartier cette année qui a contribué à ce succès. 

     

    Le Budget participatif, un dispositif qui fait succès

    La suite du Conseil de quartier s'est inscrit dans la continuité de cette dynamique pour d'emblée commencer à réfléchir collectivement à des propositions pour le Budget participatif 2018.

    Un échange collectif dans la salle a permis de recenser les idées des habitants présents pour ensuite regrouper les idées par thématiques afin de développer et préciser les propositions qui pourraient en émerger en vue du Budget participatif. Les participants se sont donc réunis autour de ces thèmes pour réfléchir sur les premières propositions, comme l'implantation de nouvelles sanisettes, l'embellissement des ponts qui enjambent les voies de chemin de fer du Nord, des outils numériques pour promouvoir la vie du quartier, la continuation de la rénovation de la rue Marcadet ou encore la création d'une "diagonale verte" qui relierait par le végétal le square de Jessaint à la future rue-jardin Richomme en passant par les squares Bashung et Léon.

    Ce travail collectif a permis de préciser ces idées et de faire se rencontrer des habitants autour d'elles. D'ailleurs, une prochaine réunion du Conseil de quartier se tiendra bientôt pour continuer ce travail de réflexion et le faire aboutir à des propositions concrètes pour le Budget participatif à venir.

  • Conseil de quartier Goutte d'or- Château rouge: des idées pour le quartier?

    L’équipe d’animation du conseil de quartier Goutte d’Or – Château rouge  invite les habitants à un atelier participatif « Des idées pour votre quartier ? Organisons nous pour utiliser nos budgets ». Dans le cadre du budget participatif, 4 projets ont été retenus:

    - Aménagement des pourtours de l’Eglise St Bernard
    - Une rue-jardin Richomme (projet proposé par Action Barbès)
    - Apaiser la rue Cavé
    - Végétalisation du pont de la rue Doudeauville
     
    L'idée est de réfléchir dès maintenant à des projets pour l'édition 2018.

    Rendez-vous mercredi 15 novembre à 19h à l'école élémentaire 11, rue Cavé pour échanger et proposer.
     

    paris,paris 18e,goutte d'or,conseil de quartier,budget-participatif

  • Des nénuphars dans le Delta ??? chouette....

    Qu'est-ce qu'il leur prend à la rédaction ? Ils ont fumé la moquette. Que nenni.... ils rêvent. Vous habitants du 9e, avez-vous lu la liste des projets proposés au Budget Participatif de la ville ? 

    La mairie du 9e nous a adressé ces jours-ci une liste. En effet, sur les 53 projets qui ont été déposés cette année dans le cadre du budget participatif, par des habitants, des associations ou les conseils de quartier, 17 projets ont été retenus par les services de la ville après étude technique et de faisabilité. Ils sont passés également par la commission d'arrondissement du 9e et les voici sur votre écran, soumis à votre vote jusqu'au 1er octobre. Comme le dit l'usage (ou quelqu'un d'autre ?), toute charité bien ordonnée commence par soi-même, nous reprenons ici les projets qui nous sont les plus proches... et notamment "l'embellissement de la rue du Delta". Embellissement dites-vous ? Comme la rue Manuel ? Euh, oui, nous l'imaginons. L'avez-vous vue, la rue Manuel ? Vous nous pardonnerez ce petit coup de pub' pour un élu parisien, mais son tweet est très expressif : cliquer ici

    Pas mal, n'est-ce pas ? Cette banquette fleurie qui remplace une file de voitures. Nous en avions aussi parlé ici même. A relire peut-être.

    La liste des projets près de chez vous : 

    • Aménagement en "promenade" de la rue Pierre Sémard (350 000 €)
    • Des nouveaux bancs place Lino Ventura (15 000 €)
    • Embellissement de la rue du Delta (270 000 €)
    • Embellissement de la rue Saulnier (530 000 €)
    • Mise en valeur de l’entrée du quartier Pigalle-Montmartre (600 000 €)
    • Réaménager l'angle des rues de la Rochefoucauld et Jean-Baptiste Pigalle (220 000 €)
    • Redonner vie à la fontaine Pigalle (245 000 €)
    • Rénovation de la fontaine du square de la Trinité (100 000 €)
    • Végétalisation de la rue de Chantilly (180 000 €)
    • Apprentissage du vélo - permis vélos (5 000 €)
    • Rénovation de la salle d'escrime Buffault (240 000 €)

    (Le gymnase Buffault n'est pas près de chez nous, puisqu'il est quasiment à Cadet, mais c'est une touche personnelle... Souvenir ! )

    L'enveloppe globale disponible pour mettre en œuvre ces 17 projets à partir de 2018, est de 1,8 millions d’euros

  • Votez pour notre projet n°10 du Budget participatif

    Le vote c'est entre le 13 septembre et le 1er octobre  

    site du Budget Participatif

    ou dans les urnes mises à disposition 

     

    Un projet proposé par Action Barbès, soutenez le en votant.

     

    3296811513.jpg

     

    Sur le 18e arrondissement, ce sont 30 projets qui vont être soumis à votre vote du 13 septembre au 1er octobre 2017 à 20h. Vous avez la possibilité de voter dans différentes urnes positionnées sur tout l’arrondissement (la carte de l'urne mobile du 18e est disponible par ici) ainsi que sur Internet.

  • Nos deux projets de la Goutte d'Or dans les projecteurs

    Avant le vote de septembre, revenons sur les deux projets portés par notre association dans le cadre des budgets participatifs

    le projet 10 dans le registre CADRE DE VIE

    Capture d’écran 2017-07-13 à 18.26.14.jpg

    Le projet 16 dans le registre CULTURE et PATRIMOINE

    Capture d’écran 2017-07-13 à 18.28.59.jpg

    Lire la suite