Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

aménagement-abords-gare-de-l-est

  • La petite rue Saint-Laurent fait peau neuve

    Nous vous avions annoncé la rénovation d'une partie de la rue Saint-Laurent (Paris 10e) dans notre article du 26 janvier 2016, et avions donné tous les détails de ces travaux dans notre article du 8 février 2016.
     
    C'est comme ça que nous suivons les avancées de la voirie dans le quartier :
     
    Bonsoir à tous,
     
    Pour information, aujourd’hui mardi 5 avril à 18h, je suis passé rue Saint Laurent et les travaux sont terminés. Belle rénovation !
     
    Bonne soirée. Bien cordialement.
     
    Ci-dessus, un bref message d'un de nos adhérents (Merci Emmanuel), et ci-dessous le tweet du maire du 10e, deux aficionados de notre blog.... 
     
     

    Et aujourd'hui ils sont même entrés dans notre collection de photos du blog ! 

    IMG_0039.jpg

    Du beau travail, non ? Merci la DVD !

     

  • Tous les détails sur les travaux de la rue Saint-Laurent (10e)

    Dans notre article du 26 janvier dernier, nous vous annoncions les travaux d'une portion de la rue Saint-Laurent située aux abords de la Gare de l'Est, et que nous avions découverts fortuitement, sans que les riverains ou le Conseil de Quartier Saint-Denis Paradis concernés n'aient été, semble-t-il, préalablement informés ou consultés.

    paris,paris-10e,gare-de-l-est,aménagement-abords-gare-de-l-est,rue-saint-laurent,elise-fajgeles,travaux

    Localisation des travaux (cliquez sur la carte pour l'agrandir)

     

    L'élue adjointe au maire du 10e, chargée de l'espace public, Elise Fajgeles, nous a apporté des informations complémentaires, additionnelles aux éléments contenus dans la notice affichée dans le quartier, sur la nature de ces travaux.

    paris,paris-10e,gare-de-l-est,aménagement-abords-gare-de-l-est,rue-saint-laurent,elise-fajgeles,travaux

    "La chaussée actuelle de la rue Saint-Laurent a une largeur de 6,70 m stationnement compris, et 3,10 m hors stationnement, sauf au niveau de la traversée piétonne côté bd de Magenta, où la chaussée a une largeur de 3,50 m. Cette voie connaît des problèmes récurrents de propreté, en dépit des efforts constants de la division de la Propreté. L’aménagement projeté supprime la file de stationnement actuelle côté pair, sur le tronçon de la rue Saint-Laurent compris entre le boulevard de Strasbourg et le boulevard Magenta.
     
    Le trottoir ainsi élargi, qui passe d’une largeur d’1,70 m à 3,50 m, aura un fil d’eau continu. La future bouche de lavage créée au 22 rue Saint-Laurent permettra un nettoyage plus efficace de la rue. Le trottoir côté impair reste inchangé.
     
    Le calibrage actuel de la voie (3,10 m hors stationnement) est incompatible avec un double-sens cyclable. Pour pouvoir autoriser celui-ci, il a été décidé de remplacer le stationnement actuel côté impair (largeur 1,80 m) par du stationnement moto longitudinal, entrecoupé de zones de stationnement vélos, sur une largeur d’1,20 m. La chaussée future aura ainsi une largeur de 3,70 m hors stationnement, ce qui nous permet de matérialiser un double-sens cyclable à l’aide de 5 logos vélos au sol, accompagnés d’autant de flèches, côté impair le long du stationnement 2 roues.
     
    Il existe une place de stationnement GIG-GIC côté impair [NDLR : Grand Invalide de Guerre - Grand Invalide Civil, i.e. réservées aux personnes en situation de handicap]. Celle-ci ne peut être maintenue, elle est donc déplacée au 20 rue Saint-Laurent (en face), sur lincoln [NDLR : stationnement en long utilisant une découpe du trottoir par une série d'encoches], sans incidence sur le fil d’eau, et aura une dimension de 2 m x 7 m. Le trottoir pair aura ponctuellement une largeur d’1,50 m au droit de celle-ci.
     
    Enfin, un long plateau surélevé est créé à l’entrée de la voie, côté boulevard de Strasbourg."

    paris,paris-10e,gare-de-l-est,aménagement-abords-gare-de-l-est,rue-saint-laurent,elise-fajgeles,travaux

     
    Nous pourrons admirer début avril 2016 le résultat de ces travaux de rénovation, et ne manquerons donc pas de vous rendre compte de ces améliorations. Avec des photos, à n'en pas douter ! 
     
     
  • Abords de la Gare de l'Est : travaux de voirie dans la rue Saint-Laurent

    Nous avons failli ne pas vous avertir de l'imminence de travaux d'aménagement dans la rue Saint-Laurent, dans sa portion entre le boulevard de Strasbourg et le boulevard Magenta, aux abords de la Gare de l'Est. Sans le panneau d'information fixé à du matériel urbain, nous passions à côté. Pourquoi ? Comment ? Un défaut d'attention ? Et oui, peut-être...

    Interpelés par la proximité du début des travaux, nous avons interrogé Elise Fajgeles, notre élue du 10e chargé des problèmes de voirie dans l'arrondissement. Elle a confirmé notre défaut d'attention.... En effet, elle nous écrit que cet aménagement a été annoncé en plénière du Conseil de Quartier Lariboisière Saint-Vincent de Paul du 15 octobre 2015… mais que l'annonce est passée inaperçue : ce soir-là le thème traité (les gares et leurs abords) avait échauffé un peu les esprits (voir notre article du 12 octobre 2015) et il est parfois difficile de conserver suffisamment de sérénité pour noter tout ce qui se dit, et d'échapper au climat général. Ce fut le cas ce soir-là.

    Pour revenir à notre rue Saint-Laurent, elle a besoin d'un petit coup de jeune, comme les abords de la Gare de l'Est en général (sur ce sujet, lire notre dernier article daté du 13 octobre 2015).

    Par ailleurs, nous avions déjà identifié le point noir de la rue Saint-Laurent lors d'une marche exploratoire aux abords de la Gare de l'Est le 23 octobre 2014 :

    "Nous découvrons les contraintes des agents municipaux de la propreté, qui ne disposent ainsi d'aucun point d'eau dans le tronçon de la rue Saint-Laurent entre le boulevard de Strasbourg et le boulevard Magenta, pour pouvoir en nettoyer correctement les recoins où stagnent entre les voitures des flaques d'urine. Idéalement, la suppression du stationnement sur l'un des 2 côtés de cette petite portion de voirie permettrait aux agents d'assurer correctement leur mission" (cf. notre article du 1er novembre 2014).

     oOo

    Cette annonce de travaux de rénovation vient donc à point. De quoi s'agit-il ?

    L'harmonisation des vitesses de circulation dans Paris se poursuit, et le passage à 30km/h est acquis.

    Un plateau surélevé soulignera le ralentissement de vitesse, et le double sens cyclable, comme dans toutes les voies passées à 30. Par ailleurs, des modifications de stationnements sont prévues :

      • . Suppression du stationnement des voitures côté pair de la rue
      • . Création de 12 places de stationnement deux-roues motorisés
      • . Création de 18 places pour les vélos
      • . La place réservée handicapés passe du n°11 au n°20.

    paris,paris-10e,gare-de-l-est,aménagement-abords-gare-de-l-est,rue-saint-laurent,elise-fajgeles

    Cliquez sur l'affiche pour l'agrandir

     

  • Abords de la Gare de l'Est : on rafistole tant bien que mal...

    Dans notre article du 13 octobre dernier, nous évoquions les abords dégradés de la Gare de l'Est : notamment certains équipements publics mal-en-point, résultante parfois d'incivilités nocturnes, le quartier étant une vaste zone de départ de lignes de bus Noctilien.

    Dans ce contexte, nous avions énuméré quelques dégradations constatées dans cette zone très fréquentée au coeur du 10e.

    Suite à nos signalements dans ce précédent article, les deux luminaires "décapités" en haut du boulevard de Strasbourg ont finalement été remplacés fin octobre par un éclairage provisoire constitué d'anciens modèles de luminaire (ALURA). Elise Fajgeles, adjointe au maire du 10e chargée de l'espace public, nous a précisé que ces anciens modèles "pourront être remplacés par des globes plus récents HAPILED d'ici quelques semaines, selon Evesa" (NDLR : Evesa est le prestataire de la Ville de Paris, responsable de l'éclairage public).              

    paris,paris-10e,gare-de-l-est,aménagement-abords-gare-de-l-est

    Le modèle de luminaire ALURA provisoirement installé, en remplacement des luminaires initiaux "décapités"

     

    paris,paris-10e,gare-de-l-est,aménagement-abords-gare-de-l-est

    Le luminaire piétons HAPILED initial, dont deux exemplaires avaient été dégradés et déposés. 

     oOo

    Nous avions par ailleurs évoqué un arbre au tronc arraché, dans cette même zone du haut du boulevard de Strasbourg. 

    paris,paris-10e,gare-de-l-est,aménagement-abords-gare-de-l-est

    Sylvain Raifaud, l'adjoint au maire du 10e, chargé des espaces verts, nous avait répondu (via un commentaire sur Facebook) que cet arbre "sera coupé rapidement au ras du sol, et remplacé cet hiver". Suite à une nouvelle interpellation, le tronc arraché faisant peine à voir, l'élu a précisé à nouveau les conditions de son prochain remplacement, via Twitter :

     

    Nous pouvons certes nous montrer satisfaits de ces remises en état par les services de la Mairie de Paris. Cependant, il va de soi que ces actions peuvent sembler n'être que quelques rustines... dans un espace public confronté à des problèmatiques récurrentes en matière d'incivilités et de nuisances et nécessitant certainement d'être repensé de manière plus pérenne. 

       

  • Gare de l'Est : ses abords dégradés !

    Suite à notre article du 30 septembre relatif à la situation dégradée du quartier des Deux Gares et à la pétition circulant aux abords de la Gare de l'Est, l'édition du lundi 12 octobre du Parisien a mis un coup de projecteur sur le quartier de la rue d'Alsace et des Deux Gares :  

    paris,paris-10e,gare-de-l-est,gares,aménagement-abords-gare-de-l-est,rémi-féraud

     Cliquez sur l'article ci-dessus pour accéder à sa version en ligne

     

    Cette exaspération met en lumière une partie des difficultés auxquelles sont confrontés les abords inter-quartiers de la Gare de l'Est, situés au coeur du 10e, aux confins de 5 des 6 quartiers composant cet arrondissement : Porte Saint-Denis / Paradis, Château d'Eau / Lancry, Louis-Blanc / Aqueduc, Grange aux Belles / Terrages, et Lariboisière / Saint-Vincent-de-Paul.

    Compte tenu de l'importance des gares pour ce quartier (avec également la présence de la Gare du Nord sur sa zone), le Conseil de Quartier abordera ce thème des 2 Gares du 10e et de leurs abords, lors de sa prochaine réunion publique jeudi 15 octobre prochain (voir notre article d'hier).

    Dans ce contexte, le présent article est à nouveau consacré à ce thème, avec un accent particulier sur l'espace public aux abords de la Gare de l'Est. Nous n'aborderons pas la rue d'Alsace, dont la situation a été détaillée spécifiquement dans notre article du 30 septembre (supra).    

    paris,paris-10e,gare-de-l-est,gares,aménagement-abords-gare-de-l-est,rémi-féraud

    Les abords de la quartiers aux confins de 5 quartiers du 10e

    Lire la suite

  • Conseil de quartier sur les gares et leurs abords : jeudi 15 octobre !

    Au programme de ce conseil de quartier Lariboisière - Saint-Vincent de Paul : les aménagements aux abords des Gares du Nord et de l'Est. On y parlera du fameux Balcon Vert qui semble cette fois sur les rails, du projet ambitieux de la SNCF pour la Gare du Nord, de la liaison ferroviaire express "CDG Express" véritable serpent de mer. Ce sera pour les habitants l'occasion de s'exprimer notamment sur les nouveaux sens de circulation mis en place autour de la gare du Nord depuis la fin du mois d'août. Nul doute que les nuisance du quartier Alsace / Deux Gares seront évoquées.

    Rendez-vous jeudi 15 octobre à partir de 19h à l'école élémentaire 3 rue de Belzunce.

    paris,paris 10e,conseil de quartier,gare du nord,gare de l'est,sncf,balcon vert

    Dans le cadre de ce conseil de quartier, nous consacrerons plusieurs articles cette semaine sur le thème des gares et de leurs abords.

     

  • Quartier Alsace - Deux Gares : exaspération des habitants !

    Alors que le projet très attendu du Balcon Vert (qui sera d'ailleurs évoqué lors du prochain Conseil de Quartier Lariboisière Saint-Vincent de Paul le 15 octobre) refait surface (voir la dernière actualité dans notre article du 4 février 2015), de nombreux habitants et commerçants du quartier Alsace - Deux Gares se mobilisent pour alerter les autorités sur les nuisances qu’ils subissent au quotidien depuis déjà trop longtemps. 

    Nous publions ici le billet d'humeur d'une de nos adhérentes qui vit dans ce quartier.

    oOo

    Provoquées par deux bars et leurs clientèles ainsi que par des groupes, qui, tous les soirs annexent littéralement l’espace public à leur profit, ces nuisances se traduisent par du tapage nocturne et des incivilités voire même des agressions physiques.

    paris,paris-10e,rue-d-alsace,gare-de-l-est,balcon-vert,sécurité,aménagement-abords-gare-de-l-est

    paris,paris-10e,rue-d-alsace,gare-de-l-est,balcon-vert,sécurité,aménagement-abords-gare-de-l-est

    La coupe est pleine pour les habitants mais pas que pour eux ! Voyageur, touriste ou employé en transit, si votre trajet vous oblige en fin de journée à passer par le haut de la rue d’Alsace, vous devrez slalomer, vous boucher le nez, voire changer de trottoir, pour éviter les groupes qui, dès la fin de l’après-midi, y consomment alcool et cannabis et utilisent l’espace public comme un urinoir à ciel ouvert. Mais les trajets du matin ne sont pas en reste. L’odeur d’urine est tellement prégnante que les piétons se pincent les narines. Ils doivent encore éviter les conteneurs à verre laissés dehors toute la nuit par les bars-restaurants en dépit des nombreuses contraventions déjà établies par la Mairie.

    La situation est devenue invivable et c’est tout un quartier qui subit ces avanies. Voici par exemple l’affichette apposée en désespoir de cause sur la porte d’un immeuble de la rue d’Alsace :

    paris,paris-10e,rue-d-alsace,gare-de-l-est,balcon-vert,sécurité,aménagement-abords-gare-de-l-est

    C’est jusqu’à Jacques Attali qui récemment, sur son blog (NDLR : voir notre article du 29 août 2015), montrait du doigt les quartiers des gares parisiennes : « les gares parisiennes sont dans un état lamentable : leurs abords sont misérables, leurs accès sont sales ». Nous ne pouvons qu’être d’accord avec ce triste constat.

    Alertées depuis de nombreux mois, les autorités nous informent que la BST (NDLR : voir nos articles sur la "Brigade Spécialisée de Terrain" installée depuis février 2014), intervient régulièrement dans le quartier (jusqu’à 22H30, nous précise le commissaire Miniconi). Mais cela n’empêche pas la situation de se dégrader de semaine en semaine jusqu’à constater l’installation de petits trafics de drogue en pleine journée dans les halls d’immeuble de la rue d’Alsace dont les portes d’entrées sont tour à tour fracturées.

    Appeler le commissariat du 10ème ou même le 17 ne sert à rien car personne de répond !

    C’est ainsi que les habitants ont donc décidé de prendre la parole et nombres de témoignages affluent sur la page de la pétition lancée récemment. (voir la pétition)

    Cerise sur le gâteau, la caméra de surveillance installée au coin de la rue d’Alsace et de la rue des deux gares est momentanément hors service ; un important échafaudage, devenue la nouvelle vespasienne à la mode et un endroit accueillant pour y s’abreuver en nombre et en musique,  lui bouche le champ de vision.

    Même la fresque berlinoise, qui a été épargnée quelques temps, a maintenant rejoint le camp des outragés…

    paris,paris-10e,rue-d-alsace,gare-de-l-est,balcon-vert,sécurité,aménagement-abords-gare-de-l-est

    oOo

    Nous avons en effet constaté la dégradation de ce quartier et nous l'avions évoqué lors de notre dernière rencontre avec Julien Miniconi, commissaire du 10e, début septembre. Il a confirmé les problèmes rencontrés qui ont entrainé plusieurs actions sur les bars de la rue d'Alsace cette été. Les services d'hygiène sont également intervenus pour des problèmes de malpropreté dans les établissements.

    Depuis notre entretien, il semble que la situation a empiré. Nous ne manquerons pas de suivre les réponses du maire Rémi Féraud et des autorités de police.

     

  • Le balcon vert semble refaire surface avec un projet mené par le groupe SNCF !

    Après avoir été longtemps paralysé, enlisé puis dans une impasse qui paraissait l'avoir achevé (voir notre article de février 2012), le projet du balcon vert de la rue d'Alsace semble refaire surface. Certes, nous avions évoqué, avec une grande prudence, une petite lueur d'espoir qui avait vu le jour en décembre 2013 avec un projet du nouveau groupe hôtelier OKKO.

    Dans son article du 25 janvier dernier, le JDD évoque à nouveau ce projet qui se précise et entre désormais dans la stratégie du groupe SNCF. Voici l'esquisse du projet "OKKO Gare de l'Est" par l'Architecte de ce futur hôtel, le cabinet SLA Architecture

    gares,gare-de-l-est,balcon-vert,aménagement-abords-gare-de-l-est

    Cliquez sur la vue pour l'agrandir

     

    Cette fois-ci, le projet semble mené par la branche Gares & Connexions du groupe SNCF, qui souhaite pouvoir héberger ses voyageurs. L'entrée de cet hôtel 4 étoiles de 170 chambres se fera ainsi par l'intérieur de la Gare de l'Est, au niveau des quais. La toiture de l'hôtel se situera au niveau de la portion haute de la rue d'Alsace et comportera une terrasse végétalisée de 3 000 m².

     

    L'horizon pour ce projet : 2019 ! Armons-nous donc de patience : c'est ce que nous faisons d'ailleurs depuis 2008. Pour preuve, la vidéo du maire du 10e, Rémi Féraud, alors candidat pour sa première mandature, évoquant ce projet en décembre 2007 :


    Entre les gares, le balcon vert par remiferaud

    Le projet du balcon vert verra-t-il enfin le jour, 12 ans après sa première évocation ? Il ne nous reste plus qu'à croiser les doigts...            

      

  • Abords de la Gare de l'Est : coup de projecteur du quotidien "Le Parisien"

    Suite à notre article de lundi dernier, le Parisien a évoqué mardi la problématique de l'espace public défaillant aux abords inter-quartiers de la Gare de l'Est et les aménagements faisant défaut qui permettraient d'assurer une circulation sécurisée, équilibrée et respectant les piétons et les cyclistes.

    Le quotidien s'est fait l'écho de notre souhait de voir ces abords de la Gare de l'Est repensés, réaménagés, requalifiés et enfin sécurisés ! Précisons toutefois que nous avons commencé à réfléchir, avec les habitants et les membres des Conseils de Quartier du 10e, à une réorganisation de cet espace public, non pas seulement depuis septembre 2013 mais véritablement dès octobre 2008 au début de la précédente mandature municipale.

    Voici l'article publié mardi (vous pouvez retrouver sa version numérique "abonnés" en cliquant ici) :

    paris,10e,gare-de-l-est,espace-public,sécurité-des-piétons,aménagement-abords-gare-de-l-est,accident-mortel

    Cliquez sur l'image pour agrandir l'article

     

    Concernant l'accident mortel, l'enquête menée par le SJTA de la Préfecture de police semblerait s'orienter sur la thèse d'un suicide, la victime souffrant de troubles psychologiques majeurs.

    Mais cela ne remet pas en cause les nombreux constats faits sur l'espace public dégradé de ces abords inter-quartiers, l'absence d'usage équilibré de la voirie entre tous les usagers (conducteurs motorisés et usagers vulnérables : piétons, cyclistes) et l'insécurité des déplacements (e.g. cheminements piétons sur ce très large espace). 

     

  • Abords de la Gare de l'Est : appel à témoins pour un accident mortel !

    Depuis plusieurs années, nous appelons de nos voeux la sécurisation et la re-qualification des abords inter-quartiers de la Gare de l'Est, qui s'avèrent dégradés : voir notre dernier article du 27 septembre 2014. Nous avions ainsi lancé une opération "cartes postales" aux élus du 10e, en septembre 2013, pour qu'ils puissent "donner une chance au quartier des abords de la Gare de l'Est".

    Un accident mortel survenu la semaine dernière (impliquant un bus RATP de la ligne 47 en terminus) met à nouveau en exergue ce déficit d'aménagements des abords inter-quartiers de la Gare de l'Est, qui souffrent des défaillances et des conflits de cohabitation entre les flux très importants de circulation.

    paris,10e,gare-de-l-est,espace-public,sécurité-des-piétons,aménagement-abords-gare-de-l-est

    Photos du Service du Traitement Judiciaire des Accidents (STJA) qui enquête sur cet accident mortel survenu mardi dernier. 

     

    Voici donc l'appel à témoins diffusé par le STJA de la Préfecture de Police de Paris : 

    paris,10e,gare-de-l'est,espace-public,sécurité-des-piétons,aménagement-abords-gare-de-l-est

     

    Concernant l'emplacement de cet accident (face au 72 boulevard de Strasbourg : voir carte ci-dessous), l'environnement actuel accumule un nombre certain de difficultés dans une zone très chargée en termes de trafic.

    paris,10e,gare-de-l-est,espace-public,sécurité-des-piétons,aménagement-abords-gare-de-l-est 

    Aussi, immédiatement après l'intersection du boulevard Magenta et du boulevard de Strasbourg, la présence d'un feu de circulation pour le passage piéton au niveau de la rue Sibour peut-elle parfois obliger les véhicules à s'arrêter en débordant sur le carrefour, contribuant ainsi un peu plus à la congestion du boulevard de Magenta à ce niveau.

    A contrario, l'absence de feux tricolores pour les traversées piétonnes suivantes sur ce boulevard de Strasbourg, notamment au niveau des rues Saint-Laurent et du 8 mai 1945, n'incite pas les véhicules à ralentir dans leur lancée et à respecter les piétons...

    paris,10e,gare-de-l-est,espace-public,sécurité-des-piétons,aménagement-abords-gare-de-l-est

    Vue sur le boulevard de Strasbourg depuis l'intersection avec le boulevard Magenta

     

    Avec cet accident mortel, les constats établis depuis plusieurs années concernant la situation des abords de la Gare de l'Est sont donc plus que jamais d'actualité :

    . Cohabitation défaillante entre les différents types de circulation,
    . Espace public non adapté et non sécurisé pour certains modes de déplacements,
    . Excès de vitesse au niveau des traversées piétonnes, par ailleurs trop longues,
    . Stationnement sauvage de véhicules particuliers, d'autocars de tourisme, voire des bus de la RATP,
    . Sentiment d'insécurité routière ressenti par les habitants, piétons et cyclistes.