Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

démocratie-locale

  • Conseil de quartier Goutte d'Or-Château Rouge

    Le prochain Conseil de quartier Goutte d’Or - Château Rouge se tiendra : 

    Mardi 28 Février 2017 à 19h

    au Centre FGO – Barbara (1 rue de Fleury)

    « Mieux partager l’espace public : l’affaire de tou-te-s ? »

    Focus sur les marches exploratoires

    Lors de ce conseil de quartier vous découvrirez les marches exploratoires comme outils de réalisation de diagnostics partagés sur des problématiques qui prennent place dans l’espace public. Le collectif de femmes de Paris Macadam vous présentera la démarche appliquée en 2016 lors des marches exploratoires à la Goutte d’Or pour promouvoir la mixité, réguler les espaces publics, mieux partager les équipements par toutes et tous et améliorer le cadre de vie du quartier.

    Il est à noter qu'au cours de ce conseil de quartier, un tirage au sort permettra d’accueillir 2 femmes et 4 hommes au sein de l’équipe d’animation. Si vous souhaitez vous engager au sein de ce conseil de quartier, vous pouvez postuler en contactant le service Démocratie Locale de la mairie du 18e par téléphone 01 53 41 17 56 ou par courriel cq18@paris.fr 

    CQ 3_28.02 - copie.jpg

    Enregistrer

  • La propreté au menu du conseil de quartier Lariboisière

    Un thème déjà abordé de nombreuses fois au fil de années mais toujours souhaité par les habitants. Une consultation avait été lancée par l'équipe et ce thème arrivait en tête des préoccupations après les conseils de quartier sur la Gare du Nord et  le devenir de l'hôpital Lariboisière.

    Invité pour l'occasion, Jean-Paul Bidaud, responsable propreté du 10e qui a présenté le plan d'action propreté 2016 pour le quartier. Selon les rues, les balayages ont lieu de 7 à 11 fois par semaine, les lavages de 1 à 5. S'y ajoutent des traitements à eau chaude et haute pression plusieurs fois par mois si nécessaire. Donc les services de la propreté agissent. Et à Paris, c'est 365 jours par an! Pourtant, l'insatisfaction s'est exprimée parmi les habitants présents. Il est vrai que nous savons bien que souvent, à peine le nettoyage fait, il faudrait déjà repasser. Sans oublier les encombrants encore trop nombreux laissés sur les trottoirs, que ce soit des particuliers ou des entreprises peu scrupuleuses qui se débarrassent de leurs gravats et pots de peinture et les propriétaires de chien qui ne ramassent pas les crottes de leur cher animal. Rien de bien nouveau sous le soleil.

    Alors que faire? On voit bien que la prévention n'est pas vraiment efficace. La verbalisation est très insuffisante (4 inspecteurs pour le 10e dont 2 sur le terrain par période). Un plan de renforcement devrait être annoncé par Mao Peninou le 10 mai à la mairie du 10e. Attendons donc pour en savoir un peu plus.

    paris,paris 10e,propreté,démocratie locale,conseil de quartier

    Pour retrouver la présentation complète et détaillée du Plan de propreté, cliquez ici.

     

  • Retour sur le Conseil de Quartier Louis Blanc - Aqueduc

    Une cinquantaine d'habitants avait fait le déplacement pour échanger principalement sur des projets de réaménagement de voirie, certains attendus depuis longtemps dans le quartier Louis Blanc -Aqueduc.

    IMG_0015.JPG

    Le Réseau Express Vélo (REV)

    Dans le cadre du Plan vélo développé par la ville, il s'agit de permettre des déplacements plus aisés, avec des pistes bi-directionnlelles d'est en ouest et du sud au nord. Le quartier est concerné par le passage de l'axe nord-sud (voir plan vélo 10e). Rappelons qu'il s'agit aussi de réduire les conflits avec les piétons tout en protégeant les cyclistes. Deux variantes sont proposées par la Direction de la voirie et des déplacements (DVD) qui concernent les rues Philippe de Girard, Aqueduc et Château-Landon. "On tranchera dans les jours prochains" a précisé Elise Fajgeles, adjointe chargée de la voirie. Les travaux devraient commencer à la fin de l'année.

     

    Place T/10 - future place Jan Karski - et place Dulcie September

    On parle de la place T/10 depuis plusieurs années ! Un réaménagement souhaité mais jusque-là pas financé. Désormais, on peut compter sur une enveloppe de 700 000 €. Pour quels objectifs ? Gagner de l'espace sur la chaussée pour en redonner aux piétons et réduire ainsi les traversées largement inconfortables sur cette place. On n'oubliera pas la végétalisation. Si ces objectifs font consensus, il n'en est pas de même pour l'aménagement lui-même. Conseil de quartier et associations ont regretté qu'on n'ait pas tenu compte du travail de réflexion déjà réalisé plus particulièrement sur les trajets de circulation des voitures. Tout n'est pas encore ficelé. Présentation en juin prochain avec concertation à l'automne pour une réalisation en 2017.

    IMG_0019.JPG

    Place T/10

     

    Autre place (placette) qui sera réaménagée, la place Dulcie September située au carrefour des rues  Château-Landon et La Fayette.

    paris,paris 10e,conseil de quartier,démocratie locale,voirie,plan vélo

    Place Dulcie September

     

    Un peu plus à l'est encore, le carrefour La Fayette-quai de Valmy sera amplement repensé. Il est vrai que les traversées sont peu aisées quand on veut par exemple passer du 10e au 19e. Pour ce projet, on prévoit une concertation en septembre pour des travaux à l'été 2017, période plus calme côté circulation. Compter au moins 4 mois de travaux pour un budget de 1,1 millions €.

    La Promenade Urbaine

    Et pour ce projet qui nous tient à cœur depuis plusieurs années, une réunion publique 10e-18e a été annoncée par Rémi Féraud pour la deuxième quinzaine de mai. Elle permettra de lancer la phase de concertation. Il s'agira de faire des propositions sur les aménagements mais aussi sur les usages. Le maire de l'arrondissement a rappelé les multiples difficultés à traiter : le marché Barbès, les campements de migrants, la place de La Chapelle — et ses encombrements fameux — et la circulation. On est bien sur un budget de 8 millions € pour une réalisation en 2017-18. Une certaine cohérence avec les projets déjà cités pour le nord de l'arrondissement.

    Nous ne manquerons pas ce rendez-vous et Action Barbès réunira ensuite sa commission "Promenade Urbaine" (mise en sommeil depuis plusieurs mois) pour réfléchir sur les propositions de la Ville que nous espérons ambitieuses et innovantes.

     

  • Comment agir sur la diversité commerciale dans la Goutte d'Or ?

    Le commerce, ce n'est pas seulement le marché de Barbès ! Non. Et c'est ce qu'a voulu démontrer l'équipe d'animation du Conseil de quartier (CQ) Goutte d'Or - Château rouge en organisant un brain storming (!) des habitants présents le 30 mars à l'école de la rue Pierre Budin (18e). En effet, on entend certains se plaindre de l'absence de boucheries ou de commerces de bouche, en général, dans le quartier de la Goutte d'Or et souvent ils invitent la mairie à réagir pour ralentir cette évolution du commerce dans les quartiers. Pas facile.

    Existe-t-il des moyens de s'y opposer ? Oui, répond le CQ. Les trois tables rondes, constituées ce soir-là de volontaires et de porteurs de projets, et aussi d'acteurs de terrain, se sont interrogés sur les moyens individuels et collectifs à leur disposition.

    Une table s'est intéressée aux expériences individuelles, une deuxième aux efforts collectifs, et notamment avec l'apport de la Semaest, cette société d'économie mixte de la Ville dont nous avons parlé à plusieurs reprises ici, comme  dans le cadre de Vital Quartier dans le 10e (voir notre article du 2 avril dernier).

    Nous étions nous-mêmes, auditeurs attentifs, à la table des initiatives entrepreneuriales, la troisième table ronde, où deux projets ont été détaillés par le menu par les intéressées.

    paris,paris 18e,démocratie locale,conseil de quartier,goutte d'or,commerce

    D'abord, le cas d'une boutique acquise par un ancien journaliste dans le cadre d'un investissement individuel avec une préoccupation locale. Pourquoi préciser ce détail ? Parce que c'est une façon un peu nouvelle de faire du marketing, d'analyser le marché. Une fois le local acquis — un ancien magasin de chaussures, pas très grand, mais situé non loin de l'Institut des Cultures d'Islam, bien en vue donc, et jouissant d'une fréquentation honnête —, le propriétaire s'interroge sur la destination de son bien. Quel type de commerce y installer ? Comment l'inscrire dans le lieu ? Quels sont les besoins des habitants proches ? Que leur manque-t-il dans ce quartier vivant ? Quel est le meilleur choix pour assurer à la fois la satisfaction de la future clientèle et la rentabilité du commerce ? Des questions essentielles que développe la porteuse de projet, qui s'est associée au propriétaire du lieu. Tous deux se sont décidés pour la création d'un coffee shop, qui offre bien sûr des boissons, mais aussi un cadre tranquille pour lire ou pour travailler sur son ordinateur, en bénéficiant d'une bonne liaison internet et d'une imprimante au besoin. En partenariat avec le Monde Magazine, le café pourrait organiser des signatures d'écrivains, accueillir des vernissages, des expositions, ou être le cadre de portraits, d'interviews... C'est un concept déjà existant mais peu courant dans les quartiers populaires. A côté de cet aspect culturel, les porteurs de projet aimeraient offrir aux jeunes du quartier (présence du Centre de Formation d'apprentis Stephenson - CFA - non loin) des encas de qualité mais bon marché, autre chose que MacDo ou Quick sans exploser leur pouvoir d'achat. Le plan de financement est en cours, peut-être un recours au crowdfunding (financement participatif).  On a aussi noté des attentes du côté de l'obtention d'une terrasse, c'est là que la Mairie apporterait son coup de pouce. Au niveau du calendrier, si tout marche comme espéré, on pourrait compter sur une ouverture à l'automne.

    Le second projet présenté se rapproche davantage de l'économie solidaire. Il s'agit de créer une cuisine aux dernières normes en vigueur, utilisable par les habitants comme une extension de chez eux, qui soit un lieu convivial et pas seulement commercial. Cela pourrait ressembler à un restaurant participatif, avec une partie de la production de plats préparés mise à la vente, de façon à assurer des ressources au projet. Le lieu n'est pas encore trouvé : il devrait offrir environ 100 m2 de surface et être adaptable pour des ateliers de cuisine ou de pâtisserie, un cadre très convivial permettant d'ouvrir le quartier sur d'autres horizons et de faire connaître les traditions culinaires d'autres pays.

    Ce sont des projets encore en gestation mais qui présentent des perspectives alléchantes pour le quartier. Les habitants ont envie de prendre leur destin et celui du quartier à bras le corps, on dirait.    

  • Conseils de quartier dans le 9e

    Notre association fait partie du bureau du conseil de quartier (CQ) Anvers Montholon, nommée après candidature par la mairie du 9e au titre des "personnalités qualifiées". Voir notre article du 14 novembre 2014 sur le sujet. A ce titre, nous suivons avec attention la manière dont l'équipe municipale élue en mars 2014 traite la question de la Démocratie locale et des conseils de quartier en particulier. Et il nous faut hélas, deux ans après cette élection, constater que quelque chose ne tourne pas rond.

    Action Barbès est également très active dans les conseils de quartier des 10e et 18e arrondissements, ce qui constitue un bon point de comparaison. Pour 4 ou 5 CQs organisés en session plénière (réunion des habitants du quartier) qui se sont tenus en deux ans dans chacun des arrondissements voisins, le CQ Anvers Montholon ne s'est réuni dans la même configuration (session plénière) qu'une seule fois à l'initiative de son bureau pour traiter des nouveaux aménagements du square d'Anvers. Certes d'autres réunions ont été organisées regroupant plusieurs CQs mais sur des sujets préalablement choisis par la mairie, pas par les bureaux des conseils eux-mêmes.
    paris,conseil de quartier

    La mairie du 9e récidive le 3 février prochain avec une session plénière des 5 CQs de cet arrondissement afin de préparer les projets d'investissement soumis par les conseils de quartier dans le cadre du budget participatif édition 2016. Là encore, à notre connaissance, la mairie du 9e n'a pas consulté les bureaux pour obtenir leur accord. Elle organise et invite sur le sujet de son choix.

    La réunion du 3 février se tiendra à la mairie du 9e en salle du conseil à 19h pour discuter des projets suivants :

    - Pour le Conseil de Quartier Opéra-Chaussée d’Antin : le réaménagement de la place de l’Opéra et du quartier Chaussée d’Antin.
     
    - Pour le Conseil de Quartier Blanche-Trinité : le réaménagement de la place située au carrefour des rues de la Rochefoucauld, Jean-Baptiste Pigalle et Notre-Dame-de-Lorette.
     
    - Pour le Conseil de Quartier Pigalle-Martyrs : le réaménagement du parvis de l’église Notre-Dame-de-Lorette.
     
    - Pour le Conseil de Quartier Anvers-Montholon : le réaménagement de l’espace situé devant le centre Valeyre.
     
    - Pour le Conseil de Quartier Faubourg Montmartre : l’élargissement des trottoirs aux abords des salles de spectacle des Folies Bergère et des Feux de la Rampe.

     

  • Lancement du budget participatif 2016

    En ce début d'année 2016, les mairies lancent la réflexion sur le budget participatif deuxième édition.

    Dans le 9e, ce sera le mercredi 3 février à 19h avec une réunion plénière des 5 conseils de quartier de l'arrondissement. Cette réunion sera essentiellement consacrée aux projets qui pourraient être déposés par les CQs. L’enveloppe du budget participatif du 9e s’élève cette année à 1 822 809 euros !

    Dans le 10e, ce sera jeudi 14 janvier à 19h salle des fêtes. Il sera possible de poster un projet à partir du 18 janvier et ce jusqu'au 19 février sur le site dédié : https://budgetparticipatif.paris.fr

    Pour les habitants qui n'utilisent pas internet, permanences et ateliers seront proposés en mairie le jeudi 28 janvier, les 4 et 11 février à 17h30 et encore le samedi 30 janvier à 10h. Pour tout savoir, cliquez ici.

    paris,paris 10e,paris 18e,budget-participatif,démocratie locale

    Dans le 18e, rendez-vous à la même date, le 14 janvier à 19h. Nous espérons avoir le calendrier des réunions du comité de pilotage pour la mise en oeuvre des projets retenus lors de l'édition 2015, notamment notre proposition d'éclairage du viaduc pour un budget annoncé de 200 000 €. 

    Pour mémoire, notre analyse de l'édition 2015 : budget participatif, entre autosatisfaction et réalité

     

  • Conseil de quartier sur les gares et leurs abords : jeudi 15 octobre !

    Au programme de ce conseil de quartier Lariboisière - Saint-Vincent de Paul : les aménagements aux abords des Gares du Nord et de l'Est. On y parlera du fameux Balcon Vert qui semble cette fois sur les rails, du projet ambitieux de la SNCF pour la Gare du Nord, de la liaison ferroviaire express "CDG Express" véritable serpent de mer. Ce sera pour les habitants l'occasion de s'exprimer notamment sur les nouveaux sens de circulation mis en place autour de la gare du Nord depuis la fin du mois d'août. Nul doute que les nuisance du quartier Alsace / Deux Gares seront évoquées.

    Rendez-vous jeudi 15 octobre à partir de 19h à l'école élémentaire 3 rue de Belzunce.

    paris,paris 10e,conseil de quartier,gare du nord,gare de l'est,sncf,balcon vert

    Dans le cadre de ce conseil de quartier, nous consacrerons plusieurs articles cette semaine sur le thème des gares et de leurs abords.

     

  • Budget participatif : c'est l'heure du vote

     

    paris,démocratie locale,budget-participatifparis,démocratie locale,budget-participatif

    Que ce soit dans le cadre général de Paris ou pour les arrondissements, les projets ont été sélectionnés et présentés, ils attendent désormais le vote des Parisiens. Nous parlons ici du budget participatif !

    Le vote sera ouvert du 10 au 20 septembre. Les explications, assez claires, sont téléchargeables sur le site Budget participatif.

    Pour permettre à chaque porteur de projet de faire la promotion de celui-ci, la mairie de Paris a mis en ligne un "kit de mobilisation" téléchargeable toujours sur le même site et qui donne la possibilité de créer des affiches, des flyers .... et même des vidéos, enfin tout l'arsenal pour une bonne communication. C'est astucieux et bien fait.

    Regardons maintenant de plus près les projets qui nous concernent plus directement dans les 9e, 10e et 18e.

    Et tout d'abord les projets parisiens.

    Sur les 77 projets retenus pour Paris, deux nous concernent par leur proximité et sont liés au cadre de vie.

    Le premier intitulé "Beaux boulevards dans le Nord-Est parisien" est en fait celui que notre association a lancé en 2014 sous le nom de Promenade Urbaine de Barbès à Stalingrad. Son montant est de 12 millions d'€, le plus important des 77. Il est d'ailleurs curieux de le trouver là, soumis au vote, alors qu'il est d'ores et déjà inscrit dans la Plan d'Investiture de la Mandature 2014-2020.

    Le second intitulé "Promenade le long du canal Saint-Martin" se monte à 7 millions d'€.

    Un peu plus éloigné de Barbès mais dans le 9e, signalons "Repenser la place de l'opéra Garnier" (5,1 millions d'€).

    Ensuite, les projets par arrondissements.

    Voici un tableau qui résume la situation en chiffres

    paris,démocratie locale,budget-participatif

    Rappelons que la règle pour les budgets par arrondissement est que le montant total alloué aux projets soumis dans le cadre du budget participatif ne dépasse pas 30% du budget total d'investissement de l'arrondissement pour l'année considérée. Les 10e et 18e ont budgété le maximum alors que le 9e n'y a alloué que 11% de son budget d'investissement.

    Voici les liens :

    Projets dans le 9e

    Projets dans le 10e

    Projets dans le 18e

     

  • Budget participatif : entre autosatisfaction et réalité

    paris,démocratie locale,conseil de quartier,budget-participatifUn curieux vent d'autosatisfaction semble courir dans les couloirs de l'Hôtel de Ville de Paris à propos du budget participatif. Les tweets, courriels et autres notifications Facebook n'ont pas manqué pour vanter le succès de cette première opération 2015. On ne dira jamais assez que la mairie de Paris est un as en matière de communication.

    Nous vous avons à plusieurs reprises présenté ce Budget Participatif. Pour plus d'informations, il vous suffit de taper "budget participatif" dans la boite de recherche de ce blog (colonne de droite) pour prendre connaissance de tous les articles publiés ici sur le sujet.

    Du 10 au 20 septembre prochain, les Parisiens seront invités à se prononcer sur les projets qu'ils ont soumis et qui ont été acceptés par la mairie après un long processus de vérification de leur faisabilité, tant juridique que financière.

    Nous avons trouvé sur Internet un intéressant texte publié par Denis Lagarde adhérent de l'association Déclic17-18 (17ème et 18ème), association avec laquelle nous sommes en contact assez régulièrement. Ce texte résume très bien la situation et montre du doigt les limites de l'exercice. Le voici :

     

    Budget participatif 2015, le coté obscur des "Commissions ad hoc" d'arrondissement...

    Du 14 janvier au 15 mars 2015 les Parisiennes et les Parisiens ...

    Lire la suite

  • La boîte à idées du conseil de quartier

    Dans le 18e, la démocratie locale qui dispose de deux chargés de mission entièrement dédiés à l'organisation des Conseils de quartier (CQ) et à l'aide aux équipes d'animation, a lancé une consultation pour renouveler le stock d'idées des équipes récemment tirées au sort (en avril). Après « Madame la Maire j'ai une idée », pour des projets éligibles dans le cadre du budget participatif, après les espaces verts de « Du vert près de chez moi », nous n'avons qu'un conseil à vous donner : n'hésitez pas à interpeler votre conseil de quartier en lui suggérant vos meilleures idées.

    Nous vous proposons ici le formulaire que vous pourrez envoyer à la mairie du 18e, à condition bien entendu d'être un habitant ou un usager de ces territoires. Celui-ci est fait pour le CQ Goutte d'Or Château rouge mais la procédure peut être appliquée à tous les autres de l'arrondissement.

     

    L'équipe d'animation souhaite aujourd'hui recueillir vos idées, demandes, souhaits pour votre quartier ! Les réponses que vous apporterez aux questions qui vous sont posées ci-après aideront les membres de la nouvelle équipe d'animation à poser les jalons des projets qui pourraient être menés prochainement.

    Quel est votre nom ?

    Quel est votre prénom ?

    Merci de nous indiquer votre adresse email *

    Quels sont pour vous les sujets essentiels pour le quartier Goutte d'Or - Château Rouge ? (En quelques mots clés)

    Quels sont pour vous les enjeux auxquels se doit de répondre le conseil de quartier ? (En quelques mots clés)

    Avez-vous des idées d'actions à mener au sein du conseil de quartier ?

    Avez-vous des projets à soumettre à l'équipe d'animation ?

    Participeriez-vous à des groupes de travail pilotés par l'équipe d'animation ?

    Oui / Non

    Comment souhaiteriez-vous vous engagez dans votre conseil de quartier ?

    Avez-vous des remarques à communiquer à l'équipe d'animation ?

    Merci beaucoup pour vos retours. Vos réponses vont être analysées et l'équipe d'animation reviendra vers vous très prochainement. N'hésitez pas à contacter le service démocratie locale veronique.lecomte1@paris.fr ou 01 53 41 17 88 pour tout complément d'information.

     Les conseils de quartier disposent de budget plus limité que ceux alloués dans le cadre du "Budget participatif" mais toutes les bonnes idées ne sont pas forcément onéreuses. A vous !