Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conseil de quartier Goutte d'Or-Château Rouge

Le prochain Conseil de quartier Goutte d’Or - Château Rouge se tiendra : 

Mardi 28 Février 2017 à 19h

au Centre FGO – Barbara (1 rue de Fleury)

« Mieux partager l’espace public : l’affaire de tou-te-s ? »

Focus sur les marches exploratoires

Lors de ce conseil de quartier vous découvrirez les marches exploratoires comme outils de réalisation de diagnostics partagés sur des problématiques qui prennent place dans l’espace public. Le collectif de femmes de Paris Macadam vous présentera la démarche appliquée en 2016 lors des marches exploratoires à la Goutte d’Or pour promouvoir la mixité, réguler les espaces publics, mieux partager les équipements par toutes et tous et améliorer le cadre de vie du quartier.

Il est à noter qu'au cours de ce conseil de quartier, un tirage au sort permettra d’accueillir 2 femmes et 4 hommes au sein de l’équipe d’animation. Si vous souhaitez vous engager au sein de ce conseil de quartier, vous pouvez postuler en contactant le service Démocratie Locale de la mairie du 18e par téléphone 01 53 41 17 56 ou par courriel cq18@paris.fr 

CQ 3_28.02 - copie.jpg

Enregistrer

Commentaires

  • Voici notre proposition.

    https://budgetparticipatif.paris.fr/bp/jsp/site/Portal.jsp?page=idee&campagne=D&idee=1684

    Qu'en pensez vous?

    De toute façon, puisque les medias ne relaient que très peu cette proposition, et que nos élus ne nous répondent pas, je réfléchis très sérieusement à voir comment je pourrai faire valoir cela au niveau du droit. Non seulement chaque Parisien devrait avoir accès au même oxygène, et je me demande si ajouter de la pollution à la pollution ne s'apparente pas à non assistance à personne en danger. Nous ne demandons pas grand chose: juste de la végétalisation. Nous voulons bien, avec des amis, planter les arbres, si cela facilite les choses. Et même acheter les graines, je mangerai moins, c'est tout. Si je n'avais pas un enfant qui a de gros problème de respiration, je ne trouverais pas le statu quo scandaleux, mais je ne comprend pas pourquoi on concentre toute la pollution au même endroit. Comme par hasard, il s'agit des quartiers populaires. Etant mère de famille célibataire, je n'ai pas les moyens de déménager.

Écrire un commentaire

Optionnel