Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sncf

  • La SNCF travaille sous la rue d'Alsace

    Capture d’écran 2016-10-26 à 21.05.41.jpg

    Le mur SNCF supportant la rue d'Alsace va être rénové. La structure de l'ouvrage sera renforcée depuis la rue d'Alsace afin d'assurer la fiabilité et la pérennité des infrastructures en lien avec la création du futur hôtel du projet "Balcon vert". (voir notre article du 6 juillet)

     

    Lire la suite

  • Vous avez dit Balcon Vert?

    Cette fois, c'est parti pour le Balcon Vert de la rue d'Alsace. Les partenaires du projet avaient donné rendez-vous sur le quai 1 de la gare de l'Est pour le lancer officiellement le 29 juin dernier.

    paris,paris 10e,sncf,gare de l'est

    A la tribune, le maire du 10e Rémi Féraud, l'adjointe à la maire de Paris chargée des espaces verts Pénélope Komitès, Patrick Ropert directeur de Gares et Connexions, Frank Hilloud PDG de Spie Batignolles et le responsable du projet pour Akko Hotels, Olivier Devys.

    Lire la suite

  • Projets Gare du Nord : visite commentée avec son directeur

    Un petit groupe d'adhérents d'Action Barbès a eu le privilège de découvrir les transformations en cours et à venir dans la Gare du Nord avec pour guide, son directeur Jérémie Zeguerman.

    paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

    Le rendez-vous était fixé dans les bureaux de la direction rue de Maubeuge. Accueil chaleureux et convivial.

    paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

    Depuis le 5e étage, vue imprenable sur les quais et la rue du Faubourg Saint-Denis

    Lire la suite

  • Conseil de quartier sur les gares et leurs abords : jeudi 15 octobre !

    Au programme de ce conseil de quartier Lariboisière - Saint-Vincent de Paul : les aménagements aux abords des Gares du Nord et de l'Est. On y parlera du fameux Balcon Vert qui semble cette fois sur les rails, du projet ambitieux de la SNCF pour la Gare du Nord, de la liaison ferroviaire express "CDG Express" véritable serpent de mer. Ce sera pour les habitants l'occasion de s'exprimer notamment sur les nouveaux sens de circulation mis en place autour de la gare du Nord depuis la fin du mois d'août. Nul doute que les nuisance du quartier Alsace / Deux Gares seront évoquées.

    Rendez-vous jeudi 15 octobre à partir de 19h à l'école élémentaire 3 rue de Belzunce.

    paris,paris 10e,conseil de quartier,gare du nord,gare de l'est,sncf,balcon vert

    Dans le cadre de ce conseil de quartier, nous consacrerons plusieurs articles cette semaine sur le thème des gares et de leurs abords.

     

  • Circulation modifiée devant la Gare du Nord : premières observations

    A la suite de notre article sur les modifications de circulation rue de Maubeuge, nous évoquons ici la situation devant la Gare du Nord.

    paris,paris 10e,gare-du-nord,sncf,rue-de-dunkerque,voirie,circulation

    La mise à double sens de la rue de Compiègne est intervenue avec un peu de retard le 1er septembre. Nous avons donc attendu pour observer le terrain.

    Lire la suite

  • Le regard de Jacques Attali sur les gares parisiennes

    Le 24 juin dernier, la direction du groupe SNCF annonçait les transformations de la Gare du Nord d'ici 2023 - annonce que nous avions relayée dans notre article du 6 juillet dernier sur les modifications de voirie aux abords de cette gare. Nous avions développé, plus en détail cette profonde mutation à venir de cette gare dans notre article du 5 août.

    Le 27 juillet, l'économiste et écrivain Jacques Attali a développé sur son blog et dans L'Express une vision très tranchée et critique des gares parisiennes, "les pires gares du monde". Le 10 août, le Directeur Général de l'entité SNCF Gares & Connexions a répondu à Jacques Attali dans L'Expansion. A cette réponse, Jacques Attali a, à nouveau, apporté sa réponse.

    Voici les extraits, tirés de ces 2 articles, des propos de Jacques Attali.

    gares,gare-du-nord,gare-de-l-est,jacques-attali

    © SNCF - Eurostar

     

    Sur les gares parisiennes en général

    " [Les gares] sont, depuis leur création, les mal aimées de la croissance. Dès qu’on a commencé à les installer, en 1830, elles n’ont pas trouvé de réelle identité. Au point même que les mots qu’on emploie depuis lors pour les décrire (« gare », « quai », « débarcadère »), restent empruntés au vocabulaire fluvial, sans qu’un lexique spécifique ne soit apparu pour l’univers des trains.

    Aujourd’hui, les gares parisiennes sont dans un état lamentable : leurs abords sont misérables, leurs accès sont sales, leurs signalétiques sont désastreuses, leurs lieux de restauration, mis à part le mythique « Train Bleu » de la gare de Lyon, sont, pour la plupart, glauques ou à tout le moins impersonnels. Il n’y a dans ces gares aucune commodité ; les toilettes y sont lointaines et incertaines. Quand il fait froid, on y gèle. Quand il fait chaud, on y étouffe, comme dans une serre. On n’y trouve pas non plus de moyens d’accès efficients aux outils modernes de communication. Aucun lieu pour recharger facilement son téléphone ou son ordinateur, ni pour consulter ses mails. Le wifi y est incertain, quand il existe, en tout cas il n’est jamais indiqué ni proposé. Plus encore, les rues environnantes sont de moins en moins sûres. Aucune ne vaut mieux que les autres. " [...]

    " On ne retrouve pas ce délabrement des gares parisiennes en province, où certaines sont exemplaires. Comme si, une fois de plus, les Parisiens voulaient prouver au monde qu’ils n’aiment pas recevoir ceux qui viennent les voir et leur apportent leur créativité et leurs ressources.

    Certes, des travaux sont en cours un peu partout [...]. Mais cela ne doit pas servir d’alibi commode à la situation actuelle. On peut comprendre qu’on ait voulu donner la priorité aux besoins des banlieusards. Mais les travaux ont tardé à commencer et semblent interminables. " 

    " Cela doit changer au plus vite. Il faut que les gares deviennent une priorité des Parisiens, qui devraient tout faire pour bien accueillir ceux qui veulent les visiter. Tous devraient liguer leurs efforts immédiatement : Etat, Région, ville, SNCF et surtout la société qui lui est de nouveau rattachée, Réseaux ferrés de France (RFF), pour qu’avant cinq ans toutes les gares parisiennes soient au niveau d’excellence des meilleures du monde. L’argent ne manque pas pour cela : il suffit de le vouloir. L’impact en termes d’emplois, de sécurité et de croissance, serait incomparable. Encore faut-il que toutes ces autorités veuillent bien mettre en commun un peu de l’énergie qu’elles emploient à se concurrencer. "

    " Je m'inquiète enfin quand je vois la SNCF limiter la mutation des gares à l'installation de pianos et au renfort des chefs qui prêtent, de loin, leur renommée.

    Tout ceci est très inquiétant. Rénover des gares devrait consister à en faire des lieux de vie, de rencontre, de confort, d'attention et de service aux voyageurs et aux autres. Quand et où verrons-nous cela? "

     

    Sur la Gare du Nord

    gares,gare-du-nord,gare-de-l-est,jacques-attali

     © Wilmotte

    " La Gare du Nord, première gare d’Europe et troisième du monde, d’où débarquent tous les jours des milliers de voyageurs venus d’une gare magnifique à Londres, Saint Pancras, ou d’autres, à Bruxelles, Amsterdam ou Cologne, moins rutilantes que Saint Pancrace mais incomparablement plus fréquentables que la Gare du Nord. "

    " Pour la gare du Nord, les responsables de la SNCF viennent seulement d’annoncer un plan de rénovation dont la première étape doit se terminer… en 2023 ! C’est beaucoup trop lent. Pendant ce temps, Paris va perdre plus encore de son attrait et les quartiers voisins des gares vont continuer de se dégrader. "

     

    Sur la Gare de l'Est

    gares,gare-du-nord,gare-de-l-est,jacques-attali

    " La Gare de l’Est est incommensurablement triste."

    " La rénovation de la Gare de l'Est est un échec : tant qu'elle restera aussi lugubre et que le quartier sera ce qu'il est, il ne pourra en être autrement. "

     

    oOo

     

    NDLR : Concernant les quartiers des gares du 10e, nous vous invitons à consulter l'article que nous avions rédigé lors de la campagne pour les élections municipales de mars 2014 : "Les abords des gares - un enjeu majeur de la prochaine mandature dans le 10e".

       

  • Gare du Nord. Suivez le guide.

    La députée des 3e et 10e arrondissements rédige régulièrement un bilan de ses activités. Rien de secret : il suffit de s'inscrire pour en être informé. Dans le dernier bulletin, elle nous parle de sa visite à la Gare du Nord et des projets de travaux qui sont programmés pour la rendre plus confortable et plus sûre aux usagers et visiteurs. En attendant de les voir se réaliser, voyons de quoi il s'agit ! 

     
    " Première gare d’Europe en termes de fréquentation avec 700 000 visiteurs par jour, soit 200 millions de voyageurs par an, la Gare du Nord fait face à d’importants défis. Pour y répondre, la SNCF a lancé un programme de rénovation et de modernisation, qui comprendra deux phases. La première s’achèvera en 2018, et la seconde, qui prévoit des transformations plus radicales, pourrait se concrétiser en 2023.

    A court et à moyen terme, depuis 2014 et jusqu’en 2018, des travaux de modernisation sont en cours. Ils visent à améliorer l’expérience des voyageurs en rendant la gare plus pratique, plus confortable, plus agréable et plus lisible. 70 premières opérations « légères » ont déjà été mises en places, telles que le lavage des verrières, des demi-lunes et rosaces ou la rénovation des escaliers et de plusieurs espaces de la Gare. Dans les trois prochaines années, sont également prévus l’ouverture d’une brasserie, la création d’un commerce culture et loisirs, le désencombrement de l’ensemble de la plateforme Grandes Lignes, l’aménagement de nouveaux espaces de vente et d’information, la rénovation de la salle d’échanges RER et des quais des RER B et D, l’optimisation des accès Eurostar, la requalification du souterrain Maubeuge et l’agrandissement du terminal transmanche. Ces travaux devraient permettre de mieux identifier les zones de circulation, d’attente et commerciales ; de favoriser l’information des voyageurs avec la multiplication des écrans d’information, afin d’améliorer l’ambiance générale de la Gare du Nord.

    A plus long terme, à l’horizon 2023, un projet ambitieux développé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte prévoit d’ouvrir la gare sur la ville, en repensant complètement les différents espaces. Il vise à inscrire la restructuration de la gare dans un projet global, qui la replace au cœur d’un système urbain qui s’étend depuis la Gare de l’Est jusqu’au boulevard de la Chapelle. Vous pouvez retrouver le dossier de presse de présentation de ce projet, ainsi que des rénovations qui ont lieu actuellement, en cliquant sur ce lien.

     

  • Le tour de Lariboisière

    Comme souvent nous avons été contactés ces jours-ci par un journaliste désireux de collecter des avis d'habitants du quartier face à l'implantation d'une salle de consommation à moindre risque. Le projet est toujours d'actualité même si sa concrétisation tarde. Vous trouverez toutes les informations souhaitées dans notre blog sur plus de deux ans (cliquer ici) et notamment les causes du délai de la mise en place de ce dispositif que nous réclamons. Après notre association, il a l'intention de rencontrer les opposants au projet.

    Au terme d'une bonne demi-heure d'échanges avec ce jeune journaliste indépendant qui prépare un reportage de 10 minutes qu'il espère « placer » auprès de la rédaction de France Culture ou France Bleue, après une présentation succincte de la position de l'association, après l'affirmation que la salle peut améliorer les conditions de vie dans le quartier, tant des usagers de drogues eux-mêmes que des habitants, nous proposons un tour de l'hôpital.

     

    Rue Ambroise Paré : il est 17h30. La nuit est tombée mais le ciel est encore clair, les nuages sont éclairés par les rayons de soleil en altitude. Il n'y a pas foule dans la rue. Des employés de l'hôpital se hâtent vers l'entrée arrière de la gare du nord. Pas de file de taxis débordant sur la rue de Maubeuge. Aucune présence de toxicomanes autour de la sanisette. Quelques mots pour expliquer l'utilisation qui en est faite et le mécontentement des plus proches riverains (ceux de la résidence La Sablière); pour évoquer l'expérience de sa fermeture pendant une période, comme s'y était engagé le maire du 10e. Situation pire, des intrusions dans les halls d'immeubles, une augmentation des consommations de drogue en scènes ouvertes. Résultat : la sanisette fut ré-ouverte.

    Lire la suite

  • Artemisia et ses oeuvres

    Juste une brève pour revenir sur les fresques réalisées par Artemisia dans notre quartier. Pour vous dire aussi que la Sncf n'a pas renoncé à mettre des plantes sous ses fenêtres malgré l'attirance des canettes vides pour les jardinières. Hélas. 

    P1070541 - Version 2.jpg

    Des jardinières de qualité ! Avec un arrosage par goutte à goutte intégré. Et disparues les grilles disgracieuses. 

    Le partenariat Artemisia - Sncf produit de belles choses. Nous avons repéré la signature gravée dans le marbre (oui, bon...).

    P1070542.jpg

    Que de louanges dans notre blog, allez-vous dire... En effet, mais c'est plutôt réussi. Mieux que ce que l'on pouvait imaginer à la vue de nos photos. Maintenant, il reste que ces jolies fresques ont besoin d'être un peu entretenues car le temps les use. Or, dès que des signes d'usure apparaissent, le risque est grand que des mauvais traitements n'accélèrent leur vieillissement. Exemple : 

    P1070543.jpg

    C'est la sortie du parking Vinci situé derrière la gare du Nord. La réalisation est l’œuvre d'Artemisia également. Comme il s'agit d'un enduit imitant une mosaïque, ce ne sont pas des morceaux de carrelage qui se décollent, mais l'enduit qui s'écaille sous l'effet des intempéries, des eaux de pluie, etc. Voir détail ci-dessous. 

     

    P1070543 - Version 2.jpg

     

  • La nouvelle fresque de la rue de Maubeuge

    Les murs se couvrent de couleur dans le secteur de la Gare du Nord, disons à l'arrière de la Gare du Nord, car côté façade ce sont les publicités qui ont le plus de succès. 

    Lors d'une promenade de reconnaissance des lieux investis par la nouvelle brigade de terrain de la Gare du Nord, nous avions remarqué des gribouillis disgracieux sur un des murs des bureaux de la SNCF, et noté que les grilles interdisant aux sans-logis de s'asseoir sur les rebords étaient des attrape-tout, genre de nasses où s'entassent paquets de cigarettes vides et canettes de bière.  

    Une autre "ronde" locale nous a permis d'échanger avec une jeune femme, chef de projet d'Artemisia en partenariat avec la SNCF. A ce moment-là, le travail n'en était qu'à de grandes lignes, des tracés d'ébauche, dont on voyait bien qu'un paysage en émergerait.

    Notre troisième visite a été la bonne et elle nous permet de vous proposer ces deux photos qu'il aurait été de bon ton de vous présenter à la suite et sur un même plan, si la structure de notre blog nous avait laissé le faire en grand format... hélas. 

    paris,sncf,rue-maubeuge,fresque,artemisiaparis,sncf,rue-maubeuge,fresque,artemisia