Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gare-du-nord

  • Le quartier des gares : réunion publique 25 juin

    Nous l'avons assez réclamée cette transformation, et pas seulement nous, tous les riverains de ces quartiers tellement fréquentés du 10e à l'unisson, que nous ne pouvons laisser inaperçue cette annonce de la mairie :

     

    Le Quartier des Gares se transforme ! En bus, en vélo, à pieds : se déplacer plus facilement autour des gares de l’Est et du Nord. Participez à la réunion publique du lundi 25 juin 2018 à 19h, en salle des fêtes de la Mairie du 10e.

     

    De nombreux projets vont transformer le quartier autour des deux gares du 10e dans les mois et les années qui viennent. La SNCF réinvente la gare du Nord, l’AP-HP construit un nouveau Lariboisière (le détail dans notre article de mars 2017), les transports publics, si denses dans notre quartier, vont se moderniser, la Ville de Paris va ouvrir le Balcon Vert (en savoir plus dans notre article de mai 2017), un nouveau jardin public. Meilleur partage de l’espace public, simplification des déplacements, amélioration du cadre de vie : les enjeux sont essentiels pour les habitants, pour les familles.

    Vous constaterez que tous ces projets prennent énormément de temps. Le temps de la Ville n'est pas le temps des habitants, qui voient les années passer sans percevoir les changements essentiels qu'ils attendent. Encore un peu de patience, peut-être le faut-il pour nos enfants...

    1426146438.png

    Cette deuxième réunion permettra de présenter le réaménagement de la rue d'Alsace et le jardin du Balcon Vert, actuellement en construction, et de revenir sur les aménagements de voirie discutés lors de la première réunion publique mercredi 14 mars 2018. Voir aussi nos commentaires ici. 

  • Rue de Compiègne : des riverains rencontrent le maire

    Pour cette deuxième rencontre de riverains de la rue de Compiègne avec Rémi Féraud, le rendez vous avait lieu sur place en fin d'après-midi. Pour rappel,  cette rue a été mise en double sens le 1er septembre  2015 dans le cadre du réaménagement du plan de circulation aux abords de la gare du nord. Des problèmes de circulation et de nuisances sont apparus rapidement. Il fallait donc trouver des solutions. Dans notre article du 23 mars, nous annoncions la pose de plots pour séparer la chaussée et interdire ainsi la dépose minute dans cette rue. Mais c'était sans compter sur le manque de civisme de beaucoup d'automobilistes.

    Pourtant, les panneaux l'indiquent: il faut se garer en sous-sol dans le parking Effia. Les 20 premières minutes sont gratuites, ce qui laisse normalement le temps d'accompagner ou de récupérer un voyageur.

    paris,paris 10e,gare du nord,circulation,voirie,sécurité

    Cependant, l'ajout récent du panneau arrêt minute n'est peut-être pas la meilleure idée. Elle peut prêter à confusion.  

    Un peu avant le rendez-vous, une équipe de policiers verbalisaient à tour de bras les véhicules qui s'arrêtaient pour descendre un passager. Véhicule particulier, taxi, VTC, pas de différence. Efficace. Une bonne vingtaine de PV dressés en un peu moins d'une heure. Mais nous savons qu'il est impossible de mettre des policiers en faction à tout moment de la journée. Reste l'utilisation de la caméra de vidéo surveillance qui, elle, ne bouge pas. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : en mars 1100 PV sur le secteur de la gare dont 600 rue de Compiègne.

    paris,paris 10e,gare du nord,circulation,voirie,sécurité

    Présents également à cette réunion sur site, le commissaire du 10e, Julien Miniconi, Elise Fajgeles adjointe chargée de l'espace public et Hervé Biraud, responsable des services techniques de la voirie de l'arrondissement.

    Comment améliorer la situation?

    Évidemment continuer la verbalisation qui, espérons-le, finira par être dissuasive (135€). Des suggestions ont été faites comme la pose d'un panneau qui indiquerait clairement la verbalisation par vidéo surveillance. D'autres plots devraient être posés sur le côté impair de la rue pour empêcher des véhicules de monter sur le trottoir. L'entrée du parking est jugé étroit. Elise Fagjeles envisage de voir avec le gestionnaire du parking si l'accès peut être rendu plus aisé. De petites choses qui pourraient, mises bout à bout, apaiser la rue.

    Cependant, pendant la durée de la rencontre, tous ont pu constater qu'un bon nombre de véhicules s'arrêtaient sans scrupule, que des motards tentaient de passer sur le trottoir en demandant aux piétons de se pousser... et finissaient par reculer seulement lorsque le commissaire présentait sa carte de police ! Que faire avec de tels comportements ?

    paris,paris 10e,gare du nord,circulation,voirie,sécurité

    Le camion fait demi-tour bloquant la circulation.

    paris,paris 10e,gare du nord,circulation,voirie,sécurité

    Ce VTC dépose son client à l'angle Magenta-Compiègne sur la piste cyclable.

     

  • Rue de Compiègne on craque

    Que se passe-t-il dans cette petite rue de Compiègne coincée entre le boulevard de Magenta et la rue de Dunkerque à deux pas de la Gare du Nord ? Rappelons qu'à la fin de l'été a été mis en place un nouveau plan de circulation aux abords de la gare. La rue de Compiègne était alors mise à double sens le 1er septembre. Pour plus de détails voir notre article du 7 septembre 2015. Dans le même temps, le boulevard de Denain était alors réservé aux seuls taxis, livraisons et riverains. Dès les premières semaines, nous avons vite constaté que l'interdiction de stationnement dans cette rue n'était pas respectée. Nous écrivions alors qu'il fallait attendre un peu que l'information circule et passer ensuite à la verbalisation.

    Mais la situation ne s'arrange pas. La dépose minute gratuite de 20 minutes dans le parking en sous-sol de la rue est le plus souvent délaissée par les conducteurs qui préfèrent rester en surface. Parallèlement, des riverains nous signalent que le gestionnaire du parking pose parfois une barrière interdisant l'accès, sans doute en raison d'un nombre de places insuffisant. Manque de civisme, signalétique pas suffisamment explicite, verbalisation insuffisante aussi, tout cela donne un cocktail qui devient "explosif" pour les nerfs des riverains confrontés à des concerts de klaxon.

    Un collectif d'habitants a été reçu par le maire du 10e, Rémi Féraud, puis par le commissaire central de l'arrondissement, Julien Miniconi. Ce dernier envoie des "troupes " pour verbaliser, comme nous avons pu le constater à plusieurs reprises, mais ne peut évidemment pas mettre des policiers en faction tout la journée. Par ailleurs, il nous semble que la verbalisation peut se faire grâce à une caméra située à proximité. 

    paris,10e,gare-du-nord,plan-de-circulation,embouteillage
    Enlèvement d'un véhicule par la préfecture de police le 17 mars

     

    Le maire a proposé la pose de plots pour séparer physiquement les deux voies de la chaussée et rendre impossible le stationnement (en principe !). Mais ces plots tardent à venir alors que cela ne semble pas être une modification très importante à mettre en oeuvre. Les services de voirie se font attendre... 

    paris,10e,gare-du-nord,plan-de-circulation,embouteillage

    Dimanche 20 mars vers 15h

    Contactés par une de nos adhérentes, nous avons fait le choix de relayer ce problème. Vidéo à l'appui qui se passera de commentaires. Cliquez ici pour télécharger cette vidéo. 

     

  • Les travaux boulevard de Denain : ils arrivent !

    Dans le cadre des aménagements aux abords de la Gare du Nord, la mairie avait retenu l'idée de réduire l'entrée du boulevard de Denain afin d'inciter les automobilistes à lever le pied. Seuls les taxis sont autorisés à l'emprunter mais ils ne respectent pas tous, loin de là, la zone de rencontre qui rend le piéton prioritaire. De plus, de trop nombreux autres véhicules continuent à s'y engouffrer.

    paris,paris 10e,gare du nord,boulevard de denain,voirie,circulation

    Les travaux, initialement prévus en fin d'année dernière, ont été reportés pour cause de COP 21.

    Les travaux d'assainissement pour les bouches d'égouts doivent commencer lundi prochain jusqu'au 4 mars. On enchainera sur les travaux d'infrastructure (création du trottoir traversant) du 7 mars au 5 avril. Il ne restera plus qu'à observer l'attitude des conducteurs...

    paris,paris 10e,gare du nord,boulevard de denain,voirie,circulation

  • Gare du Nord : la première journée du livre ferroviaire

    SNCF organise la première journée du livre ferroviaire à Gare du Nord :

    mercredi 16 décembre 

    de 12h à 15h

    Première journée du livre ferroviaire (affiche).jpg

     

    Ce Salon se déroulera sous la verrière Transilien, un lieu de passage incontournable dans la première gare d'Europe. L'accès est gratuit et ouvert à tous ! Vous pourrez certainement y faire de belles découvertes, notamment pour des idées de cadeaux et faire plaisir à vos proches dans le cadre de vos éventuels achats de Noël.

    paris,paris-10e,gare-du-nord,journée-du-livre-ferroviaire,livre

     

  • Un ours ange gardien devant la Gare du Nord

    Mais que se cachait donc sous cette bâche devant la Gare du Nord depuis plusieurs jours ?

    sculpture,art,angel-bear,richard-texier,gare-du-nord,cop-21

    L'inauguration en grande pompe, initialement prévue le 10 novembre dernier, puis reportée à une date ultérieure, n'a finalement pas eu lieu, en raison des attaques du vendredi 13 novembre dernier. A défaut, ce fut un dévoilement simple de l'oeuvre ce mercredi 18 novembre en fin de journée, comme l'a tweeté le maire du 10e le soir même :

     

    sculpture,art,angel-bear,richard-texier,gare-du-nord,cop-21

    ©  #striikae_karistie @tierikas (tumblr)

    Cette oeuvre est une commande effectuée par SNCF et Gares & Connexions auprès de l'artiste-peintre et sculpteur français Richard Texier, internationalement connu. Voici le projet de la sculpture "Angel Bear" installée sur le parvis de la Gare du Nord, dessiné par son artiste :

    sculpture,art,angel-bear,richard-texier,gare-du-nord,cop-21,

    L'art est donc à l'honneur pour sensibiliser le public aux problématiques environnementales et climatiques, notamment dans la perspective de la COP 21 (la conférence Paris Climat 2015) de décembre 2015. A proximité immédiate de l'oeuvre "Maison fond" de Leandro Erlich, également installée sur le parvis de la Gare du Nord dans le cadre de la Nuit Blanche 2015 (voir notre article du samedi 3 octobre 2015), cet ours rouge ailé symbolise la situation des ours polaires blancs menacés par le réchauffement climatique. On peut le voir comme un ours présent "pour engueuler les hommes" en commençant notamment par les millions de voyageurs européens transitant par la Gare du Nord. Un ours qui serait d'une certaine manière notre ange gardien...

    sculpture,art,angel-bear,richard-texier,gare-du-nord,cop-21,

     

  • Projets Gare du Nord : visite commentée avec son directeur

    Un petit groupe d'adhérents d'Action Barbès a eu le privilège de découvrir les transformations en cours et à venir dans la Gare du Nord avec pour guide, son directeur Jérémie Zeguerman.

    paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

    Le rendez-vous était fixé dans les bureaux de la direction rue de Maubeuge. Accueil chaleureux et convivial.

    paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

    Depuis le 5e étage, vue imprenable sur les quais et la rue du Faubourg Saint-Denis

    Lire la suite

  • Le devenir des Gares du Nord et de l'Est et de leurs abords

    Pour poursuivre notre éclairage de la semaine sur les deux gares de notre quartier, voici deux vidéos bien intéressantes. Elles nécessitent d'avoir un peu de temps devant soi mais nous avons indiqué les moments précis où ces gares sont particulièrement évoquées.

    Paris§Co, en partenariat avec SNCF Gares et Connexions, organisait une matinée de L'immobilier intitulée "Les gares parisiennes : opportunités de transformations urbaines innovantes". Tout un programme. On pouvait y entendre que le Financial Times écrivait récemment que le quartier de la Gare du Nord était celui où on devait investir ("Paris buyers head Nord") !

    oOo

    Dans la 1ère vidéo : Jean-Louis Missika, adjoint chargé de l'urbanisme (15'), Dominique Alba directrice de l'APUR (27' à 33'), Patrick Ropert de Gares et Connexions (42,20' Gare de l'Est et 48' Gare du Nord), Denis Petel directeur du programme Gare du Nord (53,30').

    oOo

    Dans la deuxième vidéo : l'architecte Jean-Michel Wilmotte présente son projet de transformation de la Gare du nord.


     

      

  • Conseil de quartier sur les gares et leurs abords : jeudi 15 octobre !

    Au programme de ce conseil de quartier Lariboisière - Saint-Vincent de Paul : les aménagements aux abords des Gares du Nord et de l'Est. On y parlera du fameux Balcon Vert qui semble cette fois sur les rails, du projet ambitieux de la SNCF pour la Gare du Nord, de la liaison ferroviaire express "CDG Express" véritable serpent de mer. Ce sera pour les habitants l'occasion de s'exprimer notamment sur les nouveaux sens de circulation mis en place autour de la gare du Nord depuis la fin du mois d'août. Nul doute que les nuisance du quartier Alsace / Deux Gares seront évoquées.

    Rendez-vous jeudi 15 octobre à partir de 19h à l'école élémentaire 3 rue de Belzunce.

    paris,paris 10e,conseil de quartier,gare du nord,gare de l'est,sncf,balcon vert

    Dans le cadre de ce conseil de quartier, nous consacrerons plusieurs articles cette semaine sur le thème des gares et de leurs abords.

     

  • Circulation modifiée devant la Gare du Nord : premières observations

    A la suite de notre article sur les modifications de circulation rue de Maubeuge, nous évoquons ici la situation devant la Gare du Nord.

    paris,paris 10e,gare-du-nord,sncf,rue-de-dunkerque,voirie,circulation

    La mise à double sens de la rue de Compiègne est intervenue avec un peu de retard le 1er septembre. Nous avons donc attendu pour observer le terrain.

    Lire la suite

  • Travaux de voirie au nord de la rue de Maubeuge : ce qui change

    Depuis plusieurs mois, nous avions annoncé des modifications au nord de la rue de Maubeuge vers le boulevard de La Chapelle (énième changement pourrait-on ajouter !) : voir notre article du 6 juillet.

    Notre vigilance habituelle nous a permis d'être sur place au moment des travaux.

    paris,paris 10e,gare du nord,voirie,rue de maubeuge,autocars-tourisme

    Lire la suite

  • Le regard de Jacques Attali sur les gares parisiennes

    Le 24 juin dernier, la direction du groupe SNCF annonçait les transformations de la Gare du Nord d'ici 2023 - annonce que nous avions relayée dans notre article du 6 juillet dernier sur les modifications de voirie aux abords de cette gare. Nous avions développé, plus en détail cette profonde mutation à venir de cette gare dans notre article du 5 août.

    Le 27 juillet, l'économiste et écrivain Jacques Attali a développé sur son blog et dans L'Express une vision très tranchée et critique des gares parisiennes, "les pires gares du monde". Le 10 août, le Directeur Général de l'entité SNCF Gares & Connexions a répondu à Jacques Attali dans L'Expansion. A cette réponse, Jacques Attali a, à nouveau, apporté sa réponse.

    Voici les extraits, tirés de ces 2 articles, des propos de Jacques Attali.

    gares,gare-du-nord,gare-de-l-est,jacques-attali

    © SNCF - Eurostar

     

    Sur les gares parisiennes en général

    " [Les gares] sont, depuis leur création, les mal aimées de la croissance. Dès qu’on a commencé à les installer, en 1830, elles n’ont pas trouvé de réelle identité. Au point même que les mots qu’on emploie depuis lors pour les décrire (« gare », « quai », « débarcadère »), restent empruntés au vocabulaire fluvial, sans qu’un lexique spécifique ne soit apparu pour l’univers des trains.

    Aujourd’hui, les gares parisiennes sont dans un état lamentable : leurs abords sont misérables, leurs accès sont sales, leurs signalétiques sont désastreuses, leurs lieux de restauration, mis à part le mythique « Train Bleu » de la gare de Lyon, sont, pour la plupart, glauques ou à tout le moins impersonnels. Il n’y a dans ces gares aucune commodité ; les toilettes y sont lointaines et incertaines. Quand il fait froid, on y gèle. Quand il fait chaud, on y étouffe, comme dans une serre. On n’y trouve pas non plus de moyens d’accès efficients aux outils modernes de communication. Aucun lieu pour recharger facilement son téléphone ou son ordinateur, ni pour consulter ses mails. Le wifi y est incertain, quand il existe, en tout cas il n’est jamais indiqué ni proposé. Plus encore, les rues environnantes sont de moins en moins sûres. Aucune ne vaut mieux que les autres. " [...]

    " On ne retrouve pas ce délabrement des gares parisiennes en province, où certaines sont exemplaires. Comme si, une fois de plus, les Parisiens voulaient prouver au monde qu’ils n’aiment pas recevoir ceux qui viennent les voir et leur apportent leur créativité et leurs ressources.

    Certes, des travaux sont en cours un peu partout [...]. Mais cela ne doit pas servir d’alibi commode à la situation actuelle. On peut comprendre qu’on ait voulu donner la priorité aux besoins des banlieusards. Mais les travaux ont tardé à commencer et semblent interminables. " 

    " Cela doit changer au plus vite. Il faut que les gares deviennent une priorité des Parisiens, qui devraient tout faire pour bien accueillir ceux qui veulent les visiter. Tous devraient liguer leurs efforts immédiatement : Etat, Région, ville, SNCF et surtout la société qui lui est de nouveau rattachée, Réseaux ferrés de France (RFF), pour qu’avant cinq ans toutes les gares parisiennes soient au niveau d’excellence des meilleures du monde. L’argent ne manque pas pour cela : il suffit de le vouloir. L’impact en termes d’emplois, de sécurité et de croissance, serait incomparable. Encore faut-il que toutes ces autorités veuillent bien mettre en commun un peu de l’énergie qu’elles emploient à se concurrencer. "

    " Je m'inquiète enfin quand je vois la SNCF limiter la mutation des gares à l'installation de pianos et au renfort des chefs qui prêtent, de loin, leur renommée.

    Tout ceci est très inquiétant. Rénover des gares devrait consister à en faire des lieux de vie, de rencontre, de confort, d'attention et de service aux voyageurs et aux autres. Quand et où verrons-nous cela? "

     

    Sur la Gare du Nord

    gares,gare-du-nord,gare-de-l-est,jacques-attali

     © Wilmotte

    " La Gare du Nord, première gare d’Europe et troisième du monde, d’où débarquent tous les jours des milliers de voyageurs venus d’une gare magnifique à Londres, Saint Pancras, ou d’autres, à Bruxelles, Amsterdam ou Cologne, moins rutilantes que Saint Pancrace mais incomparablement plus fréquentables que la Gare du Nord. "

    " Pour la gare du Nord, les responsables de la SNCF viennent seulement d’annoncer un plan de rénovation dont la première étape doit se terminer… en 2023 ! C’est beaucoup trop lent. Pendant ce temps, Paris va perdre plus encore de son attrait et les quartiers voisins des gares vont continuer de se dégrader. "

     

    Sur la Gare de l'Est

    gares,gare-du-nord,gare-de-l-est,jacques-attali

    " La Gare de l’Est est incommensurablement triste."

    " La rénovation de la Gare de l'Est est un échec : tant qu'elle restera aussi lugubre et que le quartier sera ce qu'il est, il ne pourra en être autrement. "

     

    oOo

     

    NDLR : Concernant les quartiers des gares du 10e, nous vous invitons à consulter l'article que nous avions rédigé lors de la campagne pour les élections municipales de mars 2014 : "Les abords des gares - un enjeu majeur de la prochaine mandature dans le 10e".