Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

déplacements

  • Abords de la Gare de l'Est, on n'oublie pas. Un point d'étape.

    Nos adhérents et sympathisants ont été nombreux à participer à l'opération « cartes postales » à la rentrée. Par ces envois, il s'agissait d'alerter le maire du 10e, directeur de campagne d'Anne Hidalgo, sur la volonté des Parisiens habitant autour de la gare de l'Est d'améliorer la qualité de vie dans ce secteur. En effet, les espaces y sont particulièrement vastes : devant la gare, rue du 8 mai 1945, boulevard de Strasbourg où le stationnement des autobus et des voitures particulières, ainsi que la circulation sont passablement anarchiques.

    Voyez des exemples en photos :

    paris,10e,voirie,gare-de-l-est,aménagement-urbain,circulation,espace-public,sécurité-des-piétons,déplacements,urbanisme,balcon-vert

    paris,10e,voirie,gare-de-l-est,aménagement-urbain,circulation,espace-public,sécurité-des-piétons,déplacements,urbanisme,balcon-vert

    Début octobre, nous avions interpellé la RATP au vu d'une situation ubuesque et d'un entrelacs d'autobus plus impressionnant que jamais. Nous avions obtenu très rapidement — saluons la réactivité de la RATP à cette occasion — une réponse dont nous vous proposons un extrait :

    Nous avons bien conscience des désagréments que peuvent parfois provoquer les terminus de bus pour les riverains, en particulier les 6 lignes en terminus à Gare de l’Est.

    Les aléas de la circulation parisienne font que les bus n’arrivent pas toujours avec la régularité prévue et il leur faut alors se garer à plusieurs simultanément. A cela s’ajoute le stationnement illicite d’autres types de véhicules qui perturbe les manœuvres en terminus.

    Cependant, nous passons régulièrement des consignes aux machinistes pour qu’ils respectent les emplacements qui leur sont dédiés et nous allons dès aujourd’hui renouveler ces consignes auprès de leur responsables.

    Notre objectif est de relancer la réflexion sur un projet ambitieux et global pour les abords de la Gare de l'Est. Première étape, il était important de re-mobiliser les conseils de quartier et les associations locales qui ont déjà travaillé sur ce dossier et l'ont vu délaissé avec regret. Nous avons commencé par cela avant l'été. Ensuite il fallait convaincre les futurs candidats de l'importance du sujet et de la détermination des habitants. Enfin faire inscrire le projet dans le programme de la prochaine mandature.

    La deuxième étape a été de rédiger un vœu et de le faire adopter au conseil de quartier Lariboisière-Saint-Vincent-de-Paul lors de la réunion plénière du 1er octobre. Défi relevé.

    La troisième étape consistait à le présenter au début du conseil d'arrondissement du 7 octobre (lire le texte ici). Toutefois la réponse qu'a faite Elise Fajgeles, élue du 10e chargée des transports et de l'aménagement de l'espace public, ne nous donne pas satisfaction. Pourquoi ?

    Elise Fajgeles a contesté que le projet travaillé pendant 18 mois par les conseils de quartier et les riverains ait été abandonné. Ce secteur, a-t-elle dit, a bénéficié de nombreuses améliorations au cours de la mandature qui s'achève : l'aménagement de la place Madeleine Braun, la sécurisation de certains passages piétons, la rénovation de l'escalier de la rue d'Alsace, celle du square Saint-Laurent, l'amélioration de la signalétique entre les deux gares, la création d'aires de stationnement pour les deux roues, mais passant, certes, du PIPP (plan d'investissements pluriannuel pour Paris) aux investissements localisés, qui n'offrent pas les mêmes moyens financiers.

    Nous ne nions pas ces avancées. Pourtant, on est loin d'avoir résolu la problématique globale de ce secteur qui peut se résumer en deux points: cohérence de la circulation et sécurité des piétons et des cycles. Il faut apaiser l'espace, le rendre accueillant, sûr. Et pour cela, reprendre en concertation avec les habitants, tous les points noirs du secteur et toutes les propositions faites dans la première phase de réflexion.

    Nous avons tiré un trait sur le Balcon Vert et ses difficultés. Il aura été l'épine dans le pied du maire, qui ne pourra pas faire avancer le dossier car nous sommes ici sur un terrain privé, celui de la SNCF, qui ne construira pas l'immeuble susceptible de porter le balcon vert sans être assurée de trouver des acheteurs ou des locataires pour l'occuper. De profundis. Pour autant, la rue d'Alsace qui surplombe les voies, devrait pouvoir intégrer le schéma global d'amélioration et offrir une liaison entre les deux gares plus agréable.

  • Abords de la Gare de l'Est : pensez à envoyer votre Carte Postale pré-imprimée!

    Nous avons lancé, samedi 14 septembre dernier, une initiative pour relancer le projet d'aménagement du quartier des abords de la Gare de l'Est, dont on parle depuis 2004, et visant à améliorer le cadre urbain environnant confronté à de gros problèmes de cohérence entre les différents flux (véhicules, transports publics, piétons, cyclistes) et de partage de l'espace public.

    Cliquez ici pour obtenir à nouveau la description du contexte, des enjeux et l'historique du projet d'aménagement des abords de la Gare de l'Est (article du samedi 14 septembre dernier).

    paris,10e,rue-d-alsace,gare-de-l-est,rémi-féraud,voirie,circulation,espace-public,sécurité-des-piétons,déplacements,urbanisme,balcon-vert

    Le quartier des abords de la Gare de l'Est (panneau n°19 sur la carte) comprend aussi d'autres sites remarquables comme l'Eglise Saint-Laurent (n°17) et le Couvent des Récollets (n°21) [Source: Carte Mairie de Paris / Histoire de Paris - Le 10ème - mise à jour 01/2007].

    Ce projet, devenu ainsi en quelque sorte l'arlésienne du "Coeur du 10e" et comprenant le Balcon Vert, avait pourtant bien démarré avec la mise en place d'une concertation inter quartiers permettant à de nombreux habitants et aux différents protagonistes (services techniques de la ville, RATP, taxis etc.) de travailler ensemble, entre 2008 et 2010, sur les différentes problématiques.

    D'où notre opération "une carte postale au maire du 10e" pour donner un petit coup de pouce à cette rénovation urbaine à l'échelle du quartier des gares... en sensibilisant Rémi Féraud et son équipe: les élus du 10e et du Conseil de Paris, mais aussi, plus généralement, en attirant l'attention de tous les candidats aux prochaines élections municipales sur ce sujet! 

    Notre opération se poursuit et met donc à votre disposition des cartes postales que nous avons pré-imprimées, recto et verso, où nous soulignons la nécessité de "pacifier", "apaiser", et "sécuriser" le quartier des abords de la Gare de l'Est.

    Voici donc le texte pré-imprimé que vous trouverez au dos de la carte postale:

     

    Paris, le ....... septembre 2013

    Monsieur le Maire,

    De nombreux habitants se sont mobilisés dès 2008 pour réfléchir aux réaménagements des abords de la Gare de l'est, améliorer le cadre de vie, apaiser l'espace public, sécuriser les circulations. Dans ce périmètre nous incluons les rues du 8 mai 1945, du faubourg Saint-Martin, d'Alsace, Saint-Laurent, Sibour et le boulevard de Strasbourg.

    La concertation engagée avait abouti à une exposition au Forum de Dix sur Dix  au Couvent des Récollets, en 2009, avec tout le succès que l'on connaît.
    Le choix de la Ville s'est porté sur d'autres projets d'urbanisme et seuls des aménagements à la marge ont pu être financés et réalisés.

    Vous avez affirmé que ce projet ne serait pas abandonné. C'est pourquoi nous demandons son inscription au PIPP (Plan d'Investissements Pluriannuel de la ville de Paris).

    Vous êtes directeur de campagne d'Anne Hidalgo, nous comptons sur vous pour porter le projet au nom des habitants du 10e et de leurs conseils de quartier.

    Recevez, Monsieur le Maire, mes meilleures salutations. 

    [Nom + Signature] 

     

    Nous vous rappelons que les cartes postales sont disponibles gratuitement au magasin des Caves Bardou, 124 rue du faubourg Saint-Denis (entre les deux gares): cliquez ici pour voir sa localisation sur le plan.

    Mais d'autres options s'offrent également à vous pour obtenir rapidement une carte postale (ou plusieurs, pour distribuer à vos voisins):

     

    • D'une part, vous pouvez cliquer sur la carte postale ci-dessous pour télécharger le fichier, qu'il vous suffit d'imprimer. Une fois que vous avez daté, signé (en indiquant également votre nom), vous pouvez envoyer cette lettre au maire du 10ème à l'adresse indiquée.

    paris,10e,rue-d-alsace,gare-de-l-est,rémi-féraud,voirie,circulation,espace-public,sécurité-des-piétons,déplacements,urbanisme,balcon-vert

    (Cliquez sur la carte ci-dessus pour la télécharger)

     

    • D'autre part, nous pouvons nous déplacer pour déposer dans votre boîte aux lettres une carte postale (voire plusieurs): dans ce cas, contactez-nous (tel: 06 66 14 22 16) en nous laissant votre nom, adresse et, le cas échéant, les codes d'accès.
     
    • Autre solution éventuelle: en fonction de la demande, nous pourrions faire une "petite" permanence demain, samedi 21 septembre entre 10h et midi, au café "A la Ville de Provins", au 74 boulevard de Strasbourg à l'angle avec la rue Saint-Laurent. Si cette alternative vous arrange, surtout indiquez-le nous (sur le même numéro de portable, en prenant soin de nous laisser vos coordonnées).

     

    paris,10e,rue-d-alsace,gare-de-l-est,rémi-féraud,voirie,circulation,espace-public,sécurité-des-piétons,déplacements,urbanisme,balcon-vertPour le plaisir, et alors que nous abordons le futur du quartier de la Gare de l'Est, nous partageons avec vous cette photo (prise dans les années 1920) de l'ancienne épicerie "Aux Deux Gares" des ailleuls d'Arnaud Bardou (qui a bien voulu accepter de diffuser les cartes postales, et nous l'en remercions). Cette épicerie a été présente dans le quartier des 2 gares depuis 1907 et pendant plus de 90 ans, à l'angle entre la rue du 8 mai 1945 et la rue du faubourg Saint-Denis en lieu et place de l'agence Matmut située en face du marché couvert Saint-Quentin de l'autre côté du carrefour. 

  • Donnez une chance au quartier des abords de la Gare de l'Est!

    ... En envoyant une des cartes postales que nous avons pré-imprimées!

    Troisième opération de ce type pour notre association... Souvenez-vous...

    Mai 2009: après plus d'un an d'actions et de réunions avec la Ville face à l'insalubrité autour de la station de métro Barbès, nous nous étions mobilisés et avions lancé une opération d'envoi de "Cartes Postales" à François Dagnaud, alors adjoint au Maire de Paris pour réclamer des mesures efficaces et durables en matière de propreté. 

    Février 2012: nous nous étions lancé dans une nouvelle opération d'envoi de "Cartes Postales à Daniel Vaillant, Maire du 18e pour imaginer l'amélioration du carrefour Barbès autour d'un nouveau lieu pour se rencontrer, boire un verre... avant ou après la séance de cinéma au Louxor qui était alors sur le point de re-naître! Et c'est ainsi qu'a surgi l'idée d'une Brasserie en lieu et place des cendres du magasin Vano (cliquez ici, pour lire tous nos articles sur ce sujet).    

    Septembre 2013: nous y voilà! 3ème opération "Cartes Postales", cartes qui, cette fois, sont destinées à Rémi Féraud, Maire du 10e arrondissement. Le sujet de notre mobilisation concerne l'aménagement des abords de la Gare de l'Est.

    Il s'agit de la zone comprenant les rues entourant la Gare de l'Est: nous ne parlons pas du parvis rénové de la Gare de l'Est, propriété de la SNCF, mais faisons référence au quartier autour de la gare, délimité approximativement par les rues du faubourg Saint-Martin, le boulevard de Strasbourg au sud de l'église Saint-Laurent le boulevard Magenta, et la rue du faubourg Saint-Denis, avec la rue d'Alsace.

    Ce quartier souffre des flux importants de circulation avec la présence de la Gare de l'Est et les interconnexions avec sa cousine, la Gare du Nord. Les éventuels projets d'aménagements de cette zone, évoqués depuis 2004 puis plus récemment en 2008, ont échoué, y compris le projet du Balcon Vert de la rue d'Alsace qui n'a pas vu le jour. Il est désormais temps de leur donner un coup de pouce, avec cette initiative vous suggérant d'envoyer une carte postale pré-imprimée pour que ce projet d'amélioration du cadre urbain autour de la gare soit remis à l'ordre du jour par nos élus actuels, mais aussi repris dans les programmes des différentes équipes de campagne se préparant aux prochaines élections de mars 2014.  

    Lire la suite

  • Une République "emballée"

    Le réaménagement  de la place de la République suit son cours, dans les délais prévus, semble-t-il. En ce moment, c'est la statue  qui fait peau neuve avant l'hiver. Si personne ne peut nier que les travaux provoquent davantage d'embouteillages côté ouest et sur les grands boulevards, il faudra attendre encore plusieurs mois pour avoir une idée réaliste de la situation. On connaît.

    A vélo, il est très difficile de se frayer un passage et comme piéton, il faut souvent forcer le passage et ne pas craindre la mauvaise humeur de certains conducteurs.

    Les piétons et les cyclistes devraient retrouver des espaces sécurisés plus tard.  Pour le moment, le  mieux est encore d'éviter de passer là. Gageons que lorsque la statue de Marianne tombera le voile, piétons et cyclistes seront emballés par les espaces enfin libérés de la circulation automobile !

    Nous aurons certainement le plaisir d'assister à l'inauguration. La statue réalisée par les frères Morice avaient déjà eu les honneurs par deux fois : le 14 juillet 1880 avec le modèle en plâtre et trois ans plus tard avec la version en bronze de 9,50 m de haut sur un soubassement en pierre de 15 m de haut.

    paris,place-de-la-république,circulation,déplacements

    Une devinette : savez-vous où se trouve la fontaine monumentale qui occupait l'espace avant la création de la place de la République et portait le nom de Fontaine du Château d'eau, oeuvre du sculpteur Gabriel Davioud (1823 - 1881)? Dès 1880, elle fut démontée et réinstallée place Félix-Eboué dans le 12e arrondissement. Wikipedia n'est pas très inspiré pour nous donner la biographie de ce sculpteur, devenu, après son Second Grand Prix de Rome, un collaborateur très actif du baron Haussmann dans les fonctions d'"inspecteur général des travaux d'architecture de la ville de Paris, et architecte en chef au service des promenades et plantations". En revanche le site donne une liste très complète des oeuvres, surtout des fontaines, que la Ville de Paris lui doit. 

    IMG_8748%20copie.JPG

    la fontaine de la place Félix-Eboué (merci Manuel !)

  • CICA du 18e sur les transports publics

     

    « Les transports : quels services pour quelles mobilités ? Améliorations et projets dans le 18e ».

    Les membres des associations et des instances de démocratie locale du 18e sont invités à échanger sur le thème des transports publics, avec les services techniques et les élus. Le métro, le bus, le vélo : tous les types de transports - individuels et collectifs - seront abordés, tous les projets en cours et à venir seront présentés.

    La réunion est ouverte à tous à partir de 18h30, salle des mariages de la mairie du 18e.


    Mairie du 18e
    1, place Jules Joffrin
    Métro Jules Joffrin (L12)

     

  • Des vélos pas chers : le bon filon

    Bourse aux vélos à Paris 14e aujourd'hui le 30 avril

    place-aux-velos-4b5a8.jpg

    Organisée avec le soutien de la mairie du 14e.

    Lieu : le parvis de la mairie du 14e, place Ferdinand Brunot à Paris.

    Le principe est toujours le même, le voici résumé tel que sur le site de MDB

    • vous voulez vendre un vélo, vous venez ce matin de 10h à 12h30
    • vous voulez acheter un vélo, vous venez l’après-midi entre 14h et 18h

    Vous êtes disponible et vous voulez donner un coup de main pour l’organisation ? Contact

    Faites de la publicité autour de vous (chez votre marchand de vélos, votre magasin préféré, sur votre lieu de travail ou auprès de vos amis…) !

    Vous trouverez également sur le site de la bourse un atelier de marquage Bicycode et un stand MDB pour vous informer sur le vélo et répondre à toutes vos questions.

    Plus d’informations sur le site de MDB (Mieux se déplacer à bicyclette)

    Et nos mairies d'arrondissement 9e, 10e et 18e seraient elles favorables à l'organisation d'un tel événement ?

    Nous avons les pistes cyclables sur chacun des boulevards de notre quartier, plus ou moins satisfaisantes selon la densité des piétons et l'espace où elles ont été situées, mais elles sont disponibles et les rues environnantes, bien que pentues pour la majorité, sont accessibles aussi. Pourquoi ne pas essayer de favoriser encore un peu plus ce mode de déplacement, dont la médecine nous dit le plus grand bien pour les personnes et qui contribue, ne l'oublions pas, à alléger l'air parisien de tous les gaz et particules fines qui le rendent irrespirable par moment..

  • 18 mai, commission circulation : ça continue

    2e réunion

    de la commission circulation & voirie

    de notre association

    Le 9 février Action Barbès relançait sa commission circulation pour réfléchir plus particulièrement à l'axe Porte de la chapelle- Place de la Chapelle - Barbès (Les Infos du 10e d’avril, page 5, relatait l’événement..) Depuis lors, les associations partenaires et des membres de différents conseils de quartier ont rédigé en commun et envoyé une lettre à Bertrand Delanoë pour rappeler le programme de mandature, lettre restée sans réponse à ce jour. Une demande de rendez-vous a été adressée au maire du 18e, Daniel Vaillant, dont nous espérons qu’elle sera prise en compte rapidement, même si, comme nous l'a signalé son cabinet, il ne pourra pas nous recevoir personnellement à cause d'un agenda trop chargé. Nous devrions rencontrer Dominique Lamy chargé des déplacements.

    Des comptages de véhicules ont été réalisés par certains membres de cette commission. La procédure est simple : il suffit de s’armer d’un crayon, d’une feuille vierge du formulaire que nos meilleurs statisticiens ont préparé et de s’asseoir à une terrasse de café bien placée. Avouons que l’opération est plus agréable à la belle saison. Ces comptages ne sont pas moins bons, ni moins éloquents que ceux que la DVD (Direction de la voirie et des déplacements), quand elles appointent des jeunes gens qui font le même travail fastidieux, mais incontournable pour avoir une idée des flux. Il existe aussi des comptages réalisés grâce un câble sensible au passage des roues tendu d’un côté à l’autre de la chaussée. Nous n’en sommes pas là… et d’ailleurs, les résultats sont moins fins, le câble ne ventile pas les types de véhicules.

    café de comptages angle Marx-Dormoy web.JPGCi-contre : place de La Chapelle, terrasse particulièrement bien exposée (au sud), devant un feu tricolore, et permettant un comptage rationnel des véhicules sortant par la rue Marx-Dormoy… origine sud, rue Louis-Blanc ou faubourg Saint-Denis / origine est, boulevard de La Chapelle depuis Stalingrad.

     

     

    Afin de poursuivre et définir les actions à mener,
    la commission se réunira le 18 mai 2010 à 19h30
    à l'annexe de la salle Saint Bruno, salle au sous-sol,
    25 rue Polonceau, à gauche en haut de la rue des Gardes, dans le 18e
    .

    Il s'agit d'une réunion de travail qui accueille les bonnes volontés.