Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Action Barbès - Page 3

  • Exposition photo : "Les reflets de Laetitia Lesaffre"

    La Mairie du 9e arrondissement propose jusqu'au 15 octobre une exposition photographique : "Les reflets de Laetitia Lesaffre".

    Laetitia Lesaffre est la photographe lauréate 2018 d'Objectif Femmes, un concours pour valoriser le travail des femmes photographes, dont la quatrième édition vient de s'achever.

    "Laetitia Lesaffre est peintre laqueur et photographe. Son travail explore le reflet. Elle photographie ses sujets en reflet dans ses laques. Dans la droite ligne du courant pictorialiste, elle cherche à dissoudre la frontière entre peinture et photographie."
     

    unnamed.jpg

    C'est où ?

    Mairie du 9e arrondissement, 6 rue Drouot

    C'est quand ?

    Du 9 au 15 octobre 2019

     

  • Retour sur la réunion pour "Les Fermiers généreux"

    Une réunion était organisée vendredi dernier, 4 octobre, au centre Paris Anim’ La Chapelle par les Fermiers Généreux, pour réfléchir à la conception du futur espace de jardin partagé sur la Promenade Urbaine, entre Stalingrad et la Chapelle.

    1937900689.jpg

    Après la courte présentation du projet par l’association, les riverains présents étaient invités à joindre chacune des trois tables l’une après l’autre afin de réfléchir aux plantes que pourraient accueillir le jardin, à la conception de l’espace "Food lab", et enfin "Lab’au" réservé au bricolage.

    Nous avons appris que les travaux ont pris ici du retard à cause d’un problème de canalisation, et le jardin qui devait être installé cet été, ne le sera finalement que cet automne. Cet espace s'organisera comme suit :

    • Un jardin de 600 mètres carrés sur le Pont de la Chapelle (au-dessus des voies de la Gare de l’Est) avec des cultures hors sol, ainsi qu’une mini-serre pour faire pousser des semis ;
    • Quatre containers de 15 mètres carrés dont au moins un kiosque ;
    • Une liaison entre les deux espaces par les bacs à fleurs comme ceux qui ont été dégradés en zone d’exposition près du métro la Chapelle.

    Nous avons attiré l’attention sur le fait qu’il ne fallait pas répéter les erreurs de l’espace d’exposition temporaire de cet été, en incluant le moins possible de bancs qui ne puissent être remisés la nuit, tout comme pour le mobilier extérieur des containers.

       Quelques précisions sur les containers :

    • Deux containers consacrés au "Food lab’" avec un espace de cuisine et un autre davantage prévu pour consommer et se réunir ;
    • Deux containers consacrés au "Lab’au" avec une "bricothèque", et une "grano-thèque" où chacun pourra venir chercher ses semis et graines.

    L’espace jardin sera bien fermé la nuit par une clôture modulable d’un mètre cinquante (deux mètres vingt la nuit), par contre, ce ne sera pas le cas de l’espace accueillant les bacs et les containers. Action Barbès avec bien d'autres riverains ont exprimé leurs craintes au vu des mésusages répétés du lieu, encore actuellement et malgré les travaux sur la zone de stockage en face de Paris Anim’. Les incendies répétés – le dernier en date samedi dernier - sur le boulevard montrent qu’il y a besoin de sécuriser les lieux, notamment la nuit.

    Nous avons aussi exprimé notre inquiétude quant aux containers, solution à laquelle nous nous étions opposés lors des discussions avec la Mairie, préférant les kiosques parisiens pour rester sur du mobilier qualitatif. Les représentants des Fermiers généreux nous ont expliqué que les kiosques n’étaient pas assez grands pour la cuisine mais qu’il pourrait y en avoir un pour le « Brico-lab » ou la « Granothèque ». Les containers seraient sur le modèle de celui mis en exposition tout l’été. La partie en bois sera à base de chêne, résistant au feu.

    Alors qu’encore ce weekend les vitres de l’immeuble de logements sociaux (Elogie Siemp) du 20 boulevard de la Chapelle - à côté du Centre Paris Anim’ - ont été dégradées, nous doutons de la viabilité dans le temps de ce type de containers, surtout vitrés, dans le contexte actuel de dégradation des équipements publics et privés du quartier. 

    photo 22 Bd de la chapelle.jpg

    En dehors de la partie "thèque" qui pourrait bénéficier de fonds publics, il n’y a pas de financement de la Mairie pour la partie jardin qui se fera donc grâce à l’implication des bénévoles et des habitants-es. Des levées de fonds, via financement participatif, devrait aussi être lancées.

    Mais malgré ces réserves, dont on espère qu'elle seront levées grâce à une mise en oeuvre judicieuse, nous souhaitons que ce projet connaisse un bel avenir et que sur le pont de La Chapelle poussent légumes et fleurs.

  • Conférence : Les métiers de la musique dans le 9e arrondissement

    Ce mardi 8 octobre, vous pourrez assister à la mairie du 9e à une conférence d’Elisabeth Giuliani, ancienne directrice du département musique à la BNF : "Les métiers de la musique dans le 9e arrondissement".

    "Ce quartier de la rive droite, conquis ou considérablement rénové dès le XIXe siècle, a accueilli de nombreux artistes, notamment musiciens. Ils y appréciaient en effet la proximité de lieux ressources pour la pratique de leur art : salles de spectacle, bureaux de concert, établissements d’enseignement, associations professionnelles, éditeurs et marchands de musique, luthiers… Ces divers « métiers » de la musique ont en effet précédé ou suivi leurs usagers et se sont progressivement implantés dans le 9e arrondissement.

    Même si à la fin du siècle dernier, son centre de gravité s’est déplacé vers l’est de Paris, ce quartier conserve encore bien des acteurs de la vie musicale."

    conference,musique,9e,histoire

    Manufacture Pleyel, 22 rue Rochechouart

     

    C'est où ?

    Mairie du 9e, salle du Conseil, 6 rue Drouot

    C'est quand ?

    Mardi 8 octobre 2019, à 18 h 30.

  • Exposition sonore de sculptures et photos à l'Échomusée

    Dans le cadre d’un appel à projet soutenu par la CNAV et la Fondation de France, en direction des aînés, le centre social de la rue de Laghouat, Accueil Goutte d’Or, a mis en place un atelier d’expression artistique inter-générationnel.

    Il s’agit d’un atelier modelage en argile cuite, ces personnages ou ces objets ont été mis en scène et pris en photo dans un mini studio. Les participants ont choisi une histoire qu’ils nous racontent par l’intermédiaire de ces personnages mis en scène dans un décor qu’ils ont imaginé et réalisé. En parallèle la parole des participants a été recueillie et enregistrée.

    Tout le monde est invité à découvrir leurs univers lors de cette exposition sonore à l'Échomusée rue Cavé, jusqu'au 12 octobre.

     

    C'est où ?

    Galerie Échomusée, 21 rue Cavé, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 1er au 12 octobre 2019, du mardi au samedi de 14 h à 19 h 30

  • À l'affiche aux Trois Baudets

    À deux pas d'Anvers, sur le boulevard de Clichy, se trouve une salle dynamique dédiée à la chanson et dont on ne parle pas assez sur ce blog : les Trois Baudets. Cette scène programme de nombreux artistes, confirmés ou à découvrir, et cela à des tarifs très accessibles, ce qui ne gâche rien. Dans cet établissement culturel de la ville de Paris, les plus jeunes ne sont pas oubliés, avec une programmation régulière de spectacles à leur attention.

    Des artistes à l'affiche à voir très prochainement :

    Santiago et Louise Verneuil

    "Amples et cinématographiques, les chansons de LOUISE VERNEUIL nous emmènent en voyage, à coup de longs travellings. Le chemin se veut initiatique et pavé de guitares électriques, de lyriques envolées de violons, de tambours maghrébins, de choeurs sensuels comme dans un retour chamarré au rock british et bohême des années 70. Elle partage la scène avec SANTIAGO."

    Louise-Verneuil-260x320.jpg

    C'est où ?

    Les Trois Baudets, 64 boulevard de Clichy, Paris 18e

    C'est quand ?

    Vendredi 4 octobre 2019, à 20 h 30

     

    Joseph d'Anvers – Amis imaginaires
    Ciné-concert - jeune public (à partir de 2 ans), programme de 5 courts-métrages.

    "JOSEPH D’ANVERS est adepte des collaborations avec des artistes de renom tels que Miossec, Dick Rivers ou encore Bashung. Auteur de quatre albums, Joseph habille aujourd’hui de son électro-rock cinq films magiques mettant à l’honneur de drôles de créatures au coeur de saynètes humoristiques et tendres pour convier les très jeunes spectateurs à une balade fantastique." 

    Toutes-les-étoiles-KMBO-1-520x320.jpg

    C'est où ?

    Les Trois Baudets, 64 boulevard de Clichy, Paris 18e

    C'est quand ?

    Dimanche 6 à 16 h et samedi 12 octobre 2019, à 11 h

     

  • La Nuit blanche dans nos quartiers

    Ce samedi 5 octobre, c'est la Nuit blanche 2019 ! Et cette année, plusieurs évènements auront lieu dans nos quartiers, enfin essentiellement dans le 18e arrondissement. Mais c'est dans tout Paris et même au-delà que l'on pourra passer une nuit blanche à se cultiver et se divertir. 

    nuit-blanche,2019,10e,18e

    Quelques artistes et évènements à retrouver dans nos quartiers :

    Stefania Crisan
    Église Saint-Bernard de la Chapelle
    GEAMĂNA - Installation/Vidéo/Performance

    "Stefania Crisan est une artiste, originaire de Roumanie, diplômée de l’école d’art de Metz. Elle vient d’obtenir le prix Point D'Or de cette école.

    Le projet GEAMĂNA condense installation, vidéo et performance. Cette œuvre propose d’interroger la possibilité de soigner un lac en Roumanie. Par ses gestes de contact avec la terre et par le chant, l’artiste fait parler ce paysage et tente de redonner un mouvement, d’inverser l’entropie de ce milieu. Cette œuvre incarne une dimension politique, la question du sublime, et soulève un questionnement sur la place du sacré aujourd’hui."

    Performance et chant ̋"everse_the_entropy ̋": 20 h - 20 h 30

    Chant à chaque heure fixe : 20 h / 21 h /... / 02 h

     

    Pont Saint-Ange
    Fracas silencieux II - Exposition

    "Après avoir participé à la création du centre chorégraphique micadanses en 2002, Delphine Micheli collabore avec de nombreux chorégraphes. En parallèle, elle réalise des portraits et des reportages pour la presse culturelle et féminine. 

    Cette série Fracas silencieux II est extraite de deux pièces Les rois La promesse de Nicolas Maloufi et Epargnez-moi le dédain… de Cyril Leclerc."

     

    Randa Maroufi
    Institut des Cultures d'Islam
    Barbès - série "Les Intruses" - Vidéo

    "L’Institut des Cultures d’Islam présente une vidéo inédite de Randa Maroufi sur le tournage du projet Barbès (série « Les Intruses »). Installées jusqu’à l’été 2020 sous le métro aérien, ses photographies mettant, en scène une occupation exclusivement féminine de l’espace public, s’animent le temps d’une soirée exceptionnelle dans la cour intérieure de l’Institut."

     

    CAFE A - Maison de l'Architecture

    "Soirée Caliente spécial Nuit Blanche !! Les nuits tropicales du Café A vous amenent jusqu'à la Colombie, les Caraïbes et l'Amérique Latine le temps d'une soirée pour danser de la cumbia, la salsa, le son cubain et les sonoritées afro-latinos avec lives et Dj set !!"

    TITO DEL MONTE (Cumbia de Colombia)

    "Leur répertoire : la Cumbia traditionnelle Colombienne.

    Leur combinaison : les folles mélodies du violon accompagnées d’un chanteur-percussionniste aux rythmiques tropicales, et une contrebasse puissante et hypnotique ! Et la sauce concoctée par ces trois excellents musiciens, ancien de la maison JIM MURPLE MEMORIAL, prend ! Tito Del Monte c'est de la chaleur, de la convivialité, du partage, le plaisir de jouer pour faire danser et chaque examen de passage l'atteste, l'assurance de se déverrouiller le bassin sur une cumbia rythmée et de finir les chemises mouillées."

     

    Halle Pajol - Auberge de jeunesse HI Paris Yves Robert
    Electro Landscape - Installation

    "Plasticienne à la vision onirique, l’artiste travaille sur le thème de l’adaptation du vivant. 

    Hébergée par l’un des premiers écoquartiers parisiens, l’installation propose une ville imaginaire où une végétation de plantes hybrides évolue dans une atmosphère surréaliste. Le spectateur qui traverse le champ des caméras se verra incorporé à l’aventure et son image projetée sur les écrans de la ville."

     

  • Réunion publique pour la conception du projet des Fermiers généreux

    Ce vendredi 4 octobre, une réunion publique pour la conception du projet des Fermiers généreux sur la Promenade urbaine (sur le pont de la Chapelle) se tiendra au centre Paris Anim’ La Chapelle. Les habitants, collectifs et associations sont conviés à ce rendez-vous pour envisager ensemble la configuration et les usages de ce futur espace de jardinage partagé.

    unnamed-6.jpg

     

    C'est où ?

    Centre Paris Anim’ La Chapelle, 26 boulevard de La Chapelle, Paris 18e

    C'est quand ?

    vendredi 4 octobre 2019, à 18 h 30

  • Le Monde Festival "Imagine" aux Bouffes du Nord

    Pour la cinquième année consécutive, le Théâtre des Bouffes du Nord s'associe au festival du journal Le Monde qui aura lieu le week-end prochain : Le Monde Festival "Imagine". Cela se concrétise par une dizaine de débats, rencontres et des moments de spectacles, au croisement de la culture, de la création, des sciences, de l'imagination et des faits de société. D'autres débats auront lieu à l'Opéra Bastille et des films seront projetés en avant-première au cinéma Gaumont Opéra.

    Programme du Théâtre des Bouffes du Nord :

    Samedi 5 octobre :
    - 10 h : Rencontre avec Michel Barnier
    - 12 h : Afrique : le dilemme de la restitution des œuvres d'art
    - 14 h : Science : le pouvoir de l'imagination
    - 16 h : "Blackface", appropriation culturelle, décolonialisme : la liberté d'expression
    est-elle menacée ?

    - de 22 h à 6 h du matin : la Nuit du Monde Festival

    Dimanche 6 octobre :
    - 10 h : S'aimer, c'est se tromper ?
    - 12 h : Dialogue avec la rédaction du Monde
    - 14 h : Rencontre avec Delphine de Vigan
    - 16 h : Rencontre avec Fary
    - 17 h 30 : Rencontre avec Enki Bilal
    - 20 h : Drag, voguing : le queer sur le devant de la scène

     

    Le Monde Festival

     

    C'est où ?

    Théâtre des Bouffes du Nord

    C'est quand ?

    Samedi 5 et dimanche 6 octobre 2019

     

  • Surprise au Budget participatif 2019 : notre projet dans le 18e est lauréat !

    Hier étaient connus les projets lauréats du Budget participatif de la cuvée 2019, et quelle ne fût pas notre surprise de voir notre proposition d'éclairage de l'église Saint-Bernard de La Chapelle faire partie de la liste des projets vainqueurs.

    Notre proposition a été associée cette année avec une autre, pour la restauration de la flèche de l'église, une proposition qui tombe bien à propos puisqu'actuellement un échafaudage est installé pour consolider cette dernière qui penche dangereusement. Le financement des travaux de consolidation et d'étanchéité est à présent trouvé, au moins en partie, à condition que la mise en oeuvre du projet ne tarde pas, comme celle de la "Rue-jardin Richomme".

    Mais pour tout dire, le coût relativement élevé du projet réunissant ces deux propositions ne nous laissait guère d'espoir de voir ce projet l'emporter. En effet, avec une enveloppe de 1 300 000 euros, ce projet représente quasiment un tiers du Budget participatif du 18e arrondissement, qui est de quatre millions d'euros. Nous n'y croyions tellement peu que nous n'en avons pas fait la promotion !

    Mais contre toute attente, le projet l'emporte finalement, et l'église Saint-Bernard (1858-1863), l'unique bâtiment du quartier de la Goutte d'Or classé Monument historique, va pouvoir se refaire une beauté et être mise en valeur !

    Vous pouvez découvrir l'ensemble des projets lauréats, rendez-vous sur le site dédié.

    budget-participatif,18e,église-saint-bernard

  • Les restaurants gagnent du terrain dans le haut de la rue de Rochechouart

    Si vous n’étiez pas encore convaincu que l’un des meilleurs business à Paris, quartier populaire ou pas, reste la restauration, voici quelques photos qui pourront peut-être achever de le faire. Il y a quelques temps déjà, nous avions observé les transformations du haut de la rue de Rochechouart, avant l’intersection avec l’avenue Trudaine. Restaurants, pizzeria, bar à bière, vente à emporter…. remplaçaient la supérette, la quincaillerie, le photographe…  
    Passée l’avenue Trudaine, les commerces étaient jusque là plus diversifiés : boulangerie, agence immobilière, horloger, maroquinier, salon de beauté, coiffeur, épicier, boucher, bijoux fantaisie, prêt-à-porter, etc, etc… et aussi quelques restaurants chinois ou turc. 
     
    Du point de vue architecture, cette partie de la rue de Rochechouart offre deux côtés assez dissemblables. Côté des numéros pairs, des immeubles variés, hauteurs différentes, trois, quatre ou cinq étages, balcon ou pas, volets ou pas… En revanche, côté des numéros impairs, une régularité irréprochable assez haussmannienne (!): cinq étages, balcon filant au cinquième, chambres sous les toits, cinq fenêtres en façade, un portail au centre surmonté d’un fronton, et flanqué d’une boutique de chaque côté. En conséquence les commerces sont nombreux. 

    unnamed-4.jpg

    L’an passé, le Zaganin a laissé place à Avis de tempête, un bar branché qui a trouvé son public (des fans de sports collectifs?). Nous avons perdu un bon petit restaurant de cuisine française qui servait à l’occasion Sancerre et Quincy pas mauvais du tout. Ensuite les restaurants se succédaient : Au Boeuf braisé, une pizzeria, un restaurant libanais, un turc, en face des restaurants asiatiques … Ils se succèdent toujours mais ont changé d’enseigne : Bulldog 100% vegan remplace le Boeuf braisé (oups !), Walk Take Wok remplace une pizzeria, pourquoi pas…. Le Désir est toujours du Liban et livre à domicile vos falafels au besoin. En face aussi l’été a fait fleurir de nouvelles enseignes : la pharmacie à l’angle de la rue du Delta a laissé place à un bar à cocktails moderne, tout en verrière, qui fait petite restauration façon tapas et en début de soirée (18 h - 21 h) propose des tarifs Happy hour. Son nom ? Marty, tout en discrétion, visible sur l’ardoise du menu. Un peu plus haut le local de la Semaest a trouvé un preneur : Kazu, le menu à des prix très raisonnables offre des salades, classiques ou sur mesure, seules ou accompagnées de poisson ou viande.  À tester. 

    unnamed-5.jpg

     
    Une découverte encore en cette fin d’été, un Leclerc Drive…. Drive est peut-être excessif, si l’on pense aux habituels "drive" hors les murs, qui permettent de récupérer la commande passée sur le net directement dans son coffre de voiture. Ce sera sans doute plutôt du "caddy drive" ! On nous dit qu'il s'agit d'un " drive piéton", dont acte.

    unnamed-3.jpg

    Nous n’avons pas encore testé toutes ces nouvelles enseignes, à vous de nous dire à l’occasion ce que vous en pensez. 
  • Théâtre dans le 18e !

    On peut considérer qu’on reste dans la proximité culturelle quand on peut se rendre au théâtre à pied. De Barbès, c’est notre cas, car le théâtre des Béliers parisiens est situé 14 rue Sainte-Isaure, à 100 mètres de la mairie du 18e. Habitants du quartier Barbès, nous sommes souvent intéressés au devenir de notre hôpital local, Lariboisière, les travaux, les accès, les urgences…. et… et… quel rapport avec le théâtre des Béliers ? La pièce qu’on y donne ces jours-ci ! Les 1001 vies des Urgences ! Un texte de Baptiste Beaulieu sur une mise en scène d’Arthur Jugnot.

    À la première lecture, le titre peut ne pas attirer. Hum… Ce serait trop dommage de ne pas passer outre. Ce seul en scène d’Axel Auriant mérite votre attention et votre visite. Il est sur scène depuis le 12 septembre, la salle est pleine, et les applaudissements nourris à chaque représentation.

    Pour ne pas paraphraser le site du théâtre, collons ici le court résumé qui s’y affiche : "Lorsqu'un jeune interne en médecine se prend d'affection pour la patiente de la chambre 7, il décide de commencer une course folle contre la montre ; il va lui raconter, avec humour et sensibilité, des histoires de son quotidien dans le milieu hospitalier pour la maintenir en vie jusqu'à ce que son fils, bloqué à l'étranger, puisse arriver... Truffé d'anecdotes inédites et bien réelles, le spectacle peint avec humour, les infirmières au grand cœur, les internes gaffeurs et les incroyables rencontres avec les patients. Il passe l'hôpital au scanner et nous livre un bloc d’humanité."

    Nous soulignons pour notre part humour et sensibilité, beaucoup d’humanité, nécessaire pour ne pas céder le terrain à la haute technicité qui domine trop souvent les relations médicales. Ici on parle d’humain à humain, avec leurs forces et leurs faiblesses. Et on rit de leurs maladresses, de leur obsessions, on admire leur énergie. Un coup de chapeau enthousiaste au jeune comédien qui, seul en scène, sans effets spéciaux, donne vie à sa patiente, une vie certes précaire, mais bien présente.

    Ne pas arriver au dernier moment car le placement est libre, les meilleures places sont pour les premiers arrivés! Des tarifs préférentiels aux habitants du 18e et aux jeunes. Profitez-en !

    théatre,18e,beliers

    C'est Où ?

    Théâtre des béliers, 14 rue Sainte-Isaure, Paris 18e

    C'est quand ?

    À partir du 12 septembre 2019, du mercredi au samedi à 21 h, le dimanche à 15 h

  • Réunion de présentation du projet de la caserne Château-Landon

    Ce soir, mardi 24 septembre 2019, la mairie du 10e propose une réunion publique de présentation du projet de la caserne Château-Landon, un projet très attendu par les riverains et dont la première annonce remonte au printemps 2015. La réunion est prévue à 19 h en Salle des fêtes de la Mairie du 10e.

    cité-de-la-mode,caserne-chateau-landon,18e,réunion-publique

    C'est où ?

    Mairie du 10e, Salle des fêtes, 72 rue du faubourg Saint-Martin

    C'est quand ?

    Mardi 24 septembre 2019, à 19 h