Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Action Barbès - Page 5

  • Recyclez votre sapin de Noël

    Les fêtes passées, vient le temps de défaire le sapin. Plutôt que de le jeter aux ordures, pensez à déposer votre sapin dans l’un des points de recyclage mis en place par la ville de Paris.

    sapin,recyclage,square

    Photo Ville de Paris

    Les points de collecte sont ouverts du 26 décembre 2018 au 27 janvier 2019. Attention, votre sapin doit être sans sac, sans décoration et sans flocage ni peinture. Les sapins avec ou sans racines sont acceptés indifféremment.

    Concernant nos quartiers, vous pouvez aller déposer vos conifères au square d'Anvers côté 9e, à la place Franz-Liszt devant le square Aristide Cavaillé-Coll côté 10e (point ouvert 24h/24h), et square Alain Bashung, square Saïd Bouziri - Saint-Bernard ou aux jardins Rosa-Luxemburg côté 18e.

    À l'issue de la collecte, les sapins sont broyés sur place. Le broyat obtenu sera utilisé par les jardiniers de la Ville comme paillage pour les plantations.

     

  • Première édition du Festival d’Hiver au LMP


    Les 11, 12 et 13 janvier prochain, s'annonce la première édition du Festival d’Hiver au Lavoir Moderne Parisien, une salle qui a retrouvé un dynamisme remarquable.

    Durant trois jours, le LMP ouvre sa scène à de nombreux artistes, qui nous inviteront à nous interroger sur : "Comment surmonter une épreuve ? Comment traverser les tumultes de nos vies ? Comment résister, transformer le monde qui nous entoure ? Ne pas sombrer dans l’apathie, mais bien fêter notre humanité !". Les thèmes de société aussi variés que le cyber-harcèlement, l’homoparentalité, l’homophobie, la fin de vie… seront ainsi abordés.

    Mais la programmation ne se limite pas à ces thématiques, avec au programme du théâtre, de la musique ou encore des projections de court-métrages et de documentaires.

    Festival-d-hiver-basse-def.jpg


    AU programme du Festival d'Hiver

     

    Vendredi 11 janvier

    19H | Présentation du festival
    Venez partager un verre en découvrant plus en détail la programmation de cette première édition !

    19H30 | Végétal THÉÂTRE | Compagnie Watermelon-Sugar | durée 55 min
    Mise en scène : Judith Gars et Guillaume Parra / Interprète : Judith Gars

    21H | Deep South Revue CONCERT | Concert gratuit | durée 1 h


    Samedi 12 janvier

    15H | Léonie est en avance ou le mal joli d’à peu près Georges Feydeau mais pas vraiment THÉÂTRE | Compagnie Les Poursuivants | durée 50 min
    Mise en scène : Simon Rembado / Interprètes : Sarah Brannens, Antoine Prud’homme de La Boussinière, Geoffrey Rouge Carrassat, Théodora Breux, Emmanuel Besnault

    16H30 | Aujourd’hui COURT-MÉTRAGE | Réalisé par Florent Sabatier | durée 3 min

    16H35 | Condamné #03-64 THÉÂTRE | Compagnie Théâtre-Machine | durée 45 min
    D’après “Le Dernier jour d’un condamné” de Victor Hugo / Mise en scène : Baptiste Dezerces /
    Interprète : Jason Barrio

    17H15 | BORD-PLATEAU #1

    18H | En route vers la gloire DOCUMENTAIRE | Réalisé par Étienne Gaume | durée 30 min

    19H30 | L’homme qui court THÉÂTRE | Compagnie À Titre Réciproquee | durée 1h15
    D’après Woyzeck de Büchner / Réécriture et mise en scène : Angèle Peyrade / Création vidéo : Clément Salzedo /
    Interprètes : Léonard Kahn, Camille Neymarc, Angéline Pélandakis, Laure Prioul et Loïc Yavorsky

    21H30 | Myotone CONCERT | durée 1h | Hip-Hop-Électro-Rap |
    Rap-Batterie : Amosev / Beatmaker : Paul Cirrus


    Dimanche 13 janvier

    15H | Malacarne MISE EN VOIX | Compagnie La Liseuse | durée 55 min
    D’après le roman de Giosuè Calaciura / Mise en voix : Caroline Girard / Avec : Pierre-Stefan Montagnier

    16H30 | Ces filles-là THÉÂTRE | La collective Ces Filles-là | durée 1h15
    Texte : Evan Placey / Traduction : Adelaïde Pralon / Par la collective Ces Filles-là : Cécile Box, Elsa Canovas, Lola Haurillon, Ariane Heuzé, Juliette Gellée, Suzanne Gellée, Audrey Montpied, ZoéPoutrel, Claire Rolain

    17H45 | BORD-PLATEAU #2

    19H | Purple Gang CABARET / CONCERT | durée 50 min
    Cabaret Poétique Électro-Jazz / Poèmes & chants : Valentine Krasnochok / Flûte traversière : Mélanie Buso / Violoncelle : Simon Lannoy

    20H30 | Albertine Disparue THÉÂTRE | Juste Avant la compagnie | durée 1h35
    D’après l’œuvre de Marcel Proust / Mise en scène : Baptiste Dezerces / Interprètes : Valentine Bellone, Baptiste Dezerces, Antoine Prud’homme de la Boussinière et Simon Rembado


    Tarifs

    Festival illimité : 40 €
    Tarif plein : 16 €
    Tarif réduit (justificatif demandé) : 10 €
    (Bénéficiaire d’allocations chômage, habitant·e du 18ème, plus de 65 ans, donateur·rice, moins de 26 ans, intermittent·e, minimas sociaux)

     

    C'est où ?

    Lavoir Moderne Parisien, 35 rue Léon, Paris 18e

    C'est quand ?

    Du 11 au 13 janvier 2019

  • “Le Neuf a une idée”

    La mairie du 9e lance l'opération “Le Neuf a une idée”, une opération accessible uniquement via son application numérique Paris Neuf.

    Les habitants du 9e sont invités à proposer une idée pour améliorer la vie quotidienne dans la ville. L'idée qui aura obtenu le plus de votes sur l'application sera discutée au Conseil du 9e arrondissement, puis au Conseil de Paris. La proposition devra concerner l'intérêt général de l'arrondissement, voire de tout Paris (pas de projet trop localisé ou ne concernant qu'une rue). Mais il ne s'agit pas ici d'un autre Budget participatif, il n'est pas question de proposer de nouveaux investissements, au contraire,  l'idée ne doit pas impliquer de dépenses nouvelles pour la collectivité. Les mesures d'économie, en revanche, sont éligibles ainsi que celles visant à faire évoluer la réglementation.

    On regrettera l'obligation de posséder un smartphone pour participer. Car même si les téléphones "intelligents" sont très répandus aujourd'hui, tout le monde n'en possède pas forcément un, et pour certains possesseurs l'usage n'en est pas très aisé. Pour les autres, c'est le moment de se remuer les méninges.

    Pour proposer une idée, téléchargez ou rendez-vous sur l’application Paris Neuf sur votre smartphone (vous pouvez télécharger l'application gratuitement sur apple store ou sur google play)Jusqu'au 31 janvier 2019, vous pouvez poster votre idée avec la formulation “Pour ma ville, je propose”. Puis du 1er février au 1er mars, il sera possible de voter pour votre idée préférée.

     

    démocratie,9e,idee

    démocratie,9e,idee

  • Budget participatif, lancement de l'édition 2019

    C'est reparti pour une nouvelle édition du Budget participatif.

    Au fil des années, le Budget participatif est entré dans les habitudes des Parisiens. Il n'est donc guère utile de le présenter à nouveau, si ce n'est pour signaler qu'il entre dans sa première phase à partir d'aujourd'hui, jusqu'au au 3 février 2019, avec le dépôt des projets par les habitants et les associations.

    Agenda BP 2019.PNG

    Si vous avez une idée concernant le budget d'investissement, n'hésitez pas à la proposer  sur la plateforme dédiée

     

     

  • "Songs" aux Bouffes du Nord

    Du 5 au 20 janvier, le Théâtre des Bouffes du Nord met à l'affiche la pièce Songs, une pièce créée à partir de musiques anglaises du XVIIe siècle.
    La mise en scène est assurée par Samuel Achache et la direction musicale (et orgue) par Sébastien Daucé, avec Lucile Richardot (alto), Margot Alexandre et Sarah Le Picard (comédiennes), René Ramos-Premier (baryton - basse), Lucile Perret (flûte), Angélique Mauillon (harpe), Mathilde Vialle, Louise Bouedo et Etienne Floutier (violes), Thibault Roussel (théorbe) et Arnaud de Pasquale (clavecin).

    théâtre,musique,bouffes-du-nord,10e

    "Il faut imaginer un lieu qui ne serait pas de notre réalité. Comme une faille de notre monde, où de la musique devrait être jouée et chantée par une femme sans discontinuer. Dans cet endroit, par la musique, s'écoulent les mouvements de l'âme. Ce lieu pourrait être les archives de la mémoire, des chagrins. Un jour, arrive une autre femme. Dans la vraie vie, c'est le jour de son mariage."

    Samuel Achache

     

     

    C'est où ?

    Théâtre des Bouffes du Nord, 37 bis boulevard de la Chapelle, Paris 10e

    C'est quand ?

    Du 5 au 20 janvier 2019

  • Les voeux d'Action Barbès

    2019. Une nouvelle année s'ouvre à nous, encore pleine de promesse et d'espoir. C'est le moment de présenter ses voeux et de se projeter dans un an neuf.

    voeux,action-barbès,2019

    2019 s'annonce une année de travaux et de changements pour nos quartiers. D'abord avec la Promenade urbaine qui va prendre forme, et qui illuminera désormais nos soirées grâce à une mise en valeur du viaduc par la lumière. Plusieurs autres chantiers vont impacter nos quartiers. Côté 10e, avec l'avancée du chantier du Nouveau Lariboisière et le chantier de la Gare du Nord 2020 qui s'annonce. Côté 18e, ce sont les rues Myrha et Léon qui vont se voir réhabiliter, mais également la rue de la Goutte d'Or, et, nous l'espérons, le commencement des chantiers de rues Cavé et Richomme, et du pourtour de l'église Saint-Bernard, des projets lauréats du Budget participatif de la ville de Paris. Toujours dans le 18e, et sur le parcours de la Promenade urbaine, le Projet de l'Oasis urbaine va également être mis en oeuvre. Autant de chantiers qui vont transformer durablement la physionomie du secteur, aussi, Action Barbès sera très attentive au déroulé de ces travaux.

    2019, nous l'espérons, sera enfin l'année où la liberté de circuler pourra se vivre pleinement dans nos rues, places, boulevards et avenues. Et cette libre circulation ne sera réelle que si les différents trafics qui s'approprient l'espace public sont démantelés, si certains commerçants qui également s'approprient indûment l'espace public sont rappelés à l'ordre, si les stationnements sauvages sont mieux réprimés, si les aménagements urbains favorisent et rendent sûres les circulations douces, et si la propreté est assurée dans nos rues.

    2019, nous aspirons aussi à ce qu'elle soit une année plus solidaire, avec une société capable d'empathie et d'entraide, et assurant une meilleure protection aux plus fragiles d'entre nous.

    2019, enfin, nous vous la souhaitons la plus douce et heureuse possible et que le succès soit au rendez-vous dans ce que vous entreprendrez. 

       

     

  • Bonnes vacances et bonnes fêtes !

    C'est la fin de l'année pour le blog d'Action Barbès, nous prenons une pause pas déméritée. Nous vous retrouverons avec plaisir en 2019, le jeudi 3 janvier pour être précis. Cette petite pause vous donnera l'occasion mieux découvrir la nouvelle présentation du blog, et de revenir sur les articles qui vous auront échappé durant cette année.

    En attendant de vous retrouver bientôt, Action Barbès souhaite à toutes et tous de bonnes fêtes de fin d'année et de bonnes vacances pour celles et ceux qui ont la chance d'en avoir, et rendez-vous en 2019 !

    DSCN6120.jpg

    Façade du Centre Barbara, 2014 (photo J.-R.B.)

     

  • "Accès impossible car personnes hostiles sur place"

     

    "Accès impossible car personnes hostiles sur place. Signalement transmis pour exploitation dépannage" : voilà le message laconique, et non moins inquiétant, qui accompagnait le suivi d'un signalement sur l'application "Dans ma rue".

    Mais reprenons l'histoire à son début pour mieux la comprendre.

    Depuis plusieurs jours, l'éclairage de rue ne fonctionne plus dans les rues Richomme et Erckmann-Chatrian, au cœur de la Goutte d'Or. Cette absence de lumière pose d'autant plus problème, qu'en ce moment la nuit vient tôt, et que ces petites rues accueillent pas moins de deux écoles - primaire et maternelle - et deux crèches, avec des sorties dans le noir complet. 

    IMG_3333.JPG

    Rue Richomme, 18 décembre 2018

    Mardi 18 décembre dernier, à 18h10 précisément, nous avons signalé ce problème via l'application "Dans ma rue". Nous avons également relayé l'information via Twitter aux élus concernés.  Nous avons d'abord reçu un premier mail de réception de l'application. Et très vite, quelques heures plus tard, à 23h05, un mail de suivi nous est envoyé. Habituellement adressé pour signifier la prise en charge du problème signalé, ce genre de mail contient une phrase automatique. Mais cette fois, dans le message, une phrase se détache : "Accès impossible car personnes hostiles sur place. Signalement transmis pour exploitation dépannage".

    Notons d'abord la rapidité de la prise en charge du problème, signalé en toute fin d'après-midi, avec une intervention des services de la Ville le soir même. Mais il est à déplorer que les agents de la Ville n'aient pas pu intervenir à cause de "personnes hostiles sur place". Mais qui sont ces personnes hostiles, vous demandez-vous ? Répondons sans ambages, ce sont les mêmes qui sont à l'origine de cette absence d'éclairage. En effet, à quelques mètres du square Léon, sévit un petit groupe de grands adolescents/jeunes adultes s'adonnant ici au deal, du cannabis principalement. Nous le savons, l'éclairage public a été déployé dans les villes au cours des siècles pour assurer la tranquillité des rues, c'est toujours vrai aujourd'hui, et cet épisode le prouve. Donc, pour supprimer ce qui gêne leur commerce illégal, ces jeunes détruisent régulièrement les installations électriques du secteur pour bénéficier d'une obscurité favorable. Et ne parlons pas de leur comportement hostile avec bon nombre de passants et d'usagers du square Léon voisin. La police connaît évidemment ce "spot", il suffit de compter les caméras de surveillance que la préfecture a placées ici pour s'en rendre compte. Pourtant, il ne semble pas que le règlement de cette situation soit prioritaire, cela fait des années que cela dure.

    La mairie est souvent pointée du doigt pour ses manquements, mais que dire quand c'est l'inaction de la police, qui non seulement laisse opérer des délinquants qui s'approprient des pans entiers de rue, mais en plus mettent en danger les agents de la ville de Paris dans leur travail, le tout au centre d'une Zone de sécurité prioritaire (ZSP). Nous finirons avec une pensée pour les agents de la Ville trop souvent décriés alors qu'ils exercent parfois leur tâche dans des conditions de sécurité très relative.

     

    Addendum : l'éclairage a été remis en service dans la journée du mercredi 19 décembre.

  • Fermeture du kiosque de Barbès pour travaux

    Ce vendredi 20 décembre, le kiosque à journaux de Barbès va fermer pour un mois environ. Cette fois, la fermeture est  programmée de longue date, et c'est pour la bonne cause. En effet, l'ancien kiosque, fort vétuste, va disparaitre au profit d'un kiosque nouveau modèle, de même dimension que celui récemment installé place du Château Rouge.

    kiosque,barbès,journaux,10e,18e

    Samir Lebcher devant son kiosque

    La réouverture devrait se faire fin janvier 2019. On retrouvera un kiosque plus grand et plus lumineux et surtout plus ergonomique pour son kiosquier, Samir Lebcher, qu'on retrouvera, lui et son employé, avec le plus grand plaisir, l'an prochain donc.

    kiosque,barbès,journaux,10e,18e

    Le nouveau kiosque place du Château Rouge

  • "Willy Ronis par Willy Ronis" une expo à voir !

    Si ce n'est déjà fait, vous pouvez vous précipiter pour voir la superbe expo "Willy Ronis par Willy Ronis" que nous offre généreusement le Pavillon Carré de Baudouin, au 121 rue de Ménilmontant, dans le XXe arrondissement. Et l'entrée est gratuite !
    En 2016, 7 ans après le décès de Willy Ronis (1910-2009), ce fonds de photographies est entré dans les collections nationales et le Ministère de la Culture l'a affecté à la Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine (MAP) qui gère les grandes donations photographiques faites à l'Etat.

    willy-ronis,exposition,20e,photographies

    Cette décision vient couronner un travail de plus de trente ans avec Willy Ronis et ses mandataires puisque la première donation faite par le photographe remonte à 1983.
    Ainsi, dans ce quartier si cher à Willy Ronis, le XXe arrondissement et Belleville plus particulièrement, ces 590 oeuvres exposées forment en quelque sorte son testament photographique.
    Pour notre part, nous espérions y découvrir aussi des photos de notre 9e arrondissement, puisque Willy Ronis y est né le 17 août 1910, au 8 Cité Condorcet, 3e étage gauche. Fuyant les pogroms d'Europe de l'Est, ses parents s'y étaient installés et Willy Ronis y résidait encore lorsque son père lui offre son premier appareil, en 1926.
    En 1932, il entre dans l'atelier photographique paternel, situé dans le XXe arrondissement, et le quitte en 1937 pour devenir photographe reporter indépendant.  Un an plus tard, il achète son premier Rolleiflex.
    Seules ici, deux photos-autoportraits prises dans l'appartement de ses parents Cité Condorcet, témoignent de sa résidence dans le 9e.
    Mais avant tout, l'ensemble de ces photos nous font découvrir l'intérêt profond que Willy Ronis avait pour son époque et les gens qui l'entouraient, quel que soit leur âge, leurs conditions sociales, ou le lieu. Quelle leçon d'humanisme !
    Nous vous recommandons également le film "Willy Ronis, autoportrait d'un photographe", projeté dans la salle de spectacle attenant à l'exposition et qui la complète très utilement.
    Compte tenu de son succès, cette belle expo est prolongée jusqu'au 2 janvier 2019, profitez-en !
     
     
    C'est où ?
    Pavillon Carré de Baudouin, 119 Rue de Ménilmontant, Paris 20e
    C'est quand ?
    Jusqu'au 2 janvier 2019, du mardi au samedi, de 11h à 18h
     
  • Un après-midi festif place de La Chapelle

    Les animations pour les fêtes de fin d'année se multiplient dans nos quartiers, et on ne va pas s'en plaindre, bien au contraire. Et si la Goutte d'Or, forte de sa richesse associative, est plus habituée aux festivités de quartier, La Chapelle sa voisine s'y met aussi, de plus en plus. Cette fois, c'est donc place de La Chapelle, que l'Union des Commerçants Goutte d'Or - Chapelle vous donne rendez-vous pour un après-midi festif, mercredi 19 décembre. Au menu, des animations, une fanfare et un goûter de Noël, un avant-goût de vacances en perspective pour les enfants - et les parents - de La Chapelle.

    unnamed (1).jpg

    C'est où ?

    Place de La Chapelle, Paris 18e

    C'est quand ?

    Mercredi 19 décembre 2018, de 15h à 17h

     

  • Des cadeaux "made in Goutte d’Or"

    Noël approche et la chasse aux idées de cadeaux aussi. Pourquoi ne pas jouer la carte locale et dégoter de jolis cadeaux "made in Goutte d’Or" ? 

    Les Gouttes d'Or de la Mode et du Design, une association de professionnels qui regroupe bon nombre de créateurs du quartier, vous offre tout un choix d'idées de cadeaux souvent originaux, pour un Noël made in Goutte d'Or. Bijoux, petit mobilier, mode et accessoires de mode, carterie... la Goutte d'Or regorge d'artistes et d'artisans dont les créations valent le détour, pensez-y !

    Retrouvez toutes les adresses des Gouttes d'Or de la Mode et du Design sur le plan ci-dessous.

    goutte d'or,mode,cadeau,noel,artisanat,artiste,créateurs