Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Gros plan sur le Relais : il manque des bornes de collecte

    Le Relais est une organisation réputée, membre d'Emmaüs France depuis 1984, qui est spécialisée dans la collecte, le recyclage et la valorisation de vêtements (textiles). Cette organisation, représentative de l'économie sociale et solidaire, a pour vocation de créer de l'emploi pour des personnes en situation d'exclusion et de militer pour le développement durable. 

    paris,pantin,le-relais,collecte-vêtements,textiles,bornes,solidarité,recyclage,valorisation

    En se rendant au centre de collecte du Relais à Pantin, l'objectif d'Action Barbès était de comprendre le fonctionnement de cette organisation, célèbre au niveau national, d'en comprendre le fonctionnement au niveau local, de mesurer son impact sur Paris, et plus précisément sur les arrondissements dont Action Barbès se sent le plus proche, à savoir les 9ème, 10ème et 18ème arrondissements. Nos interlocuteurs n’ont pas été avares de leur temps et nous ont réservé un excellent accueil. Rappelons que nous avions pris contact il y a plus d’un an pour signaler que de très jeunes enfants étaient contraints à dérober des vêtements à l’intérieur des bornes. (liens vers nos articles du blog sur le sujet).

    Lire la suite

  • Ange et Dam : atelier ouvert cet été

    Nous avions rendu visite à Blandine et Marika (voir notre article)  dans leur atelier de sculpture (Ange et Dam) 50, rue Labat en avril dernier. Une belle découverte.

    En juillet, pas de vacances. Elles vous proposent de venir créer votre " recyclette" dans leur atelier.

    paris,paris 18e,culture,sculpture

    "Vous aimez récupérer, glaner, collectionner les bouts de ficelle, les bois flottés, les vieux outils... vous accumulez les souvenirs, les trouvailles... mais vous ne savez pas quoi en faire. 

    En 2 séances de 2 heures, vous apportez vos merveilles, nous vous aidons techniquement à la réaliser, l’assembler, trouver le chaînon manquant en piochant dans une sélection d’objets hétéroclites mise à disposition... vous exprimez votre créativité !
    Un travail individuel avec l'émulation du collectif (groupe de six personnes maximum).

    Il vous en coûtera 90 € pour réaliser votre sculpture en 2 séances.
     
    Calendrier des  séances proposées  en juillet
     
    Les vendredis 3, 17, 24 de 18 h à 20 h
    Les samedis 4, 18, 25 et les dimanches 5,19, 26 de 15 h à 17 h.
     
    Si vous êtes tentés, n'hésitez pas à vous inscrire à cette adresse ange@angeetdam.com ou à passer rue Labat.
     
  • Revue de blogs

    La récente ouverture de la brasserie Barbès a certes fait couler beaucoup d'encre mais elle a aussi été l'occasion pour certains blogs de publier des articles de très grande qualité sur l'histoire de ce carrefour et de ses café-brasseries. Comme nous y prenons beaucoup de plaisir, nous souhaitons partager avec vous la lecture de ces blogs dont on a fait pour vous une petite revue. L'ordre dans lequel nous les listons n'a pas de signification particulière, ce n'est en aucun cas une hiérarchie.

    Le blog Les Amis du Louxor est une sorte de société savante qui a produit nombre d'articles à propos .... du Louxor, mais pas que. Leur dernier article - Vous reprendrez bien un petit café ? - à propos de l'histoire du 2 boulevard Barbès est une référence.

    Le blog Paris-Louxor, vivre ensemble le cinéma est lui plutôt consacré au 7ème art mais les récents articles à propos des brasseries du carrefour Barbès sont eux aussi des références, comme celui sur la brasserie Dupont remplacée par le magasin Tati - Barbès cafés. Avant Tati, brasserie Dupont.

    Le blog 28 rue Affre, histoire ordinaire d'un immeuble dans le quartier de la Goutte d'or nous éloigne très légèrement du carrefour mais c'est une mine pour connaitre l'histoire de ce quartier au passé si riche.

    Le blog Cavé Goutte d'or se penche lui sur les questions d'urbanisme et d'architecture, toujours à la Goutte d'or.

    Les blogs des associations historiques comme 9e Histoire ou Histoire et Vie du 10e sont aussi très riches et à consulter régulièrement pour le programme des conférences qu'ils organisent.

    D'autres blogs ne sont pas moins intéressants comme Goutte d'or et vous, celui de la Salle Saint Bruno

    Et puis, avec Internet, la recherche d'informations est devenue presque un jeu d'enfant. Alors, à vous de jouer !

     

  • Hommage à André Citroën mercredi 1er juillet

    N'oubliez pas, mercredi 1er juillet, hommage à André Citroën à la mairie du 9e (voir notre article du 17 juin dernier).

    paris,andré-citroën,histoire,traction-avant,alain-rustenholz,autopolis

    Rendre hommage à André Citroën, c'est aussi avoir un regard lucide sur l'homme. Il y a bien sûr l'industriel de génie que chacun connait aujourd'hui, mais il y a aussi le "patron", le chef d'entreprise, une facette moins sympathique de ce que notre époque appelle désormais un entrepreneur. La conférence d'Alain Rustenholz viendra nous éclairer sur les difficiles conditions de travail des ouvriers et ouvrières dans son usine de Javel

    Pour profiter pleinement de l'évènement, vous pouvez aussi écouter l'émission une vie, une oeuvre que France Culture a consacré à André Citroën avec sa page de présentation. 

     

  • Grande matinée de nettoyage à la Goutte d'or

    paris,propreté,goutte d'or

    La mairie du 18ème annonce organiser une nouvelle matinée de nettoyage d’un micro-quartier avec les habitants.

    Cette opération aura lieu le samedi 27 juin à partir de 9h30

    à partir de la place du Château-Rouge, incluant les rues Poulet-Doudeauville-Poissonniers-Léon-Stepheson et Suez-Panama-Richomme-St Luc-Goutte d’Or-Chartres.

    paris,propreté,goutte d'or

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

    Un événement Facebook a été créé pour cette opération  - Merci de vous y inscrire à des fins d’organisation.

     

  • Emmaüs collecte bientôt dans le quartier

    A ne pas manquer, d'autant plus que la déchetterie de la place de la Chapelle est fermée depuis un certain temps. Le point de collecte le plus proche de notre quartier est sans doute l'angle des rues Stephenson et Saint-Bruno. (petit plan pour ceux qui ne connaissent pas bien la Goutte d'Or...)

    paris,emmaüs,collecte

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir


    Samedi 27 juin, Eco-Systèmes et Emmaüs déploient une fois de plus leurs points de collecte solidaire à Paris et s’installent dans le 18ème arrondissement.
     
    4 points de rdv sont prévus de 10h à 14h :
    - 38 rue du Poteau
    - 43 bis, rue Damrémont
    - 2, rue Belliard
    - à l’angle des rues St Bruno et Stephenson
     
    Se débarrasser d’un vieux frigo, d’une gazinière ou même d’un vieil écran d’ordinateur peut être un véritable défi lorsqu’on est résidant intra-muros. Ces collectes solidaires, organisées chaque semaine, visent à faciliter la vie des habitants parisiens, qui peuvent ainsi venir déposer leurs vieux appareils près de chez eux.
    Tous sont acceptés, du plus petit (lampe de poche, sèche-cheveux…) au plus gros (télévision, congélateur, lave-linge…) qu’ils soient en état de marche ou non. Vêtements, jouets ou même petit mobilier sont également les bienvenus.
     
    Ce service mis en place il y a plus d’un an est plébiscité par les habitants qui apprécient de donner une seconde vie à leurs appareils : grâce à Emmaüs qui les revend à prix solidaires dans ses boutiques ou via Eco-systèmes qui prend en charge tous les appareils hors d’usage et les recycle selon les normes environnementales les plus strictes.
     
    C’est aussi pour Eco-Systèmes un moyen d’améliorer la collecte et le recyclage des appareils électriques ou électroniques en milieu urbain. À Paris par exemple, 2,4kg d’appareils sont collectés en moyenne par habitant, contre 5,8kg en milieu semi-urbain et 7,9kg en campagne.

     

     

  • Conférence Histoire & Vie du 10e

    Histoire & Vie du 10e nous invite à une conférence :

    " Être un artiste du spectacle au 19e siècle: l'exemple de Jules Pacra (1832-1917) "

    paris,conférence,histoire,histoire-et-vie-du-10e

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

  • Un moment convivial

    Logo ActionBarbès (avec bandeau vert) v4.jpgCette année encore, Action Barbès propose à ses adhérents de se retrouver au moment de l'apéritif vendredi 26 à partir de 19h.

    Une soirée réservée aux adhérents mais néanmoins ouverte à celles et ceux qui souhaitent rejoindre l'association à cette occasion.

    Café l'Ambroise Paré, angle des rues Paré - St Vincent de Paul Paris 10e

      

    paris,rencontre

     

  • Second comité de suivi de la charte des bars et restaurants au carrefour Clignancourt-Ramey

    La seconde réunion du comité de suivi de la charte "Silence On fête", signée par les bars du quartier Clignancourt-Ramey-Muller s'est tenue le 3 juin 2015 à la mairie du 18e.

    Nous vous avions fait part de la drôle d'ambiance de la première réunion de ce comité le 4 mai 2015, marquée notamment par une absence des autres associations et collectifs et par une mise en cause d'Action Barbès dénuée de fondement. (cf. notre article). Nous nous sommes ainsi longuement interrogés sur notre participation à cette seconde réunion. Finalement, nous avons décidé d'y participer, en observateur, ce que nous avons annoncé d'emblée au début de la réunion, car cette position nous semble correspondre au caractère de la charte qui engage principalement les bars vis-à-vis de la mairie au vu des termes de la médiation.

    Pour cette 2nde réunion, le collectif des riverains des rues Clignancourt-Ramey-Muller, à l'origine de la pétition "Pour un espace public partagé et non annexé", lancée en 2013 en raison de difficultés liées aux activités des bars, était cette fois-ci bien représenté, avec 5 membres. Autour de la table se sont donc retrouvés les représentants des bars signataires de la charte, le gérant du Café du Commerce — non signataire parce que pas de problèmes avec ses voisins —, l'adjoint chargé de la médiation, Mario Gonzalez, et les Pierrots de la nuit. Absence remarquée du commissariat, absence regrettée aussi car les attributions de la Préfecture de police pèsent dans ce dossier (décideur des fermetures administratives).

    Le Collectif des riverains des rues Clignancourt-Ramey-Muller a longuement rappelé les origines de leur action de 2013 (non respect des autorisations de terrasses, nuisances sonores, occupation du trottoir, etc.). En bref, il exigeait le respect des réglementations en vigueur et celui du voisinage. Suite à certains commentaires, le Collectif a rappelé qu'il n'était aucunement opposé à la présence de terrasses mais uniquement aux débordements non contrôlés. Quant à la charte, le Collectif a précisé que les engagements pris par les bars via la charte vont dans le bon sens et que la situation s'est ainsi clairement améliorée. Toutefois, il constate que les clients de certains établissements continuent à boire leur verre debout à l'extérieur, avec occupation du trottoir et nuisances sonores importantes. Ce point mériterait ainsi d'être mieux contrôlé par certains établissements.

    C'est aussi ce qu'a souligné Mario Gonzalez, exprimant un certain énervement face aux débordements qu'il a lui-même constatés au niveau de la Chope de Château Rouge (absente ce soir-là) et annonçant qu'il allait lui adresser un courrier officiel de rappel des engagements pris. Qu'on se le dise.

    Nous avons appris par ailleurs la création d'une association de commerçants autour du carrefour, baptisée « Union des commerçants et riverains ».

    Nous y retrouvons M. Ghames au secrétariat de la nouvelle association, l'interlocuteur habituel de la mairie qui s'est beaucoup investi aux côtés des bars au cours de la médiation. Il nous informe alors que leur première action a consisté à réaliser une enquête auprès des habitants des deux immeubles situés en face du bar Le Troquet, en présence des Pierrots de la Nuit. Nous regrettons en passant que les associations de riverains n'aient pas été sollicitées, à la fois pour donner leur avis, et pour étendre le nombre des sondés. Il s'agissait de connaître leur opinion sur les activités du bar, le niveau de gêne relatif au bruit de la terrasse notamment. Face aux doutes d'une partie de l'assistance quant aux résultats de cette enquête, très localisée, admettons-le, et ne reflétant pas l'ensemble de la problématique du quartier, M. Ghames a souligné que le but était d'apprécier le taux de satisfaction des habitants les plus proches après les mesures mises en œuvre par Le Troquet depuis la signature de la charte. Partant des bons résultats obtenus — dont le détail a été donné mais qui seraient trop longs ici — la direction souhaiterait retarder d'une heure la fermeture de sa terrasse (fixée à minuit conformément à la charte signée le 10 mars dernier) et l'élargir si possible.

    La demande a été perçue par les riverains présents et par l'élu comme très prématurée. En effet, la charte n'a été appliquée que pendant trois mois, avec des résultats globalement positifs vu les retours évoqués par la mairie, mais malheureusement partiels puisque que l'un des bars ne joue pas le jeu. Soyons clairs, la Chope de Château rouge en ne se conformant pas aux règles communément acceptés par les bars et restaurants nuit à l'ensemble et écorne l'image de respect du vivre-ensemble, souhaité par tous et qui commence seulement à se reformer. Un retour d'expérience d'environ un an a semblé nécessaire avant d'envisager des aménagements de la charte plus favorables aux établissements. Le cas par cas a été jugé inacceptable. Mario Gonzalez n'a pas caché qu'il comptait un peu sur les gérants présents pour faire pression au besoin sur les récalcitrants...

    Enfin, l'association Les Pierrots de la Nuit, qui, selon son site internet, intervient pour "préserver la qualité de la vie nocturne à Paris en prévenant les nuisances sonores aux abords des lieux de vie" (http://www.lespierrotsdelanuit.org) a informé de la mise en oeuvre d'un nouveau parcours dans le 18e incluant le quartier Clignancourt-Ramey-Muller avec une 1ère intervention le 12 juin 2015. Les Pierrots de la Nuit sont très critiqués par le réseau Vivre Paris (plusieurs associations de riverains dans différents quartiers de Paris), mais ici, ne connaissant pas vraiment ce qu'ils sont en mesure d'apporter, nous voulons croire que leurs actions seront positives et apaisantes pour la vie nocturne des habitants aussi.

    pierrots -de-la-nuit,clignancourt,PAris18e

     

    En conclusion, une réunion de suivi plus intéressante que la première en raison notamment d'une présence plus importante des riverains qui a permis un échange franc. Espérons qu'elle ne diminuera pas dans l'avenir et qu'elle s'accompagnera de la présence du commissariat.

     

  • Street Art Gare du Nord

    Après la Gare de l'Est qui accueille encore jusqu’au 8 juillet une exposition de Street Art sur son parvis et rue d'Alsace, la Gare du Nord s'y met également mais à l'intérieur seulement.

    Depuis le 27 mai, des artistes ont investi la gare. Ils seront là jusqu’au 10 juillet, tous les jours de 10h à 16h.  Pas toujours facile de les trouver dans cet immense espace! Voir plan sur le site de Quai 36.

    Le Quai 36 (du nom de l'exposition et du Collectif Quai 36 _ Art Résidence) est à l'extrême est de la gare et non accessible sans ticket. Un peu dommage tout de même. Avec un sourire et un peu de chance, on acceptera peut-être, comme pour nous, de vous ouvrir le portillon. D'autres lieux sont plus aisés d'accès.

    Quelques illustrations pour vous donner envie :

    paris,paris 10e,street art,culture

    Oeuvre de Dourone en voie d'achèvement

    paris,paris 10e,street art,culture

    paris,paris 10e,street art,culture

    paris,paris 10e,street art,culture

    paris,paris 10e,street art,culture