Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conférence

  • Histoire des Bouffes du Nord à la librairie Nordest

    Fatigué de votre journée de grand nettoyage organisé par la Maire de Paris, sur des initiatives locales, vous aurez peut-être envie de passer à un sujet plus noble... Nous vous proposons une conférence rue de Dunkerque, paris 9e...
     
    A l'occasion de la parution de sa publication dans Histoire et Vies du 10e, "L'ENFANT DE LA CHAPELLE : LES BOUFFES DU NORD 1876-1974", la librairie Nordest vous invite à venir écouter 
     
    une conférence de DOMINIQUE DELORD sur l'Histoire des BOUFFES DU NORD
     
    SAMEDI 30 SEPTEMBRE A 18H30
     
     

    "Qu’ont été les Bouffes du Nord avant Peter Brook ?

    Pour évoquer le premier siècle d’activité mouvementée de ce théâtre (1876-1974), pratiquement non étudié jusqu’ici, Dominique Delord a choisi deux angles d’approche principaux : l’imbrication du théâtre dans le développement du quartier, à commencer par les péripéties de l’opération immobilière à laquelle il appartenait. Et ses directeurs, avec leurs notices biographiques, leurs orientations artistiques et commerciales, leurs spectacles et artistes. Les Bouffes du Nord, un théâtre populaire pleinement acteur de la vie culturelle de Paris."

     
    LIBRAIRIE NORDEST 34 bis, rue de Dunkerque 75010 Paris

    01 48 74 45 59  /  librairienordest@orange.fr  /  www.librairienordest.fr

     

  • La République vue par les sculpteurs

    Benoit Pastisson, vice-président d’HV10, vous invite jeudi 23 mars à 18h30 à une conférence sur la statue de la République dans la salle du conseil de la mairie du 20e, 6 place Gambetta.  
     
     
     
    DES SCULPTEURS AU SERVICE DE LA RÉPUBLIQUE
     
    La Ville de Paris envisage en 1877 de faire un monument à la gloire de la République. 
    La statue des frères Morice est inaugurée le 14 juillet 1883. C'est un ensemble composé d’une statue colossale représentant la République, de trois statues représentant la liberté, l’égalité et la fraternité,
    d’un lion symbole de la force populaire, d’une urne symbolisant le suffrage universel, et de 12 hauts-reliefs en bronzeCette statue propose un cours d’instruction civique !
    Par ailleurs, Léopold Morice, l’un des deux frères, a réalisé des sculptures pour décorer des tombes, dont une au cimetière du Père Lachaise, dans le 20e arrondissement. 
     
    Entrée gratuite sous réserve des places disponibles.

  • Conférence Histoire & Vie du 10e

    Histoire & Vie du 10e nous invite à une conférence :

    " Être un artiste du spectacle au 19e siècle: l'exemple de Jules Pacra (1832-1917) "

    paris,conférence,histoire,histoire-et-vie-du-10e

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

  • Les rencontres de la Goutte d'or

    Eloignons-nous de tout ce que nous avons entendu ces derniers temps à propos de la Goutte d'or ! Intéressons-nous à ce qui s'y passe en réalité.

    Quatre acteurs majeurs du quartier - le centre Fleury Goutte d'or Barbara, la salle Saint Bruno, la bibliothèque Goutte d'or et l'Institut des Cultures d'Islam.

    Et voici tout un programme musical baptisé Magic Barbès au centre Barbara - voilà le programme

    paris,goutte-d-or,musique,conférence,débats

     

  • Conférence "Guerre à la Guerre"

    Dans le cadre du colloque "Gares en Guerre", la présidente d'honneur de la société historique du 10e Histoire & Vies du 10e, Jeannine Christophe, vous invite à sa communication "Guerre à la Guerre" d'après l'oeuvre de l'illustrateur Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923) en Mairie du 10e:

     

    le mercredi 3 septembre à 11h

     

    conférence,h&v-du-10e,mairie-du-10e,centenaire-1914-1918,grande-guerre,guerre-14-18,théophile-alexandre-steinlen,guerre-à-la-guerre

    © Bibliothèque de documentation internationale contemporaine / MHC

     

    A cette occasion, vous pourrez visiter l'exposition de photos "Le 10e dans la Guerre".

    conférence,h&v-du-10e,mairie-du-10e,centenaire-1914-1918,grande-guerre,guerre-14-18,théophile-alexandre-steinlen,guerre-à-la-guerre

     

  • Plongez dans l'histoire de l'industrialisation de Paris et de la Goutte-d'Or !

    goutte-d-or,conférence,archives

    Peut-être avez-vous manqué cette belle exposition "Les PARIS de l'industrie, 1750-1920" organisée par le Comité d'Histoire de la Ville de Paris? Cette exposition s'est tenue en décembre 2013 au Réfectoire des Cordeliers, malheureusement pour une très courte période et sans grande publicité.

    L'entrée de la France dans l'ère industrielle à la fin du 18e siècle s'est traduite par un bouleversement de grande envergure: une révolution technique mais aussi politique et culturelle. L'exposition retraçait donc les grandes étapes de cette industrialisation et montrait comment l'industrie s'est insérée dans l'espace parisien, parfois de manière conflictuelle avec son environnement.

    En lien avec cette exposition, plusieurs conférences ont été organisées pour approfondir les enjeux et les formes de cette transformation urbaine, économique et sociale. Vous pouvez les réécouter en cliquant ici.

    Un ouvrage d'histoire, rédigé par Thomas Le Roux, commissaire de l'exposition, et contenant diverses contributions de spécialistes, a également été publié aux éditions Créaphis (pour les références cliquez ici).

    Vous pourrez aussi rencontrer cet historien au cours d'une prochaine conférence: jeudi 13 mars prochain à 19h à la Librairie Henri IV, 15 boulevard Henri IV, Paris 4ème (cf. actualités des éditions Créaphis).    

     *    *

    Sur ce thème historique des rapports que Paris entretient avec l'industrie et sur la manière dont l'implantation de l'industrie a modifié son paysage, ce même jeudi 13 mars prochain, à 17h, vous pourrez assister à une autre présentation, dans le cadre du cycle des conférences des Archives de Paris. Mais ce sujet de l'industrialisation sera alors évoqué à l'échelle d'un quartier - un quartier que nous connaissons bien: la Goutte-d'Or

    goutte-d-or,conférence,archives

    La conférencière et historienne de Paris, Dominique Delord, présentera l'industrialisation et l'urbanisation, vers 1830, de ce hameau, qui deviendra un quartier parisien lors de l'agrandissement de Paris en 1860.

    Cette conférence, gratuite, ouverte à tous et sans réservation, aura lieu dans la salle polyvalente "Paul Verlaine" dans le hall d'accueil des Archives de Paris, au 18 boulevard Sérurier, Paris 19e (Métro: Porte des Lilas, ligne 11 et 3bis).

    Tout au long de l'année, cette Direction des services d'Archives de Paris organise des conférences, animées par des historiens, des chercheurs ou des écrivains: vous retrouverez le programme complet sur leur page via paris.fr ou sur l'agenda culturel de la Ville "Que Faire à Paris".

    *    *

    Ainsi, jeudi prochain, avec ces 2 interventions, vous pourrez appréhender les problématiques historiques liées à l'insertion de l'industrie dans Paris et le bouleversement concomitant de ses quartiers et de son tissu urbain, avec l'exemple de la Goutte-d'Or.

  • Les abeilles parisiennes dans le cycle de conférences de Graine de jardin

    paris,18e,conférence,gilles-roux,abeilles,pollinisation

    Nous reprenons les coordonnées

    21 rue de Jessaint dans le 18e, métro La Chapelle

    tel : 09 82 42 43 46

    contact@grainedejardins.fr

    www.jardinons-ensemble.org

  • Annonce spéciale pour amateurs de polars....

    1913 - 2013 : centenaire de la PJ !

    L'événement sera fêté par une exposition qui se tiendra
    du 9 novembre au 8 décembre 2013 

    Champ de Mars, Place Joffre (devant l’Ecole Militaire), Paris 7e

    Tous les jours de 10h à 19h
    Nocturnes les vendredis et samedis jusqu’à 22h00

    paris,PJ,police

    Une scénographie immersive de plus de 2 000 m2 invitera le public à partager la passion qui anime quotidiennement les policiers du 36, quai des Orfèvres depuis 100 ans ! 

    De LANDRU à Guy GEORGES c’est tout un siècle d’affaires célèbres, de grands policiers, d’innovations technologiques au service des citoyens qui ponctueront un espace dédié à l’histoire de la PJ et des Parisiens 

    Le public découvrira une organisation hors norme et les missions singulières de chacun de ses services, de la pugnace brigade criminelle à la discrète brigade financière, de la célèbre « Mondaine » à la mythique brigade antigang et de tous les services qui luttent, parfois dans l'ombre, contre la criminalité organisée parisienne. 

    Analyses ADN, recherche d’empreintes, étude de photographies anthropométriques… 

    Les visiteurs pourront faire « parler » une scène de crime grâce à des animations interactives simulant les techniques de l’enquête. 

    L’événement sera aussi l’occasion de rencontres avec les professionnels de la PJ et des personnalités passionnées et passionnantes qui partageront leur expérience via un programme de conférences à consulter sur le site internet de l'exposition www.100anspjparis.com. L'exposition est présentée en français et en anglais. 

     Première conférence annoncée

    Samedi 9 novembre 2013  ///  de 14h00 à 14h30

    CONFERENCE    La Crim'
    100 ans de la Police Judiciaire de Paris
    En savoir +

  • Université populaire du 18e ce soir

    Sortir de la crise !

    image001.png

    Avec

    GUILLAUME DUVAL

     rédacteur en chef d'Alternatives Économiques

    et

    SERGE MARTI

    journaliste, ancien rédacteur économique du Monde

  • Une conférence sur la peinture de Géricault à la mairie du 9e

    Nous recevons régulièrement de la part de 9e Histoire la liste des activités que l'association propose. Cette fois il s'agit de peinture et la conférence aura lieu demain à 18h30 dans la salle du conseil de la mairie du 9e. 

    Pour profiter dans les meilleures conditions de cette conférence, nous avons regardé sur la "toile" ce qui valait à ce peintre du 19e s. sa réputation, son originalité et le souvenir qu'il laisse dans les esprits. Sa mort à 32 ans (1791-1824), son talent lui aussi très précoce, sa vie tourmentée d'artiste romantique ne sont pas étrangers à son aura. 

    doc-346.jpgEn plus du Radeau de la Méduse, chacun associe au nom du peintre l'image de ce fier cavalier domptant sa monture, cabrée, les naseaux dilatés... c'est "L'Officier de chasseurs à cheval de la garde impériale chargeant". Le voici :

    doc-345.jpg

     

     

     

     

     

     

    Lors du Salon de 1812, Géricault est âgé de vingt ans. La légende rapporte qu'un cheval de trait, cabré dans le poudroiement de la route de Saint-Germain, inspira le peintre. Il sait réunir dans une puissante unité ses diverses sources d'inspiration : l'Antiquité, Rubens, l'influence de son premier maître Carle Vernet, celle de Gros, tout en les conciliant et les vivifiant par l'expérience d'une vision personnelle. Après la mort de Géricault, l’œuvre est achetée par le duc d’Orléans.

    Une composition originale

    Un puissant cheval gris pommelé se cabre devant un obstacle, écumant de sueur, les yeux exorbités de peur, les naseaux dilatés d’excitation. Pour le cavalier, qui reste bien ferme en selle, impassible, Géricault a fait poser un de ses amis lieutenant des chasseurs à cheval, Alexandre Dieudonné. Le cadrage de la composition est très resserré : le cheval dessine une diagonale ascendante vers la droite et occupe toute la largeur du tableau. Le ciel se scinde en deux - le crépuscule et le feu - suivant la même oblique. La ligne d’horizon, placée très bas, renforce l’effet de relief et projette le sujet vers le spectateur. A gauche, un cavalier sonne la charge, tandis que le chasseur achève le signal en abaissant son sabre dans un violent mouvement de torsion. Il semble s’adresser à ses troupes et pourtant son regard se perd vers un point invisible.

    Vous pouvez lire la suite sur le site du Louvre en cliquant ici. 

    Géricault fait sa première entrée au Salon de 1812 avec cette œuvre. A défaut d’un triomphe, il est néanmoins remarqué pour son originalité et sa puissance d’exécution et récompensé d’une médaille d’or. 

    Le conférencier s'attachera particulierement à analyser et faire découvrir le cheval dans l'oeuvre de Géricault. il s'agit de Jean-François BELHOSTE, ingénieur centralien, historien des techniques et directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (4° section) qui est passionné par cette question.