Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

    C'est un centenaire aux multiples commémorations qui nous rapproche toutefois de notre quartier :  se souvenir que Jean Jaurès a été assassiné le 31 juillet 1914 alors qu'il dîne au café du Croissant, rue Montmartre (2e), à deux pas du siège de son journal, L'Humanité, par Raoul Villain. C'était trois jours avant le début de la Première Guerre Mondiale. 

    Raoul Villain

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Exposition éphémère " Bring Back Our Girls" place de la République

    L'actualité internationale n'est pas réjouissante. Conflit israélo-palestinien - avec des dérapages et des violences lors des manifestations interdites que les habitants de Barbès n'ont pu manquer de voir le samedi 19 juillet -, situation explosive en Libye, situation instable en Ukraine... Pour autant, il ne faut pas oublier les 220 jeunes filles nigérianes séquestrées par des combattants islamistes de Boko Haram.  C'est l'objet de l'exposition éphémère "Bring Back Our Girls" qui est installée pour un mois place de la République, lieu symbolique bien choisi.

    exposition, femmes nigérianes, république, hidalgo

           Chaque silhouette comporte le prénom d'une jeune fille enlevée.

    exposition, république, nigérianes, hidalgo

    L'inauguration a eu lieu hier après-midi en présence notamment de Valérie Trierweiler, Anne Hidalgo, le maire du 10e, Rémi Féraud, et Jean-Luc Romero. Quelques associations féministes étaient présentes.

  • Le bon plan de la semaine pour les enfants...

    Ce bon plan pour les enfants, ce sont les "Estivales de Paris Est"... Vous pourrez courir à Paris Plages un peu plus tard, après ce détour que nous vous proposons par la Gare de l'Est!

    Souvenez-vous donc...: l'année dernière, le parvis de la Gare de l'Est était devenu une grande aire de jeux avec toboggans, trampolines, élastiques Bungy assistés, babyfoot...

    Cette semaine, Gares & Connexions propose à nouveau ces animations pour les enfants avec trampolines, parcours agilité et sculpteurs de ballons.

    gare-de-l-est,paris-est,paris-plage,estivales-de-paris-est

    Sur le parvis de la Gare de l'Est, les enfants seront donc accueillis, chaque jour entre 14 heures et 19 heures, jusqu'à ce vendredi 25 juillet (et naturellement, dans la limite de la capacité sécuritaire maximale du site).

    Petit détail: on nous a promis, pour éviter les quelques déceptions de l'année dernière, que cet espace temporaire de jeu ne sera pas privatisé l'après-midi, les centres de loisirs du quartier n'y étant reçu qu'en matinée.

    gare-de-l-est,paris-est,paris-plage,estivales-de-paris-est

    gare-de-l-est,paris-est,paris-plage,estivales-de-paris-est

  • Végétalisation à la parisienne en été

    Les palmiers, c'est bien. Mais sur Paris, ça ne passe pas l"hiver, sauf si le climat se réchauffant nous n'avons plus ni gelées hivernales, ni températures négatives. Quant à l'espace nécessaire vu par le Parisien moyen, le palmier est un peu encombrant... 

    Toutefois regardez ce que l'on peut faire avec un peu d'effort et de "main verte" : 

    P1070520.jpg

    rue-du-delta-paris-9e

  • Foot foot foot....

    La coupe du monde a eu ses rebondissements et se termine sur la victoire de l'Allemagne. C'est fini pour quatre ans... Mais chez nous, à Barbès, on pourra continuer à acheter des chaussures à crampons, car le magasin Foot Locker a ouvert ses portes vendredi dernier. 

    Regardez : 

    Image 6.jpg

    Le trottoir est dégagé, encore un peu brut mais tout propre, chacun y est allé d'un coup de balai et l'un entraînant l'autre, le résultat est assez convaincant. 

     

    Image 5.jpg

    D'après les dernières informations, la brasserie ouvrira en septembre. Allez, encore quelques semaines. Restez attentifs aux nouvelles postées sur notre blog, nous vous avertirons si d'aventure les patrons font une petite fête pour cette ouverture tellement attendue ! 

    Et vive notre fête nationale... tout cela nous ferait presque oublier que nous sommes le 14 juillet !  Attention aux pétards et autres feux d'artifice. Ne prenez pas de risques. 

  • Un conseil de la préfecture de police

    petard_final-1.jpg

    Un avertissement qui mérite d'être pris au sérieux, car le bulletin de la préfecture de police donne la parole à un médecin de l'hôpital Saint-Antoine, un des deux services SOS Mains de l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP). Alain Sautet y est chirurgien orthopédiste et traumatologue au service orthopédie. Il donne des détails sur les accidents qui endeuillent régulièrement la fête nationale à cause des feux d'artifice. 

    "Pour nous, le 14 juillet et les jours précédents, est synonyme de « main de pétard ». Dans notre jargon, c’est l’expression que nous employons pour parler des blessures aux mains provoquées en fait non par des pétards tels que nous les connaissions enfants, mais par des mortiers, véritables explosifs. Nous accueillons ainsi des jeunes – le plus souvent – traumatisés qui présentent de graves lésions à la main dues à l’explosion d’un mortier alors qu’ils le manipulaient."

    Et de préciser les dégâts :

    "Le plus souvent, ce seront des plaies de main du membre dominant qui intéresse toujours le pouce, - le handicap sera d’autant plus grand - associées à des plaies des doigts longs. Ce sont l’équivalent de plaies de guerre par engins explosifs (grenades, mortiers, bazookas, etc). Des plaies au visage sont également parfois possibles, potentiellement mortelles.

    Ces patients seront handicapés à vie, les mutilations étant parfois irréversibles et touchent la main qu’ils utilisent habituellement pour tous les gestes du quotidien. Les sujets concernés sont jeunes, exerçant pour la plupart des métiers manuels, et ne pourront donc plus travailler. Sans votre pouce, quasiment systématiquement atteint, votre main ne sert plus que de grattoir ou de presse.

    La prise en charge dans des centres spécialisés en traumatologie de la main, que ce soient des centres hospitaliers publics ou privés, est indispensable et seule gage de résultats optimaux. En effet, ces centres possèdent des équipes multidisciplinaires chirurgicales, anesthésiques mais aussi infirmières et kinésithérapeutes qui autorisent une chirurgie microchirurgicale des nerfs, des vaisseaux et des tendons, de réimplantations et assurent le suivi post opératoire, souvent long.

    Les séquelles sont définitives et parfois handicapantes, les douleurs parfois permanentes. Les patients vont devoir ré-apprendre à vivre avec ce handicap. Pour les aider, il existe un « réseau main » qui les prend en charge sur le plan psychologique et social car il existe un vrai risque de désocialisation. Il ne faut pas oublier non plus le coût pour la société, non pas tant par le coût des soins, que par le handicap induit, rendant une reprise du travail aléatoire."

     

    Conclusion, vigilance maximale, et mieux encore : regardez donc de loin le feu d'artifice tiré par des professionnels qui exercent un vrai métier ! 

  • Dimanche au Bourget

    Peu se souviendront de Dimanche à Orly, une chanson de Gilbert Bécaud.. C'était un clin d'oeil ! Tant pis. De toute façon ce sont les 100 ans de l'aéroport du Bourget, pas d'Orly.

    affiche_69760.thumb53700.1401196708.jpg

    Barbès n'a pas grand chose à voir avec l'aviation en général, mais nous avons parmi nos lecteurs-rédacteurs un passionné d'objets volants et c'est dans cet esprit que nous publions la présente invitation aux 100 ans de l'aéroport du Bourget. 

  • BST Gare du Nord: rencontre avec le commissaire du 10e

    Pas de trêve des confiseurs ni pour le commissaire ni pour Action Barbès. Le rendez-vous avait lieu pendant le match France Nigéria ! Plus sérieusement, les échanges ont permis d'y voir un peu clair sur la Brigade spécialisée de terrain (notre article en mars sur la BST) mise en place depuis février de cette année. Rappelons que pour mieux connaître ce dispositif, la brigade et ses missions, son fonctionnement et son histoire, nous avions présenté un vœu au conseil d'arrondissement du 10e le 10 juin. (voir notre article avec la réponse de Rémi Féraud).

    Le commissaire Frédéric Ségura, adjoint du commissaire Grinstein jusqu’au départ de ce dernier, assure actuellement l'intérim en attendant la nomination du commissaire central. Il a répondu à nos questions avec simplicité et bonne humeur : voici l'essentiel des échanges, qui ne sont toutefois pas un verbatim. Nous le remercions ici.

    Pourquoi une BST gare du nord?

    Lire la suite

  • Ne perdez pas le nord, ne paniquez pas

    paris,urgenceQuel numéro composer… en cas d'accident, d'incendie, de danger

    Le 112, numéro unique d'appel européen pour l'ensemble des services de secours qui sont interconnectés, afin de permettre un gain de temps dans la transmission des informations. Ce numéro ne se substitue pas aux autres numéros d'urgence mais présente l'avantage d'être commun à l'ensemble du territoire de l'Union Européenne. 

    le 18, numéro d’appel des sapeurs-pompiers en charge notamment des secours d’urgence aux personnes, des accidents, des incendies... ;

    Le 15, numéro d’appel du Samu en charge des problèmes urgents de santé et du conseil médical ;

    Le 17, numéro d’appel de la police ou de la gendarmerie en charge des problèmes de sécurité et de l’ordre public ;

    - Le 115, numéro d’appel du Samu Social en charge des personnes présentant une détresse sociale (personne sans-abri, exposée aux intempéries…).

    Lire la suite