Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rue-du-delta

  • Des nénuphars dans le Delta ??? chouette....

    Qu'est-ce qu'il leur prend à la rédaction ? Ils ont fumé la moquette. Que nenni.... ils rêvent. Vous habitants du 9e, avez-vous lu la liste des projets proposés au Budget Participatif de la ville ? 

    La mairie du 9e nous a adressé ces jours-ci une liste. En effet, sur les 53 projets qui ont été déposés cette année dans le cadre du budget participatif, par des habitants, des associations ou les conseils de quartier, 17 projets ont été retenus par les services de la ville après étude technique et de faisabilité. Ils sont passés également par la commission d'arrondissement du 9e et les voici sur votre écran, soumis à votre vote jusqu'au 1er octobre. Comme le dit l'usage (ou quelqu'un d'autre ?), toute charité bien ordonnée commence par soi-même, nous reprenons ici les projets qui nous sont les plus proches... et notamment "l'embellissement de la rue du Delta". Embellissement dites-vous ? Comme la rue Manuel ? Euh, oui, nous l'imaginons. L'avez-vous vue, la rue Manuel ? Vous nous pardonnerez ce petit coup de pub' pour un élu parisien, mais son tweet est très expressif : cliquer ici

    Pas mal, n'est-ce pas ? Cette banquette fleurie qui remplace une file de voitures. Nous en avions aussi parlé ici même. A relire peut-être.

    La liste des projets près de chez vous : 

    • Aménagement en "promenade" de la rue Pierre Sémard (350 000 €)
    • Des nouveaux bancs place Lino Ventura (15 000 €)
    • Embellissement de la rue du Delta (270 000 €)
    • Embellissement de la rue Saulnier (530 000 €)
    • Mise en valeur de l’entrée du quartier Pigalle-Montmartre (600 000 €)
    • Réaménager l'angle des rues de la Rochefoucauld et Jean-Baptiste Pigalle (220 000 €)
    • Redonner vie à la fontaine Pigalle (245 000 €)
    • Rénovation de la fontaine du square de la Trinité (100 000 €)
    • Végétalisation de la rue de Chantilly (180 000 €)
    • Apprentissage du vélo - permis vélos (5 000 €)
    • Rénovation de la salle d'escrime Buffault (240 000 €)

    (Le gymnase Buffault n'est pas près de chez nous, puisqu'il est quasiment à Cadet, mais c'est une touche personnelle... Souvenir ! )

    L'enveloppe globale disponible pour mettre en œuvre ces 17 projets à partir de 2018, est de 1,8 millions d’euros

  • Végétalisation à la parisienne en été

    Les palmiers, c'est bien. Mais sur Paris, ça ne passe pas l"hiver, sauf si le climat se réchauffant nous n'avons plus ni gelées hivernales, ni températures négatives. Quant à l'espace nécessaire vu par le Parisien moyen, le palmier est un peu encombrant... 

    Toutefois regardez ce que l'on peut faire avec un peu d'effort et de "main verte" : 

    P1070520.jpg

    rue-du-delta-paris-9e

  • Siné

    1412.jpgHervé Pauchon dans sa chronique quotidienne sur France Inter nous a remis en mémoire un "vieux monsieur indigne", aux déboires nombreux, dans la presse, dans les médias, soutenus par les uns ou mis à l'index par les autres.... nous n'entrerons pas dans le débat qui lui a valu de sortir de Charlie Hebdo un peu rapidement et de créer l'éphémère mais retentissant Siné Hebdo. Simplement nous voulions rappeler ici que c'est une des célébrités de notre quartier.

    Le guide de quartier "Trudaine - Rochechouart dans tous ses éclats", toujours en ligne sur le site de la mairie du 9e, nous présentait la boutique de ses parents, épiciers au 11 rue du Delta. Tous les villages et villes de France ont leur enfant du pays, et bien, nous aussi. L'épicerie était encore un petit restaurant il y a une quinzaine d'année, puis une agence de communication et très récemment, elle est devenue une habitation, derrière une vitrine transformée en fenêtres banalisées et discrètes.

    Dernièrement, Siné recevait le diplôme de l'école Estienne, où il a été élève, un bon élève même, mais tellement indiscipliné, qu'il a du la quitter avant qu'elle ne le renvoie. Et donc, sans diplôme. A 83 ans, il n'avait pas l'air de regretter ce temps, puisque c'est là qu'il a acquis l'art de la mise en page, de la lettre, de la mise en scène du dessin en un mot.


    En cliquant , vous avez la possibilité d'entendre le court reportage (6 minutes) d'Hervé Pauchon à l'Ecole Estienne.