Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoire - Page 5

  • Une nouvelle place dédiée à une femme dans le 18e

    Une femme à l'honneur dans le 18e puisque la place située à l'angle des rues Clignancourt, Myrha et Christiani porte désormais le nom de Jeanne Bohec, jeune résistante au sein des Forces françaises libres (voir la délibération pour cette dénomination). 

    paris,résistance,paris-18e,jeanne-bohec,place-jeanne-bohec,inauguration

    Née en Bretagne, elle s'installera dans le 18e après la guerre et enseignera au collège Roland Dorgelès rue de Clignancourt. Elle sera un temps maire adjointe de l'arrondissement.

    Les plus anciens se souviendront que cette placette s'appelaient initialement la place des Hirondelles mais que ce nom s'est perdu. Des cartes postales anciennes gardent toutefois la mémoire de cette ancienne dénomination.

    paris,paris-18e,jeanne-bohec,place-jeanne-bohec,inauguration,résistance

    Avant l'inauguration officielle par le maire du 18e, des enfants de l'école élémentaire Forest ont entonné quelques chansons symboliques.

    paris,paris 18e,jeanne bohec,inauguaration,résistance

     

  • Pour ne pas oublier la Shoah...

    Ce 27 janvier est la Journée de la mémoire des victimes de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité. En effet, le 27 janvier 1945, le camp d'Auschwitz fut découvert et libéré par l'Armée soviétique.

    Depuis quelques années, notre association Action Barbès participe aux hommages qui ont lieu (voir notre article du 27 janvier 2014).

    paris,paris-10e,mémoire,holocauste,shoah,amejd

    © Thomas Duranteau

    oOo

    Dans le 18e, l'Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés (AMEJD 18e) et la mairie du 18e ont organisé ce mercredi 27 janvier un dépôt de gerbe à 9h15 et une cérémonie devant le Monument aux Morts de la mairie à 10h (cliquez ici pour accéder à l'information).

    Dans le 10e, l'AMEJD 10e est à l'origine de plusieurs initiatives pour honorer la mémoire des victimes des crimes du nazisme, auxquelles nous nous associerons à nouveau et que voici...

     

    Lire la suite

  • Place de la République

    Aller place de la République. C'est devenu pour les Parisiens une sorte d'obligation vécue sans contrainte aucune, l'envie de se recueillir et de partager.

    Nous vous avons dit en 2013 ce que nous pensions des travaux de rénovation de la place. N'y revenons pas. L'appropriation soudaine de celle-ci par les Parisiens suite aux drames de 2015 lui a donné tout son sens et ce qu'il s'y passe depuis novembre dernier marquera à coup sûr son histoire.

    Y aller un jour ordinaire est sans doute la meilleure approche. Il y a là pas mal de monde, pas vraiment une foule mais beaucoup de gens autour de la statue. Il faut être vraiment très insensible pour ne pas ressentir l'émotion qui règne. On a devant soi une création que l'on pourrait qualifier de "baroque" mélangeant spontanéité, créativité, respect. Bougies, fleurs, dessins, textes, poèmes, drapeaux se mélangent dans un espace assez bien ordonné et nettoyé quotidiennement par des bénévoles. C'est un autel. Les gens sont de tous âges, de toutes les couleurs. L'émotion fait que les photographes, certes présents, sont quand même peu nombreux et les selfies pas à l'ordre du jour du tout.

    Au bout de la place, au pied du boulevard de Magenta, les graffeurs ont poussé un cri à la face du monde avec le très grand Fluctuat Nec Mergitur accompagné de l'écusson de Paris. C'est non seulement émouvant mais beau. Le café qui se trouvait là et qui a brûlé au printemps prendra le nom de la devise de Paris une fois reconstruit nous dit-on. Tant mieux.

    20160113_171302.jpg

    20160113_170629.jpg

    20160113_170810.jpg

    20160113_170834.jpg

    20160113_171345.jpg

     

  • Une exposition exceptionnelle au Musée de Montmartre

    Musée de montmartre.jpgL'exposition ne se terminera que le 15 février mais ne repoussez pas une visite rue Cortot. L'expo en vaut la peine. Elle présente un nombre d'oeuvres considérable de Suzanne Valadon, Maurice Utrillo et André Utter, le trio infernal constitué par la mère, le fils et l'amant bientôt mari. 

    Le site de Montmartre addict en a fait dès le mois de novembre un bel article généreusement illustré que vous pourrez lire avant d'y aller faire un tour. 

    Capture d’écran 2015-12-28 à 15.51.44.jpg

    Le Musée de Montmartre est un beau site, avec de la verdure, des arbres, des bancs et même des tables sur la pelouse, depuis qu'il s'est agrandi en 2012 avec l'acquisition de la bâtisse attenante, celle d'un ancien boulanger parisien qui en avait fait sa maison de campagne. Petit hôtel particulier, l'hôtel Demarne, donne sur les collines de la Seine au loin, et tout près sur les vignes de Montmartre. Il a fait l'objet de travaux importants et a ouvert ses portes en octobre 2014. (Voir un article du Parisien à cette date.) C'est dans cette maison que s'installent désormais les expositions temporaires et c'est là que vous pourrez admirer les toiles du fameux trio cité plus haut. 

    Capture d’écran 2015-12-28 à 15.51.22.jpg

    Nous y sommes allés entre les fêtes par un bel après midi ensoleillé, mais comme nous le disions à l'instant la façade est exposée plein nord et le soleil donne sur l'autre côté... Toutefois une exposition tout à fait appropriée pour un atelier de peintre : vous y découvrirez donc l'atelier de Suzanne Valadon. Même sans être artiste, il donne envie...

    20151226_143854.jpg

    paris,18e,musée-de-montmartre,suzanne-valladon,maurice-utrillo,andre-utter

  • Rencontres photographiques du 10e : les rendez-vous d'Histoire & Vies du 10e

    En cette fin de semaine, la société historique du 10e, Histoire & Vies du 10e, vous invite à deux manifestations :

    D'une part, ce soir, jeudi 5 novembre à 19h, une conférence-projection à la mairie du 10e :

    paris,paris-10e,conférence-publique,visite-conférence,exposition,photographies,rencontres-photographiques-du-10e

    D'autre part, ce prochain samedi 7 novembre à 14h30, une visite du quartier Saint-Vincent-de-Paul : 

    paris,paris-10e,conférence-publique,visite-conférence,exposition,photographies,rencontres-photographiques-du-10e

    Par ailleurs, une exposition se déroule à la mairie du 10e jusqu'au 12 novembre :

    paris,paris-10e,conférence-publique,visite-conférence,exposition,photographies,rencontres-photographiques-du-10e

  • Brassens à l'honneur à la mairie du 18e

    Pour les amateurs et nostalgiques de Brassens, la mairie du 18e propose trois jours de concerts et de conférence les 20, 21 et 23 octobre. Une belle initiative.

    Programme détaillé ci-dessous :

    paris,paris 18e,culture,brassens,chansons,poésie

     

  • Conférence historique sur "Les Arméniens du 10e"

    Dans le cadre de la Quinzaine de « Ensemble nous sommes le 10e » (voir notre article du 6 septembre), la société historique "Histoire & Vies du 10e" vous convie à la conférence "Les Arméniens du 10e" ce prochain mardi 15 septembre à 19h en mairie du 10e.

    les-arméniens,ensemble-nous-sommes-le-10e,hv10

     

  • Le 10e fait son cinéma à la médiathèque Françoise Sagan

    Par l'intermédiaire de la société historique Histoire & Vies du 10e, vous êtes conviés à assister au montage "Le 10e fait son cinéma" réalisé par le journaliste Norbert Bellaïche le jeudi 10 septembre à 19h à la nouvelle médiathèque Françoise Sagan au 8 rue Léon Schwartzenberg, Paris 10e.

     

    paris,paris-10e,le-10e-fait-son-cinéma,norbert-bellaiche,hv10

    ... Une occasion de découvrir les films tournés dans le 10e et voir les nombreux monstres sacrés du cinéma français et étrangers déambuler dans le 10e, via ce long métrage composé de plus de 100 extraits de films tournés dans cet arrondissement. Et de tester aussi votre culture cinématographique en participant à un quizz.

    paris,paris-10e,le-10e-fait-son-cinéma,norbert-bellaiche,hv10

    L'entrée, libre et gratuite, se fera dans la limite des places disponibles. 

     

  • Revue de blogs

    La récente ouverture de la brasserie Barbès a certes fait couler beaucoup d'encre mais elle a aussi été l'occasion pour certains blogs de publier des articles de très grande qualité sur l'histoire de ce carrefour et de ses café-brasseries. Comme nous y prenons beaucoup de plaisir, nous souhaitons partager avec vous la lecture de ces blogs dont on a fait pour vous une petite revue. L'ordre dans lequel nous les listons n'a pas de signification particulière, ce n'est en aucun cas une hiérarchie.

    Le blog Les Amis du Louxor est une sorte de société savante qui a produit nombre d'articles à propos .... du Louxor, mais pas que. Leur dernier article - Vous reprendrez bien un petit café ? - à propos de l'histoire du 2 boulevard Barbès est une référence.

    Le blog Paris-Louxor, vivre ensemble le cinéma est lui plutôt consacré au 7ème art mais les récents articles à propos des brasseries du carrefour Barbès sont eux aussi des références, comme celui sur la brasserie Dupont remplacée par le magasin Tati - Barbès cafés. Avant Tati, brasserie Dupont.

    Le blog 28 rue Affre, histoire ordinaire d'un immeuble dans le quartier de la Goutte d'or nous éloigne très légèrement du carrefour mais c'est une mine pour connaitre l'histoire de ce quartier au passé si riche.

    Le blog Cavé Goutte d'or se penche lui sur les questions d'urbanisme et d'architecture, toujours à la Goutte d'or.

    Les blogs des associations historiques comme 9e Histoire ou Histoire et Vie du 10e sont aussi très riches et à consulter régulièrement pour le programme des conférences qu'ils organisent.

    D'autres blogs ne sont pas moins intéressants comme Goutte d'or et vous, celui de la Salle Saint Bruno

    Et puis, avec Internet, la recherche d'informations est devenue presque un jeu d'enfant. Alors, à vous de jouer !

     

  • Hommage à André Citroën mercredi 1er juillet

    N'oubliez pas, mercredi 1er juillet, hommage à André Citroën à la mairie du 9e (voir notre article du 17 juin dernier).

    paris,andré-citroën,histoire,traction-avant,alain-rustenholz,autopolis

    Rendre hommage à André Citroën, c'est aussi avoir un regard lucide sur l'homme. Il y a bien sûr l'industriel de génie que chacun connait aujourd'hui, mais il y a aussi le "patron", le chef d'entreprise, une facette moins sympathique de ce que notre époque appelle désormais un entrepreneur. La conférence d'Alain Rustenholz viendra nous éclairer sur les difficiles conditions de travail des ouvriers et ouvrières dans son usine de Javel

    Pour profiter pleinement de l'évènement, vous pouvez aussi écouter l'émission une vie, une oeuvre que France Culture a consacré à André Citroën avec sa page de présentation. 

     

  • Conférence Histoire & Vie du 10e

    Histoire & Vie du 10e nous invite à une conférence :

    " Être un artiste du spectacle au 19e siècle: l'exemple de Jules Pacra (1832-1917) "

    paris,conférence,histoire,histoire-et-vie-du-10e

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

  • Hommage à André Citroën mercredi 1er juillet

    paris,histoire,andré-citroën,traction-avant,autopolis,alain-rustenholz

    Nous vous avons déjà parlé d'André Citroën - voir notre article du 10 septembre 2014. Né dans le 9e, ayant eu ses premières usines dans le 10e, il est à l'évidence une des figures de nos quartiers pour le XXème siècle.

    A l'occasion du 80ème anniversaire de sa mort (3 juillet 1935), nous avons pensé qu'un hommage devait lui être rendu. Notre association avec 9e Histoire, la mairie du 9e mais surtout La Traction Universelle, association qui regroupe les amateurs et passionnés de Tractions Avant, ont rendu la chose possible.

    L'hommage sera rendu le mercredi 1er Juillet à la mairie du 9e avec le programme suivant :

    - de 10h à 20h : exposition de Tractions Avant dans la cour de la mairie

    - 19h: projection du film (inédit) "Autopolis" organisée par La Traction Universelle Section Ile de France, un film mythique du cinéaste Léon Poirier, nous permettant de faire in situ la visite des usines Citroën en 1934, année emblématique, à la veille du grand Salon de l'Automobile dont la Traction Avant fut la vedette (salle du conseil).

    - 19h45 : conférence "André Citroën dans le 9e et vie ouvrière dans les usines de Javel" par Alain Rustenholz (salle du conseil).

    Alain Rustenholz est un spécialiste de la vie ouvrière à Paris. Il a publié l'excellent "Paris Ouvrier" chez Parigramme et voici une présentation de ce livre :


    Alain Rustenholz : Paris ouvrier des sublimes... par ina

    En prime, voici une courte vidéo qui explique la révolution technologique que fut la création de la Traction avant.

     

    Alors, venez nombreux !