Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoire - Page 3

  • Budget participartif : Éclairage de l’église Saint-Bernard de La Chapelle

    Le budget participatif 2016 va entrer dans sa phase finale avec la mise au vote des projets finalistes qui se déroulera du 16 septembre au 2 octobre prochain. Sur près de 3200 projets déposés, 622 — dont 37 au niveau parisien et 585 au niveau des arrondissements — ont été retenus pour le vote final ; 146 projets concernent les quartiers populaires. Les projets classés « Quartiers populaires »  bénéficient d’une enveloppe globale distincte de 30 millions d’euros.

    Cette année, Action Barbès n’a pas proposé de projet, toutefois elle en soutient deux déposés par un de ses adhérents de la Goutte d’Or, et ceux-là ont été retenus pour cette dernière étape. Il s’agit du projet n° 32 « Éclairage de l’église Saint-Bernard de la Chapelle » et du projet n° 27 « Une rue-jardin Richomme » . Tous deux bénéficient de l’estampille « quartiers populaires ». Nous reviendrons dans un prochain article sur le projet de la rue Richomme pour mieux nous intéresser ici à celui concernant l’église Saint-Bernard.

    paris,goutte-d-or,budget-participatif,saint-bernard

    Lire la suite

  • Une projection émouvante à la mairie du 10e


    lile-aux-enfants-de-lexode-280x158.jpg

    En cette fin d'été, alors que nous sommes tous ou à peu près rentrés à Paris, que nous retrouvons nos habitudes, nos soucis, — et nos joies et nos manies parisiennes ! — nous vous proposons de ne pas oublier le quotidien de beaucoup de nos contemporains, devenus nos voisins de quelques semaines parfois, nous pensons aux quartiers autour de La Chapelle, d'où viennent-ils, qui sont-ils ? Oui, qui sont-ils ces exilés, ces déracinés.... Le film qui sera projeté jeudi prochain à la mairie du 10e, dans la salle des fêtes au 2e étage, tente d'ouvrir une fenêtre sur leur trajet difficile et de montrer que parmi eux il y a aussi beaucoup d'enfants. 

    Voici l'introduction qu'a fait France 2 lors de la diffusion de ce film sur son réseau. 

    Ils s’appellent Mary, Oussama, Ayman ou Jumana. Ils ont entre 5 ans et 15 ans, ils arrivent de Syrie, fuyant la guerre et l’insécurité, espérant avec leurs parents trouver un avenir meilleur en Europe. 

    Échoués sur l’île grecque de Lesbos, ce sas entre deux vies, ces enfants nous racontent le calvaire des migrants, l’horreur de la guerre, leur rêve d’une vie plus douce. Des mots d’enfants, crus, émouvants, souvent drôles, parfois terribles, toujours désarçonnants de sincérité. Alors que la crise des réfugié effraye l'Europe, la parole de ces enfants de l'exode vient bousculer nos consciences...

    Lire la suite

  • Une nouvelle place pour honorer la mémoire d'un résistant

    La mairie du 18e nous informe qu'une inauguration aura lieu ce samedi 3 septembre à 10 heures, devant le 26 rue Duhesme, pour rendre hommage à la mémoire du résistant Robert Verdier (1910-2009), en donnant son nom à la place que vous voyez sur la photo ci-dessous. Nous sommes là à l'intersection des rues Duhesme, Marcadet, Francoeur, du Ruisseau et de la Fontaine du but.... Que de rues convergeant sur cette nouvelle place !

    Capture d’écran 2016-08-24 à 19.42.24.jpg

    Robert Verdier était un militant actif en faveur de la défense des Droits de l'Homme, et ce souvenir sera rappelé par la présidente de la Ligue des Droits de l'Homme, Françoise Dumont, associée à la Ville de Paris et au maire du 18e arrondissement pour cet événement. 

  • Toujours de l'émotion autour de l'église Saint-Bernard

    Nous avons écrit en janvier dernier un article sur le projet d'extension de l'école située près de l'église Saint-Bernard dans le quartier de la Goutte d'Or. Cette extension suscite beaucoup d'émotion, des positions favorables et de nombreuses oppositions. Les permis de construire se sont succédés, sans beaucoup de modifications notables, puisque le résultat est toujours combattu par un groupe d'habitants très engagés dans la sauvegarde du patrimoine, parmi eux l'association Cavé-Goutte d'Or et également AQSB, les Amis du Quartier Saint-Bernard.

    P1050529 Travaux rue Saint Luc - Version 2.jpg

    La faible actualité du blog nous permet d'afficher le tract que nous a fait parvenir AQSB et qui reprend de façon simple et illustrée l'enjeu de ce dossier : cacher en partie l'église classée pour agrandir l'école, ou augmenter la surface utile de l'établissement scolaire sans nuire au patrimoine ? Deux projets... à vous de vous faire une opinion. 

    Lire la suite

  • Goutte d'or: animations pour les enfants en juillet

    Le musée Carnavalet propose des ateliers contes pour les enfants (dès 4 ans) sur l'histoire de Paris. Ce sera au square Léon. Plusieurs dates à retenir: 6, 8, 11, 13 et 20 juillet de 16h30 à 18h. Une bonne initiative!

    paris,paris 18e,goutte d'or,musée carnavalet,histoire

  • Projet autour de l'église Saint Bernard (suite)

    paris,saint-bernard,goutte d'or,architecture,patrimoine

    Nous vous avons parlé en janvier dernier du projet d'extension de l'école Saint Bernard : Des projets de construction auprès de l'église Saint Bernard.

    Situé en zone protégée car très proche de l'église, le projet suscite beaucoup de débats et de contestation. L'association Cavé Goutte d'Or dont on connait la persévérance en ce qui concerne la protection du patrimoine à la Goutte d'Or mène le combat, étant soutenue en cela par les élus écologistes d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) du conseil d'arrondissement. Un voeu aurait d'ailleurs du être voté lors de la dernière réunion de ce conseil (texte du voeu). Il ne l'a finalement pas été mais le sujet sera abordé au cours du prochain conseil de Paris.

    Après avoir libéré la parcelle de l’école Saint-Bernard de la réserve de logements sociaux que voulait lui imposer la Mairie de Paris, Cavé Goutte d’Or travaille désormais à la possibilité d’agrandir l’école sans porter atteinte aux perspectives monumentales de l’église Saint-Bernard. Vous trouverez la position et les propositions de cette association dans l'article Les plans de Cavé Goutte d'Or pour agrandir l'école Saint Bernard.

  • L'histoire des machines parlantes

    Nous vous avons parlé à plusieurs reprises du Phono Museum Paris situé au 53 boulevard de Rochechouart, à deux pas de Barbès. L'émission Télé Matin de France 2 vient de lui consacrer un reportage qui présente parfaitement le projet. A regarder sans modération !

     

  • Le cinéma Le Brady fête ses 60 ans de projection

    paris,paris 10e,cinéma,culture,médiathèque françoise sagan

    Un cinéma de quartier Art et Essai qui résiste et qui fête ses 60 ans de projection, c'est à souligner. Le Brady se trouve au 39 boulevard de Strasbourg pas si loin que ça du Louxor. Ouvert en 1956, il a été longtemps géré par Jean-Pierre Mocky qui l'a également rénové.

    Pour l'occasion, une exposition sera visible à partir du 1er juin et jusqu'au 18 septembre à la médiathèque Françoise Sagan.

    paris,paris 10e,cinéma,culture,médiathèque françoise sagan

    De nombreuses animations pour les amateurs: visites guidées de l’exposition, séances spéciales, ballade historique dans le quartier...Pour en savoir plus, c'est ici.

     

  • En souvenir de Jacques Decour

    L'association "Sauvons le patrimoine du lycée Jacques Decour" organise le Vendredi 27 Mai sa traditionnelle journée en mémoire de Jacques Decour, Jacques Decourdemanche à l'état civil et grand Résistant, dans le cadre de la journée nationale de la Résistance.

    Capture d’écran 2016-05-10 à 16.22.17.png

    Buste de Jacques Decour

    Chacun y est convié. La cérémonie commence au lycée de l'avenue Trudaine à 9h30 pour se terminer à 14h30. Un hommage au cimetière de Montmartre voisin sera rendu à 15h. Vous pouvez télécharger le programme et le bulletin d'invitation en cliquant ICI.

  • Cher INA

    Si l'INA n'existait pas, il faudrait l'inventer... Quand nous sommes un peu paresseux, nous la rédaction de votre blog préféré (!), comme en ce joli mois de mai, quand le beau temps nous a détournés des réunions qui nous enferment dans des locaux tristounets... intéressantes réunions mais qui ne pèsent pas lourd face aux 25 degrés de la météo. On lance alors quelques mots clé sur le net, on va à la pêche de documents insolites. Regardez celui-ci qui tombe à propos. Le joli mois de mai n'est pourtant pas gai pour tout le monde. 

    Nous avons une pensée tendre pour ceux qui ne le traversent pas dans la joie, comme Bourvil ici. "Elle est partie pour longtemps chercher ailleurs son printemps "... dit-il.