Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plantation

  • Pourquoi pas quelques arbres rue Marcadet ?

    On ne va pas vous annoncer cette bonne nouvelle par un " La forêt avance ! " Ce serait excessif. Toutefois quelques arbres de plus dans ce quartier très fréquenté, très dense, c'est franchement une bonne nouvelle. 

    Situons le tronçon touché par cette "végétalisation" de l'espace public : celui limité par le boulevard Barbès et la rue des Poissonniers. 

    paris,18e,marcadet,environnement,plantation,arbres

    paris,18e,marcadet,environnement,plantation,arbres

    La rue Marcadet vue ici depuis le boulevard Barbès.

     

    Une réunion s'est tenue récemment pour présenter le projet envisagé et mis sur plan par la section territoriale de voirie du 18e. La rue Marcadet est limitée a une seule voie de circulation mais  les trottoirs ne sont pas très larges. On y a  maintenu du stationnement de chaque côté. L'idée est de redonner un peu d'espace aux piétons en réduisant celui occupé par les voitures tout en conservant des stationnements, notamment sur le côté impair de la voie. De l'autre côté apparaitront des lincoln (des aires de stationnement inclus dans les trottoirs). On passe aussi à l'étape suivante en introduisant des plantations d'arbres. Une façon d'agrémenter le passage des cyclistes qui sont autorisés à prendre cette voie en contresens — comme dans toutes les voies où la vitesse est limitée à 30. 

    La proposition consiste à planter 6 arbres, sur le trottoir des numéros pairs, à savoir devant les immeubles des n° 40, 46, 48, 50bis 54 et 56. Le choix des emplacements n'est pas anodin puisqu'il doit impérativement tenir compte de la présence en sous-sol des concessions de la Ville, conduites d'eau, de gaz, des fournisseurs d'énergie, de téléphonie, etc... le gruyère habituel parisien ! Sans oublier le tout-à-l'égout...

    Nous avons pu obtenir les plans que voici : 

    paris,18e,marcadet,environnement,plantation,arbres

    paris,18e,marcadet,environnement,plantation,arbres

  • Végétalisons notre 18e, nouvelle édition

    La mairie du 18e organise la 2nde édition de l'appel à projets "Végétalisons notre 18e" (la 1ère édition avait été lancée en 2014 avec des concrétisations en 2015).

    Comme l'indique son site internet, la mairie du 18 propose, avec l’appel à projet « Végétalisons notre 18e », d’accompagner les habitants qui souhaitent s’investir dans un projet autour du végétal dans l’espace public, de la conception à la réalisation. Cet accompagnement peut comprendre le financement du projet.

    Plus d'info en cliquant ici.

    Les objectifs mis en avant par la mairie sont les suivants :

    - Améliorer et se réapproprier l'espace public;
    - Végétaliser l'espace public ;
    - Impliquer les habitants du 18e et développer le lien social.

    paris,végétalisation,espace-public,plantation,jardinières,paris-18e,du-vert-près-de-chez-moi

     

    Pour la 1ère édition de « Végétalisons notre 18e », la mairie du 18e avait missionné l’association Vergers Urbains, active dans la végétalisation de l’espace public, pour accompagner, coordonner et aider les porteurs de projets de la conception à la réalisation, mais également pour assurer l'entretien et la surveillance des projets réalisés. Cette démarche avait notamment abouti à l'installation de jardinières, réalisées en partie par les habitants rue Duhesme, impasse Robert et 54 rue du Simplon.

    Il est à noter que ce dispositif est différent de l'opération "du vert près de chez moi", qui se limite souvent à la pose de jardinières standards de la Ville de Paris sans réel aménagement qualitatif. Nous vous avions notamment fait part du résultat très décevant de ce dispositif au niveau de l'îlot du carrefour des rues Ramey et Clignancourt en décembre de l'année dernière ici même.
     
     
  • Demain, près de la gare de l'Est, honneur à Madeleine Braun

    paris,10e,place-madeleine-braun,aménagements,voirie

    Nous vous en parlions en début d'année lorsque les travaux battaient leur plein. Ils ont duré cinq mois. Aujourd'hui les plantations sortent d'un été au climat un peu bizarre, pour moitié très humide, et pour l'autre moitié très sec, comment s'en sortent-elles ? Nous sommes allés faire des photos pour vous. Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à donner votre opinion sur l'espace réservé aux commentaires au bas de l'article. 

    paris,10e,place-madeleine-braun,aménagements,voirie

    L'inauguration de la place Madeleine Braun aura lieu demain à 11 heures en présence du maire du 10e, Rémi Féraud, et de Catherine Vieu-Charier, adjointe au maire de Paris chargée de la mémoire et du monde combattant.

    paris,10e,gare-de-l-est,place-madeleine-braun,aménagement-de-voirie,plantationDes efforts ont été faits pour le stationnement des deux-roues, qu a tendance à encombrer les trottoirs et tous les dégagements disponibles. Le site de la mairie nous informe par ailleurs qu' Un projet d’aménagement à plus grande échelle de ce quartier reste à l’étude pour les prochaines années.

    Nous savons de bonne source que les réductions budgétaires de cette seconde mandature municipale ont créé beaucoup de frustations dans les conseils de quartier riverains de la gare de l'Est, eux qui avaient tant travaillé sur le sujet, avec enthousiasme et professionnalisme... Il faudra attendre des temps meilleurs et des rentrées d'argent.

  • Un peu de verdure avant la fin de l'année sur la placette Paré-Patin

    Nous vous avons à plusieurs reprises parlé de l'aménagement de la placette Paré-Patin. Cet espace n'a jamais été officiellement baptisé ainsi... seul le bon sens lui donne ce nom assez éloquent quand on connaît le nom des petites rues du quartier. Ambroise Paré ? celle qui passe devant l'hôpital Lariboisière et rend hommage au célèbre médecin (1510-1590). Patin, Patin ? Guy Patin, autre médecin (1601-1672), sa rue longe l'hôpital et débouche sur la station de métro Barbès-Rochechouart par l'est. 

    Les choses avancent. Lors du dernier conseil de quartier Lariboisière-Saint-Vincent-de-Paul, le 26 juin, les habitants présents ont voté pour que trois jardinières soient installées à cet endroit. Rappellons que chaque conseil de quartier dispose notamment d'un budget d'investissement et que son utilisation nécessite une consultation des habitants. Pour ces jardinières en forme de grands pots de fleurs, il faudra compter environ 750€ par unité avec le terreau, le pot et la plante. L'entretien sera assuré par la Régie de quartier.

    Il s'agirait de trois pots d'un mètre de diamètre dans lesquels seront plantés des orangers du Mexique, une belle plante qui demande peu d'eau et a fait sa réputation par sa résistance en milieu urbain.

    Ni les couleurs, ni les emplacements ne sont encore définis. L'équipe d'animation en décidera à la rentrée de septembre à l'occasion de sa première réunion.

    paris,voirie,paré-patin,magenta,plantation,végétalisation

    Vous pouvez aller jeter un oeil sur la place du 8 novembre 1842 pour vous faire une idée. Là, les pots sont en place. (pointe rue La Fayette et rue de Chabrol, pour ceux qui ne suivent pas.... )

    paris,voirie,paré-patin,magenta,plantation,végétalisationparis,voirie,paré-patin,magenta,plantation,végétalisationVus de près avec la perspective de la rue La Fayette en fond, sous les arbres pour l'ombre et les jeux de lumière... c'est plutôt réussi. Sauf qu'il y a vraiment beaucoup de motos sur ce tout petit espace. Souhaitons que l'installation des pots en terre ne donnent pas des idées aux propriétaires de deux roues motorisées du quartier Paré-Patin !

    paris,voirie,paré-patin,magenta,plantation,végétalisation

    Autre point d'importance, le feu rouge envisagé par la Direction de la voirie ne sera pas installé suite aux nombreuses réactions négatives des riverains.

  • Il a beaucoup plu sur le square Alain Bashung....

    paris,18e,goutte-d-or,square-alain-bashung,plantation,jeux,inauguration

    Depuis la fin des plantations dans le square Alain Bashung, 16 rue de Jessaint, il a beaucoup plu. On a beau se dire que la pluie est bonne pour les plantes, les jeunes arbres, les racines de tous ces végétaux qui bientôt occuperont l'espace... bon, ça va ! Heureusement l'inauguration la semaine dernière a bénéficié d'une éclaircie. Sans doute Alain Bashung a-t-il intercédé auprès des autorités supra.... bref, il a intercédé. paris,18e,goutte-d-or,square-alain-bashung,plantation,jeux,inaugurationEt donc, il n'a pas plu, ni sur Bertrand Delanoë, qui a joué les maîtres de cérémonie parce qu'il était le premier arrivé, ni sur Eric Lejoindre, premier adjoint de Daniel Vaillant, qui, lui, est arrivé un peu en retard et que la pluie a aussi épargné.

    paris,18e,goutte-d-or,square-alain-bashung,plantation,jeux,inauguration

     

    C'est un joli square, avec une dépression centrale en partie occupée par de grosses roches bleu sombre, couleur ardoise, sans doute du balsalte. La terre tout autour est fraîchement retournée et vierge de toute plantation. Une allée de sable roux fait le tour, bordée de bancs à l'ombre naissante de quelques conifères et bouleaux. Les plates bandes au pied des murs d'enceinte sont déjà plantées et les lavandes sont en fleur.

    paris,18e,goutte-d-or,square-alain-bashung,plantation,jeux,inaugurationparis,18e,goutte-d-or,square-alain-bashung,plantation,jeux,inauguration

    On n'a pas oublié les joueurs de dames : au fond à droite les attendent deux tables.

     

    C'est à l'avant du square que se trouve l'aire de jeux pour les petits exclusivement, comme l'indique le panneau.

    paris,18e,goutte-d-or,square-alain-bashung,plantation,jeux,inauguration