Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le cinéma Le Brady fête ses 60 ans de projection

    paris,paris 10e,cinéma,culture,médiathèque françoise sagan

    Un cinéma de quartier Art et Essai qui résiste et qui fête ses 60 ans de projection, c'est à souligner. Le Brady se trouve au 39 boulevard de Strasbourg pas si loin que ça du Louxor. Ouvert en 1956, il a été longtemps géré par Jean-Pierre Mocky qui l'a également rénové.

    Pour l'occasion, une exposition sera visible à partir du 1er juin et jusqu'au 18 septembre à la médiathèque Françoise Sagan.

    paris,paris 10e,cinéma,culture,médiathèque françoise sagan

    De nombreuses animations pour les amateurs: visites guidées de l’exposition, séances spéciales, ballade historique dans le quartier...Pour en savoir plus, c'est ici.

     

  • Concert de guitare au Phonomuseum

    bio-face-web-1.jpg

    La guitariste Bernadeta Midzialek sera en concert au Phono Museum Paris le dimanche 5 juin à 18h30.

    Prenez connaissance de l'artiste et du programme avec cette fiche

    bio-in-web-1.jpg

    Cliquer sur la fiche pour une lecture plus facile

     

    En prime, une petite vidéo

     

  • Mais... c'est chez nous, ça !!!!

    Sans vouloir faire de la pub pour Netflix, mais il faut bien donner les circonstances.... nous avons été surpris de découvrir dans notre messagerie associative ce bandeau : 

    Capture d’écran 2016-05-17 à 15.01.44.jpg

    Il est suffisamment rare que le carrefour Barbès soit pris en exemple pour illustrer la ville de Paris pour qu'on n'oublie pas de le souligner quand l'occasion s'en présente. Ici il s'agit de mettre en valeur une série intitulée Marseille produite pas Netflix justement. 

    Notre carrefour gagnerait-il en notoriété ? 

  • La petite Istanbul en fête dans le 10e

    Comme chaque année, les rues du Faubourg Saint-Denis et de Metz accueillent la manifestation "La Petite Istanbul en fête" organisée notamment par l'Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (l'ACORT).

    Paris, paris 10e,

     Un spectacle sera proposé aux élèves de l'arrondissement. Et pour tous, dégustations, objets artisanaux à découvrir sur les stands.

    lien facebook

  • Cross de la Goutte d'Or

    Ce sera la sixième édition du Cross de la Goutte d'Or. Pour les sportifs, les amateurs, les jeunes, il y en aura pour tout le monde le dimanche 29 mai (inscription dès 9h).

    paris,paris 18e,sport,cross,goutte d'or

    Chaque participant devrait trouver sa place. A partir de 16 ans, il faudra parcourir 10 km dans les rues du quartier avec un départ à 10h30 au square Léon (attention : un certificat médical datant de moins d’un an est demandé pour pouvoir s’aligner sur la course de 10 km).

    Pour les 12-16 ans, même heure de départ pour 4 km.

    Pour les plus jeunes, départ à 11h45 pour 2 km (autorisation parentale nécessaire).

    Et pour les anciens (pas d'âge précisé...), départ à 12h30.

    Reste à souhaiter que le soleil soit de la partie. Sachez aussi que le cross sera suivi d’un pique-nique au square Léon avec une animation musicale.

    Que les meilleurs gagnent!

     

  • Vous savez ce que vaut une voiture de 20 ans d’âge ??

    Le Parisien du 12 mai nous annonce une action en justice contre la Mairie de Paris menée par l’association 40 Millions d’automobilistes, très remontée contre la décision de la Ville de Paris d’interdire les véhicules immatriculés avant 1997 sur son territoire. Oh, quel drame ! Les voitures de plus de 20 ans ne pourraient plus rouler dans Paris. 

    Et de demander une indemnisation, bien sûr. 

    Regardons dans La Centrale, par exemple, ce que vaut une voiture de 20 ans d’âge, qui n’est pas une voiture de collection, car, n’en doutons pas, il y aura des dérogations pour les voitures de collection. 
    Ne doutons pas non plus que les heureux propriétaires de ces engins aux 20 bougies ne réclameront pas plus que ce que les assurances leur rembourseraient en cas de dommages irréversibles à leur chère voiture.
     
    De qui se moque-t-on ?
    Prenons donc quelques exemples : 
    La voiture phare de la fin du siècle dernier chez Peugeot était la 306; son prix oscille actuellement entre 1000 et 1500 euros, pour un kilométrage compris entre 134 480 et 263 500 km. Elles tenaient la distance les petites Peugeot de l’époque !
    Le concurrent direct, Renault, avait un modèle populaire, la CLIO. son prix oscille entre 600 et 950 euros pour un kilométrage compris entre 169 042 et 253 000 km. Pas mal non plus ! 
    Pour ne pas rester franco-français, nous avons aussi trouvé dans le cru 1997 en Ile-de-France une Opel Vectra à 1490 euros pour 217 000 km, une VW Polo à 2000 euros (le record) avec seulement 91 500 km, un petit rouleur… (et la Golf à 1500 € pour 1500 km !).
    Bien sûr les voitures de luxe comme Porsche et Mercedes ont de vieux modèles qui tiennent bien la côte, autour de 11-12 000 euros, là aussi avec plus de 150 000 km au compteur, mais ce n’est pas la voiture de Monsieur-Tout-le-monde en banlieue parisienne. Restons réalistes.
     
    Nous voulons bien comprendre que certains ménages peu argentés utilisent encore ces véhicules anciens et voient d’un mauvais oeil leur interdiction à partir de janvier prochain, mais n’allaient-ils pas de toutes façons changer cette voiture dans les mois à venir ? Ne s’attendaient-ils pas à ce que leur voiture tombe en panne à brève échéance ? Ce n’est donc qu’un petit coup de pouce. 
     
    Par ailleurs, si les indemnisations devaient entrer en jeu, elles ne couteraient pas plus cher que les amendes que devra payer la France pour se mettre en conformité avec les normes européennes de pollution de l’air. On pouvait lire récemment dans MaPlanete, un blog de Sud-Ouest, à la suite d’un article de l’AFP : 

     La qualité de l'air que nous respirons est le gros contentieux environnemental qui oppose l'Hexagone à l'Europe, avec celui de la pollution de l'eau par les nitrates. Depuis des années, les particules fines qui empoisonnent l'atmosphère d'une dizaine de nos grandes agglomérations, dont Paris, Lyon et Grenoble, dépassent régulièrement les limites maximales journalières et sanitaires, admissibles pour l'Europe. Après plusieurs mises en garde, le 29 avril dernier, la Commission européenne a fini par menacer la France d’un renvoi en justice, si elle ne prend pas des « mesures ambitieuses, rapides et efficaces » pour limiter cette pollution néfaste pour la santé des habitants. 

    Depuis 2005 la plupart des grandes villes européennes ont pris des mesures pour réduire les émissions de particules fines :
     La plupart des pays européens et de leurs grandes villes ont, depuis dix ans, adopté des mesures drastiques destinées à faire diminuer les émissions des particules fines : zones de circulation basse émission (LEZ, Low Emission Zone, et péages urbains, notamment) tout en développant leurs réseaux de transports en commun et les alternatives à la voiture, ou encore en interdisant les feux de cheminée en foyer ouvert et en limitant les épandages de pesticides lors des épisodes de pollution atmosphérique. « Ces minuscules particules proviennent des émissions imputables à l’industrie, à la circulation routière et au chauffage domestique et peuvent provoquer de l’asthme, des problèmes cardiovasculaires, des cancers du poumon et entraîner une mort prématurée », rappelle la Commission européenne.
     
    Quant au montant des amendes, il ne s’agit pas d’une plaisanterie ! 
    Le pays pourrait être passible d'une amende de 100 millions d'euros dès 2016, s'il ne parvient pas à diminuer ces taux de pollution par les émissions de microparticules. Cela pourrait se traduire non seulement par une amende, mais surtout par des pénalités pour chaque jour de retard jusqu'à ce que les normes de la qualité de l'air soient respectées. Le montant pourrait être de 240.000 euros par jour. 
     
    On est loin de l’indemnisation de la Twingo…. même si les propriétaires de vieux véhicules, par leur action collective, réclament et obtiennent la moitié de la valeur de leur voiture. Il paraît, d’après l’asso des automobilistes, qu’ils seraient 513 000, à voir… Malgré ce nombre important, une indemnité de 750 euros par exemple monterait le coût total à 38,5 millions d’euros. Pour un air plus propre, des poumons d’enfants moins encrassés, nous, on dit : allez-y. 
     
  • En souvenir de Jacques Decour

    L'association "Sauvons le patrimoine du lycée Jacques Decour" organise le Vendredi 27 Mai sa traditionnelle journée en mémoire de Jacques Decour, Jacques Decourdemanche à l'état civil et grand Résistant, dans le cadre de la journée nationale de la Résistance.

    Capture d’écran 2016-05-10 à 16.22.17.png

    Buste de Jacques Decour

    Chacun y est convié. La cérémonie commence au lycée de l'avenue Trudaine à 9h30 pour se terminer à 14h30. Un hommage au cimetière de Montmartre voisin sera rendu à 15h. Vous pouvez télécharger le programme et le bulletin d'invitation en cliquant ICI.

  • Fermeture de la station Château-Rouge: on y est

    Dans le cadre de l'opération d'agrandissement et de rénovation de la station Château-Rouge, cette dernière sera totalement fermée du 20 mai 2016 au 31 juillet 2017.
     
    Comme l'indique la RATP dans sa lettre d'information distribuée récemment dans le quartier alentour, cette fermeture est indispensable pour la réalisation des travaux de démolition souterrains nécessaires pour connecter la partie existante avec les nouveaux volumes créés sous le boulevard Barbés et pour les travaux d'aménagement et de rénovation complète de la station.

    La RATP invite à emprunter les stations les plus proches : Barbès-Rochechouart et Marcadet- Poissonniers. Il est à espérer que des mesures d'accompagnements importantes seront mises en œuvre par la RATP, comme elle s'y était engagée, pour absorber ses flux supplémentaires dans ces stations déjà bien utilisées.

    paris,paris 18e,ratp,chateau-rouge,transports

    Il est à noter que la RATP précise dans sa lettre que le marché Dejean continuera à se tenir chaque samedi aux horaires et emplacements habituels, sans doute en raison des polémiques récentes sur ce sujet (cf notre article du 20 février).

    Et pour plus d'information sur les objectifs de l'opération voir notre article du 29 novembre 2014.

  • C'est un mois extraordinaire !

    Comme chaque année, la Mairie de Paris organise le mois Extra-Ordinaire pendant lequel sont proposées des rencontres entre habitants et acteurs de la cité, en situation de handicap ou non.

    L’Association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir préfigure le mois Extra-Ordinaire en organisant, en partenariat avec la Mairie du 18e, une projection et un débat autour de son film

    « Violences du Silence »
    au cinéma le Louxor le 27 mai 2016 de 18h30 à 21h30

    Ce film réalisé par Catherine Cabrol retrace, à partir de 8 témoignages de femmes handicapées, les violences dont sont victimes, au quotidien, des femmes handicapées. Aussi bruts que les violences, ils dénoncent le quotidien vécu par 80% d'entre elles.

    Ensuite échanges en présence de Maudy Piot, présidente de l’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir ; de Catherine Belem, conseillère du 18e arrondissement déléguée aux personnes en situation de handicap ;  de Catherine Cabrol et de Stéphanie Duncan, journaliste et présentatrice sur France Inter.

    L’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir, et sa présidente, entendent dénoncer ce drame sociétal dont on ne parle jamais. Ces femmes souffrent de la double peine d’être femmes ET handicapées dans une société qui ne supporte pas la faiblesse et ne les envisage pas comme des citoyennes à part entière.

    Si la société n’entend pas cette violence, c’est que bien souvent ces femmes ne peuvent pas parler. Leur parole est muselée par la peur, la honte et le manque d’estime de soi. 

     Afin que cette séance soit accessible à tous les publics, y compris en situation de handicap, le film et les débats bénéficieront d’une traduction en LSF, d’une transcription écrite et de la boucle magnétique qui équipe toutes les salles de ce cinéma ; le film sera sous-titré et audio-décrit. Rappelons également que les salles de projection bénéficient d’un accès par ascenseur. 

    L’entrée est gratuite, mais l’inscription obligatoire au 01 53 41 17 82 ou à dominique.lemoine@paris.fr

     

  • Enfin la réunion publique sur la Promenade Urbaine

    La réunion annoncée et très attendue sur le projet de Promenade Urbaine de Barbès à Stalingrad aura lieu le 25 mai à 18h30.

    Il s'agira d'une réunion d'échanges après une présentation du projet- enfin c'est ce que nous avons compris- car rien n'est précisé dans l'invitation. Rémi Féraud et Eric Lejoindre, respectivement maires des 10e et 18e seront présents mais nous n'avons pas réussi à connaitre les noms des intervenants de l'hôtel de ville en charge du dossier.

    halle Pajol.jpg

    Le mieux est donc d'y participer. Rendez-vous au gymnase Micheline Ostermeyer, Esplanade Nathalie Sarraute dans le 18e (Halle Pajol).