Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Habits de cérémonie, habits de princesse

    Nous avons souvent râlé contre la mono-activité. Rassurez-vous, on continuera à le faire ! Que ce soit celle des salons de massage qui se sont implantés un peu partout dans le 9e ou que ce soit celle des habits de cérémonie dans le 10e, essentiellement boulevard de Magenta.

    Néanmoins, nous avons découvert sur le site de RUE89 un article bien fait qui certes date de novembre 2014 mais parle de ces boutiques pour robes et costumes de mariage. Et nous avons voulu le partager avec vous.

    Capture d’écran 2015-03-20 à 13.30.09.png

    Cliquer sur l'image pour accéder à l'article

     

  • La réflexion sur la propreté dans le 10e continue

    Pour faire suite à de précédentes réunions où il a été question notamment d'améliorer la communication dans l'arrondissement, Elise Fajgeles, élue chargée de la propreté dans le 10e, invite les habitants à une réunion publique de concertation sur le plan de propreté 2015. Affiches et fascicules pour illustrer les bons gestes avec la liste des sanisettes, des colonnes à verre, un rappel sur le numéro pour les encombrants sont en cours de finalisation par le groupe d'habitants qui s'est porté volontaire pour y travailler.

    Au menu entre autres, urine, mégots, encombrants, déjections canines, nourrissage des pigeons, déchets sur trottoir, ordures ménagères dans les corbeilles de rue, crachats, tags. Face aux trop nombreuses incivilités, un sujet sensible, pas simple et usant... La propreté est un sujet récurrent dans la conversation des Parisiens. Elle a été au centre de la campagne électorale des municipales en 2014 et reste dans les sujets mobilisateurs pour les conseils de quartier par exemple. Il est vrai que celui qui a la chance de voyager un peu dans les capitales européennes s'aperçoit rapidement que Paris est sale. Trouver des solutions n'est pas évident. Les agents de la propreté font correctement leur travail. On n'est pas au bout du chemin.

    paris,propreté,10e

    Pour les courageux, ce sera le jeudi 2 avril à 19h

    salle des fêtes de la mairie du 10e rue du Faubourg Saint Martin

     

  • Studio 360°, petit tour d’horizon

    « Studio 360° », c’est le nom du centre culturel qui devrait, d’ici deux ans, conférer un nouveau visage à l’angle des rues Léon et Myrha, aujourd’hui jardin provisoire et terrain de pétanque. À l’occasion de la réunion organisée samedi 14 mars à l’invitation de l’association Cavé Goutte d’Or, un point a été dressé aux Xérographes sur l’avancement de ce premier projet culturel « 100 % privé » du quartier. Outre ses promoteurs, plusieurs acteurs du quartier étaient représentés, notamment la Table ouverte, le 18e du Mois et Action Barbès.

    photoreunion.jpg


    Porté par le label et maison de production Accords Croisés, ce projet est à dimensions multiples. Le lieu, en effet, accueillera une salle de répétition en sous-sol, un restaurant au rez-de-chaussée, une salle de spectacle d’une capacité variable de 180 places à 300 places sur trois étages, un petit studio d’enregistrement, des bureaux et des loges destinées à des résidences d’artistes de quelques mois aux étages supérieurs, et enfin, un potager sur le toit (conçu par Topager).

    Lire la suite

  • Cars à Paris : une histoire sans fin ?

    Finalement, la question de la présence des cars de tourisme à Paris, c'est un peu comme le serpent de mer, ça n'en finit pas !

    Objet d'une attention particulière pendant la campagne électorale de 2014, la présence des autocars de tourisme ne cesse de polluer la vie des Parisiens, au sens strict du terme.

    Mais regardez ces deux reportages, l'un de 1985, l'autre de 1997. Avons-nous progressé depuis ? Guère en vérité. Ce que nous montrent aussi ces deux vidéos, c'est l'absurdité de certains arguments, toujours les mêmes, du genre vous allez tuer le commerce, ou alors vous allez gêner la venue des touristes. On voit ce qu'il faut en penser aujourd'hui avec le recul.

    1985

    1997

     

    Souhaitons que les choses aillent plus vite et que des décisions disons "radicales" soient prises en la matière. Car quelque chose ne va pas. Comme pour les vidéos ci-dessus, prenons Montmartre, endroit incontournable du tourisme parisien. Beaucoup de touristes viennent en cars et cela représente donc beaucoup de cars. Pour les garer, quatre malheureuses places devant le lycée Jacques Decour boulevard de Rochechouart dans le 9e et quatre autres boulevard de Clichy devant .... Le Moulin Rouge dans le 18e (cela ne s'invente pas!). Chacun peut le constater de visu mais c'est officiel dans le livret du stationnement des cars comme l'indiquent les cartes ci-dessous. Vous trouverez cet intéressant document en cliquant ICI. Et notez bien que ces emplacements sont clairement mentionnés pour la "dépose/reprise"; il y a des opérations qui durent .... 

    paris,cars-de-tourisme,pollution,pollueurs

    paris,cars-de-tourisme,pollution,pollueurs

    Que fait la mairie de Paris ? Deux adjoints d'Anne Hidalgo sont en principe chargés de la question : Jean François Martins pour son volet Tourisme et Christophe Najdovski pour le volet Transport. Force est de constater que les choses vont extrêmement lentement devant une question assez brûlante comme l'épisode de pollution que nous venons de connaître. Notons au passage l'étrange silence de ces adjoints sur le sujet des cars de tourisme pendant ces jours pénibles de pollution intense.

    Il faut commencer par avoir moins de cars dans Paris, en limiter l'entrée en leur offrant des aires de stationnement reliées à des modes de transports doux. D'autres villes en Europe ont fait cela. La création de zone à trafic limité comme le prévoit le plan vélo de la mairie du 9e aux alentours des Grands Magasins boulevard Haussmann peut apparaitre comme une solution mais elle ne fait que repousser le problème ailleurs. On nous dit que les lobbies autocaristes sont puissants et très actifs? Cela nous ramène à 1985 et 1997. Allez mairie de Paris, un peu de courage !

     

  • Et non, amis Parisiens, vous ne votez pas !

    Vous n'avez pas voté dimanche 22 mars et vous ne voterez pas plus le 29. Voilà la réalité. Pourquoi ? Vous avez, petits veinards, déjà voté pour élire vos conseillers départementaux, c'est comme cela que se nomment désormais les anciens conseillers généraux, il y a un an, lors des élections municipales. Car sans vous en rendre compte, Paris étant à la fois ville et département, vos conseillers de Paris sont également vos conseillers départementaux. Les détails juridiques sont expliqués sur le site paris.fr Pourquoi les Parisiens ne votent pas ? Allez, consolons-nous, les Lyonnais sont dans le même cas que nous.

    Et puisque nous parlons Démocratie et engagement citoyen, nous vous communiquons une petite étude réalisée conjointement par l'Assemblée Nationale et la fondation Jean Jaurès à propos de l'engagement citoyen et l'appartenance républicaine. Cette étude fait évidemment suite aux événements tragiques de janvier et aux manifestations qui ont suivi.

    Chacun pourra regarder les tableaux et en tirer ses propres conclusions, le document est très clair.

    Capture d’écran 2015-03-20 à 09.42.54.png

    Cliquez sur l'image pour télécharger l'étude - fichier PDF

    A l'heure où beaucoup de quartiers entourant Barbès sont confrontés à de nombreux problèmes et font l'objet de traitements spécifiques (politique de la Ville, Zone de Sécurité Prioritaire, revitalisation du commerce, ...), à l'heure où deux arrondissements (10e et 18e) sont en train de former de nouvelles équipes d'animation pour leurs conseils de quartier, à l'heure où donc l'engagement citoyen et l'appartenance à la République sont des enjeux essentiels, il n'est pas inintéressant d'avoir une idée de ce que pensent les Français sur le sujet.

     

  • Evolution de la physionomie urbaine à la Goutte d'or

    Nous relayons ici une information de la mairie du 18e sur le quartier Goutte d'or qui nous intéresse vivement.

    La Semavip présentera les actions menées pour la lutte contre l'habitat insalubre et les évolutions architecturales et urbaines qui ont accompagné la rénovation de ce quartier populaire. On sait qu'elles ne font pas toutes l'unanimité. Une bonne occasion d'en débattre.

    Paris, goutte d'or, semavip, urbanisme

     Rendez-vous mercredi 1er avril à 19h

    à la mairie du 18e, salle des mariages, place Jules Joffrin

     

  • Quartier Louis Blanc Aqueduc : édition 2015 du carnaval

    Cette année encore, un carnaval, soutenu par le conseil de quartier, aura lieu dans le quartier Louis-Blanc, donc à deux pas de Barbès.

    carnaval, louis blanc, convivialité

    Le rendez-vous est donné à l'angle des rues Louis-Blanc/Aqueduc

    le samedi 28 mars dès 10h

    Pour les habitants qui le souhaitent, la fête continuera par un repas de quartier devant l'espace Château-Landon dans la rue du même nom. Il faut évidemment apporter sa contribution salée ou sucrée, comme on veut.

    paris,fête de quartier,conseil de quartier

     

  • Promenade matinale un jour historique de circulation alternée

    Une adhérente nous écrit.

    Le but était de profiter du soleil ! Comme les vieux, qui sortent la chaise devant la porte, à l'abri du vent, moi je sors mon appareil photo et je fais un tour là où mes pas me portent.
    Je voulais voir les nouveaux comblements au pied des arbres du Magenta, dont on m'avait parlé récemment. Quel fiasco cette histoire de pieds d'arbres ! Il y en a de toutes les formes, des creux, des cimentés, d'autres en butte, et parfois comme ceux-ci, certains disposent d'un cercle autour du pied et d'un comblement assez propre à base d'un matériau composite qui laisserait, aux dires des "sachants", passer les eaux de pluie. Le plus clair du temps ce sont les eaux de lavage de la boutique la plus proche qui parviennent au pied de l'arbre. Ça demande d'être résistant, une carrière d'arbre d'alignement à Paris !

    Placette Paré-Patin : la colonne à verre enterrée semble avoir définitivement laisser sa place à une bonne vieille bonbonne verte. Pas esthétique mais efficace. Saura-t-on jamais pourquoi celle-ci et celle implantée en haut du faubourg Poissonnière ont été rétrogradées ? Les passants sont-ils là trop obtus pour comprendre qu'on n'y met pas n'importe quoi ? Comme un paquet de cigarettes vide.... (Croyez-en un témoin oculaire). Néanmoins, interrogée sur cette anomalie en haut de la rue du Faubourg Poissonnière, la marie du 9e évoque la piste d'un défaut de fabrication de ces colonnes qui les rend inutilisables.

    La circulation est tranquille à cette heure de la matinée. Alternée ou pas, il y a peu de voitures, mais toujours autant de camionnettes et de camions de livraison, et bien sûr des cars de tourisme, puisque l'interdiction ne les concerne pas.

    P1080349.jpg

    Rue de Maubeuge (côté nord entre Paré et Chapelle) : les deux distributeurs de seringues stériles sont propres, nickel chrome. Pas le moindre tag. Au retour, nous assisterons au passage de SAFE venu recharger les automates. Il reste 4 boites de seringues dans l'un quand la porte s'entrouvre devant nous. On a frôlé la rupture de stock en fin de week-end.

    P1080351.jpg

    Ah, nous arrivons aux fameux travaux du carrefour de Tombouctou : après deux années de blocs béton sur les deux tiers de la place, disons de l'espace, car il ne s'agit pas d'une place, on rejoue un autre scénario. Il faut permettre aux automobilistes de tourner à gauche vers Barbès, s'ils veulent, par exemple, rejoindre leur parking Vinci au 112 boulevard de la Chapelle. Jusque là il leur fallait tourner sur la place de la Chapelle. A certaines heures, c'est galère comme disent les jeunes. Et nul besoin d'ajouter quelques voitures de plus à l'embouteillage déjà existant.

    P1080353.jpg

    Sur le pont Saint-Ange, les autocars de touristes sont alignés côté 18e comme d'habitude. Le seul avantage du printemps est que la température n'exige pas le fonctionnement de la climatisation. Les moteurs sont donc à l'arrêt. Pas pour longtemps.

    P1080355 - Version 2_2.jpg

    Et enfin, voici la place de la Chapelle, vide... Il y aurait donc bien un effet de la circulation alternée ?

    P1080361.jpg

  • Les rénovations de printemps

    Nous attendons bien sûr l'ouverture de la brasserie de Barbès avec impatience, mais en attendant nos pas nous conduisent aussi vers l'avenue Trudaine, surtout quand le ciel est aussi bleu et le soleil si généreux. 

    Là aussi des cafés et brasseries refont la devanture. On avait vu le très singulier Chez Bouboule à l'angle de la rue de Rochechouart et de la rue de Dunkerque, qui propose à ses clients une piste de boule sur du vrai sable au milieu de la salle. 

    P1080283_2.jpg

    Face à lui, angle Rochechouart—Trudaine, on met une dernière main aux travaux de finition. Un ouvrier était en train de nettoyer très soigneusement les vitres de la façade de l'avenue Trudaine. Ce grand café s'appelle Dunkerque, c'est le nom que l'on lit sur les stores. Il s'est appelé précédemment Trudain's café et plus tôt encore Sole Cafè et Cucina. Ce n'est pas si vieux : 2008 ! 

    P1080281_2.jpg

    Nous avons noté un détail, qui devrait avoir de l'importance pour les habitants proches de ces établissements. On peut lire sur la vitre de Bouboule un petit panneau (voir photo ci-dessous) qui rappelle aux clients que le bruit est une nuisance, quand on ne le fait pas soi-même.... SHUT AUCUN VERRE DEHORS ! Serait-ce le début d'un prise de conscience que les incivilités des clients, parfois involontaires - les voix portent davantage la nuit dans un relatif silence - sont aussi en partie la responsabilité des gérants de bars ou de cafés ? La Charte Je prends soin du Neuf mise en place récemment par la mairie du 9e traite cette question dans un engagement numéro 5. Elle présente certes la faiblesse de n'être pas contraignante, libre aux gérants de bars et cafés de la signer ou pas. De même, celle qui a été signée au début du mois dans le 18e pour le carrefour Clignancourt — Ramey entre la mairie et les patrons de bars, cafés et restaurants en est une autre illustration (voir notre article du 21 mars).

    Chut Bouboule.jpeg

    P1080282_2.jpg

     

  • Rue de Clignancourt : le sens interdit le moins respecté de Paris ?

    Le tronçon de la rue de Clignancourt situé entre la rue Muller et la rue Chirstiani  dans le 18e a été transformé en voie réservée aux bus, taxis et vélos en 2013, dans le cadre de la modification du plan de circulation mise en œuvre par la mairie de cet arrondissement, notamment  pour sécuriser le carrefour rue de Clignancourt-rue Ramey. Cette modification a entrainé la mise en place d'un sens interdit, précisant "sauf bus, taxis, vélos".

    Or, il suffit de boire en café à la terrasse d'un bar du carrefour pour constater le nombre particulièrement important de véhicules non autorisées (avec une part substantielle de 2 roues motorisés) qui ne respectent pas ce sens interdit et empruntent ce tronçon de la rue de Clignancourt pour rejoindre le boulevard Barbés. Même les services municipaux (camions de ramassage des ordures notamment) ne respectent pas l'interdiction.

    Cette constatation a été corroborée par la présentation des résultats des comptages routiers présentés à notre association par la mairie du 18e en décembre 2014 (lire notre article ici : plus de la moitié du trafic journalier  (près de 1 000 véhicules par jour) est un trafic de "fraude". Étrangement, lors de cette réunion, les représentants de la mairie n'ont pas donné l'impression de vouloir mettre en œuvre des actions immédiates pour lutter contre cette situation...

    Une part importante de ce trafic de fraude est probablement un trafic de transit. Pour que le plan de circulation, et donc ce sens interdit, soient respectés, notre association considère qu'il est nécessaire de prévoir un réaménagement adapté de la rue Ramey (par exemple en zone 30 avec un traitement particulier de l'entrée de rue) permettant de réduire efficacement ce trafic de transit.

    Il faut espérer que, dans le cadre du bilan sur la 1e phase d'aménagement du carrefour Clignancourt-Ramey qui sera présenté lors du prochain Conseil de Quartier Montmartre - le mercredi 25 mars 2015 à 19h à la Mairie - , la Mairie du 18e présentera les actions particulières prévues pour résoudre ce problème.

    IMG_20150320_185632472_HDR-1.jpg