Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

staionnement

  • Circulation gare du Nord : nouvelle expérimentation

    Voilà plus d'un mois que la circulation aux abords de la gare du Nord a été modifiée, à titre expérimental pour le moment. Nous avions suivi de près les changements mis en place en septembre 2015 (voir notre article du 7 septembre de cette même année). Rapidement, des riverains de la rue de Compiègne impactée par les modifications avaient alerté le maire de l'arrondissement (voir notre article du 11 avril 2016).

    Concerts de klaxons, non respect du stationnement obligatoire en sous-sol (dépose gratuite de 20 minutes), déchargement des clients de VTC et taxis n'importe où etc..., il fallait revoir la copie. L'adjoint à la maire de Paris Christophe Nadjovski, interpellé fréquemment sur Twitter, a donc repris les négociations avec la SNCF et la préfecture de police. La partie piétonne, située entre la rue de Compiègne et la rue Saint Quentin, a été alors réouverte à la circulation avec possibilité de stationnement de 10 minutes comme l'indique ce panneau.

     

    paris,paris 10e,gare du nord,vtc,taxis,staionnement

    On notera l'interdiction de stationner et le panneau 10 min. Peut-être pas très clair pour l'automobiliste et la porte ouverte à une certaine mauvaise foi ? Ce qui est certain, c'est qu'après observation sur place, la limitation dans le temps n'est pas respectée. On s'en serait douté !

     

    paris,paris 10e,gare du nord,vtc,taxis,staionnement

    Cette zone entre la rue de Compiègne et la rue Saint-Quentin est donc repassée en zone 20 avec priorité aux piétons. Là encore, le message passe mal auprès des automobilistes qui ne font pas vraiment attention.

    On constate aussi que les VTC continuent à stationner rue de Compiègne, que les clients descendent souvent n'importe où. Mais que faire contre de tels agissements ? La vidéo-verbalisation n'est de toute évidence pas dissuasive.

    paris,paris 10e,gare du nord,vtc,taxis,staionnement

    Une adhérente de cette rue nous a fait part du manque de signalétique claire pour indiquer aux automobilistes qu'ils peuvent tourner à droite et à gauche et qu'il y a une dépose minute à droite. Les klaxons sont moins fréquents mais n'ont pas complètement disparu. C'est malheureusement le lot de nombreuses rues encombrées. A quand une campagne de la Ville pour rappeler l'interdiction de klaxonner bien présente dans le code de la route ?

    Et quid d'une large réflexion sur les abords de la gare ?

  • Des nouvelles de Carrefour Market

    A plusieurs reprises en février et en mars, nous nous sommes plaints de la situation devant les magasins Carrefour Market dans notre quartier et plus particulièrement ceux du boulevard de Rochechouart (9e) et de la rue de Clignancourt (18e). Voir nos articles des 13 février, 17 février et 12 mars.

    Suite à une intervention de Sébastien Dulermo, adjoint à la maire du 9e, une solution radicale a été mise en place puisque des potelets ont été installés sur le trottoir devant le magasin du boulevard de Rochechouart. Désormais, les véhicules de livraison stationnent sur les aires qui leurs sont réservées rue Viollet-le-Duc (anecdotiques, ces aires de livraisons non utilisées par Carrefour Market jusqu'à récemment avaient été payées par eux).

    Capture d’écran 2016-04-21 à 18.02.04.png

    Pour le 18e, nous avons reçu une lettre du Directeur du magasin de la rue de Clignancourt. Nous la publions ici.

    Capture d’écran 2016-04-21 à 17.56.40.png

    Capture d’écran 2016-04-21 à 17.57.23.png

    (ouvrir la lettre en format PDF, plus lisible)

    A juste titre, le Directeur du magasin fait remarquer que la propreté devant celui-ci n'est pas de son ressort, même si on peut penser qu'il y a quand même un lien de cause à effet. Il va donc falloir être, comme toujours, vigilant et faire le nécessaire auprès de la Direction de la Propreté et de l'Environnement du 18e pour qu'une attention particulière soit portée à ce bout de trottoir.

  • Des aménagements de voirie près de la station de métro côté 18e

    Nous recevons ces jours-ci avec satisfaction la lettre d'information de la Direction de la Voirie et des Déplacements qui explique en détails les transformations que va subir le tronçon du boulevard de La Chapelle situé entre les numéros 106 et le 126, c'est à dire la portion du boulevard qui court le long de la station de métro Barbès Rochechouart.

    paris, 18e, Barbès, métro, trottoir, voirie, motos, stationnement, livraisons

    Il s'agit d'élargir le trottoir qui longe la station : celui-ci passera de 0,50 m à 2,30 m pour faciliter le passage des piétons, y compris les personnes à mobilité réduite. Il avait été réduit il y a de nombreuses années avec l'idée de coller les stationnements voiture au plus près des grilles de la station pour éviter les rassemblements, nombreux autour de la station, déjà à l'époque. On se rend compte aujourd'hui que cette solution a aussi des inconvénients. Des potelets vont être implantés pour protéger cet espace nouveau de déambulation piétonne. Le souci de permettre aux piétons un libre accès aux trottoirs devrait se doubler du souci de leur réserver un libre accès à la station, à l'entrée comme à la sortie. Ce qui est loin d'être le cas. La RATP en est pleinement consciente mais ne semble pas s'en inquiéter. Épisodiquement, son personnel de sécurité fait évacuer la station, les entrées, les sorties... qui sont réinvesties dans la demi-heure.

    paris, 18e, Barbès, métro, trottoir, voirie, motos, stationnement, livraisonsCet élargissement supprime 11 places pour le stationnement des voitures : elles vont être déplacées sur le trottoir pair, là où l'on observe que peu de cyclistes osent laisser leurs bicyclettes... On se demande bien pourquoi. La réputation de Barbès y serait-elle pour quelque chose ? Ce sont 62 emplacements vélos et 8 emplacements motos qui disparaissent. paris, 18e, Barbès, métro, trottoir, voirie, motos, stationnement, livraisonsToutefois, la Voirie n'oublie pas les cyclistes - ceux qui passent -, puisqu'elle a décidé d'élargir le séparateur. En effet, quand une voie cycliste longe un stationnement automobile, il est essentiel que le séparateur soit au moins aussi large que la portière côté passager, qui peut s'ouvrir à tout moment. Dans cet ordre d'idée, on peut regretter que des stationnements en lincoln (en partie ou en totalité à cheval sur un trottoir) aient été créés sur le boulevard de Magenta le long des pistes cyclables. Les cyclistes doivent, là, y redoubler d'attention.

    Les commerçants ne sont pas oubliés dans l'affaire : une aire de livraison glisse du n°124 vers le n°126, quant à celle devant le n°116, elle reste en place.

    Les travaux nécessiteront la neutralisation des stationnements pendant les mois de février et mars, précisément jusqu'au 25, si le calendrier est bien respecté.

    Cet aménagement nous semble aller dans le bon sens, même si dans ce secteur, toutes transformations apportent des modifications de comportements rarement anticipées et difficiles à prévoir. Le principe, comme quoi la nature a horreur du vide, se vérifie ici mieux qu'en tout autre lieu. Donc, modestement, nous disons : attendons de voir. Cette expérience côté 18e permettra de tirer des leçons pour aménager l'autre trottoir du boulevard, côté 10e, quand le Louxor ouvrira ses portes... en 2013.