Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

logement

  • Des questions sur l'habitat ?

    La mairie du 18e organise le tout premier forum sur l'habitat. Les questions sont nombreuses sur ce thème et les réponses parfois difficiles à trouver... ou en des lieux éparpillés... ou émanant de sources auxquelles on ne peut pas totalement faire confiance.... Saluons cette initiative et voyons comment elle se déroulera.

    L'organisateur, avec l'aide des professionnels, des institutions et des associations expertes dans le domaine, énonce ainsi les thèmes liés à l'habitat : 

    "toutes questions liées au logement et à la copropriété telles que la mise aux normes de votre logement, les expulsions, l’encadrement des loyers, l’insalubrité, l’accessibilité, l’entretien de l’immeuble, les charges, ou les droits des copropriétaires."  

    Le forum se tiendra les 3 et 4 mai

    à l'auberge de jeunesse Yves Robert, 

    20 esplanade Nathalie Sarraute, Paris 18e

    image001.jpg

    Des Stands d'information concentrés sur

    • Bien vivre dans votre logement et améliorer votre cadre de vie
      - Un habitat de qualité, sans humidité ni défaut d’entretien. Toutes les informations sur vos droits à un logement décent.
      - Un habitat accessible par un juste loyer et des charges justifiées. Des informations sur l’encadrement des loyers, votre quittance et vos charges locatives.
      - Un habitat adapté à votre mobilité et à votre autonomie. Toutes les informations sur les travaux d’aménagement possibles (vieillesse / handicap) et sur les logements pour personnes âgées.
    • Conserver votre logement
      - Un risque d’expulsion ? Ne tardez pas à réagir, l’expulsion n’est pas une fatalité ! Des informations pour prévenir les expulsions et/ou obtenir des solutions.
      Espace d’information anonyme et confidentiel
    • Bien vivre dans votre copropriété et entretenir votre immeuble
      - Un immeuble bien géré : toutes les informations sur les droits des copropriétaires.
      - Un immeuble pérenne : toutes les informations sur le bon fonctionnement et l’entretien de sa copropriété.
      - Un immeuble performant : toutes les informations sur les économies d’énergie et les travaux de rénovation énergétique.

     Et le programme des conférences à la suite...

    Lire la suite

  • Révision du PLU : où en est-on ?

    paris,plu,environnement,logement,démocratie localeLa première phase de concertation dans le cadre de la révision du Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Paris s'est achevée fin décembre. Les propositions, les avis, les commentaires .... et les critiques ont été recueillis sur la plate forme imaginons.paris mais aussi au cours des réunions d'information qui se sont tenues dans les 20 mairies d'arrondissement (voir notre article du 18 octobre).

    Une réunion de restitution des informations ainsi collectées au cours du dernier trimestre 2014 était organisée le samedi 24 janvier au Pavillon de l'Arsenal dans le 4e arrondissement. Bien sûr, la réunion s'est tenue en présence de Jean-Louis Missika, adjoint d'Anne Hidalgo chargé de l'Urbanisme, de la Direction de l'Urbanisme de la Mairie de Paris et également de l'agence Strateact' chargée, elle, de la plate forme participative pour le compte de cette même Mairie de Paris.

    La salle, bien remplie de personnes manifestement motivées (on y a reconnu par exemple la présence de l'association SOS Paris mais aussi des membres de Conseils de quartier), a été très attentive à toutes les informations issues de cette première concertation.

    Quelques chiffres d'abord

    Au cours de ses trois mois d'ouverture, ...

    Lire la suite

  • Vivre à Paris

    paris,plu,commerce-de-proximité,logementDepuis plusieurs années, Paris est la ville la plus visitée au monde ! Objet d'une polémique au cours des dernières élections municipales, cette information est confirmée par le rapport publié par l'Office de tourisme de Paris : près de 30  millions de visiteurs à Paris intra-muros en 2013. Il est clair que cette affluence a un impact sur la vie quotidienne des Parisiens. Pour ceux qui aiment les chiffres, cela représente en moyenne 82 000 visiteurs par jour soit 3,5% de la population qui est d'environ 2,3 millions d'habitants. C'est considérable. Nos arrondissements et principalement le 9e et le 18e sont touchés par ce phénomène avec les Grands Magasins et Montmartre par exemple, mais aussi le 10e où se trouvent les deux gares Nord et Est. L'économie de la ville s'en ressent. A certains égards, l'impact est positif, pas de doutes, mais cette formidable quantité de visiteurs a aussi des effets pervers sur la vie des Parisiens (pour plus d'informations, se reporter au document Le tourisme à Paris, chiffres clé publié par l'office du tourisme - édition 2014 pour les chiffres 2013)

    D'abord sur le logement, .....

    Lire la suite

  • Gentrification, mixité sociale, logement

    Parmi les sujets qui reviennent à chaque échéance électorale municipale, le logement reste avec ses consœurs propreté et sécurité, au top 3 des préoccupations des Parisiens.

    Avec ses 105 km² enfermés dans la ceinture du périphérique, la ville souffre de son manque d’espace disponible et les statistiques montrent, hélas, qu’on détruit chaque année plus de logements dans la capitale qu’on en construit. La demande de logements y est très nettement supérieure à l’offre et la flambée des prix ces 10 dernières années n’est que le résultat de ce constat.

    La question du logement est très liée à la composition de la population, composition qui depuis de nombreuses années dépend de deux phénomènes qu’il est intéressant de regarder : la gentrification de Paris d’une part, la volonté de maintenir une certaine mixité sociale, notamment depuis l’arrivée de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris, d’autre part. Mais que signifient ces deux termes ?

    Qu’est ce que la gentrification ?

    "C’est un phénomène d’embourgeoisement" nous dit Wikipédia

    "C’est un « processus de conquête sociale des quartiers populaires par les classes moyennes et supérieures" nous dit la Revue Européenne de Géographie dans son article « Les dynamiques spatiales de la gentrification à Paris ». Dans le langage parisien courant un peu péjoratif, on peut utiliser l’affreux néologisme « boboïsation ».

    Lire la suite

  • Rue de Valenciennes : tranchons à 5,75 M€

    paris,10e,logement,dal,jeudi-noir,valenciennesEn allant vers le canal Saint-Martin pour y entendre les voix des chorales il y a une dizaine de jours, nous avons fait un petit détour pour voir l'immeuble du 2 rue de Valenciennes. Cela ne vous dit rien ? voir notre article du 10 janvier 2013. Il abrite depuis novembre de l'année dernière des familles mal-logées ou en attente de logements sociaux, et accompagnées dans cette occupation très volontariste par deux associations, Droit au Logement (DAL) et Jeudi Noir. L'immeuble n'offre pas une façade très avenante : c'est à l'évidence un immeuble industriel, typique de l'époque de la construction en briques, trois étages, un rez de chaussée anonyme, certainement rénové ultérieurement car le bandeau façon marbre ne sied pas trop à l'ensemble. La parcelle mesure 292 m2 d'après le cadastre (parcelle 119). 

    paris,10e,logement,dal,jeudi-noir,valenciennes

    Il en était de nouveau question dans la presse récemment — Le Parisien du 29 juin —, après quelques mois passés dans le calme et la plus grande indifférence. Les occupants viennent d'obtenir un sursis à une expulsion qui plane au-dessus de leurs têtes, car le Tribunal d'instance a repoussé sa décision à l'automne. Il a en effet été saisi d'une demande d'expulsion par les propriétaires, qui sont parallèlement engagés dans une procédure de rachat par la Ville de Paris. Les services compétents de la mairie ont proposé un prix de cession (4,3M€) qui ne convient pas au groupe espagnol, qui depuis plusieurs années pourtant ne tirait aucun profit de ce lieu. L'immeuble semble assez dégradé vu de l'extérieur mais l'édifice a une apparence solide. Le prix demandé est de 7,2 millions d'euros, lit-on dans la presse. La surface de la parcelle est de 292 m2, annonce le site de meileursagents.com qui estime la surface du local d'activité à 1383 m2. Loin des 2500 m2 annoncés dans le Parisien... et même des 2000 m2 repris dans le communiqué de la mairie du 10e au moment de l'occupation. Sur le site de ces agents immobiliers en ligne, la location des locaux était confiée à BNP Paribas Real Estate, le département immobilier de la banque.

    Où sont passés les  quelque 1000 m2 de différence ? 

    Nous suivrons la négociation de loin. Comme l'exprimait Alain Lhostis, élu PC du 10e, lors du CICA du 25 juin, si la Mairie de Paris veut atteindre le quota qu'elle s'est elle-même fixé, à savoir 20% et même 25% de logements sociaux dans les années qui viennent, il va falloir qu'elle s'en donne les moyens. Chaque fois qu'il s'offre la possibilité d'acquérir un immeuble dans son entier, il ne faut pas hésiter. Ils deviennent rares.

    paris,10e,logement,dal,jeudi-noir,valenciennes

  • Logement : le point sur le projet de loi ALUR par Cécile Duflot

    Cette interview ne passera pas sur une de vos chaines habituelles de télévision. Elle a été réalisée par les professionnels de l'immobilier, qui disposent — et je l'ai appris à cette occasion — de leur propre média, TiV IMMO.

    On a entendu beaucoup de critiques sur ce projet de loi, notamment que la ministre prenait le parti des locataires contre les propriétaires, qu'elle allait bloquer le marché, etc... Mais à l'écouter face au Président de l'Institut de Management des Services immobiliers, Henry Buzy-Cazaux, on aurait tendance à reconnaître que les arguments sont bons, réalistes et devraient permettre de réguler le marché. 

    Au rang des projets du Gouvernement que le texte de Cécile Duflot récemment sorti en salle promet de comporter, il y a la suppression de la part d'honoraires aujourd'hui à la charge du preneur lors d'une location. En clair, la loi du 6 juillet 1989 -qui régit les rapports entre propriétaires et locataires- dispose que les honoraires exigibles par un agent immobilier ou par un administrateur de biens pour réaliser une location doivent être partagés par moitié entre les deux parties.  (Extrait d"un article de H. Buzy-Cazux, voir ici-)

    Quoi de mieux pour en savoir davantage que d'écouter l'auteure défendre son projet elle-même ? Un quart d'heure d'attention....

  • Un conseil de quartier du 9e se penche sur le problème du logement à Paris

    MARDI 4 DECEMBRE 2012 - 19H    
    Ecole élémentaire 32, rue Buffault
    Séance publique des Conseils de Quartier
    Lorette-Martyrs et La Fayette-Richer

    Se loger dans le 9ème?

    Evolution de l’habitat et de ses habitants
    Avec la participation d’un membre de l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR),

    de Claire Morel, Conseillère de Paris et du 9e arrondissement, déléguée au logement, à l’habitat et aux solidarités,

    et d’un professionnel de l’immobilier dans le 9e.

    Point sur les actions en cours des Conseils de Quartier.

    Lors de la saison précédente (comme dans les séries télévisées, j'aime parler de saison, on donne ainsi un petit coup de jeune à nos conseils de quartier), donc à l'automne dernier, il avait été question d'attribution, de construction, de programme de logements sociaux dans le périmètre du conseil de quartier Lariboisière-Saint-Vincent-de-Paul (10e) (voir notre article du 26 09 2011). Une observation venue de la salle avait retenu notre attention car elle était récurrente et relativement nouvelle. A savoir, la salle soulevait le problème du nombre de plus en plus important d'appartements loués pour de courtes périodes à des touristes venus visiter Paris pour une semaine ou même un week end. Tous ces logements sont soustraits au parc de location à l'année, et génèrent non seulement des nuisances pour les voisins (rotation importante des habitants, esprit festif des locataires...) mais favorisent l'augmentation des loyers parisiens. 

    Ce type de location saisonnière est réglementée. Il ne s'agit pas de l'interdire complètement quand elle est occasionnelle. Qui n'a pas connu un ami parti pour un an à l'étranger louer voire sous-louer (avec ou sans l'accord de son propriétaire) son appartement, histoire de ne pas "galèrer" en revenant. Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'il est cher et difficile de se loger à Paris. A croire que l'offre a toujours été inférieure à la demande. 

    Mais, maintenant, ce sont les propriétaires qui se lancent dans ce type de location de courte durée. Il n'est qu'à chercher sur le net les sites des agences en ligne qui proposent des centaines de ces appartements pour quelques jours. Nous avons déjà traité ce sujet en juillet dernier, et le Conseil de Quartier Lariboisière en parlait en réunion plénière à l'automne 2011. On ne voit pas comment enrayer le phénomène. 

    La Mairie de Paris a-t-elle les moyens d'influer sur les tendances du marché ? Rien n'est moins sûr. 

  • Quand on parle de sous...

    L'heure des comptes au Conseil de Paris.... Le Monsieur Finance de la Ville de Paris est aussi un élu du 10e, mais vous le savez sans doute déjà, il s'agit de Bernard Gaudillère.

    paris,conseil-de-paris,comptes-administratifs,finance,bernard-gaudilière

    65 millions de dépenses sociales supplémentaires

    Lors de la traditionnelle conférence de préconseil, Bernard Gaudillère, adjoint au maire chargé du budget et des finances, a insisté sur les deux évolutions majeures qui caractérisent ces comptes 2011. D'une part, les dépenses liées à la péréquation ont doublé, passant de 86 à 170 millions d'euros. D'autres part, les dépenses sociales de la ville ont augmenté de 65 millions d'euros.

    Pour ce qui est dépenses sociales, l'augmentation la plus significative concerne l'aide à l'enfance. "Le nombre de mineurs étrangers isolés a été multiplié par deux entre 2008 et 2011" a précisé Bernard Gaudillère, avant d'observer que Paris et la Seine-Saint-Denis étaient les deux seuls départements français à assumer l'accueil de ces jeunes, qui arrivent bien souvent à la suite de crises internationales. La Ville discute d'ailleurs avec l'Etat afin de trouver un moyen de répartir plus équitablement ces charges nationales.

    viewmultimediadocument?multimediadocument-id=116675"Le logement reste notre priorité absolue"

    Bernard Gaudillère a également observé que les 1000 immeubles insalubres rencensés en 2001 avaient tous été remis en état. "Ni Bertrand Delanoë, ni moi n'avons jamais limité les crédits consacrés à la rénovation de l'habitat indigne" a-t-il martelé. "Cette tâche est ultraprioritaire et nous n'y dérogerons pas."

    En 2011, la Ville de Paris a consacré 15 milions d'euros à la remise en état de l'habitat insalubre.

    Les comptes administratifs de la ville en 2011 en plus détaillés ? C'est ICI

  • la location de courte durée, un fléau pour le parc locatif parisien

    La question de la location de courte durée avait été abordée, un peu trop brièvement sans doute, lors d'un conseil de quartier Lariboisière Saint Vincent de Paul l'hiver dernier

    Les appartements parisiens, particulièrement les petites et moyennes surfaces, se transforment au fil du temps et des vagues touristiques en chambre d'hôtes, B&B, ou location de courte durée. Les facilités qu'offre l'Internet pour en faire de la publicité, tous les sites où il est possible de placer une petite annonce immobiière pour un coût très modique, et le retour sur investissement rapide des agences de location qui se sont engouffrées sur ce marché ont fait progresser cette tendance ces dernières années de façon inquiétante. 

    paris,location,courte-durée,immobilier

    Pourquoi s'en inquiéter, demandez-vous ? N'est-il pas préférable de louer pour quelques semaines par an un bien immobilier plutôt que de le laisser vide et inhabité ? Certains diront que ces quelques revenus fonciers peuvent aussi aider à l'entretien, etc... Oui, certes. Pourtant quand on y réfléchit quelques instants, on observe plusieurs inconvénients de taille à ce type de location.

    - une rotation plus fréquente des locataires,

    - une présence de personnes de passage souvent moins respectueuses des normes de bon voisinage

    - la sortie du logement du parc des appartements loués pour de longues durées

    - l'influence à la hausse de la location courte sur les prix de l'immobilier parisien

    - l'influence sur le commerce de proximité qui pâtit de la disparition progressive des habitants permanents...

     Voici des chiffres qui vous donneront certainement envie d'en savoir plus !

    42 000 annonces en ligne et 20 000 locations de courte de durée

     On les trouve dans le rapport de l'Atelier Parisien d'Urbanisme. Cliquez ici.

    Et voici un exemple des tarifs pratiqués. On comprend mieux pourquoi les étudiants ne peuvent plus se loger à Paris....

    paris,location-courte-durée,immobilier

     _/_/_/_/

    Une communication aux lecteurs du blog d'Action Barbès

    " Lecteurs de ce blog, partagez les articles qui vous intéressent avec vos amis sur Facebook. Un petit logo vous attend en fin d‘article.  Une page Facebook « Les amis d’Action Barbès » est ouverte. Ne manquez pas de vous y exprimer librement et de partager en direct quelques informations sur notre carrefour préféré.

               Vous avez aussi la possibilité d’insérer des photos. "

  • Les comptes rendus de mandat en vidéo

    Les compte rendus de mandat 2011 du Maire de Paris se sont étalés sur l'automne du 13 septembre au 15 décembre, ils sont maintenant terminés, le dernier ayant eu lieu à la mairie du 9e arrondissement. Si vous portez une attention particulière à un thème traité par l'équipe municipale lors de sa tournée 2011 et que vous ayez raté le rendez-vous, reportez-vous au site de la mairie de Paris à la page des compte rendus de mandat en vidéo. Vous y trouverez la liste de tous les sujets traités et la vidéo correspondante. Une façon vivante d'entrer dans la vie de la cité.

    En octobre, par exemple, se tenait dans le 16e, une réunion sur le logement à Paris, dans laquelle intervenait Gilbert Emont, senior advisor à l'Institut de l'Epargne Imobililère Foncière et Jean-Yves Manno, adjoint chargé depuis 2011 du logement à Paris.

    Voici un extrait de la vidéo pour vous donner envie d'en savoir davantage.