Web
Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Social & solidarité - Page 3

  • La Journée Nationale de l'Audition dans le 10e

    Le jeudi 14 mars prochain, c'est la Journée Nationale de l'Audition. Dans le 10e arrondissement, plusieurs évènements sont organisés autour de cette journée de sensibilisation.

    inscrire-jna-2019.jpg

    D'abord, avec une conférence-débat, organisée par l'association Audio-Île de France, "La santé auditive, son impact sur notre santé", qui sera donnée le 12 mars à la Mairie du 10e, salle des mariages, à 19h30, entrée libre et gratuite.

    Il sera également possible de faire des dépistages auditifs gratuits, sans visée commerciale, le 14 mars, à l'hôpital Lariboisière (service ORL), de 9h à 13h, et ensuite à la Mairie du 10e (accueil dans le hall) de 14h à 18h.

     

    JNA affiche - copie.jpg

  • Présentation du livre "Des jeunes, des cris" d'Ahmed Ghayat

    La toute nouvelle association de solidarités et d'échanges culturels France-Maroc Rassemblance, emmenée notamment par Samir Lebcher, le fameux "kiosquier de Barbès", organise au Cinéma le Louxor, en collaboration avec l’association Marocains Pluriels, une présentation de Des jeunes, des cris, le dernier livre d'Ahmed Ghayat, un ouvrage réalisé en collaboration avec la photographe Karen Assayag (édition Le Fennec).
     
    La soirée se déroulera ce jeudi 7 mars à 18h. L'entrée est libre, mais il est plus prudent d'annoncer sa venue par mail à Rassemblance.18@gmail.com.

    livre,louxor,rassemblance,lebcher

     

    C'est où ?

    Cinéma Le Louxor, 170 boulevard de Magenta, Paris 10e

    C'est quand ?

    Jeudi 7 mars 2019, à 18h

  • La Goutte verte enfile son tablier

    Dimanche prochain, le 24 février, la Goutte verte enfile son tablier et vous invite à la Nouvelle Rôtisserie (restaurant associatif) pour un repas de soutien à ses activités.

    A partir de 17h, vous pourrez soit goûter, prendre l'apéro ou dîner, avec au menu flammekueche, soupe à l'oignon, pomme de terre au four, roulé à la viande, dahl de lentille, fondant choco, punch, jus tropicaux, thé à la menthe... Le prix du repas est à 10 € et les bénéfices de ce repas serviront à financer les activités associatives de la Goutte verte.

    repas24visuel.png

     

    C'est où ?

    La Nouvelle Rôtisserie, 4 rue Jean et Marie Moinon, Paris 10e

     

    C'est quand ? 

    Dimanche 24 février 2019, à 17h

  • Goutte d'Or : Restitution des travaux du Groupe Recherche-Action Jeunes et Espace Public

    Jeudi 14 février 2019, à 19h, en collaboration avec Accueil Goutte d'Or, l'APSAJLes Enfants de la Goutte D'Or, la Salle Saint Bruno accueille une réunion publique de restitution des travaux du Groupe Recherche-Action Jeunes et Espace Public (GRAJEP), une initiative développée à la Goutte d'Or, et s'interrogeant sur : "Comment agir ensemble dans l'espace public pour qu'il devienne un lieu de socialisation propice à l'épanouissement de tous ?"

    9782343138176r.jpg
    De 2012 à 2015, des acteurs et des habitants du quartier de la Goutte d'Or, se sont réunis pour échanger autour de cette question, et expérimenter des propositions. Un livre restitue cette recherche-action. Outre un nouvel échange à partir de l'expérience vécue, cette publication offre l'occasion d'une mise en lien avec des préoccupations d'actualité.

     

    C'est où ?

    Salle Saint Bruno, 9 rue Saint Bruno, Paris 18e

    C'est quand ?

    Jeudi 14 février 2019, à 19h

  • Conseil de quartier La Chapelle - Marx Dormoy

    La prochaine rencontre publique du Conseil de quartier La Chapelle - Marx Dormoy se tiendra samedi 16 février à 11h, à l'École Normale Sociale Torcy.
    Cette rencontre publique se déroulera en plusieurs temps :
    Point sur l'actualité du Conseil de quartier depuis la rencontre d'octobre (compte-rendu consultable en ligne)
    Tables thématiques autour des sujets et projets issus de l'ordre du jour participatif : sécurité/tranquillité publique ; cadre de vie/propreté ; solidarité/entraide ; animation et vie de quartier. Il sera possible le jour même de rajouter une thématique si vous le souhaitez. Par ailleurs, des intervenants (élus, services, associations,...) pourront être présents à certaines tables thématiques en tant que "personnes ressources" pour alimenter les échanges.
    Enfin, un temps en réunion plénière permettra de partager les discussions par tables ou d'aborder d'autres sujets que certains voudraient évoquer.

    unnamed-2.jpg


    Pour des raisons logistiques et faciliter l'installation de la salle, vous pouvez assurer de votre présence auprès du service de la Démocratie locale de la Mairie du 18e, par mail : cq18@paris.fr ou par téléphone : 01.53.41.17.56. 

     

     

    C'est où ?

    École Normale Sociale Torcy, 2 rue de Torcy (5ème étage), Paris 18e

    C'est quand ?

    Samedi 16 février, à 11h

  • Un écrivain public à la bibliothèque de la Goutte d'Or

    Vous éprouvez des difficultés pour rédiger un courrier administratif, un curriculum vitae, une lettre de motivation, ou encore pour remplir un formulaire ? Pendant longtemps on pouvait aller voir un écrivain public pour palier ce problème. Mais ce métier a disparu nous direz-vous. C'est sans compter sur la bibliothèque de la Goutte d'Or qui propose les services d'un écrivain public !

    bibliothèque-de-la-goutte-d-or,18e,ecrivain-public

    L'écrivain public, Henry Monnier, 1829 (source : Gallica)

    En effet, un écrivain public vous propose une aide à la rédaction, et ce gratuitement. Une permanence est assurée tous les vendredi, de 16h30 à 18h30. Il est également possible d'avoir un rendez-vous particulier (inscription et renseignements au  bureau d’accueil). Saluons cette initiative qui rend un grand service aux nombreuses personnes qui se trouvent démunies face à l'écriture.

     

    Bibliothèque de la Goutte d'Or

    1, rue Fleury, Paris 18e

  • Concert de soutien à l'Échomusée de la Goutte d'Or

     "Le FGO-Barbara et AMP DUAL CORPS présentent le concert de soutien à l’Échomusée de la Goutte d’or, le vendredi 1er février à partir de 19h30. L'Échomusée est un espace culturel associatif et un centre de ressources autour de la création artistique en rapport avec le quartier.

    Depuis vingt cinq ans l’Échomusée raconte la vie des habitants de la Goutte d’or. Mais comme tous ces endroits fragiles, il affronte de graves difficultés financières. Pompadour Swamp, Les Soucoupes Violentes et Les Belleville Cats ont acceptés de lui donner un coup de main et pas des moindres, puisque tous les fonds du concert seront intégralement reversés à L’Association Échomusée.

    (Entrée 12 euros sur place le 1er février)


     

    C'est où ?

    FGO Barbara, 1 rue Fleury, Paris 18e

    C'est quand ?

    Vendredi 1er février 2019, à 19h30

  • Square de Noël etc

    Le Square de Noël etc revient cette année pour proposer aux familles de la Goutte d'Or des animations au square Léon, mais aussi au square Bashung, à Accueil Goutte d’Or (AGO), à l’Échomusée et à l’ICI. Le samedi 15 décembre, à partir de 15h, le quartier est en fête avec de nombreuses animations pour toute la famille, avec cette année, même une calèche !

    (programme en bas de page)

    square de noel,18e,goutte d'or

     

    square de noel,18e,goutte d'or

     

    C'est où ?

    Samedi 15 décembre à partir de 15h 

    C'est quand ?

    Square Léon, Paris 18e

  • Braderie d'Accueil Goutte d'Or

    Mercredi 12 décembre, le Centre social Accueil Goutte d'Or (AGO) organise dans ses locaux rue Laghouat sa traditionnelle braderie de fin d'année. De quoi faire de bonnes affaires et un bon geste pour soutenir les actions d'AGO auprès des habitants de la Goutte d'Or.

    unnamed.jpg

     

    C'est où ?

    26, rue de Laghouat, Paris 18e

    C'est quand ?

    Mercredi 12 décembre 2018

  • Stages d’auto-défense pour les femmes

    À l'occasion de l'opération menée par la Mairie du 18e, Brisons le cercles des violences faites aux femmes, est proposé un stage d'auto-défense pour les femmes, les 8 et 9 décembre prochains. Cette activité s'inscrit dans la continuité de la Journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 25 novembre.

    auto-defense,femmes,18e

    Le but de l’autodéfense pour femmes est d’acquérir des moyens de se défendre, de prévenir les agressions, de prendre conscience de sa force et de (re)prendre confiance en soi. Le stage proposé ici met en pratique la méthode d'auto-défense RIPOSTE.

    Suivre le cours RIPOSTE c’est :

    • S’encourager à riposter lors de harcèlements ou d’agressions, qu’elles soient physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles, par des proches ou des inconnus.
    • Pratiquer des techniques physiques et verbales simples et efficaces par le biais de discussion, de mises en situation et de jeux de rôle.
    • Apprendre à se protéger dans une ambiance coopérative et chaleureuse avec d’autres femmes (une animatrice pour un groupe de 10 à 14 participantes).
    • S’affirmer au quotidien, se sentir plus libre et plus confiante.
    • Se concentrer sur ce que l’on peut faire, et non sur ce que l’on ne peut pas faire.

    Cette forme d’autodéfense est adaptée à toutes, quel que soit son âge et sa condition physique.

    Les animatrices se sont formées avec des instructrices spécialisées dans l’autodéfense pour femmes et sont diplômées de la méthode RIPOSTE, issue du programme ACTION du Centre de Prévention des Agressions de Montréal.

    Le stage Riposte d'autodéfense pour femmes (à partir de 16 ans) se déroulera dans salle polyvalente Binet, samedi 8 et dimanche 9 décembre, de 9h30 à 17h. La participation aux deux journées est nécessaire.

    Ce stage est gratuit et réservé aux habitantes du 18e arrondissement. Il est impératif de s'inscrire auprès de la mairie par mail : mairie18@paris.fr

    Des stages adaptés pour des adolescentes et pour des femmes ayant des limitations fonctionnelles physiques peuvent être proposés. De plus, si vous faites partie d’une association, d’un organisme ou autre, et que vous souhaitez organiser un stage dans ce contexte, c’est possible. N’hésitez pas à contacter la Mairie du 18e.

     

    C'est où ?

    Salle polyvalente Binet, 28 Avenue de la Porte de Montmartre, Paris 18e. 

    C'est quand ?

    Samedi 8 et dimanche 9 décembre, de 9h30 à 17h.

  • Noël s'annonce, pensez au sac à sapin

    Décembre s'annonce, et bientôt beaucoup d'entre vous vont installer un sapin dans leur salon. On a encore le temps de penser à son recyclage - et vous le savez, nous saurons vous rappeler les bonnes pratiques en la matière en temps voulu -, mais on peut déjà songer à protéger le sol de son salon des chutes d'épines. Pour cela, quoi de mieux que le fameux " Sac à Sapin" d'Handicap International. Un Sac à Sapin qui fête ses 25 ans cette année.

    Ce sac, en matériaux recyclable et biodégradable, permet d'abord de protéger le sol, et ensuite d'emballer le sapin, une fois les fêtes de fin d'année passées. Mais surtout, en achetant pour 5 € un sac à sapin, 1,5 € sont reversés à Handicap International pour soutenir ses actions à travers le monde. Voilà un geste utile qui coûte peu à chacun mais qui rapporte beaucoup à Handicap International. En 2017, plus de 540 000 Sacs à Sapin ont été vendus, soit un bénéfice de plus de 810 000 €. Cet apport financier permet de soutenir les programmes de développement de Handicap International (éducation, santé, réadaptation…) et d’urgence (soutien aux Rohingyas, réfugiés syriens et irakiens…) dans près de 60 pays à travers le monde. 

    Sacasapin2018-16-9.png

    Infos pratiques sur le Sac à Sapin

    Le Sac à Sapin est disponible dès la mi-novembre en France dans toutes les grandes surfaces, magasins de bricolage, jardineries, fleuristes et pépiniéristes (dans la limite des stocks disponibles) et dès aujourd'hui sur la boutique en ligne  d'Handicap International (paiement sécurisé).

    Prix : 5 € (prix de vente conseillé) dont 1,50 € minimum contribue à financer les actions de Handicap International dans le monde.

  • Coopérer pour mieux habiter

    Une coopérative pour se loger, voilà une drôle d'idée nous direz-vous. Pas tant que ça, si l'on songe qu'à Zurich des coopératives d'habitants existent depuis un siècle, et qu'elles représentent aujourd’hui 20% des logements de la cité helvétique. Il faut dire que dans les coopératives, les "loyers" sont jusqu’à 30% moins cher que dans le parc privé classique, voilà qui est loin d'être négligeable. Peut-être serait-ce là une piste contre la cherté de l'habitat parisien ? Et l'argument en faveur des coopératives d'habitants n'est pas qu'économique. En effet, une coopérative d'habitants c'est aussi une autre approche du fameux "vivre ensemble", pour un voisinage plus heureux.

    Pour en savoir plus sur les coopératives d'habitants, l'association Les Amis de La Louve, une coopérative qu'on ne présente plus, propose d'approfondir le sujet lors d'une grande soirée débat, "Les coopératives d'habitants, vivre mieux et moins cher", le 30 novembre, à l'auberge de jeunesse Yves-Robert à la halle Pajol.

    habitat,cooperatif,cooperative

    Soirée débat : Les coopératives d'habitants, vivre mieux et moins cher

    Organisée par l'association Les Amis de La Louve

    À partir de 19h15 : accueil du public
    De 20h à 22h30 : débats et projections d'extraits de documentaires
    De 22h30 à 23h30 : discussions autour d'un verre

    Au programme :

    Benoît Molineaux, secrétaire général de la coopérative Équilibre à Genève, parlera de son expérience, dans un pays où les coopératives d'habitants sont très développées, notamment à Zurich et Genève, en réaction à la cherté du logement

    habitat,cooperatif,cooperativeLe débat portera ensuite sur les pièges et les causes des échecs, souvent liés au facteur humain, avec Jean-Eudes Denis, consultant spécialisé en intelligence collective, au sein de l'agence coopérative d'architecture Komorebi, et Benoît Molineaux.

    Enfin, se tiendra un débat sur les coopératives d'habitants, avec Galla Bridier, présidente de l'Adil 75, adjointe à la maire de Paris aux seniors et à l'autonomie et conseillère déléguée à l’habitat participatif, et Louis Eudes, initiateur du projet de la Coopmune, avec une présentation du contexte réglementaire français et des freins que peuvent rencontrer certains projets.

    Soirée ouverte à tous : coopérateurs et non coopérateurs de la LOUVE (une inscription en ligne est conseillée).

    Libre participation aux frais de la soirée, un bar sera tenu par Les Amis de La Louve. Attention : le nombre de places est limité, il est conseillé de venir tôt.

     

    C'est où ?

    À l'auberge de jeunesse Yves Robert (salle République), Paris 18e 

    C'est Quand ?

    Vendredi 30 novembre 2018 à 20 h