Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La vieillesse doit être un enjeu collectif

    Le dernier CICA dans le 10ème remontait à fin mai 2011 sur le thème de la propreté. Il avait attiré un large public qui ne s’est pas déplacé dans les mêmes proportions pour les séniors le 13 février.

    Mis à part quelques jeunes gens venus proposer des Ateliers d'initiation aux nouvelles technologies, le public était exclusivement dans la tranche d’âge concernée par la réunion. Plus ou moins vite nous serons tous rattrapés par le temps, pourtant… Ne faisons pas semblant de l’ignorer.

    La balle est dans notre camp

    Bernard Ennuyer, sociologue, que nous présentions brièvement dans notre article du 13 février, grand témoin de la réunion, a captivé la salle à tel point qu’après sa première intervention  les demandes de parole ont été bien timides. L’idée était bien de lancer des pistes, chercher à questionner, faire réfléchir, s’interroger ensemble sur des sujets simples : « A quoi passe-t-on son temps? Est-ce que c'est intelligent? A qui ça peut être utile? » «  Je suis moi-même un senior ! Doublé d’un marathonien. »

    La question essentielle reste bien : «  Comment pouvons-nous vivre demain égaux et différents ? » (un clin d’œil au livre d'Alain Touraine Pourrons-nous vivre ensemble. Égaux et différents.)

    Et Bernard Ennuyer de rappeler qu’« Il faut savoir que 90% des plus de 65 ans vont bien et iront bien jusqu'à la fin de leur vie. »  et que « Les seniors sont ceux qui inventent de nouveaux modes de vie, des initiatives pour recréer du lien. » Bel enthousiasme !

    La vieillesse : un enjeu collectif pour demain?

    Lire la suite

  • Où est passée la borne enterrée du verre à recycler ?

    paris,9e,place-turgot,colonne-à-verreVous la reconnaissez tous. Elle nous a occupé l'esprit un certain temps lors de la rénovation de la place Turgot quand nous participions activement aux travaux et réflexions de la commission d'urbanisme du conseil de quartier Trudaine Rochechouart.

    Pendant longtemps l'opposition assez ferme des services de la voirie (section territoriale 9e de la DVD) à ce type de colonne à verre a retardé son installation. Le coût n'est pas négligeable, certes, mais son apparence plus discrète, plus esthétique est indéniablement un progrès pour l'environement.

    Depuis quelques jours, les riverains s'étonnent de retrouver leur bonne vieille bonbonne à verre, gironde et verte, sur la place Turgot. Que s'est-il passé ? Il semble que la cuve ait été extraite de terre. Pourquoi ? Nous avons demandé à la mairie du 9e, la réponse ne devrait pas tarder. Nous l'attendons.

  • les conséquences des pics de pollution

    14 460

    c’est le nombre d’infractions relevées à l’occasion des pics de pollution atmosphérique du 13 janvier au 12 février lors de contrôles effectués sur 35 251 véhicules, par les services de police et de gendarmerie en Ile-de-France. Parmi ces infractions, 13 293 étaient liées à la vitesse, 1 092 aux contrôles techniques et 72 aux contrôles antipollution.
    A noter que, pour le seul mois de janvier, les températures en baisse ont entraîné à 4 reprises (les 13, 17, 30 et 31 janvier) un dépassement du seuil de pollution atmosphérique aux particules. Ceci entraîne, de fait, des vérifications systématiques de la réalité des contrôles techniques sur les véhicules en circulation, à un renforcement des contrôles anti-pollution des véhicules à moteur, au contrôle de présence de matériels de débridage sur les cyclomoteurs et à l’intensification des contrôles de vitesse.

    C'est bien sûr un extrait du bulletin d'information de la Préfecture de police n° 203, daté du 22 février.

    Trop froide ou trop chaude. Les variations importantes de la température provoquent des pics de pollution. La solution reste : MOINS DE VEHICULES A MOTEUR EN VILLE.... En attendant la police verbalise. L'infraction la plus sanctionnée demeure toutefois la vitesse et de loin.

  • A vote avis ? Versailles ?

    paris,10e,monument,19e

    Nous ne jouons pas très souvent aux devinettes, mais cette photo prise récemment nous a étonnés une fois sur l'écran... Saurez-vous dire où elle a été prise ? De quel monument ou batiment  s'agit-il ? Non, ce n'est pas Versailles bien sûr. Le pignon de ce petit pavillon a belle allure, surmontant une terrasse bordée de potiches en pierres.

    Et de près, cela vous aide ?

    paris,10e,monument,19e

  • Paris Underwater

    Ou plus simplement Paris sous les eaux. Mais l'auteur de cette création du web récompensée par les Fubiz Awards 2012 lui a préféré sa version anglaise.

    Animer un blog, ce n'est pas seulement écrire des articles qui, de près ou de loin, traitent de la circulation ou de la propreté dans notre quartier, c'est aussi tenter de découvrir des événements originaux ou des histoires singulières, ou comme ici des photographies qui mises bout à bout donnent une étrange vue de Paris sous les eaux. On ne verra ni Barbès, ni la Goutte d'Or parmi ces vues car l'altitude nous met à l'abri de ce type d'inconvénient...

    5:46 am - Paris underwater from ArtefactoryLab on Vimeo.

    Les lauréats des Fubiz Awards 2012, une compétition qui récompense les meilleures créations sur le Web, ont été désignés il y a quelques jours.  Une belle vidéo expérimentale “Paris Underwater” conçue et imaginée par les Français Olivier Campagne & Vivien Balzi a séduit le jury.  Il s'agit d'une vision de la capitale entièrement inondée. On imagine le travail des deux artistes pour rendre sur la surface ondulée des eaux les reflets des monuments parisiens, des façades... aussi réalistes. On reconnaît des lieux célèbres dans la séléction de plans qui défilent. Une bande-son signée par Brice Tillet accompagne la vidéo.

  • Encore quelques mois pour le tram côté nord

    paris,T3,tram,

    Le nouveau tramway T3 a effectué son premier tour de piste le 7 février dernier. Cette nouvelle ligne sera en circulation dès décembre 2012 entre les portes d'Ivry et de La Chapelle. On peut dire que le calendrier se précise !

    Au total, 25 rames seront mises en circulation. Chaque rame transportera 300 voyageurs, dont 75 assis. Plus de 160 000 voyageurs sont attendus tous les jours sur cette nouvelle ligne, ce qui permettra de désengorger la circulation routière dans ce secteur.

    La suite, c'est à dire la prolongation jusqu'à la porte d'Asnières, c'est pour 2017.
    paris,T3,tram,

    Etaient présents pour le voyage de test le 7 février Annick LEPETIT, Adjointe au Maire de Paris chargée des déplacements, des transports et de l'espace public, Députée de Paris, Roger MADEC, Maire du 19e, Sénateur de Paris, Daniel VAILLANT, Maire du 18e, député de Paris, et quelques autres personnalités que vous reconnaîtrez peut-être sur la photo...

  • Une librairie solidaire rue d'Hauteville

     

    Après plusieurs mois de préparation très intenses
    Le jeudi 1er décembre dernier,
    la Maison du Canal,
    régie de quartier du 10e, a ouvert sa librairie solidaire, située au 30 rue d'Hauteville.
    C'est un lieu où vous pourrez dénicher
    des livres d'occasion en bon état et à bas prix.
    Vous pouvez également y déposer ceux
    dont vous n'avez plus l'utilité
    (tous types d'ouvrages,
    à l'exception des magazines et revues).
    La librairie solidaire souhaite aussi devenir
    un lieu convivial,
    où les habitants se retrouveront
    lors d'événements
    organisés autour du livre :
    lectures dédicaces, ateliers de reliure, etc.

    Horaires d'ouverture :
    Mercredi : de 10h à 16h
    Jeudi : de 11h à 15h
    Vendredi : de 11h à 15h

     

  • Soirée cinéma/jazz mercredi prochain

    mercredi 29 février

    Soirée cinéma jazz au Saraaba

     19 rue de la Goutte d'Or

    à partir de 20 heures

    Un de nos adhérents "historiques" nous informe d'une soirée avec conférence, débat et projection de film sur le thème des rapports entre le film et les sonorités du jazz. De nombreuses séquences de musique de jazz illustreront les propos des deux conférenciers, ainsi que la projection des meilleurs moments de l'histoire du cinéma vus sous cet angle. Qui n'a pas en mémoire la trompette de Miles Davis dans Ascenseur pour l'échafaud ?

     
    ascenseur pour l'echafaud - Ma-Tvideo France2
    # Réalisateur : Louis Malle
    # Date de sortie : 29 janvier 1958 (Paris)

    Pour un avant goût : pour l'écouter et le voir, cliquer ici. (avec une courte interview de Louis Malle, qui à l'époque redoute l'influence des grosses productions cinématographiques qui paralysent le réalisateur en l'éloignant de la prise de risques si propice à la création.)

    Participation par personne : 10 euros. 

  • La prostitution aujourd'hui à Paris

    Le 16 février dernier avait lieu en mairie du 10e arrondissement une conférence-débat sur "la prostitution à Paris aujourd'hui", organisée par la Fondation Scelles et son président Yves Charpenel, avocat à la Cour de Cassation.

    Yves Charpenel s'est fait connaître des médias et du grand public en soutenant le projet de loi visant à abolir la prostitution et à poursuivre les clients qui pourraient bientôt écoper d'une peine de 6 mois d'emprisonnement et d'une amende de 3000 euros.

    Nous vous proposons d'écouter l'interview qu'il a donné à Yves Calvi sur  RTL en décembre dernier.

    Derrière le mot "prostitution" se cache l'exploitation sexuelle des êtres humains, pas seulement des prostituées, des femmes comme on l'entend habituellement, mais également celle des jeunes hommes, des adolescents, étrangers ou pas, et enfin, des enfants. La priorité est de poursuivre les réseaux, qui vivent de cette exploitation, sanctionnée par des peines moins lourdes que le trafic de stupéfiants, par exemple. L'effacement progressif des frontières en Europe, ce que les textes européens appellent la libre circulation des personnes, a des effets pernitieux sur lesquels il est urgent de se pencher.

    90% des prostituées sont des étrangères. Achetées, vendues comme des produits, maltraitées.
    Le plus vieux métier du monde n'est pas une fatalité, réplique Yves Charpenel. Il connaît bien la question, en tant qu'avocat : "La réponse judiciaire n'est pas suffisante, on ne peut pas laisser des mafias faire la pluie et le beau temps chez nous."

    Le corps d'un être humain ne se vend pas, ne s'achète pas. Poursuivre le client, c'est tenter de le dissuader de contribuer à l'enrichissement des réseaux.

  • La sécurité reste le domaine de la Préfecture de Police

    Depuis longtemps notre association tente d'attirer l'attention des autorités, municipales  et/ou préfectorales, sur les problèmes d'occupation de l'espace public et de présence de ventes à la sauvette, sans que nous voyions des améliorations notables. Sauf à maintenir une présence policière qu'il est de plus en plus difficile à mobiliser sur ces problématiques, étant donné la baisse des effectifs disponibles.

    Nous avons demandé un entretien à Christophe Caresche, député de la 18e circonscritption, fin janvier. Pourquoi s'adresser au député ? Parce qu'il a été adjoint au maire de Paris chargé de la prévention et de la sécurité dans la précédente mandature et qu'il a choisi l'actuelle adjointe chargée de cette délégation, Myriam El Khomri, en tant que suppléante pour affronter les législatives en mai prochain.

    Comment s'organise la police à Paris ? Quelles solutions envisage-t-il ? La vidéo que nous vous proposons est exclusivement consacrée à la question.

     

    Il est fait mention d'un article du Monde du 29 décembre 2011, intitulé  "A Paris, des effectifs policiers inégalement répartis". Extrait :

    "Le nombre de gardiens de la paix et gradés dans les commissariats parisiens au 1er septembre s'explique pourtant, au moins en partie. Mais il témoigne aussi de la rigidité de gestion des effectifs au sein de la police. Il y a les raisons évidentes: le 1er arrondissement abrite le quartier des Halles, l'un des plus fréquentés de la capitale, le 8e (un policier pour 116 habitants) les Champs-Elysées, le palais de l'Elysée et nombre d'ambassades, le 7e (un policier pour 237 habitants) des représentations diplomatiques, également, et les ministères, etc. Mais on pourrait répliquer que le 10e arrondissement (un policier pour 314 habitants) accueille les gares du Nord et de l'Est."

    Dans le local de permanence du député, situé dans le 18e, la conversation se poursuit à bâtons rompus. Myriam El Khomri reprend la situation locale et explique quelques faits qu'il ne faut pas ignorer pour mieux comprendre.

    Au cours de la rencontre, nous avons également abordé d'autres sujets, comme l'ouverture l'année prochaine du Louxor, son impact sur l'environnement (et vice versa), le statut particulier de Paris dans le cadre de la loi PLM, entre autres. Nous vous proposerons d'autres séquences vidéo dans les jours prochains.