Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseils de quartier

  • Trudaine Rochechouart devient Anvers Montholon

    La nouvelle majorité du conseil d'arrondissement du 9e issue des urnes en mars dernier a entièrement révisé l'appellation des conseils de quartier de cet arrondissement.

    - Provence Opéra devient Opéra Chaussée d'Antin

    - Lorette Martyrs devient Pigalle Martyrs

    - La Fayette Richer devient Faubourg Montmartre

    - Clichy Trinité devient Blanche Trinité

    - Trudaine Rochechouart devient Anvers Montholon

     

    On pourrait discuter à perte de vue du bien fondé de ces changements. Il nous faut quand même faire une remarque à propos de la nouvelle appellation du quartier le plus proche du carrefour Barbès, Anvers Montholon.

    Bien sûr, ce nom parait logique puisque les deux squares Anvers et Montholon encadrent le quartier. Mais revenons sur l'origine de ces noms. Le square et la rue d'Anvers qui le longe ont été appelés ainsi en 1877 suite à la victoire des armées françaises à Anvers en 1832. Le square et la rue de Montholon font explicitement référence au général Charles Tristan de Montholon dont l'hôtel particulier s'élevait non loin de là, un militaire donc.

    Anvers et Montholon remplacent donc Trudaine et Rochechouart. Concernant Rochechouart, nous vous en avons déjà parlé et c'est ici. Trudaine est le nom d'une famille prestigieuse tout au long du XVIIIe siècle, Prévôt des Marchands pour le père, Intendant des finances et grand ingénieur pour le fils.

    Alors il n'est pas interdit de penser que passer de noms prestigieux liés à l'Histoire de France à des noms liés aux activités militaires, en clair à la guerre, n'est pas très judicieux.

  • Conseils de quartier : chez nos voisins

    d9e6baec0c481c7b9061a19eb156d206.jpgQuoi de mieux pour se rendre compte de ce qui se passe ailleurs en matière de réunion de Conseil de quartier que d’aller voir chez nos voisins du quartier Saint Vincent – Lariboisière dans le 10ème arrondissement quand ils nous y invitent ? Nous y sommes allés le jeudi 26 juin.

    9e7ee51a5e155ec23820faa81bb0c559.jpg

     

    Le fonctionnement des Conseils de quartier dans le 10ème arrondissement n’est pas très éloigné de celui de notre 9ème. C’est une réunion de citoyens. Vient qui veut. La réunion était programmée à 19h à l’école de la rue de Belzunce. Une petite cinquantaine de personnes assistaient à la réunion. Là s’arrêtent les ressemblances.

     Le Conseil de quartier est préparé par le collectif d’animation qui se réunit à l’avance pour définir l’ordre du jour dans le détail. Cet ordre du jour est extrêmement précis, minuté même, sans pour autant interdire le débat. La veille du Conseil de quartier, l’équipe d’animation diffuse à ses  membres le déroulé de la réunion et désigne un modérateur de séance.

    La réunion elle-même se déroule sous la présidence du collectif d’animation. En préambule, et ce à chaque Conseil de quartier, sont rappelés les objectifs de ces Conseils et la règle du jeu concernant la prise parole. Les élus de l’arrondissement, présents, n’ont pas de places privilégiées, ils sont dans le fond de la salle et attendent qu’on leur donne la parole.

    Sur le fond, disons que les questions posées, les problèmes abordés, sont de même nature que ceux traités dans notre arrondissement : la propreté, la circulation, les SDF, la concertation sur les projets, les réponses aux questions posées à la mairie qui tardent à arriver, …. Mais la manière de poser ces questions est différente. Les habitants n’hésitent pas à interpeller de façon très directe, certes sans agressivité, mais avec détermination. Les élus répondent aux questions mais souvent on sent comme un décalage entre les réponses et les attentes des habitants. En ce 26 juin, deux élus du 10ème étaient présents. Alexandra Cordebard, 1ère adjointe au maire du 10ème a répondu un peu façon langue de bois mais avec intelligence aux interpellations des participants tandis que Eric Algrain, également adjoint au maire du 10ème, a lui tenu un discours politique sur la méthode des Conseils de quartier qui a foncièrement déplu à l’auditoire qui n’a pas manqué de manifester son mécontentement. Ainsi va la vie dans les Conseils de quartier du 10ème !

    285406a44c8da31399555ed818709587.jpg

     

  • Réunion plénière des Conseils de quartier

    886c9f228d8b4608f1872e1c72a49da0.png

     

    D’où vient l’impression que quelque chose ne fonctionne pas dans les Conseils de quartier dans notre arrondissement ? Mercredi 18 juin se tenait salle Rossini la réunion plénière des 5  Conseils de quartier du 9ème. Peu de monde – au maximum 100 personnes – pour cette réunion de « reprise de contact » comme l’a définie sur ce blog il y a quelques jours Amina Bécheur, Conseillère d’arrondissement en charge, entre autres, de la Démocratie locale. L’ordre du jour comprenait 3 volets : présentation des objectifs de l’exécutif municipal en matière de Démocratie locale pour la nouvelle mandature, bilan de l’activité des Conseils pour 2007/2008 et révision de la charte.

    d4fc1b22f2df5e4405818ac83a519089.jpg

     

    Jacques Bravo, Maire du 9e, et Amina Becheur, Conseillère d'arrondissement en charge de la Démocratie locale ont présidé la réunion

     

    Dans un discours introductif assez court, Jacques Bravo, Maire du 9ème, a dit la manière dont il voyait les choses. « Les citoyens sont au cœur des sujets qui les concernent » a-t-il affirmé. Si les citoyens demandent des choses à la Mairie, « la Mairie a des choses à demander aux citoyens » a t-il encore déclaré. Il souhaite que les sujets traités par les Conseils de quartier dépassent le cadre de notre arrondissement pour éventuellement avoir une influence sur l’Hôtel de Ville et c’est pourquoi il donnera « la priorité aux propositions ayant reçu le label Conseil de quartier ».

    Amina Bécheur, quant à elle, a rappelé le cadre du travail dans lequel s’inscrivaient les Conseils de quartier. Les prochains Conseils se tiendront en septembre ou octobre, avec comme mode opératoire la charte révisée qui servira de règle du jeu dans les relations entre les Conseils et la Mairie, les élus. Elle place la mission des Conseils dans la perspective de ce qui est prévu par l’Hôtel de Ville en matière de Démocratie locale. Une charte parisienne de la participation est un objectif fixé par le nouvel adjoint au Maire de Paris en charge du sujet, Amou Bouakkaz. Cette charte est supposée définir les grands principes et la charte des quartiers devra être en cohérence avec celle-ci. Amina Bécheur insiste sur l’importance de la mise en place de commissions transversales, en charge de sujets spécifiques, comme la voirie, le patrimoine, la solidarité, etc. … Ce processus a été initié au sein du CICA avec les associations. Elle insiste aussi sur la nécessité de faire fonctionner en cohérence, si ce n’est ensemble, les instances liées à la vie de la Démocratie locale que sont le Conseil de la Jeunesse, le Conseil des Sages, les Conseils de quartier et le Conseil des Résidents Etrangers non communautaires à créer.

    Les collectifs de proposition ont ensuite présenté longuement leurs réalisations 2007/2008.

    bb3126cac3f891a46eb54549dd548aa3.jpg

     De gauche à droite : le rapporteur du collectif La Fayette Richer et celui de Clichy Trinité

     

    D’où vient donc l’impression que quelque chose ne fonctionne pas ?

    Lire la suite

  • Conseils de quartier

    9bdf8d4e001a89e9bb9255e7ec2f328f.jpgAmina Bécheur devant son bureau lors de notre entretien le 13 juin.

     

    Dans la perspectivve de la réunion plénière des Conseils de quartier de notre arrondissement qui se tiendra mercredi 18 juin à 19h salle Rossini à la mairie, Amina Bécheur, Conseillère d'arrondissment, déléguée à la Démocratie locale, à la vie associative et à l'économie sociale et solidaire, nous a accordé une interview pour nous présenter cette réunion et nous expliquer dans quel état d'esprit elle l'aborde.

     

    Paris Neuvième (PN) : pourriez-nous nous rappeler les objectifs de la réunion du 18 juin prochain ?

    Amina Bécheur (AB) : le premier objectif de cette réunion est de reprendre contact avec les habitants de l’arrondissement. Les contacts ont été un peu distendus entre décembre 2007 et maintenant pour diverses raisons – les élections, le renouvellement de l’équipe municipale, etc. …- et donc l’objectif essentiel est cette reprise de contact avec un ordre du jour important, à commencer par le bilan annuel des activités des Conseils de quartier , bilan réalisé par les collectifs d’animation eux-mêmes. Un second objectif est de présenter le projet de l’équipe municipale en lien avec celui de l’Hôtel de Ville dans la mesure où l’adjoint au Maire de Paris en charge de la Démocratie locale, Hamou Bouakkaz, nous a déjà réunis pour nous indiquer ses priorités, et dans ce cadre, nous devons les articuler dans les arrondissements. Dernier point, la discussion sur la charte des Conseils de quartier dans la mesure où l’on doit tous les deux ans renouveler cette charte. Nous avons déjà engagé une première étape de discussion lors d’une réunion des collectifs d’animation et également entre élus.

    PN : dans quel état d’esprit abordez-vous cette réunion ?

    AB : pour moi c’est une première en tant que Conseillère d’arrondissement. C’est l’occasion pour les habitants de mieux me connaitre, de voir la manière dont je compte travailler avec eux. Mon état d’esprit est : aller à la rencontre des habitants, donner un peu de moi-même pour qu’ils comprennent comment j’envisage les choses.

    Ma manière de faire est en deux volets. D’abord communiquer, échanger, savoir mener les échanges, savoir écouter, apprendre des habitants. Ensuite dire quelles sont nos orientations. Nous avons conçu quelque chose, on y a réfléchi, mais nous sommes dans un processus. Quand bien même j’ai ma propre idée des choses, quand bien même j’ai un objectif collectif avec les autres élus, c’est dans l’interaction que cela pourra avancer. Donc, je viens avec des orientations – il faut avoir une ligne directrice – mais on peut très bien discuter ces orientations, on peut y réfléchir ensemble, et la Démocratie locale ne peut fonctionner que dans la mesure où les habitants s’approprient les projets et qu’il y a un échange constructif entre nous.

    Lire la suite

  • Conseils de quartier suite

    Dans la perspective de la réunion plénière des Conseils de quartier de notre arrondissement qui se tiendra le mercredi 18 juin à 19h salle Rossini en Mairie, 6 rue Drouot, il nous parait intéressant de se pencher sur ce que font les autres arrondissements. Il se trouve que les Conseils de quartier du 20e - que l’on peut considérer un peu comme pionniers en la matière -  et ceux du 10e voisin - qui ont obtenu quelques bons résultats ces dernières années -  nous ont permis d’assister à une réunion commune d’informations et d’échanges ces derniers jours.

    Dans le 20e

    Pour le 20e, les Conseils de quartier relèvent d’une histoire assez ancienne puisque les premières ébauches de cette structure datent de l’ère Chirac/Bariani (Maire du 20e de 1983 à 1995). Ils servaient alors de lieux d’expression à la population opposée à la politique municipale. Il faut donc d’emblée noter qu’il y a une espèce de culture du Conseil de quartier.

    Aujourd’hui le 20e a 7 Conseils de  quartier créés en 1995 et gérés par une charte qui date de 2001. Le Maire de l’arrondissement en est Président de droit mais un Président est désigné parmi les élus. En sont également membres de droit l’adjoint au Maire en charge de la Démocratie locale, et un conseiller d’arrondissement.

    La composition des Conseils est donc la suivante :

    Lire la suite

  • Un petit sondage

    Les sondages sont à traiter avec précaution mais enfin, on peut tenter l'expérience.
     
    Jusqu'au vendredi 18 avril nous vous proposons de vous exprimer sur la découpe géographique de notre arrondissement pour la tenue des Conseils de quartier en répondant à la petite question dans la colonne de droite. Il faut aussi faire preuve d'auto-discipline en ne votant qu'une fois - merci.

  • Les Conseils de quartier à Paris

    802b161c83b6566b899b1ce74d062cd0.jpgL’Hôtel de Ville a publié il y a quelques jours les actes du Printemps de la Démocratie 2007 qui s’était tenu en Mars dernier.

    Cette session a été consacrée aux Conseils de quartier afin de voir comment cette fameuse Démocratie participative mise en place par étapes successives à Paris fonctionne aujourd’hui et ce qui peut ou doit être amélioré.

    Les actes reprennent à la fois les échanges qui ont eu lieu sur le site web dédié, mis en place dès le début de 2007 par la Mairie de Paris et que vous pouvez toujours consulter, et ceux des différents ateliers  de la journée du 24 mars.

    Les questions liées à l’harmonisation de la composition et du fonctionnement des 121 Conseils de quartier sont récurrentes. Elles se posent car Paris doit être considéré comme une entité et non pas comme 121 quartiers isolés les uns des autres. L’hétérogénéité actuelle tant dans la composition que dans le fonctionnement des Conseils de quartier pose problème. Les questions liées à la communication ou au budget des Conseils sont plus faciles à résoudre.

    Notre 9ème est à l’honneur puisque deux projets ont fait l’objet d’une attention particulière. Le guide Trudaine Rochechouart dans tous ses éclats d’abord dans la rubrique Promouvoir l’image du quartier. Mention tout à fait méritée de notre point de vue car il s’agit d’un  travail remarquable. Le Conseil des Sages dans la rubrique Instances de Démocratie Locale.

    Vous pouvez télécharger ce document en cliquant ICI.

  • Conseils de quartier

    La Mairie du 9ème publie sur son site les dates des Conseils de quartier complétées de l'ordre du jour de ces réunions. Cliquez ICI. Ca commence ce soir avec le Conseil de quartier Lorette Martyrs.

  • Conseils de quartier

    medium_Carte_conseils_de_quartier_9e.2.gifLes prochains Conseils de quartier se tiendront aux dates suivantes :

     

    Lorette Martyrs - mardi 5 décembre à 19h30

    Ecole maternelle du 12 rue Clauzel

    La Fayette Richer - jeudi 7 décembre à 19h30

    Ecole maternelle du 11 rue de la Grange Batelière

    Trudaine Rochechouart - mardi 12 décembre à 19h30

    Ecole maternelle du 22 rue de Rochechouart

    Provence Opéra - lundi 18 décembre à 19h30

    Lycée Condorcet 8 rue du Havre

     

    La date du Conseil Clichy Trinité n’est pas encore connue.

  • Conseils de quartier

    medium_conseils_de_quartirer.pngCe soir s’ouvre la saison 2006/2007 des Conseils de quartier dans le 9ème avec la réunion du Conseil Lorette Martyrs – voir le programme des réunions sur le site de la Mairie du 9ème.

    Les collectifs d’animation ont été renouvelés en septembre et des réunions préparatoires ont eu lieu, soit séparément - une par collectif - soit tous ensemble le 3 octobre dernier. La réunion du 3 a été particulièrement importante puisque Christophe Moreau, Secrétaire Général de la Mairie du 9ème, y a présenté le fonctionnement budgétaire des quartiers.

    Au cours de cette même réunion, Paris Neuvième qui y avait été invité, a proposé à chaque collectif de quartier d’utiliser le blog de l’arrondissement pour communiquer avec les habitants du 9ème. Indépendant, Paris Neuvième souhaite offrir un espace de communication aux Conseils de quartier en toute liberté. Les collectifs vont réfléchir à cette proposition.

    Il convient de noter que le Maire de l’arrondissement, Jacques Bravo, a décidé de participer à tous les Conseils qui se tiendront en Octobre / Novembre pour répondre aux nombreuses questions des habitants.

    Tout ce qui concerne la vie des Conseils de quartier est géré à la Mairie par Candy Dubois. Cette jeune femme titulaire d’un DEA de Sociologue politique, est arrivée dans le 9ème en juillet dernier après un passage à l’AFEV (Association Fondation Etudiante pour la Ville). Elle est en charge de toute l’organisation des réunions, de la nécessaire coordination avec les collectifs d’animation, des compte rendus de réunions, du suivi des projets, etc. … Détachée de la Direction Décentralisation  / Mission Démocratie Locale, elle assure bien évidemment l’interface avec les élus référant des quartiers. Candy ne connaissait pas notre arrondissement avant d’y travailler. Elle a donc passé une bonne partie de l’été à sillonner le 9ème pour mieux le connaître. Elle a été frappée par la disparité des sujets abordés par les Conseils, de l’importance accordée par ceux-ci aux travaux de voirie mais aussi par le souhait des habitants de tisser des liens de proximité. Elle souhaite être non seulement une aide dans le bon déroulement de la vie des Conseils, mais aussi une force de proposition. Elle maitrise aujourd’hui bien son sujet et attend avec impatience les premières réunions.