Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

culture - Page 3

  • Salon du Livre Animé chez les Libraires associés

    Déjà la 8e année pour ce Salon du livre animé chez nos voisins Les libraires associés.

    12247160_990115494345322_2929778575971971868_n.jpg?oh=e2a505268cdd0fdadb554f8804dac048&oe=56E8D8C9

    Ce sera le jeudi 26 novembre de 18h à 20h30 au 3 rue Pierre L'Ermite dans le 18e. Une occasion de rencontrer des créateurs français de pop-up et de penser aux cadeaux pour les fêtes qui approchent.

    Un petit aperçu pour vous donner envie ...

    paris,paris 18,libraires associés,culture

    Elmodie (Elodie Laîné) : Un singe dans la neige (La Martinière Jeunesse)

     

    paris,paris 18,libraires associés,culture

    Gérard Lo Monaco et Joëlle Jolivet : Edith Piaf, 100e anniversaire (Warner Music France)

    paris,paris 18,libraires associés,culture

    Arnaud Roi : Dinomania (Milan) 

     

    Et plus ici à la Boutique du livre animé.

    Retrouvez également sur Facebook la page des Libraires associés.

     

  • Dix en Scène : La Gare du Nord prend la parole

    Le prochain rendez-vous de Dix en Scène propose une lecture-spectacle par dix écrivains réunis pour donner la parole aux êtres et aux choses qui peuplent la Gare du Nord.

    Un spectacle conçus et mis en scène par Danielle Marty.

    Ce sera à la mairie du 10e mercredi 25 novembre à 20h.

    paris,paris 10e,mairie-du-10e,théâtre,culture

     

  • Nouvelle expo chez Ange & Dam demain

    Nous avions présenté le travail réalisé par deux artistes du 18e, Blandine et Marika (voir notre article du 27 avril 2015), alias Ange & Dam.

    Elles proposent une nouvelle exposition de leurs célèbres Recyclettes du 19 au 22 novembre dans le cadre des Portes ouvertes des ateliers d'artistes d'Anvers aux Abbesses.

    Page Facebook d'Ange & Dam

    Page Facebook de l'évènement

    Pour le vernissage des Recyclettes, ce sera à partir de 18h le 19 novembre dans leur atelier au 50 rue Labat, Paris 18e. Les artistes offrent une soupe indienne pour l'occasion.

    paris,culture,sculpture,paris-18e,ange&dam,art

    Par ailleurs, pour les amateurs, 3 stages de création sont organisés les samedis et dimanches en décembre: 5, 6, 12, 13, 19, 20.

    inscription ici: ange@angeetdam.com

     

  • La Maison du Canal : un nouvel atelier proposé

    C'est bien volontiers que nous relayons l'information transmise par la Maison du Canal dans le 10e. Nous avons eu l'occasion de présenter notamment la Librairie Solidaire dans plusieurs articles.

    La Maison du Canal a créé un atelier d'accompagnement à l’écriture pour celles et ceux qui souhaitent mettre par écrit souvenirs et récits de vie. Une animatrice les guidera, au cours d'un entretien individuel, dans la mise en forme.

    Activité gratuite pour les adhérents de l'association (adhésion 5 € pour l'année).

    Une séance individuelle d'environ 40 minutes par semaine le mercredi entre 15 et 18h.

    Pour le lieu: rdv au 9 rue Louis Blanc à l'association Robert Desnos.

    Pour les inscriptions, c'est au 13/17 rue Louis Blanc et également via culture@lamaisonducanal.fr.

    paris,paris-10e,la-maison-du-canal,culture,solidarité

     

  • C'est mercredi, on va voir les nouveaux films à l'affiche

     

    Pas d'article, on est au cinéma ! Court alors ?

     

    savoir_plus_audiovisuels-131x175.jpg

    Si vous êtes restés à Paris comme nombre d'entre nous, et peut-être même dans notre quartier, pourquoi ne pas faire un saut au Louxor. La programmation de l'été est parfois époustouflante et digne d'intérêt. Nous avons noté ces jours-ci la présence d'un homme... Le Troisième Homme, d'Anton Karas, avec Orson Welles et une musique qui a traversé les décennies. Vous l'avez oubliée ? Non! Cliquez ici... 

    Pour les amateurs de polar, de bons polars, vous avez, sorti le 15 juillet, le film espagnol très primé par des Goya (l’équivalent de nos César), à savoir La Isla Minima. Noir, mais de belle facture, avec des images sublimes, façon Yann Arthus Bertrand, vues du ciel. Un crime odieux, des policiers ambigus, une Guardia Civil pas très coopérante.. et de l'eau, beaucoup d'eau dans le delta du Guadalquivir. Pour les "lecteurs qui ont fait espagnol deuxième langue", voici un article d'El Mundo, en ligne, qui date de février de cette année et qui vous propose outre quelques vues de cette région mise en valeur dans le film du réalisateur Alberto Rodriguez, également quelques explications supplémentaires.

    Ou encore le film de Noah Baumbach While we're young, sorti mercredi dernier. On y parle beaucoup de générations, pas de conflit de générations mais de formes de pensée différentes, de comportements distincts. Selon votre âge, vous pourrez vous y reconnaître... ou pas. 

     

  • Ange et Dam : atelier ouvert cet été

    Nous avions rendu visite à Blandine et Marika (voir notre article)  dans leur atelier de sculpture (Ange et Dam) 50, rue Labat en avril dernier. Une belle découverte.

    En juillet, pas de vacances. Elles vous proposent de venir créer votre " recyclette" dans leur atelier.

    paris,paris 18e,culture,sculpture

    "Vous aimez récupérer, glaner, collectionner les bouts de ficelle, les bois flottés, les vieux outils... vous accumulez les souvenirs, les trouvailles... mais vous ne savez pas quoi en faire. 

    En 2 séances de 2 heures, vous apportez vos merveilles, nous vous aidons techniquement à la réaliser, l’assembler, trouver le chaînon manquant en piochant dans une sélection d’objets hétéroclites mise à disposition... vous exprimez votre créativité !
    Un travail individuel avec l'émulation du collectif (groupe de six personnes maximum).

    Il vous en coûtera 90 € pour réaliser votre sculpture en 2 séances.
     
    Calendrier des  séances proposées  en juillet
     
    Les vendredis 3, 17, 24 de 18 h à 20 h
    Les samedis 4, 18, 25 et les dimanches 5,19, 26 de 15 h à 17 h.
     
    Si vous êtes tentés, n'hésitez pas à vous inscrire à cette adresse ange@angeetdam.com ou à passer rue Labat.
     
  • Street Art Gare du Nord

    Après la Gare de l'Est qui accueille encore jusqu’au 8 juillet une exposition de Street Art sur son parvis et rue d'Alsace, la Gare du Nord s'y met également mais à l'intérieur seulement.

    Depuis le 27 mai, des artistes ont investi la gare. Ils seront là jusqu’au 10 juillet, tous les jours de 10h à 16h.  Pas toujours facile de les trouver dans cet immense espace! Voir plan sur le site de Quai 36.

    Le Quai 36 (du nom de l'exposition et du Collectif Quai 36 _ Art Résidence) est à l'extrême est de la gare et non accessible sans ticket. Un peu dommage tout de même. Avec un sourire et un peu de chance, on acceptera peut-être, comme pour nous, de vous ouvrir le portillon. D'autres lieux sont plus aisés d'accès.

    Quelques illustrations pour vous donner envie :

    paris,paris 10e,street art,culture

    Oeuvre de Dourone en voie d'achèvement

    paris,paris 10e,street art,culture

    paris,paris 10e,street art,culture

    paris,paris 10e,street art,culture

    paris,paris 10e,street art,culture

     

  • Exposition de peintures et de collages à l'Espace Canopy 18e

    L'Espace Canopy, galerie d'art et association culturelle au cœur du quartier La Chapelle expose les peintures de Foupier, avec une série "Pas de quartier à La Chapelle !" Il s'agit de peintures et de collages. Pierre Fouillet signe sous le nom de Foupier ses oeuvres de peintre et d'observateur du quartier où il vit : La Chapelle. Son regard irraisonnable et passionné sur ce lieu est empreint d'émotion et de subjectivité. Pas de quartier à La Chapelle, c'est un grand carrefour entre deux gares, ouvert sur le monde entre tradition et modernité, entre sacré et païen. Pas d'ennui à La Chapelle ! 

    paris, paris 18e, exposition,

    Après sa BD "iMagic Magid, La Sardine du Cannibale" (@Sarbacane Edition) retraçant le parcours émouvant de Magic Bâ et son combat de sans-papiers, c'est une autre façette de son travail à découvrir.

     
    Une exposition qui commence avec un vernissage vendredi soir à 19h et qui se poursuivra jusqu’au 28 juin (15h-20h) à l'ESPACE CANOPY, 19 rue Pajol.
     
     
  • Femmes dans l'espace public : projet culturel à la Goutte dOr

    C'est avec l'artiste Katjastroph que ce projet de plusieurs mois a été lancé à partir du 20 mai au café social de la Goutte d'Or. Intitulé "FAÇADES", il s'agira d'intervenir sur des façades d'immeubles du quartier avec les habitants et les associations. Le thème choisi est "les femmes dans l'espace public". Un projet participatif puisqu’il est ouvert à toutes et tous.

    Du 20 au 30 mai, on pourra découvrir une première exposition de l'artiste dont on peut lire: « Un univers énigmatique qui s'inspire à la fois de cultes et croyances populaires et d'images vues et entendues dans la rue, à la radio, dans son quotidien. »

    paris,paris-18e,culture,femmes,espace-public,nuit-blanche,nuit-blanche-2015

    Le vernissage  a eu lieu le jeudi 21 mai de 17h30 à 21h au 1, rue Dejean.

    Si vous avez raté ce rendez-vous, pas de panique, on pourra voir son travail à l'occasion des Portes d'Or et de la fête de la Goutte d'or du 12 au 14 juin à l'angle des rues Myrha et Léon (Friche de la Table ouverte).

    paris,paris-18e,culture,femmes,espace-public,nuit-blanche,nuit-blanche-2015

    Pour les amateurs qui souhaitent participer activement : 1ère session d'ateliers les 13 et 14 juin à La Friche et finira le samedi 20 juin .

    Enfin, cette installation artistique sera visible du 3 au 11 octobre de jour comme de nuit du métro Château-Rouge à l’angle des rues Dejean et des Poissonniers, avec une inauguration le 3 octobre lors de la Nuit Blanche 2015.

    Pour en savoir plus et s'inscrire : gfr.infos@gmail.com

    paris,paris-18e,culture,femmes,espace-public,nuit-blanche,nuit-blanche-2015

  • Ouverture de la médiathèque Françoise Sagan

    paris,médiathèque-françoise-sagan,culture,livresPar un curieux hasard, voilà Marguerite Yourcenar, l'érudite écrivaine quelque peu solitaire, et Françoise Sagan, la brillante et mondaine romancière, réunies. Et par qui ? Par la mairie de Paris qui après avoir donné le nom de Marguerite Yourcenar à la première médiathèque de la capitale dans le 15e il y a quelques années, a baptisé "Françoise Sagan" celle qui vient d'ouvrir dans le 10e. L'attribution de ce nom à la nouvelle médiathèque avait d'ailleurs en son temps créé quelques remous au sein du conseil d'arrondissement du 10e (voir notre article du 22 janvier 2014).

    Sur le site paris.fr, la mairie de Paris nous explique très bien le projet - Ouverture de la médiathèque Françoise Sagan - et s'il en était besoin le site de la médiathèque vient en renfort pour plus de détails - le site de la médiathèque Françoise Sagan.

    Nous y sommes allés dès l'ouverture samedi 16 mai au matin et voilà nos premières impressions.

    Nichée au fond du square Alban Satragne, la médiathèque n'est pas facile à trouver. Interrogé sur ce point, le maire du 10e, Rémi Féraud, en convient et des efforts de signalétique devraient être engagés. Néanmoins, il faut relativiser cet inconvénient par la présence proche d'autres structures à forte fréquentation comme le centre de sport voisin ou le petit square avec jeux d'enfants par exemple.

    Une panthère géante garde les lieux. Vous verrez en fin de cet article une courte vidéo présentant sa réalisation par l'artiste Philippe Baudelocque.

    paris,médiathèque-françoise-sagan,culture,livres

    Si on voulait se moquer un peu, nous pourrions dire que la Ville de Paris a anticipé le changement climatique puisque que c'est une ambiance aux aspects méditerranéens qui accueille le visiteur dans le jardin devant la médiathèque. Mais c'est très réussi. Tout comme est réussi le traitement architectural global de l'édifice : clair avec de larges fenêtres, spacieux, sobre sans chichi (pierres apparentes et béton brut dans les parties de circulation), très efficace.

    paris,médiathèque-françoise-sagan,culture,livres

    paris,médiathèque-françoise-sagan,culture,livres

    Outre le RdC où se trouve l'accueil général et la salle dite "d'actualité" où l'on peut consulter la presse, la médiathèque se répartit en 4 étages : jeunesse au 1er avec un "coin des histoires"; BD, sciences, loisirs, atelier numérique et salle de travail au 2e; arts au 3e; cinéma, musique et romans au 4e.

    paris,médiathèque-françoise-sagan,culture,livres

    Le coin des histoires pour les petits

    La Ville de Paris a investi 20 millions d'euros dans ce projet. 40 agents de la ville y travaillent, tous volontaires car il y fallait des personnes non seulement motivées mais aussi acceptant certaines contraintes comme par exemple travailler de temps en temps le dimanche.

    Nous sommes à l'ère du numérique, fini la bibliothèque de papa ! Ici partout des ordinateurs, des lecteurs de DVD et de CD, des écrans, une excellente couverture WiFi dans tout le bâtiment (c'est rare) et puis ces belles machines qui permettent d'emprunter et de rendre les documents en utilisant les codes barre. On peut même réserver les documents de chez soi par internet.

    paris,médiathèque-françoise-sagan,culture,livres

    Ne cachons pas notre plaisir. C'est un très bel endroit que vient de nous donner la Ville de Paris. Beau par sa forme, beau par ce qu'il contient. En ce samedi matin de week-end de l'Ascension, la présence de beaucoup d'enfants faisait vraiment plaisir à voir. Eux n'ont pas tardé, sans trop hésiter, à s'approprier les lieux. C'est bon signe. 

    paris,médiathèque-françoise-sagan,culture,livres

     


    Une panthère sur les murs de la médiathèque... par mairiedeparis