Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le semi-échec du projet de rénovation du Faubourg Poissonnière

Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage - Nicolas Boileau

 

paris,vélo,piétons,environnement,arbres,urbanisme,budget-participatifCe conseil formulé par Boileau dans L'Art poétique pourrait s'appliquer à un projet qui hélas n'a pas été retenu dans le cadre du budget participatif : Faubourg Poissonnière : place aux arbres, vélos et piétons. Nous vous l'avons présenté le 21 septembre dernier.

Le projet était porté par l'association Paris en Selle. Inutile de revenir sur la description du projet mais voici quelques informations qui expliquent le semi-échec du projet.

Ce dernier était commun aux 9e et 10e arrondissements qui se partageaient à parts égales l'investissement, soit 500 000€ chacun. Il était donc obligatoire que le projet soit voté dans les deux arrondissements. Or seul le 9e l'a retenu ! Voici des explications données par Paris en Selle : ...

... " Il (le projet ndlr) ne sera donc pas réalisé cette année. Ce qui est très frustrant, car en cumulant les votes des deux arrondissements, on obtient un total de 1 472 votes (810 dans le 9e et 662 dans le 10e). Ce qui en fait le 13e projet d'arrondissement à l'échelle de Paris en nombre de votes, sachant qu'il y avait en tout 2 575 projets d'arrondissement ! En clair, on a fait une très belle campagne, mais notre projet a souffert d'être sur une frontière.

Qui plus est, notre projet bénéficiait du label "quartier populaire" lorsqu'il a été déposé dans le 10e, qui crée un bonus facilitant la réussite du vote. Mais ce label a finalement été retiré au cours de l'été par l'administration, considérant qu'un projet ne pouvait pas être "quartier populaire" d'un côté et pas de l'autre. Ce qui rend la chose cruelle, c'est que si le label était resté, le nombre de votes dans le 10e aurait également suffit pour que le projet soit lauréat."

Et pour l'avenir : "nous retenons que nous avons constitué un capital de soutien très important autour de l'idée de revitaliser la rue du Faubourg Poissonnière. Un atout qui nous aidera fortement pour réussir la campagne de la prochaine session et remporter les quelques voix qui nous manquaient."

Action Barbès continuera à soutenir ce projet.

Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage

Écrire un commentaire

Optionnel