Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans le Parisien : le Marché « ingérable » de Barbès

Suite à notre article du 22 février 2016 sur les débordements du marché alimentaire Barbès, largement relayé sur Facebook et sur Twitter, le quotidien Le Parisien s'est emparé du sujet ce vendredi 4 mars pour titrer à la Une de son édition de Paris " Le marché de Barbès est devenu « ingérable » ".

paris,paris-10e,paris-18e,barbès,marché-barbès,la-chapelle,promenade-urbaine,barbès-stalingrad

Cliquez sur l'article pour l'agrandir

 

Cliquez ici pour accéder à la version numérique de l'article.

 

Le quotidien évoque également l'entretien que nous avons (enfin !) réussi à obtenir auprès d'Olivia Polski, adjointe de la maire de Paris, chargée du commerce, de l'artisanat, des professions libérales et indépendantes, à la fin de la semaine prochaine, vendredi 11 mars, à l'Hôtel de Ville.

A suivre... 

 

Commentaires

  • Bonjour, où en est-on dans le projet d'aménagement sous le métro aérien de la ligne 2 ? Y aura-il des commerces et des bureaux? Merci

  • Bonjour,
    Merci de votre intérêt pour ce tronçon du boulevard de la Chapelle. Nous ne savons pas à quel projet vous vous référez… peut-être l’une des propositions faites sur la plateforme du Budget Participatif ?
    En ce qui nous concerne, nous militons pour une promenade urbaine de Barbès à Stalingrad, un dossier que nous suivons, et dont les progrès vont doucement. Toutefois des ateliers animés par l’Apur ont eu lieu au cours de l’année 2015 pour faire des diagnostics de la situation de départ.
    Vous trouverez tout ce que nous avons écrit sur le sujet ici
    http://actionbarbes.blogspirit.com/tag/promenade-urbaine
    Notre article sur le marché de Barbès, un tronçon faisant partie de la promenade aussi, a eu un large écho dans la presse et sur les réseaux sociaux.
    Nous attendons maintenant des nouvelles de l’Hôtel de Ville. Un sujet à suivre ici même.

Les commentaires sont fermés.