Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rues d'Alsace et des Deux Gares : le maire du 10e a reçu les habitants et certains commerçants

Une trentaine d'habitants et de commerçants du quartier Alsace - Deux Gares s'était déplacée pour rencontrer le maire et le commissaire du 10e et exprimer leur "ras-le-bol" face à l'état de dégradation de leur quartier. Lire, pour le rappel des faits à l'origine de cette exaspération notre article du 30 septembre, et pour le contexte général des abords dégradés des abords de la Gare de l'Est notre article du 13 octobre.  

Une réunion de bonne tenue où dans l'ensemble chacun a réussi à peu près à garder son calme. Le maire Rémi Féraud a dans un premier temps laissé s'exprimer les participants, ils étaient venus pour cela. Au programme : épanchements d'urines, intrusions dans les immeubles, bagarres la nuit, personnes fortement alcoolisées et responsabilité de certains bars, agressions verbales voire physiques, insécurité, toxicomanie etc.. Une situation qui dure depuis des mois.

 

Les réponses de la police

Le commissaire Julien Miniconi a pris le temps de répondre à toutes les questions. Bien évidemment, certains propos ne peuvent être dévoilés sur ce blog, confidentialité oblige et, surtout, procédures en cours.

Tout d'abord (dans le 18e nous avons la même réponse), on ne peut faire qu'avec les effectifs de police dont on dispose. La nuit, moment le plus sensible, le 10e a deux patrouilles auxquelles peuvent s'ajouter en cas de nécessité des renforts du 2e district de la DTSP75-DSPAP (Direction territoriale de la Sécurité de Proximité / Direction de la Sécurité de Proximité de l'Agglomération Parisienne), de la la BAC 75 Nuit et du Grand Paris. En période estivale, la police a fort à faire sur le canal Saint-Martin. Sans compter d'autres problèmes ailleurs. Un manque d'effectifs donc.

Depuis l'été, les verbalisations pour consommation d'alcool sur la voie publique ont été multipliées par 6 (de 40 à 240 environ). C'est un objectif prioritaire. Il faut également s'attaquer aux fournisseurs d'alcool. Des actions ont été menées dans ce sens dont on attend des résultats positifs. Dans ce secteur, le commissaire rappelle qu'il est interdit de consommer de l’alcool sur la voie publique entre 12h et 7h du matin (pour rappel, voir la carte des périmètres des arrêtés anti-alcool). Les épiceries sont autorisées à en vendre jusqu'à 22h30. L'arrivée d'un nouvel officier de nuit qui s'occupera notamment des débits de boisson est une bonne nouvelle.

La Brigade Spécialisée de Terrain (BST) intervient également sur le secteur mais ses agents terminent à 22h30.  C'est donc après que la situation se complique. En ce qui concerne le trafic de stupéfiants, il y aurait un report du secteur de Château Rouge (18e).

Le commissaire Julien Miniconi est preneur d'informations de la part des riverains et des associations.

 

Propositions des habitants

Évidemment ils demandent davantage de passages des patrouilles de police et une plus grande réactivité, mais on l'aura compris, ce n'est guère envisageable.

Restent alors des aménagements qui contribueraient à améliorer l'environnement.

Côté Gare de l'Est : poser une grille au-dessus du muret qui longe les voies de la gare pour éviter toute installation de personnes.

paris,paris 10e,rue d'alsace,gare de l'est,sécurité,propreté,rémi féraud,commerces

Petit problème, le budget n'est pas prévu pour le moment... Toutefois Rémi Féraud pense possible de le faire rapidement puisque la SNCF est d'accord.

Améliorer l'éclairage : tous les présents s'accordent à dire que l’éclairage est insuffisant. Jusque là, les services de la Direction de la voirie et des déplacements (DVD) n'ont pas reconnu ce fait. Rappelons que le conseil de quartier Lariboisière-Saint-Vincent-de-Paul avait réclamé un meilleur éclairage à plusieurs reprises sans succès. Le maire va tenter d'infléchir la DVD.

Propreté les habitants souhaitent des passages plus fréquents des équipes de nettoyage. Impossible. Par contre, la proposition d'une Opération Coordonnée de Nettoyage Approfondi (OCNA) est retenue. 

Stationnementrue d'Alsace, pourquoi ne pas inverser le côté du stationnement ? Le déplacer le long du muret pour supprimer le cheminement de ce côté et les regroupements éventuels. Des études sont en cours.

paris,paris 10e,rue d'alsace,gare de l'est,sécurité,propreté,rémi féraud,commerces

Les commerçants et hôteliers présents ont fait remarquer, à juste titre, qu'ils contribuaient à accueillir les touristes et faire vivre le quartier et qu'à ce titre, ils attendaient un coup de pouce.

En conclusion, le maire du 10e a reconnu que cette réunion aurait pu être organisée plus tôt au vu de la dégradation du quartier. Il a évoqué le projet de Balcon Vert lié à la construction d'un hôtel (signature attendue d'ici la fin d'année avec le groupe hôtelier OKKO) et l'aménagement du cheminement entre les Gares de l'Est et du Nord, certes pas pour demain. Une réunion sera organisée d'ici la fin de l'année pour un point d'étape.

A suivre...

 

Commentaires

  • Arrêtez de ne vous adresser qu'à la police et aux pouvoirs publics - ils sont débordés - dans ce quartier.. Encouragez la création de commerce de bouche, de start up, de fab lab, bref d'espaces de libertés, c'est la règle de l'autre côté de la Manche et cela marche plutôt bien pour eux. Ils nous coiffent au poteau sur ce sujet, et c'est d'autant plus dommage que nous avons les cerveaux les plus créatifs..
    http://tech.eu/features/6439/european-digital-city-index/
    et, les hommes politiques, cela vous dirait des stages dans la vraie vie?

  • Ah non, pas un grillage ou une grille sur le muret ! La rue est déjà moche et pleine de nuisances, si en plus c'est pour lui donner des allures de prison !
    Il faut mettre des dispositifs, un peu comme ceux qui empêchent les skaters. Des petites boules d'aciers qui rendraient l'assise sur le muret inconfortable. Ce serait discret et efficace, et les vrais flaneurs, qui aiment regarder les voies et l'éclairage de la gare ne perdraient pas leur plaisir, y compris les touristes. La vue sur la gare fait partie du charme. Marre de résoudre les problèmes en mettant des grilles ou en augmentant les loyers ! Un peu d'imagination !
    Le coup du dispositif type "anti-skate" est d'ailleurs aussi à mettre sur les vitres basses du bâtiment SNCF qui fait l'angle entre la rue d'Alsace et la Rue Lafayette.
    Concernant l'éclairage, celui sur la (moche) fresque est efficace. Il mériterait d'être renforcé à l'ensemble de la rue. Il y aurait d'ailleurs sûrement un truc sympa à faire avec le muret.
    Idem pour l'escalier, qui mériterait un vrai éclairage pour une belle mise en valeur. Cet escalier est un bijou.
    Enfin pour le stationnement, je pense qu'il faudrait le supprimer purement et simplement, où le réserver aux riverains et rendre la rue piétonne.

  • seul un gros connard de droite imagine que réduire encore le nombre de bancs et de murets et autre jardins pour s'asseoir à Paris est une bonne chose,
    je vous rappelle que dans notre quartier il faut bien souvent marcher 1km avant de trouver un endroit sympa pour se poser quand on se balade, une des principales raisons qui font que c'est UN QUARTIER DE MERDE TOUT POURRI ! (pareil pour le reste de cette ville de merde habitée par 99% de connards)

Les commentaires sont fermés.