Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Projets Gare du Nord : visite commentée avec son directeur

Un petit groupe d'adhérents d'Action Barbès a eu le privilège de découvrir les transformations en cours et à venir dans la Gare du Nord avec pour guide, son directeur Jérémie Zeguerman.

paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

Le rendez-vous était fixé dans les bureaux de la direction rue de Maubeuge. Accueil chaleureux et convivial.

paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

Depuis le 5e étage, vue imprenable sur les quais et la rue du Faubourg Saint-Denis

Des travaux sont engagés dans la gare depuis plusieurs mois, sans oublier les modifications du plan de circulation aux abords (voir notre article précédent).

L'an prochain, c'est la partie TransManche qui va être modifiée et entre 2017 et 2019, ce sera la partie historique de la gare. Une nécessité pour regagner de l'espace qui manque cruellement en dissociant les flux.

Ensuite, un projet beaucoup plus ambitieux de l'architecte Jean-Michel Wilmotte pourrait voir le jour :

Mais à ce jour, on ne connait pas le coût des études, il n'est donc pas budgété et encore moins financé. Précisons que ce projet n'est en rien figé et qu'il pourra évoluer.

A ce stade, on est sur des intentions. On pense évidemment aux Jeux Olympiques de 2024 ou encore à l'Exposition Universelle qui pourrait accélérer les transformations.
Ne pas oublier aussi les travaux du nouveau Lariboisière qui devraient commencer en 2018 et qui seraient un élément favorisant. Rappelons la construction prévue d'un bâtiment à l'angle de la rue de Maubeuge et du boulevard de La Chapelle. L'entrée des urgences se ferait rue de Maubeuge.

La situation aux abords de la gare est difficile et complexe (toxicomanie, errance). "Il y a des sujets pour lesquels on est démuni. Mais on y travaille et on essaye de trouver des pistes."

 

Combien de clients et combien d'agents pour cette gare ?

700 000 allées et venues par jour côté clients.

Entre le Transilien et les grandes lignes environ 1 000 agents, 150 pour la propreté,  200 pour le gardiennage, une équipe de pompiers à demeure, sans oublier les salariés des commerces. Pas loin de 3000 salariés en tout. Avec de tels chiffres, on comprend l'ampleur de la tâche !

 

Les travaux en cours

Dans la cour des taxis, on reprend actuellement l'abri pour le rendre plus large et plus long. Il sera accolé au mur de la gare.

paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

Les piétons devront donc utiliser la partie ouest; leur cheminement sera favorisé par la suppression de la deuxième voie de circulation. Ainsi, seuls les taxis auront accès à cette cour.  

paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

Le carrefour Maubeuge-Paré sera revu, là encore pour faciliter la traversée des piétons. Le cheminement sous les Arcades côté Est sera supprimé avec une possible végétalisation.

paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

A l'intérieur de la gare, des travaux vont commencer prochainement au niveau de l'accueil Eurostar. Le fond de gare va être reconstitué en déplaçant les guichets. Pas de salle d'attente car trop de contraintes, mais elle est prévue dans le projet Wilmotte. Un espace de 50 m² sera réservé aux personnes à mobilité réduite.

Dans la partie Transilien, l'espace sera libéré et réorganisé. L'accueil pour les touristes sera déplacé en face des départs Thalys. Un Starbucks Coffee s'étendra vers l'extérieur avec une terrasse.

paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

Ici l'emplacement du futur restaurant de Thierry Marx

En sous-sol dans le grand hall, on peut déjà voir les améliorations en terme de décoration et de lumières (passage au Led). Dans l'espace RER, qui avait bien besoin d'un coup de jeune, peinture, lumières et signalétiques sont en bonne voie de finition (coût 3,5 M€). De nouveaux commerces ont pris place. Les vingt derniers ouvriront en mars 2016.

Le souterrain Maubeuge pourra aussi bénéficier de travaux d'étanchéité, reprise du plafond et des caniveaux, éclairage (septembre 2016 à mars 2017). Compter 3 M€.

paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

Le tour de la gare commencé rue de Maubeuge s'est terminé à la sortie du souterrain où des anneaux pour vélos ont été installés. L'espace  est  aussi utilisé par les associations caritatives qui distribuent des repas le soir et qui étaient auparavant sur le parvis.

paris,paris 10e,gare du nord,sncf,wilmotte

D'autres points restent encore à éclaircir notamment sur la reprise de l’intégralité des circulations, le stationnement des autocars de tourisme (étude en cours pour définir les besoins), les porte-huit... Vaste chantier !

 

Commentaires

  • Ces jolies images d'architectes présentées dans la vidéo ne sont malheureusement pas la réalité qui nous attends.

    Comme pour toutes les gares refaites, la publicité va venir s'incruster dans ces grands couloirs claires et beaux sur papier (comme c'est le cas ici : https://www.youtube.com/watch?v=VJ9trU0G-0w ).

    Elle s’incrustera de la même manière en brisant les lignes de point de vue et la luminosité dont nous parlera l'architecte avec enthousiasme (si si... ça existe déjà : https://twitter.com/FabienTipon/status/628667559139778560 ).

    Nous ne vivrons rien de la réalité de ce bâtiment épuré et ces murs blancs qui font rêver sur plan, et nous aurons, qui sait, peut être encore plus que 34 panneaux de pubs à la suite sur notre chemin ( https://www.youtube.com/watch?v=NpUq8ExkYUY ).

    Ca ne change rien au projet ?

    Si, justement, ça change tout.

    Présenter la réalité à ceux qui doivent dire "oui" ou aux parisiens qui vivront cette gare tous les jours permettraient peut être d'avoir une vraie réflexion sur la place de la publicité dans la gare... mais non, cette discussion se fera surement sans le public, sans contradicteurs. "Alors ? Combien de panneaux de pubs pourrez vous me mettre dans ce couloir ?"

    Bref en résumé voilà ce qui nous attend surement : https://twitter.com/FabienTipon/status/614049913668792320

  • Au risque d'apparaître répétitif par rapport à Whynot: où sont les espaces dédiées aux start-ups? Un accélérateur à la Gare du Nord permettrat d'attirer les investisseurs anglais, néerlandais, belges, français.. Non? Du coup il y aurait moins de pub (voir commentaire plus haut), mais plus de vraie activité dans un quartier où le chômage des jeunes est très haut. Si vous pouviez pousser en ce sens, certes, vous sortiriez des sentiers battus, mais vous prépareriez pour de bon l'avenir :-)

Les commentaires sont fermés.