Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Vie associative

    La Maison des Associations du 9ème est ouverte depuis avril 2006. En mai 2007, Jérôme Jegou en a pris la direction après avoir passé 9 ans à la Maire du 3ème arrondissement où il a travaillé au service culture, évènements et communication. C’est un choix personnel qui l’a amené dans le 9ème. Déjà en contact avec le milieu associatif pour la réalisation de projets culturels dans le 3ème, Jérôme Jegou ne pouvait pas passer à côté du projet Maison des Associations tel qu’il se développe à Paris et s’impliquer encore plus dans le processus.

    o0o

    Paris Neuvième (PN) : une des priorités déclarée lors de l’ouverture de la Maison des Associations du 9ème était la mise en réseau des associations de l’arrondissement, qu’elles se connaissent mieux. Où en est-on ?

    Jérôme Jegou (JJ) : aujourd’hui la Maison des Associations du 9ème compte 100 inscrits contre 60 lorsque je suis arrivé en Mai. Le réseau prend petit à petit. Je souhaiterais, à partir de 2008, monter des rencontres thématiques inter-associatives (l’emploi, le sport, la culture, l’économie sociale, etc. ….). Le but est certes de créer un réseau dans le 9ème arrondissement mais encore faut il qu’il y est des associations inscrites à la Maison des Associations. Avant de créer un réseau, il faut avoir des inscrits. Ce que je veux, c’est faire connaître l’établissement et que ce lieu soit incontournable, que toutes les associations du 9ème se disent « notre référent, c’est la Maison des Associations ».

    Sur les 40 nouveaux inscrits depuis mon arrivée ici, 20% sont de nouvelles associations que nous trouvons chaque mois sur le Journal Officiel. Le reste, ce sont des associations existantes qui nous ont rejoints. Nous travaillons aujourd’hui sur un fichier de 400 associations dans le 9ème. Le but est qu’un maximum de ces associations nous rejoigne, qu’elles s’inscrivent à la Maison des Associations.

    Lire la suite

  • ULIPO - Débats citoyens

    Université Libre Populaire, voilà ce que signifie ULIPO. Certains penseront que le titre même fait penser à quelques inititives datant de 1968 ! En fait, ULIPO a été créée par des habitants du neuvième et qui ont senti le besoin de se réunir pour débattre librement sur les thèmes brûlants de notre société et de notre actualité.

     

    Ils organisent tous les deuxièmes mardis du mois une réunion sur des thèmes de société : des experts fournissent les informations nécessaires pour saisir la problématique, les participants réfléchissent en petits groupes pour approfondir le sujet, ils confrontent leurs réflexions avec les avis des experts et mettent en ligne les conclusions.

     

    La prochaine réunion aura lieu au 14 rue de Trévise - Paris 9ème

    le mardi 13 novembre à partir de19h30

     

    sur le thème :

    La nouvelle place des cadres en entreprise

    Intervenant  Jean-Marc Le Gall d'Entreprise et Personnel.

    Entre libre : chacun paie sa consommation.

     

    D'autres réunions sont programmées :

    L'écologie au quotidien en ville : la voie de la décroissance ? Avec le WWF - Mardi 11 décembre 2007

     

    Intégration et identités avec la Ligue de l'Enseignement - Mardi 08 janvier 2008


    Jeunes et société avec Jeune Cordée - Février 2008

     

    ULIPO est ouvert à :

                vos propositions de thèmes,

                vos propositions de partenariat,

                vos suggestions de lieux de rencontre.

     

     

    ULIPO Université libre populaire
    11 rue de Rochechouart - 75009 PARIS
    ulipo9@gmail.com

  • Les travaux

    54a2a0cad4e614a2a37b6711ebbc5563.jpgSuccombons aux délices des journalistes qui n’aiment rien tant que les bilans, souvent avant même que les actions soient terminées ! Mais là, nous avons matière puisque la mandature est pratiquement arrivée à son terme et que nous pouvons porter un jugement sur les aménagements de voirie que notre arrondissement a connus depuis l’arrivée de l’actuelle majorité aux commandes. Sans a priori, regardons les plus importants changements.

    Lire la suite

  • A ne pas manquer !

    98becc091fa5d152b3fca076fdbd8e42.jpgL'historien Bernard Vassor publie ce jour sur son site Autour du Père Tanguy un article très riche concernant un aspect de la vie de notre arrondissemnt à ne pas manquer même si à ne pas mettre entre les mains des plus innocents ! Cela s'appelle : Dubut Laforest : le scandaleux suicidé de l'avenue Trudaine.

  • Municipales 2008

    baead27deb99be04d752c26185990142.jpgPar touches successives, le tableau se précise !

     

     

     

     

    • Nicole Azzaro, actuelle Conseillère de Paris (Les Verts) et également élue du 9ème, sera tête de liste dans notre arrondissement pour ce parti. Elle est dans l’équipe de Denis Baupin qui lui est tête de liste dans le 20ème et bien sûr candidat à la Mairie de Paris. Nicole Azzaro devrait faire connaître la composition de sa liste courant décembre.

     

    • Jacques Bravo (PS), actuel Maire de notre arrondissement, devrait baser sa campagne sur deux thèmes : la place des enfants dans la ville et l’approfondissement du processus de concertation locale via les structures de Démocratie participative. C’est ce que l’on peut en déduire en écoutant les messages délivrés mezzo voce au cours des Conseils de quartier. La liste du PS, avec Jacques Bravo tête de liste pour notre arrondissement et Bertrand Delanoë candidat à la Mairie de Paris, devrait être connue dans la seconde quinzaine de décembre après son approbation par les membres de la section du PS du 9ème. Cette liste devrait inclure des membres de l’actuel exécutif de l’arrondissement.

     

    • Le MoDem semble avoir du mal a bouclé ses listes et à faire accepter les désignations, les militants se plaignant du manque de démocratie dans cette désignation. Pour le 9ème, c’est encore l’inconnu puisque la candidate à la députation, Marie Claire Gibault, semble avoir préféré être tête de liste dans le 8ème, Marielle de Sarnez étant candidate à la Maire de Paris.

     

    • Rappelons que l’UMP devrait publier fin octobre le nom des têtes de liste dans les 20  arrondissements. Une rumeur persistante depuis les législatives donne Pierre Lellouche candidat dans le 8ème et non dans le 9ème où il laisserait sa place à Delphine Burkli, son attachée parlementaire. Le quotidien Libération a relayé cette info le 19 octobre, mentionnant que les 9ème et 12ème arrondissements étaient ceux de la reconquête pour l'UMP et en tout cas clé pour l'élection de Françoise de Panafieu au fauteuil de Maire de Paris. Mais la non candidature de Pierre Lellouche dans le 9ème ne signifierait elle pas que celui-ci ne croit pas en ses chances dans notre arrondissement ?
  • Intégrale Georges Brassens : le retour

    c5f66f8b238b7247e879669a398bb8a8.jpg

     

    Après le succès de l'édition 2006, l'intégrale de l'oeuvre de Georges Brassens revient en 2007. Cela commence dimanche 21 octobre à 20h et pour 7 jours. Toutes les informations sur le site Le Grand Pan.

  • La Commission du Vieux Paris

    Savez-vous que cette vénérable institution créée en 1897 qu'est la Commission du Vieux Paris et qui joue un rôle essentiel dans la préservation du très riche patrimoine parisien se trouve dans notre arrondissement ? Au 9 rue Cadet très exactement, dans un hôtel particulier récemment réhabilité (2005).

    f2a570c7369ba7cc786b2012377bc6bf.jpg

    « 9-11 rue Cadet et 60 rue La Fayette : hôtel de 1750, ayant appartenu de 1762 à la Révolution à la famille du marquis de Courmont ; la décoration de ses salons XVIIIème siècle est classée » nous dit le Hillairet (Connaissance du Vieux Paris aux Editions Princesse).

     

    Après des travaux qui ont duré assez longtemps, le petit square est enfin aménagé et accessible au public.

    ba8ad6c5dce3e285f37047d4746b2d1c.jpg

    Autre implication du 9ème dans la Commission, Jacques Bravo, Maire de notre arrondissement en est un de ses membres (55 au total).

    Suivre les travaux de la Commission en lisant les comptes-rendus de ses réunions mensuelles est un vrai plaisir pour les amoureux de Paris. Cela est devenu extrêmement facile car tout est en ligne sur le site de la Ville de Paris. Chaque projet soumis à la Commission fait l’objet d’un rappel historique et contient des informations souvent bien intéressantes. A consulter régulièrement. Quand on vous dit qu’Internet sert à quelque chose !

  • Plan Climat de Paris

    6a37e7a4307a74a04f759ce80c71369f.jpgAinsi le Conseil de Paris a adopté le Plan Climat à l'unanimité.

    Le débat lui-même n’a rien apporté de nouveau, les intervenants restant sur leurs positions respectives à savoir une sorte d’autosatisfaction du côté socialiste, une tentative de récupération du processus par l’UMP s’appuyant sur le Grenelle de l’environnement actuellement en cours, un entre deux de la part du MoDem courtisé à la fois par les socialistes et l’UMP, une radicalisation des Verts dont le discours est assez dur vis-à-vis des socialistes. Bref, il est clair que la perspective des élections municipales était dans toutes les têtes lors du Conseil de Paris la semaine dernière, et pour un tel sujet, on peut le regretter.

    Vous trouverez dans les documents mis à disposition sur le site de la Maire de Paris les orientations et mesures qui seront mises en œuvre par la Ville (logements, transports, consommation de la Ville) afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Chacun est bien conscient qu’il ne s’agit là que d’une contribution, certes importante puisque Paris contribue largement au processus de rejet de gaz à effet de serre, mais que rien ne sera possible sans une « globalisation » du problème d’une part, sans des changements de comportement individuel d’autre part.

    Si la Plan Climat a le mérite de sensibiliser les Parisiens sur la question du réchauffement climatique, on peut s’interroger sur la méthode employée pour l’élaborer, la question se posant également à propos de l’actuel « Grenelle de l’environnement ».

    Lire la suite

  • Nuit Blanche

    L'Association D'Anvers aux Abbesses nous a fait passer ces photos de ce qui a été réalisé lors de la Nuit Blanche place de l'Europe - merci à eux.

    47bc62ab784f685f4f1e74101bfb66fe.jpg

     

    5e4a12f58410b5737132b7fa7ce43ca2.jpg

     

    7d1408ccf9747c8cb194723eaa059119.jpg

     

  • Lire Maupassant

    Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé.

    Guy de Maupassant

    def6f34b34c656b645ef6442c8b98a9e.jpg

     

    Lire Maupassant est un plaisir pour tout le monde mais les habitants ou les amoureux du 9ème arrondissement y trouveront une saveur toute particulière tant celui-ci est présent dans son œuvre.

    Rien de surprenant à cela. Guy de Maupassant a vécu plusieurs années rue Clauzel, au 17 ou au 19, des recherches sont en cours pour savoir exactement où. Le quartier imprègne donc ses écrits. Bel-Ami bien sûr dont l’essentiel de l’action se déroule sur ces boulevards qui ont vu à la fin du 19ème siècle tant de journaux s’y installer.

    Mais ce sont les Contes et Nouvelles publiés entre 1875 et 1891 qui recèlent le plus de surprises pour les amoureux du quartier. Au détour d’une phrase, d’un court paragraphe, on est avec un jeune couple qui s’installe dans le haut de la rue de Rochechouart et Maupassant nous dépeint le Paris de cette époque vu des toits, ou encore un couple de quincaillers installés ayant commerce rue des Martyrs se rendant via la rue Saint Lazare à Courbevoie pour une promenade en canot et un déjeuner sur l’herbe, une soirée de Messieurs qui dinent « en garçons » dans un grand restaurant des boulevards, une femme « légère » qui reçoit dans le quartier Breda (actuelle rue Henri Monnier), un fiacre qui passe rue du Faubourg Montmartre, un homme perdu rue Drouot, etc. …. Laissons à chacun le plaisir de faire ces découvertes au hasard de la lecture.

    Le quartier n’a guère changé depuis Maupassant et la façon qu’il a d’en parler par touches successives nous en donne une idée « impressionniste » qui ne laissera personne indifférent.

    La meilleure publication des Contes et Nouvelles est sans aucun doute celle de La Pléiade (Gallimard) par Louis Forestier (2 volumes). Bien sûr, cette publication a le gros inconvénient d’être assez chère mais les annotations de Louis Forestier sont d’une importance capitale. Il s’agit clairement de deux volumes de référence.

    Vous trouverez sur Internet beaucoup d’informations concernant Maupassant. Il faut noter dans cet ensemble le site « Maupassantiana », site érudit et néanmoins accessible. Vous pourrez vous abonner gratuitement à la newsletter mensuelle, entièrement consacrée à l’auteur et à l’actualité de son œuvre.

    Enfin, n’oubliez pas que vous trouverez sur le site Autour du Père Tanguy tenu par l’historien Bernard Vassor beaucoup d’articles traitant de l’histoire de notre arrondissement, Maupassant inclus.