Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

voeux

  • Et ils entrèrent dans 2017.....

    Picture (Device Independent Bitmap) 1.jpg

     

    Peut-être un peu mal-en-point, pas bien vaillant, ce 2017,
    mais quand il faut y aller, faut y aller ! 

    Bonne année, à tous ! 

     

     

    Nota : Le design de 2017 est emprunté aux voeux de la Mairie du 18e, et la création est due à L'Oeil du Pigeon. Merci !

  • Les vœux 2014

    On dit que les vœux présentés au Président de la République tout au long du mois de janvier sont un véritable marathon ! A une toute autre échelle, nous avons suivi cette année encore les vœux en mairie du 9e, 10e et 18e arrondissements car nous y étions invités. C’est notre petit marathon à nous !

    Dans au moins deux arrondissements, 9e et 18e, la situation était particulière puisqu’aussi bien pour Jacques Bravo (9e) que pour Daniel Vaillant (18e), il s’agissait là de leur dernière adresse à leurs administrés en tant que maire, ne sollicitant pas le renouvellement de leur mandat en mars prochain.

    A l’approche des municipales, ces vœux étaient bien sûr extrêmement politiques, quoique.

    Le marathon a commencé le jeudi 9 janvier dans le 9e.

    Voilà 13 ans que Jacques Bravo est maire du 9e mais il était Conseiller de Paris dès 1983. L’émotion était donc très présente en ce jeudi dans la salle Rossini archi-pleine à la mairie du 9e. Le discours de Jacques Bravo fut assez consensuel, rappelant quelles étaient ses propres valeurs mais aussi celles de la République. A son habitude, il n’a pas pu s’empêcher de faire un peu d’autosatisfaction sur ce qui a été fait depuis 13 ans dans l’arrondissement mais reconnaissons volontiers que le 9e s’est vraiment réveillé ces dernières années. Il n’est d’ailleurs pas le seul politique à tomber dans ce travers. Le discours était aussi quelque part une transmission de flambeau puisqu’à côté de lui se tenait Pauline Véron, candidate à la mairie du 9e pour le Parti Socialiste. Transmission de flambeau dont Jacques Bravo n’a pas manqué de rappeler, à juste titre, qu’il dépendait de la décision des électeurs. Pour terminer son laïus, il a repris quelques phrases de la chanson de Barbara « Ma plus belle histoire d’amour … c’est vous ». Les plus émotifs auront sans doute versé une larme mais la chose était bien vue tant les contacts entre le maire et les habitants du 9e sont cordiaux voire même chaleureux quelque soit leur opinion politique.

    Le buffet offert aux habitants est comme chaque année pris d’assaut et bien peu fourni !

    Le marathon s’est poursuivi le mardi 14 janvier dans le 18e.

    Ambiance chaleureuse et énormément de monde à la mairie du 18e en ce mardi en fin d’après-midi pour les vœux du maire, Daniel Vaillant. Tout le microcosme socialiste du 18e arrondissement était là : Bertrand Delanoë, maire de Paris et élu de l’arrondissement, Lionel Jospin, ancien Premier ministre, Claude Estier vieux grognard de la mitterrandie, Anne Hidalgo, candidate à la mairie de Paris et actuelle première adjointe au maire de Paris, Christophe Caresche, député, et bien d’autres, y compris les élus de l’opposition. On sent que cette cérémonie des vœux se déroule dans un milieu acquis à la gauche et le seul nom de Bertrand Delanoë déclenche un tonnerre d’applaudissements. A son habitude, Daniel Vaillant remercie beaucoup. Si on a mauvais esprit, on peut dire que c’est l’annuaire du 18e qui y passe, mais ainsi est la tradition ici. Nulle autosatisfaction dans ses propos à la veille de son départ de son poste de maire, celui qu’il a par-dessus tout aimé, affirme t-il, juste le sentiment du devoir accompli. Pas de propos politique à proprement parlé, une obligation de réserve, dit Vaillant, nous sommes si près des élections de mars. L’actuel premier adjoint, Eric Lejoindre, candidat à la succession de Daniel Vaillant, semble ravi. Le maire sortant lui a souhaité pleine réussite.

    Les buffets sont nombreux, servis par les jeunes du lycée professionnel hôtelier Belliard, embauchés pour l'occasion, mais également peu fournis.

    Voir aussi l'article de dixhuitinfo.com

    Le marathon se termine le jeudi 16 janvier dans le 10e.

    La mairie du 10e est un immense bâtiment de l’extrême fin du XIXe siècle symbolisant la IIIe République triomphante. L’ambiance ici est différente de celle des autres mairies, on est en famille. Chacun semble se connaitre, s’embrasse, se présente vœux et encouragements. Tous les conseillers d’arrondissement sont là, parlant en complicité avec tout le monde et l’unique représentant de l’opposition est aussi à l’aise que les autres. La République est bonne fille et c’est tant mieux. Le maire, Rémi Féraud, sans tomber dans l’autosatisfaction, ne manque pas de rappeler tout ce qui a été fait au cours de 2013 dans l’arrondissement avec une certaine jubilation. Candidat à sa propre succession, il ne manque pas non plus de mentionner tout ce qui sera réalisé en 2014, quelque soit le résultat des élections de mars prochain. De ce discours très convenu, retenons quand même une information intéressante. En 2014, dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale, la gare de l‘Est accueillera une grande exposition à propos des soldats partis de cette gare pour le front et dont beaucoup ne sont pas revenus. Les écoles du 10e seront impliquées dans ce projet. Le grand tableau d’Albert Herter récemment restauré est aujourd’hui en bonne place dans le hall de la gare. Il reste le témoignage de ce qui s'est passé là.

    Le buffet dans la mairie du 10e est très bon et très bien approvisionné.

    Aussi est-ce sur cette bonne note que nous avons terminé notre marathon.

    paris,voeux

    "Le départ des poilus" par Albert Herter 1926
    exposé à la gare de l'Est

  • Les voeux de l'hôpital Lariboisière

    A l'occasion d'un échange de voeux entre "bons voisins", nous avons fait un tour d'horizon de nos préoccupations communes avec les responsables de l'hôpital Larisoisière, notamment des aménagements provisoires de la rue Ambroise Paré, bien visibles sur la photo ci-dessous. (Pour plus d'explications, reportez-vous à notre article du 10 novembre 2012)

    paris,circulation,voirie,lariboisière,voeux

    Marcel Grau, secrétaire général de l'hôpital, nous disait combien ils étaient satisfaits de ce dispostitif qui éloigne les porte-huit, gros fauteurs de nuisances sonores sous les pavillons sensibles de réanimation notamment, ajoutant qu'il est persuadé que tout le monde souhaite vraiment qu'il soit pérennisé dans les mois qui viennent. Les personnels apprécient la sécurisation pour les traversées de la chaussée.

    Puisque le mois de janvier s'y prête, nous avons décidé de déposer un voeu au prochain conseil d'arrondissement du 10e, dans le cadre de la pacification des abords de l'hôpital, en demandant sa mise en zone 30. C'est l'écoute attentive de la déclaration de Bertand Delanoë à l'occasion de ses voeux aux Parisiens qui nous a conduits à le faire.

    Reprenons ces propos (que l'on peut écouter ou lire sur paris.fr) et la liste des souhaits de l'édile parisienne dans laquelle figure

    - l’instauration de zones 30km/h aux abords des écoles, crèches et hôpitaux.

    Certes, la circulation autour de l'hôpital n'est pas dense, les embouteillages sont devenus rares aussi. Toutefois, nous continuons à être inquiets de la désinvolture avec laquelle certains automobilistes empruntent le passage Paré-Patin, sans respect pour les cyclistes et les piétons du boulevard de Magenta. La zone 30 contribuera-t-elle à une prise de conscience supplémentaire? C'est là notre souhait.

    _/_/_/

    Pour l'intégralité des voeux du maire aux élus du Conseil de Paris, c'est ici : 

     
    Voeux du Maire de Paris et de sa première... par mairiedeparis

  • Les bons voeux de la Préfecture de police pour 2013 par le net

    Je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous les bons voeux de la Préfecture de police, dont les bulletins réguliers alimentent notre information et celles des lecteurs du blog, par conséquent. 

    C'est dans la rubrique chiffre de la semaine, ensuite cliquez sur le lien Voir la carte de voeux.

    CHIFFRE DE LA SEMAINE

    2013

    2013,préfecture-de-police

     

    Voir la carte de voeux électronique

  • 2013

    Non, ce n'est pas le nombre de milliards auquel s'est hissée notre dette ! Vous êtes tous - comme les médias d'ailleurs - obsédés par les milliards et par les falaises fiscales, les gouffres financiers, les pics du chômage.... Le vocabulaire martial qui tendait à dominer la lutte contre les dysfonctionnements de l'économie a laissé place à la géologie pour décrire les désordres financiers et sociaux. C'est vrai que les chiffres seuls ne suffisent plus. Une fois atteints les sommets (encore un !) de notre déficit, le lecteur moyen ne se représente que très mal quelques milliards de plus ou de moins. En revanche les quelques pour-cents supplémentaires sur la facture d'électricité, sur le prix des billets de métro ou de train sont tout à fait compréhensibles.

    Enterrée 2012,  bonjour 2013 !

    Les hurluberlus qui attendaient la fin du monde dans l'Aude en ont été pour leurs frais. Les médias qui ont donné leur folie en spectacle ont-ils réussi à couvrir leurs propres frais ? Rien n'est moins sûr. Pendant ce temps on oublie un peu la morosité de l'époque.

    Qu'allons-nous découvrir dans notre quartier en "l'an de grâce" qui débute ce mardi ? Et bien, nous ne sommes pas les plus mal lotis, avouons-le.

    Nous avons l'espoir que l'ouverture de notre Louxor transforme ses abords en des lieux agréables, moins souillés par les passages nombreux, par les foules trop peu respectueuses de l'environnement. Nous n'avons pas encore connaissance de la date exacte d'ouverture du cinéma et encore moins de la date d'inauguration. Une chose est certaine : l'une de nos adhérentes les plus actives, fine observatrice de l'actualité "barbésienne" a vu l'écran descendre d'un camion à la mi-décembre. Les quatre gros-bras qui le maniaient n'ont pas fait mystère de l'objet de leur délicatesse : il faut des soins attentifs pour manipuler l'écran.

    Nous bénéficions également d'un dispositif géré par la préfecture de police, sous le nom de zone de sécurité prioritaire (ZSP). A bien y réfléchir, s'il inclut dans son libellé le terme de sécurité, il n'est pas tout orienté vers le maintien de l'ordre par une présence policière qui dans ce cas devrait être permanente. Les explications sur l'intention des autorités en place, ministère de l'Intérieur, de la Justice, et Mairie de Paris, ont été nombreuses et à plusieurs niveaux pour que l'information circule. Elle ne circule jamais assez. Aux deux extrémités de la problématique il faudrait qu'elle circule mieux : du côté des habitants du périmètre ciblé pour qu'ils prennent leur mal en patience et observent les progrès dans le meilleur des cas, et du côté des fauteurs de troubles (cela va de la vente illicite de boissons alcoolisées aux pisseurs récidivistes...) pour qu'ils enregistrent que leur comportement n'est pas le bien venu et qu'ils pourraient devoir payer la facture. Tout cela demandait des moyens, des policiers sur le terrain, efficaces, responsables, et ensuite des réponses judiciaires ou éducatives que ces derniers demandaient depuis longtemps. On s'en approche. Attendons un peu de voir ce qu'il en ressort.

    Nous réitérons nos meilleurs voeux à tous ceux qui sont inscrits à notre lettre hebdomadaire... Ah, ah, vous n'êtes pas encore inscrit ? Rien de plus simple, votre e-mail sous la pendule là, à droite, et vous cliquez sur ENVOYER. Bien, voilà qui est fait. A vous, donc, nous vous présentons nos meilleurs voeux de bonheur et de santé, que vos amis vous soient sincères et fidèles, vos enfants et vos proches affectueux, et que la vie ne soit pas trop dure. Demander plus va peut-être devenir difficile...

    Bonne année à tous

  • ****** B O N N E . A N N E E . 2 0 1 2 ******

    paris,barbès,vue-nocturne,viaduc

     Et pour cet après midi, le temps de se remettre des libations de nouvel an, nous vous proposons un surf digestif sur le site de paris.fr qui propose une rétrospective des événements parisiens de l'année 2011. Tout n'est pas à prendre au pied de la lettre... Nous lisons par exemple en mars que les longues rencontres entre professionnels, élus, experts, et habitants sur la nouvelle réglementation des terrasses et étalages a conduit à interdire les rideaux en plastique, jugés inesthétiques. Non ? Sans blague ?

    Ne soyons pas trop critiques en ce premier janvier ! 

    Nous vous souhaitons à tous une très bonne année, une excellente santé, des bonheurs individuels et collectifs, vos souhaits les plus délirants exaucés, et plus.... si possible !

  • Semaine folle pour le bureau d’ACTION BARBES !

    Semaine traditionnelle de vœux bien sûr : comme tous les ans en cette période, les maires d’arrondissement invitent les habitants, les commerçants, les associations, le monde enseignant, les services, tous les hommes et les femmes qui font une ville… Selon les mairies, ce sera autour d’un verre et de petits fours, comme dans le 9e  (15 janvier), si le « territoire » possède un établissement hôtelier, comme c’est le cas dans le 18e (16 janvier) avec Belliard, les jeunes gens qui se forment aux disciplines de la cuisine et de la restauration font preuve de tout leur savoir-faire sur place ( bravo pour eux, qualité et service compris !) et dans le 10e (17 janvier), on aime à perpétuer la tradition d’un repas autour de tables rondes couvertes de jolies nappes blanches : distinction et élégance !

    7b70eb7fbd84753a319835267fc0fe20.jpg

    Donnons un « oscar » à la mairie du 18e , pleine comme un œuf, de la salle des mariages à la salle du conseil en passant par le hall et les majestueux escaliers : une fanfare très dynamique donnait de la chaleur à l’événement et une vidéo sur grand écran faisait défiler chronologiquement  toutes les réalisations de l’année 2008 dans l’arrondissement. Jamais inutile de montrer les transformations de la ville, tant on oublie vite l’aspect antérieur de notre environnement.

    Et ACTION BARBES de participer à tous ces événements !

    Nous devons croiser les décideurs, les élus, les chargés de mission aussi régulièrement que possible pour qu’ils prennent en considération nos demandes, qu’une relation se crée qui favorise l’écoute.

    Participer, participer, participer. Pour être une association reconnue, il faut faire un bon travail mais aussi se faire connaître !

    Ajoutez à cela la réunion publique le 14 au gymnase Ronsard, la réunion avec l’hôpital et SAFE le 16 pour obtenir le déplacement du distributeur de seringues sur le bd de la Chapelle, et pour finir le vin chaud du square d’Anvers le 18,  les chansons clamées à tue tête avec les Bachiques Bouzouques….  une folle semaine, vous dis-je !

    ce307fe34c1f56ad805dfb18f2030479.jpg