Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

urine

  • Plan de propreté dans le 10e : où en est-on ?

    proprete.jpgAprès la présentation du plan de propreté dans le 9e, le 10e a pris le relai jeudi dernier.


    En présence de Rémi Féraud, maire du 10e, de son adjointe chargée de la propreté Elise Fajgeles, de Mao Peninou adjoint d'Anne Hidalgo, sans oublier des représentants de Services de la Direction de la Propreté et de l'Environnement (DPE) dont Jean-Paul Bidaud.

    Rappelons que deux réunions avaient précédé celle-ci notamment pour réfléchir à un plan de communication pour l'arrondissement.

    Cette fois, il s'agissait de présenter le plan de propreté 2015 mais également de recueillir les observations des habitants et de proposer un «copilotage» de la propreté entre Services municipaux, associations, conseils de quartiers... Un peu différent de la seule présentation dans le 9e.

     

    Les pistes pour améliorer  la propreté

    - Mise en place du plan local de réduction des déchets : les 3 R : Réduire  Recycler- Réemployer les déchets

    - Création de déchetteries plus faciles d’accès dans tous les arrondissements

    - Mise en place en 2015 de « brigades vertes », dont la composition donnera compétence pour verbaliser sur tout type d’incivilités

    - Davantage de sanctions

    - Meilleure adaptation des horaires de nettoyage aux réalités du terrain et nouveaux matériels (dont souffleuses électriques, donc moins bruyantes et moins polluantes)

    - Ajout d'un éteignoir pour cigarettes sur les nouvelles corbeilles de rues

    - Mobilisation des habitants pour des clean up days (comme sur le canal Saint Martin et bientôt sur l'avenue Trudaine)

    - Campagne de communication sur la propreté en direction des habitants, des commerces et des intervenants professionnels

    Des citoyens présents n'ont pas manqué de soulever la question légitime du bilan des verbalisations et du taux de recouvrement. Question que nous avons posée aux inspecteurs du centre d'action pour la propreté de Paris 18e (CAPP) lorsque nous les avons accompagnés une fin d'après-midi dans le secteur de la Goutte d'or, il y a peu. Car il est en effet bien difficile de pouvoir verbaliser et donc avant cela obtenir un flagrant délit. Quant au recouvrement, les agents "verbalisateurs" ne sont pas habilités à le faire. Nous n'avons pas pu avoir de chiffres précis. Peut-être est-ce préférable pour ne pas les décourager...

    D'autres habitants ont fait part de leur doute quant à l'efficacité d'outils de communication comme l'affichage et les pancartes mobiles déposées aux points stratégiques. Comme pour les PV, il est apparu nécessaire d'évaluer les résultats d'une telle campagne, ce qui ne s'est pas fait jusque-là.

    Quelles cibles prioritaires cette année ?

    Dépôts sauvages, épanchements d’urine sur la voie publique et  mégots de cigarettes.

    Avec la nécessité d’intervenir auprès des cafés devant lesquels les trottoirs sont jonchés de mégots; davantage de toilettes publiques et pas seulement d’urinoirs pour hommes; revoir les horaires d’accès aux sanisettes JCDecaux. Chiens et pigeons n'ont pas été oubliés dans la liste des nuisances relevées par les habitants présents.

    Enfin une question non négligeable : le coût global du plan. A-t-il été budgété ?

    A savoir : il est possible de proposer des amendements à ce plan de propreté jusqu'au mois de juin où il sera alors présenté en conseil d'arrondissement. Pour en savoir plus sur le plan présenté, cliquez ici. Pour proposer un amendement, vous pouvez écrire à cette adresse mail : mairie10.cabinet@paris.fr

    D'ici là, une opération Paris fais-toi belle sera organisée dans l'ensemble de la capitale. Se faire belle, c'est bien. Le rester, c'est encore mieux !

     

  • Une méthode drôle et efficace pour l'été

    Nous ne résistons pas à l'envie de vous faire partager cette minute et 23 secondes de vidéo, tournée en Inde, qui montre comment on peut endiguer les épanchements d'urine de mâles inciviles.

    Ce sont évidemment les femmes qui trouvent l'opération très drôle. Parions que ce serait pareil chez nous !

    A nuisance importante, mesure efficace ! 

    La vidéo a été vue sur le site de voyagerloin.com, qui l'accompagnait du commentaire suivant : 

    Vous le savez, l’Inde est le second pays le plus peuplé du monde, ce qui implique visiblement beaucoup de petites incivilités. Oui, c’est un fait, de plus en plus d’hommes en Inde n’hésitent plus à sortir le biscuit pour uriner en pleine rue. Combinées à la chaleur, ces odeurs deviennent vite pestilentielles, et ça dérange.

    Alors pour lutter contre ce phénomène, un groupe d’individus anonymes, mais qui s’est autoproclamé « The Indian Proper » a décidé de prendre le taureau par les cornes en réagissant de manière drastique. La technique est imparable, plutôt rigolote, et a le don de dissuader quiconque de venir se faire plaisir sur les murs ! 

    Cette vidéo, et surtout l'icône qui orne le camion des arroseurs nous a fait penser à une autre vidéo, tout aussi amateure, datant de mai 2008, au lendemain des élections municipales. Vous voyez de laquelle il s'agit ? Non ? Notre association avait organisé une manifestation pour attirer l'attention sur le phénomène pisseur-tous-azimuts, déjà, et précisément nous voulions obtenir la fermeture du recoin niché au creux des piliers de la station de métro. Que nous obtiendrons fin 2010. Tout peut arriver à qui sait attendre... et se démener !

    Vous voulez la voir ? Elle est là. Soyez indulgents, le réalisateur est un amateur. Il progresse toutefois... 


    Action Barbès Propreté Manif 17 mai 2008 par ParisNeuvieme

  • Propreté: aussi au conseil de quartier Chateau d'Eau-Lancry

    Combien d'articles n'avons-nous pas écrits sur la propreté (malpropreté plutôt!) à propos de notre quartier? Que ce soit aux abords de la station de métro Barbès-Rochechouart, que ce soit dans certaines rues de la Goutte d'or ou dans le 9e, rues du Delta et du faubourg Poissonnière.

     paris,conseil-de-quartier,château-d-eau-lancry,propreté,tags,mégots,miction,urine,rémi-féraud,dpe,graffitis,dansmarue paris,conseil-de-quartier,château-d-eau-lancry,propreté,tags,mégots,miction,urine,rémi-féraud,dpe,graffitis,dansmarueL'une au-dessus de l'autre : deux images de la Goutte d'or, l'été dernier, des colonnes à verres qui débordent et des seringues au milieu de déchets divers.

    Le conseil de quartier Château d'eau-Lancry avait choisi ce thème la semaine dernière pour sa dernière séance plénière avant les municipales. Le maire avait fait le déplacement. En cette période proche des élections, rien d'étonnant. Action Barbès était là pour écouter. L'équipe d'animation avait fort bien préparé cette réunion en déclinant en 5 thèmes les problématiques de ce quartier. Les questions avaient été envoyées judicieusement une semaine auparavant à Rémi Féraud dont il faut rappeler qu'il a pris en charge la délégation propreté depuis son élection en 2008.

    Environ 70 habitants étaient dans la salle, venus dans une large majorité pour dire leur insatisfaction. On sait bien que la mobilisation des mécontents est toujours plus aisée,  ne citons pour mémoire que celles contre l'ouverture de la SCMR.

    Lire la suite

  • On n'a pas pu résister...

    C'est une carte postale particulière mais tellement adaptée à nos années de lutte contre le recoin urinoir qui se trouvait au pied d'un pillier de la station de métro Barbès Rochechouart, qu'en effet, nous n'avons pas pu résister au plaisir de vous la montrer. 

    Elle se passe de commentaire... 

    paris,barbès,métro,urine,recoin,propreté

    Vous aussi lecteur du blog, en vacances, peut-être, adressez nous vos cartes postales.
    Nous en ferons de petits articles... 

    _/_/_/

    Cet avertissement est à rapprocher de l'initiative prise par un groupe d'habitants du quartier Château rouge, en colère contre la dégradation de leur environnement, causée notamment par la présence de buveurs et "pisseurs" qui n'ont aucune considération pour l'espace public et urinent sans vergogne entre deux voitures, au pied d'un arbre ou le long d'un rideau de fer baissé. Ils ont créé un forum pour compiler tous les témoignages des habitants et manifester leur impuissance autant que celles des pouvoirs publics, Mairie de Paris et Préfecture de police.

    La révolte est proche. Mais comment l'exprimer de façon constructive ? Dans les réunions de conseil de quartier qui traitent des problèmes de propreté, d"incivilités, de toxicomanie, ou encore de prostitution, on sent très présent le sentiment de désespoir et d'abandon des riverains. Vers qui se tourner ? Qui appeler ? Comment se regrouper ? Et que faire qui ait du sens ? 

    Nous avons reçu une demande de ce collectif pour un relai dans notre blog. Nous vous incitons à visiter le forum de Chateau rouge pour prendre la mesure des difficultés que rencontrent les habitants des petites rues du quartier Château rouge.